Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Que veut dire exactement : "Les liens du sang" ?  (Lu 6006 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
-Zaid-
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: Lyon
Messages: 66



Voir le profil
« le: Mai 03, 2010, 10:26:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mes frères et soeurs.

Je me pose une question a laquelle je n'arrive pas a trouver de réponse.
On trouve de nombreux hadiths et versets du coran sur les liens du sang et leur importance. Cependant je n'arrive pas à déterminer ce que l'on englobe dans les liens du sang notamment lors d'un mariage.

Ma question est la suivante, notre belle famille fait-elle partit des liens du sang? Les liens du sangs sont'ils plus large que ce à quoi l'on pense (frère, parents)?

« craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. » (Coran, 4 : 1)

le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit:  «   il ne fait pas partie de ceux qui affermissent les liens de sang celui qui agit par compensation, mais celui qui rétablit ses liens de sang à chaque fois qu’ils  sont rompus. » (rapporté par Boukhari 5645)

Un homme avait dit au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : j’ai des proches qui rompent les liens de sang qui nous unissent à chaque fois que je tente de les rétablir, qui me font du mal à chaque fois que j’essaie de leur faire du bien, qui m’ignorent pendant que je pense à eux. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lui dit : si ce que tu dit est vrai, c’est comme s’ils se brûlaient avec des braises. Et tant que tu continuera ainsi, Allah t’apportera aide et assistance }. (rapporté par Mouslum dans son Sahih commenté par Al-Nawawî)

Barak Allahou Fikoum pour vos réponses  InchAllah

Qu'Allah  Razza wa jal augmente chaque jour le degré de notre foi et nous guide dans le droit chemin.  El Hamdoulilah


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 03, 2010, 10:27:34 par Zahiya » Journalisée
al-tin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1245



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mai 03, 2010, 10:30:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


Comme le nom l'indique les liens de sang mentionne le lien qui unit des personnes ayant le même sang.
La famille proche : les parents, les frères et soeurs
La famille plus éloignée : oncle, tante, cousins (es), grands-parents etc ...

Toujours est-il qu'en Islam on accorde une grande importance au respect et qui plus est au respect aussi de la belle famille (même si pour le coup, aucun lien de sang n'existe) ...

Journalisée

"Dieu nous a garanti ce bas-monde nous demandant d'oeuvrer pour l'au-delà.
Ah si seulement Il nous avait garanti l'au-delà, en nous ne demandant d'oeuvrer que pour ce bas-monde."
Un Connaissant.
salama93
Invité
« Répondre #2 le: Mai 03, 2010, 10:31:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Sans source je dirais que les liens du sang c'est les personne qui ont le même sang que toi, parents, frères et soeurs, grand parent etc mais je pense pas la belle famille parce que vous être lié par un mariage et non par le sang  allah wahlem

  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 03, 2010, 11:02:34 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

Les beaux parents n'entre pas dans le lien de parenté revoir sur cela l'avis de Sheikh Outheimine.

يظن بعض الناس أن الأرحام والأنساب هم أقارب الزوج والزوجة، ولكن الأمر ليس كذلك، فإن أقارب الزوج أو الزوجة يسمون أصهارا وليسوا بأنساب ولا أرحام، إنما الأرحام والأنساب هم أقارب الإنسان نفسه كأمه وأبيه وابنه وبنته وأخيه وأخته، وكل من كان بينه وبينه صلة من قبل أبيه أو من قبل أمه، هؤلاء هم الأرحام الذين تتفرع منهم كالآباء والأجداد والأمهات والجدات، والذين يتفرعون منك كأبنائك وبناتك وإن نزلوا، والذين يتفرعون من أصولك كالإخوة والأعمام وأبنائهم والأخوال والخالات وأبنائهم كل هؤلاء هم الأرحام


Naturellement si c'est la vie de son oncle ou tante cela entre dans le lien de parenté

Et Sheikh Salih Al Munajjid donne un aperçu sur le lien de parenté

Que signifie l’affermissement des liens de sang ?


Louange à Allah,

L’Islam exhorte à la consolidation des liens de sang, eu égard à son impact sur l’établissement de la cohésion sociale ainsi que la pérennisation de la solidarité et de l’amour entre les musulmans. L’affermissement des liens familiaux est un devoir, conformément aux propos d’Allah, le Très-Haut « craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. » (Coran, 4 : 1) et « "Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu' au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment, » (Coran, 17 : 26).

Allah a, par ailleurs, mis en garde contre la rupture des relations familiales. Il dit à ce propos « (Mais) ceux qui violent leur pacte avec Allah après l' avoir engagé, et rompent ce qu' Allah a commandé d' unir et commettent le désordre sur terre, auront la malédiction et la mauvaise demeure. » ( Coran, 13 : 25). Y a-t-il une sanction plus sévère que la malédiction et le mauvais séjour qui attendent ceux qui rompent les liens familiaux ? En effet, en le faisant, ils se privent de la rétribution réservée, au jour du jugement dernier, à ceux qui consolident les liens familiaux et de beaucoup de biens dans leur vie en ce bas monde, à savoir la longévité et la richesse. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : { quiconque veut avoir beaucoup de richesse et  une longue vie doit consolider ses liens familiaux}. ( rapporté par Boukhari  (5986) et Mouslim (2557).

Abu Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Après qu’Allah, le Très-Haut a fini de créer les créatures, les liens familiaux se sont levés et ont dit : ceci est le rang de ceux qui  cherchent la protection d’Allah contre la rupture des relations familiales. Allah leur répond : oui, et leur dit : voulez-vous que je tienne à celui qui tient à vous et rompe avec celui qui rompt avec vous ? Elles répondirent : oui. Allah leur dit : je vous l’accorde. ». Le Prophète a également dit :  «  si vous voulez, lisez ce verset « Si vous vous détournez, ne risquez- vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté? Ce sont ceux-là qu' Allah a maudits, a rendus sourds et a rendu leurs yeux aveugles. » (Coran, 47 : 22-23)}. Extrait de Sahih al-Mouslim, commentaire de Nawawî 112/16.

Ceci étant, il incombe de se demander qui peut être considéré comme celui qui consolide les relations familiales ?  C’est ce que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a voulu élucider en disant :  «   il ne fait pas partie de ceux qui affermissent les liens de sang celui qui agit par compensation, mais celui qui rétablit ses liens de sang à chaque fois qu’ils  sont rompus. » (rapporté par Boukhari 5645)

Si celui qui rétablit la relation le fait par reconnaissance ou par compensation et n’a pas pris l’initiative en premier lieu, l’acte ne peut être assimilé à une action de raffermissement des liens de sang, mais c’est plutôt rendre la pareille. Car, certaines personnes ont un principe à savoir cadeau contre cadeau et visite contre visite. Ils ne donnent pas à celui qui les prive et ne rendent pas visite à celui qui les a abandonné.

Ceci n’est absolument ni la consolidation des liens de sang, ni ce que le Sage législateur a recommandé, ni le rang élevé que la Charia a préconisé d’atteindre ; mais c’est seulement appliquer la règle de réciprocité. Un homme avait dit au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : j’ai des proches qui rompent les liens de sang qui nous unissent à chaque fois que je tente de les rétablir, qui me font du mal à chaque fois que j’essaie de leur faire du bien, qui m’ignorent pendant que je pense à eux. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lui dit : si ce que tu dit est vrai, c’est comme s’ils se brûlaient avec des braises. Et tant que tu continuera ainsi, Allah t’apportera aide et assistance }. (rapporté par Mouslum dans son Sahih commenté par Al-Nawawî) Qui peut avaler une braise ? qu’Allah nous préserve de la rupture des liens de sang.



Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid


Journalisée
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 34
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 03, 2010, 11:10:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

voici un complément de réponse ,

Louange à Allah,

L’Islam exhorte à la consolidation des liens de sang, eu égard à son impact sur l’établissement de la cohésion sociale ainsi que la pérennisation de la solidarité et de l’amour entre les musulmans. L’affermissement des liens familiaux est un devoir, conformément aux propos d’Allah, le Très-Haut « craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. » (Coran, 4 : 1) et « "Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu' au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment, » (Coran, 17 : 26).

Allah a, par ailleurs, mis en garde contre la rupture des relations familiales. Il dit à ce propos « (Mais) ceux qui violent leur pacte avec Allah après l' avoir engagé, et rompent ce qu' Allah a commandé d' unir et commettent le désordre sur terre, auront la malédiction et la mauvaise demeure. » ( Coran, 13 : 25). Y a-t-il une sanction plus sévère que la malédiction et le mauvais séjour qui attendent ceux qui rompent les liens familiaux ? En effet, en le faisant, ils se privent de la rétribution réservée, au jour du jugement dernier, à ceux qui consolident les liens familiaux et de beaucoup de biens dans leur vie en ce bas monde, à savoir la longévité et la richesse. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : { quiconque veut avoir beaucoup de richesse et  une longue vie doit consolider ses liens familiaux}. ( rapporté par Boukhari  (5986) et Mouslim (2557).

Abu Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Après qu’Allah, le Très-Haut a fini de créer les créatures, les liens familiaux se sont levés et ont dit : ceci est le rang de ceux qui  cherchent la protection d’Allah contre la rupture des relations familiales. Allah leur répond : oui, et leur dit : voulez-vous que je tienne à celui qui tient à vous et rompe avec celui qui rompt avec vous ? Elles répondirent : oui. Allah leur dit : je vous l’accorde. ». Le Prophète a également dit :  «  si vous voulez, lisez ce verset « Si vous vous détournez, ne risquez- vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté? Ce sont ceux-là qu' Allah a maudits, a rendus sourds et a rendu leurs yeux aveugles. » (Coran, 47 : 22-23)}. Extrait de Sahih al-Mouslim, commentaire de Nawawî 112/16.

Ceci étant, il incombe de se demander qui peut être considéré comme celui qui consolide les relations familiales ?  C’est ce que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a voulu élucider en disant :  «   il ne fait pas partie de ceux qui affermissent les liens de sang celui qui agit par compensation, mais celui qui rétablit ses liens de sang à chaque fois qu’ils  sont rompus. » (rapporté par Boukhari 5645)

Si celui qui rétablit la relation le fait par reconnaissance ou par compensation et n’a pas pris l’initiative en premier lieu, l’acte ne peut être assimilé à une action de raffermissement des liens de sang, mais c’est plutôt rendre la pareille. Car, certaines personnes ont un principe à savoir cadeau contre cadeau et visite contre visite. Ils ne donnent pas à celui qui les prive et ne rendent pas visite à celui qui les a abandonné.

Ceci n’est absolument ni la consolidation des liens de sang, ni ce que le Sage législateur a recommandé, ni le rang élevé que la Charia a préconisé d’atteindre ; mais c’est seulement appliquer la règle de réciprocité. Un homme avait dit au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : j’ai des proches qui rompent les liens de sang qui nous unissent à chaque fois que je tente de les rétablir, qui me font du mal à chaque fois que j’essaie de leur faire du bien, qui m’ignorent pendant que je pense à eux. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lui dit : si ce que tu dit est vrai, c’est comme s’ils se brûlaient avec des braises. Et tant que tu continuera ainsi, Allah t’apportera aide et assistance }. (rapporté par Mouslum dans son Sahih commenté par Al-Nawawî) Qui peut avaler une braise ? qu’Allah nous préserve de la rupture des liens de sang.



Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid


source
http://www.islam-qa.com
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle