Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L' Epilation: innovation ou obligation ?  (Lu 10674 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
zeytouna69
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Lyon
Messages: 25



Voir le profil
« le: Octobre 31, 2007, 19:23:53 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

J'ai entendu dire que l'épilation des aisselles et du publis était obligatoire pour les femmes comme pour les hommes mais je n'ai pas trouvé la preuve de cette affirmation...
Alors est-ce une bidaa ou est-ce une obligation ou recommandation Huh?

 baraka2 et merci pour vos réponses  Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mai 05, 2008, 10:26:49 par Faty » Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #1 le: Octobre 31, 2007, 20:50:39 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

- L'épilation des poils qui se trouvent sous les aisselles ou ceux du pubis sont des mesures d'hygiène qui nous ont été enseignées par le Prophète Mohammad (bénédiction et salut soient sur lui ) lui-même, et qui ont été énumérées comme faisant partie des pratiques conformes à la nature primordiale ("Fitrah") de l'homme et de la femmes.

Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte que le Prophète (psl) a dit :
"La fitra (la nature primordiale) comporte cinq éléments :
-la circoncision, le fait de se raser le pubis, de se couper les ongles,de s'épiler les aisselles et de se tailler la moustache. " (rapporté par Boukhari)


Dans un autre Hadith, ces actes ont été comptés parmi les "Sounnahs" (pratiques) des Messagers divins
(sur eux la Paix). Dans ces deux cas, il n'est donc pas question de modifier un élément du corps dans un but purement esthétique :
il s'agit au contraire de répondre à un besoin d'hygiène, mais aussi à rétablir (et non pas altérer) un trait de la "Fitrah", de la nature primordiale humaine.

- Les poils du pubis :

Dans al-Fateh, 10/342, al-Hafiz dit al-Nawawi a dit :
« Par poils du pubis, on entend les poils qui poussent sur le pénis et autour de lui et les poilsqui entourent le sexe féminin. »

Il est rapporté d’Aboul Abbas Ibn Saridj qu’il s’agit des poils qui poussent autour de l’anus.
De tout cela se dégage qu’il est recommandé de raser tous les poils qui se trouvent dans la région des parties intimes. Si on parle de rasage, c’est pour ne citer que le cas le plus fréquent,mais il s’agit de les enlever par un moyen approprié.


Abou Shama dit : « Par poils du pubis, il faut entendre les poils qui poussent sous le ventre et sur le sexe et les cuisses... Il est recommandé d’enlever les poils du pubis et de l’anus.Ceux entourant ce dernier méritent davantage d’être enlevés parce qu’ils peuvent retenir des résidus d’excréments que l’on ne peut nettoyer qu’avec de l’eau et que l’usage de cailloux ne peut pas enlever entièrement. »

L’usage de la crème à raser, le déracinement et la coupe peuvent tenir lieu du rasage.

Il a été posé à Ahmad la question de savoir si l’usage des ciseaux pouvait suffire et il a répondu :
« Je l’espère » - Et le déracinement ? Lui a-t-on dit - « Qui ose le faire ? a-t-il répondu.

Ibn Daqiq al-id dit : « Pour les linguistes le terme « ana » désigne les poils qui poussent sur le sexe.
On dit aussi : les poils qu’il abrite .. Ensuite il dit : C’est de quoi il s’agit dans les hadith. »

Abou Bakr Ibn al-Arabi dit : « Les poils du pubis méritent plus que les autres d’être enlevés puisqu’ils tendent à devenir dense et retenir les saletés. »

Ibn Daqiq al-id dit : « On dirait que celui qui recommande le rasage des poils qui poussent autour de l’anus,
le fait par raisonnement analogique (en assimilant l’anus au pubis). »

- Fréquence de l‘épilation :

L’enlèvement des poils du pubis par le déracinement, l’usage d’une crème ou le rasage fait partie des pratiques
naturelles fortement recommandées par l’Islam. Cependant aucune périodicité n’est établie à cet effet.


Ahmad, Boukhari, Mouslim et les auteurs des Sunan ont rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui ) a dit :

« Cinq choses font partie des pratiques naturelles : le rasage du pubis, la circoncision, la diminution de la moustache,l’enlèvement des poils de l’aisselle, et la coupe des ongles. »

Il a été rapporté de façon vérifiée qu’Anas (P.A.a) a dit :

« Une périodicité de 40 nuits nous a été fixée pour la diminution de la moustache, la coupe des ongles, l’enlèvement des poils des aisselles et le rasage des poils du pubis. » (Rapporté par Mouslim, Ibn Madja, Ahmad, at-Tarmidhi, an-Nassaï et Abou Dawoud)

Ils ont dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui ) nous a fixé une périodicité de 40 nuits. »

- L’épilation des sourcils :

La coupe des sourcils, ou leur redressement par le rasage ou l’épilation que pratiquent certaines femmes de nos jours,sont interdits car ces opérations impliquent la modification de la création d’Allah et une obéissance à Satan dans son œuvre visant à tromper et à amener (les gens) à modifier la création d’Allah.

Allah Le Très Haut a dit :

« Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut.
« Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement.
« Ce ne sont que des femelles qu'ils invoquent,
« en dehors de Lui. Et ce n'est qu'un diable rebelle qu'ils invoquent. » (Sourate 4, versets 116 et 117)


Selon un hadith cité dans le Sahih, Ibn Massoud (P.A.a) dit :

« Qu’Allah maudisse les tatoueuses et celles qui demandent à subir le tatouage ; les épileuses de poils et celles qui sollicitent leurs services ; les limeuses de dents et celles qui se font limer les dents car elles modifient la création d’Allah. »

Puis Ibn Massoud poursuit : « Je maudis en effet ceux maudits par le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui ) conformément aux enseignements du Livre d’Allah Le Puissant et Majestueux. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Il entendait se référer aux propos du Très Haut :

« Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu'Il vous interdit, abstenez- vous en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition. »

Par contre, si les poils des sourcils sont devenus beaucoup trop long et que la femme désire les couper légèrement afin de leur redonner une apparence plus naturelle, sans les amincir, selon certains savants, cela est permis. Cette opinion est celle retenue par quelques oulémas de l'école hambalite et c'est aussi celle de Hassan Basri r.a. (selon le rapport fait dans "Al Mdjmou'").

Mais il est à noter que cet avis ne fait pas l'unanimité entre les savants :

En effet, Imâm Ibné Djarîr Tabri r.a. ne la partage pas : il considère cette pratique comme interdite.L'auteur châféite de l'ouvrage "Al Madjmou'" avance pour sa part que cet acte est "Makroûh" (déconseillé).
(Réf : "Al Moufassal" Volume 3 / Pages 386-388)


En ce qui concerne les poils qui poussent entre les sourcils, selon l'opinion de l'Imâm Ibné Djarîr Tabri r.a.,
il est interdit de les enlever en raison du Hadith cité ci-dessus.
Dr Abdoul Karîm Zaydân partage lui aussi cet avis. Mais il est rapporté de Cheikh Bin Bâz r.a.qu'il avait émis une "Fatwa" autorisant cela,car, selon lui, ces poils ne font pas partie des sourcils et ne sont donc pas concernés par l'interdiction mentionnée dans le Hadith.

- L’épilation des jambes :

Il est permis d’enlever les poils des jambes. Quant aux opinions des écoles juridiques relatives au rasage des poils
du corps tels que les poils des mains et des pieds, les Malékites ont déclaré que la femme est autorisée à enlever
tout ce qui compromet sa beauté et à maintenir tout ce qui l’augmente. (L’Encyclopédie juridique, 18/100)


Cependant il est interdit à la femme de couper les poils qui poussent sur son visage, et cette interdiction s’aggrave
en ce qui concerne les sourcils en raison de la menace proférée à cet égard.

- L’épilation de certaines parties du corps ( poils de la poitrine, du dos et des pieds) :

La Charia classe les poils en trois catégories :

-des poils qu’il est recommandé d’enlever comme ceux du pubis et de l’aisselle ;
-des poils qu’il est recommandé de maintenir comme la barbe ;
-des poils qui ne font l’objet d’aucune recommandation tels que les poils des mains, des pieds, de la poitrine et du dos.

Allah n’est pas oublieux car s’Il ne le voulait pas, Il aurait ordonné qu’on les enlève. Et si Allah le voulait,
Il aurait ordonné qu’on les laisse. Aussi, pour ces derniers, on est libre de les enlever ou de les maintenir.

Journalisée
zeytouna69
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Lyon
Messages: 25



Voir le profil
« Répondre #2 le: Octobre 31, 2007, 21:09:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
baraka pour cette réponse très complète !
Journalisée
Mohamed
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 34
Localisation: Lyon
Messages: 37


Addâllou 3alâ Al-Khayri, Ka Fâ3ileh !


Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 11, 2008, 16:15:20 »
Share   Modifier le messageModifier

Assalamou aleykoum,

On ne construit pas un jugement sur un texte traduit ! Ainsi ma soeur la différence se voit dans les textes arabes, en plus la traduction que t'as cité est vraiment pas bonne Sad, je vous conseille tous mes frères et soeurs de se référer aux sources en arabes pour bien être sur de recevoir ce que notre bien aimé salla allahou aleyhi wa sallam a voulu transmettre, je me permet de cite le hadith se trouvant dans sahih mouslim :

عن عبد الله بنِ مسعود رضي الله عنه أنه قال : لعن الله الواشمات والمستوشمات والنامصات والمتنمصات والمتفلجات للحسن المغيرات خلق الله قال : فبلغ ذلك امرأة من بني أسد يقال لها أم يعقوب ، وكانت تقرأ القرآن فأتته فقالت : ما حديث بلغني عنك ؛ أنك لعنت الواشمات والمستوشمات والمتنمصات والمتفلجات للحسن المغيرات خلق الله ؟ فقـال : عبد الله وما لي لا ألعن من لعن رسولُ الله صلى الله عليه وسلم ، وهو في كتاب الله ، فقالت المرأة : لقد قرأت ما بين لوحي المصحف فما وجدته ، فقال : لئن كنت قرأتيه لقد وجدتيه قال الله عز وجل : ( وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا )
فقالت المرأة : فإني أرى شيئا من هذا على امرأتك الآن ! قال : اذهبي فانظري . قال : فَدَخَلَتْ على امرأة عبد الله فلم تر شيئا ، فجاءت إليه فقالت : ما رأيت شيئا ، فقال : أما لو كان ذلك ما جامعتنا . أي ما ساكَنَتْ

Cette partie n'existe pas dans le hadith en arabe :

Citation
les limeuses de dents et celles qui se font limer les dents car

Bref retour au sujet, pour savoir ce que le hatidh interdit il faut voir l'avis des oulama :

Q : Quel est l’avis de l’islam sur le fait d’ôter des poils qui poussent sur le visage de la femme ?
R :Cette question est à détailler. S’il s’agit de poils ordinaires, il n’est pas permis de les ôter car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a maudit celle qui pratique le Nams et celle qui demande à ce qu’on le lui fasse1. Le Nams en arabe signifie l’épilation des poils des sourcils et du visage.

Cependant, si la pilosité d’une femme est importante au point de la considérer comme une déformation de la création d’Allah, si elle a de la moustache ou de la barbe, alors il n’y a pas de mal à ce qu’elle s’épile car ceci la déforme et lui porte préjudice.

    * Fatwa de cheikh Ben Baz
    * Revue des Recherches Islamiques, n°37, page 170, 171.

____________________________

1 Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre de l’explication du Coran (n°4886), et par Muslim dans le chapitre du vêtement (n°2125).

wa assalam
« Dernière édition: Mai 11, 2008, 16:16:31 par admin » Journalisée
ghazza
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 44
Localisation: Canada
Messages: 1147



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 11, 2008, 17:20:55 »
Share   Modifier le messageModifier


 bismillah   Salam Alaykoum

Q : Quel est l’avis de l’islam sur le fait d’ôter des poils qui poussent sur le visage de la femme ?
R :Cette question est à détailler. S’il s’agit de poils ordinaires, il n’est pas permis de les ôter car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a maudit celle qui pratique le Nams et celle qui demande à ce qu’on le lui fasse1. Le Nams en arabe signifie l’épilation des poils des sourcils et du visage.

Cependant, si la pilosité d’une femme est importante au point de la considérer comme une déformation de la création d’Allah, si elle a de la moustache ou de la barbe, alors il n’y a pas de mal à ce qu’elle s’épile car ceci la déforme et lui porte préjudice.

    * Fatwa de cheikh Ben Baz
    * Revue des Recherches Islamiques, n°37, page 170, 171.

____________________________

1 Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre de l’explication du Coran (n°4886), et par Muslim dans le chapitre du vêtement (n°2125).

wa assalam

je pense que le cheikh ben baz n a donné qu une seule opinion car il s agit d une divergence en ce qui concerne ce point
voici l explication InchAllah
L'épilation est-elle autorisée ?

Question :



Est-il permis de s'épiler ? Ou bien est-ce que cela est inclus dans le fait de changer son apparence ("taghyîr khalqillâh") ?



Réponse :



Cela dépend.

A) En ce qui concerne la pilosité se trouvant sous les aisselles ou sur le publis :


Il est obligatoire (wâjib) d'enlever la pilosité se trouvant sous les aisselles au moins avant que quarante jours s'écoulent. Et le mieux pour ce faire est justement d'avoir recours à l'épilation, car ce sont les mots du Hadîth bien connu ("natf ul-ibit", rapporté entre autres par al-Bukhârî). Cependant, l'utilisation du rasoir soit également tout à fait possible ici d'après les savants.
Il est également obligatoire (wâjib) d'enlever la pilosité se trouvant près des parties intimes, dans les mêmes conditions que cité ci-dessus, sauf qu'ici le mieux est d'utiliser le rasoir, car c'est le mot du Hadîth ("al-istihdâd"), bien que l'épilation soit aussi possible ici d'après les savants.


B) En ce que qui concerne le reste du corps :


Le Prophète (sur lui la paix) a déclaré éloignées de la miséricorde de Dieu (= la'ana) plusieurs catégories de personnes, parmi lesquelles "les femmes qui s'épilent" ("al-mutanammisât") (rapporté par al-Bukhârî et Aboû Dâoûd entre autres).

Quelle est l'épilation qu'interdit ce Hadîth :
- l'épilation de tout le corps exception faite des parties citées en A ?
- l'épilation de tout le visage ?
- l'épilation des sourcils seulement ?



Certains savants comme al-Qardhâwî sont d'avis qu'il s'agit, dans ce Hadîth, de l'interdiction de s'épiler les sourcils uniquement (voir ce qu'a écrit Abû Dâoûd en commentaire de ce Hadîth dans son Sunan), la femme pouvant s'épiler le reste du visage. Il existe ainsi le récit racontant qu'une jeune femme est venue trouver Aïcha et lui a posé la question de savoir si elle pouvait s'épiler le front (pas les sourcils) pour s'embellir pour son mari. Aïcha lui répondit qu'elle était d'avis que cela était permis (cf. Fath ul-bârî, tome 10 p. 463).

D'autres savants comme al-Albânî sont d'avis que l'épilation interdite ne se limite pas aux sourcils seulement. Al-Albânî cite le fait que Abdullâh ibn Mas'ûd avait dit à une femme qui s'était rasé le front que cela était inclus dans l'interdiction formulée par le Hadîth que j'ai cité plus haut (cf. Silsilat ul-ahâdîth as-sahîha, tome 6 pp. 692-694).

Mis à part les sourcils (dont l'épilation est interdite), et le reste du visage (dont l'épilation est sujette à la divergence d'opinion que nous venons de voir), quel est le règlement pour le reste du corps ?

Je n'ai pas trouvé, malgré des recherches, de Hadîths sur le sujet. Je n'ai trouvé qu'un texte de jurisprudence hanafite disant qu'il est autant permis de garder ou de ne pas garder (il n'a cependant pas employé le terme "épiler"), les deux étant permis (Behishtî Zewar, Cheikh Thânwî, tome 11 p. 116). Je suppose que ce texte de jurisprudence se base sur le raisonnement suivant : d'une part l'épilation de la partie du corps (dont nous avons parlé au début de cette réponse) est permise d'après le Hadîth cité au tout début, d'autre part l'épilation des sourcils (et / ou du visage en entier, d'après la divergence d'opinions que nous citée) est interdite d'après le Hadîth cité en seconde position, donc l'épilation du reste du corps reste dans la permission originelle. Wallâhu A'lam.

Je voudrais, pour finir, rappeler que si l'islam a interdit l'épilation des sourcils et autres choses du même genre citées dans les Hadîths (comme le fait de s'écarter légèrement les dents de devant – ce qui était considéré comme un canon de beauté dans l'Arabie de l'époque –, ou le fait de rajouter des cheveux pour faire paraître sa chevelure plus abondante et plus longue, ou encore le fait d'arracher ses cheveux blancs, ou de les teindre en noir – ou en la couleur d'origine de ses cheveux), c'est parce qu'il s'agit d'une recherche exagérée et excessive de la beauté, qui va jusqu'à vouloir changer l'apparence que Dieu a donnée à chacun (comme cela apparaît clairement dans le cas de s'écarter les dents ou de rallonger sa chevelure par l'utilisation de mèches de cheveux). Ces actes sont interdits même si une musulmane les faits pour son mari et même si un mari les fait pour son épouse.
Restent par contre dans le cadre de la permission originelle les actes faits pour s'embellir, où n'est présent aucun des principes (illa) qui sont à la base des interdictions qui se trouvent dans le Coran ou les Hadîths. Cependant, ici aussi notre intention doit être pure, à l'instar de cette jeune femme qui était venue questionner Aïcha : il s'agit de se faire plus belle pour son mari, de se faire plus beau pour son épouse. Il faut aussi rappeler que l'islam demande à la femme musulmane de couvrir son corps sauf son visage et ses mains (et ses pieds d'après certains savants) lorsqu'elle se trouve devant un homme qui n'est ni son mari ni un proche parent (mahram). Voir mon article à ce sujet : La tenue de la musulmane.


Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).
SOURCE
http://www.maison-islam.com/article.php?id=133
 Salam Alaykoum
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle