Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1] 2
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: ~~ Anatomie et physiologie générales ~~  (Lu 40407 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
convertie38
Invité
« le: Avril 11, 2010, 10:14:02 »
Share   Modifier le messageModifier

ASSALAMOU 'ALAYCOUM
BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


~ ~ Anatomie et physiologie générales ~ ~

1 - Embryologie

Les 360 articulations

Quelques frères en Dieu m'ont demandé de leur exposer des notions
d'anatomie, de leur indiquer comment les aliments parviennent aux organes. J'ai répondu à ce désir, dans l'espérance
de ce que Dieu à réservé aux bonnes actions.

  Dieu, la Majesté sublime, à Lui soit toute louange et gloire, a dit dans le Coran :


   
[L'homme fut extrait par Nous d'une essence terrestre ; Nous en fîmes ensuite
    une goutte séminale, déposée en un sûr réceptacle. Cette goutte devint un caillot sanguin dont Nous fîmes un grumeau
    de chair où se dessinèrent les os. Nous recouvrîmes le squelette de muscles ; un nouvel être, tout autre, couvrîmes le   
    squelette ainsi crée. Béni soit Dieu, le Créateur parfait.]
      (Coran : Sourate 23 / Verset 12-14).

    [L'homme fut extrait par Nous d'une essence terrestre...]

c'est à dire les enfants d'Adam, la postérité d'Adam. Le mot << homme>> est le nom d'espèce, qui
s'applique à l'individu et à la généralité. Le mot <<essence>> ou soulâla, voulant aussi dire extrait, principe,...
signifie, d'après Ibn 'Abbâs Radhi Allah 'Anhou, la << pureté de l'eau >>, la partie pure et choisie du liquide, et selon le Prophète
Muhammad Salla-llah allahi wa salam le sperme des hommes. Selon 'Ikrima, ce serait le liquide spermatique issu des reins de l'homme. Les
Arabes appellent encore cette essence, le germe, l'élément extrait du 'limon', c'est à dire du 'limon' dont fut formé Adam.
Cette << essence >> (ou principe ou élément) est engendrée du 'limon' et par 'limon' dans ces données, on entend Adam
lui-même, ou le premier homme.


   
[(...) Nous en fîmes ensuite une goutte séminale (...)]
lequel germe ou goutte séminale est 'l'homme'
[...déposée en un sûr réceptacle (...)]
c'est à dire la matrice, qui le garde et le protège et qui est disposée
exprès pour lui servir de lieu de séjour jusqu'au point du terme voulu.


   
[... Cette goutte devint un caillot sanguin dont Nous fîmes un
grumeau de chair (...)] De l'une
à l'autre de ces deux formations ou états, assure-t-on, il y a une période de quarante jours. D'ailleurs, le
Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit, et sa parole est la vérité vraie :

"Chacun de vous subit sa (première) formation dans le ventre de sa mère. Les quarante jours premiers jours,
c'est une cellule (noutfa). Puis en une autre pareille durée, il est embryon ('alaqa) ; puis en une autre pareille
durée, il est devenu morceau de chair (formée mais encore informe) ; après quoi est envoyé l'Ange qui va souffler
la vie, et il reçoit l'ordre d'écrire quatre choses : ce qui sera accordé à l'individu (sa subsistance ou son 'rizq') ; le
terme de sa vie ; ce qu'il fera ; s'il sera malheureux ou heureux."



Les médecins croient unanimement que la
formation du foetus dans la matrice s'accomplit pendant quarante jours, de manière que les organes mâles
soient alors apercevables, mais non les organes femelles, en raison de ce que le mâle a une plus grande chaleur
que la femelle, et de ce qu'il a de prédominance en ardeur de constitution et en forces.

  Ensuite, pendant une semblable période, le foetus est embryon ou assemblage de sang concret ; puis, pendant
une pareille durée, il est chair, petit assemblage de chair, peut être charnu ; c'est alors la troisième quarantaine
ou troisième période de quarante jours ; puis il se remue ; car, ainsi qu'a dit le Prophète Salla-llah allahi wa salam, la vie lui est alors
soufflée, instillée. Les docteurs de la Loi s'accordent sur ceci, à savoir que la vie n'est insufflé à l'être qu'après
quatre mois.

  Sachez ceci : le sperme est d'abord une spuma comme crémeuse ; puis il devient sanguin, substance hématique,
puis charnue, substance sarcoïde, puis elle prend une forme, puis elle se remue. Le terme de la durée de gestation
qui puisse permettre à l'enfant d'être viable est, au minimum, 182 jours ; un terme favorable est celui de 208
jours (ou vingt six jours en plus).

  D'après les paroles transmises par Ibn 'Abbâs Radhi Allah 'Anhou, l'eau, c'est à dire le liquide ou liqueur spermatique de l'homme
est blanc, épais ; le liquide spermatique de la femme est jaunâtre, léger.

  Celle des deux liqueurs qui domine sur l'autre, ou qui la devance, est la cause de la ressemblance avec le père ou
avec la mère. De la liqueur spermatique de l'homme se forment les organes fondamentaux et les os ; du liquide
spermatique de la femme se forme la chair. << D'où son père ou à sa mère ?

"Lorsque la liqueur spermatique du père a devancé elle
de la mère, l'enfant à la ressemblance avec son père ; lorsque la liqueur de la femme a devancé celle de l'homme,
l'enfant a la ressemblance avec la mère",

répondit le Prophète Salla-llah allahi wa salam.

  La liqueur spermatique de l'homme est plus chaude et plus forte, et, par suite, elle est dense et blanche ; le
liquide de la femme est plus léger et plus faible, et par suite, il est jaunâtre, de teinte jaunissante. La ressemblance
de l'enfant vient de ce que tel des deux liquides a devancé l'autre, a été plus abondant, plus véritablement animé d'
ardeur coïtale.

  D'après l'opinion d'Hippocrate, la liqueur spermatique émane de tous les organes ; aussi l'individu sain procrée un
individu sain ; l'individu malingre procrée un individu malingre.

Sous chaque poil ou brin velu du corps il y a une source spermatique"

a dit le Prophète Salla-llah allahi wa salam ; ce qui montre et signifie
que le sperme provient de chaque organe.

  Quant aux Paroles coraniques
[... un
nouvel être, tout autre, se trouva ainsi crée (...)]
,
elles indiquent et expliquent, selon Ibn 'Abbâs Radhi Allah 'Anhou, les divers états de l'homme, après l'enfantement,
depuis la venue au monde jusqu'au moment où il se soulève, puis s'assied, puis se tient debout, puis est
sevré, puis mange et boit comme tous, puis est pubère, puis se déplace dans les pays, puis remplit les
autres circonstances de la vie ; telle est l'explication des commentateurs du Coran.

  Et enfin, ces dernières Paroles
[... Béni
soit Dieu, le Créateur parfait.]
,
proclament qu'à Dieu appartiennent toute admiration et toute louange, comme n'ayant point cessé et ne devant
point cesser d'être Le Plus Admirable Créateur.

  Le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit :
"Tout
fils d'Adam est créé en ayant 360 articulations. Celui qui répète : 'Dieu est grand', et 'Il n'y a Dieu que Dieu', et
'Gloire à la Majesté suprême', et qui invoque la Miséricorde divine, et qui détourne du chemin une pierre, ou une
épine, ou un os, ou qui recommande le Bien et qui réprouve le Mal, celui-là sait le compte des trois cent soixante
os des articulations. Et il marche bien dans le monde, il s'éloigne du feu éternel ; car il sait qu'il a à faire une
aumône par jour pour chaque articulation ou os."

C'est à dire trois cent soixante aumônes par année ; autant d'os ou d'articulations, pour autant d'aumônes par an.
(L'année solaire ou musulmane est de trois cent soixante jours).


Sources : La Médecine du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam: par JALAL AD-DîN
AS-SUYUTI (Revu et corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)


A suivre... Wink


WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU

« Dernière édition: Novembre 25, 2013, 19:30:37 par _Musc_ » Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #1 le: Avril 11, 2010, 11:11:28 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


2 - Estomac ; intestins

 
Le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit :
"L'estomac est l'auge, le réservoir du corps. A l'estomac aboutissent
les vaisseaux. S'il est vain, les vaisseaux en emportent la santé ; s'il est indisposé et malade, les vaisseaux en emportent
le malaise et la maladie. Le vrai croyant mange pour un intestin, l'infidèle mange pour sept intestins."

L'estomac est un organe nerveux, c'est à dire membraneux, creux,
comme une courge longue. Le cou en est le sommet ou extrémité supérieure que l'on nomme l'oesophage, dans lequel descendent
le manger et (boissons,eau...). L'extrémité ou limite inférieure est le portier, 'pylore', par lequel passe et descend aux
intestins la matière digérée ou la digestion stomacale. La bouche ou ouverture de l'estomac est le 'cardia'. A l'intérieur
est le velouté, vis à vis le milieu du ventre ; c'est là qu'est le siège ou lieu de développement de la première digestion,
l'endroit où se cuisent les aliments et d'où ils vont du côté du foie. L'estomac est nerveux ou membraneux, afin qu'il soit
susceptible de dilatation du côté du foie et qu'il ne se rompe pas lorsqu'il y a surabondance de nourriture.

  A la suite de l'estomac sont trois intestins grêles ; le 1er est le douzain ou duodénum, dont la longueur est de douze
travers de doigts ; le 2ème est le jeûnant ou jejunum, ainsi nommé parce que la plupart du temps
il est vide ; le 3ème est long, en circonvolutions, grêle, et est nommé le cicumvolutant, c'est l'iléon.

  Après ces trois intestins grêles, suivent trois gros intestins ; le 1er est le borgne, a'war (que nous appelons
caecum
, l'aveugle) ; le borgne est spacieux et n'a pas d'ouverture à son autre extrémité. (Il n'a dès lors qu'un
oeil ou ouverture). C'est là que les matières fécales acquièrent leur odeur désagréable. Le 2ème des gros intestins est
nommé colon. Le 3ème est nommé rectum. Tels sont les six intestins ; avec l'estomac, sept organes, ainsi qu'en est
indiqué le nombre par le Prophète Salla-llah allahi wa salam.

  "Dans sa bienveillance pour l'homme, dit Avicenne (Ibn Sîna), Dieu lui a formé des intestins en nombre, disposés en
circonvolutions, afin que les aliments y séjournent un certain temps, après leur sortie de l'estomac.

  L'estomac est la source de toute maladie. Déjà le Prophète Salla-llah allahi wa salam avait émis le principe : "L'estomac
est la chambre de la maladie."

 
Sources : La Médecine du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
  par JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)


 
A suivre... Wink

WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU
« Dernière édition: Avril 11, 2010, 11:15:26 par Zahiya » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #2 le: Avril 11, 2010, 11:11:47 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                          bismillah


                                                             Salam Alaykoum


    baraka  ma chère  Sourire Mouslima  Wink Zahiya,encore une fois,  Cheesy ,mais  MachAllah hyper Instructif

     Soubhan' Allah en lisant ton précieux Post,je repense à ce que m'a dit un Médecin-Anesthésiste :

    Qu' allah Soit Témoin de mes propos et IL Suffit comme Garant :

    -C'est en lisant dans EL-QUR'AN ce qui se réfère à la gestation et matrice,que j'ai mesuré la

    Valeur du Livre Sacré ( EL-QUR'AN) .

    El Hamdoulilah car c'est un Médecin,et d'ajouter:" A l'époque où la Science ignorait cela ".

   DIEU EST GRAND et sont Vérité les Paroles de Son Noble Messager,Muhammad  Salla-llah allahi wa salam



                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #3 le: Avril 11, 2010, 11:29:48 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                          bismillah


                                                             Salam Alaykoum


    baraka  ma chère  Sourire Mouslima  Wink Zahiya,encore une fois,  Cheesy ,mais  MachAllah hyper Instructif

     Soubhan' Allah en lisant ton précieux Post,je repense à ce que m'a dit un Médecin-Anesthésiste :

    Qu' allah Soit Témoin de mes propos et IL Suffit comme Garant :

    -C'est en lisant dans EL-QUR'AN ce qui se réfère à la gestation et matrice,que j'ai mesuré la

    Valeur du Livre Sacré ( EL-QUR'AN) .

    El Hamdoulilah car c'est un Médecin,et d'ajouter:" A l'époque où la Science ignorait cela ".

   DIEU EST GRAND et sont Vérité les Paroles de Son Noble Messager,Muhammad  Salla-llah allahi wa salam



                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fik baraka Allahoû Akhi  angel  MachAllah ton petit
  récit Smiley toutes questions que nous nous posons, les réponses résident dans le Coran  El Hamdoulilah MachAllah
  Quelle belle religion c'est une incroyable pierre précieuse doté de multiples richesses somptueuses  El Hamdoulilah
  Fière d'être musulmane  Cheesy El Hamdoulilah El Hamdoulilah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
abd ARRACHID
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: France
Messages: 1037


Apprendre le Noble Coran


Voir le profil
« Répondre #4 le: Avril 11, 2010, 12:45:02 »
Share   Modifier le messageModifier

mes frères et soeurs  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
une explication  MachAllah
 baraka ma soeur zahiya poue ces précieuses informations
 Soubhan' Allah
Le Prophète  a dit :
"L'estomac est l'auge, le réservoir du corps. A l'estomac aboutissent
les vaisseaux. S'il est vain, les vaisseaux en emportent la santé ; s'il est indisposé et malade, les vaisseaux en emportent
le malaise et la maladie. Le vrai croyant mange pour un intestin, l'infidèle mange pour sept intestins."
Quelle harmonie entre science et religion, mais ça fait peur, car beaucoup d'entre nous ne respèctent pas le tiers de nourriture et de boisson, lequel le prophète  Salla-llah allahi wa salam nous a recommandés; y compris moi même; qu' allah Razza wa jal nous donne la satisfaction avec le peux (Al Qana'a)
 baraka ma soeur et hafidhaki  allah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Allah Razza wa jal a dit:"Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l’aurais vu s’humilier et se fendre par crainte d’Allah. Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu’ils réfléchissent"[Sourate 59 Verset 21]
convertie38
Invité
« Répondre #5 le: Avril 11, 2010, 12:48:12 »
Share   Modifier le messageModifier

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fik baraka Allahoû Akhi angel
  je te rassure Akhi moi c'est pareil, parfois je ne fais pas attention Embarrassed qu' allah nous pardonne
  et fasse que l'on s'améliore chaque jour un peu plus Smiley InchAllah

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #6 le: Avril 11, 2010, 13:11:28 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


3 - Os et ligaments, en général

Le Dieu de Majesté, à Lui soit toute louange, a composé les
animaux d'organes nombreux et a établi les os et les colonnes qui soutiennent le corps. Il n'a point fait la charpente
d'un seul os, mais bien d'os nombreux, pourvoyant ainsi à l'exécution des différents mouvements ; car si le corps n'avait
eu qu'un seul os, il n'aurait pu produire les variétés de ces mouvements.

 
Et puis, Dieu, La Suprême Puissance, a maintenu rapproché
chaque deux os par un corps que l'on nomme ligament (ribâl).

 
A l'une des deux extrémités de l'os, Dieu a placé une saillie (apophyse) secondaire à l'extrémité de l'autre os, un
creux approprié pour recevoir la saillie. Ainsi a été consolidé le squelette du corps, et en même temps ont été
facilités les mouvements.

Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam par
JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)

A suivre... Wink



WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU
« Dernière édition: Avril 11, 2010, 22:18:00 par Zahiya » Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #7 le: Avril 11, 2010, 13:50:16 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


4 - Cerveau / nerfs / muscles / moelle épinière

Le Souverain Créateur a établi le cerveau,
centre de la sensibilité et du mouvement, et en a fait naître les cordons nerveux pour conduire à chaque
organe les nerfs de la sensibilité et du mouvement. Dieu a donné à l'oeil une branche nerveuse appelée le
nerf optique ou le nerf de la lumière, au moyen duquel s'opère la vision ; une autre branche a chaque oreille,
pour l'audition ; une autre branche aux fossés nasales, pour l'olfaction ; une autre branche à la langue pour le goût.

 
La sagesse divine a établi les mouvements au moyen
d'instruments que l'on nomme muscles, et a posé pour moyens de maintien et de solidité les tendons et les aponévroses.

 
Et puis encore, comme les parties inférieures du corps
sont à distance du cerveau, Dieu à établi dans l'os postérieur de la tête l'ouverture de l'occipital, par laquelle sort
la moelle épinière qui s'allonge dans les vertèbres de l'échine et donne aux parties inférieures du corps la sensation
et le mouvement. Dieu a fixé l'os occipital pour appui au cerveau et les vertèbres pour réceptacle à la moelle
épinière le long de l'échine, tout comme il a mis les os de la poitrine pour protéger le coeur et le foie ; car ces organes
sont les organes nobles, et pour cela ils sont retranchés et fortifiés par des os afin qu'ils soient plus à l'abri des
atteintes et attaques nuisibles.

  Au cerveau, Dieu a disposé trois ventres ou ventricules : le premier, en avant, est pour l'imagination, le second
pour la pensée, le troisième pour la mémoire.

Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
par JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)

A suivre... Wink


WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU
« Dernière édition: Avril 11, 2010, 14:47:33 par Zahiya » Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #8 le: Avril 11, 2010, 14:47:02 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM



5 - Coeur et organes respiratoires

 
La Majesté Suprême, à laquelle revient toute
glorification, a fait du coeur la base de la vie, la source du calorique interne et intime. De même que
du cerveau sortent des nerfs qui portent aux organes la sensibilité et le mouvement (ou faculté motrice),
de même partent du coeur des artères battantes qui portent aux organes la matière nécessaire à la vie.

 
Comme le coeur est le foyer du calorique intérieur
et intime, et comme la chaleur, si elle n'était pas soufflée ou animée par un souffle d'air, finirait par s'éteindre,
Dieu a construit, à titre d'instruments pour le souffle ou la respiration, la bouche et les fosses nasales. La bouche
à deux conduits, l'un pour l'entrée de l'air aux poumons, l'autre pour l'entrée des aliments et de l'eau dans l'
oesophage qui les transmet à l'estomac.

  Le poumon fait office d'éventail ou souffleur qui souffle sur le coeur ou l'évente, afin que la chaleur ne s'éteigne pas.

 
Le nez a deux dispositions fonctionnelles, l'une pour
l'olfaction ou l'odorat, l'autre pour la transmission ou le passage de l'air vers le coeur, lorsque la bouche est fermée
(notamment durant le sommeil), ou lorsque l'homme mange et boit. Sans cette disposition du nez, l'homme
étoufferait pendant le sommeil ; c'est pour prévenir ce fait que le nez reste perpétuellement ouvert. Lorsque l'on
avale le manger et que l'on boit, le passage de l'air ou le canal aérien se ferme, et si l'on vient à parier en ce
moment, le canal aérien s'ouvre, il y a suffocation, parce qu'il tombe quelque chose des aliments ou de la boisson
dans le canal respiratoire.

Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
par JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)

A suivre... Wink

« Dernière édition: Avril 11, 2010, 22:20:36 par Zahiya » Journalisée
Mouhammad
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 32
Messages: 117



Voir le profil
« Répondre #9 le: Avril 11, 2010, 15:41:39 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka pour ce post très instructif,  MachAllah tu es un vrai puits de science, merci pour tous tes partages bénéfiques et très utiles.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Ne dis pas :" Oh mon Dieu, j'ai un grand problème", dis plutôt :" Oh problème, j'ai un GRAND Dieu."
convertie38
Invité
« Répondre #10 le: Avril 11, 2010, 15:56:18 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

 baraka pour ce post très instructif,  MachAllah tu es un vrai puits de science, merci pour tous tes partages bénéfiques et très utiles.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fik baraka Allahoû Akhi  angel merci pour tes belles paroles Smiley mais
  je suis loin d'être un puits de science  Embarrassed mes écrits proviennent d'un livre, je ne fais juste que recopier son contenu Smiley
  afin que cela vous sert InchAllah
  J'apprends tout comme vous en y postant Smiley Wink

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Avril 11, 2010, 17:40:39 par Zahiya » Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 47
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #11 le: Avril 11, 2010, 16:14:14 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma  Sourire Mouslima zahiya  baraka et  MachAllah pour ce fil très intéressant comme pour tous tes fils  baraka qu'allah swt t'en récompense pour ton partage  amine  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

convertie38
Invité
« Répondre #12 le: Avril 11, 2010, 16:50:03 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


6 - Foie / mastication / digestion / système veineux / nutrition / excrétions

 
La vérité éternelle qui a posé le coeur et le cerveau, pour
envoyer la sensibilité, la faculté motrice, et la vie à tout le corps, a mis le foie pour envoyer l'alimentation à tous les
organes par la voie des vaisseaux en repos (c'est à dire non battants).


  Lorsque l'homme prend des aliments, il les coupe avec les dents incisives, il les brise avec les canines, il les broie avec
les molaires, les tourne et retourne avec la langue. Une fois qu'ils sont réunis dans l'estomac, celui-ci se ramasse ou
contracte sur eux, et la porte ou issue pylorique se ferme solidement. La coction digestive s'opère ; après un certain
temps, et pendant la coction, il a besoin d'eau, et la soif se manifeste, afin que l'estomac puisse retourner les aliments,
les rafraîchir, et afin qu'ils ne brûlent pas. Quand la coction est bien opérée, à l'aide de l'eau, les aliments deviennent
comme une bouillie légère.

 
L'estomac et le foie sont en communication au moyen des
vaisseaux veineux qui font parvenir la nourriture ou les principes alimentaires de l'estomac ou foie. C'est là ce qu'
indiquent ces paroles du Prophète Salla-llah allahi wa salam : "L'estomac est l'auge ou le réservoir du corps"
et c'est à l'estomac que vont se rendre les veines ou vaisseaux, et de lui le foie aspire et pompe ce qu'il y a dans
l'estomac. Par le moyen de ces veines ; à son tour, le foie opère une autre coction, de façon que ces matières passent
à l'état de sang. Quand elles sont ainsi imprégnées de sang, elles sont envoyées à chaque organe, en quantité qui
convient et suffit à l'un et à l'autre, et selon ce qu'il faut à la nature ou manière d'être de chacun d'eux.

  Ce qui reste en aliments dans l'estomac est chassé aux intestins.
Ces derniers se nourrissent alors de ce que ces aliments ont de bon et utile.

  D'autre part, le foie envoie au coeur ce qu'il y a de meilleur et de plus approprié dans les nourritures, envoie aux
poumons ce qu'elles ont de plus léger et de plus animant, envoie au cerveau ce qu'elles ont de plus rafraîchissant et
de plus frais, envoie aux os ce qu'elles ont de plus condensé et de plus solide. De ce qui lui reste, après cela, en
résidus, le foie en dirige une portion à la vésicule biliaire, ce qui fait la bile jaune, en dirige une portion à la rate, ce
qui fait la bile noire ou atrabile. Une partie de la bile jaune est envoyée de la vésicule aux intestins, afin d'aider la sortie
des superflus. Une partie de l'atrabile est envoyée de la rate à la bouche cardiaque de l'estomac et y suscite ou éveille
l'appétit.

 
Une partie d'eau accompagne le sang pour le rendre
plus léger et pour qu'il puisse alors traverser les vaisseaux fins. L'eau, ensuite, par un mouvement à contre courant,
rétrograde, retourne au foie, et le foie, ensuite, la met en marche vers les reins et la vessie ; c'est alors l'urine.
Cette eau est accompagnée d'un peu de sang pour la nutrition des reins et de la vessie. Ce qui prouve que l'eau va
aux extrémités des organes, et revient à contre courant, c'est là qu'elle est de couleur orangée, comme l'eau colorée
par du henné.

  Du foie il naît deux grosses veines, l'une de sa concavité, et qui est nommé porte, 'veine porte' ; elle va s'unir à l'
estomac et y prend ce qu'il y a de matériaux alimentaires, ainsi que nous l'indiquions tout à l'heure ; l'autre de la
convexité, et est nommée ajwaf, creuse, ou 'veine cave' ; elle va se répandre dans tout le corps ; une portion qui
se dirige du côté de l'échine, forme la walîn ou nyât ou suspensive du coeur (ou 'veine cave supérieure'). Lorsqu'elle
est coupée ou rompue, la mort est inévitable. C'est ce qu'expriment ces paroles du Très Haut :


   
{Et Nous lui aurions coupé la veine suspensive du coeur,
Nous l'aurions tué sur le champ}. (Coran : Sourate 69 / Verset 46)

 
Une portion qui va du côté du gosier, est la jugulaire ;
c'est elle que l'on coupe en égorgeant les animaux par section transversale. Une portion ou branche va dans la
cavité droite du coeur et est nommée al abbâr. Je pense qu'il s'agit ici de l'artère pulmonaire ou de la veine cave
inférieure. Mais le mot abhar signifie généralement l'aorte. Du reste, les Arabes ne distinguaient guère, sur le cadavre,
les veines des artères).

  Le savant Al Asma'î indique que al abbâr est la veine qui longe l'échine, est unie au coeur, et lorsqu'elle est rompue
ou coupée, il n'y a plus de vie possible.

  Le Prophète Salla-llah allahi wa salam, pendant la maladie dont il mourut, a dit ces mots :
"Voici venu le temps où mon al abbâr va être coupée
(où je vais mourir)."
fut la
suite de ce qu'il goûta d'une épaule de mouton, à Khaïbar, après l'expédition contre les Juifs de ce pays. Cette épaule
de mouton avait été empoisonnée par une appelée Zaynab Bint Al Hârith, Zaynab la maudite juive. (Le Prophète Salla-llah allahi wa salam
porta une bouchée de viande à sa bouche, et la rejeta de suite ; celui qui mangeait avec lui avala une bouchée
et en mourut). Le poison avait agi cependant sur le Prophète Salla-llah allahi wa salam et, tous les ans, à la même époque, il en ressentait
les effets.

 
Le reste de la veine jugulaire monte vers la tête et porte le
nom de carotide ou nâma. Ce mot forme l'expression métaphorique : "Dieu lui a arrêté la carotide", c'est à dire l'a fait
mourir. Une branche va se rendre au bras et s'y ramifie ; une des ramifications a reçu le nom de veine céphalique ; c'est
elle que l'on saigne dans les maladies de la tête ; une autre ramification est nommée la basilique ; elle donne des subdivisions
qui se rencontrent (s'anastomosent) ; la médiane ou akhal est celle que cautérisa le Prophète Salla-llah allahi wa salam à Sa'd Ibn Mou'adh.

  Une autre subdivision est dite la corde du bras, une autre la veine de la main, est l'aslîm ou salvatèle ; ce sont ces
veines que l'on saigne à la main.

  De la veine du dos, une branche veineuse descend à la cuisse et a le nom de 'sciatique' ; c'est elle que l'on saigne dans
le cas de la maladie appelée sciatique, et dans le cas de retards menstruels chez la femme ; cette saignée provoque alors
l'écoulement des menstrues. La suite de la veine s'étend aux jambes, sous le nom de saphène (sâfen) ; c'est elle que l'on
saigne dans les maladies des pieds.

  Telles sont les grandes veines essentielles à la vie. Lorsque l'on coupe à un homme une main ou un pied, il peut
survivre. Mais si l'une ou l'autre de ces veines est coupée, l'individu ne peut plus vivre, à moins qu'elle ne soit cautérisée.
C'est pour cela que le Prophète Salla-llah allahi wa salam cautérisa la veine médiane du bras à Sa'd Ibn Mou'âdh.

 
Maintenant sachons ceci. Le résidu dernier ou excrétion de la
digestion par l'estomac, est an-najwou ou le stercus ; le résidu final de la digestion de tous les organes, est la sueur,
la matière de sordes (sordidus, saletés) cutanée. Chaque organe a aussi ses résidus ou excrétions particulières. L'excrétion
de la digestion cérébrale est le mucus nasal, et la salive. L'excrétion de la digestion de l'oeil est la matière muqueuse
oculaire, matière qui est salée afin qu'elle ne se putréfie pas. L'excrétion de la digestion du coeur et de la vessie est la
matière productive des poils ; et les poils, le législateur a prescrit de les arracher des aisselles et de les raser au pubis.
L'excrétion de la digestion de l'oreille est la saleté auriculaire ou le cérumen, matière qui est douée d'amertume afin qu'il
ne s'y engendre pas de vers.

  Gloire à la Majesté du Dieu de clémence et de miséricorde, le Créateur, le Formateur, Lui qui a tout donné à la forme !

Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
par JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)


A suivre... Wink

WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU
Journalisée
moujahidina
Invité
« Répondre #13 le: Avril 11, 2010, 17:26:54 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah  Salam Alaykoum  baraka  Sourire Mouslima zahiya  MachAllah c'est très très instructif
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #14 le: Avril 11, 2010, 17:38:55 »
Share   Modifier le messageModifier

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 wa fiki baraka Allahoû oukkty angel4
 ravie que cela vous plaît autant  Smiley El Hamdoulilah

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #15 le: Avril 11, 2010, 17:43:40 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma  Sourire Mouslima zahiya  baraka et  MachAllah pour ce fil très intéressant comme pour tous tes fils  baraka qu'allah swt t'en récompense pour ton partage  amine  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fiki baraka Allahoû oukhty  angel4 merci beaucoup  Smiley
  Qu' allah vous protège mes cher(e)s Rire Mouslim et Sourire Mouslima que j'aime en allah amine

  Et merci à vous  angel4 d'être toujours fidèles aux posts Cheesy Wink



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #16 le: Avril 11, 2010, 18:54:32 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


7 - Organes sexuels ; génération ; développement du produit de la conception ; enfantement

 
Comme l'individu, étant seul, n'aurait pu se reproduire, la
Majesté divine créa ou forma des organes générateurs, pour conserver ou perpétuer l'espèce. Ces organes sont le membre
viril et les testicules chez l'homme, la matrice et les seins chez la femme. Dans la matrice, Dieu fit deux réduits ou loges
extensibles, l'un du côté droit, l'autre du côté gauche ; dans le ventricule droit se forme, le plus généralement, l'enfant
mâle ; dans le ventricule gauche se forme, le plus généralement, l'enfant femelle ; ou bien le produit gémellé prend les
deux espaces.

  Lorsque le sperme tombe dans la matrice, cette dernière se resserre sur lui, et cela à cause de ce qu'elle a d'appétence
pour la liqueur séminale. Le Prophète Salla-llah allahi wa salam, à la parole de vérité irréfragable, a déclaré que dans la matrice, il se trouve
alors un ange qui dit :
"O
Seigneur, une goutte. O Seigneur, un germe !."

Quand le germe est arrêté dans la matrice, cette dernière se tient resserrée sur lui. Dès lors, la femelle ne désire plus
la copulation ; c'est le signe de la conception ; et il se présente chez tous les animaux.

D'après le dire des médecins , la matrice est un animal avide. Lorsque la liqueur spermatique de l'homme se mêle
au liquide spermatozoïde de la femme, ces deux humeurs se confondent et il en résulte une réunion de soufflures
produites par le fait de la chaleur de coction, tout comme il s'en produit dans les matières d'une certaine densité
que l'on chauffe au feu. Ces soufflures se réunissent jusqu'à n'en plus former qu'une seule, ce qui donne une cavité
assez grande. C'est dans cette cavité que se réunira l'esprit ou souffle vital, par la permission de Dieu. Le sperme
ainsi insufflé acquiert ensuite de la solidité ; alors il devient embryon. C'est à cette époque que l'ange de la matrice
dit :
"Seigneur, un mâle"
,ou bien

"Seigneur, une femelle !"

 
Ensuite se développent, à travers l'embryon, les vaisseaux sanguins qui vont
servir à sa nutrition. C'est alors que se formera le charnu, ou le fragment charnu. Après cela, le Dieu Créateur des
êtres, Dieu, dont le Nom est saint, la Majesté infinie, la Souveraineté absolue, souffle dans le nouvel être le souffle
de la vie. Et puis, l'ange de l'utérus écrit ce qui est assigné à l'individu, le terme de l'existence, les oeuvres qui
rempliront ses jours, le sort malheureux ou heureux qu'il aura. Ainsi s'exprime un hadîth du Prophète Salla-llah allahi wa salam.

  Ensuite, trois membranes se forment, qui enveloppent l'enfant. L'une d'elles est la membrane qui va s'unir à l'
ombilic du foetus, pour lui apporter sa nourriture ; car c'est par le nombril que le foetus reçoit ce dont il se
nourrit. La seconde est celle qui reçoit l'urine de l'enfant. La troisième reçoit les émanations qui s'exhalent du
foetus, lesquelles sont l'analogue de la sueur et des saletés cutanées chez les individus à vie complète.

  Ces choses sont indiquées et signifiées dans ces Paroles de Dieu même :


   
[Dans le sein de vos mères, Il vous façonne, phase après phase, au fond de
trois ténèbres. Tel est bien Dieu votre Maître. La Royauté suprême Lui appartient. Il n'y a de Dieu que Lui.
Comment pouvez-vous vous détourner de Lui ?].

 
Les formes successives peuvent être aussi sont : le germe, l'embryon,
la chair. Les trois enveloppes de ténèbres sont les trois membranes.

  Lorsque est accomplit le terme que Dieu a limité pour la gestation, les trois membranes se déchirent, se brisent ;
et alors apparaissent chez la femme les souffrances, les douleurs, l'écoulement du sang qui est le sang des couches.

  Or maintenant, sachez que l'enfant dans le sein maternel, est assis, la face tournée du côté du dos de la mère.
Lorsqu'il veut sortir, il se culbute le haut du corps en bas ; sans cela l'enfant s'attacherait les mains à l'utérus, il
mourrait, et sa mère mourrait aussi.

  C'est à cause des grandes douleurs qu'endure la mère, que si elle meurt durant l'enfantement, elle est mise au rang
des martyrs, ainsi que l'a enseigné la parole du Prophète Salla-llah allahi wa salam.

 
L'enfant sort du ventre de sa mère, il arrive au monde, ce séjour des peines et des soucis,
des fautes et des péchés. Etre nouveau, l'enfant n'a rien dont il puisse disposer, rien d'utile, rien de nuisible, ni la mort,
ni la vie, ni la résurrection.

  A cet être cher, son père et sa mère lui sourient ; ils lui préparent ce qu'ils ont de meilleur et de plus recherché en
nourritures. A lui s'adressent les tendresses de l'étranger et du parent. Qui le voit, lui donne bienveillance, tant il est
fragile. Et plus tard, il termine l'espace de sa carrière sur cette terre de traverses et de malheurs, ou environné de
jouissances, ou plongé dans les misères. Le but où il va, c'est le Paradis ou le feu des Enfers. Que Dieu veuille, par
Sa Généreuse Miséricorde et Sa Bonté, nous sauver d'un tel malheur, et nous accorder la grâce de terminer en bien
les actes de notre existence ! Réfléchis donc, ô homme, à ton commencement, à la fin, aux conséquences de ta vie.
Et moi, je demande à la Majesté qui pardonne, de me faire grâce, de me sauver, de m'accueillir dans Sa Bonté infinie.

  Lorsque la durée de la grossesse s'accomplit, les couleurs fraîches de la femme se troublent, ses mouvements diminuent.
Le mouvement de l'enfant mâle se fait sentir au côté droit ; la mamelle droite de la mère se développe davantage ; le
pouls de la main droite a plus d'ampleur ; en se mettant en marche, la femme porte le pied droit le premier en avant ;
toutes circonstances qui sont à l'inverse, portent à croire que l'enfant est de sexe féminin.

 
Note de l'éditeur : Cette note d'As-Suyuti est à remettre dans le contexte
de l'époque, à savoir le 15ème siècle, en tenant compte de l'état des connaissances et des croyances du moment.

Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
par JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)

A suivre... Wink

WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU
« Dernière édition: Avril 11, 2010, 22:27:34 par Zahiya » Journalisée
oum abderrahman (zohra_marocaine)
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: agadir maroc
Messages: 1608


la vie d'ici bas n'est que passagére


Voir le profil
« Répondre #17 le: Avril 11, 2010, 21:19:11 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka ma chère soeur zahia pour ce partage qu'ALLAH te récompense de ses bienfaits amine
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #18 le: Avril 11, 2010, 21:53:49 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka ma chère soeur zahia pour ce partage qu'ALLAH te récompense de ses bienfaits amine
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fiki baraka Allahoû ma belle oukhty  Kiss Kiss je t'en prie c'est
 avec un pur plaisir que je partage avec vous  angel4 Smiley
 Qu' allah vous couvre mes Rire Mouslim et Sourire Mouslima de sa miséricorde amine


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #19 le: Avril 11, 2010, 22:17:38 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                    bismillah


                                                             Salam Alaykoum


      baraka  ma chère  Sourire Mouslima Zahiya  Wink  pour ce Partage vraiment hyper intéressant et le Sujet est Noble.

      MachAllah  Oukhty  Wink car beau et instructif et la Grandeur d'  allah AL-HAMÎD Resplendit .

      Qu' allah  Razza wa jal te Récompense pour les bienfaits dont tu nous combles  amine



                                                            Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #20 le: Avril 12, 2010, 07:55:12 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU



8 - Enumération des articulations et, par conséquent, des os ; tendons ;
ligaments ; muscles ; graisse

 
Ainsi que l'a dit le Prophète Salla-llah allahi wa salam, Dieu a créé en chaque
homme trois cent soixante articulations. Nous allons, s'il plaît à Dieu, vous les énumérer.

   
Les anatomistes enseignent ceci :


 
A la tête (proprement dite ou haut de la tête ou crâne), il y a onze
os ; à l'orbite six os ; aux deux pommettes deux os. Au nez, quatre ; deux os ont les dents incisives médianes et les avant canines,
les canines et les molaires ; c'est la mâchoire supérieure ; deux os ont les mêmes sortes de dents, en bas ; c'est ce que l'on appelle
la mâchoire proprement dite ; c'est aussi le menton ; les os dentaires forment seize dents en haut et seize en bas, savoir : dents
incisives médianes, avant canines ou quaternaires, canines, molaires.

  Avec les os de la tête, en arrière, sont en rapport de continuation les os ou vertèbres de l'échine, au nombre de vingt quatre
vertèbres, parfois une en plus, parfois une en moins. A la suite de ces vertèbres est le sacrum. C'est de cet os qu'a parlé le
Prophète Salla-llah allahi wa salam dans ces mots :

"Il ne reste de l'être humain que l'os de la queue".

Au sacrum sont attenants, en bas, les os du coccyx, au nombre de six, comme formant le point d'appui central du tronc.

 
Au sacrum sont attachés ou articulés les deux os des hanches, dont
chacun présente une cortyle coxale dans laquelle s'enchâsse, de chaque côté du corps ; l'os de la cuisse. Tels sont les os de
l'arrière.

  A l'avant, sont, au dessous du cou, les deux os claviculaires, les deux os des deux épaules ; pour les deux bras, deux os ;
pour les deux avant-bras, quatre os ; pour l'avant thorax sept os compris sous les noms de siernum et appendice xiphoïde ;
les os des côtés, douze de chaque côté, cambrés, s'articulant aux vertèbres du dos, derrière le troue. Tels sont les os de l'
avant du corps.


 
Aux deux mains, sont les os des poignets, au nombre de seize.
L'ensemble des os du bras qui suivent la main en haut, est appelé le carpe ; à la suite du pouce est partie radiale ; à la suite
du doigt auriculaire est la partie cubitale. Les os du peigne (ou métacarpe) pour les deux mains, sont au nombre de trente, à
chaque doigt trois os ; et on les nomme les phalanges.

  Les deux membres inférieurs ont : pour les hanches, deux os ; pour les deux cuisses, deux os. Pour les deux genoux, deux os ;
pour les deux jambes, quatre os. Pour les deux jointures ou commencements du talon, deux os. Pour les deux arrières talons,
deux os. Pour les deux saillies du cou de pied, deux os concourant aussi à former le talon et qui sont le moyen du jeu des
pieds, lequel s'exécute avec huit os, ces deux os là compris ; pour le peigne du pied (ou métatarse), dix os ; pour les
doigts des pieds, vingt-huit os, chaque doigt en ayant trois, excepté le pouce, qui n'en a que deux.

  Tels sont tous les os qu'a voulu indiquer le Prophète Salla-llah allahi wa salam. Comme ces os ne maintiendront point en rapports par eux-
mêmes. Le Souverain Créateur a fait pousser à leurs extrémités des corps qui servissent à les assujettir et à les relier ;
ces corps sont les tendons et les ligaments.

 
Les muscles furent disposés pour mouvoir les os, et sont au nombre
de cinq cent vingt neuf. Les muscles sont composés de chair et de nerfs, et leur système est en rapport avec les cartilages ;
les vaisseaux et les nerfs sont pour donner à ces masses musculaires la vie, la sensibilité, le mouvement et les
matériaux de nutrition, ainsi que déjà nous l'avons énoncé.

  Tout l'ensemble, Dieu l'a enveloppé de chair, de gras et de graisse ou tissu adipeux. La chair est disposée pour remplir
les vides ou intervalles des organes, pour protéger ceux-ci contre le froid, contre les heurts et les ruptures. Elle est, par
en droits, comme faisant office de coussins, par exemple au haut des cuisses. Le gras ou matière graisseuse est la matière
qui entretient la chaleur ; car le feu ne s'entretient que par les substances oléiformes. La graisse sert à l'avantage des
organes de la nutrition, comme la doublure de vêtements ; ainsi, elle aide la digestion. La plus grande quantité se trouve
aux flancs ou les cotes du ventre et autour des intestins.

Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
par JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)

A suivre... Wink

 
WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU

« Dernière édition: Avril 12, 2010, 08:02:14 par Zahiya » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #21 le: Avril 12, 2010, 08:02:54 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 MachAllah Soubhan' Allah MachAllah Soubhan' Allah MachAllah Soubhan' Allah


 baraka ma soeur Zahiya Qu'Allah Soubhanahu WaTa'ala te réconpense  de ses biens faits


 baraka


IL N Y A DE PUISSANCE NI DE POUVOIR AUTRES QUE CELUI D ALLAH Soubhanahu WaTa'ala Allahou Akbar§


 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Octobre 22, 2012, 16:31:46 par Um♥Rayhane » Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #22 le: Avril 12, 2010, 08:19:58 »
Share   Modifier le messageModifier

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fiki baraka Allahoû chère oukhty  angel4
 
   allah est le Parfait Connaisseur de toutes choses, rien ne Lui Razza wa jal échappe Soubhan' Allah
 
Louange à Toi, Seigneur Des Mondes, Le Clément, Le Doux, Le Grand Pardonneur, Le Tout Puissant  Soubhan' Allah Soubhan' Allah

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #23 le: Avril 13, 2010, 10:38:50 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


9 - La peau / le système pileux / les ongles

 
Lorsque la construction du corps humain fut ainsi
complétée, l'Eternel la recouvrit de peau, ici, mince et fine comme au visage, en raison de ce qu'il fallait pour la
grâce et la beauté, et là, forte et épaisse comme elle est à la plante des pieds, en raison de ce qu'il fallait pour
la marche et lors des rencontres de corps durs.

  Bien plus, Le Souverain Créateur a doté la peau de diverses sortes de sensibilité et de toucher. A la peau il a fait
aboutir les bouches des vaisseaux sanguins ; aussi, en quelque endroit que vous piquiez la peau, fût-ce avec la
pointe d'une aiguille, le sang en sort. Le sang nourrit aussi la peau.

  A la peau croissent plusieurs sortes de produits pileux, et les ongles. Des produits pileux les uns sont un ornement
et une protection, comme les cheveux, les sourcils, les cils, - une protection pour les yeux contre les corps étrangers
qui y tomberaient -, un ornement pour la tête ; car si nous nous représentions un homme complètement chauve et dont
les poils des sourcils et des cils seraient rasés, nous aurions la plus repoussante et la plus laide face.

  Comme bienfait de Sa Sublime Sagesse et de sa bonté, Dieu a voulu que les poils des sourcils et des cils s'arrêtent sans
prendre de longueur ; car s'ils étaient trop allongés, ils seraient venus flotter devant les yeux et auraient embarrassé la vue ;
s'ils avaient poussé en haut ou en bas, ils l'auraient gêné. Une des maladies des poils oculaires, est qu'il en pousse en surcroît ;
alors ils offensent l'oeil. Dans ce cas, il faut les extirper.


 
Des produits pileux, il en est encore qui sont pour l'ornement ;
elle est la barbe ; en effet, elle donne à l'homme un caractère d'autorité et de gravité. Ne voyez vous pas que les
eunuques, devenus grands, ont une physionomie malavenante ?D'autres produits pileux ne sont ni pour ornement
ni pour utilité, tels sont les poils du pubis et des aisselles. C'est pour cela que le législateur de l'Islam, le
Prophète Salla-llah allahi wa salam, a prescrit de raser les premiers et d'épiler les seconds. Et puis, raser le pubis, avive les appétences
coïtales. Raser l'arrière de la tête donne de l'épaisseur au cou.

  Comme autre perfection apportée par la Miséricorde et la Bonté du Créateur, les bouts des doigts ont été munis
des ongles, afin de donner plus de sûreté et de solidité aux mouvements des doigts, et enfin d'empêcher que ne s'
érodent les extrémités digitales. Et encore, les ongles ont reçu la propriété de grandir sans cesse ; sans leur
croissance et leur allongement, ils se seraient usés par la multiplication de leurs services. Par imitation du
Prophète Salla-llah allahi wa salam, il est de devoir de se tailler les ongles. Nombre d'exemples et de paroles ou injonctions ont
cours par rappport à la taille des ongles, à l'inhumation de leurs rognures. Ainsi, il y a ces recommandations du
Prophète Salla-llah allahi wa salam :

"Rognez les ongles, rasez le pubis, épilez les aisselles, le jeudi ; parfumez-vous, changer de vêtements, et prenez
le bain le vendredi."

Quant au bain le vendredi, tantôt il est d'obligation, tantôt il est de convenance.

 
Le Prophète Salla-llah allahi wa salam recommanda aussi d'enterrer les rognures
d'ongles et les cheveux ou poils coupés ou épilés, afin que la sottise moqueuse des hommes n'en fasse pas un objet
d'amusement. De même il convient d'enterrer le sang retiré d'un individu.
  Disons : Bénédictions et grâces divines sur ce saint Prophète Salla-llah allahi wa salam, lui l'analphabète (oummiy), lui dont la science
brilla pourtant d'un si grand éclat, émerveilla les esprits et les intelligences. Bénédictions sans fin, tant que dureront
les nuits et les jours ! Dieu, dans Sa Générosité et Sa Munificence, lui accorda l'usage facile de ces dons glorieux.
Et vous, hommes de clairvoyance, considérez-le et profitez-en.

Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
par JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)

A suivre... Wink


WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU
« Dernière édition: Avril 13, 2010, 10:42:11 par Zahiya » Journalisée
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #24 le: Avril 13, 2010, 11:02:00 »
Share   Modifier le messageModifier










pour ce long poste, et ce long travail que tu as fait car, c'est un sacré travail, et moi comme beaucoup le savent  Wink je suis très science due à mon parcours,
et là je voie vraiment que la science et L'Islam se rejoingne  El Hamdoulilah




A TOI MA  Sourire Mouslima Zahyia

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #25 le: Avril 13, 2010, 11:02:00 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                  bismillah


                                                            Salam Alaykoum


   baraka ma chère  Sourire Mouslima Zahiya  Wink pour ces cours d'Anatomie et "Autres" dont je me délecte,

   car cela m'a toujours passionné et que DIEU EST GRAND et Son Prophète Muhammad ,

    Salla-llah allahi wa salam   Noble et Vertueux    Soubhan' Allah

     MachAllah                             MachAllah                                     MachAllah

  Qu' allah  Razza wa jal te Récompense pour les Partages dont tu nous fais profiter  amine



                                                                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #26 le: Avril 13, 2010, 11:06:43 »
Share   Modifier le messageModifier

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fikoûm baraka Allahoû oukhty lila69170 angel4 et Akhi Delivre angel
  je n'ai aucun mérite, le remerciement en revient à  allah Soubhan' Allah c'est grâce à  allah qui me donne la possibilité
  de vous faire partager toutes ses merveilles qu'Il allah nous a généreusement offert Soubhan' Allah MachAllah El Hamdoulilah

  Merci à vous angel4 d'être toujours aussi fidèles  Smiley MachAllah

  Qu' allah vous protège et vous préserve amine


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #27 le: Avril 13, 2010, 13:35:05 »
Share   Modifier le messageModifier

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU


10 - L'ouïe, comme sens de jouissance

 
L'ouïe est le parfum des âmes, le confort des coeurs,
l'aliment des esprits. Elle est une des plus belles puissances de la médecine morale, elle est un facteur de jouissance,
même chez certains animaux. Et les jouissances modérées raniment la chaleur, accroissent l'action des forces, retardent
la caducité, écartent les maladies, embellissent le teint, donnent de la verdeur au corps ; tout comme l'excès des soucis
amène l'excès du malaise. Ces pensées sont émanées du Prophète Salla-llah allahi wa salam. En surplus de cela, les avantages de l'ouïe sont
de donner à comprendre ce que l'on perçoit par elle.

    Le Très Haut a dit dans son Coran :

   
[A ceux qui prêtent l'oreille à Mes paroles et se conforment
    au mieux venues d'entre elles. Voilà ceux que Dieu a guidés, voilà ceux qui sont doués de bon sens.]
      (Coran : Sourate 39 / Verset 18)

 
Abû Hurayra Radhi Allah 'Anhou a rapporté ce hadith :
 
"Dieu n'écoute rien mieux qu'il n'écoute un Prophète Salla-llah allahi wa salam
  psalmodiant les harmonies du Coran qu'il proclame à la foule... Embellissez donc encore les beautés du Coran par le
  charme de vos voix."

 
Dans la Sourate 35 / Verset 1, Dieu a dit :
 
[(...) Il ajoute à Sa création ce qu'Il veut, car Dieu a
  pouvoir sur toute chose.]

  c'est à dire la beauté de la voix.

  On demanda à Dhoû An-Noûn ce que c'est que l'ouïe. "C'est, dit-il, un diffuseur de la vérité, qui pousse à aller à
  la vérité." "Qu'est ce qu'une belle voix ?" Demanda-t-on encore. - "Ce sont des paroles et des accentuations où
  Dieu a mis tout en bien." On raconte qu'un jour "Oumar Ibn Al Khattâb (le deuxième calife), chantait à voix ordinaire
  dans sa demeure. On lui en fit la remarque. "Quand nous sommes seuls, nous fredonnons, à la manière accoutumée
  de tout le monde", dit-il.

 
Le chant est le viatique du voyageur. 'Abd-Allâh Ibn Ja'far,
  était passionné par le chant. Un jour on demanda à Az-Zouhrî : "Est-ce que tu répugnes le chant ? - "Oui, répliqua-
  t-il, quand il n'est pas bon." Les chants qu'il n'y a pas lieu de chercher à entendre, sont les chants de légèreté et de
  futilités.

  David le Prophète Salla-llah allahi wa salam chantait d'une voix admirable les plaintes où il déplorait son péché ; et lorsqu'il psalmodiait
  ses psaumes, les jinns, les hommes, les oiseaux et les animaux sauvages se rassemblaient pour l'entendre.
 
"On dirait que,

 
a dit le Prophète Salla-llah allahi wa salam à Abû Moûsa Radhi Allah 'Anhou,

 
cet homme chante le chant d'un des psaumes de David."


 
Platon a dit : "Il y a dans le monde quatre plaisirs : le manger,
  boire, la copulation, et l'audition des chants."

  Remarquez que les gens de métiers et de fatigues, les foulons, les laveurs, se font des chansons qui sont des moyens
  d'alléger leurs peines ? Et l'enfant, lorsqu'il pleure, on le calme en chantant. C'est par l'influence du chant du chamelier,
  que le chameau franchit facilement les espaces. On rapporte qu'un bédouin avait un esclave doué d'une très jolie voix.
  Cet esclave chanta en conduisant des chameaux en marche et chargés pesamment. Les chameaux en un jour
  parcoururent un trajet de trois jours ; arrivant au but, ils tombèrent morts de fatigue. Les chameaux s'impressionnent
  aux modulations d'une belle voix, bien qu'ils ne comprennent pas les paroles qu'elle prononce.

  Quant à écouter les chants, des docteurs de la Loi permettent ce plaisir, d'autres le prohibent.

  D'après Ibn Qutayba Radhi Allah 'Anhou, les chants et les psalmodies harmonieuses éclaircissent les idées, adoucissent le caractère,
  animent la vie, dégagent le sang, allègent les personnes atteintes de maladies graves et leur sont utiles.
  On recommande aux malades d'écouter les chants, car cela leur remontera le moral.

  Et Dieu sait le masqué et le secret de toutes choses. Il gouverne tout par sa sagesse.

  Que Dieu comble de ses grâces et ses faveurs notre prophète Salla-llah allahi wa salam bien aimé Muhammad Salla-llah allahi wa salam ainsi que
  sur sa Famille !


 
Sources : La Médecine Du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam
  JALAL AD-DIN AS-SUYUTI (revue, corrigé et remanié par le Docteur Hassan Amdouni)

 
Cet ouvrage est terminé ! Dieu soit loué ! Et il n'y a de puissance et de
  force qu'en Dieu le Très Haut et le Très Grand.

  J'espère que cela vous a plu et que vous en ferez bon usage Smiley

   baraka2


WA AS SALAM ALAYKUM WA RAHMATULLAH WA BARAKATUHU
« Dernière édition: Avril 13, 2010, 13:37:39 par Zahiya » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #28 le: Avril 14, 2010, 06:22:53 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                bismillah


                                                                      Salam Alaykoum


    baraka ma chère  Sourire Mouslima Zahiya  Wink  et  Soubhan' Allah  "Toute chose,ici-bas a une fin ",bonne et mauvaise.

     MachAllah car quel excellent Fil  Cheesy car cete étude me plaît,et comme je l'ai un peu étudié dans ma

    vie,avoir la "Version" Authentique du Prophète Muhammad  Salla-llah allahi wa salam est une Rahma

    << Il n'y a d'autre DIEU que DIEU.IL est Unique et n'a point d'associé,à LUI la royauté et la louange

      ei IL est capable à tout.Pureté à DIEU, et louange à DIEU,et il n'y a d'autre DIEU que DIEU et DIEU est

   le plus grand et il n'y a de force ni de puissance que par DIEU >> .

    << Lâ ilâha illal-lâho wahdaho lâ charîka laho lahol molko wa lahol hamdo wa Houwa 'alâ

   kolli chaï-in qadîr >> .

    << Sobhânallahi ,walhamdolillâhi wa lâ ilâha illal-lâho wallaho Akbar wa lâ hawla wa lâ qoûwwata illâ

  bil-lâhil 'Aliyi Al-Azîm >> .

    Doua extraite de Le Rappel et l'Invocation de Dieu.Tirés du CORAN et de la SUNNA .

   Cheikh Sadek Mohammed Charaf .Savant d'El-Azhar .


  Qu' allah  Razza wa jal  te Rende Grâce pour ce Partage,ainsi qu'à l'Auteur et au Docteur

  Hassan Amdouni  amine

    El Hamdoulilah  car que de Lecture et études,car shémas,explications,etc.. Wink en provision dans le Forum

    InchAllah        MachAllah



                                                                       Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #29 le: Septembre 06, 2012, 16:14:35 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 MachAllah MachAllah MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar

 baraka  Ma chère oukhty zahiya pour tous ces partages  El Hamdoulilah Allahou Akbar

qu'Allah Soubhanahu wata'ala te rétribue de la meilleur des manières

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Graine de Nigelle
 Journalisée
Pages: [1] 2
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle