Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La femme peut-elle se faire soigner par un homme ? et pour un accouchement ?  (Lu 15139 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Nour-elHouda
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 154



Voir le profil
« le: Mai 20, 2010, 21:54:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
mes  Sourire Mouslima et   Rire Mouslim. Je voulais demander est ce qu'une femme peut se faire soigner par un homme, plus précisément lors de l'accouchement il se peut que le médecin soit un homme qu'en est il de l'avis religieux à ce sujet ?  baraka2  
« Dernière édition: Mai 20, 2010, 21:56:03 par Zahiya » Journalisée

" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand  il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés." Sourate 2 Verset 186
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mai 20, 2010, 22:13:57 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Ma  Sourire Mouslima Nour-elHouda

Je ne cessairait jamais de le dire, il faut voir le cas de necessité si seul un gynécologue homme es présent et qu'il faut sont interventions, il devra intervenir, la vie du bébé et la tienne en dépenderont peux être je comprend tout à fait l'aspect de la pudeur,
Mais n'oubliez pas mes  Sourire Mouslima ce sont des médecins avant d'être des hommes ou des femmes, ils sont là pour agir en professionnel.

je fait juste une aparthé pour vous prouver que les médecins agissent en professionnel et non en tant qu'humain,
un jour à l'hopital une petite fille es arrivé elle avait de très tres gros traumatisme, sa a necessité 15h de bloc opératoire, toutes les femmes medecins ou infirmière qui ont souhaiter porter main forte non pas pue rester tellement la scene était insoutenable, ils se sont retrouver qu'entre homme,
alors dans cette histoire on voie bien qui a agis en tant qu'humain ou professionnel


Mes  Sourire Mouslima prenez soins de vous et de votre bébé ne prenez jamais de risque j'ai trop vue de drame autour de cela, et je ne pourrais jamais changer de discours
Louanges à Allah

Premièrement, en principe, une femme doit se faire soigner par un médecin femme, à moins qu'il soit nécessaire de faire appel aux services d'un homme. Tout cela doit être régi par les règles et conditions déjà expliquée dans le cadre des réponses données aux questions n° 120224 et 5693 dans lesquelles on lit: «On préfère des hommes pour soigner des hommes et des femmes pour soigner des femmes. Quand il s'agit d'examiner une patiente , l'ordre de priorité  s'établit comme suit : on cherche d'abord un médecin femme, musulmane et compétente, à défaut, on sollicite un médecin femme non musulmane, puis un médecin musulman, puis un médecin non musulman. De même, quand une généraliste peut faire le nécessaire, un médecin ne doit pas examiner la patiente, fût il un spécialiste. Si on a pas besoin d'un médecin femme spécialiste, si elle s'est pas disponible, un médecin spécialiste peut faire l'examen. Si une seule spécialiste ne suffit pas pour mener l'opération, et si le cas nécessite l'intervention d'un médecin expérimenté, il est permis de faire appel à lui. En cas de présence d'un médecin plus expérimenté qu'une femme médecin aussi disponible, on ne fait appel au premier que si le cas nécessite le recours à son expérience et son habilité.»

Deuxièmement, la césarienne n'est pas sans risques et dommages, comme il a déjà été expliqué dans le cadre de a réponse donnée à la question n° 92831. C'est pourquoi nous ne vous la conseillons pas. Confiez vous plutôt à Allah Très Haut. Demandez Lui de faciliter la mobilisation d'une femme médecin rompue à la tâche avec laquelle vous n'aurez plus besoin d'un médecin. À défaut, si vous êtes obligée de vous faire soigner par un médecin, nous espérons qu'il n' y aura as de gêne, s'il plaît à Allah Très Haut. Nous demandons à Allah de faciliter votre affaire et de mettre le bien à votre disposition, où qu'il puisse être.

Allah le sait mieux.



Islam Q&A

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #2 le: Mai 21, 2010, 08:02:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je suis d'accord avec toi ma  Sourire Mouslima lila ne pas risquer sa vie ou celle de son enfant en ne voulant pas se faire soigner par un homme.

  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Nour-elHouda
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 154



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 22, 2010, 14:30:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  baraka  Sourire Mouslima je pense qu'il était important de poser cette question, je voulais connaitre l'avis des soeurs puisqu'il y a de nombreuses femmes qui malheureusement refusent de faire appel à un homme même si cela est nécessaire. Jezekom Allah kheir mes ourthinettes  Cheesy  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand  il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés." Sourate 2 Verset 186
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 22, 2010, 16:04:23 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima

effectivement tu as raison mais ce sujet es encore mal, gérer,
et effectivement j'ai vue des situations dramatiques ou des femmes ont fait le choix de partir et leur bébé sont mort il faut dire ce qu'il es,
c'est pour cela que moi, j'essaie dès que je le peux de s ensibiliser les  Sourire Mouslima et surtout aussi auprès de nos  Rire Mouslim mari.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
abou_houdayfa_2retour
Invité
« Répondre #5 le: Mai 22, 2010, 16:24:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Q : Quel est l’avis de l’islam sur le cas de la femme qui se voit obligée de se faire examiner par un médecin homme, ce qui l’oblige à découvrir certaines parties de son corps ?

 

R : Les savants disent qu’il n’y a pas de mal à ce que la femme aille se soigner chez un médecin homme s’il n’y a pas de femme capable de le faire.

Par conséquent, il lui est permis de découvrir toutes les parties de son corps qu’il a besoin d’ausculter, à condition toutefois qu’elle soit accompagnée d’un Mahram, c’est-à-dire sans qu’il y ait isolement en tête-à-tête avec le médecin car ceci est interdit.

Les savants, qu’Allah leur fasse miséricorde, émettent cette permission car l’interdiction à l’origine était une interdiction qui concernait les moyens, et dans ce cas, l’interdiction est levée en cas de nécessité.

 

    *

      Fatwa de cheikh Otheimine,
    *

      Fatâwâ ash-Shaykh Otheimine, vol. 2, p. 846.
Journalisée
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mai 22, 2010, 18:29:28 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                    bismillah.
                                 Salam Alaykoum

Pour ajouté un commentaire a ce sujet !

Les femmes peuvent-elles se faire soigner par des hommes ?

  Il n’est pas surprenant que beaucoup de musulmans aient, trop rapidement, étiqueté certains aspects du quotidien comme étant haram (illicite). Qualifier une chose ou un fait de "haram", attitude si répandue, doit être sérieusement considérée. Comme nous venons de l’apprendre, en Islam, tout est halal (licite) à moins qu’il ne soit rendu haram. En bref, le fait qu’une femme musulmane soit traitée par un docteur homme n'est pas directement haram. Cependant, d’après les savants, il y a des lignes de conduite obligatoires à tenir dans la recherche du traitement médical.

Les deux (regarder et toucher) sont permis pour pratiquer une saignée médicale ou pour placer des ventouses ou pour tout autre traitement médical. Quand il y a une nécessité réelle, une femme musulmane ayant besoin de soins médicaux doit être traitée par une doctoresse musulmane, ou, s’il n’y en n’a pas, par une doctoresse non musulmane. S’il n’y a ni l’un ni l’autre, un docteur homme musulman peut la traiter, seulement si aucune des personnes citées ci-dessus n’est disponible on peut alors consulter un docteur homme non musulman.

Si le docteur est du sexe opposé, son mari ou un parent avec lequel elle ne peut pas se marier doit être présent. Il est obligatoire d’observer cet ordre lors du choix du docteur. Les mêmes règles s’appliquent aux musulmans hommes concernant le fait d’avoir un docteur du même sexe et religion. Le même sexe a la priorité sur la même religion. (1)

On pourrait se demander si ce sont les seules considérations à prendre en compte lors du choix du traitement médical. Les musulmans sont-ils limités par la question du genre et de la religion sans prendre en considération les autres aspects très importants quant au choix d’un docteur ? Ne devons nous pas nous poser plutôt des questions sur les compétences du médecin auquel nous confions notre santé ? La santé est une bénédiction d’Allah, toute maladie ne doit pas être prise à la légère et le traitement ne peut pas être décidé que sur le sexe (du docteur). Il y a d’autres éléments auxquels doivent s’intéresser à la fois les hommes et les femmes musulman(e)s.

A quoi doit-on s’intéresser quand on choisit un docteur ?

Les études et la formation sont un facteur majeur quant au choix d’un praticien. Le choix doit s’orienter sur un professionnel de la santé ayant étudié dans le domaine adéquat, ainsi que par rapport à la formation qu’il ou elle a reçu (certificat du corps de médecine reconnu, recommandations des organisations médicales locales).

On doit aussi considérer la disponibilité du praticien : serez vous traité(e) par lui ou par son équipe ? Cela vous prendra-t-il des semaines avant de voir le docteur ? Le docteur souhaite-t-il et est-il capable de répondre à toutes vos questions et inquiétudes ?

On doit aussi considérer le fait que le praticien doit être en accord avec votre choix parmi les options médicales, plutôt que de se limiter seulement à ce qu’il ou elle pense être le mieux. Vérifier aussi la réputation du praticien est très important. Nous entendons tous des histoires horribles sur certains médecins de nos régions, et ceci n’est pas un sujet qui doit être ignoré.

Nous devons nous rappeler que l’Islam est une religion équilibrée. Allah nous a donné l’Islam comme une facilité et non comme une difficulté. Il apparaît légitime de se demander pourquoi les Musulmans, et en particulier les femmes, seraient si limités dans leur choix d’un traitement médical. Prendre aussi en considération la proportion d’hommes et de femmes dans le corps médical. On pourrait aussi se demander pourquoi une femme musulmane devrait consulter un docteur incompétent parce que ce docteur est du même sexe qu’elle. Les maris, au fait de leur responsabilité à l’égard de leur(s) femme(s), encourageront la consultation auprès d’une doctoresse.

Est-ce que nous ne comprenons pas la gravité de la situation ? Est-ce que nous sommes si limités dans la compréhension que nous présumons que tout est sexuel, même le traitement médical ? N’est-ce tout simplement pas le bon sens que de vouloir mettre notre santé entre les mains de ceux que nous espérons être les meilleurs pour avoir les meilleurs résultats Inshallah ? Je me suis battu avec ces questions, et j’ai regardé vers ceux qui sont plus savants que moi pour mettre la lumière sur un tel sujet. Alors je laisserai la parole à Ibn Qayyim Al Jawziyya.

Dans ce hadith : En toute science ou industrie, le plus compétent est celui à qui on doit se référer car il est plus à même d’être pertinent. Donc celui qui cherche aura recours aux personnes qui sont bien versées et qui sont le mieux conseillées plutôt qu’aux autres. De même que celui qui ne voit pas la Qibla doit imiter la personne ayant le plus de connaissance. C’est la façon dont Allah a créé Ses serviteurs. Celui qui voyage sur la terre ou sur la mer ayant recours au docteur le plus compétent jouira du calme et de la tranquillité. Ceci est approuvé par la loi, l’instinct, et la raison. (2)

traité par le plus compétent dans la région apporte la tranquillité si nécessaire à notre santé. Pour celui qui est atteint d’une maladie, le fait de s’inquiéter inutilement n’aidera en aucune façon à améliorer la situation. Comme cela a été si bien indiqué ici, la recherche du plus qualifié est non seulement approuvée par la loi, mais c’est aussi une question de bon sens et d’instinct. C’est mon espoir le plus cher que mes sœurs musulmanes ne se trompent pas en prenant un docteur femme juste parce que c’est une femme. C’est mon espoir le plus cher que les musulmans fassent plus attention à leur santé que cela et cherchent le meilleur qu’ils puissent trouver. C’est mon plus cher espoir que les hommes musulmans protègent leurs femmes de ce point de vue, comme pour tous les autres sujets, et ne choisissent que le meilleur pour leurs femmes, car c’est leur devoir.

C’est un sujet qui doit être discuté entre époux et considéré d’un point de vue logique. La guidance d’Allah doit être recherchée, la salat Istikharah (prière de consultation) doit être faite, car la guidance d’Allah n’égarera jamais.

(1) Reliance of the Traveller par Ahmad ibn Naqib al Misri Traduction de Nuh Ha Mim Keller ISBN 0-915957-72-8 Page 515 Section m2.10

(2) The Prophetic Medicine d’Ibn Qayyim al Jawziyya Traduction : S. Abi Azar Publié par Dar el Fikr Chapter 31 pg. 160

Texte traduit avec l’aimable autorisation de ce site par la ‘ webmastrice’ du site An-Nissa (qu’Allah la récompense)


                                         Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
« Dernière édition: Mai 22, 2010, 18:31:34 par khalid-yasin » Journalisée
Nour-elHouda
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 154



Voir le profil
« Répondre #7 le: Mai 22, 2010, 21:53:47 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh   baraka2 pour toutes ces informations c vrai qu'on y voit plus clair  El Hamdoulilah  Grin
Journalisée

" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand  il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés." Sourate 2 Verset 186
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle