Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Ecouter de la musique et regarder des séries télé est-ce haram ?  (Lu 17563 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
noguaye
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Montreal
Messages: 30



Voir le profil
« le: Août 04, 2010, 11:10:14 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je ne sors de chez moi que pour aller a l'école et au travail et faire des courses. Quand je suis chez moi, il m'arrive de m'ennuyer alors j'écoute beaucoup de music. J'adore la music et je ne suis pas sur si c'est Haram, elle me relax et parfois me rend moins stressée surtout en période d'examen. Je n'écoute pas beaucoup la télé mais il y a quand même des séries télé que je suive, en faite il y en a deux. L'un c'est de la comédie pour pour enfants et l'autre est un peu plus dramatique et adulte. Cela me permet de ne pas m'ennuyer et d'avoir des moments de détentes ou de rire. Je voudrais savoir si c'est haram que j'écoute ces séries télé ou de la music. 

Merci pour vos reponses

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Août 04, 2010, 19:40:59 par Zahiya » Journalisée
soeurmouslima
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: france
Messages: 347



Voir le profil
« Répondre #1 le: Août 04, 2010, 13:29:25 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh oukhti le coran c'est meilleur à ecouter que d'ecouter de la musique  Soubhan' Allah la musique est haram  elle provient de chaytane  Soubhan' Allah .

Versets du Qour'aane interdisant la musique:

Selon les commentateurs du Qour'aane, le verset suivant constitue une mise en garde à l'égard de ceux qui s'adonnent à la musique:"Et, parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d'Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant." (Sourate 31 / Verset 6).Selon de nombreux Compagnons (radhia allâhou anhoum), le terme "plaisant discours" employé par Allah concerne la musique et les chants.

Dans un autre verset du Qour'aane, Allah fait allusion à la voix de Satan: Et lorsque Nous avons dit aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis, qui dit :"Me prosternerai-je devant quelqu'un que tu as créé d'argile ? "Il dit encore : "Vois-Tu ? Celui que Tu as honoré au-dessus de moi, si Tu me donnais du répit jusqu'au Jour de la Résurrection; j'éprouverai, certes sa descendance, excepté un petit nombre [parmi eux]".Et [Allah] dit : "Va-t-en ! Quiconque d'entre eux te suivra ... votre sanction sera l'Enfer, une ample rétribution. Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses". Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie. Quant à Mes serviteurs, tu n'as aucun pouvoir sur eux". Et ton Seigneur suffit pour les protéger ! (Qour'aane)

Le célèbre commentateur du Qour'aane, Moudjâhid Radi Allâh ^Anhou (disciple de Ibné Abbas (radhia allâhou anhou) ) affirme que la voix de Satan n'est rien d'autre que la musique et les chants. 
 
Hadiths interdisant la musique:

 Abou Mâlik Al Ach'ari (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Il y aura parmi ma "oummah" (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes) et les instruments de musique ("ma'âzif") comme étant licites." (Boukhâri)

 il est dit: "Des gens de ma communauté consommeront du vin en lui donnant une autre appellation. Des instruments de musique seront joués devant eux, et des chanteuses (seront également présentes). Allah les ensevelira dans le sol et transformera certains d'entre eux en singes et en porcs." (Ibné Mâjah)

Nâfi' r.a. raconte que Abdoullah Ibné Oumar (radhia allâhou anhou) entendit (lors d'un voyage) la flûte d'un berger. Il plaça alors ses doigts dans ses oreilles et écarta sa monture de la route en disant: "Nâfi' ! Nâfi' ! Entends-tu encore (le son de la flûte)?" Je répondis: "Oui." Il continua à avancer jusqu'à ce que je lui répondis: "Non." Il leva alors ses mains et ramena sa monture vers la route et dit: "J'étais en présence du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lorsqu'il entendit la flûte d'un berger. Il fit alors exactement la même chose (que je viens de faire)." (Ahmad, Abou Dâoûd, Ibné Mâja).

Ibné Mas'oud (radhia allâhou anhou) rapporte: "La musique fait pousser l'hypocrisie ("Nifâq") dans le cœur." (Abou Dâoûd et Bayhaqui). Des propos semblables sont rapportés de Abou Houraïra (radhia allâhou anhou).

Anas (radhia allâhou anhou) rapporte du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam): "Celui qui s'assoit pour écouter une chanteuse aura du plomb fondu coulé dans les oreilles le Jour Final."

Ibné Mas'oud (radhia allâhou anhou) raconte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) entendit un homme chanter la nuit. Il dit: "Pas de prière pour lui ! Pas de prière pour lui ! Pas de prière pour lui ! (C'est à dire que ses prières ne sont pas acceptées.) " (Abou Ishâq)

Abou Houraïra (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Ecouter (individuellement) les instruments de musique est un péché. Se rassembler pour le faire est un péché plus grave ("Fisq"). Y prendre du plaisir est du "Koufr" (Les savants ont traduit ici le terme "Koufr" par manque de reconnaissance envers les bienfaits de Dieu)." (Abou Ishâq)

Par contre, en ce qui concerne les instruments qui ont aussi bien une fonction musicale qu'une autre fonction, comme c'est le cas du "douff" notamment, qui était employé également lors des proclamations et des annonces, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a autorisé leur emploi dans certaines situations et sous certaines conditions. Les Hadiths faisant allusion au caractère licite de certains instruments concerne donc ces cas spécifiques.

jespere que cela t'aura eclairer  InchAllah   Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Août 04, 2010, 19:41:11 par Zahiya » Journalisée
nabil-alg
Invité
« Répondre #2 le: Août 04, 2010, 15:51:58 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

ma  Sourire Mouslima il ya 2 amour qui ne rentre pas dans un coeur
il ya l amour de la parole du sheitan (la musique)
et l amour de la parole d Allah (le coran)
y en a une qui va chasser l autre si t ecoute par exemple 4heure de musique tu ne poura pas ecouter 4heure de coran juste apres
regarde ce qui ecoute souvent le coran il ne s interesse meme plus a la musique
et regarde ce qui ecoute souvent de la musique des que il vont dans un mariage halal ou ya du coran il ya une lourdeur dans leur oreille il n arrive pas a rester dans la salle ou ya du coran il sont obliger de dire je dois prendre l air pour sortir dehors juste pour arreter d ecouter il ne peuve pas rester 1 heure dans la salle ou ya du coran

...Nous avons placé des voiles sur leurs coeurs, de sorte qu'ils ne comprennent pas (le Coran), et mis une lourdeur dans leurs oreilles... (S18.V57)
 
Nous avons mis des voiles sur leurs coeurs, de sorte qu'ils ne le comprennent pas : et dans leurs oreilles, une lourdeur. Et quand, dans le Coran, tu évoques Ton Seigneur l'Unique, ils tournent le dos par répulsion. (S17.V46)

alors faut choisir quesque tu veut qui rentre dans ton coeur?
la musique OU le coran?

tien ma  Sourire Mouslima si tu veut en savoir + sur la musique  ya 2 lien une video et un discour
http://www.dailymotion.com/video/xbpfyh_cheikh-mohamed-hassanchanson-hallal_webcam

http://dourous.net/2010/07/19/cours-n%C2%B01-la-musique/

en ce qui concerne la tele tout depent de ce que tu regarde
si c est une serie ou il ya rien de mal c est bon il ne faut pas regarder des choses haram
il faut pas passer la journer devant la tele le temp c est precieux

ma  Sourire Mouslima regarde ce hadith
Hanzala Al Ousaydi (DAS), l'un des secrétaires du Messager de Dieu (BSDL) a dit: "Une fois Abou Bakr (DAS) me dit en me rencontrant: "Comment vas-tu Hanzala?" Je dis: "Hanzala est devenu hypocrite". Il dit: "Oh mon Dieu! Que dis-tu la?" Je dis: "Quand nous nous trouvons auprès du Messager de Dieu (BSDL) il nous incite à penser au Paradis et à l'Enfer comme si nous le voyions de nos yeux. Mais dès que nous sortons de chez lui, voilà que nous en sommes distraits par nos femmes, nos enfants et nos affaires. Nous avons ainsi beaucoup oublié". Abou Bakr (DAS) dit: "Par Dieu, nous ressentons nous-deux la même chose". Puis nous partîmes, Abou Bakr et moi, jusqu'à ce que nous entrâmes chez le Messager de Dieu (BSDL). Je dis: "Ô Messager de Dieu! Hanzala est devenu hypocrite. Quand nous sommes chez toi, tu nous incites à penser au Feu et au Paradis comme si nous les voyions de nos propres yeux et dès que nous sortons de chez toi, voilà que nous en sommes distraits par nos femmes, nos enfants et nos affaires. Nous avons ainsi beaucoup oublié!" Le Messager de Dieu (BSDL) dit: "Par Celui qui détient mon âme dans Sa main, si vous saviez persister dans l'état ou vous êtes chez moi et dans la pensée continue (à Dieu), les Anges vous serreraient la main dans vos lits et quand vous marchez dans la rue. Mais, ô Hanzala, une heure pour l'au-delà et une heure pour les choses de ce monde" (et il répéta trois fois). (Rapporté par Moslem)

1HEURE POUR LES CHOSE DE L AU DELA
ET 1 HEURE POUR LES CHOSE DE CE BAS MONDE (les choses permise pas les choses haram)

qu  allah t aide


« Dernière édition: Août 04, 2010, 19:41:22 par Zahiya » Journalisée
une soeur69
Invité
« Répondre #3 le: Août 04, 2010, 18:19:53 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Citation
ma   il ya 2 amour qui ne rentre pas dans un coeur
il ya l amour de la parole du sheitan (la musique)
et l amour de la parole d Allah (le coran)
y en a une qui va chasser l autre si t ecoute par exemple 4heure de musique tu ne poura pas ecouter 4heure de coran juste apres
regarde ce qui ecoute souvent le coran il ne s interesse meme plus a la musique
et regarde ce qui ecoute souvent de la musique des que il vont dans un mariage halal ou ya du coran il ya une lourdeur dans leur oreille il n arrive pas a rester dans la salle ou ya du coran il sont obliger de dire je dois prendre l air pour sortir dehors juste pour arreter d ecouter il ne peuve pas rester 1 heure dans la salle ou ya du coran


BarakAllah oufik oukhtie pour ce beau rappel!
« Dernière édition: Août 04, 2010, 19:41:31 par Zahiya » Journalisée
noguaye
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Montreal
Messages: 30



Voir le profil
« Répondre #4 le: Août 05, 2010, 07:26:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 baraka mes frères et sœurs,je vais essayer d'abandonner la music. Je vais surement commencer par mettre du coran sur mon mp3, ca devrait aider.

 baraka

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
une soeur69
Invité
« Répondre #5 le: Août 05, 2010, 16:30:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh tu peux aussi faire la transition en écoutant des anashid sans instruments.
Journalisée
noguaye
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Montreal
Messages: 30



Voir le profil
« Répondre #6 le: Août 05, 2010, 16:43:57 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh tu peux aussi faire la transition en écoutant des anashid sans instruments.

 Salam Alaykoum

c'est une tres bonne idee, je vais essayer ca. Merci ma  Sourire Mouslima

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Mohamed Al Bechir
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 32
Localisation: Tunisie
Messages: 501



Voir le profil
« Répondre #7 le: Août 05, 2010, 18:34:09 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
Svp cete histoire de musique est un situation d ejurciprudence dont il y a divergence des oulkéas dessuss entre ceux qui ditr que c'est licite , autre illicites et un avus de juste milieux , en aucun cas il faut traiter de mécréant ceux qui en écoutent :

Question
Que pense l’Islam de la musique ?

Réponse du Docteur Yûsuf `Abd Allâh Al-Qaradâwî
Parmi les divertissements qui réjouissent les âmes, qui égaient les cœurs et qui font plaisir à l’ouïe, il y a effectivement le chant. L’Islam considère le chant comme licite tant qu’il ne contient pas de propos grossiers, obscènes ou incitant à la débauche. Et il n’y a aucun mal à ce qu’il soit accompagné de musique, si, du moins, celle-ci n’excite pas les nerfs.

Le chant est recommandé lors des occasions heureuses, afin de répandre la gaieté et de divertir les âmes. Cela est d’autant plus valable les jours de fêtes, de noces, de retour d’un absent, ainsi que lors des repas de mariage, des repas en l’honneur d’un nouveau-né et lors de la naissance du bébé.

Ainsi, `Â’ishah - que Dieu l’agrée - assista au mariage d’un couple médinois et lorsqu’elle rentra chez elle, le Prophète - paix et bénédiction sur lui - lui demanda : « Ô `Â’ishah, n’ont-ils pas organisé une fête ? Parce que les Ansâr aiment faire la fête. » Ibn `Abbâs dit : « `Â’ishah assista au mariage d’une femme médinoise parmi ses proches. Le Messager de Dieu - paix et bénédiction sur lui - arriva et dit : « Avez-vous offert les cadeaux à la mariée ? » On répondit : « Oui ! » Il demanda : « Avez-vous envoyé quelqu’un chanter en son honneur ? » `Â’ishah répondit : « Non. » Le Messager de Dieu - paix et bénédiction sur lui - reprit : « Les Ansâr sont des gens galants. Pourquoi n’avez-vous pas envoyé avec la mariée quelqu’un chantant par exemple :

Ataynâkum ataynâkum
Fa-hayyânâ wa hayyâkum

Traduction

Nous voici venus ! Nous voici venus !
Que Dieu nous salue et que Dieu vous salue !
 ? »
`Â’ishah raconte que Abû Bakr - que Dieu l’agrée - entra chez elle un jour de Fête du Sacrifice (`îd al-ad’hâ) et qu’il trouva deux servantes qui chantaient et jouaient du tambour, alors que le Prophète - paix et bénédiction sur lui - était recouvert d’un drap. Abû Bakr se mit en colère contre elles. Le Prophète - paix et bénédiction sur lui - se découvrit alors le visage et dit : "Laisse-les Abû Bakr ! Ce sont des jours de fête."

L’Imâm Al-Ghazâli mentionne dans son livre Al-Ihyâ’ les hadiths sur le chant des deux servantes et sur les jeux pratiqués par les Abyssins dans la Mosquée du Prophète - paix et bénédiction sur lui - alors que ce dernier les encourageait par des exclamations : "Bravo, enfants de Arfadah !" Ces hadiths précisent également la demande formulée par le Prophète à l’intention de `Â’ishah pour savoir si elle voulait regarder le déroulement des jeux ou non. Ces mêmes hadiths ajoutent en outre que le Prophète demeura en compagnie de son épouse jusqu’à ce que celle-ci s’ennuyât et voulût partir. On rencontre enfin des hadiths mentionnant que `Â’ishah jouait avec ses amies. Al-Ghazâlî conclut quant à ces hadiths : « Tous ces hadiths sont mentionnés dans les deux Sahîh [1]. Ils constituent de fait un texte explicite prouvant que le chant et les divertissements ne sont pas illicites. On peut par ailleurs en tirer un certain nombre de conclusions concernant diverses permissions :

1.Le divertissement : tout le monde sait que les Abyssins ont leurs danses et leurs jeux.


2.Il est permis de se divertir à l’intérieur même de la mosquée.


3.Le fait que le Prophète dise aux Abyssins : "Bravo, enfants de Arfadah !" montre qu’il leur demande de poursuivre leurs jeux et les encourage à cela. Comment peut-on alors considérer que ces jeux sont illicites ?


4.Le Prophète a empêché Abû Bakr et `Umar - que Dieu les agrée - de blâmer, de refuser ou d’interdire le divertissement. Il leur a expliqué que c’était un jour de fête et un moment de gaieté. Or, le divertissement est source de gaieté.


5.Le Prophète est resté longtemps à regarder les jeux abyssins et à écouter leur musique, après que `Â’ishah - que Dieu l’agrée - a exprimé son accord pour rester également. Cela montre qu’en termes de noblesse de caractère (husn al-khuluq), il est meilleur de faire plaisir aux femmes et aux enfants en assistant avec eux à des divertissements que de vivre dans un ascétisme austère, se priver et priver autrui des plaisirs mondains.


6.Le Prophète a même pris les devants pour demander à `Â’ishah si elle désirait regarder le déroulement des jeux.


7.Le chant est permis, ainsi que le battement du tambour, comme le montre le hadith des deux servantes. » Al-Ghazâlî poursuit tout ceci dans le chapitre de l’écoute.
On a rapporté au sujet d’un grand nombre de Compagnons et de Successeurs [2] - que Dieu les agrée - qu’ils écoutaient des chansons sans y voir le moindre mal.

Quant aux hadiths prophétiques qui interdisent le chant, il faut savoir qu’ils sont complètement défaillants, si bien qu’aucun d’eux n’a été épargné de la récusation des juristes et des traditionnistes. Le juge Abû Bakr Ibn Al-`Arabî dit : « Rien d’authentique n’existe quant à l’interdiction du chant. » Ibn Hazm dit : « Tout ce qui a été rapporté sur l’interdiction du chant est faux et controuvé. »

Néanmoins, le chant et la musique sont souvent allés de pair avec des veillées arrosées et débauchées, ce qui a incité un grand nombre de savants à interdire, tout du moins à déconseiller le chant et la musique. Certains d’entre eux ont dit : « Le chant fait partie des plaisants discours mentionnés dans le verset : « Et, parmi les hommes, il en est qui, dénués de science, achètent de plaisants discours pour égarer hors du chemin de Dieu et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. » [3] »

Ibn Hazm répond : « Ce verset mentionne un trait de caractère, qui, s’il est présent chez une personne, fait d’elle automatiquement un mécréant. Il s’agit de celui qui prend le Sentier de Dieu en raillerie. Ainsi, celui qui achète un recueil coranique afin d’égarer les gens du Sentier de Dieu et le prendre en raillerie est très certainement un mécréant. Et c’est ce type de personnes que Dieu - Exalté soit-Il - dénigre dans ce verset. Il ne dénigre nullement celui qui achète des plaisants discours dans le but de se divertir et de détendre son âme, et non dans le but d’égarer les gens du Sentier de Dieu. »

Ibn Hazm répond également à ceux qui prétendent que le chant, ne faisant pas partie de la vérité divine, fait dès lors partie de l’égarement. Ceux-ci s’appuient sur le verset suivant : « Au delà de la vérité qu’y a-t-il donc sinon l’égarement ? » [4] Ibn Hazm réplique : « Le Messager de Dieu - paix et bénédiction sur lui - dit : « Les actions sont jugées d’après les intentions, et il en sera tenu compte à chaque homme dans la mesure de son intention. » Ainsi, celui qui a l’intention d’écouter des chansons afin de mieux désobéir à Dieu est un débauché - et cela n’est pas spécifique uniquement au chant. Quant à celui qui a l’intention de détendre son âme, pour mieux obéir à Dieu - Exalté soit-Il - et pour retrouver son dynamisme dans l’accomplissement d’œuvres pies, est quelqu’un d’obéissant et de bienfaisant. Et ce qu’il fait relève alors de la vérité divine. Quant à celui qui n’a l’intention ni d’obéir à Dieu ni de Lui désobéir, alors celui-là se livre à des futilités pardonnées par Dieu. Il possède alors le même statut que celui qui sort se promener dans son jardin, ou celui qui s’assoit devant sa porte et regarde les gens passer, ou encore celui qui teint son habit en bleu ou en vert, etc. »

Il existe cependant certaines limites qu’il est nécessaire d’observer, en ce qui concerne le chant.

Il est ainsi nécessaire que le sujet de la chanson ne contredise pas la morale et les enseignements islamiques. Une chanson qui glorifierait par exemple l’alcool ou qui inciterait à sa consommation est illicite, aussi bien pour celui qui la chante que pour celui qui l’écoute.

Toutefois, le sujet de la chanson peut parfois ne pas être contraire aux directives islamiques mais c’est la manière dont le chanteur l’interprète qui déplace la chanson du domaine licite au domaine illicite. Un exemple caractéristique est celui du chanteur qui interprète les paroles de manière lascive et déliquescente, cherchant à éveiller les instincts et à séduire l’auditeur en excitant ses désirs concupiscents.

Tout comme la religion combat l’outrance et l’excès, quels qu’ils soient, même au niveau du culte, elle combat l’excès dans le divertissement. Elle n’accepte pas que ce dernier occupe tout notre temps, car le temps, c’est la vie !

Nul doute que l’excès dans les choses licites déborde sur le temps à consacrer aux obligations, religieuses ou autres. Quelqu’un a dit avec justesse : « Je n’ai jamais pas vu un excès sans qu’il n’y ait à côté un devoir négligé. »

Il demeure néanmoins des choses pour lesquelles l’auditeur est soi-même son meilleur conseiller. Si les chansons, tout du moins un type particulier d’entre elles, excitent ses instincts, le séduisent, ou font dominer son aspect animal sur son aspect spirituel, alors il doit éviter de les écouter, afin de fermer les portes par lesquelles s’engouffrent dans son cœur, dans sa religion et dans son caractère, les tempêtes de la tentation. Ainsi, il se repose lui-même et repose les autres avec lui.

Il est consensuellement admis que le chant devient illicite s’il est accompagné d’autres interdits comme l’alcool, l’indécence ou la débauche. C’est de cela qu’a prévenu le Messager de Dieu - paix et bénédiction sur lui : « Apparaîtront des gens de ma Communauté qui boiront l’alcool en lui donnant un autre nom. On jouera pour eux des instruments de musique et des chanteuses chanteront pour eux. Dieu les engloutira alors dans la Terre et il fera d’eux des singes et des porcs. »

Il n’est pas nécessaire que cette transformation en singes et en porcs soit physique. Il suffit d’une transformation de l’âme et de l’esprit. Ils seront ainsi porteurs d’une âme de singe et d’un esprit de porc.

Et Dieu est le plus Savant.

P.-S.
Traduit de l’arabe du site Islamonline.net.Notes
[1] Il s’agit du Sahîh d’Al-Bukhârî et du Sahîh de Muslim.

[2] Les Successeurs sont la génération suivant celle des Compagnons.

[3] Sourate 31 intitulée Luqmân, verset 6.

[4] Sourate 10 intitulée Jonas, Yûnus, verset 32


Mainteant si tu veut mon avis je te conseil d'ecouter des anasheeds et chants islamiques et en ce qui concerne les séries faudra mieux eviter celles qui proposent des scénes contraire a la chari3a comme des scénes de fornication  par exemple car ils risquent d et'influencer négativement .

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
serviteur de la vérité
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 38
Localisation: derrière mon écran
Messages: 210



Voir le profil
« Répondre #8 le: Août 05, 2010, 18:36:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma Soeur,

Par contre, je rajouterai que c'est inutile tant il y a des musiques, des programmes et des séries débiles. A toi de savoir, de sélectionner et tu es assez intelligente pour savoir si une série ou l'on parle d'amour en se faisant des bisous des câlins, est une série "hallal". Je pense il faut se pencher sur l'état d'esprit de la série, si c'est top marrant et que dedans il y a du sexe light (bisous, câlins), ou bien on se moque de tel ou tel groupe de personne, ce n'est pas bien. Par contre si tu regardes, comment les plantes poussent, comment vivent les animaux etc... c'est comme si t'étais assise à l'école en cours de science, tu apprends quelques chose de bien. Encore mieux tu as des vidéos francophones sur le net traduites par des frères et soeurs (Que Dieu les récompense pour leur travail) qui sont très intéressantes, par contre là aussi faut faire le tri.

Tu peux lire, c'est intéressant la lecture (je n'y croyais pas quand j'étais bien plus jeune).

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Août 05, 2010, 18:44:56 par Zahiya » Journalisée
noguaye
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Montreal
Messages: 30



Voir le profil
« Répondre #9 le: Août 13, 2010, 18:22:27 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma Soeur,

Par contre, je rajouterai que c'est inutile tant il y a des musiques, des programmes et des séries débiles. A toi de savoir, de sélectionner et tu es assez intelligente pour savoir si une série ou l'on parle d'amour en se faisant des bisous des câlins, est une série "hallal". Je pense il faut se pencher sur l'état d'esprit de la série, si c'est top marrant et que dedans il y a du sexe light (bisous, câlins), ou bien on se moque de tel ou tel groupe de personne, ce n'est pas bien. Par contre si tu regardes, comment les plantes poussent, comment vivent les animaux etc... c'est comme si t'étais assise à l'école en cours de science, tu apprends quelques chose de bien. Encore mieux tu as des vidéos francophones sur le net traduites par des frères et soeurs (Que Dieu les récompense pour leur travail) qui sont très intéressantes, par contre là aussi faut faire le tri.

Tu peux lire, c'est intéressant la lecture (je n'y croyais pas quand j'étais bien plus jeune).

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Les séries que je regarde sont de disney pour les enfants et je lis beaucoup, parfois un peu trop d'après mes parents. J'ai décidé d'arrêter la musique et je vais surement faire un tri de mes livres aussi.
Journalisée
   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle