Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'importance, du vendredi  (Lu 6100 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 34
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« le: Avril 02, 2010, 21:01:23 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum



Voici mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim,

Tout à l'heure, je me demandais pourquoi avons nous choisi le vendredi comme jour Saint ? ; les mérites ?.

    
L'importance du vendredi pour le musulman

 
Le jour du vendredi fait partie des moments sacrés pour le musulman. En effet, ce jour est un cadeau offert par Allah au Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) de telle manière que le vendredi est supérieur aux autres jours de fête dans l'Islam. En effet, le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : " Le vendredi est le plus excellent et distingué jour parmi les autres jours de la semaine aux yeux d'Allah, si bien qu'il excelle l'Eidoul Fitr et l'Eidoul Ad-ha." (Cité par Ibn Maajah dans son Sounan)

 La raison de cette excellence semble être l’accomplissement des événements de grande importance. En effet, c'est en ce jour que fut créé Adam (‘alayhi salam) Il fut admis au Paradis un vendredi et c'est aussi en ce jour qu'il en fut retiré. De même, le jour du jugement aura lieu un vendredi. ". (Cité par Tirmidhî dans son Sounan)

Les créatures d'Allah ont connaissance de l’importance de ce jour. C'est la raison pour laquelle le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : "Il n'y a pas un ange proche d'Allah, ni le ciel et la terre, ni le vent, ni les montagnes, ni les océans qui n'ont peur le jour du vendredi." (Cité par Ahmad dans son Mousnad)  
Une autre version est rapportée ainsi : "Il n'y a pas un vendredi sur lequel le soleil s'est levé sans que la terre, les océans, les pierres et toutes les créatures d'Allah n'aient eu peur de son lever (du soleil) sauf les hommes et les Djins." (Cité par Abdoul Razzâq dans son Mousannaf)

Mais en dépit de l'attitude craintive des créatures d'Allah en ce jour, il est regrettable de constater que l'homme passe cette journée sans se soucier de quoi que ce soit, ne prenant pas en considération ces moments précieux. Il est donc nécessaire de connaître les vertus de ce jour, les droits qui y sont liés et l'attitude à adopter en ce jour sacré.


 
L'importance du vendredi

L'importance de ce jour telle qu'elle a été citée dans les sources islamiques nous prouve toute l'attention accordée par Allah et son Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) au vendredi.

 ·  Abou Hourayra (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : " Le meilleur jour sur lequel le soleil s'est levé est le jour du vendredi. C'est en jour que fut créé Adam (‘alayhi salam). Il fut admis au Paradis un vendredi et c'est aussi en ce jour qu'il fut en retiré." (cité par Mouslim dans son Sahih)

·  Aous ibn Aous (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : " Le meilleur de vos jours et le vendredi. (Ne manquez donc pas d') envoyer la salutation sur moi en grand nombre, car votre salutation m'est présentée." (cité par Abou Daoud dans son Sounan)


Les vertus du vendredi et le fait d'y aller tôt (à la mosquée)

Celui qui connaît les vertus de ce jour prendra soin d'être régulier dans son accomplissement, et de se hâter à ne pas perdre une seule seconde de ce précieux temps  pour accomplir les  bonnes œuvres et s'éloigner des mauvaises. 

 · Abou Hourayra (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : "Les cinq Salahs ainsi que le vendredi jusqu'au prochain vendredi sont des moyens de rachats (kaffarah) entre ce qui s'y trouve." (cité par Mouslim dans son Sahih) 

 · Salman (al Farsî) (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : " Il n'y a pas un homme qui prend un bain le jour du vendredi et qui se purifie autant qu'il peut, qui se parfume ensuite, et part à la mosquée, et (en arrivant là bas) ne saute pas (les rangs) entre deux personnes, fait ensuite ce qu'il doit faire comme salah (sounnah), et écoute attentivement lorsque l'Imam parle (pendant le Khoutbah),  sans qu'Allah ne lui pardonne ces péchés entre ce vendredi et le suivant." (cité par Boukhari dans son sahih)

 ·  Abou Hourayra  (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : " Celui qui prend le bain purificateur (Ghousloul Djanaabah) le vendredi et part de très bonne heure (à la mosquée) recevra la récompense d'avoir égorgé un chameau pour Allah. Celui qui part à la deuxième heure recevra la récompense d'avoir égorgé un bœuf; celui qui part à la troisième heure recevra la récompense d'un cabri avec cornes, celui qui part à la quatrième heure recevra la récompense d'un poule; celui qui part à la cinquième heure recevra la récompense d'avoir donné un œuf pour Allah. Et lorsque l'Imam arrive (pour faire le Khoutbah), les anges se présentent et écoutent attentivement le  Zikr." (cité par Boukhari et Mouslim dans leur sahih)

La gravité de négliger le Djoum'ah (salah du vendredi)

 ·  Abdoullah ibn Oumar et Abou Hourayra (radhia Allâhou anhou) disent qu'ils ont entendu le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) dire : "Que cessent ceux qui abandonnent la Salah en congrégation le vendredi, ou alors Allah scellera leur coeur et ils deviendront des gens négligents (cad que leurs coeurs seront privés de bonté et de désir à la pratique du bien."  (cité par Mouslim dans son Sahih)   

·   Abou Hourayra (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : "Celui qui délaisse trois Salahs du Vendredi sans raison, Allah lui scelle le coeur et il est alors du nombre des hypocrites". (Cité par Sa`îd Ibn Mansoûr dans son Sounan)

 

Des récompenses inégalées pour des actions faciles  !!!

Six actions pratiquées le jour du vendredi font bénéficier au musulman, pour chaque pas fait en venant à la mosquée pour la Salatoul Djoum'ah, des récompenses pour une année complète de jeûne surérogatoire (Nafl)  ainsi que de Salah surérogatoires (Nafl) : [1]

1.       Prendre  le bain purificateur (Ghousloul Djanaabah)

2.       Venir tôt à la mosquée

3.       Venir à pied à la mosquée

4.       S'asseoir près de l'Imam

5.       Ne rien faire d'inutile à la mosquée

6.       Ecouter le Khoutbah attentivement

 

Quelques étiquettes à suivre le vendredi 

Lire la Sourate Al Kahf
 Abou Sa'id (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : "Celui qui lit la Sourate Al Kahf la nuit de Djoum'ah, Allah lui accordera une lumière entre lui et la Ka'ba." (Cité par Darmy dans son Sounan)[2]

 Ne pas manquer la Salah de Fajdr à la mosquée le vendredi
Ibn `Oumar (radhia Allâhou anhou) dit qu'un vendredi matin, il ne vit pas Humrân à la mosquée. Quand il le retrouva, il lui dit : "Qu'est ce qui t'a occupé au point de ne pas faire la Salah du matin à la mosquée ? Ne sais-tu pas que la Salah la plus considérée auprès d'Allah est la Salah en congrégation du vendredi matin ?" (Cité par Sa`îd Ibn Mansoûr dans son Sounan) [3]

 De partir tôt à la mosquée et de prendre le déjeuner après la Salah de Djoum'ah.
 Anas (radhia Allâhou anhou) cite cela comme l'habitude des compagnons du Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam)  (Cité par Boukhari dans son Sahih)   

Ne pas s'asseoir en Ih-tiba pendant le Khoutbah 
Ih-tiba désigne le fait de ramener les genoux vers la poitrine, les jambes étant rapprochées du ventre, en position assise.  Mou`âdh Ibn Anas (radhia Allâhou anhou) dit : "Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a interdit l'ihtibâ' le Vendredi pendant que l'Imâm prononce le Khoutbah". (Cité par Aboû Dâoud, Ibn Maajah ainsi que par Tirmidhî dans leur Sounan) [4]

La raison de cette interdiction est que cette position est propice au sommeil, ce qui expose les ablutions à être annulées et prive de l'écoute du Khoutbah

  Partir à la mosquée un peu avant la Salah de Magrib pour invoquer Allah et profiter de l'heure d'acceptation (ساعة الاستجابة). 
 En effet, le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit concernant le vendredi : "Il y a une heure en ce jour que si le croyant la trouve et qu'il demande à Allah quelque chose, Allah la lui accordera certainement." (Cité par Boukari et Mouslim dans leur Sahih)

Et  Abou Hourayra (radhia Allâhou anhou) qui est le rapporteur du hadith dit que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a fait un signe avec sa main pour montrer que cette heure est très limitée.

 Les savants ont différentes opinions concernant cette heure d'acceptation ; mais la majorité des 'Oulama est d'avis que c'est juste avant la Salah de Magrib car dans un hadith, le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit de " chercher cette heure dans les derniers moments après 'Assr " (cité par Abou Daoud dans son Sounan)

Mawlâna Bilâl G.




[1] Ce hadith est cité dans les Sounan de l'Imam Tirmizi, Abou Daoud, Nassa-i, et Ibn Maadja ainsi que dans les Sahih de Ibn Khouzayma et Ibn Hibbân  avec une chaîne de transmission (Isnâd) Sahîh (authentique) Moulla 'Ali Qari rahimahoullah écrit dans Mirquâte (commentaire du livre de hadith Michkâtoul Masaabih), que certains mouhaddiçines disent qu'il n'existe pas un autre  hadith authentique dans lequel sont citées tant de vertus pour une action.
[2]  La chaîne de transmission (Isnad) de ce hadith est considérée Marfou' d'après certains savants.
[3] L'imam Bayhaqî explicite dans Shou`aboul Îmân que ce hadith a bien été rapporté par les Compagnons dans les  termes suivants : "La meilleure des Salah auprès d'Allah est la Salah du matin en congrégation le vendredi." 
[4] Tirmidhi qualifie ce hadîth de Hasan (bon), et  Hâkim  le qualifie de Sahîh (authentique)


 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Janvier 21, 2012, 08:59:58 par Um-Rayhane » Journalisée
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #1 le: Janvier 21, 2012, 08:50:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le très Miséricordieux

Et que la paix et la bénédiction de Dieu soit sur notre maître Muhammad ainsi que sa famille

Louange à Dieu qui a privilégié cette communauté Muhammadiyyah par ce qu'Il lui a réservé en terme de sublimes mérites. Et que la Paix, le Salut et les Bénédictions soient sur notre maître Muhammad, la meilleure des créatures.

Le professeur prolifique, Sham Ad-Dîn Ibn Al-Qayyim, a mentionné dans son ouvrage Al-Hady li yawm Al-Jumu'ah, vingt et quelques spécificités. Mais il est passé à côté des multiples de ce qu'il a mentionné. J'ai jugé bon de les réunir dans cet opuscule, en indiquant, de façon concise, les preuves qui les sous-tendent.

J'ai recherché donc les spécificités du vendredi et j'en ai récoltées cent spécificités, et c'est Dieu qui accorde le succès.

1) C'est la fête de cette communauté

Ibn Mâja rapporte selon Ibn 'Abbâs que le Messager de Dieu, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : "Ce jour est un jour de fête que Dieu a établi pour les musulmans. Celui qui va au vendredi, qu'il fasse ses grandes ablutions (ghusl), s'il possède du tîb (parfum) qu'il en mette et je vous recommande le siwâk".

At-Tabarânî rapporte dans Al-Awsat selon Abou Hourayra que le Messager de Dieu, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit un vendredi : "Ô musulmans, Dieu a fait de ce jour un jour de fête pour vous. Faîtes vos grandes ablutions et usez du siwâk".

2) Jeûner seulement le jour du vendredi est déconseillé

Selon Al-Boukhâri et Mouslim, Abou Hourayra a dit que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, dit : 'Que l'un de vous ne jeûne pas le jour du vendredi, à moins qu'il n'ait jeûné avant ou ne compte jeuner après'.

Toujours selon Al-Boukhâri et Mouslim, Ibn Jâbir a dit : 'Le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a interdit le jeûne du jour du vendredi'.

Selon Al-Boukhâri, Juwayriyyat, la Mère des croyants rapporte que 'le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, entra un jour chez elle un vendredi alors qu'elle jeûnait. Il lui demandé : 'As-tu jeûné hier?'. Elle répondit que non. Il lui demanda ensuite : 'Comptes-tu jeûner demain?'. Elle répondit non. Il lui dit : 'Alors, romps le jeûne'.

Selon Al Hâkim, Junâdat Ibn Abî Umayyatal Azdiy (de la tribu de Azd) dit : 'Un vendredi, j'ai rejoint, avec une délégation de la tribu de Azd, le Prophète Paix et Bénédictions de Dieu sur lui. Celui-ci nous invita à manger le plat qu'il avait devant lui, mais nous lui dîmes que nous jeûnions. Il nous dit : 'Avez-vous jeûné hier?'. Nous répondîmes non. Puis il nous demanda si nous jeûnerions le lendemain et nous répondîmes non. Il nous ordonna alors de rompre le jeune et ajouta :'Ne jeunez pas le jour du vendredi isolé'.'.

Selon Mouslim, Abou Hourayra rapporte que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'Ne privilégiez pas la nuit de la veille du vendredi, spécifiquement, par un qiyâm (prière nocturne surérogatoire), par rapport aux autres nuits. Et ne privilégiez pas le jour du vendredi, spécifiquement, par un jeûne, par à rapport aux autres jours, à moins que ce soit un jeûne que l'un de vous doit accomplir pour quelque raison.

An-Nawawi a dit : 'L'avis le plus authentique selon notre Ecole correspond à l'avis de la majorité des savants et confirme qu'il est réprouvé de jeûner le jour du vendredi seul. Mais un autre avis avance que 'le jeûne du jour du vendredi n'est détestable que dans le cas du jeûneur qui est affaibli par son jeûne si bien qu'il ne peut accomplir correctement ses actes d'adoration'.

Selon l'Imam Ahmad, At-Tirmidhi, Annaça'iy et d'autres, Ibnu Mas'ûd rapporte que 'le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, mangeait très rarement le jour du vendredi'.

Ahmad explique ceci en disant que 'le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, jeûnait le jour du Jeudi et il le faisait suivre du jeûne du vendredi'.

Les avis sont divergents dès lors que l'on cible les raisons de la réprobation du jeûne du vendredi et l'avis authentique, comme l'affirme An-Nawawi, est que 'le jeûne du jour du vendredi est réprouvé parce qu'en ce jour, de nombreux actes d'adoration sont recommandés, tels que mentionner Dieu, L'invoquer, lire le Qur'an ou encore répéter les Salutations sur le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui. Ainsi il est préférable de ne pas jeûner ce jour, de manière à faciliter l'accomplissement de toutes ces activités avec dynamisme et d'éviter lassitude et paresse. Il en est de même par exemple pour le jour de 'arafât durant le pélerinage, jour qu'il est préférable, pour les mêmes raisons, de ne pas jeûner'.

Si la fatigue explique effectivement la réprobation du jeûne du vendredi, on voit mal pourquoi il n'est pas également déconseillé de jeûner le vendredi si on le fait suivre ou précéder d'un autre jour de jeûne. Mais selon l'Imam Ahmad, ceci s'explique simplement par le fait qu'en jeûnant un jour en plus du vendredi, on récolte un mérite qui compense l'affaiblissement ou les manquements dans les actes d'adoration que l'on devrait faire en ce jour.

Certains évoquent d'autres raisons pour expliquer la réprobation de jeûner ce jour.

Une raison réside dans la crainte que l'importance accordée à ce jour ne soit exagérée au point d'être subjugué par ce jour comme les juifs l'ont été pour leur Shabat. Mais selon Ahmad, ceci est faux et réfutable par le fait que l'importance extrême du jour du vendredi est déjà marquée par une prière spéciale, ainsi que par des prescriptions rituelles et une vénération spécifiques.

Un autre raison réside dans la crainte que l'on en arrive à penser que le jeûne de ce jour est obligatoire. Mais cet avis est réfuté, comme le rappelle An-Nawawi, par le fait qu'il existe déjà des jours pour lesquels le jeûne est fortement conseillé.

D'autres avancent que la raison d'être de ce jour est sa qualité de fête et qu'il ne convient pas de jeûner les jours de fête. Ibn Hajar renforce cet avis, qu'il a adopté, par un hadith rapporté par Al Hâkim, selon Abou Hourayra qui a dit : 'Le jour du vendredi est un jour de fête. Ne faites donc pas de votre jour de fête un jour de jeûne, sauf si vous jeûnez également le jour précédent ou le jour suivant'.

Ibn Abî Chaybat rapporte que 'Aliy a dit : 'Que celui qui désire jeûner dans le mois jeûne le jeudi. Qu'il ne jeûne pas le jour du vendredi, car le vendredi est un jour propice à la nourriture, la boisson et le rappel de Dieu'.

Enfin, une dernière raison qui justifie que le jeûne isolé du vendredi est réprouvé réside dans la recommandation de diverger du comportement des juifs. Ceux-ci jeûnent en effet leurs jours de fête, c'est à dire qu'ils jeûnent ces jours isolés. Or, il nous est interdit de les imiter. C'est d'ailleurs pour cette même raison qu'il nous est conseillé de jeûner le jour de 'âchûrâ en le faisant précéder ou suivre d'un autre jour de jeûne.

C'est ce dernier avis que j'adopte car c'est un avis irréfutable.

3) Il est déconseillé de privilégier sa veille, spécifiquement, par un qiyâm

Et ce, en raison du hadîth précité.

Toutefois, Al-Khatîb a rapporté dans Ar-Ruwâh, au sujet de Mâlik Ibn Anas, par la voie de Isma'îl Ibn Abî Uways, selon sa femme, la fille de Mâlik Ibn Anas : "que son père vivifiait la nuit de la veille du vendredi [par la prière surérogatoire".

4) Récitation de sourate As-Sajda et Al-Insân le matin

Les deux Sheikhs ont rapporté qu'Abou Hourayra a dit : "Le vendredi, à la prière du fajr (l'aurore), le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, récitait la sourate "'Alif, lâm, mîm. La Révélation" et la sourate "S'est-il écoulé pour l'homme?"

Cela a été également rapporté selon Ibn 'Abbâs, Ibn Mas'ûd et 'Alî, et d'autres, et les termes d'Ibn Mas'ûd chez At-Tabarânî sont : "Il faisait cela de façon permanente".

On dit que : la sagesse sous-tendant la récitation de ces deux sourates est de souligner les mentions qu'elles font de la création d'Adam et les états du Jour du Jugement, car cela a lieu le vendredi. Cette opinion fut citée par Ibn Dihyah.

D'autres ont dit que [la récitation de ces deux sourates] : est motivée par la prosternation supplémentaire [due à la sourate As-Sajdah]

Ibn Abî Chayba a rapporté selon Ibrâhîm An-Nakh'î : "Il est recommandé de réciter dans [la prière] du sobh (matin) du vendredi : sourate As-Sajdah (32)"

Il a rapporté également selon lui qu'il a récité sourate Mariam.

Il a rapporté selon Ibn 'Awn : "Ils récitaient pendant la prière du matin, le vendredi, une sourate qui contient une sajdah (une prosternation)"

5) La prière du Sobh le jour du vendredi est la meilleure des prières auprès de Dieu

Sa'îd Ibn Mansûr rapporte dans son Sunan qu'Ibn 'Umar a dit qu'un vendredi matin, il ne vit pas Humrân à la mosquée. Quand il le retrouva, il lui dit :'Qu'est ce qui t'a occupé au point de ne pas prier la prière du matin à la mosquée ? Ne sais-tu pas que la prière la plus considérée auprès de Dieu Le Très Haut est la prière en congrégation du vendredi matin ?'.

Al-Bayhaqi explicite dans son Chu'ab que ce hadith a bien été rapporté par les compagnons dans les termes suivants : 'La meilleure des prières auprès de Dieu est la prière du Sobh en congrégation le vendredi '.

Selon Al Barrâz et At-Tabarâni, Abou 'Ubaïdata ibnoul Jarrâh rapporte que le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : 'Il n'est de prière meilleure que la prière du Sobh en congrégation le vendredi et il n'est de chose plus certaine que le pardon pour celui d'entre vous qui y assiste'.

6) La prière du vendredi

C'est une prière rendue spéciale par le fait qu'elle est composée de deux rak'ât seulement, alors que pour tous les autres jours, c'est la prière du Dhuhr, composée de quatre rak'ât, qui doit être effectuée.

7) La prière du vendredi équivaut à un pélerinage

Humaïd Ibn Zanjawaïh, dans le livre FaDhâ'iloul A'mâl, et Al Hârith Ibn Abî Usâma, dans son Musnad, rapporte, selon Ibn 'abbâs, que le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : 'Le vendredi (la prière) est le pélerinage des pauvres'.

Et Humaïd Ibn Zanjawaïh précise que Sa'îd Ibn Mousayyab a dit : 'Le vendredi (la prière) m'est préférable à un pélerinage surnuméraire'.

Cool

La prière du vendredi est caractérisée par une lecture du Qur'ân à voix haute, alors que toute autre prière diurne se fait à voix basse.

9) récitation de sourate Al-Jumu'ah et Al-Munâfiqûn

Mouslim a rapporté qu'Abou Hourayra a dit : "J'ai entendu le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, réciter, dans la [prière du] vendredi, sourate Al-Jumu'ah (62) et sourate "Quand les hypocrites viennent à toi" (63)"

Ce hadîth est rapporté dans Al-Awsat par At-Tabarânî en ces termes : "[Dans la prière du vendredi, j'ai entendu, le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui,] réciter sourate Al-Jumu'ah pour inciter les croyants et, dans la deuxième rak'ah, sourate "Quand les hypocrites viennent à toi" pour effrayer les hypocrites"

]


A suivre...

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 21, 2012, 09:05:08 par Um-Rayhane » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #2 le: Janvier 21, 2012, 08:52:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

10, 11, 12, et 13)

Ces quatre spécificités - relatives à la prière du vendredi - sont les suivantes :

- c'est une prière à accomplir en congrégation;

- elle devient obligatoire à partir de 40 personnes;

- elle se fait en un lieu unique au sein d'une cité;

- avec l'autorisation et selon les exigences du gouverneur, du responsable, de celui qui a l'autorité;

comme tout cela est spécifié dans les livres de jurisprudence (fiqh).

Et concernant le fait qu'il faille réunir 40 personnes au moins pour que cette prière deviennent obligatoire, l'avis le plus fort que je connaisse est contenu dans un hadih rapporté par Ad-Dârqoutni, dans son Sunan, selon Jâbir Ibn 'abdillâh, que Dieu l'agrée, qui a dit : 'la sunnat répandue et pratiquée dans ce domaine est qu'il y a prière du vendredi quand il y a 40 hommes et plus'.

14) La prière du vendredi a été rendue particulière par la volonté qu'a eu le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, de brûler tout celui qui l'abandonne

Al Hâkim rapporte selon Ibn Mas'ûd, que Dieu l'agrée, que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, dit un jour à propos de ceux qui abandonnent la prière du vendredi : 'J'ai vraiment eu l'intention de donner l'ordre à un homme de prendre ma place comme Imam, puis d'aller brûler la demeure de ceux qui abandonnent la prière du vendredi, avec ses occupants'.

Al Hâkim juge ce hadîth 'authentique' selon les critères d'authenticité de Al-Boukhâri et Mouslim.

15) Dieu scelle le coeur de quiconque abandonne la prière du vendredi

Mouslim rapporte que Ibn 'Omar et Abou Hourayra ont tous deux dit que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a menacé : 'Qu'ils cessent, ceux qui abandonnent la prière en congrégation, ou alors Dieu scellera leur coeur et ils deviendront des gens négligents !'.

Abou Dâwoûd, At-Tirmidhi, Al Hâkim et Ibn Mâja rapportent que Abî Ja'd ADDhoumriy a dit que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'A celui qui laisse 3 prières du vendredi consécutives par négligence, Dieu scelle le coeur'.

Ce hadîth est considéré 'bon' par At-Tirmidhi, et 'authentique' (Sahîh) par Al Hâkim.

Al Hâkim et Ibn Mâja rapportent que, selon Jâbir Ibn 'abdillâh, le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'A celui qui laisse la prière du vendredi à trois reprises, alors qu'il n'avait aucun empêchement, Dieu scelle le coeur'.

Sa'îd Ibn ManSûr rapporte que selon Abou Hourayra, le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'Celui qui laisse 3 prières du vendredi sans raison, Dieu lui scelle le coeur et il est alors du nombre des hypocrites'.

Ce même Sa'îd Ibn ManSûr rapporte que Ibn 'umar a dit : 'Celui qui laisse intentionnellement 3 prières du vendredi sans aucune raison, Dieu lui scelle le coeur du Sceau de l'hyprocrisie'.

Al ASbahâniy rapporte dans son Targhîb, que selon Abou Hourayra, le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'Pour celui qui laisse la prière du vendredi sans avoir la moindre excuse, la peine pour ces prières manquées ne lui sera connue que le Jour du Jugement'.

Al ASbahâniy rapporte encore selon Samurat que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'Assistez à la prière du vendredi, et approchez-vous de l'Imam. Quiconque abandonne cette prière abandonne du même coup le Paradis, car l'Imam fait partie des gens du Paradis'.

16) Expiations légales pour celui qui abandonne la prière du vendredi

Selon Ahmad, Abou Dâwoûd, An-Nasâi et Ibn Mâja, Samurat Ibn Jundub rapporte que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'Que celui qui, sans aucune excuse, rate la prière du vendredi, donne un dînâr d'or en aumône. S'il ne trouve pas, qu'il donne un demi-dînâr d'or'.

Selon Abou Dâwoûd, Qudâmat Ibn Wabarat, rapporte que le Prophète, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : 'Que celui qui laisse passer la prière du vendredi sans aucune excuse verse en aumône un dirham d'argent, ou un demi-dirham d'argent, ou un Sâ' de blé, ou un demi-Sâ'.

17) le sermon

Selon les deux Sheikhs, d'après Abou Hourayra, le Messager de Dieu, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : "Si, le jour du vendredi, tu dis à ton voisin "écoute attentivement" pendant que l'Imâm prêche, alors tu auras ainsi dit une futilité".

Selon Mouslim, d'après Abou Hourayra, le Messager de Dieu, Paix et Bénédictions de Dieu sur lui, a dit : "Le jour du vendredi, quiconque fait les ablutions d'une bonne façon, puis vient à la mosquée, écoute et tend l'oreille attentivement, ses péchés entre le vendredi et l'autre vendredi, seront pardonnés, ainsi que les péchés de trois jours supplémentaires. Et quiconque touche (dans le sens s'amuse) avec les cailloux [pendant le sermon], il aura certainement fait une chose futile"

Selon Abou Dâwoûd, d'après Abd'illâh Ibn 'Amr, le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, "Quiconque fait les grandes ablutions, se parfume de quelque tîb ("parfum" ou autres substances odorantes) que sa femme aurait, porte de beaux habits qu'il a, puis n'avance point de rang en rang en levant le pied au niveau des cous des orants [venus avant lui] et ne parle pas pendant l'exhortation, ce sera une expiation pour ses péchés entre deux vendredi. Quiconque parle pendant le sermon et marche de rang en rang en levant son pied au niveau des cous des autres, sa prière sera comme la prière du dhohr"

Ibn Mâja et Sa'îd Ibn Mansûr ont rapporté selon Ubay Ibn Ka'b : "Un jour du vendredi, le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a récité sourate Al-Barâ (9) alors qu'il était debout en train de rappeler les jours de Dieu. Abou Ad-Darda ou Abou Dharr me fit signe en disant : "Quand cette sourate fut-elle révélée? je ne l'avais jamais entendu avant". Il (le Prophète) lui fit signe de se taire. Lorsque les gens s'en allèrent, il (Abou Dharr ou Abou Ad-Darda), dit : "Je t'ai demandé quand cette sourate fut-elle révélée, tu ne m'as pas répondu". Ubayy lui répondit : "Tu n'as de ta prière que les paroles futiles que tu as dites". Il partit alors voir le Messagerde Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, et l'en informa et lui dit ce que Ubayy avait affirmé. Le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, lui dit : "Ubayy a dit vrai".

Selon Sa'îd Ibn Mansûr, Abou Hourayra a dit : "Ne dis pas Subhân Dieu pendant que l'Imâm prêche".

Et selon lui, d'après Ibn 'Abbâs, le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Quiconque parle pendant que l'Imâm prêche, est tel un âne qui porte des charges, et quiconque lui dit : "Tais-toi et écoute attentivement" n'a pas de vendredi"


A suivre...

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 21, 2012, 09:06:17 par Um-Rayhane » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #3 le: Janvier 21, 2012, 08:54:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

18) Lorsque l'Imâm s'assied sur le mimbar pas de prière

Sa'îd Ibn Mansûr a rapporté que Sa'îd Ibn Al-Musayyab a dit : "La venue de l'Imâm, met fin à la prière et ses paroles mettent fin à toute autre parole".

Il a aussi rapporté que Tha'labah Ibn Abî Mâlik a dit : "Du temps de 'Umar Ibn Al-Khattâb, pour la prière du vendredi, lorsque 'Umar apparaissait pour donner le sermon, nous continuions à parler, mais lorsqu'il commençait à parler, nous nous taisions".

An-Nawawî dit dans l'explication du madhhab : "Quand l'Imâm s'assied sur le mimbar, il est interdit de commencer une prière surérogatoire. Et si on est dans une prière alors qu'il s'est assis sur le mimbar, alors il convient d'alléger la prière, et cela fait l'objet d'un consensus." Propos cités par Al-Mawardî et d'autres.

Al-Baghawî dit : "Cela est valable qu'on ait prié la Sunnah ou pas".

An-Nawawî dit : On s'abstient de prier dès que l'Imâm s'assied sur le mimbar, sans attendre le adhân pour s'abstenir." Cela fut affirmé par Ach-Châfi'î et les juristes de l'école Shafé'ite.

Note bénéfique : Sa'îd Ibn Mansûr dit que Hishâm les a informés qu'Abou Ma'shar a rapporté de Muhammad Ibn Qays que : "Lorsque le Messager de Dieu a ordonné à Solayk d'effectuer deux rak'ah, il a suspendu le sermon, jusqu'à ce que Solayk ait terminé".

19) Interdiction de ramener les genoux vers la poitrine lors du sermon

Abou Dâwoûd a rapporté, ainsi que At-Tirmidhî qui le qualifia de hasan (bon), Al-Hâkim qui le qualifia de sahîh (authentique), et Ibn Mâja selon Mu'âdh Ibn Anas : "Le Messager de Dieu a interdit de ramener ses genoux sur sa poitrine le vendredi pendant que l'Imâm donne le sermon". Et Ibn Mâja l'a rapporté selon Ibn 'Amr.

Abou Dâwoûd dit : Ibn 'Omar, et Anas, ramenaient leurs genoux sur leur poitrine pendant que l'Imâm faisait le sermon. Et la plupart des compagnons et des successeurs disaient : "Il n'y a pas de mal en cela". Il ne m'est pas parvenu que quelqu'un trouve le fait de ramener ses genoux sur sa poitrine détestable, excepté 'Ubâdah Ibn Nusay.

At-Tirmidhî dit : Certains ont trouvé le fait de ramener ses genoux sur sa poitrine détestable, d'autres l'ont autorisé.

An-Nawâwî dit dans Sharh al-Madhhab : Ce n'est pas détestable selon Ach-Châfi'î, Mâlik et Al-Awzâ'î. Certains parmi les gens du Hadîth le jugent détestable en raison du hadîth précité. Al-Khattâbî dit : la raison est que cette position mène au sommeil, ce qui expose les ablutions à être annulées et prive de l'écoute du sermon.

20) Négation du caractère blâmable de la prière surérgoratoire au milieu de la journée

Abou Dâwoûd a rapporté selon Abou Qutâdah que le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui : "a jugé blâmable (kariha) la prière au milieu de la journée, sauf le jour du vendredi. Et il a dit : ' l'Enfer est porté à ébullition, sauf le vendredi'. ".

21) l'Enfer n'est pas porté à ébullition ce jour

En raison du hadîth susmentionné.

22) Il est recommandé de faire les ablutions majeures (ghusl) pour le vendredi

Les deux Sheikhs (Al-Boukhâri & Mouslim) ont rapporté selon Ibn 'Omar que le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Que celui qui se rend à la prière du vendredi, fasse les ablutions majeures".

Ils ont tous deux rapporté selon Abî Sa'îd Al-Khudrî que le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Les ablutions majeures au jour du vendredi sont obligatoires pour toute personne pubère".

Al-Hâkim a rapporté selon Abî Qutâdah que le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Quiconque fait ses ablutions majeures le jour du vendredi, reste dans un état de pureté jusqu'au vendredi suivant".

At-Tabarânî a rapporté selon Abî Bakr et 'Imrân Ibn Husayn, que le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Quiconque fait ses ablutions majeures le jour du vendredi, ses péchés et ses erreurs seront expiés. Lorsqu'il se dirige vers la mosquée, vingt bonnes oeuvres lui sont écrites à chaque pas. Lorsqu'il s'en va après la prière, la rétribution de deux cents ans de bonnes oeuvres lui est accordé".

Il a également rapporté avec une chaîne de transmission dont les narrateurs sont des hommes de confiance, selon Abî Umâmah, que le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Les ablutions majeures le jour du vendredi retirent les péchés de la racine des cheveux".

23 : un rapport intime a une récompense double

Al-Bayhaqî a rapporté dans Ach-Chu'ab, avec une chaîne de garants faible, selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "L'un de vous ne peut-il pas avoir un rapport intime avec son épouse, chaque vendredi. Il a en cela deux rétributions, celle de ses ablutions majeures et celle des ablutions majeures de son épouse".

Sa'îd Ibn Mansûr dans ses Sunan que : Makhûl a été interrogé au sujet de celui qui fait ses grandes ablutions après un rapport intime le jour du vendredi. Il dit : "Quiconque fait cela a une rétribution double".

Spécificités 24 à 28 : recommandation d'user du siwâk, de se parfumer, de s'embaumer, de se couper les ongles et de se raser

Les deux Sheikhs rapportent, selon Abou Sa'îd Al-Khudrî, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Les ablutions majeures sont obligatoires le vendredi pour toute personne pubère. Elle doit aussi se nettoyer les dents et se parfumer, si possible."

Ibn Abî Shaybah rapporte dans Al-Musannaf, selon un compagnon, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Le musulman est tenu de faire trois choses : les grandes ablutions le vendredi, l'usage du siwâk et se parfumer si cela est possible".

Al-Bukhârî rapporte, selon Salmân, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Quiconque fait ses ablutions le vendredi, se purifie au mieux, use de quelque parfum qu'il possède, puis sort pour prier sans semer de trouble entre deux personnes, puis prie ce que Dieu aura voulu et écoute le prêche de l'Imâm, alors ses péchés seront pardonnés du vendredi au vendredi suivant".

Al-Hâkim rapporte selon Ibn 'Abbâs que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit un jour de vendredi : "Ô gens ! Lorsque ce jour arrive, faites vos grandes ablutions et que chacun use du meilleur parfum ou du baume qu'il possède."

Al-Bazzâr rapporte, ainsi qu'At-Tabarânî dans Al-Awsat et Al-Bayhaqî dans Shu'ab Al-Imân, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - coupait ses onlges et sa moustache avant d'aller à la prière.

Al-Hâkim rapporte également dans Al-Awsat, selon 'Â'ishah, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Quiconque coupe ses ongles le vendredi sera protégé du mal jusqu'au vendredi suivant."

Sa'îd Ibn Mansûr rapporte dans ses Sunan, selon Râshid Ibn Sa'd, que les compagnons du Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - disaient : " Quiconque fait ses ablutions majeures le vendredi, use du siwâk et coupe ses ongles, alors il aura mérité (le Paradis)."

Il rapporte également selon Makhûl : "Quiconque coupe ses ongles et sa moustache le vendredi, ne mourra pas par Al-Mâ Al-Asfar".

Sa'îd Ibn Mansûr rapporte, ainsi qu'Ibn Abî Shaybah, selon Humayd Ibn 'Abd Ar-Rahmân Al-Himyarî : "On disait que quiconque se coupe les ongles le vendredi, Dieu l'affranchit d'une maladie et dépose en lui une guérison."

29 : il est recommandé de porter les plus beaux habits en notre possession

Ahmad, Abou Dâwoûd et Al-Hâkim ont rapporté selon Abou Sa'îd et Abou Hourayra que le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Quiconque fait ses ablutions majeures le jour du vendredi, accomplit la sunnah, met du parfum s'il en possède, porte ses plus beaux habits, puis sort de chez lui, arrive à la mosquée où il s'installe sans tranverser les rangs en levant son pied au niveau des cous des gens, puis prie ce que Dieu lui permettra de prier, puis écoute l'Imam lorsqu'il délivrera son sermon, ce sera pour lui une expiation pour ses péchés commis entre ce vendredi et le vendredi précédent "

30 : Encenser la mosquée

Az-Zubair Ibn Bakkâr dans 'akhbâroul madînat' (les nouvelles de la cité, ou de Médine) rapporte que selon Mursalil Hasan ibnil Hasan Ibn 'ali (que Dieu l'agrée), le Prophète a ordonner d'encenser la mosquée le vendredi

Ibn Mâja rapporte selon Wâthilat ibnil Asqa' que le Prophète a dit : 'Protéger vos mosquées des enfants (de leur dissipation), de vos fous, de vos préoccupations commerciales (ventes et achats), de l'élévation de votre voix et de vos armes, et encensez-les chaque vendredi'.

Ibn Abî Chaïbat et Abou Ya'la rapportent selon Ibn 'umar que 'umar ibnoul Khattab encensait la mosquée chaque vendredi.


A suivre...

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 21, 2012, 09:09:29 par Um-Rayhane » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #4 le: Janvier 21, 2012, 08:56:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

   31 : Se rendre de bonne heure à la mosquée

Al-Boukhâri et Mouslim rapportent qu'Anas a dit : 'Nous avions l'habitude d'arriver tôt à la mosquée pour la prière du vendredi. Puis, après la prière du vendredi, nous faisions la sieste'.

Ils rapportent également selon Abî Hourayra que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Quiconque, le jour du vendredi, aura fait les ablutions majeures (ghusl) puis partira dès la première heure sera semblable à celui qui aura fait l'aumône d'une chamelle grasse. Celui qui partira à la deuxième heure sera comme celui qui a donné une vache. Celui qui partira à la troisième heure sera comme celui qui a donné un bélier. Celui qui partira à la quatrième heure sera comme celui qui a donné une poule. Celui qui partira à la cinquième heure sera comme celui qui a donné un oeuf. Lorsque l'Imam sort (pour monter sur le mimbar), les anges sont présents et écoutent le sermon".

Al-Boukhâri rapporte selon Abî Hourayra que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Lorsque vient le jour du vendredi, les anges se tiennent aux portes de toutes les mosquées et inscrivent le noms des fidèles dans l'ordre où ils sont entrés. Lorsque l'Imam s'assied, ils ferment leurs registres et écoutent le sermon."

Selon Ibn Mâja et Al-Bayhaqi, le compagnon Ibn Mas'ûd raconte qu'un vendredi, il arriva à la mosquée et trouva trois personnes qui étaient arrivées avant lui. Il dit alors : "Le quatrième sur quatre. Après tout, le quatrième n'est pas si éloigné car j'ai entendu le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - dire : 'Le jour de la résurrection, les hommes s'assiéront auprès de Dieu dans l'ordre de leur arrivée aux prières du vendredi. Le premier, et le deuxième, et le troisième.'".

Selon Al-Bayhaqi, l'expression 'auprès de Dieu' signifie 'assis près de Son Trône et honoré par Dieu'.

Sa'îd Ibn Mansûr rapporte que Ibn Mas'ûd a dit : "Quittez tôt vos affaires d'ici bas pour vous rendre à la prière du vendredi car Dieu apparaîtra aux gens du Paradis tous les vendredi du haut d'une dune de camphre blanc et les gens seront aussi proches de lui qu'ils allaient tôt aux prières du vendredi."

Humaïd Ibn Zanjawaïh rapporte selon Al Qâsim Ibn Mukhaïmarat que lorsque l'homme se rend à la mosquée, pour deux pas, l'un l'élève d'un degré, l'autre efface un péché, et on le récompense d'un carat (qîrât) pour chaque personne qui arrive après lui.

32 : Il est préférable de ne pas attendre la fraîcheur pour acomplir la prière du vendredi

Al-Boukhâri rapporte selon Anas que contrairement aux autres jours, que lorsqu'il faisait très chaud, le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - attendait la fraîcheur pour accomplir les prières, sauf la prière du vendredi.

33 : Retarder le repas et la sieste après la prière

Al-Boukhâri et Mouslim rapportent que Sahl Ibn Sa'd a dit : "Nous ne faisions la siste et ne prenions notre repas qu'après la prière du vendredi."

Al-Boukhâri rapporte que ce même Sahl Ibn Sa'd a dit : "Nous priions avec l'Envoyé - paix et bénédiction de Dieu sur lui - puis seulement c'était la sieste."

Sa'îd Ibn Mansûr rapporte que Muhammad Ibn Sirrîn a dit : "On déteste le sommeil avant la prière du vendredi et l'on disait des choses graves à l'encontre de celui qui dormait avant la prière. On disait qu'il était comme celui qui ne rapporte aucun bien d'une expédition."

34 : Récompense multipliée pour celui qui se rend à la mosquée pour la prière du vendredi. Chacun de ses pas vaut la récompense d'une année

Ahmad, Abou Dâwoûd, An-Nasâi, Ibn Mâja, At-Tirmidhi et Al Hâkim rapportent que Aws Ibn Aws At-Thaqafiy a dit : J'ai entendu le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - dire : 'Quiconque a des relations sexuelles avec son épouse, fait les grandes ablutions, puis part tôt pour la prière du vendredi, s'y rend avec empressement et en marchant, sans utiliser de monture, s'approche de l'imam, écoute attentivement, sans parler, verra chacun de ses pas valoir le jeûne et la prière nocturne d'une année.'

Ahmad a rapporté un hadith authentique similaire selon Abdallah Ibn 'Amr. Sa'îd Ibn Mansûr a rapporté un hadith similaire selon Mursal Az-Zouhri et Makhûl. Enfin At-Tabarâni dans Al Awsat a rapporté une parole similaire jugée faible. Il s'agit du hadith selon Abou Bakr Assiddiq qui a dit : '... et quand on se met à marcher pour aller à la prière du vendredi, chaque pas vaut l'oeuvre d'une vingtaine d'année'.

Selon Humaïd Ibn Zanjawaïh, dans son Fadhâ'ilul A'mâl rapporte que Yahyâ Ibn Yahyâ Alghassâniy a dit que le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : 'Marcher pour aller à la mosquée ou pour aller voir sa famille donnent la même récompense'.

35 : Pour la prière du vendredi, on fait deux appels à la prière. Spécificité qu'elle partage avec la prière de l'aube uniquement

Selon Al-Boukhâri, Assâ'ib Ibn Yazîd a dit : "A l'époque du Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui -, de Abi Bakr et de 'Umar, nous faisions un seul appel à la prière, lorsque l'imam s'asseyait sur la minbar. Puis à l'époque de 'Uthmân, comme les musulmans étaient devenus très nombreux, un deuxième appel a été ajouté. Il se faisait à Azzawrâ.

36 : S'occuper d'adoration jusqu'à ce qu'arrive l'imam

Voir spécificité 18 et les paroles de Tha'laba Ibn Abî Mâlik.

37 : Réciter la sourate La Caverne, Al Kahf (sourate 18)

Al Hâkim et Al bayhaqiy rapportent selon Abî Sa'îd Al Khadriy que l'Envoyé - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : 'A celui qui lit la sourate La Caverne le jour du vendredi on illuminera sa samaine jusqu'au vendredi suivant.'

Selon Sa'îd Ibn Mansûr, Abî Sa'îd Al Khadriy a dit sans faire remonter cette parole au Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - : "On illuminera entre lui et Bayt al 'Atîq (La Mecque).'

On rapporte selon Khâlid Ibn Ma'dân que 'quiconque lit la sourate La Caverne avant que l'imam ne sorte pour faire le sermon, sera pardonné pour la semaine qui suit jusqu'au prochain vendredi et que la lumière de cette sourate attendra Bayt Al 'Atîq."

Ibn Mardawaïh rapporte que Ibn 'Umar a dit que le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - avait dit : 'Celui qui lit la sourate La Caverne le jour du vendredi verra rayonner une lumière demuis ses pieds jusqu'au ciel le plus haut, qui éclairera pour lui le jour de la résurrection, et il sera pardonné pour ce qu'il aura fait entre les deux vendredis.'

Addhiyâ rapporte dans la Mukhtârat que 'Aliy a dit que l'Envoyé - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : 'Celui qui lit la sourate La caverne le jour du vendredi sera protégé durant huit jours. Si le Dajjâl vient pendant ce temps, il en sera protégé.'

38 : Lecture de la sourate La Caverne la nuit du vendredi (la nuit qui précède le vendredi)

Ad-Dârimi rapporte dans son Musnad que Abâ Sa'îd Al Khadriy a dit : "Celui qui lit la sourate La Caverne la nuit du vendredi sera illuminé d'une lumière entre lui et Bayt Al 'Atîq"

39 : réciter les Mu'awwidhatayn, sourate Al-Ikhlâs et sourate Al-Fâtihah après la prière

Abou 'Ubayd et Ibn Ad-Darrîs rapportent dans Fadâ'il Al-Qur'ân, selon Asmâ' Bint Abî Bakr, que : "Quiconque accomplit la prière du vendredi, puis lit sept fois Qul huwa Dieuu ahad (sourate 112, Al-Ikhlâs), Al-Mu'awwidhatayn (sourates 113 et 114) et Al-Hamd (sourate 1, Al-Fâtihah.), il sera protégé entre cette assemblée jusqu'à la suivante."

Sa'îd Ibn Mansûr rapporte selon Makhûl que : "Quiconque lit sept fois la Fâtihah du Livre, Al-Mu'awwidhatayn et Qul huwa Dieuu ahad le jour du vendredi, avant de parler, ses péchés entre deux vendredis successifs seront pardonnés et il sera protégé."

Humayd Ibn Zanjaweih rapporte dans Fadâ'il Al-A'mâl, selon Ibn Shihâb, que : "Quiconque lit sept fois Qul huwa Dieuu ahad et Al-Mu'awwidhatayn après la prière du vendredi - une fois que l'Imâm aura prononcé les salutations achevant la prière et avant que l'orant ne parle avec autrui - il sera protégé, ainsi que sa fortune et ses enfants, entre ce vendredi au vendredi suivant."

40 : Réciter les sourates "Al-Kâfirûn" et "Al-lkhlâs" la nuit du vendredi lors de la prière du Maghreb

Al-Bayhaqî rapporte dans son Sunan selon Jâbir lbn Samrah que : "Le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui -récitait la nuit du vendredi lors de la prière du Maghreb "Qul yâ ayyuhal kâfirûn" (sourate 109) et "Qul huwal lâhu ahad" (sourate 112) et récitait lors de la dernière prière du 'Icha, la nuit du vendredi, les sourates "Al-Jumu'ah" [Le vendredi, sourate 62] et "Al-Mounâfiqûn" [Les hypocrites, sourate 63]".

41 : Réciter les sourates "Al-Jumu'ah" et "Al-Mounâfiqûn" la nuit du vendredi lors de la prière du 'Icha

Voir le hadith susmentionné.

42 : L'interdiction de s'asseoir en cercle avant la prière

Abou Dâwoûd rapporte d'aprés 'Amru lbn Shu'ayb, selon son père, selon son grand-père que : "Le Prophète - paix et bénédiction sur lui - a interdit de s'asseoir en cercle avant la prière le jour du vendredi".

Al-Bayhaqî a dit : S'assoir en cercle est détestable si la communauté est nombreuse et la mosquée petite, et si cela empêche les priants d'accomplir la prière.

43 : il est interdit de voyager le jour du vendredi avant la prière

lbn Abi Chayba rapporte selon Hassan lbn 'Atiyya que : "Invocation est faite contre celui qui voyage le jour du vendredi pour qu'il ne soit pas accompagné et aidé dans son voyage".

Al-Khatîb rapporte, chez les rapporteurs de Mâlik avec une chaîne de transmission faible, selon Abî Hourayra (hadith marf'û = qui remonte au Prophète) que : "Celui qui voyage le jour du vendredi ses 2 anges font une invocation contre lui pour qu'il ne soit pas accompagné par quelqu'un dans son voyage et qu'il n'atteigne pas son but".

Ad-Daynûrî rapporte dans "Al-Mujâlassah" selon Sa'îd lbn Al-Mussîb qu' "un homme est venu le voir le jour du vendredi pour lui faire ses adieux avant de partir en voyage. Il lui dit alors : Ne te hâte pas et attend la prière. Il lui répondit : Je crains que mes amis ne me devancent, et il partit donc précipitamment. Saïd s'informa à son sujet jusqu'à ce que des gens arrivèrent et lui apprirent qu'il s'était fracturé la jambe. Sa'îd dit alors : je savais qu'il lui arriverait cela".

Il est rapporté selon Al-Awzâ'î que : "Nous avions un chasseur qui sortait le jour du vendredi sans se soucier de la prière du vendredi. Il fut englouti lui et sa mule (par la terre). Les gens sortirent et virent que sa mule avait été engloutie par la terre. Il ne restait d'elle que ses oreilles et sa queue".

lbn Abî Chayba rapporte selon Mûjâhid que :"des gens partirent en voyage alors que l'heure de la prière du vendredi était arrivée. Un feu, différent du feu qu'ils connaissent, ravagea leur tente causant ainsi leur mort.

44 : un jour qui efface les péchés

lbn Mâja rapporte selon Abî Hourayra que : Le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "La prière du vendredi efface les péchés commis depuis le vendredi précédent tant que les grands péchés n'ont pas été commis".

Il est rapporté selon Salmân que : "Le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - m'a dit : Sais-tu ce qu'est le jour du vendredi? Il dit : Dieu et Son Messager savent mieux. Il dit : C'est le jour où Dieu a réuni vos parents [= Âdam et Huwwâ]. Tout serviteur qui fait ses ablutions en s'appliquant puis se rend à la mosquée pour la prière du vendredi, se voit absous de tous les péchés commis entre ce vendredi et le vendredi précédent tant qu'il s'est abstenu de commettre les grands péchés".

45 : celui qui meurt le jour ou la nuit du vendredi sera protégé du châtiment de la tombe

Abou Ya'la rapporte selon Anas que : Le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit :"Celui qui meurt le jour du vendredi sera protégé du châtiment de la tombe".

Al-Bayhaqî rapporte dans le livre de la tombe selon 'Ikrimah lbn Khâled Al-Makhzûmî que : "Celui qui meurt le jour ou la nuit du vendredi termine sa vie avec le sceau de la foi et sera protégé du châtiment de la tombe".

46 : celui qui meurt le jour ou la veille du vendredi, il sera épargné le grand test de la tombe

At-tirmidhî, Al-Bayhaqi, Ibn Abi Ad-dounya et d'autres ont rapporté, selon Ibn Amr, que : ''Le Messager de Dieu -paix et bénédiction de Dieu sur lui- a dit : Tout musulman qui meurt la veille du vendredi ou le jour du vendredi Dieu l'épargnera du grand test de la tombe. Et selon une autre version : sera guéri du grand test de la tombe. Et dans une version : sera épargné des grands tests.'' _hadîth _hasan (bon) selon At-tirmidhî

Le sage At-tirmidhî a dit : la raison de cela est que le voile s'est levé sur ce que Dieu lui réserve puisque l'Enfer n'est pas mis en ébullition ce jour-là, ses portes se ferment et le diable ne fait pas ce jour-là autant que les autres jours. Si un homme meurt ce jour-là, cela prouverait son bonheur et sa bonne destinée. Dieu ne prend, ce grand jour, que les âmes de ceux à qui Il a réservé le bonheur. C'est pour cela qu'Il lui épargne le grand test de la tombe dont la raison est de distinguer l'hypocrite du croyant

47 : Les morts ne sont pas torturés le vendredi

Al-Yafi'î, dans le livre Raou_dh As-sali_hîne dit : il nous a été rapporté que les morts ne sont pas torturés la veille du vendredi en honneur à ce moment

Il dit : il se pourrait que cela ne concerne que les désobéissants parmi les croyants (et non les mécréants).

48 : Suspension du châtiment des morts

Al-Yâfi'î dit, dans Rawd Ar-Rayâhîne : il nous a été rapporté que les morts n'étaient pas torturés la veille du vendredi en honneur à cette plage de temps.

Il dit : et il se pourrait que seuls les croyants désobéissants soient concernés et non pas les mécréants.

49 : Rencontre des âmes

Ibn Abi Ad-Dounya rapporta, ainsi que Al-Bayhaqi dans ach-Chou'ab, d'après un membre de la famille de 'âsim al-djahdariy : j'ai vu 'âsim al-djahdariy dans un rêve. Il me dit : ''Je suis dans un des jardins du Paradis avec un groupe de mes compagnons. Nous nous retrouvons chaque veille et chaque matinée du jour du vendredi auprès de Bakr Ibn 'Abdoullah Al-Muzniy pour avoir de vos nouvelles. Je lui dis : êtes vous au courant de nos visites. Il dit : nous en prenons connaissance vendredi après-midi, vendredi toute la journée et samedi jusqu'au lever du soleil. Je dis : et pourquoi pas les autres jours? Il dit : à cause du mérite du vendredi et de sa grande valeur''.

50)

51) Il est mentionné dans le Coran

Il a la particularité d'être cité dans le Coran : "Si l'on appelle à la prière le jour du vendredi". (62/9)

52) Allâh a prêté serment par ce jour


Ibn Jarîr (At-Tabari) rapporta d'après `Alî Ibn Tâlib à propos du verset "wa shâhidin wa mashhûd" ("et par le témoin et ce dont on témoigne") (85/3) que le témoin renvoie au jour du vendredi et que ce dont on témoigne renvoie au jour de `Arafah.


Humayd Ibn Zanjaweih rapporta dans Fadâ'il Al-A`mâl d'après Abû Hurayrah que le Messager d'Allâh - paix et bénédictions sur lui - dit : "Le jour promis (al-yawm al-maw`ûd) désigne le jour de la résurrection, le jour dont on est témoin (al-yawm al-mashhûd) désigne le jour de `arafah, le témoin désigne le vendredi. Jamais le soleil ne se sera levé ni couché en un jour meilleur que le vendredi."


Ibn Jarîr rapporta d'après Ibn `Abbâs que "le témoin c'est l'être humain et ce dont on témoigne c'est le vendredi". Il rapporta également d'après Ibn Az-Zubayr selon Ibn `Umar, que "il s'agit du jour du sacrifice et du vendredi". Il rapporta d'après Abû Ad-Dardâ' que le Messager d'Allâh - paix et bénédictions sur lui - dit : "Multipliez les prières sur moi le vendredi car c'est un jour dont on témoigne et les anges y assistent."

53) Il est un privilège de cette communauté


Les deux Sheikhs rapportèrent d'après Abû Hurayrah qu'il entendit le Messager d'Allâh - paix et bénédictions sur lui - dire : "Nous sommes les derniers et serons les premiers le jour de la résurrection. Alors que nos prédécesseurs ont reçu leur Livre avant nous, Allâh leur assigna un jour et voici qu'ils ont divergé à son sujet. Mais Allâh nous l'a indiqué de sorte que nous devançons les autres. Le (jour des) juifs arrive demain et celui des chrétiens après demain."


Mouslim rapporta également d'après Abû Hurayrah et Hudhayfah que le Messager d'Allâh - paix et bénédictions sur lui - dit : "Allâh détourna nos prédécesseurs du vendredi, si bien que le lot des juifs fut le samedi et celui des chrétiens le dimanche. Puis, Allâh nous suscita et nous guida vers le vendredi."

54) Il est le jour du pardon


Ibn `Adiyy rapporta, ainsi qu'At-Tabarânî dans Al-Awsat selon une bonne chaîne de narrateurs, d'après Anas, que le Messager d'Allâh - paix et bénédictions sur lui - dit : "Allâh - Exalté soit-Il - ne laisse point un musulman un jour de vendredi sans lui avoir pardonné."

55) Il est le jour de l'affranchissement


Al-Bukhârî rapporta dans son Târîkh, ainsi qu'Abû Ya`lâ, d'après Anas, que le Messager d'Allâh - paix et bénédictions sur lui - dit : "Le jour et la nuit du vendredi comportent vingt-quatre heures, pas une heure ne passe sans qu'Allâh n'affranchisse six cents personnes de l'Enfer alors qu'ils le méritaient." Ibn `Adiyy et Al-Bayhaqî dans les Shu`ab en rapportèrent une variante : "pas une heure ne passe sans qu'Allâh n'affranchisse six cents mille personnes de l'Enfer."


Source : islamopédie.org

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 21, 2012, 09:10:36 par Um-Rayhane » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #5 le: Janvier 21, 2012, 09:19:49 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Chers frères et soeurs Fi Allah, je me permet d'attirer votre attention  El Hamdoulilah, sur l'importance de lire la sourate Al Kahf tous les vendredi.

Voici un lien qui vous expliquera le mérite de lire cette sourate, que ce soit dans la nuit du jeudi au vendredi ou dans la journée du vendredi :


http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,6684.0.html

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
fathéma
Invité
« Répondre #6 le: Janvier 21, 2012, 09:46:07 »
Share   Modifier le messageModifier



Macha Allah wa barak Allahou fiki ma chère soeur Um-Nour pour ce rappel très important et

sincèrement on y pense pas beaucoup LA ILLAHA ILLA ALLAH MOUHAMADAN RASSOULOU ALLAH.

 baraka pour le partage de cet article magnéfique et bien complet  MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar


Wa 'alaykoum salam wa rahmatou Allah
Journalisée
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #7 le: Janvier 21, 2012, 13:46:39 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

La hawla wala quwata illa billah.
Wa fiki baarak Allahou ma chère soeur Um-Rayhane.
On n'arrête jamais d'apprendre, petit à petit,  notre sublime religion  El Hamdoulilah MachAllah MachAllah  Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #8 le: Mars 20, 2012, 20:45:58 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


 bismillah


Cherchez l'heure que l'on espère dans le jour du vendredi
 

D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: «Cherchez l'heure que l'on espère (*) dans le jour du vendredi après la prière du 'asr jusqu'au coucher du soleil».
(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°701)

(*) C'est à dire l'heure du vendredi durant laquelle les invocations sont exaucées
.



Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Ghoraba
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 48
Localisation: france
Messages: 85


Qu'Allah me Guide dans le droit chemin!


Voir le profil
« Répondre #9 le: Mars 21, 2012, 10:16:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 baraka ma  chére  sœur  Um nour
Par la graçe  d allah

tu  nous  apprend  beaucoup
 Soubhan' Allah  El Hamdoulilah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée

    Allah est Grand
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #10 le: Mars 21, 2012, 10:20:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Wa fiki baarak Allahou ma chère soeur Ghoraba.

Le partage est un devoir et un tel  plaisir en même temps  MachAllah Soubhan' Allah  Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle