Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Appeler au Bien et Interdire le Mal.  (Lu 644 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Décembre 17, 2010, 11:37:21 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Allah  dit:

« Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable ; car ce seront eux qui réussiront. » (3:l04) et « Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes : vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Allah. » (3:110).

Il dit aussi : « Ils sont ceux qui se repentent, qui adorent, qui louent, qui parcourent la terre (ou qui jeûnent), qui s’inclinent, qui se prosternent, qui commandent le convenable et interdisent le blâmable… » (9:112) et « Ceux des Enfants d’Israël qui n’avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu’ils désobéissaient et transgressaient. Ils ne s’interdisaient pas les uns les autres ce qu’ils faisaient de blâmable. Comme est mauvais, certes, ce qu’ils faisaient ! » (5:78-79).

Il y a, dans le Coran, plusieurs passages qui traitent de ce sujet.

Mouslim rapporte que, selon Abou Sa’id , le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : « Quiconque voit quelque chose de mauvais devrait le changer avec sa main. S’il ne le peut pas, alors avec sa langue ; et s’il ne peut le faire, alors il doit au moins le désapprouver dans son coeur, et c’est là le degré le plus faible de la foi. ».

Il rapporte également que selon Ibn Mas’oud, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : « Parmi les prophètes qui ont été envoyés avant moi, il n’y en a pas un seul qui n’eût des apôtres et des compagnons qui suivirent sa sounnah et qui obéirent à ses ordres. Mais par la suite vinrent d’autres générations dont les paroles n’étaient pas en accord avec les actions et dont les actions n’étaient pas conformes avec ce qu’elles commandaient aux autres de faire.

Quiconque lutte contre ces gens avec sa main est un croyant. Quiconque lutte contre eux avec sa langue est un croyant. Et quiconque lutte contre eux avec son coeur est un croyant. Mais quand rien de tout cela n’est fait, c’est que la foi n’équivaut même pas au poids d’une seule graine de moutarde. »

Boukhari et Mouslim relatent que Zaynab , la femme du Prophète  Salla-llah allahi wa salam, a dit : « Une fois, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam s’est réveillé et, le visage sombre, il a répété trois fois : « Aucun dieu n’est digne d’adoration à part Allah ! Malheur aux Arabes, à cause d’un mal qui viendra bientôt ! Aujourd’hui, une brèche de cette taille a été faite dans le mur de Gog et Magog. », et il dessina un cercle avec son pouce et son index. »

Et Zaynab ajouta : « Je demandai : « O! messager d’Allah, ce mal viendra-t-il même si des gens vertueux vivent toujours parmi nous ? » et il dit : « Oui, lorsque le khoubth (déchéance des moeurs) sera répandue. ».

Une fois, Malik ibn Dinar récita le verset : « Et il y avait dans la ville un groupe de neuf individus qui semaient le désordre sur terre et ne faisaient rien de bon. » (27:48) et il ajouta : « De nos jours, il y a des gens dans chaque clan et dans chaque région qui sèment la corruption sur terre et qui ne font pas de réformes. » Il dit aussi : « Nous sommes devenus si habitués à aimer le monde d’ici-bas que nous ne nous commandons plus le bien et ne nous interdisons plus le mal les uns les autres. Allah le Très-Haut ne nous laissera certainement pas continuer dans cette voie, mais s’Il le permettait, j’imagine quel genre de châtiment nous atteindrait ! »

Omar ibn ‘Abdul ‘Aziz a dit : « Allah n’a jamais puni les gens d’un peuple à cause des péchés commis par son élite ; mais quand le mal est fait ouvertement et qu’ils ne le condamnent pas, alors ils méritent tous Son châtiment. »


Imam Al-Bayhaqi
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle