Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les parents qui ne respectent pas leurs devoirs, comment envisager une relation  (Lu 5931 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Nirina
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Paris
Messages: 17



Voir le profil
« le: Mai 12, 2010, 11:04:01 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mes  Sourire Mouslima et mes  Rire Mouslim

J'ai besoin de conseils à propos de ma relation avec mes parents. Je voudrais savoir comment envisager la relation avec les parents lorsqu'ils n'ont pas respecté leurs devoirs envers leurs enfants et qu'ils ont même contribuer à leur mal-être, leurs maladies? Soubhan' Allah
Je ne sais pas comment l'expliquer  car c'est délicat mais je veux parler des enfants (désormais adultes) qui ont été victimes de leurs parents (maltraitance, inceste...). Cela reste assez tabou dans notre oumma mais ça existe.
J'entends souvent le respect des enfants envers leurs parents, etc...mais ce n'est vraiment pas facile quand on a été victime de nos parents. Surtout le pardon... qui pour moi est toujours impossible.

Ce n'est pas que j'ai le coeur dur mais c'est juste que je sais que je suis touchée à vie. Je suis malade (psychologiquement et physiquement), même la plus petite des activités m'est difficile, aucune vie sociale (je sors maxi 4 fois par mois) et le pire c'est que ça me touche au niveau de ma foi car beaucoup de was-was, de désespoir aussi (pourquoi moi, pourquoi un enfant...), parfois même  Soubhan' Allah des idées suicidaires. Par la faute de mes parents, je sais que je ne serais jamais moi-même. C'est comme s'il m'avait tué. D'autant plus qu'ils n'ont jamais reconnu tout cela et qu'ils font comme si de rien était, se voile la face devant ma souffrance... Ils veulent que j'oublie tout mais on ne peut pas effacer le passé surtout lorsque les séquelles physiques sont là. Toute ma vie je me suis débrouillée toute seule.

J'ai toujours voulu me marier tôt afin de pouvoir construire ma propre famille dans un environnement sain. J'ai rencontré un frère  MachAllah toutefois cela ne s'est pas fait car il a eu des problèmes financiers graves. Cet échec a été très dur car je suis actuellement toujours chez mes parents et prendre sur moi, faire comme si de rien était est de plus en plus difficile. Je n'arrive plus à faire des efforts pour eux (exemple: travailler pour les aider financièrement etc.). Je les respecte beaucoup et je m'en veux de le faire car au fond de moi je pense qu'ils ne le méritent pas.
J'aimerais tourner la page mais je n'y arrive pas.

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 12, 2010, 11:04:40 par Zahiya » Journalisée
al-tin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1245



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mai 12, 2010, 11:25:24 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


Tout d'abord, arrête de te culpabiliser. Dans cette histoire, n'oublie pas que tu es une victime et non la coupable. Souvent, les victimes se sentent coupables alors qu'il n'en est rien. Ce qui t'es arrivé à toi (et tes frères/soeurs je suppose)  n'est en aucun cas de ta faute. Garde le en mémoire.

Ensuite, tu n'es en rien redevable à tes parents.

Vivre sous leur toit est difficile et pénible, c'est bien normal que la vie devient un enfer pour toi. Souvent, les parents sont dans le déni total face à ce qui a pu se passer, c'est une sorte de fuite devant les actes et leur responsabilité. Vous baignez dans une atmosphère de non-dit, de tabou, de secret de famille.
Une question : as-tu su le dire à tes parents ? as-tu à un moment donné ressortit toutes tes angoisses ? Et si tu n'es pas la seule à avoir été victime, est-ce que tu as pu en parler avec d'autres membres de la famille ?

Pour le coup, rester seule n'est pas une bonne chose, renseigne-toi, il y a pas mal d'association sur les victimes d'inceste ou de maltraitance, ton anonymat sera préserver et si jamais tu refuses de dénoncer tes parents, c'est possible. Personne ne te forcera à porter plainte.
Essaie aussi d'aller voir une psy pour t'aider à t'en sortir, tu dois essayer d'en parler, même si c'est difficile. Te renfermer n'arrangera pas la situation et ne stoppera pas tes idées suicidaires.

Pour ce qui est du mariage, ma chère Nirina, tu es dans la fuite ....
Le mariage ne sera pas la solution, la solution vient de toi, elle doit provenir de toi, il faut absolument que tu fasses un travail sur toi-même, je ne veux absolument pas te décourager, mais tu risques de rencontrer des difficultés dans ton couple si tu restes dans ce silence.
Accepte de te faire aider par les autres.

Je ne sais pas si tu en as déjà parlé avec une amie, c'est libérateur aussi de se confier. Tu ne te sentiras pas seule. Une amie proche en qui tu as confiance peut aussi être là pour te soutenir, même en ne parlant pas, tu sais au moins qu'elle est là et qu'elle le sait.

Tu as ressenti comme un échec le fait que tu ne t'es pas marié avec le frère ... au contraire.
Sache qu'Allah est Sage dans Ses décisions, Il t'a épargné plus que tu ne l'imagines.

Si jamais tu peux le faire, essaie de travailler, ça te permettrait de ne pas te renfermer chez-toi (le lieu du drame avec les personnages du drame), mais de respirer et avoir une vie indépendante. Moins te seras chez toi, plus tu pourras tenter de te reconstruire.
Essaie de t'inscrire dans des activités comme dans des associations par ex, où tu pourras rencontrer des soeurs.

Quant au din, sache qu'Allah est Juste. Bien évidemment, la donne est différente lorsque les parents ont eu un mauvais comportement envers les enfants. La religion est du côté des victimes et non des bourreaux.

Et ne sous-estime pas le recueillement par la lecture du Coran ou le dhikr ... et imprègne-toi de la salat car elle est un bienfait sur le serviteur.

Dans cette douloureuse épreuve mes du'as t'accompagnent, puisses-tu trouver la sérénité d'avant, la joie de vivre et la patience pour surmonter tout cela. Qu'Allah t'ouvre la porte de Ses solutions et si jamais la solution est un mariage, alors qu'il t'accorde une personne douce et conciliante qui sera être un soutien et un épaule sur qui se reposer. Amîn



Journalisée

"Dieu nous a garanti ce bas-monde nous demandant d'oeuvrer pour l'au-delà.
Ah si seulement Il nous avait garanti l'au-delà, en nous ne demandant d'oeuvrer que pour ce bas-monde."
Un Connaissant.
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mai 12, 2010, 16:11:20 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam AlaykoumMachAllah ma soeur Al-tin pour tes conseils qui sont tres realistes , j'espere que la soeur comprendra et les suivra inchalla .
Ma soeur je sais ce que c'est quand une personne te fait du mal  , et ne reconnait pas sa faute ,je sais que ça fait super mal , mais n'attend pas un "pardon" qui pouurai ne jamais venir ,accepte ton passe tel qu'il est  car oublier c'est impossible  , que tu veuilles ou non c'est ancré dans ta memoire.
Tu n'es pas fautive ,pardonne à ceux qui t-on fait du mal ,surtout demande à Allah  Razza wa jal t'apaiser ton coeur ,lui seul peut te guerir ,meme si tu n'oublie pas .Le probleme ,c'est que souvent chez nous ,les parents croient qu'ils ont des droits illimités sur leurs enfants et souvent derapent  Soubhan' Allah , qu'allah  Razza wa jal leurs pardonne et les guide
Tu es fragile psychologiquement ,tu pensses peut etre que toute l'affection et l'amour que tu n'as pas reçu ,c'est un homme qui va te l'apporter c'est faux ma soeur ,aime toi d'abord  , prend soin de toi
Qu'allah  Razza wa jal te facilite dans cette epreuve
Qu'allah  Razza wa jal te preserve de tout mal et apaise ton coeur ,amine 
Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 12, 2010, 16:18:57 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Pardonner à ses parents ?


Comment faire la paix avec son passé familial et donc avec soi-même ? Le point de vue de Maryse Vaillant,psychologue clinicienne et auteur du livre " Pardonner à ses parents" (éd. Pocket).

"Certains insistent sur la démarche strictement personnelle de celui qui pose l'acte du pardon sur ses blessures pour se libérer de l'emprise d'une vindicte mortifère. Pour d'autres il est une affaire d'humanité, une nécessite générationnelle : chacun doit assumer son héritage...De fait pour tous, il est l'expérience intime, le long cheminement de celui qui cherche la paix intérieure tout en assumant sa part d'humanité."


Toute famille a ses secrets

Chaque famille se construit avec des souffrances plus ou moins difficiles à surmonter. On ne sait jamais tout de l’histoire de ses aïeux. Cela pose la question de savoir ce que l'on transmet à ses enfants malgré soi. On peut en effet avoir été parasité (ou l'être encore) sans le savoir par des doutes, des demi-secrets, la honte d'une ou d'un aïeul qui s'est insidieusement repercutée de génération en génération. Aucune famille n'échappe à la violence, aux erreurs, aux "pieux" mensonges (par exemple une disparition mystérieuse, un suicide, un avortement, un enfant mort-né, une naissance hors mariage, une liaison secrète, un enfant naturel…) Il n'est pas toujours facile de "tout dire" mais il est clair que les non-dits ont le plus souvent un effet dévastateur sur la ou les générations suivantes. Dans la transmission des secrets, les effets pervers se déclinent longtemps après ...Ressentant malgré lui un malaise, une peur, l'enfant s’inventera une explication à la hauteur de l'émotion ressentie, amplifiant par le silence et la honte, ce qui aurait pu être libéré par la parole.
Peut-on juger ses parents ?

Le tabou social est fort : a-t-on le droit de juger ses parents ? Mais ne peut -on pas leur en vouloir sans les juger ? Grandir, c'est non seulement accorder à ses parents le droit à l'erreur, c'est aussi vivre les mille petits manques de la vie, dépasser les griefs et les reproches, assumer sa part de défaillance.
Devenir adulte, c'est être amené un jour à se poser la question de sa dette et de ses rancoeurs envers ses ascendants et à se libérer de l'une comme des autres. Certains s'en remettent à Dieu, ce qui est une façon de dire : « Il nous faut pardonner aux générations passées… »  Mais souvent on ne peut vraiment se libérer de cette angoisse qu’au terme d’un long cheminement thérapeutique personnel, parce que dans la représentation inconsciente une partie de soi cherche à se retrouver dans la même situation que l'aïeul ou le parent ...Situation fréquente que Freud expliquait par le besoin de se retrouver dans la même situation pour « réparer » ou « guérir ». Hélas, on ne peut pas réparer ce qu’on fait les autres, juste ce que l’on a fait soi-même… Mieux vaut donc laisser les gens du passé et regarder son présent à soi !



Se libérer d'une terrible emprise


Pardonner à ses parents c’est accepter qu’ils aient été ordinaires, maladroits et sortir ainsi de l’Oedipe. En bref accepter une fois pour toutes qu’ils ne soient pas parfaits !
Ce chemin de pardon est toutefois impossible à certains : les blessures de l'enfance peuvent rester des douleurs la vie durant. Elles seront alors le poison mortel qui non seulement empoisonnera l'existence de celui qui fut blessé, mais qui contaminera une grande partie de son entourage ! Ce ne sera qu'au terme d'un long cheminement personnel que faisant preuve d'un courage intime, la personne  pourra "accepter" d’avoir eu des parents monstrueux et d’en souffrir encore, mais refuser d’être déterminée par cela et ainsi se libérer de cette emprise générationnelle.

La "réparation" passe par la créativité

Sa vie à soi n'est pas celle de ses parents. Chacun se la crée! La "réparation" ne se comprend qu’au sens de créativité : créer du bien , du beau, du bon. C'est le processus de deuil achevé : on accepte mais on oublie pas. Simplement on s’autorise à vivre dans un monde que l’on crée meilleur. C’est un chemin de grand apaisement…
Les « pardonneurs » ont ainsi fait le deuil de leurs souffrances d'enfant, ce qui leur a permis d'inventer leur vie à eux, de se construire. En bref, dêtre vivants ! A contrario, ceux qui se posent toujours en victimes, qui n'arrivent pas à sortir de ce statut dans lequel ils ont parfois été plongés tout jeunes, attendent sans cesse un dédommagement. Ils seront éternellement des victimes, en voudront à la terre entière … tant qu'ils n'auront pas fait ce pas de réconciliation avec leur passé, donc avec eux-mêmes !
L’instinct de survie, ce n’est pas d’attendre passivement, mais d’aller là où l’on peut faire quelque chose de bien pour changer le monde. En le rendant meilleur, plus beau, on y participe, on est vivant !!!
Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 12, 2010, 16:23:55 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

L'un des traits de moralité recommandé dans le Coran est le pardon :Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas que Dieu vous pardonne? Et Dieu est Pardonneur et Miséricordieux!" (Coran, 24 : 22) .Il a été également révélé dans le Coran que le pardon est un trait de moralité supérieur : "Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires." (Coran, 42 : 43) Pour cette raison, les croyants sont des personnes clémentes, compatissantes et tolérantes, qui, comme le révèle le Coran, "… dominent leur rage et pardonnent à autrui". (Coran, 3 : 134)
Journalisée
Nirina
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Paris
Messages: 17



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mai 12, 2010, 19:54:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka2 mes  Sourire Mouslima pour toutes vos réponses. Elles sont si posées et ça me fait chaud au coeur.

Ma soeur Affia, j'ai beaucoup aimé le passage "la réparation passe par la créativité". Merci et d'ailleurs je vais même faire un copier-coller afin de le garder pour le lire. Pour le pardon, c'est vrai qu'il faut que je fasse l'effort sur moi et de le voir plutôt comme un acte pour  allah et pour moi-même car pardonner me permettra de tourner la  page, de me libérer de leur emprise. Voir le pardon comme un trait de moralité noble et aimé d' allah m'aide à l'aborder différemment; comme un service que je me rendrais à moi-même et pas à eux.
De plus, je sais que mes parents ne reconnaitront jamais le mal qu'ils m'ont fait, pour eux c'est du passé alors que moi ça me pèse encore.

Comme tu l'as dit ma soeur Al-Tin, je sais que ça pèsera aussi sur ma vie de couple. D'ailleurs actuellement, j'envisage mal la vie avec une autre personne. J'ai du mal à m'ouvrir aux autres et même ne serait-ce que parler. Tout cela car pendant toute ma vie je n'ai fait que cacher ce que je vivais, je jouais un double jeu. Maintenant j'ai plus envie de jouer à la comédie, à celle qui va bien alors qu'en fait... Je me sens donc mieux seule au moins je suis moi-même.

Pour ta question ma soeur Al-Tin, oui il m'est arrivé de le dire à mes parents mais mon père me prend pour une folle et considère qu'il n'a jamais rien fait de mal et ma mère elle, considère que c'est elle qui a le plus souffert de n'avoir rien pu faire pour ses enfants. Quand à mes frères eux aussi vont mal mais on a pas la même sensibilité. Ils vont plus le montrer dans leurs actes (enfermement sur soi, délinquance, tentative de suicide  Soubhan' Allah...). Sincèrement, je n'attends plus rien de mes parents. Je sais que certaines personnes sont incapables d'aimer vraiment. Eux mêmes je sais qu'ils ont souffert dans leur vie. Je n'attends qu'une chose c'est de pouvoir  InchAllah créer ma vie, pouvoir me libérer de leur emprise et comprendre enfin que je ne suis plus leur victime.

Je ne travaille plus car je ne sais plus quoi faire de ma vie. J'étais une élève brillante mais je n'ai pas continué après à cause de ce qui se passait à la maison. A vrai dire, je me sens perdue dans ma vie.

 Baraka Allahou Fik pour vos duas

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes  Sourire Mouslima
Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mai 12, 2010, 20:43:42 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Ma soeur quand il ya la vie il ya toujours espoir ,donc ne perd pas espoir ta vie n'est pas foutu comme tu le dis ,il n'est jamais trop tard pour tout recommencer hamdoulila.Ma soeur je sais que c'est tres douloureux mais pardonne , pour toi comme tu l'as dis ,tu te sentiras plus legere inchalla
Le fait de jouer à un bouble jeu ,oui j'ai connu ça aussi ,car je ne voulais pas que les autres voient ma detresse ,mais jouer à ça c'est comme faire du super place ,tu te ments à toi et aux autres et tu n'avances  pas  Soubhan' Allah.J'ai commençé a etre moi meme le jour ou j'ai mis les 2pieds dans le dine hamdoulila,j'ai regardé les choses en face  , je me suis dis la vie est trop belle ,pour que je n'en profite pas ,et je me suis donné les moyens de reussir hamdoulila.Je suis retourné à l'ecole  ,j'ai obtenu le diplome que je voulais , et hamdoulila tout va pour le mieux pour moi
Bats toi ma soeur ,il n'est jamais trop tard pour tout recommençer et surtout ne lache pas ta religion  , ne sois pas defaitiste
Qu'allah  Razza wa jal te donne la victoire  , amine
Journalisée
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 34
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #7 le: Mai 12, 2010, 20:48:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima

nos  Sourire Mouslima  affia et al-tin ont déjà donner de longue piste de reflexion et rien ne sert d'en rajouter,

cependant je voulais simplement dire qu'effectivement notre  Sourire Mouslima affia à raison un pardon ne pourra pas specialement guerir tes blessures.
Mais la clé de ta réussite n'es pas d'oublier ou d'enfouir, ces souvenirs, mais d'accepter sa vie passer et connaitre la vie que l'on souhaite mener parce que nous construisons notre vie futur,

et je te souhaite d'avoir une vie remplie de bonne chose et de piété, et qu  allah te facilite ma  Sourire Mouslima

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
soka
Invité
« Répondre #8 le: Mai 12, 2010, 21:16:55 »
Share   Modifier le messageModifier

assalamu 3alaykum

bismilahi

........................................................................

ton histoire m'attriste énormément okhty......que Allah 3azzawajal vous récompense pour votre patience et votre courage......amine jami3ine

Allah ya hafdek........................................................


wa assalamu 3alaykum
Journalisée
Nirina
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Paris
Messages: 17



Voir le profil
« Répondre #9 le: Mai 12, 2010, 21:58:04 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka2 pour tous vos duas mes frères et soeurs. J'en ferais de même  InchAllah.
Tous vos messages vont dans le même sens: me prendre en main et accepter mon passé. Ce sera dur mais   El Hamdoulilah je prends cela comme un défi, un challenge. Une manière pour tout reprendre à zéro dans ma vie comme pour ma foi.
  Salam Alaykoum
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #10 le: Mai 14, 2010, 13:02:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


 MachAllah Soubhan' Allah Comment un père peut-il faire du mal à ses enfants???

LAHAWLA WALA QOUATA ILLA BILLAH

Ton histoire ma soeur me fait beaucoup beaucoup de peine  Soubhan' Allah

mais ce n'est pas une raison pour gaché ta vie entière prends ton courage à deux mains et refléchis

à ce que tu veux dans ta vie et commance dés maintenant à te re construire et reprendre ta vie en main

pour toi et surtout pour donner un exemple à tes frères  InchAllah peut-être que pour eux ça cera un diclic

 InchAllah pour enfin vivre complétement votre vie  amine InchAllah

Qu'Allah SWT te guide et guide ta famille  amine InchAllah

Qu'Allah SWT éloigne de toi satan le lapidé  amine InchAllah

Qu'Allah SWT te presèrve de tout mal de cette vie de l'autre  amine InchAllah

Qu'Allah SWT te fasse rencontré un frère pieux qui te fera oublié tous tes maleurs passés  amine InchAllah

 baraka bon courage ma soeur

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #11 le: Mai 14, 2010, 17:48:24 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum , amiiiiiiiiiiiiine à tes douas ma soeur Fathema , baraka   Smiley
Journalisée
oumhoussem
Invité
« Répondre #12 le: Mai 15, 2010, 04:35:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  Soubhan' Allah Soubhan' Allah Soubhan' Allah c en apprenant les soufrances des autres kon dit  El Hamdoulilah je suis en admiration devant ton courage oukhti Nirina .je trouve ke tu reagis tres bien et InchAllah que ton avenir sera plus serein amine amine amine Rabbi el almine.  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 48
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #13 le: Mai 15, 2010, 09:45:45 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma  Sourire Mouslima nirina les  Sourire Mouslima plus haut t'ont tous dit surtout notre  Sourire Mouslima affia et  Sourire Mouslima a-tin  baraka2 pour vos très bons conseils  et tes rappels ma  Sourire Mouslima affia MachAllah qu'allah vous récompense grandement  angel 
qu'allah swt te fortifie de patience  amine,qu'allah swt fasse que tu pardonne a tes parents  amine,qu'allah swt fasse qu'il leur pardonne leur faute  amine ,qu'allah swt t'accorde un homme pieux  amine
Kiss et prends soin de toi ma  Sourire Mouslima  baraka qu'allah te préserve  amine  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Nirina
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Paris
Messages: 17



Voir le profil
« Répondre #14 le: Mai 15, 2010, 11:37:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Amine à toutes vos duas mes Sourire Mouslima
Je ne vous oublierais pas dans les miennes.

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle