Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Shirk, mécréance et hypocrisie  (Lu 2324 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
leïla
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 138



Voir le profil
« le: Janvier 25, 2007, 14:10:04 »
Share   Modifier le messageModifier

L'associationnisme [Ach-Chirk] est l'opposé de l'Unicité

Il y a trois types de chirk : le plus grand chirk, le moindre chirk et le chirk imperceptible
.

      1) Le plus grand Chirk

      Dieu ne le pardonne pas et n'accepte aucune bonne action avec.
      Dieu (تعالى) a dit : " Certes, Dieu ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Dieu s'égare, très loin dans l'égarement. " [Sourate An-Nissa verset 116]
      Il a aussi dit : " Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : ‹En vérité, Dieu c'est le Messie, fils de Marie.› Alors que le Messie a dit : ‹Ô enfants d'Israël, adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur›. Quiconque associe à Dieu (d'autres divinités) Dieu lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !" [Sourate Al-Maidah verset 72].
      Et Il a dit : " Nous avons considéré l'oeuvre qu'ils ont accomplie et Nous l'avons réduite en poussière éparpillée" [Sourate Al-Furquane verset 23]
      Il a dit : "En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : ‹Si tu donnes des associés à Dieu, ton oeuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. " [Sourate Az-Zumar verset 65]
      Et : " Mais s'ils avaient donné à Dieu des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain. " [Sourate Al-An'am verset 88]

      Et le plus grand chirk lui-même est divisé en quatre catégories :

            Le chirk dans l'invocation

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Quand ils montent en bateau, ils invoquent Dieu Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu'ils [Lui] donnent des associés. " [Sourate Al-'Ankabut verset 65]

            Le chirk dans l'intention et la volonté

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n'ont rien, dans l'au-delà, que le Feu. Ceux qu'ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront oeuvré. " [Sourate Hud ]

            Le chirk dans l'obéissance

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors de Dieu, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent. " [Sourate At-Tawba verset 31].
            Et l'explication claire de ce verset est l'obéissance aux savants et moines dans la désobéissance à Dieu, non pas leur invocation, comme le Prophète (صلى الله عليه و سلم) L'a expliqué a 'Adi Ibn Hatim lorsque ce dernier lui dit : nous ne les adorions pas et qu'il lui a répondu que leur adoration consistait à leur obéir dans la désobéissance de Dieu.

            Le chirk dans l'amour

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors de Dieu, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Dieu " [Sourate Al-Baqara verset 165]

      2) Le moindre chirk

      La preuve réside dans la parole de Dieu : " Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun à son Seigneur " [Sourate El-Kahf verset 110]

      3) Le chirk imperceptible

      La preuve réside dans la parole du Prophète (صلى الله عليه و سلم) : " Le chirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d'une fourmi noire sur une pierre noire dans une nuit sombre " [Abu Ya'la et Al-Bazzar, authentifié par El-Arna'ut , d'après le hadith d'Abu Bakr d'après le Prophète (صلى الله عليه و سلم) : " Le chirk est plus imperceptible que les pas d'une fourmi " Abu Bakr s'étonna : Ô Prophète de Dieu, le Chirk est-il autre chose que le fait d'adorer un autre que Dieu ou d'invoquer un autre que lui ? Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) répondit : " Que ta mère te perde ! (formule de la langue arabe pour capter l'attention) Le Chirk parmi vous est encore plus imperceptible que les pas d'une fourmi …". ] Et l 'effacement de ce chirk réside dans le fait de dire : " Ô Dieu ! Je me protège auprès de Toi contre le fait de t'associer quelque chose alors que je sais, et je te demande pardon pour ce que je ne sais pas " [hadith authentique]

La mécréance est de deux sortes

      1) La mécréance qui fait sortir de l'Islam

      Elle est elle-même subdivisée en cinq catégories :

            La mécréance de reniement

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Et quel pire injuste que celui qui invente un mensonge contre Dieu, ou qui dément la Vérité quand elle lui parvient? N'est-ce pas dans l'Enfer une demeure pour les mécréants? " [Sourate El-Ankabut verset 68]

            La mécréance d'orgueil et de refus malgré la croyance

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Et lorsque Nous demandâmes aux anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles. " [Sourate El-Baqara verset 34]

            La mécréance de doute

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Il entra dans son jardin coupable envers lui-même [par sa mécréance]; il dit : ‹Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr. Et je ne pense pas que l'Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin. Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui : ‹Serais-tu mécréant envers Celui qui t'a créé de terre, puis de sperme et enfin t'a façonné en homme? Quant à moi, c'est Dieu qui est mon Seigneur; et je n'associe personne à mon Seigneur ! " [Sourate El-Kahf]

            La mécréance de détournement

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " Et ceux qui ont mécru se détournent de ce qui leur est annoncé " [sourate Al-Ahqaf verset 3]

            La mécréance d'hypocrisie

            La preuve réside dans la parole de Dieu : " C'est parce qu'en vérité ils ont cru, puis rejeté la foi. Leur coeurs donc, ont été scellés, de sorte qu'ils ne comprennent rien. " [Sourate Al-Munafiqun verset 3]

      2) La moindre mécréance

      Elle ne fait pas sortir de l'Islam. Elle correspond à l'ingratitude face aux bienfaits.
      La preuve réside dans la parole de Dieu : " Et Dieu propose en parabole une ville : elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits de Dieu. Dieu lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu'ils faisaient. " [Sourate An-Nahl verset 112]


L'Hypocrisie

Elle est de deux types : l'hypocrisie de croyance et l'hypocrisie d'action.

      1) L'hypocrisie de croyance

      Elle comporte six sous-catégories. Celui qui se rend coupable de l'une d'elles fera partie des gens qui sont dans le plus bas niveau de l'Enfer.
      - Considérer le Prophète (صلى الله عليه و سلم) comme mensonger
      - Considérer comme mensonge une partie de ce avec quoi le Prophète (صلى الله عليه و سلم) est venu
      - Détester le Prophète (صلى الله عليه و سلم)
      - Détester une partie de ce avec quoi le Prophète (صلى الله عليه و سلم) est venu
      - Se réjouir du rabaissement de la religion du Prophète (صلى الله عليه و سلم)
      - Détester la victoire de la religion du Prophète (صلى الله عليه و سلم)

      2) L'hypocrisie d'action

      Elle comporte cinq sous catégories.
      La preuve est la parole du Prophète (صلى الله عليه و سلم) : " Les caractéristiques de l'hypocrite sont au nombre de cinq : lorsqu'il parle il ment, lorsqu'il promet il ne tient pas sa promesse, lorsqu'on lui confie quelque chose il ne respecte pas le dépôt " et dans une autre version : "lorsqu'il se dispute il devient grossier et lorsqu'il il pactise il trahit". (Al-Boukhâri et Mouslim)


Extrait de l’ouvrage : Ce que tout musulman et musulmane se doit de connaître du Cheikh Muhammad ibn AbdelWahhâb (qu’Allah lui fasse miséricorde)
       
Journalisée
leïla
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 138



Voir le profil
« Répondre #1 le: Janvier 25, 2007, 14:29:49 »
Share   Modifier le messageModifier

«Ce que je crains le plus pour vous, c'est de commettre le polythéisme mineur (al-chirk al-açghar)». Et lorsqu'on a demandé au Prophète (SAW): «Mais qu'est-ce que le polythéisme mineur, O Messager d'Allah?», il (SAW) a répondu: «C'est l'hypocrisie».


 Rapporté par al-Tabarânî en citant Mohammad Ibn Râfi'.

Le plus grand des péchés majeurs c'est l'attribution d'associés à Allah, l'assassinat, la désobéissance aux parents et le faux témoignage.
« Dernière édition: Octobre 15, 2011, 21:33:28 par mousliha » Journalisée
leïla
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 138



Voir le profil
« Répondre #2 le: Janvier 26, 2007, 20:14:25 »
Share   Modifier le messageModifier

la sincérité:
al ikhlâs, c'est de diriger l'intention et la volonté motivant un acte de soumission exclusivement vers Allah, en cherchant uniquement par cet intermédiaire à se rapprocher de Lui, et (en s'éloignant de toute) autre motivation, comme le désir de se faire remarquer, de bien se faire voir des gens ou de recevoir des compliments de leur part, ou de n'importe quelle aspiration autre que celle de se rapprocher d'Allah.

Journalisée
leïla
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 138



Voir le profil
« Répondre #3 le: Février 27, 2007, 10:26:32 »
Share   Modifier le messageModifier

assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

"l-Chafi'i (رحمه الله) dit : "Seul le sincère (moukhlis) connait ce qu'est l'hypocrisie (riya)."

Ceci signifie qu'il est impossible de connaitre la réalité de l'hypocrisie et voir ses aspects cachés sauf pour celui qui cherche de manière résolue la sincérité (arada). Celui-ci, lutte pendant une longue période, cherchant, méditant et examinant profondément en lui-même jusqu'à ce qu'il sache ou connaisse quelque chose au sujet de ce qu'est l'hypocrisie. Cela n'arrive pas à tout le monde. En vérité, ceci arrive seulement aux élites (al-khawass). Mais pour un individu donné, affirmer qu'il connait ce qu'est l'hypocrisie est signe d'ignorance de sa part.

Je mentionnerai, dans ce livre, un chapitre par la volonté de Dieu, dans lequel tu verras un type de merveille qui rafraîchira tes yeux. Pour illustrer l'étendue de la dissimulation de l'hypocrisie, nous avons seulement besoin de rapporter le récit suivant de la part du Professeur et Imam Abou al-Qassim al-Qouchayri, que Dieu répande Sa miséricorde sur lui, extrait de sa Rissala avec notre isnad mentionné auparavant.

Il dit : "j'entendis Mouhammad Ibn al-Houssayn dire : J'entendis Ahmad Ibn 'Ali Jafar dire : J'entendis al-Hassan Ibn Alawiyya dire : Abou Yazid [al-Bistami], que Dieu soit satisfait de lui, dit : J'étais pendant douze années le forgeron de mon égo (haddadou nafsi), puis pendant cinq années je devint le miroir de mon cœur (mir_atou qalbi), puis pendant une année je regardai ce qui reposa entre les deux, et je vis autour de moi une ceinture visible [koufr]. Alors, j'ai luttai pendant douze années pour la couper et je la vis encore, et je la vis cachée autour de moi. Ensuite, je m'attelai pendant cinq années à voir comment la couper. Alors, je fus dévoilé (kouchifa li) et lorsque je regardai la création, je vis qu'ils étaient tous morts. Je récitai alors la prière funèbre sur eux."

Je dis : Cette hypocrisie étant aussi énigmatique que les maîtres de cette voie qui n'ont pas d'égal montre combien de fois il reste dissimulé. Sa phrase : "Je les vis tous morts" est le sommet de la valeur, de la beauté et la rareté autre que les mots du Prophète, la Paix et la Bénédiction de Dieu sur lui, regorge d'une telle richesse en significations. Je toucherai brièvement à ces significations. Le sens est qu'après qu'il ait lutté longtemps et difficilement et que son égo ait été discipliné et son cœur illuminé, et lorsqu'il eu conquis son égo et soumis et achevé une complète maîtrise sur lui et qu'il l'a totalement assujeti à lui, à ce moment, il regarda toutes les créatures et trouva qu'elles étaient toutes mortes et sans pouvoir :

elles ne peuvent faire du tort ni être bénéfiques

elles ne peuvent donner ni retirer

elles ne peuvent donner ni la vie ni la mort

elles ne peuvent communiquer ni trancher

elles ne peuvent transmettre ni oter

elles ne peuvent rendre heureux ni rendre triste

elles ne peuvent accorder ni dépriver

elles ne possèdent pour elle-même ni bénéfice, ni tort, ni mort, ni vie, ni résurrection.

Ceci, donne les caractéristiques de la mort aux êtres humains : ils sont considérés morts dans toutes les conditions ci-dessus mentionnées, ils ne sont ni craints ni suppliés, ce qu'ils possèdent n'est pas convoité, ils ne sont ni attrayants ni flatteurs, personne ne leur donne une attention, ils ne sont pas enviés ni dénigrés, leurs défauts ne sont pas mentionnés ni leurs fautes poursuivies et exposées, personne n'est jaloux d'eux ni ne pense aux faveurs qu'ils ont reçues de Dieu, et ils sont pardonnés pour leurs erreurs, quoique les punitions légales leur sont appliquées selon la Loi. Mais, l'application d'une telle punition n'exclue pas ce que nous avons mentionné auparavant, ni elle exclue notre effort de couvrir leurs erreurs sans au moins les dissuader.

Voici comment les morts sont vus. Et si quelqu'un mentionne les êtres humains de manière déshonorable nous lui interdisons de sonder ce sujet de la même manière que nous l'aurions fait s'il devait examiner un mort. Nous ne faisons rien pour leur intérêt nous les Lui laissons. Et, nous ne nous arrêtons plus à exécuter un acte d'obéissance envers Dieu à leur sujet que nous le faisons au sujet d'un mort, et nous ne les louons pas. Et, nous n'aimons pas non plus leurs louanges à notre égard ni haïssons leurs insultes, et nous ne leur rendons pas la pareille.

En résumé, ils sont comme s'ils n'existaient pas. Ils sont sous la complète attention et juridiction de Dieu. Quiconque a des rapports avec eux de cette manière, a combiné le bien de l'autre monde et celui d'ici-bas. Puisse Dieu Le Généreux nous donner le succès dans cet achèvement. Ces quelques mots sont suffisants pour expliquer les dires d'Abou Yazid al-Bistami, que Dieu soit satisfait avec lui."

p.53-54  Extrait du "Jardin des gnostiques dans l'ascétisme"
- An-Nawawi rahimahu Allah
« Dernière édition: Mars 20, 2010, 20:35:58 par Kinz El Islam » Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle