Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Différence entre Nabi et Rassoul.  (Lu 9676 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Novembre 04, 2010, 19:53:42 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum


Definition du prophète : En arabe, "An-Nabi" [le prophète] est dérivé de "An-Naba" qui signifie la nouvelle ou l'information ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Sur quoi s'interrogent-ils mutuellement ? Sur la grande nouvelle} [An-Naba (La nouvelle) : 1-2].

Le prophète a été nommé prophète parce qu'il est un informateur qui a été informé ; il a été informé, c'est-à-dire qu'Allah l'a informé et lui a révélé [ou l'a inspiré] : {elle dit : «Qui t'en a informé ? ». Il dit : «C'est l'Omniscient, le Parfaitement Connaisseur qui m'en a informé»} [L'interdiction : 3].

Et il informe d'Allah (qu'Il soit exalté) Son ordre et Sa révélation : {Informe Mes serviteurs que c'est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux} [Al-Hijr : 49]. {Et informe-les au sujet des hôtes d'Abraham} [Al-Hijr : 51].

Et il est dit que "An-Noubouwah" [la prophétie] est dérivée du mot "An-Nabwah" qui signifie ce qui est élevé de la terre ; et les arabes désigne par le mot "An-Nabi" une bannière parmi les bannières [les signes] de la terre grâce à laquelle les gens sont guidés ; et le rapport entre "An-Nabi" et la signification linguistique est que le prophète est élevé et a un rang important [considérable] dans ce monde et dans l'au-delà.

 Donc, les prophètes sont les créatures les plus nobles, ils sont aussi les bannières grâce auxquelles les gens sont guidés, leur vie est alors bonne dans ce monde et dans l'au-delà. Définition du messager [Ar-Rassoul] : En arabe, "Al-Irsaal" [l'envoi] signifie l'orientation [la direction] ; donc, lorsque tu envoies une personne pour une mission, il est alors ton messager ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit en parlant de la parole de la reine de Saba : {"Moi, je vais leur envoyer un cadeau, puis je verrai ce que les messagers ramèneront"} [Les fourmis : 35].

De même que l'on peut vouloir par le messager, cette personne qui suit les informations de celui qui l'a envoyé, selon la parole des arabes : [Les chameaux arrivèrent "Rassalan"], c'est-à-dire successivement, les uns après les autres. Par conséquent, les messagers furent appelés ainsi parce qu'ils furent envoyés par Allah (qu'Il soit exalté) : {Ensuite, Nous envoyâmes successivement Nos messagers} [Les croyants : 44].

Et ils sont envoyés avec un message particulier ; ils sont chargés de le porter, de le transmettre et de le suivre. La différence entre le messager et le prophète : La parole de ceux qui ont dit qu'il n'y a pas de différence entre le messager et le prophète, n'est pas correcte ; la preuve de la fausseté de cette parole est ce qui a été rapporté au sujet du nombre des prophètes et des messagers, car le messager  Salla-llah allahi wa salam a mentionné que le nombre des prophètes est : 124000 prophètes, et le nombre des messagers est : trois cent dix et quelques messagers [Hadith authentique rapporté par Ahmed].

De même que ce qui a été rapporté dans le Livre d'Allah concernant la coordination du prophète au messager par la conjonction "Wa" en arabe, est une preuve de la différence entre eux : {Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le coeur des gens au sujet] de sa récitation} [Le pèlerinage : 52].

De plus, le fait qu'Allah ait décrit certains de Ses messagers par la prophétie et le message, indique que le message est une chose supplémentaire à la prophétie, comme Sa parole (qu'Il soit exalté) au sujet de Moïse  : {Et mentionne dans le Livre Moïse. Il était vraiment un élu, et il était un Messager et un prophète} [Mariam : 51].

Ce qui est répandu chez les savants, est que le messager est plus général que le prophète, parce que le messager est celui qui a reçu la révélation d'une législation et a reçu l'ordre de la transmettre ; alors que le prophète est celui qui a reçu la révélation et n'a pas reçu l'ordre de transmettre. Par conséquent, tout messager est un prophète, et ce n'est pas tout prophète qui est un messager. Et ce qu'ils ont mentionné ici est éloigné de ce qui est correct, pour plusieurs raisons :

Premièrement : Allah a dit qu'Il a envoyé les prophètes tout comme Il a envoyé les messagers dans Sa parole : {Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète} ; donc, si la différence entre eux est l'ordre de transmettre, le fait qu'il soit envoyé, exige du prophète qu'il transmette. Deuxièmement : le fait d'abandonner la transmission du message, correspond à cacher la révélation d'Allah (qu'Il soit exalté), et Allah ne fait pas descendre Sa révélation afin qu'elle soit cachée et enterrée dans la poitrine d'un homme, ensuite cette science meure avec sa mort. Troisièmement : la parole du messager  Salla-llah allahi wa salam : (Les communautés furent exposées devant moi, je vis alors un prophète qui avait avec lui un groupe de gens, un prophète qui avait avec lui un homme et deux hommes, et un prophète qui n'avait personne avec lui…) rapporté par Al-Boukhari, Mouslim, Tirmidhi et An-Nassaa'i.

Ceci indique que les prophètes reçoivent l'ordre de transmettre, et qu'ils sont différents en ce qui concerne le nombre de personnes qui répondent à leur appel. Et la définition choisie est : "Le messager est celui qui reçoit la révélation d'une nouvelle législation, et le prophète est celui qui est envoyé pour confirmer la législation de celui qui était avant lui". Les fils d'Israël étaient gouvernés par les prophètes, à chaque fois qu'un prophète mourait, un autre prophète venait, comme ceci est confirmé dans un hadith.

 Et les prophètes des fils d'Israël sont tous envoyés avec la législation de Moïse  : la Torah ; et ils recevaient l'ordre de transmettre à leur peuple la révélation qu'Allah leur a envoyée : {N'as-tu pas su l'histoire des notables, parmi les enfants d'Israël, lorsqu'après Moïse ils dirent à un prophète à eux : "Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d'Allah". Il dit : "Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit ?". Ils dirent : "Et qu'aurions nous à ne pas combattre dans le sentier d'Allah, alors qu'on nous a expulsés de nos maisons et qu'on a capturé nos enfants ?". Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d'entre eux. Et Allah connaît bien les injustes} [La vache : 246].

 Donc, comme cela apparaît dans le verset, le prophète reçoit la révélation de quelque chose que son peuple doit obligatoirement suivre et obéir, ceci ne peut être qu'avec l'obligation de transmettre. On prend en considération pour cela, la situation de Daawoud, Soulaïmaane, Zakariya et Yahya, parce qu'ils sont tous des prophètes, et ils s'occupaient de la politique des fils d'Israël, de juger entre eux et de leur transmettre la vérité.

 Dr Omar ibn Soulaïmaane Al-Achquar.

Journalisée
   

Pack24 livres sur les prophetes
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle