Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les tâches et les devoirs des anges  (Lu 4875 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Décembre 18, 2010, 17:35:41 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


sHEIKH . Saalih al-Fawzaan


Chaque ange a des tâches et des devoirs qui lui sont confiés, et il s’en acquitte sans jamais tarder. Il s’exécute dès qu’il reçoit les ordres d’Allah et jamais il ne Lui désobéit. Allah dit, dans le Coran :

« ...un Feu dont le combustible est composé d’hommes et de pierres, gardé par des anges durs et sévères qui ne désobéissent jamais à Dieu en ce qu’Il leur commande et qui font (strictement) tout ce qui leur est ordonné. » (66:6)

Certains de leurs devoirs :

Premièrement, il y a les anges qui s’occupent de l’Enfer. On les appelle les gardiens de l’Enfer, c’est-à-dire que l’Enfer leur a été confié, en plus de la tâche de tourmenter ses habitants.

Deuxièmement, il y a des anges qui sont chargés de porter le Trône d’Allah. Allah dit, dans le Coran :

« Les [anges] qui portent le Trône et tous ceux qui l’entourent célèbrent les louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux qui croient (en disant) : « Seigneur! Tu embrasses tout de Ta miséricorde et de Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ta voie, et écarte d’eux le châtiment de l’Enfer. » (40:7)

Et Allah dit également:

«Sur ses côtés se tiendront les anges et huit d’entre eux, ce jour-là, porteront au-dessus d’eux le Trône de ton Seigneur. » (69 :17)

Le nombre d’anges qui porteront le Trône :

Les anges qui porteront le Trône sont au nombre de quatre. Puis, au Jour du Jugement, leur nombre sera porté à huit. Le Trône d’Allah est la plus grande de Ses créations. Cela démontre donc à quel point les anges sont puissants et immenses.

Troisièmement, il y a les anges auxquels a été confiée la révélation. Allah dit, dans le Coran :

« Par Son ordre, Il fait descendre les anges porteurs de Son Esprit sur qui Il veut parmi Ses serviteurs, (en disant) : « Avertissez les gens qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Moi. Acquittez-vous donc de vos devoirs envers Moi. » (16:2)

Dans ce verset, l’Esprit (rooh, en arabe), fait référence à la révélation. Elle s’appelle « esprit » car elle ravive les cœurs, comme la pluie apporte la vie à la végétation de la terre. De même, c’est l’esprit créé qui apporte la vie aux animaux.

Le terme rooh est également employé pour désigner le Coran. Allah dit :

« Et c’est ainsi que, par Notre commandement, Nous t’avons révélé, (ô Mohammed), un Livre inspiré (rooh). » (42 :52)

Dans ce verset, le rooh (Livre inspiré) fait référence au Coran, car c’est lui qui apporte la vie dans le cœur des croyants.

Le terme rooh est aussi utilisé en référence à Jibril (l’ange Gabriel), qui est le plus grand, le plus honorable et le plus vertueux de tous les anges. C’est lui qui reçut le Coran d’Allah pour ensuite le transmettre à Mohammed. Allah dit :

« Ce Coran, c’est le Seigneur des mondes qui l’a révélé, et c’est le fidèle Esprit qui l’a fait descendre dans ton cœur afin que tu sois du nombre des avertisseurs. C’est (une révélation) en une langue arabe très claire » (25:192-5)

C’est donc Jibril qui transmit le Coran à Mohammed  Salla-llah allahi wa salam qui, à son tour, le communiqua aux hommes. Dans un autre verset, Allah dit :

« Dis : « C’est le Saint Esprit, [Gabriel], qui l’a révélé de la part de votre Seigneur. » (16 :102)

En effet, l’ange Gabriel (Jibril) est le Saint Esprit.

Les attributs de Jibril:

Dans le Coran, Allah parle ainsi de Jibril:

« Je jure par les planètes [qui gravitent], par les étoiles qui courent puis s’éclipsent, et par la nuit lorsqu’elle survient, et par l’aube, lorsqu’elle point [à l’horizon], qu’en vérité, [ce Coran] est la parole [transmise] par un noble messager doué d’une force prodigieuse et jouissant d’un rang élevé auprès du Seigneur du Trône, (messager) obéi [des autres anges] et d’une loyauté éprouvée. » (81:15-21)


Le premier attribut qu’Il lui donne: la force (« doué d’une force prodigieuse et jouissant d’un rang élevé auprès du Seigneur du Trône »). Le « Seigneur du Trône » est, bien sûr, Allah.

Le deuxième attribut: son statut (« jouissant d’un rang élevé auprès du Seigneur du Trône »). Cela signifie qu’il jouit d’un statut élevé aux yeux d’Allah, un statut atteint par aucun autre ange.
 
Le troisième attribut: le fait d’être obéi. Par la permission d’Allah, tous les anges obéissent à Jibril.

Le quatrième attribut: la fiabilité. Cela, en lien avec la révélation, car il n’y ajoute rien ni n’en soustrait rien de son propre chef; il ne fait que transmettre le message tel que reçu par Allah.

Le prophète Mohammed a vu Jibril:

Allah dit, dans le Coran:

« Votre compagnon n’est pas fou. » (81:22)

Car c’est ce que certains mécréants prétendaient.

« Il a bien vu [l’ange Gabriel] au clair horizon. » (81:23)

Mohammed  Salla-llah allahi wa salam a aperçu Jibril à deux reprises, à l’horizon.

La première fois, c’était dans la vallée de la Mecque. Il avait levé les yeux vers le ciel et l’avait aperçu. Il rapporte qu’il avait près de 600 ailes, et que chacune d’elles était assez grande pour cacher l’horizon.

A Suivre
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #1 le: Décembre 18, 2010, 17:42:31 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


La deuxième fois, Allah la relate, dans le Coran:

« Il l’avait (déjà) vu, une autre fois, près du lotus au-delà duquel nul n’a accès... » (53:13-4).

Cela se produisit durant la nuit de l’ascension, où Mohammed (sallallahou ‘alayhi wa sallam) monta au ciel et vit Jibril sous son apparence naturelle.

Tels sont les attributs de Jibril. Allah dit également, dans le Coran :

« En vérité, [ce Coran] est la parole [transmise] par un noble messager. » (81:19)

Ce qui signifie que Jibril reçut d’Allah les paroles du Coran, qu’il transmit ensuite à Mohammed. Il ne faudrait pas erronément attribuer les paroles du Coran à Jibril, car il n’agissait que comme intermédiaire entre Allah et Mohammed  Salla-llah allahi wa salam.

Quatrièmement, certains anges se voient attribuer d’autres tâches.

 
Mika’ïl est responsable de la pluie qui tombe du ciel. Il dirige la pluie et la fait tomber là où Allah le lui ordonne.
Israfil est l’ange qui soufflera dans la Trompe au Jour du Jugement. C’est à ce moment-là qu’Allah ressuscitera Ses créatures et les fera sortir de leur tombe. Les corps seront sortis des tombes et rassemblés. Puis, il ne restera qu’à réintégrer à chacun son âme. C’est à ce moment qu’Israfil soufflera dans la Trompe, sous l’ordre d’Allah, et que les âmes se dirigeront vers leur corps respectif. Puis, les gens marcheront dans la direction qu’Allah leur indiquera. Allah dit, dans le Coran :

« ...ce jour où ils sortiront en hâte de leurs tombes comme s’ils couraient [pour atteindre] un but [dressé pour eux]... » (70:43)

Allah dit également:

« Les regards baissés, ils sortiront de leurs tombes comme des nuées de sauterelles, se hâtant vers le Convocateur. Les mécréants diront : « Voici un jour bien difficile! » (54:7-8)

Ce sont là les trois anges responsables de la vie. Jibril est responsable de transmettre la révélation, qui amène la vie dans les cœurs. Mikaïl est responsable de la pluie, qui redonne vie à la terre après sa mort. Et Israfil est responsable de souffler dans la Trompe, qui ramènera les corps à la vie au Jour du Jugement. C’est pourquoi lorsque le Prophète  Salla-llah allahi wa salam se levait, la nuit, pour prier, il disait, après le takbir :

« Ô Allah! Seigneur de Jibril, de Mikaïl et d’Israfil, Créateur des cieux et de la terre... »

Ce sont donc les anges les plus grands, à cause de l’importance de leurs tâches.
 
Cinquièmement, il existe également des anges qui sont chargés des fœtus dans le ventre de leur mère. Cela a été rapporté dans le hadith de Ibn Masoud, dans lequel il dit : « Le messager d’Allah – et il est celui que l’on croit car il dit toujours la vérité – nous a dit : « La création de chacun d’entre vous se fait dans l’utérus de sa mère en quarante jours; il est d’abord une semence, puis un caillot de sang, puis un morceau de chair. Puis, un ange est envoyé à lui avec quatre décrets, qu’il met par écrit : sa subsistance durant toute sa vie, la durée de sa vie, ses actions, et sa destination dernière. »

Sixièmement, certains anges sont chargés de prendre l’âme des hommes lorsque leur heure arrive. Allah nous a parlé de l’ange de la mort (Malak-oul-Mawt) dans le Coran :

« L’ange de la mort qui vous est assigné recueillera votre âme. » (32:11)

L’ange de la mort a des auxiliaires qui l’assistent. Allah dit :


«... et lorsque la mort atteint l’un de vous, Nos messagers prennent son âme sans aucune négligence. Ils sont ensuite ramenés vers Dieu, leur Seigneur, le Juste. » (6:61-2)


Donc prendre les âmes au moment de la mort est une tâche attribuée à la fois aux anges, à l’ange de la mort et à Allah.

« Au moment de leur mort, Dieu retire l’âme des hommes. » (39:42)

Dans ce verset, la mort est attribuée à Allah car Il est Celui qui en ordonne la venue. Dans d’autres versets, elle est attribuée aux anges car ce sont eux qui l’exécutent physiquement en retirant les âmes des corps. Elle est également attribuée à l’ange de la mort, car c’est lui qui les recueille lorsqu’elles sont sorties des corps.

 
Septièmement, il y a des anges chargés de recueillir les paroles et actions des fils d’Adam (i.e. des humains). Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit, dans un hadith : « Des anges se relaient constamment auprès de vous, jour et nuit. » Allah dit également, dans le Coran :


« Certes, des gardiens veillent sur vous, de nobles scribes qui savent (tout) ce que vous faites. » (82:10-12)
Chaque être humain est constamment accompagné de deux anges, qui lui sont assignés : l’un se tient à sa droite et recueille ses bonnes actions, tandis que l’autre se tient à sa gauche et recueille ses mauvaises actions. Allah dit, dans le Coran :

« ... quand les deux (anges), assis à sa droite et à sa gauche, recueillent [ses moindres paroles et actions]. Il ne prononce pas une parole qu’un observateur installé près de lui ne soit prêt à inscrire. » (50:17-18)

Ces anges accompagnent l’être humain partout, qu’il soit chez lui ou en voyage, qu’il soit en train de prier ou de faire quoi que ce soit d’autre. Ils l’accompagnent à chaque instant, sauf à des moments spécifiques, comme quand la personne fait ses besoins (aux toilettes).


Il a été relaté que ces anges recueillent également les intentions des gens, qui se cachent tout au fond de leur cœur. Tout ce qu’une personne projette au fond d’elle-même, ils l’inscrivent. C’est pourquoi une personne est rétribuée pour avoir eu une bonne intention, car il s’agit d’une action du cœur, tandis qu’elle est aussi châtiée pour une mauvaise intention.


Ces anges sont chargés de recueillir les paroles et actions d’une personne à partir du moment où elle atteint la puberté – l’âge du discernement – au moment où Allah décide de reprendre son âme. Et ils recueillent tout ce qu’elle fait au cours de sa vie, que ce soit sous forme d’intentions, d’actions ou de paroles.

Le statut des prières du fajr et du ‘asr :

Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit: « Des anges se relaient constamment auprès de vous, jour et nuit. Et ils se rassemblent durant les prières du ‘asr et du fajr. » C’est pourquoi ces deux prières sont les plus importantes. Allah dit, dans le Coran :
« ... et (récite) le Coran à l’aube, car (la récitation) à l’aube a des témoins. » (17:78)


Ce verset fait référence à la prière du fajr, à laquelle assistent à la fois les anges de la nuit et les anges du jour, au moment où ils se relaient. Ils se rassemblent pour la prière du fajr avec les musulmans et écoutent le Coran qui y est récité. Ils font de même à la prière du ‘asr, moment où Allah leur demande – même s’Il est plus à même de savoir : « Dans quel état avez-vous quitté mes serviteurs? » Et les anges répondent : « Nous les avons trouvés en prière à notre arrivée et les avons quittés alors qu’ils priaient. »

À cause de cela, il a été déterminé que la prière du ‘asr est la « prière médiane » qu’Allah nous exhorte à ne pas retarder :

« Soyez assidus à vos prières – et surtout à la prière médiane – et tenez-vous debout, devant Dieu, en toute humilité. » (2:238)


Cela fait référence à la prière du ‘asr, puisque c’est celle à laquelle assistent les anges du jour et ceux de la nuit.
Où sont donc ceux qui s’abstiennent d’assister à la prière du fajr, préférant dormir dans leur lit et ratant chaque fois l’occasion de prier en compagnie des anges du Tout Miséricordieux? Ne voudraient-ils pas faire partie de ceux au sujet desquels les anges disent : « Nous les avons trouvés en prière à notre arrivée et les avons quittés alors qu’ils priaient. »?


Quels bienfaits cette personne retire-t-elle de ses actions, si elle préfère rester dormir plutôt que de se rendre à la prière du fajr? Et quels bienfaits retire-t-elle du fait de rater la prière du ‘asr, trop occupée qu’elle est par les choses d’ici-bas?

Dans un hadith, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam affirme : « Quiconque rate la prière du ‘asr, c’est comme s’il avait perdu sa famille et ses biens. » Dans un autre hadith, il affirme : « il a rendu nulles ses actions. »


Huitièmement, il y a aussi des anges qui sont responsables de protéger les humains contre certains dangers. Chaque être humain rencontre des dangers sur une base quotidienne. Mais Allah a chargé des anges de le surveiller et de le protéger toute sa vie durant. La terre contient nombre de dangers pour l’être humain.


Il peut croiser des bêtes sauvages, des insectes nuisibles, sans parler des dangers qu’il court à simplement côtoyer d’autres êtres humains qui ne sont pas nécessairement bien intentionnés. C’est pourquoi Allah a attribué ces anges à chaque personne. Il dit, dans le Coran :


« Devant et derrière chaque personne se trouvent des anges qui se relaient et qui veillent sur elle, par ordre de Dieu. » (13:11)


Par conséquent, si Allah a décrété que tel individu serait à l’abri de tel ou tel danger, ces anges l’en protégeront. Mais si Allah décide de lui envoyer une épreuve et de reprendre son âme, rien ne peut L’en empêcher.
« En vérité, tant que les gens [qui composent] un peuple ne changent pas ce qui se trouve dans leur cœur, Dieu ne modifie en rien leur condition. Et lorsque Dieu décide [d’infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser. » (13:11)

Si donc le décret d’Allah doit se réaliser, les anges chargés de protéger la personne s’écartent d’elle car ils ne peuvent s’opposer au décret d’Allah.

Neuvièmement, d’autres anges s’acquittent de diverses tâches au sein de l’univers et seul Allah en connaît tous les détails. Certains anges s’occupent des océans, d’autres des jours qui passent, certains des vents et d’autres s’acquittent de tâches variées.

Tout ce qui se passe dans l’univers, sur une base quotidienne, découle d’un décret d’Allah. Quant aux anges, ils accomplissent toutes les tâches qu’Allah leur ordonne d’accomplir.
Journalisée
Maria.A
Invité
« Répondre #2 le: Avril 30, 2014, 09:57:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 MachAllah :barak Akhy pour ce partage.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle