Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Additifs allimentaires et La présure??  (Lu 110675 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Amina
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 41
Localisation: lyon 69008
Messages: 5


Voir le profil
« le: Novembre 25, 2006, 17:04:19 »
Share   Modifier le messageModifier

As salam alaïkoum,

Je ne consomme plus les aliments contenant du E471.Des personnes de mon entourage me disent que ce n'est pas harram, que l'on peut consommer car trés minime en quantité...j'en doute, car du porc c'est du porc, en petite ou grande quantité, et même si c'est d'origine bovine, ce n'est pas hallal . Pouvez-vous m'aider et surout m'éclairer, car on me donne l'impression de faire mal ! et j'aimerais aussi savoir si le vignaigre est hallal ou harram, car autour de moi, mes freres et soeurs ont des avis trés " partagés".Merci de vos réponses, as aslam alaïkoum.
« Dernière édition: Mars 07, 2012, 09:46:07 par Um~Rayhane » Journalisée
rachid
Invité
« Répondre #1 le: Novembre 25, 2006, 17:11:28 »
Share   Modifier le messageModifier

E471: Pour la plus part du temps végétal, peut-être aussi animal.

Un bon nombres d'émulsifiants sont dans le même cas que le E471 (peut-être animal ou végétal).

Il y a beacoup de questions: dans le frommage frais par exemple (pressure) etc...

Le mieux est de téléphoner à la société qui commercialise le produit, ou s'abstenir dans consommer.
Journalisée
othmane
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: CA
Messages: 385



Voir le profil
« Répondre #2 le: Novembre 25, 2006, 17:17:14 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam alaikoum
Lorsque le vin se transforme spontanément en vinaigre, ce dernier est licite et pur à l’unanimité des juristes.

Le Prophète - paix et bénédictions sur lui Dit : "Quelle bonne nourriture que le vinaigre !" (hadith rapporté par Muslim et d’autres).
« Dernière édition: Mars 07, 2012, 08:39:22 par Um~Rayhane » Journalisée

<a href="http://saaid.net/flash/aqsa3_s.swf" target="_blank">http://saaid.net/flash/aqsa3_s.swf</a>
Najoua
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: LYON
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #3 le: Novembre 27, 2006, 14:40:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 Si je peux consommer du vignaigre qui a eut une transformation spontannée, est ce le cas pour le vignaigre que l'on achete en magasin ou grande surface ? le vignaigre ne contient plus d'alcool, mais de l'acide acétique, et les industriels mettent + de "cet acide pour la transformation "rapide"du vin en vignaigre . Ceci n'est donc plus une transformation spontannée.D'aprés vous est ce tjrs hallal ?                     as salam alikoum freres et soeurs
Journalisée
naanaa
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9


Voir le profil
« Répondre #4 le: Février 15, 2007, 10:14:45 »
Share   Modifier le messageModifier

sabah el khair alikom. tabarak   alah  alikom.     

J'aimerais vous questionner à propos de la présure . Est elle Hallal?
« Dernière édition: Octobre 29, 2007, 12:07:27 par SisterFiLah » Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #5 le: Février 16, 2007, 20:34:12 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

D'accord.... Grin

La présure (si tu parle bien de la substance permettant de faire cailler le lait...) peut être de diverses origines :
1/ végétale ;
2/ de synthèse : coagulant microbien enzymique, de nature chimique.
3/ animale : enzyme appelée « chymosine » obtenue en récupérant le suc gastrique dans le quatrième estomac (ou abomasum) des jeunes veaux abattus ;

En ce qui concerne les deux premières origines, végétales et chimique, il me semble evident qu'il n'y a pas d'ambigüité quant au fait que la presure soit Halal.
Parcontre... Ca se complique si elle est d'origine animale... Undecided
En toute logique, à partir du moment où elles proviendrait du suc gastrique des jeunes veaux abatus de facon Halal la presure serait licite, mais si elle proviendrait de bêtes qui ne serainet pas mortes conformement à notre Sunna, elle deviendrait illicite...

Wa Allah oua 3alam Okhti

Quel est l'avis des Oulema?
Journalisée
dejna7
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Messages: 11



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mars 30, 2007, 12:00:54 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum,
merci pour toutes ses réponses qui me guide mieux sur ce qu'on peut manger.
Il est sur que nous ne pouvons pas regarder tout les emballages en faisant nos courses, j'ai peur de mal faire et rentrant a la maison faire le tri de mes achats ça va etre impossible à gérer.
Est ce qu'il est possible d'avoir une liste claire sur tout les ingrédients qu'un musulman ne doit pas consommer.
Merci par avance frères et soeurs.
Hamdulilah nous feros de notre mieux.
Salam
Journalisée
shams
Invité
« Répondre #7 le: Mars 31, 2007, 21:18:24 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam wa 'alaykoum,


Quel est le statut du vinaigre fabriqué à partir du vin ?


Réponse du Conseil Européen de la Recherche et de la Fatwâ:

Lorsque le vin se transforme spontanément en vinaigre, ce dernier est licite et pur à l’unanimité des juristes.
Si la transformation est provoquée par un traitement ou une intervention extérieure, comme l’ajout de sel, de pain, d’oignons, de vinaigre ou toute autre substance chimique, les savants ont divergé à son sujet.
*Certains disent que le produit est pur et licite du fait de la transformation de sa nature et de la disparition de son caractère corrupteur.
*D’autres disent que le produit n’est pas pur et qu’il est illicite d’en faire usage car nous avons reçu l’ordre de nous en écarter et le fait de transformer le vin en vinaigre revient à s’en approcher, ce qui n’est pas permis.

Après avoir considéré les arguments des deux camps, le Conseil donne la préférence au premier avis : à savoir la pureté et le caractère licite du vinaigre transformé. Car la transformation artificielle - tout comme la transformation spontanée - élimine le caractère corrupteur, c’est-à-dire enivrant, du vin, et appuie son caractère bénéfique : le bénéfice nutritif, curatif, etc. Etant donné que l’impureté et la prohibition sont dues au caractère enivrant qui a cessé d’exister, la validité des jugements légaux changent selon l’existence ou la disparition de leurs causes. Ceci est confirmé par la parole du Prophète - paix et bénédictions sur lui : "Quelle bonne nourriture que le vinaigre !" (hadith rapporté par Muslim et d’autres). Ainsi, il n’est pas fait de distinction concernant l’origine du vinaigre, ni la manière dont celui-ci a été fabriqué.

Les hadiths induisant l’interdiction de la transformation artificielle du vinaigre relèvent de la dissuasion et de la rigueur demandée initialement aux musulmans afin qu’il n’y ait pas de laisser-aller sur ce point.

Et Allâh est plus savant.


Généralement les musulmans n'achètent pas les produits alimentaires qui incluent de l'alcool brut ou des vins (sauces, pâtes feuilletés..etc), de la graisse animale (desserts, biscuits..etc) et de la gélatine parfois d'origine porcine (bonbons, yaourts..etc).

Allahou Alam

« Dernière édition: Mars 07, 2012, 08:41:19 par Um~Rayhane » Journalisée
admin
Administrateur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: Lyon
Messages: 2711



Voir le profil WWW
« Répondre #8 le: Avril 27, 2007, 19:32:23 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem Alaykoum!!

La Mosquée de Lyon a effectivement une liste des produits non hallal a eviter.
La liste je l'ai sur papier, je vais donc la scanné et vous la transmettre tout a l'heur inchallah

Par ailleurs, petite Pub l'autre site de la Mosquée de Lyon : le site de L'ARGM : association rituelle de la Grande Mosquée de Lyon Wink
<a href="http://mosqueelyon.free.fr/en_vrac/additifs.jpg" target="_blank">http://mosqueelyon.free.fr/en_vrac/additifs.jpg</a>

site : http://www.hallal.mosqueedelyon.org

Salem alaykoum
« Dernière édition: Mars 07, 2012, 08:43:15 par Um~Rayhane » Journalisée

admin
Administrateur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: Lyon
Messages: 2711



Voir le profil WWW
« Répondre #9 le: Avril 27, 2007, 19:57:04 »
Share   Modifier le messageModifier

Alors voici la liste :



« Dernière édition: Avril 27, 2007, 20:04:48 par admin » Journalisée

mohameddu34
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 36
Localisation: montpellier
Messages: 37



Voir le profil
« Répondre #10 le: Septembre 15, 2007, 10:34:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Encore moi ! je sais pas si ces informations ont déjà été postées sur ce site , mais je vous les file quand meme en espérant avoir votre avis .

Dans le tableau ci-dessous, le statut de chaque additif est indiqué:
HALAL, si l'additif n'est pas d'origine illicite et si sa fabrication ne fait pas non plus intervenir une quelconque substance illicite (alcool, etc)
HARAM, si l'additif est toujours d'origine illicite ou fait necessairement intervenir une substance illicite
MESHBOUH + précisions, si le statut de l'additif dépend de certaines conditions qui doivent être vérifiées auprès du fabricant

E100: Curcumine: Halal.
E101: Riboflavine, lactoflavine (Vitamine B2): Mushbooh: Haram si extrait du foie ou du rein de porc, Halal si 100% végétal.
E102: Tartrazine: Halal.
E104: Jaune de quinoléine: Halal.
E107: Jaune 2G: Halal.
E110: Jaune orange S., SunsetYellow FCF: Halal.
E120: Cochenille, acide carminique, carmins: Haram, selon certains théologiens (substance obtenue à partir d'insectes).
E122: Azorubine, carmoisine: Halal.
E123: Amarante: Halal.
E124: Ponceau 4R, rouge de cochenille A: Mushbooh.
E127: Erythrosine: Halal.
E128: Rouge 2G: Halal.
E129: Rouge Allura AC: Halal.
E131: Bleu patenté V: Halal.
E132: Indigotine, carmin d'indigo: Halal.
E133: Bleu Brillant FCF: Halal.
E140: Chlorophylle: Mushbooh: parfois extrait avec de l'alcool.
E141: Complexes cuivre-chlorophylles: Mushbooh: parfois extrait avec de l'alcool.
E142: Vert S: Halal.
E150(a-d): Caramel: Halal.
E151: Noir brillant BN, noir PN: Halal.
E153: Charbon médicinal: Mushbooh: Halal si 100% végétal, Haram si animal.
E154: Marron FK: Halal.
E155: Marron HT: Halal.
E160a: Caroténoïdes mélangés, Béta-Carotène: Halal.
E160b: Rocou, annatto, (nor)bixine: Halal.:
E160c: Extrait de paprika, capsanthine, capsorubine: Halal.:
E160d: Lycopène: Halal.:
E160e: Beta-apocarotenal 8' (C30): Halal.
E160f: Ester éthylique de l'acide de Béta-apocarotenal 8' (C30): Mushbooh: souvent extrait à partir d'alcool.
E161a: Flavoxantine: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E161b: Lutéine: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E161c: Cryptoxanthine: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E161d: Rubixantine: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E161e: Violaxantine: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E161f: Rhodoxantine: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E161g: Canthaxantine: Mushbooh: Haram si de source animale.:
E162: Rouge de betterave, bétanine: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E163: Anthocyanes: Mushbooh: parfois extrait à partir d'alcool.
E170: Carbonate de calcium: Mushbooh: Haram si extraits d'os d'animaux, Halal si minéral.:
E171: Dioxyde de titane: Halal.
E172: Oxyde et hydroxyde de fer: Halal.
E173: Aluminium: Halal.
E174: Argent: Halal.
E175: Or: Halal.
E180: Lithol-rubine BK: Halal.

E200: Acide sorbique: Halal.
E201: Sorbate de sodium: Halal.
E202: Sorbate de potassium: Halal.
E203: Sorbate de calcium: Halal.
E210: Acide benzoïque: Halal.
E211: Benzoate de sodium: Halal.
E212: Benzoate de potassium: Halal.
E213: Benzoate de calcium: Halal.
E220: Anhydride sulfureux: Halal.
E221: Sulfite de sodium: Halal.
E222: Sulfite acide de sodium, bisulfite de sodium: Halal.
E223: Disulfite de sodium: Halal.
E224: Disulfite de potassium: Halal.
E226: Sulfite de calcium: Halal.
E227: Sulphite acide de calcium, bisulfite de calcium: Halal.
E228: Sulfite acide de potassium, bisulfite de potassium: Halal.
E230: Biphényle, diphényle: Mushbooh: parfois avec del'alcool.
E231: Orthophénylphénol: Mushbooh: parfois avec de l'alcool.
E232: Orthophénylphénate de sodium: Mushbooh: parfois avec de l'alcool.
E233: Thiabendazole: Mushbooh: parfois avec de l'alcool.
E234: Nysine: Halal.
E235: Natamycine: Halal.
E239: Hexaméthylènetétramine: Halal.
E249: Nitrite de potassium: Halal.
E250: Nitrite de sodium: Halal.
E251: Nitrate de sodium: Halal.
E252: Nitrate de potassium: Halal.
E260: Acide acétique: Halal.
E270: Acide lactique: Halal.
E280: Acide propionique: Halal.
E281: Propionate de sodium: Halal.
E282: Propionate de calcium: Halal.
E283: Propionate de potassium: Halal.
E290: Dioxyde de carbone: Halal.
E296: Acide malique: Halal.

E300: Acide ascorbique (Vitamine C): Halal.
E301: Ascorbate de sodium: Halal.
E302: Ascorbate de calcium: Halal.
E304: Palmitate et stéarate d'ascorbyle: Halal.
E306: Extraits riches en tocophérols: Halal.
E307: Alpha-tocophérol: Halal.
E308: Gamma-tocophérol: Halal.
E309: Delta-tocophérol: Halal.
E310: Gallate de propyle: Halal.
E311: Gallate d'octyle: Halal.
E312: Gallate de dodécyle: Halal.
E320: Butylhydroxyanisol (BHA): Halal.
E321: Butylhydroxytoluène (BHT): Halal.
E322: Lécithine: Mushbooh: Halal si extrait de soja ou de jaune d'oeuf, Haram si extrait
de graisse animale.:
E325: Lactate de sodium: Halal.
E326: Lactate de potassium: Halal.
E327: Lactate de calcium: Halal.
E330: Acide citrique: Halal.
E331: Citrates de sodium: Halal.
E332: Citrates de potassium: Halal.
E333: Citrates de calcium: Halal.
E334: Acide tartrique: Mushbooh: souvent extrait du vin.
E335: Tartrate de sodium: Mushbooh: souvent extrait du vin.
E336: Tartrate de potassium: Mushbooh: souvent extrait du vin.
E337: Tartrate de sodium/potassium: Mushbooh: souvent extrait du vin.
E338: Acide orthophosphorique: Halal.
E339: Orthophosphate de sodium: Halal.
E340: Orthophosphate de potassium: Halal.
E341: Orthophosphate de calcium: Halal.
E343: Phosphate de magnésium: Halal.
E350: Malate (d'acide) de sodium: Halal.
E351: Malate de potassium: Halal.
E353: Acide métatartrique: Mushbooh: souvent extrait du vin.
E354: Tartrate de calcium: Mushbooh: souvent extrait de vin.
E356: Adipate de sodium: Halal.
E357: Adipate de potassium: Halal.
E381: Citrate d'ammonium ferrique: Halal.

E400: Acide alginique: Halal.
E401: Alginate de sodium: Halal.
E402: Alginate de potassium: Halal.
E403: Alginate d'ammonium: Halal.
E404: Alginate de calcium: Halal.
E406: Agar-agar: Halal.
E407: Carraghénanes, Eucheuma: Halal.
E408: Farcelleran: Halal.
E410: Farine de graine de caroube: Halal.
E411: Farine de graine de tamarin: Halal.
E412: Farine de graine de guar: Halal.
E413: Gomme adragante, tragacanthe: Halal.
E414: Gomme d'acacia ou gomme arabique: Halal.
E415: Gomme xanthane: Halal.
E416: Gomme karaya: Halal.
E417: Gomme tara: Halal.
E420: Sorbitol ou sirop de sorbitol: Halal.
E421: Mannitol: Halal.
E422: Glycérol: Mushbooh: Halal si végétal, Haram si animal.
E425: Poudre, gomme, ou glucomannane de konjac: Halal.
E440: Pectine, Pectine amidée: Halal.
E441: Gélatine: Haram.
E445: Esters glycériques de résines de bois: Halal.
E450a,b,c: Polyphosphates: Halal.
E451: Triphosphates: Halal.
E460: Cellulose: Halal.
E461: Méthylcellulose: Halal.
E462: Ethylcellulose: Halal.
E463: Hydroxypropylcellulose: Halal.
E464: Hydroxypropylméthylcellulose: Halal.
E465: Méthyléthylcellulose: Halal.
E466: Carboxymethylcellulose CMC: Halal.
E468: CMC de sodium réticulée: Halal.
E469: CMC hydrolysée: Halal.
E470: Sels de sodium, de potassium, de calcium ou de magnésium d'acides gras: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E471: Mono et diglycérides d'acides gras: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E472: Divers esters de mono et diglycérides d'acides gras: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E473: Sucroesters d'acides gras: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E474: Sucroglycerides: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de
graisse animale.
E475: Esters polyglycériques d'acides gras: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E476: Polyricinoléate de polyglycérol: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E477: Esters de propane-1,2-diol d'acides gras: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E478: Esters d'acides gras lactiques de glycérol et de propane-1,2-diol: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de
graisse animale.
E481: Stearoyl-2-Lactylate de sodium: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E482: Stearoyl-2-Lactylate de calcium: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E483: Tartrate de stéaryle: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
E493: Monolaurate de sorbitane: Mushbooh : Halal si extrait de graisse végétale, Haram si extrait de graisse animale.
« Dernière édition: Mars 07, 2012, 08:56:24 par Um~Rayhane » Journalisée
Sou
Invité
« Répondre #11 le: Octobre 29, 2007, 07:29:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


Question : La présure est-elle permise ou à éviter ?


Réponse :


La présure est une enzyme du suc gastrique, sécrétée par l’estomac des jeunes mammifères, qui a pour fonction de coaguler de lait afin d’en faciliter la digestion. Dans le domaine de l’alimentation, on l’emploie (après extraction de l’animal mort) pour faire cailler le lait lors de la préparation des fromages. D’où la question de savoir s'il est permis ou non de consommer des fromages préparés avec de la présure... Voici les opinions des différentes écoles juridiques sur ce point :

   
       Si la présure provient d’un animal halâl (propre à la consommation pour le musulman, comme les animaux de l’espèce caprine ou de l’espèce bovine par exemple), égorgé selon le rituel islamique, il y a unanimité des savants musulmans sur son caractère licite et pur. 

 

  Si elle provient d’un animal halâl qui n’a pas été égorgé selon le rituel islamique ou qui est mort naturellement, dans ce cas :
         
      Selon les deux illustres élèves de Abou Hanîfah (rahimahoullâh), en l'occurrence Abou Youssouf (rahimahoullâh) et Mouhammad Ach Chaïbâni (rahimahoullâh), il n’est pas permis de consommer une telle présure -ainsi que le fromage qui en contient- qui est considérée comme étant impure, car provenant d’un cadavre. Tel est également l'avis de la plupart des oulémas châféites et mâlékites.


         Selon l'opinion qui fait autorité chez les hanafites et retenu par Ibnou Taymiyah (rahimahoullâh) (voir "Madjmoû'oul Fatâwa - Volume 21 / Page 102), même dans ce cas, il est permis de consommer la présure obtenue -ainsi que le fromage qui en contient, celle-ci étant considérée pure. Les savants de l’école hanafite avancent deux arguments pour appuyer cette opinion :
             
            §  Tout d’abord, la mort de l’animal n’affecte pas l’enzyme contenu dans le suc gastrique. L’impureté du cadavre ne touche donc pas la présure elle même.
             
            §  Les animaux égorgés par les zoroastriens n’ont jamais été considérés comme étant licites pour les musulmans. Pourtant, il est rapporté dans les Traditions que les Compagnons (radhia allâhou anhoum) consommaient du fromage qui leur était offert par ces gens.

C'est en considérant la divergence d'opinions existant sur cette question que bon nombre de oulémas contemporains de l'école hanafite indiquent que "la consommation de la présure est autorisée suivant l'approche juridique (Fatwa), mais la piété (Taqwâ) demande à ce qu'on s'abstienne de le faire"…

L’école hambalite présente pour sa part deux opinions sur cette question : L’une est semblable à celle des écoles châféite et mâlékite, tandis que l’autre est identique à celle faisant autorité chez les hanafites.


Wa Allâhou A'lam !

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Octobre 29, 2007, 08:00:43 par SisterFiLah » Journalisée
dékra
Invité
« Répondre #12 le: Novembre 19, 2007, 11:42:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 bismillah


La gélatine et les additifs



Pas une semaine ne passe sans qu’on nous pose la question de la gélatine, des émulsifiants, des additifs… Pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle liste d’additifs interdits ne circule sur le net, toujours plus longues, bientôt on publiera des livres pour cela… Dans les faits, ces listes sont souvent inexactes (et soit dit en passant, les listes d’associations de consommateurs sont beaucoup mieux faites et plus exactes que celles des « sites islamiques »). Tous les émulsifiants peuvent POTENTIELLEMENT être d’origine animale, ce qui ne veut pas dire qu’ils le soient. Mais, le but de cet article n’est pas de débattre sur ce qui est d’origine animale ou pas, mais uniquement de voir quel est le jugement religieux sur cela. Où sont les paroles des savants sur ces sites ? Qui juge de ce qui est licite ou illicite ? Encore et toujours : « Et si vous divergez en quoi que ce soit, rapportez-le à Allah et Son Messager. »


Question posée à shaykh Al-‘Uthaymîn

 

Question : Noble shaykh, quel est le jugement sur les aliments qui contiennent de la gélatine ou de la gélatine de vache ?

Réponse : Si nous savons que la vache est morte sans l'action de l'homme ou que le sacrificateur ne l'a pas égorgée de manière légiférée ou que c'est une personne dont le sacrifice ne nous est pas permis, alors c'est une bête morte (maytah, donc illicite), il n'est pas permis de la manger. Si un Majûsi (adorateur du feu) égorge une vache, elle est illicite, même s'il prononce le nom d'Allah et fait couler le sang. Et si un musulman égorge une vache, mais d'une manière non légiférée, elle devient illicite et est considérée comme une bête morte.

Et s'il en prend une partie et la mélange avec autre chose et que persiste la trace de son goût, de sa couleur ou de son odeur, (le mélange de deux) est interdit. Et si cette partie est dissoute et ne laisse aucune trace, il n'y a aucun mal (à en consommer), car les Compagnons mangeaient du fromage des Majûs (adorateurs du feu), or le sacrifice des Majûs est illicite. Ceci, car on ne prend que peu de ces matières grasses dans le fromage et que son goût n'apparaît pas dans la nourriture. Cela prouve que la chose qui ne laisse pas de trace, n'a pas d'effet (sur l’aliment final qui peut être consommé). »

Source : Liqa'ât Al-Bâb Al-Maftûh, n° 1170



Question posée à shaykh Al-Albânî

Question : Une question concernant la nourriture, il y a un type de chocolat ou plutôt la plus grande partie des types de chocolat, contiennent une quantité d’alcool lors de la fabrication, mais il est dit que cela s’évapore lors de la fabrication, cela prend-il le jugement du fromage dans ce cas ?[/color]

Réponse :
Cette question demande des explications dont j’ignore si vous avez connaissance ou non. Cette quantité est-elle petite ou grande ? Est-il vrai qu’elle s’évapore que la quantité soit petite ou grande ? Cela est-il vrai ?

Q : un frère chimiste a fait des recherches sur cela et c’est ce qu’il dit. La quantité ajoutée s’évapore totalement lors de la fabrication.

R : A partir de là, ou comme nous avons dit à ton compagnon, selon ta parole (et ta responsabilité), nous répondons à ce type de question en parlant de ce qui se rapporte aux médicaments. Nous savons tous qu’il est écrit sur une grande partie des médicaments : taux d’alcool 10%, 15%, moins ou plus, et plus encore l’eau de cologne. En ce qui concerne ces médicaments et les chocolats sur lesquels tu interroges : s’il est vrai que cela se passe comme tu l’as décrit (évaporation), il est permis de les consommer de les vendre et de les acheter aux mécréants, mais il est interdit de les fabriquer dans les pays musulmans. Pourquoi cette différence ? Il est clair que les médicaments sont plus importants que le chocolat, car le chocolat fait partie des choses superflues alors que les médicaments fait partie des choses nécessaires. Malgré tout, il n’est pas permis de fabriquer dans un pays musulman un médicament dans lequel il y a de l’alcool. Pourquoi ? Car cela implique de ceux qui le fabriquent de faire de l’alcool, de presser du raisin pour en faire de l’alcool, et cela est totalement interdit dans les pays musulmans, d’après ce que nous savons de la parole du prophète (salallahu’ alahi wasalam) : Allah a maudit dix personnes dans le vin : celui qui le boit, celui qui le sert, celui qui le vend, celui qui l’achète, celui qui le presse, celui qui le transporte, celui à qui on l’apporte…jusqu’aux dix types cités dans le hadith. Donc faire un médicament qui contient de l’alcool nécessite de presser le raisin pour en faire de l’alcool et celui qui le fait est maudit, donc cela n’est pas permis. Mais si cela nous parvient des pays de mécréance qu’Allah a décrits en disant qu’ils n’interdisaient rien et ne rendaient rien licites, (cela est permis). Donc ce médicament, s’il n’enivre pas en grande quantité, il est permis de le boire car c’est un liquide. Ainsi nous revenons au chocolat et nous disons que si la parole de celui qui t’a informé est authentique et que effectivement l’alcool s’évapore lors de la fabrication, cela n’enivre pas et il est permis d’en consommer. Mais je répète et j’insiste, il n’est pas permis de les fabriquer dans les pays musulmans. La réponse est claire ?

Source : Silsila al-huda wa nûr, cassette 491


Question posée à shaykh Ibn Bâz

Question : Quel est le jugement sur la mise en garde annoncée dans un colloque aux USA mentionnant que certains produits contenaient de la chair de porc, comme des savons, des pâtes, des fromages… Avez-vous eu connaissance de ce colloque et de ces produits ?


Réponse :
Nous avons été interrogé sur ces produits et sur ce colloque, et cela a été transmis aux autorités compétentes du Royaume (d’Arabie) qui ont montré que rien de cela ne parvenait dans le Royaume, et rien ne nous montre le contraire de ce qu’ils ont rappelé, disant que certains produits provenant des pays des Gens du Livre contenaient de la chair ou de la graisse de porc. Et la règle de base est que les choses sont permises jusqu’à que l’on prouve son contraire, d’après la Parole d’Allah : « Ô vous les croyants, mangez des bonnes choses que Nous vous avons attribuées et remerciez Allah si c’est vraiment Lui que vous adorez », et Allah est celui qui accorde le succès.

Source : Majmû’ fatâwâ wa maqâlât, volume 5.


Question posée à shaykh Al-Albânî concernant le savon fabriqué à partir de graisse de porc :

Ainsi il ne convient pas de différencier dans ce qui est introduit entre la chair de porc ou la chair du bétail (non égorgé légalement), car le premier est illicite et impur et le deuxième est également illicite et impur. Ainsi, il apparaît, et Allah est plus savant, que nous ne regardons le départ de la fabrication du savon lorsqu’ils introduisent du porc qui est illicite, mais nous regardons le résultat final, et comme nous l’avons dit souvent précédemment, les œuvres ne valent que par leur fin. Nous donnons un exemple cité par les juristes, tout en se rappelant que ceux-ci ont divergé sur le hadith précédent : « Toute peau tannée est pure », cela comprend-il les peaux illicites, en particulier le chien. Certains l’ont assimilé à la globalité du hadith et d’autres l’ont exclu, et ceux qui ont exclu le chien ont exclu a fortiori le porc. Mais le hadith est global et n’est pas spécifié comme facilité pour la Communauté. Je reviens à notre exemple et je dis : lorsque les savants ont dit que la transformation était purificatrice, il y a dans le désert différents éléments naturels comme le vent, la pluie, le soleil qui ont transformé ce cadavre en sel. Celui qui le regarde maintenant voit uniquement que c’est du sel, il goûte et c’est du sel, alors que d’autres peuvent savoir que cela vient de la terre et que cela a été transformé par les éléments en sel. Et il n’y a aucune différence, ce sel est licite pour toi et lui, bien que lui en connaisse l’origine et toi non. Venons-en au dernier exemple, ce sel vient d’un porc mort (non égorgé), il est illicite pour deux raisons, il était d’abord illicite (en tant que porc) puis il est mort (sans être sacrifié), ténèbres sur ténèbres. Ce porc a été transformé en sel, de goût et de nature… Mais toi tu dois regarder le résultat, c’est du sel licite et pur, et on ne peut te contredire sur cela même si on connaît l’origine de ce sel : un porc mort. Les actions ne valent que par leur fin, et tant que le résultat est licite et pur c’est ce qui nous est demandé de prendre en considération. Nous voyons ce savon et peu nous importe qu’ils aient introduit une impureté et l’aient transformée par une méthode chimique en un savon purifiant et parfumé… Nous devons regarder le résultat et nous n’avons pas à regarder au début du processus.

Source : Silsila Al-Huda wa Nûr, cassette 91 [color]


Question posée à shaykh Ar-Râjihî

Question : Le frère Ibrâhîm du Danemark demande quel est le jugement sur la gélatine extraite des animaux interdits ?

Réponse : Les animaux interdits sont une impureté ainsi que ce que l’on peut en extraire, car les animaux interdits sont une impureté en ce qui concerne la nourriture et tout ce que l’on peut en extraire est impur, donc il ne faut pas l’utiliser.


Question posée à shaykh ‘Ubayd Al-Jâbirî

Dans une session de questions-réponses sur Paltalk, shaykh ‘Ubayd a été interrogé sur les multiples ingrédients parfois inconnus que l’on trouve dans les aliments, il a répondu en rappelant que le musulman avait un règle de base de laquelle il ne s’écartait pas et qui est que la base pour les choses est qu’elles sont pures jusqu’à ce que l’on montre qu’elles contiennent quelque chose d’illicite. A partir du moment où l’on sait qu’il y a quelque chose d’illicite dedans, l’aliment entier devient illicite…

On voit donc que les avis des savants divergent, les uns voient la permission, les autres non. Le musulman attaché à sa religion ne peut se contenter de dire « untel a dit », quelle que soit cette personne, c’est pourquoi il faut essayer de comprendre le fondement de leur divergence. En fait, les savants ont divergé sur cette question bien avant l’invention de tous les produits chimiques que l’on trouve de nos jours. Et toute la question repose sur ce qu’on appelle Al-Istihâlah, c'est-à-dire la transformation d’un corps, le passage d’un état à un autre. Selon l’avis que l’on adopte sur la question, l’aliment final sera licite ou non, même s’il contient au départ un composant illicite. Shaykh Al-Bassâm nous résume les avis des savants et nous explique de quoi il en retourne :

Al-Istihâlah (la transformation)

Les savants ont divergé sur la purification de l’impureté par la transformation, c'est-à-dire le passage d’un état (d’impureté) à un autre (pur).

Abû Hanîfah et Ahl Az-Zhâhir (Les savants qui se sont attachés excessivement au sens apparent des textes) ont été d’avis que l’impureté était purifiée par la transformation, c’est aussi un des avis rapportés de l’imam Mâlik et Ahmad, et c’est également l’avis de shaykh ul-Islâm ibn Taymiyyah.

La majorité des savants sont d’avis que la transformation ne purifie pas l’impureté, et c’est l’avis de Mâlik, As-Shâfi’î et Ahmad. Leur preuve est que le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a interdit de manger la bête qui mange ses excréments (jalâlah) et de boire son lait car sa nourriture est impure.

Shaykh ul-Islâm ibn Taymiyyah a dit : « Ce qui est juste est que cela est pur s’il ne reste aucune trace de l’impureté, ni goût ni couleur ni odeur, car Allah a permis les bonnes choses et interdit les mauvaises, et (le jugement) suit nature de la chose et son état et si cela redevient du vinaigre, cela rentre dans les bonnes choses (sa parole concerne la transformation du vin en vinaigre qui a déjà été abordée dans un autre article).

Shaykh Muhammad ibn Ibrâhim Âl As-Shaykh a dit : La transformation purifie l’impureté, c’est là l’avis authentique et les preuves à ce sujet sont clairs.


La divergence des savants :

Les savants sont unanimes sur le fait que l’eau pure fait disparaître l’impureté, mais ils ont divergé sur les huiles et les solides, font-ils disparaître l’impureté ou non. Abû Hanîfah et ceux qui l’ont suivi sont d’avis que l’impureté peut être purifiée dans tout lieu et par tout corps pouvant faire disparaître l’impureté, que ce soit une huile ou un solide. Les trois autres imams sont d’avis que les lieux ne peuvent être purifiés que par de l’eau pure, exception faite de l’essuyage avec un solide (istijmar) après avoir accompli ses besoins.

Ibn Rushd a dit : la cause de leur divergence est de savoir si la disparition de l’impureté par l’eau consiste seulement à dissiper (désagréger) sa nature (ce qui la compose), dans ce cas tout ce qui peut dissiper la nature de l’impureté est égal à l’eau, ou l’eau a-t-elle une spécificité que l’on ne retrouve pas ailleurs ?

Abû Hanîfah s’est appuyé sur des hadiths et des récits des compagnons, parmi lesquels celui rapporté par Abû Dâwûd d’après Abû Hurayrah, le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Si l’un d’entre vous marche sur une impureté, la terre est un moyen de purification. » Et aussi par ce qui est rapporté par At-Tirmidhî d’après Umm salamah qui a dit au prophète (salallahu’ alayhi wasalam) : « Je suis une femme qui allonge son vêtement et je marche en des endroits sales. » Le prophète lui dit : « (La terre sur laquelle tu marcheras) après le purifiera. »

C’est un des avis de l’imam Ahmad, et c’est aussi l’avis d’Ibn ‘Aqîl et shaykh Taqî Ad-Dîn.

Shaykh ‘Abd Ar-Rahmân As-Sa’dî a dit : Ce qui est authentique est que si l’impureté disparaît par un moyen quelconque, elle est purifiée, de même si elle passe d’un état d’une chose mauvaise à l’état d’une chose bonne, elle est totalement purifiée par cela, car l’impureté dépend de la souillure, si elle est présente ou non.


Source : Tawdhih Al-Ahkâm (1/138-139)

En conclusion, nous demandons au frères et aux sœurs de ne pas nous écrire pour ne demander si oui ou non on peut consommer des aliments contenant de la gélatine ou des émulsifiants, le problème est exposé ci-dessus et c’est à vous de chercher, de regarder les preuves, d’interroger plus encore les savants. Notre but était seulement d’exposer scientifiquement (religieusement) cette question, au lieu de se contenter de faire passer des listes, et même si nous avons un avis personnel, ce n’est pas à nous de trancher la question pour les  frères et sœurs.

Wallahu ‘alam
Et c’est Allah qui accorde le succès.<...
« Dernière édition: Mars 07, 2012, 08:58:15 par Um~Rayhane » Journalisée
meriem38
Invité
« Répondre #13 le: Décembre 23, 2008, 11:18:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum c est la galere avec les bonbons, j ai 3 enfants et ces tres dur de controler les bonbons car meme si nous n en achetons pas avec de gélatine les autres enfants en donne a l ecole quand ils joues enfin bref tu eux pas toujours etre derriere!! pour repondre a ta question si il a de le gélatine il ne faut pas acheter presque tous les bonbons en ont on va dire 95% du commerce (estimation personelle) hier j ai acheter" LUTTI" j ai touve 2 paquets ou il n y en avait pas je sais que HARIBO il y en a et presque toutes les sous marques il faut bien lireles ingrédients bref c est la chasse!!! Cheesy Par contre , sije me trompe pas , Gélifiant c est bon c est pas comme la gélatine . voilà j espere t avoir aider  InchAllah  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
admin
Administrateur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: Lyon
Messages: 2711



Voir le profil WWW
« Répondre #14 le: Décembre 23, 2008, 11:21:40 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

voici quelques renseignements: http://hallal.mosquee-lyon.org/index.php/consommateurs/additifs-a-eviter.html

 Salam Alaykoum
Journalisée

Chérinne
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 2272



Voir le profil
« Répondre #15 le: Décembre 23, 2008, 17:51:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum  à tous !

Quelqu'un pourrait me donner une preuve écrite s'il vous plait
au sujet de la "cochenille" (alimentaire) HALAL ou HARAM Huh?
 baraka2  à tous !   J'attends vos réponses   InchAllah

 Salam Alaykoum
Journalisée

khadijaconvertie
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: Lyon
Messages: 62



Voir le profil
« Répondre #16 le: Février 20, 2012, 21:59:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

est ce que la gélatine de boeuf est hallal ou haram?

 Baraka Allahou Fik
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #17 le: Mars 07, 2012, 08:55:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

MachAllah MachAllah

Barak Allahou fikoum pour toutes ces informations wa alhamdou Lillah


Wa 'alaykoum salam
« Dernière édition: Novembre 27, 2012, 06:32:21 par Um♥Rayhane » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #18 le: Mars 15, 2012, 07:43:15 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 MachAllah MachAllah  Baraka Allahou Fik Akhy pour ce lien superbe qui nous apprend beaucoup  MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #19 le: Mars 15, 2012, 07:45:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

est ce que la gélatine de boeuf est hallal ou haram?

 Baraka Allahou Fik


Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Soubhan' Allah ma soeur en fait cela dépend de la façon dont la bête à été tué enfin égorger  Grin

si c'est selon la sunna c'est Halal et sinon ce n'est pas Halal ma soeur

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
radi56
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: morbihan
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #20 le: Mai 12, 2012, 05:40:59 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


J'ai une question a laquelle même la mosquee de paris n'a pas vraiment su repondre a ma question.

Je souhaite savoir si la presure animale est halal ou haram ?

En effet il y en a dans beaucoup d'aliments et si quelqu'un serait me repondre cela m'aiderai beaucoup pour l'avenir.

Merci beaucoup.

Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 47
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #21 le: Mai 12, 2012, 05:46:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  baraka ma soeur et soit la bienvenue parmi tes frères et soeurs   MachAllah El Hamdoulilah  Wink  Cheesy  j'ai regroupé ton fil ici car il traite le même sujet  MachAllah  baraka ma soeur et au plaisir de te relire très prochainement  InchAllah  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

abdraouf
Invité
« Répondre #22 le: Mai 12, 2012, 12:47:29 »
Share   Modifier le messageModifier

                                               As salam alaykoum

en faite ce sujet et très complexe d'ailleurs il y a divergence sur ceci car cela rentre dans le cadre de la gélatine tout sa .... donc je vais posté quelques avis juste pour comprendre un peu la complexité du sujet insha allah !

                                                 Exemple pour le savon qui contient du porc !!

Ainsi il ne convient pas de différencier dans ce qui est introduit entre la chair de porc ou la chair du bétail (non égorgé légalement), car le premier est illicite et impur et le deuxième est également illicite et impur.
Ainsi, il apparaît, et Allah est plus savant, que nous ne regardons le départ de la fabrication du savon lorsqu'ils introduisent du porc qui est illicite, mais nous regardons le résultat final, et comme nous l'avons dit souvent précédemment, les œuvres ne valent que par leur fin.
Nous donnons un exemple cité par les juristes, tout en se rappelant que ceux-ci ont divergé sur le hadith précédent : « Toute peau tannée est pure », cela comprend-il les peaux illicites, en particulier le chien.
Certains l'ont assimilé à la globalité du hadith et d'autres l'ont exclu, et ceux qui ont exclu le chien ont exclu a fortiori le porc.
Mais le hadith est global et n'est pas spécifié comme facilité pour la Communauté.
Je reviens à notre exemple et je dis : lorsque les savants ont dit que la transformation était purificatrice, il y a dans le désert différents éléments naturels comme le vent, la pluie, le soleil qui ont transformé ce cadavre en sel.
Celui qui le regarde maintenant voit uniquement que c'est du sel, il goûte et c'est du sel, alors que d'autres peuvent savoir que cela vient de la terre et que cela a été transformé par les éléments en sel.
Et il n'y a aucune différence, ce sel est licite pour toi et lui, bien que lui en connaisse l'origine et toi non.
Venons-en au dernier exemple, ce sel vient d'un porc mort (non égorgé), il est illicite pour deux raisons, il était d'abord illicite (en tant que porc) puis il est mort (sans être sacrifié), ténèbres sur ténèbres.
Ce porc a été transformé en sel, de goût et de nature...
Mais toi tu dois regarder le résultat, c'est du sel licite et pur, et on ne peut te contredire sur cela même si on connaît l'origine de ce sel : un porc mort.
Les actions ne valent que par leur fin, et tant que le résultat est licite et pur c'est ce qui nous est demandé de prendre en considération.
Nous voyons ce savon et peu nous importe qu'ils aient introduit une impureté et l'aient transformée par une méthode chimique en un savon purifiant et parfumé... Nous devons regarder le résultat et nous n'avons pas à regarder au début du processus.
                                                       shaykh Al-Albânî



Le frère Ibrâhîm du Danemark demande quel est le jugement sur la gélatine extraite des animaux interdits ?

Les animaux interdits sont une impureté ainsi que ce que l'on peut en extraire, car les animaux interdits sont une impureté en ce qui concerne la nourriture et tout ce que l'on peut en extraire est impur, donc il ne faut pas l'utiliser.
                                                   shaykh Ar-Râjihî


Dans une session de questions-réponses sur Paltalk, shaykh 'Ubayd a été interrogé sur les multiples ingrédients parfois inconnus que l'on trouve dans les aliments, il a répondu en rappelant que le musulman avait un règle de base de laquelle il ne s'écartait pas et qui est que la base pour les choses est qu'elles sont pures jusqu'à ce que l'on montre qu'elles contiennent quelque chose d'illicite.
A partir du moment où l'on sait qu'il y a quelque chose d'illicite dedans, l'aliment entier devient illicite...

Shaykh Al-Bassâm nous résume les avis des savants et nous explique de quoi il en retourne :
Al Istihâlah (la transformation)

Les savants ont divergé sur la purification de l'impureté par la transformation, c'est-à-dire le passage d'un état (d'impureté) à un autre (pur).

    Abû Hanîfah et Ahl Az-Zhâhir (Les savants qui se sont attachés excessivement au sens apparent des textes) ont été d'avis que l'impureté était purifiée par la transformation, c'est aussi un des avis rapportés de l'imam Mâlik et Ahmad, et c'est également l'avis de shaykh ul-Islâm ibn Taymiyyah.


    La majorité des savants sont d'avis que la transformation ne purifie pas l'impureté, et c'est l'avis de Mâlik, As-Shâfi'î et Ahmad. Leur preuve est que le prophète (salallahu' alayhi wasalam) a interdit de manger la bête qui mange ses excréments (jalâlah) et de boire son lait car sa nourriture est impure.

    Shaykh ul-Islâm ibn Taymiyyah a dit : « Ce qui est juste est que cela est pur s'il ne reste aucune trace de l'impureté, ni goût ni couleur ni odeur, car Allah a permis les bonnes choses et interdit les mauvaises, et (le jugement) suit nature de la chose et son état et si cela redevient du vinaigre, cela rentre dans les bonnes choses (sa parole concerne la transformation du vin en vinaigre qui a déjà été abordée dans un autre article)."

    Shaykh Muhammad ibn Ibrâhim Âl As-Shaykh a dit : La transformation purifie l'impureté, c'est là l'avis authentique et les preuves à ce sujet sont clairs.


On voit donc que les avis des savants divergent, les uns voient la permission, les autres non.
Le musulman attaché à sa religion ne peut se contenter de dire « untel a dit », quelle que soit cette personne, c'est pourquoi il faut essayer de comprendre le fondement de leur divergence.
En fait, les savants ont divergé sur cette question bien avant l'invention de tous les produits chimiques que l'on trouve de nos jours.
Et toute la question repose sur ce qu'on appelle  Al-Istihâlah, c'est-à-dire la transformation d'un corps, le passage d'un état à un autre.
Selon l'avis que l'on adopte sur la question, l'aliment final sera licite ou non, même s'il contient au départ un composant illicite.


Voila j'espère vous avoir aider un peu afin de comprendre la divergence et la complexité de ce sujet enfin Allah est plus savant et si vous doutez il est mieux pour vous de s'abstenir insha allah salam
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #23 le: Novembre 27, 2012, 06:39:56 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


J'ai une question a laquelle même la mosquee de paris n'a pas vraiment su repondre a ma question.

Je souhaite savoir si la presure animale est halal ou haram ?

En effet il y en a dans beaucoup d'aliments et si quelqu'un serait me repondre cela m'aiderai beaucoup pour l'avenir.

Merci beaucoup.


bismillah
 Salam Alaykoum


Machaa Allah ma chère soeur tu trouveras ta réponse plus haut  InchAllah
tu as la réponse posté par "sou"  El Hamdoulilah je te met le début et tu n'a qu'a remonter le fil pour lire la suite Inchaa Allah

Question : La présure est-elle permise ou à éviter ?


Réponse :

La présure est une enzyme du suc gastrique, sécrétée par l’estomac des jeunes mammifères, qui a pour fonction de coaguler de lait afin d’en faciliter la digestion.
Dans le domaine de l’alimentation, on l’emploie (après extraction de l’animal mort) pour faire cailler le lait lors de la préparation des fromages.
D’où la question de savoir s'il est permis ou non de consommer des fromages préparés avec de la présure...
Voici les opinions des différentes écoles juridiques sur ce point :

Si la présure provient d’un animal halâl (propre à la consommation pour le musulman, comme les animaux de l’espèce caprine ou de l’espèce bovine par exemple),
égorgé selon le rituel islamique, il y a unanimité des savants musulmans sur son caractère licite et pur.

 
 Si elle provient d’un animal halâl qui n’a pas été égorgé selon le rituel islamique ou qui est mort naturellement, dans ce cas :
         
Selon les deux illustres élèves de Abou Hanîfah (rahimahoullâh), en l'occurrence Abou Youssouf (rahimahoullâh) et Mouhammad Ach Chaïbâni (rahimahoullâh),
il n’est pas permis de consommer une telle présure -ainsi que le fromage qui en contient- qui est considérée comme étant impure, car provenant d’un cadavre.
Tel est également l'avis de la plupart des oulémas châféites et mâlékites.


Barak Allahou fiki

wa 'alaykoum salam
Journalisée
jimyamra
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: metz
Messages: 2



Voir le profil
« Répondre #24 le: Mars 28, 2013, 06:33:21 »
Share   Modifier le messageModifier

bonsoir,

je voudrai savoir quand j’achète des yaourts ou des bonbons il y en a qui précisent que ça  contient de la gélatine de porc

et d'autres précisant ne contenir que de la gélatine tout simplement....

 Est ce que je peux manger quand c"est écrit  :" que le mot gélatine ".

  merci
 

                                                                                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 28, 2013, 06:45:25 par Um⚛Tariq » Journalisée
Um~Tariq
Invité
« Répondre #25 le: Mars 28, 2013, 06:46:12 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

j'ai regrouper oukhty donc tu trouveras tes réponses en remontant le fil  InchAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Arabe Pour francophones
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle