Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Compagnon 'ABBAD Ibn Bichr!!!  (Lu 662 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
fathéma
Invité
« le: Novembre 12, 2010, 07:16:14 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                             bismillah

                                                            
                                              DES HOMMES AUTOUR DU PROPHETE

                                                       Abbad Ibn Bichr  Radhi Allah 'Anhou


    Après l'allégeance d'al-Aqaba, Mouçâb b. Oumayr était déjà à Médine en train d'enseigner l'Islam aux Ansar. Alors, Abbad b. Bichr rejoignit le groupe d'Ansar, entendit ce que Mouçâb disait des préceptes de l'Islam, puis se convertit et devint un Ansarite comme les autres.

Ensuite, il participa activement, comme ses compagnons, au combat sur le chemin de Dieu, après l'arrivée du Messager (ç). Son dévouement était tellement profond pour la cause de l'Islam, sa foi était tellement pure qu'il donnait le meilleur de lui-même.

Une fois, par exemple, à la fin de l'expédition de dhat-Arriqaâ, il lui arriva une chose éblouissante, alors qu'il était en train de monter la garde du camp en pleine nuit. En effet, après avoir été désigné avec Ammar .b. Yacir pour faire leur quart de surveillance, Abbad suggéra à ce dernier de faire un somme pour se reposer. Après quoi, jugeant qu'il n'y avait pas de danger dans les environs, il se mit à prier. Mais, voilà qu'il reçut une flèche au bras, alors, qu'il venait juste de commencer la récitation de la Fatiha. Il enleva la flèche et continua sa récitation, comme si de rien n'était. Alors, il reçut une deuxième flèche ennemie: il l'arracha et continua sa récitation, pendant qu'Ammar dormait près de lui. Puis, il fit le roukouâ et le soujoud, avant de tendre le bras et secouer son compagnon. Puis, il fit le tachahoud et dit: «Monte la garde à ma place, je viens d'être blessé.»


Alors, Ammar se leva en sursaut, fit du brouhaha qui apeura les tireurs nocturnes et les contraigait à prendre vite la fuite. Puis, il se tourna vers Abbad et lui dit: «Transcendance de Dieu! Pourquoi ne m'as-tu pas réveillé dès que tu as été atteint la première fois?»

Abbad lui répondit ainsi: «J'ai été en train de réciter dans ma prière des versets du Coran qui remplissaient mon âme de splendeur, alors je n'ai pas aimé interrompre leur récitation. Par Dieu! si je n'avais pas craint de négliger la surveillance du poste que le Messager (ç) m'a confiée, j'aurais sûrement préféré la mort à l'interruption des versets que j'ai été en train de réciter.»


                                                                         ***********

Ainsi, Abbad était un croyant que l'adoration de Dieu absorbait jusqu'à l'extrême limite de ses sens, et il était également un combattant dévoué sur le chemin de Dieu. Aïcha, la Mère des croyants, avait dit dans une de ses évocations: «Il y a trois Ansarites que personne n'a surpassé en mérites. Ce sont Saâd b. Mouâdh, Ousayd b. Houdhayr et Abbâd b. Bichr.»

* * *


Après la disparition du Messager (ç), Abbad resta fidèle à son poste de vaillant combattant pour la cause de l'Islam. Ainsi, quand il y avait eu la bataille d'al-Yamama contre l'armée de Mousaylima, on l'avait vu pour la dernière fois partir à l'assaut, à la tête de quatre cents Ansarites ...

Pour ce dernier départ du héros, laissons son compagnon Abou Saïd al-Khoudry raconter: «Abbâd b. Bichr m'a dit: "Ô Abou Saïd, cette nuit, j'ai vu (en rêve) le ciel s'ouvrir pour moi puis se refermer derrière moi. Je pense que c'est le martyre, si Dieu veut." Je lui ai alors dit: "Tu as vu du bien, par Dieu."

Puis, à la bataille d'al-Yamama, je l'ai vu appeler les Ansarites: "... Distinguez-vous des gens!" Alors, quatre cents hommes, tous des Ansarites, se sont vite regroupés devant lui, puis ils sont tous allés (...) et ils ont livré un combat très âpre... Abbad b. Bichr y est tombé en martyr.

Que Dieu lui accorde miséricorde...»  amine


source: sajidine.com

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Novembre 12, 2010, 07:22:15 par °F@thém@° » Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle