Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les invocations dites en fin de prière, peut-on les dire avec nos propres mots..  (Lu 1979 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Julieeeee
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 66



Voir le profil
« le: Novembre 13, 2010, 10:28:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Je voulais savoir si quand on invoque  allah , par exemple en fin de prière, es ce qu'il faut réciter des paroles en arabes que l'on peut trouver dans la citadelle du musulman par exemple, ou bien es ce que l'on peut tout simplement s'adresser à  allah avec nos propre mots?
je ne sais pas si ma question est bien claire.

Es ce qu'il faut apprendre en arabe donc les invocations ou non ? si oui es ce qu'il en a qui sont plus importantes que d'autres? comme la base si je puis dire.

 Baraka Allahou Fik  Salam Alaykoum

« Dernière édition: Novembre 13, 2010, 10:30:09 par Zahiya » Journalisée
farida31
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: algerie
Messages: 5



Voir le profil
« Répondre #1 le: Novembre 14, 2010, 13:03:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah Salam Alaykoum
je pense à mon heumble avis, que les évocations viennent du coeur, et la premier condition et que tu sois sincere , le reste n'est que secondaire , car c'est à DIEU Razza wa jal  créateur de tous les univers a qui s'adresse ton message et est à même de comprendre et d'agréer tous les douass, dieu nous simplifie toute la religion, l'essentiel et d’être sincère.
que dieu nous guide et illumine notre chemin, et qu'il nous donne la patience et la quanaaa
Journalisée
titemuslimadu69
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 712



Voir le profil
« Répondre #2 le: Novembre 14, 2010, 15:01:58 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah Salam Alaykoum
je pense à mon heumble avis, que les évocations viennent du coeur, et la premier condition et que tu sois sincere , le reste n'est que secondaire , car c'est à DIEU Razza wa jal  créateur de tous les univers a qui s'adresse ton message et est à même de comprendre et d'agréer tous les douass, dieu nous simplifie toute la religion, l'essentiel et d’être sincère.
que dieu nous guide et illumine notre chemin, et qu'il nous donne la patience et la quanaaa
Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima !!!

Oukhty Julieeeee je pense que la soeur farida31 a bien répondu barakAllahoufia. WaLLAHOU ALLEM!

Et  amine pour ses dohaas!

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #3 le: Novembre 14, 2010, 17:28:53 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

La majorité des juriconsultes soutiennent que le non-arabe qui maîtrise l’arabe ne peut pas légalement prononcer le takbir dans une autre langue. La preuve en est que les textes recommandent l’usage de cette formule arabe : Allhou akbar et le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) n’en avait jamais utilisé une autre.

S’il s’agit d’un non-arabe qui ne maîtrise pas l’arabe et ne peut même pas prononcer cette formule, la majorité des juriconsultes soutiennent qu’il lui suffit d’en traduire le sens en sa propre langue, quelle qu’elle soit .C’est ce que déclarent shafi’ites et hanbalites. En effet, le takbir est une mention d’Allah le Très Haut. Or cette mention peut se faire en toute langue. La langue autre que l’arabe peut y être substituée à celui-ci. Mais l’intéressé doit toujours apprendre à prononcer la formule en arabe. Cette divergence de vues s’étend à tous les dhikr de la prière comme le tashahhou, le qounout, les invocations des tasbih , de génuflexion et de prosternation.

Quant à la lecture du Coran, la majorité des ulémas déclarent qu’elle n’est autorisée qu’en arabe. Cet avis se fonde sur les propos du Très Haut : « Nous l' avons fait descendre, un Coran en (langue) arabe..» (Coran,12 :2). Il se repose encore sur le fait que le Coran est inimitable dans ces mots et ses sens.Si on le modifie, il perd son agencement et cesse d’être Coran et devint un commentaire.Voir al-mawsou’a al-fiqhiyya,tome 5 : a’adjami.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Journalisée
   

Arabe Pour francophones
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle