Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Etudiante Musulmane qui vit seule...  (Lu 11157 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
habiaw
Invité
« le: Janvier 22, 2007, 07:49:55 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

Il arrive, dans certains pays non musulmans, en France par exemple, à des femmes ou des jeunes filles musulmanes qui effectuent des études ou qui travaillent afin de subvenir à leurs besoins d'habiter seules ou en compagnie de femmes non musulmanes. Malheureusement et souvent elles sont "contraintes" d'opter pour cette solution pour differentes raisons...

C'est quelque chose qui ne choque plus personne et qui parait tout à fait normal... Mais, d'un point de vue islamique, est-il permis à ces femmes musulmanes de vivre ainsi seules ou en partageant un logement avec des non musulmanes ?

Voilà la réponse de Qâdhi Taqi Ousmâni se référant au Volume 1 / Page 249 de "Fiqhi Maqâlât":
Il n'est pas permis à une femme musulmane d'effectuer un long voyage sans être accompagnée d'un "Mahram" (personne de la famille avec qui le mariage est interdit pour toujours), qu'il s'agisse d'un voyage pour le travail ou pour les études. Par contre si une femme effectue un voyage vers un lieu déterminé en compagnie d'un "Mahram", mais que par la suite celui-ci décède ou va s'établir à un autre endroit, dans ce cas il n'y a aucun mal pour cette femme de résider seule, à condition bien sûr qu'elle respecte les impératifs du voile islamique.

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !

Qu'Allah nous pardonne notre ignorance, nos contraintes et nos faiblesses... Qu'il nous aide à acceder à la science et à l'aisance sans aller contre Ses Preceptes... Undecided

Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #1 le: Janvier 23, 2007, 07:13:15 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

Et entendons nous bien.... "Le voile Islamique" ne se resume pas à mettre un foulard sur la tête... Mais bien a faire parti des croyants, ceux qui pratique la Salate, s'acquittent de la Zaqat, qui jeûnes et qui oeuvres pour l'au-delà... S'éloigne des péchés et se rapporochent du kheir comme nous l'a enseigné notre Honorable Prophète (saws) conformémant au Saint Cor'an.

Celles qui se preservent et qui craignent Allah...

Une Musulmane, tout simplement...
Journalisée
nabil_b
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


Voir le profil
« Répondre #2 le: Janvier 23, 2007, 13:44:38 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem ahlikoume

La soeur habiaw a soulevé un problème qui se repent ds notre société. Pour des raisons diverses, études, voyages, les femmes ou des jeunes filles musulmanes partent pour habiter seules ou en compagnie de femmes non musulmanes.

Bien sur, généralement c'est pas un choix purement volontaire, c'est par contrainte ( en arabe darora). Dans un premier temps j'aimerai parler de la contrainte pour que la réflexion soit le plus juste possible.
 
Le premier cas de contrainte (non critique), une soeur part s'installé dans une autre ville pour travaillé, mais la situation sociale de sa famille est modeste voir même bonne, ds ce cas là, la contrainte est du au faite que, ds la ville d’origine, il n’y a pas de travail. Dans ce cas, c’est pas pour une raison de subsistance car la sœur a de quoi vivre avec les siens. Il est vrai que l’on peu répondre que le faite qu’une personne en plus travail cela ferait une bouche de moins a nourrie voire même que cela apporterait plus de revenu a la famille car malheureusement nos parents sont ouvrier.. Mais cela reste quand même une contrainte non « critique » car la vie de la famille n’est pas en jeu.

Dans ce cas ce hadith répond a cette question :
Le Prophète  a dit :  « Il n’est pas permis à la femme de faire un voyage d’un jour et d’une nuit sauf si elle est accompagnée d’un Mahram »
Je n’ai pas l’interprétation de ce hadith qui ns aurais serment bien aidé a comprendre ce hadith. Une chose est sur c’est que ds ce hadith il est fait référence a une « non permission » donc a une « interdiction », cette notion est tres importante car ds notre religion les degrés d’actions sont très important. Que se passe t-il si l’on pratique un « interdit » ? 

Dans le cas d’une nécessité absolu : Dans le cas ou, comme il arrive frequament de nos jours une femme a la charge de tout une famille, dans ce cas il y a une contrainte forte ( darora) et la seul les savants peuvent répondre. Je sais que pour donner un ordre d’idée, une femme qui veut accomplir le pèlerinage ( Farde ) mais qu’elle n ‘a pas de « mahram » elle ne peut pas accomplir sont pèlerinage. Alors que ds ce cas le but recherché est le plus fort objectif de notre vie, c’est a dire la pratique d’une obligation Divine, que pensait alors des autres objectifs …

Je terminerai en disant que :
Je pense que cela doit etre dur pour toute les personnes qui sont ds cette situation, les soeurs qui vivent seul, dans une autre ville, et qui se rende compte de l’erreur . Seul Allah connaît les cœurs, il y a des situations différentes suivant les cas. Maintenant il ne faudrait pas être défaitiste en disant qu’il n’y a pas de solution. A l’inverse il ne faudrait pas non plus pensait que du faite qu’Allah pardonne il n’y a pas de mal… Je pense qu’il faut demandé a Allah de ns guidé et d’apporté par tout les moyens une solution qui permette de ne pas se mettre en position de faire un « interdit » .
Quelquefois des portes s’ouvrent et des solutions sont trouvé avec l’aide d’ALLAH.
Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #3 le: Janvier 24, 2007, 10:40:55 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam ahlikoum wa rahma to Lah I té3éla wa barakatouhou

C'est un gros raccourci que de dire que c'est une histoire de Nafs Okhti... Wink
Je pense qu'il y a beaucoup de facteurs qui rentre en jeu, et que le Nafs n'est pas le principal.

Ne pas travailler ne signifie pas forcement "rester à la maison" avec cette image péjorative de la femme qui reste à la maison pour faire à manger et le ménage!
Elle peut ne pas travailler et être très active en même temps, par exemple il y a pleins d'associations Macha'Allah! Il y a aussi certains métiers qui lui permettraient de travailler tout en étant en accord avec Notre Religion…

Ensuite, les raisons qui peuvent pousser une femme à vivre seules peuvent être aussi les études!! Sachant qu'il est un DEVOIR pour les musulmans et les musulmanes de s'instruire et que, disons les choses clairement: une personne illettrée avec un niveau d'étude faible aura beaucoup plus de difficulté à s'en sortir!

Souvent on fait des choix par "contrainte" mais malheureusement, la "contrainte" de nos jours, ne signifie pas forcement « crier famine ». Al hamdulilah, en France, même si beaucoup ne mange pas à leur faim, on peut toujours s'en sortir...!

La "contrainte" peut aussi se traduire de différentes façons...:
Que pensez-vous d'une soeur reconvertie vivant dans une famille de mécréants, qui lui interdisent de prier, ne lui propose que de la viande Haram et des boissons illicites en guise de repas?
Que pensez-vous d’une sœur qui pense « décharger » financièrement sa famille en habitant seule (parce que dans sa petite ville il n’y a pas de travail) et qui les aide financièrement ?
Diriez vous que c’est parce qu’elle a trop de Nafs pour accepter de « rester à la maison » ?

Soyons moins catégorique et plus compréhensifs. Il y a des choses et des choix qui sont pris en fonction d'autres choses et d'autre choix qui ne sont pas forcement explicite...

Wa Allah oua 3alam…
Qu'Allah nous pardonne notre ignorance et nous aide à être dans le droit chemin.
Journalisée
nabil_b
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


Voir le profil
« Répondre #4 le: Janvier 24, 2007, 11:31:30 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem ahlikoume

Citation
La "contrainte" peut aussi se traduire de différentes façons...:
Que pensez-vous d'une soeur reconvertie vivant dans une famille de mécréants, qui lui interdisent de prier, ne lui propose que de la viande Haram et des boissons illicites en guise de repas?
Que pensez-vous d’une sœur qui pense « décharger » financièrement sa famille en habitant seule (parce que dans sa petite ville il n’y a pas de travail) et qui les aide financièrement ?
Diriez vous que c’est parce qu’elle a trop de Nafs pour accepter de « rester à la maison » ?

Je pense que chaque cas est different, c'est des questions precises qui demande une réflexion, le mieu c'est de demandé a un "halame" ou du moin a une personne qui a plus de connaissance.Surtout dans le premier cas que tu as cité.

Le hadith est claire a ce niveau, et en faisant des recherches j'ai trouvé plusieurs hadith qui rapporte la meme information. Etant donné que c'est un domaine important ( car il y a une interdiction )il n'y a une approche qui doit etre prise en consequence.
Je parle en ayant une intension de conseil avant tout. Quand on est ds une situation difficile le seul etre qui peut nous secourire c'est Allah Sobhanahotahala.
Dans une situation difficile dans tout les evenement de notre vie,le meilleur conseillé c'est Allah, son meilleur exemple c'est notre prophete (SAW)
A chaque fois que l'on sort de chez nous on doit dire (TAWAKALHALALAHE) je m'en remets a ALLAH.
La je parle pour moi avant tout, quand je sais au fond de moi qu'une chose est mauvaise pour moi, il m'arrive de ne pas arreter tout de suite par ma faiblesse, mais je sais que l'enseignement de notre prophete ( SAW) et la meilleur voie.En travaIllant dans cette voie et avec l'aide d'ALLAH, on n'avance tjs, petit a petit.
Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #5 le: Janvier 24, 2007, 11:54:36 »
Share   Modifier le messageModifier


BarakaAllah ou fik mon frere... Wink

La je parle pour moi avant tout, quand je sais au fond de moi qu'une chose est mauvaise pour moi, il m'arrive de ne pas arrêter tout de suite par ma faiblesse, mais je sais que l'enseignement de notre prophète ( SAW) et la meilleur voie. En travaillant dans cette voie et avec l'aide d'ALLAH, on n'avance tjs, petit a petit.

Et on est tous un peu comme ça... Starfellah, et s'il fallait résumer cette façon d'agir par un mot, je l'appellerais aussi de la faiblesse...

Notre Honorable Prophète (saws) ne prenait jamais de décision sans tenir compte du contexte, et il (saws) ne se trompait jamais car il avait TOUTES les connaissances qui lui permettaient de prendre cette décision.
Ca me fait penser à un hadith où un jeune homme lui (saws) a demandé s'il l'on pouvait "jouer" avec sa femme en état de jeûne, le prophète (saws) lui a dit NON mais lorsqu'un homme d'age mure lui a poser la même question, il lui a dit OUI...

Alors tu as raison mon frêre;

Je pense que chaque cas est different, c'est des questions precises qui demande une réflexion, le mieu c'est de demandé a un "halame" ou du moin a une personne qui a plus de connaissance.

 Smiley
« Dernière édition: Janvier 24, 2007, 12:10:32 par habiaw » Journalisée
leïla
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 138



Voir le profil
« Répondre #6 le: Janvier 25, 2007, 20:05:19 »
Share   Modifier le messageModifier

wa allikum assalem wa rahmèt Allah wa barakètuh

je suis assez d'accord avec toi okhti Shayma, d'ailleurs ça fait pas très longtemps je discutais avec une soeur qu'est avancée dans les études  et elle me disait que là elle continuait ses études mais qu'elle ne voudrait pas travailler plus tard. Elle m'a dit quelquechose comme : " moi je veux pas travailler, je veux rester à la maison, apprendre le coran, avoir des enfants et m'en occuper. On peut très bien vivre avec un seul salaire!". Alors je me suis dit MashaAllah,c rare, c beau!

Aujourd'hui on dévalorise la femme au foyer, alors que si on regarde bien elle fait un travail merveilleux chez elle. Et élever des enfants ça n'est pas tâche facile!! Les enfants ont besoin d'un certain équilibre, y'a qu'à regarder ces petits qui passent leurs journées entre l'école et les nounous pour ne voir leurs parents que le soir...

Allahou a3llèm
Assalèm allikum wa rahmèt Allahu wa barakètuh
Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #7 le: Janvier 26, 2007, 07:43:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem Ahlikoum wa rahma to Lah

C'est vrai Okhti, Mach'Allah nous avons vraiment le plus beau role du foyer.
Et rien ne nous oblige pour autant à "rester enfermées à la maison" : oeuvrer pour son foyer c'est notre devoir principal, mais rien ne nous empeche (et au contraire...!) d'oeuvrer également pour la Oumma à travers differentes associations, la parainage d'un orphelin... l'entraide entre soeurs... qq messages sur un forum... Wink etc. ...

Beaucoup de choses peuvent nous permettre de "sortir la tête du guidon" et de pouvoir nous epanouir sur d'autres tableaux avec toujours pour seul et unique objectif : L'ADORATION D'ALLAH



Qu'Allah nous pardonne notre ignorance, nos contraintes et nos faiblesses... Qu'il nous aide à acceder à la science et à l'aisance sans aller contre Ses Preceptes...
 Undecided

« Dernière édition: Janvier 26, 2007, 08:00:27 par habiaw » Journalisée
nabil_b
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


Voir le profil
« Répondre #8 le: Janvier 26, 2007, 09:56:09 »
Share   Modifier le messageModifier

AN NAWAWI ( rahimahoulah ) rapporte :

D’après le fils de Abbas (qu’Allah les agrée tous deux) l’Envoyé d’Allah (que Dieu prie sur lui et le salue) a dit :
Allah m’a accordé qu’Il fera preuve de mansuétude à l’égard de ma communauté lorsqu’elle pèche par erreur, oubli, ou contrainte.
Hadith Hasan rapporté par ibn Maja, al-Baihaqi et d’autres encore.

Maintenant comme dit la soeur Shayma, la contrainte est de quel type ?
Citation
Et là est le probleme: est-on devant une réelle contrainte ou une contrainte d'apparence ?
Est-ce que la privation du salaire pour une femme l'entraine à la famine, elle et ses enfants ?
Est-ce que les jeunes filles musulmanes d'aujourd'hui sont-elles contraintes à travailler?

Se qu'il faud pensé c'est que la contrainte doit etre forte et réel. Et seul Allah tranche et jugera nos actions.
Je pense aussi qu'une personne qui se prive de quelque bien de la vie de se monde pour plaire a Allah, aura fait une belle action. Dieu seul est Juge, mais une femme qui decide de porté le Jihab et qui sais que par la meme action elle se fermera des porte dans le monde sociale ( occidentale) aura accomplie une privation dans la bute de plaire a ALLAH.Une soeur qui refuse un poste ou des études car elle ne trouve pas de "Mahram" dans la ville, aura accomplie une privation dans le bute de plaire a Allah. Allah est le seul juge de nos action et connais nos contrainte et le contenu de nos coeur.
Allah promet au croyans une belle recompense ,qu'est ce qui est plus solide que la promesse d'ALLAH ?
Journalisée
shams
Invité
« Répondre #9 le: Janvier 29, 2007, 15:12:57 »
Share   Modifier le messageModifier

salam alaykoum

je suis d'accord avec frere nabil:

Citation
une personne qui se prive de quelque bien de la vie de se monde pour plaire a Allah, aura fait une belle action. Dieu seul est Juge, mais une femme qui decide de porté le Jihab et qui sais que par la meme action elle se fermera des porte dans le monde sociale ( occidentale) aura accomplie une privation dans la bute de plaire a ALLAH.Une soeur qui refuse un poste ou des études car elle ne trouve pas de "Mahram" dans la ville, aura accomplie une privation dans le bute de plaire a Allah

Justement, nous avons tendance à oublier que nous sommes sur terre pour plaire à Dieu avant tout, quite à sacrifier la vie d'ici bas.
Mais c'est pas donner à tout le monde de se voir accorder les faveurs d'Allah, Son amour et Son adoration.
Car nous sommes tentés par l'amour de la dounia qui nous appelle à un bonheur éphèmère et imparfait alors que Dieu veut notre bonheur éternel.

Que Dieu nous accorde l'adoration qui Lui est due, faibles créatures que nous sommes.

salam alaykoum
Journalisée
halima de dijon
Invité
« Répondre #10 le: Février 08, 2007, 11:17:17 »
Share   Modifier le messageModifier

salem aleikoum wa rahmatoullah wa barakatuh,

je voulais vous poser une question car je ne trouve la reponse ds aucun livre..

ceci concerne le voyage, j ai entendue dire qu'une femme pouvais voyager seul jusqu'a 80 kms mais je ne trouve pa reponse.
es ce que quelqu'un connais un hadiths sur ca ?

merci beaucoup

que Dieu nous guide et nous eclair dans le droit chemin un pe + chaque jour. amine

salem aleikoum wr
Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #11 le: Février 08, 2007, 12:45:12 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3ala wa barakatouhou

En réalité Okhti, c’est pas qu’une femme a le droit de « voyager » dans un périmètre de 80km de sa maison, c’est qu’on est considéré (homme ET femme) comme mousafar (=voyageur) seulement à partir du moment où tu parcours une distance de 80km environ.
Donc à partir du moment où tu restes dans ce « périmètre » tu n’es pas considérée comme Mousafar (Ca fait partie des règles de validités de la Salâte Mousafar… Wink  )
Tu peux donc te déplacer librement (à partir du moment où tu respectes les règles du voile Islamique, etc. …)
Il faut savoir aussi qu’à l’époque du prophète (saws) ils ne mesuraient pas les distances en km mais en Farsakhs.
Les Oulémas on donc convertis cette distance en km et l’ont arrondis pour la plus part à 80km. (Cf. Kitâb Ad-Da’wah vol.2 p.139 du Cheikh Ibn Bâz Al-Fatâwâ qui aborde le statut du voyageur)

Voici un Hadith qui appui cette thèse  et qui règlemente le statut de Musafar :

«Le prophète (saws) , chaque fois qu’il parcourait 3 miles ou Faraasikh (unité de longueur équivalent à 43,25 kilomètres environ * )  il (saws)  avait l’habitude de raccourcir ses prières et priait 2 rak’aats. »
*Cette distance est multiplié par 2 (aller-retour)

Rapporté par Muslim
(Le livre de la prière du voyageur, chapitre la prière du voyageur, n°691)

Je te conseil de faire un tour sur ce site, tu auras une réponse plus précise:
http://francais.bayynat.org.lb/Qualifications_islamiques/chapIVvoaygeur.htm
Il aborde principalement le thème de la Salâte Musafar, mais qui, pour ta question, explique à partir de combien de km on est considéré comme Musafar

Donc pour conclure, Oui ma soeur, une femme peut se déplacer seule (à conditions de respecter le voile Islamique et tout ce qui s’en suit…) dans un périmètre de 80km environ puisqu’elle n’est pas considérée comme Musafar (voyageuse).

Wa Allah oua 3alam
Journalisée
halima de dijon
Invité
« Répondre #12 le: Février 08, 2007, 17:42:22 »
Share   Modifier le messageModifier

salem aleikoum wr wb..

merci beaucoup pour cette reponse..
 c'est vrai que c delicat comme sujet mais c ce que je pensé aussi merci beaucoup Smiley
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle