Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La Basmalla lors du rapport sexuel  (Lu 12012 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Novembre 02, 2010, 19:14:23 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


Dire "Bismillah" au moment du rapport sexuel est une sounnah, et plus exactement une sounnah accentuée [certifiée],
comme il est rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques, d'après Ibn Abbas que le messager d'Allah  Salla-llah allahi wa salam a dit :
(Si lorsque l'un d'entre vous veut avoir un rapport sexuel avec sa femme dit :
"Bismillah, Allahoumma djannibna Ach-Chaïtaane, wa djannib Ach-Chaïtaane ma razaktana"
[Au nom d'Allah, O Seigneur ! Protège-nous contre le Diable, et protège ce que Tu nous donnes [l'enfant] contre le diable] ;

si un enfant est conçu de ce rapport entre eux, le diable ne lui nuira jamais).


Et il faut dire "Bismillah" avant le rapport sexuel [le coït], comme l'indique les termes du hadith mentionné dans cette version :
(Si lorsque l'un d'entre vous veut avoir un rapport sexuel avec sa femme), et cette version explique les autres versions dans lesquelles il y a :
(Il dit lorsqu'il s'approche de sa femme), ou (Il dit lorsqu'il a un rapport sexuel avec sa femme), il est donc évident que l'on dit la parole avec l'acte,
ceci est alors au sens figuré, comme Sa parole (Allah) :
{Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d'Allah contre le Diable banni} [Les abeilles : 98] :

 c'est-à-dire lorsque tu veux lire. Mais celui qui oublie de dire "Bismillah" à ce moment, est-il prescrit qu'il dise "Bismillah"
pendant le rapport sexuel, que ce soit avant qu'il éjacule ou après l'éjaculation ? Selon toute apparence, il n'est pas prescrit de faire cela,
parce que les jurisconsultes ont dit que si l'homme oublie de dire "Bismillah" avant le rapport sexuel [le coït],
il ne doit pas le dire pendant le rapport sexuel, car parler pendant le rapport est détesté.

Mais certains jurisconsultes ont mentionné qu'il est possible de comparer cela au fait d'oublier de dire "Bismillah" avant d'entrer aux toilettes,
si la personne entre et ne demande pas la protection d'Allah avant d'entrer, il demande alors la protection d'Allah dans son coeur, et
il n'y a rien qui empêche qu'Allah le protège aussi au moment des rapports sexuels ; et il n'y a aucun mal à dire "Bismillah" dans le coeur,
il se peut qu'Allah fasse que ce soit utile.

 Et parmi ce qui indique cela, ce qu'Ibn Abi Chaïbah a rapporté, d'après Ibn Mass'ôud comme dans les livres "Al-Housn" et "Al-Fath",
qu'après avoir éjaculé, il dit : (O Seigneur ! Ne fais pas que le diable ait une part de ce que Tu m'accordes).

 Al-Quaari a dit : "Et il se peut qu'il le dise dans son coeur ou après avoir terminé le rapport sexuel,
parce qu'il est détesté d'invoquer Allah pendant le rapport sexuel à l'unanimité des savants".
Et en ce qui concerne l'utilité de cette invocation et son but, certains savants ont dit : -"Dans cette situation [pendant le rapport sexuel],
l'envie bestiale prédomine et empêche la personne d'invoquer Allah ; donc,
si la personne invoque Allah à un moment pendant lequel on n'invoque pas Allah habituellement,
ou si la personne invoque Allah en faisant quelque chose qui est contraire à l'invocation d'Allah,
alors Allah  protège la personne contre son ennemi et exauce sa demande".


Et si quelqu'un demande : "Que signifie "le diable ne lui nuira jamais" ? Penses-tu qu'il ne va jamais le pousser à commettre d'erreurs [de péchés] ?
Et comment cela serait-il possible alors que les gens les plus élevés [dans la religion] n'ont pas été sauvés [épargnés] de cela ? Alors, la réponse est :
il se peut que la signification de "repousser le mal du diable" soit : la protection de l'enfant pour qu'il ne soit pas tenté et égaré par la mécréance et la déviation
 [l'égarement] du droit chemin ; et il se peut que ce soit sa protection contre les grands péchés, les turpitudes [l'adultère et ce qui conduit à l'adultère] ;
et il se peut que ce soit le fait qu'Allah lui facilite et le guide afin qu'il se repente s'il commet un péché.

Dr Abdoullah ibn Omar As-Souhaïbaani.

« Dernière édition: Décembre 13, 2012, 10:30:48 par Um♥Rayhane » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Décembre 13, 2012, 10:32:43 »
Share   Modifier le messageModifier

  Salam Alaykoum

 MachAllah wa barak Allahou fik mon cher frère pour le rappel et partage très important
Allahou Akbar Kabira et qu'Allah Soubhanahu wata'ala nous protège de satan le lapidé ainsi que toute la oumma

Wa 'alaykoum salam
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle