Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Mariage Civil (le passage à la mairie) devient nécessaire  (Lu 20902 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« le: Mars 14, 2010, 20:35:18 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Salam Alaykoum mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim,

voici un texte qui repondra à vos interrogation, et qui confirmera que le fait du Passage en Mairie deviens nécessaire pour les  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim désirant ce marier,

3ème colloque national des imams
« Le mariage entre les procédures traditionnelles et la loi française »
Déclaration finale
Dans le cadre de la formation continue des imams et des cadres religieux, le 3ème colloque national des imams et des cadres religieux s’est tenu au siège de l’UOIF, sous la direction du département de dar al-fatwa et de la formation des cadres religieux de l’UOIF, en collaboration avec l’association des « Imams de France », la commission de la Fatwa du Conseil Européen de la Fatwa et de la recherche en France, l’Institut Européen des Sciences Humaines de Château Chinon et de Paris et le Centre International du Juste Milieu (Koweït), en présence du cheikh Wanis El-Mabrook, Président du Rassemblement Européen des Imams et des Cadres Religieux.
Quatre-vingt imams et cadres religieux, hommes et femmes, provenant de différentes villes françaises ont assisté à ce colloque.
Plusieurs spécialistes dans les domaines théologiques et juridiques sont intervenus :
- Le professeur Larabi El Bechri, membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche et membre du département Dar al-fatwa de l’UOIF a donné une conférence sur le thème « Le mariage dit « coutumier » (‘urfy) ».
- Le professeur Ounis Guerguah, responsable du département dar-al-fatwa de l’UOIF et membre du Conseil Européen de la Fatwa est intervenu sur le thème « Les finalités du mariage et la procédure religieuse ».
- « L’union et la désunion dans la loi française » fut le titre de l’intervention donnée par le professeur Abdel Hakim Chergui, spécialiste en droit civil français.
- Un papier préparé par le Cheikh Ahmed Marsso, imam dans la ville de Mulhouse et membre de dar al-fatwa de l’UOIF sur les avis des jurisconsultes concernant « le mariage coutumier ».
Après présentation, échange et débat, le colloque est arrivé aux conclusions suivantes :
1- L’importance de ce genre de colloques pour la formation approfondie qu’ils offrent aux imams et aux cadres religieux, une formation qui associe la compréhension des textes à la connaissance du contexte.
2- La nécessité de dynamise l’association « les Imams de France » afin qu’elle accomplisse son rôle de formation des imams et des cadres religieux, et de défense de leurs droits.
3- L’importance d’organiser des séminaires instructifs et éducatifs destinés aux jeunes dans le but de les sensibiliser aux questions relatives au mariage, à la famille et à l’éducation des enfants.
4- L’importance du rôle de l’imam dans les domaines de l’enseignement, de l’éducation et de l’orientation des musulmans au sein de la société.
5- L’invitation au mariage conforme aux prescriptions et aux orientations de l’islam, notamment par la promotion du mariage à la mosquée.
6- L’importance du contrat de mariage en islam doté d’une sacralité religieuse et sociale, sur lequel sont fondés les liens de la famille et d’alliance.
7- La nécessité, pour les musulmans de France, de notifier les contrats de mariage auprès des autorités civiles compétentes (mairie) afin de garantir les droits des deux époux et les droits de paternité, et d’éviter le risque de désaveu du lien matrimonial par l’un des deux époux. C’est notamment ce qu’a déclaré le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche lors de sa quinzième session.8- La recommandation aux institutions et centres islamiques est de célébrer les cérémonies de mariage dans les mosquées après avoir notifié le contrat de mariage auprès des autorités civiles compétentes.
9- La mise à disposition des imams et des cadres religieux des imprimés et des fatwas émanant de dar al-fatwa de l’UOIF et des comités de savants reconnus.
10- Les participants au colloque félicitent la Fédération des Organisations Islamiques en Europe (FOIE) pour la création du « Rassemblement des Imams et Cadres Religieux en Europe » dont la déclaration officielle a eu lieu le 23/02/2008 à Bruxelles. Ils affirment son rôle majeur dans le rassemblement des efforts des imams et des cadres religieux et dans l’orientation du discours religieux en Europe.

source,

3eme colloque des Imam.

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Octobre 01, 2010, 13:07:54 par Zahiya » Journalisée
sirine-muslima
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 252



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mars 14, 2010, 22:44:47 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum
 baraka ma  Sourire Mouslima pour cette info que beaucoup ignore!
Je trouve qu'il est préférable pour un couple de se marier civilement cela permet de faire respecter les droits de l'époux et de l'épouse c'est un minimum car certains ne veulent pas respecter ce que l'islam nous enseigne !
[/b] [/color]
« Dernière édition: Octobre 01, 2010, 13:08:03 par Zahiya » Journalisée
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mars 14, 2010, 23:06:57 »
Share   Modifier le messageModifier

Petite suite, sur les formalités a accomplir du coup pour un mariage Civil.

Lieu du mariage
Le mariage est célébré dans la commune où l'un des deux futurs époux a son domicile ou sa résidence établie depuis un mois au moins d'habitation continue à la date de la publication prévue par la loi.

L'officier de l'état civil va s'assurer que la personne qui lui demande de célébrer son mariage a des liens durables avec la commune et peut justifier d'une adresse dans le ressort de sa circonscription.

Le mariage doit être célébré à la mairie. Toutefois, des exceptions sont prévues.

En effet, en cas d'empêchement grave, le procureur de la République pourra demander à l'officier d'état civil de se déplacer au domicile ou à la résidence de l'une des parties pour célébrer le mariage. La célébration hors de la mairie est mentionnée dans l'acte de mariage.

Lorsque le mariage est célébré à l'étranger, il fait ensuite l'objet d'une transcription sur les registres de l'état civil français.
Formalités à accomplir avant le mariage
Dossier de mariage

Tableau 1 relatif à la fiche F930 Pièces à fournir
 
1 copie intégrale de l'acte de naissance :

de moins de 3 mois, si la naissance a eu lieu en France,
de moins de 6 mois si l'acte est délivré dans un consulat
 
1 pièce d'identité
 
1 justificatif de domicile
 
Informations relatives aux témoins (noms, prénoms, date et lieu de naissance, profession et domicile)

Certificat Prénuptial
 
Si les futurs époux ont conclu un contrat de mariage : certificat du notaire
 
Pour les personnes de nationalité étrangère : des pièces spécifiques peuvent être demandées en fonction de chaque nationalité (se renseigner à la mairie ou au consulat)
 


Audition par l'officier d'état civil

L'audition commune des futurs époux peut être demandée par l'officier d'état civil , sauf dans certains cas (par exemple en cas d'impossibilité ou s'il apparaît au vu des pièces du dossier, que cette audition n'est pas nécessaire).

Celui-ci peut également, s'il l'estime nécessaire, demander à s'entretenir séparément avec l'un ou l'autre des futurs époux.

Lorsque l'un des futurs époux réside à l'étranger, l'officier de l'état civil peut demander à l'autorité diplomatique ou consulaire territorialement compétente de procéder à son audition.

Publication des bans

Les bans doivent être publiés à la mairie du (des) domicile(s) des futurs époux pendant une durée de 10 jours.

Le mariage peut donc être célébré à partir du 11e jour.

Contrat de mariage

Le contrat de mariage n'est pas obligatoire.

Si les futurs mariés ne font pas de contrat, ils seront soumis au régime légal, c'est-à-dire à la communauté réduite aux acquêts .

Sinon, ils feront établir le contrat devant notaire , quelques semaines à l'avance de préférence.
Célébration du mariage
La célébration du mariage doit être faite par un officier de l'état civil, à la mairie, en présence d'au moins deux témoins, et de 4 au plus, parents ou non des époux, âgés de 18 ans au moins.

Lors de la célébration du mariage, le livret de famille est délivré gratuitement aux époux.
« Dernière édition: Décembre 10, 2012, 14:52:52 par Um♥Rayhane » Journalisée
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 14, 2010, 23:08:39 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 baraka2 ma  Sourire Mouslima, j'ai surtout eu envie de mettre ce post pour toutes les  Sourire Mouslima qui n'était pas au courant car beaucoup on mis des postes, sur la mairie est ce obligatoire etc... .
Mais aussi pour informer,

donc je sus contente que cela ai pue t'aider ma  Sourire Mouslima qu'  allah te protège et te garde  amine.

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Octobre 01, 2010, 13:08:26 par Zahiya » Journalisée
idrissi
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: rennes
Messages: 65



Voir le profil
« Répondre #4 le: Avril 29, 2010, 04:19:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 bismillah

Le mariage civil n 'est pas plus important que le mariage religieux car, par exemple , au Maroc, les deux sont célébrés en même temps, en France, c'est différent avec la laïcité etc... c'est plus compliqué!!!
t'es obligé de célébrer 2 fois ton mariage idem pour les catholiques (église + mairie)

Ma sœur, je ne vais pas profiter d'une femme avec qui je vais me marier, surtout de nos jours!!!!!

Noon, je pense que c'est surtout pour donner les droits et obligations aux personnes se mariant, mais surtout pour les enfants à venir, au niveau du nom du père, de l'héritage, ETC....

ALLAH ALIM!!!
 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Octobre 01, 2010, 13:09:38 par Zahiya » Journalisée
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #5 le: Avril 29, 2010, 07:22:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

mon  Rire Mouslim idrissi malheureusement les mariages forces, ou arrange existe toujours,

effectivement Nous sommes en france et nous devons nous plier au règle,

mais dîtes moi franchement pourquoi vous croyez que je fait passer le mariage Civil avant le Mariage Religieux le Mariage religieux pour moi es le plus important, le mariage civil une passerelle.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Octobre 01, 2010, 13:09:59 par Zahiya » Journalisée
safa-marwa
Invité
« Répondre #6 le: Septembre 02, 2010, 10:55:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Le mariage civil est-il valide du point de vue de la Shari`ah ?
*******Sheikh Faysal Mawlawî

Question

Chers savants, Assalâmu `alaykum.

Le mariage civil effectué en occident et dans les pays Européens est-il valide du point de vue de la Shari’ah ? Ce mariage permet-il aux couples musulmans de jouir de leurs droits conjugaux ? Quelles en sont les restrictions ? Jazâkum Allâh khayran.
Réponse

Wa `alaykum ussalâmu wa rahmatullâhi wa barakâtuh.

Au nom d’Allâh, le Clément, le Miséricordieux.

Louanges à Allâh et paix et bénédictions sur Son Messager.

Cher frère, nous trouvons louable votre recherche du savoir ainsi que votre volonté de connaître ce qui est licite et illicite. Nous implorons Allâh de bénir vos efforts dans cette voie.

De façon générale, un mariage valide doit remplir certaines conditions telles que la publication, le paiement de la dot, le consentement des deux parties, l’accord du walî (le gardien de la femme) et la présence des témoins.

En ce qui concerne le mariage civil pratiqué dans les pays occidentaux, notons que si le contrat de mariage comprend toutes les conditions et qu’il n’y a aucune raison spécifique de l’interdire du point de vue la sharî`ah, alors il est valide et permet au couple de jouir de leurs droits conjugaux. Cependant, si l’un des deux conjoints est originaire d’un pays musulman, le contrat doit être effectué dans un pays musulman (ou enregistré auprès de son consulat à l’étranger) afin que les droits des deux personnes soient préservés, conformément à la sharî`ah.

À ce propos, Sheikh Faysal Mawlawî, président du Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche, affirme :

"Le mariage légal tel que pratiqué dans les pays occidentaux est islamiquement valide tant qu’il n’y a aucune raison du point de vue de la sharî’ah l’interdisant. Cela s’explique par le fait que la condition de base qui est l’accord des deux époux est présente dans le cas d’un mariage civil. De même, ce mariage implique généralement une publication. Concernant la condition des deux témoins, elle est, selon certaines écoles, requise dans le but de s’assurer que le mariage est rendu public, ce qui est le cas dans un mariage civil. Quant à l’accord du walî, il fait l’objet de divergences au sein des écoles de jurisprudence.

Ainsi, la seule condition qui invaliderait un mariage civil en occident est l’existence de toute raison interdisant le mariage du point de vue de la sharî`ah. A titre d’exemple, un musulman ne peut pas épouser sa sœur de lait bien que cela soit permis par les lois européennes. De la même façon, une musulmane ne peut pas épouser un non-musulman et un musulman ne peut pas épouser une non-musulmane autre que chrétienne ou juive, bien que tout type de mariage inter-religieux soit autorisé par les lois occidentales. Ainsi, si un mariage est contracté entre un musulman et sa sœur de lait dans un pays occidental, ce mariage n’est pas valide du point de vue de la sharî`ah puisqu’il existe un interdit allant à l’encontre de ce mariage ; il est donc illicite pour les deux partenaires d’avoir des relations intimes.

Lorsqu’au plan de la sharî`ah, il n’y a aucun interdit s’y opposant, le mariage effectué dans un pays occidental est considéré comme valide au regard de la shari’ah et peut être accepté par les tribunaux des pays musulmans. Cela concerne plus particulièrement les couples musulmans de nationalité ou d’origine européenne. Cependant, si l’un d’entre eux ou les deux possèdent la nationalité d’un pays musulman, ils doivent effectuer le contrat de mariage dans un pays musulman (ou l’enregistrer auprès du consulat afin que le mariage soit reconnu à l’étranger). Si, cependant, ils effectuent le contrat de mariage dans un pays non-musulman, le mariage est toujours valide tant qu’aucun interdit ne s’y oppose du point de vue de la sharî`ah mais ils commettront un péché en ne s’adressant pas à la justice d’un pays musulman et en acceptant d’appliquer les lois non-islamiques à la place.

Les raisons prohibant le mariage du point de vue de la sharî`ah sont les suivantes :


- Lorsque la femme fait partie des femmes interdites en mariage dont la mère, la sœur, la fille, les tantes paternelles ou maternelles. [1]

- Un musulman ne peut non plus épouser sa mère de lait ni sa sœur de lait.

- Un musulman n’est pas autorisé à épouser une femme mariée ou une femme veuve ou divorcée qui observe toujours sa période de viduité, le mariage étant possible uniquement après cette période.

- Un musulman n’est pas autorisé à être marié à plus de quatre femmes à la fois, ni de se marier avec deux sœurs en même temps, ni de se marier avec une femme et sa tante paternelle ou maternelle en même temps.

- Une femme musulmane ne peut pas épouser un non-musulman et un homme musulman ne peut pas épouser une non-musulmane autre que chrétienne ou juive."

Allâh le Très-Haut sait mieux.
P.-S.
Traduit de l’anglais de la banque de Fatwâ de Islamonline.net
Notes

[1] Ces relations étant complètement symétriques, on peut bien entendu les transposer en leurs équivalents masculins : une femme ne peut épouser son père, son frère, son fils etc. NdT.


/www.islamophile.org




« Dernière édition: Octobre 01, 2010, 13:10:46 par Zahiya » Journalisée
SALIIIA
Invité
« Répondre #7 le: Janvier 27, 2011, 14:50:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Essayer d'aller à avec votre conjoint(e) avec qui vous avez fait juste le mariage religieux en Arabie pour le HAJJJ et venez nous dire si il vous on laisser passer tous les 2,juste en leure dissant "on à fait le hallal" Smiley
Journalisée
aliyah974
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: lyon
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #8 le: Juin 20, 2012, 15:14:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
Je me permets de poster une question car je suis un peu perdu!
En effet j'aimerais me marier l'année prochaine inch'allah et j'envisageais de faire le halal avant mais plusieurs sources m'ont dit que désormais il fallait d'abord faire le mariage civil avant de pouvoir faire le mariage religieux??
J'attends vos réponses car je ne sais plus quoi penser ...
merci d'avance
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #9 le: Juin 20, 2012, 15:43:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah ma soeur j'ai regrouper ta question avec ce fil qui existe deja en le remontant tu trouveras quelques réponses  InchAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
aliyah974
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: lyon
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #10 le: Juin 21, 2012, 14:41:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
merci beaucoup mes freres et soeurs pour ces précisions qui me seront très utile !!
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Saadia95
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: VLB
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #11 le: Novembre 06, 2012, 16:05:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Je suis reconvertie depuis quelques temps alhamdoulillah et je me sens mille fois plus sereine, apaisée. Je suis pour ainsi dire et pour la première fois de ma vie, heureuse.
Je me nourrie de jour en jour et je m'épanouie complétement dans ma foi.

Je suis aujourd'hui avec un homme musulman, pratiquant, sincère, droit, que je connais depuis 8 ans (depuis la fin de mon adolescence en somme). A l'époque, nous avons été ensemble et nous nous sommes séparés car nous prenions des horizons différents (je n'été pas reconvertie à l'époque, mais chrétienne pratiquante). Nous avons beaucoup souffert de cet éloignement, puis je suis tombée enceinte (d'un autre homme, dans une période un peu obscure de ma vie), j'ai eu un petit garçon que j'ai toujours elevée seule (il a aujourd'hui 3 ans) et est un adorable petit gars mash'allah. Je me suis repentie pour les erreurs que j'ai pu faire auprès d'Allah, et je demande pardon chaque jour d'avoir été dans le péché si longtemps (mais pas musulmane à l'époque). Je ne veux pour rien au monde décevoir Allah et vivre de nouveau dans le péché.

Il s'est repenti, je me suis reconvertie sans que ni l'un ni l'autre n'en parlions vraiment, puis on c'est retrouvé ...

Il a toujours été présent pour mon fils (même si nous étions séparés) puis il y a peu, notre amour est arrivé comme une évidence. L'amour, la compréhension, la complicité, l'attachement mutuel etc. Nous envisageons donc de nous marier religieusement. Pourquoi si tard ou si tôt ? parce que la tentation est grande, même si nous la refrenons. Que nous nous connaissons très bien et que nous voulons vivre ensemble, nous en avons la certitude. Le mariage devient donc, pour ainsi dire, une obligation. Du moins, religieusement. Ceci pour être dans le "licite" et pas dans le haram.


Mes parents (chrétiens) savent que je suis avec lui (ainsi que sa religion) et l'approuve, car il est bienveillant et mes parents ne m'ont jamais vu aussi heureuse (après être passée par des périodes très sombres). Seulement ils ne savent pas que je suis reconvertie. Je ne veux pas les blesser, et je ne veux surtout pas mettre mon futur époux insh'allah en porte à faux car il n'a "rien à voir" avec ma reconversion. Je préfère prendre mon temps et leur emmener en douceur, ils verront avec le temps que je suis de plus en plus sereine, calme, bienveillante avec eux insh'allah

J'invoque Allah pour nous faciliter, pour nous éloigner de la tentation et faire preuve de patience mais nous ne nous voyons pas attendre des années...

Voici mes questions:

- Si mon père approuve notre union générale, peut-on envisager le mariage halal rapidement même si nous envisageons le civil que dans 1 ou 2 ans par exemple? ceci afin de pouvoir envisager une vie à trois (avec mon petit garçon) en accord avec Allah

- Etant donné que mon père n'est pas musulman, est ce que je peux avoir un "témoin" musulman, comme un tuteur lors du mariage halal? ou est ce que mon père doit être là? (je crois avoir lu la réponse mais je prefere redemander)

- Comment se passe le mariage halal?

- Qu'est ce qui invalide le mariage Halal dans son déroulement?

- Est ce que être en présence de l'Imam, un tuteur, et deux témoins suffit pour la validité du mariage? et pouvoir ainsi consommer le mariage (vivre ensemble, avoir des rapports intimes etc.)?


Encore une fois, je lis tout et son contraire et j'ai besoin de vos avis surtout pour la consommation du mariage après le mariage Halal (sans le civil) mais en ayant pour intention de se marier civilement moins d'une année après.

Merci pour votre aide!
Salam
Saadia
Journalisée
musulmanely
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 185


Allahou Akbar


Voir le profil
« Répondre #12 le: Février 08, 2013, 20:09:32 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je remonte ce fil car notre sœur n'a pas eu de réponses!
De plus, je suis également intéressée par la réponse à sa dernière question.
J'ai lu beaucoup de choses divergentes à ce sujet, avez-vous des dalils sur le fait que le mariage civil soit obligatoire ou non ?

BarakAllah ou fikom

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

"Quand bien même tous les arbres de la terre se changeraient en calames (plumes pour écrire), quand bien même l'océan serait un océan d'encre où conflueraient sept autres oceans, les paroles d'Allah ne s'epuiseraient pas, car Allah est Puissant et Sage."
Verset 27, Sourate 31 Luqman
DELIVRE
Invité
« Répondre #13 le: Février 08, 2013, 20:28:01 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                  bismillah


                                                                      Salam Alaykoum



     baraka Oukhty Wink Musulmanely pour avoir remonté ce Fil...... MachAllah

     La réponse est déjà dans le Forum..... InchAllah  mais j'en suis sûr en fait...sauf si le Fil a disparu  Cheesy

   Tout est possible ....   Soubhan' Allah

   Donc devant  allah AL-BÂRI'O  le Mariage Hallal suffit mais pour l'état français,algérien également ,cela ne suffit pas..et d'autres ?

  Allah wa Elem

  le Mariage Civil a été instauré afin de protéger la Femme , car avec seulement un Hallal ,il n'y a pas de preuve juridique ...

  donc,pour l'état français on n'est pas marié ,si on a fait uniquement un Hallal ,donc,aucune (Grande) Mosquée

  par son Imam ne peut faire le Hallal si le Mariage Civil n'a pas été fait ...ou si une date officielle auprès de la Mairie

  n'est pas fixée.....et qu'on emmène cette preuve à l'Imam ..et

  ALLAH SAIT MIEUX

  Pour l'instant "avis personnel " et je vais grouper les Fils  dès possibilité  InchAllah

  et vous verrez le Dalil    InchAllah

  Ce qui signifie qu'une  Sourire Mouslima  Wink abandonnée ici,avec ses Enfants ,n'a aucun recours qu'en cas de Hallal



                                                                   Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #14 le: Février 08, 2013, 21:36:00 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                          bismillah


                                                                       Salam Alaykoum



   Soubhan' Allah  en fait ,comme il y a plusieurs questions....il faut regrouper des tas de Fils ou répondre étape par étape ,

   ce que j'ai fait plus ou moins sur un Fil ,  El Hamdoulilah  il n'y a pas si longtemps  .....  InchAllah

   Oui un Tuteur Muslim est obligatoire

  Alors je vais chercher un Fil sur le Mariage Hallal et je réponds "OUI " à cette question-là :

    Encore une fois, je lis tout et son contraire et j'ai besoin de vos avis surtout pour la consommation du mariage après le mariage Halal

   (sans le civil) mais en ayant pour intention de se marier civilement moins d'une année après.

  Bien-sûr que oui ma chère  Sourire Mouslima  Wink Saadia si le Hallal est fait selon la Chari'a ..aucun problème ;au contraire,

  c'est fait aussi pour cela le Mariage ...."avoir des rapports sexuels licites" ...faut pas qu'on soit hypocrites  bismillah

  Avis personnel en attendant un Dalil   InchAllah

  ALLAH EST SEUL SAVANT

   http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,12816.0.html

   Soubhan' Allah je précise que j'ai participé à plusieurs Mariages Hallal,  El Hamdoulilah  comme Tuteur,Témoin et même..Mari ,

    El Hamdoulilah

     Je voudrais savoir pour le mariage religieux, les "tuteurs" ou "témoins" doivent-ils tous être obligatoirement musulmans? et pratiquants ?
Qu'en est-il pour une femme convertie à l'islam par qui doit-elle se faire représentée? par son frère non musulman est-ce possible ?
merci pour vos réponses, barakallahoulfikoum.
Salam Aleykoum
[/quote]

 Salam Alaykoum


Une femme étant devenue musulmane, ses parents non musulmans n’ont plus aucune tutelle sur elle. Car il n’y a pas de tutelle en cas de différence de religion. Si une autorité musulmane existe dans le pays où vous vivez, elle peut assurer la tutelle (de la femme) compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur Lui) : « Pas de mariage sans tutelle de celle qui n’a pas de tuteur ». (rapporté par Ibn Madja, n° 1880 et l’imam Ahmad et cité dans Sahih al-Dajami n° 7556. A défaut d’une autorité musulmane, l’on doit avoir recours à la référence des musulmans de la place, c’est-à-dire leur responsable écouté comme le directeur du centre islamique, son imam ou son orateur afin qu’ils leur établissent le mariage. Voir la réponse à la question n° 2127. Allah le sait mieux.


Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

 
   http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,21247.0.html

  Voila des recommandations pour la nuit de noces   InchAllah

  http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,18241.0.html

  N'oublions pas que le Mariage Hallal est un Ordre d' allah AL-WALÎYO et le Mariage Civil..des hommes.....

  http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,6612.0.html

  Attention je ne dis pas qu'il ne faut pas respecter l'état et ne pas montrer un noble comportement ... InchAllah

  Mais le Mariage Muslim est le  Mariage Hallal ...pas de discussion possible là-dessus ....   Soubhan' Allah

   Soubhan' Allah je ne vais pas mettre trois mille liens ..le Halla est fait selon les  Règles Islamiques ,  El Hamdoulilah

   le Mariage peut être consommé,   El Hamdoulilah

   ALLAH EST SEUL SAVANT

    Qu' allah AL-BÂSSIT vous Facilite



                                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #15 le: Février 08, 2013, 21:39:27 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                bismillah


                                                                        Salam Alaykoum



    Soubhan' Allah voici un lien sur le déroulement du Hallal    InchAllah

     http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,269.0.html


                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
musulmanely
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 185


Allahou Akbar


Voir le profil
« Répondre #16 le: Février 08, 2013, 22:30:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

BarakAllah ou fik akhi délivré pour tes réponses bien détaillées comme d'habitude.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

"Quand bien même tous les arbres de la terre se changeraient en calames (plumes pour écrire), quand bien même l'océan serait un océan d'encre où conflueraient sept autres oceans, les paroles d'Allah ne s'epuiseraient pas, car Allah est Puissant et Sage."
Verset 27, Sourate 31 Luqman
DELIVRE
Invité
« Répondre #17 le: Février 08, 2013, 23:32:10 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                          bismillah


                                                                             Salam Alaykoum



 Wa fiki Baaraka Allah Oukhty Wink Musulmanely wa   El Hamdoulilah

 Tout bien vient d' allah AR-RÂZZAQ 

   El Hamdoulilah

    Allahou Akbar


                                                                     Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle