Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: 1 [2]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Concentration pendant la prière.  (Lu 37488 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
sultandurif
Enfant
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 14
Localisation: Lyon
Messages: 17



Voir le profil
« Répondre #30 le: Août 11, 2011, 16:12:15 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je voulait dire quelque chose sur la conçentration de la prière,ce qui me déconscentre le plus ce sont le téléphones avec leurs musique le bruit des voitures dehors (bien sur tout ça à la mosquée) mais   El Hamdoulilah j'arrive à faire ma prière correctement mais j'ai un autre petit souci  Undecided je béguai asser et je n'arrive pas à réciter correctement les sourates mais tout ça cessera  InchAllah qu' allah nous guides dans le droit chemin  InchAllah wa

 baraka2
Journalisée

La loi contre les musulmans ne me fait pas peur, car je crois en Allah et ce ne sera pas les kofars qui me feront peur !
Nanou123
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: Paris
Messages: 4



Voir le profil
« Répondre #31 le: Décembre 26, 2011, 17:11:32 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam alikoum wa rahmatoullah wa barakatu
J'ai commencé la prière depuis peu, après quelques problèmes de concentration que je gère tant bien que mal, je me rends compte aujourd'hui que lorsque je suis concentrée je pleure quand je me prosterne et sens une présence qui m'attire vers ma droite du début à la fin... J'ai été soignée contre des djinns qui étaient avec moi, par conséquent je ne pense pas que se soit ça qui me perturbent...
Quelqu'un aurait-il quelques hadiths ou explications à me donner concernant ce ressenti?
Barak Allahou fikoum
Salam alikoum
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #32 le: Avril 25, 2012, 08:54:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Macha Allah wa barak Allahou fik mon frère

pour ce très beaux partage Allahou Akbar en plus j'aime beaucoup la manière d'expliquer les choses de ce grand Monsieur

Barak Allahou fik encore une fois et qu'Allah swt te récompense pour tous les partages dont tu nous fais profiter  El Hamdoulilah


Wa 'alaykoum salam
Journalisée
De-Passage
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 533



Voir le profil
« Répondre #33 le: Mai 18, 2012, 19:49:58 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Cela dit les sens qui donnent vie à la prière sont multiples et nombreux :

- Le premier sens : la présence du coeur (hudûr al qalb) comme nous l'avons indiqué. Cela signifie que le coeur doit se vider de tout ce qui ne l'absorbe pas, car la cause en cela réside dans la préoccupation. En effet, lorsqu'une chose te préoccupe, ton coeur devient nécessairement présent. Il n'y a donc aucun autre remède pour assurer sa présence que de concentrer sa préoccupation sur la prière. Mais l'action de concentrer et de diriger la préoccupation peut faiblir et se renforcer en fonction du degré de puissance de la foi en la vie future et du mépris du bas-monde. Ainsi lorsque tu vois que ton coeur n'est pas présent dans la prière, sache que la cause en est la faiblesse de la foi (da'f al-imân). Efforce-toi donc de renforcer ta croyance.

- Le deuxième sens : la compréhension du sens des paroles (tafahhum li-ma'nâ al-kalâm) car il s'agit d'une question qui déborde la présence du coeur. En effet, il arrive au coeur d'être présent avec les mots à l'exclusion du sens. Il convient donc de diriger le mental vers la perception du sens en repoussant les associations d'idées (al-khawâtir) préoccupantes et en coupant cours à leurs matières, car si les matières ne sont pas coupées, l'association d'idées ne les quitte pas. Or ces matières sont, soit extérieures comme tout ce qu'absorbent l'ouïe et la vue, soit intérieures, et il est plus difficile de s'en débarrasser, comme lorsqu'on est harassé par les soucis dans les méandres du bas-monde. La pensée ne peut plus se concentrer sur un seul objet, et le fait, par exemple, de baisser le regard ne suffit plus parce que ce qui a touché le coeur est déjà suffisant pour l'occuper. Le remède pour cela, lorsqu'il s'agit des matières extérieures, consiste à couper court à ce qui occupe l'ouïe et la vue. Ce remède consiste pour l'orant à se rapprocher de la qibla, à regarder l'endroit où il se prosterne, à se méfier en prière des objets et des espaces décorés, à ne rien garder auprès de soi qui puisse absorber les sens. En effet lorsque le Prophète - صلى الله عليه وآله
وسلن - a prié dans un vêtement qui portait des motifs décoratifs, il l'a enlevé en disant : « Il a, tout à l'heure, détourné ma concentration dans la prière ».5 S'il s'agit de matières intérieures, le moyen pour y remédier consiste pour le fidèle à ramener par la force son âme à la récitation qu'il fait dans la prière et à l'en occuper. Il doit se préparer avant d'entrer en prière, en réglant ses affaires, en s'efforçant de vider son coeur et en ravivant le souvenir de la vie future, la gravité de se trouver (khatr al-qiyâm bayna yaday Allah - 'azza wa jalla -) en présence de Allah - عز وجل - et l'horreur des débuts du Jour des comptes. Si ses pensées ne s'apaisent pas devant tout cela, qu'il sache alors qu'il ne pense en fait qu'à ce qui l'intéresse et à ce qu'il désire. Il doit abandonner ces désirs et rompre avec ses attaches.

Sache également que lorsque le mal est enraciné, seul un remède puissant peut l'enrayer. Si ce mal devient puissant, il ne cesse d'attirer l'orant qui passe son temps à s'en débarrasser tout au long de la prière, qui se passe ainsi entre attraction et arrachement. Cela s'apparente au cas d'un homme se trouvant sous un arbre, qui désire avoir des idées claires alors qu'autour de lui, le bruit des oiseaux le gêne. Aussi, il se met à les chasser avec un bâton, mais dès que sa pensée devient claire, les oiseaux reviennent à la charge et il se met à les chasser. On lui a dit alors : « C'est quelque chose qui ne cessera pas. Si tu veux en être délivré, tu dois couper l'arbre ». Il en va de même de l'arbre du désir : lorsqu'il grandit et que ses branches se ramifient, il attire les pensées à l'instar de l'attirance des oiseaux par les arbres et des mouches par les saletés. Ainsi toute la vie de l'âme s'épuise à repousser ce qui ne peut être repoussé. Or la cause de ce désir, qui implique tout cet éparpillement des pensées, c'est l'amour du bas-monde.

On a demandé à 'Âmir ibn Abd Qays - رحمه الله - :« Ton âme te fait-elle penser à quelque chose parmi les affaires du bas-monde pendant que tu es en prière ? » Il a répondu : « Je préfère être transpercé par les lances plutôt que de connaître ce genre de choses ! »6

Mukhtasar Minhâj al-Qâsidîn
Par l'Imâm Ibn Qudâma Al-Maqdisî
« Dernière édition: Décembre 27, 2013, 10:24:55 par Musc_☼ » Journalisée
inconnu74
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 31
Localisation: Annecy
Messages: 9



Voir le profil
« Répondre #34 le: Mars 18, 2013, 21:10:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

J'ai besoin de comprendre, depuis tout petit je m'intéresse à la religion, j'apprend, je lis, je prends des cours pour apprendre l'arabe et des sourates, j'écoute régulièrement du coran, j'ai toujours essayé de fréquenter des gens de droit, j'essaye de faire du bien, de bien me comporter avec mes parents, avec mes collègues au boulot, avec ma femme, mais malgré tout ça je n'arrive pas à prier et à m'y accorcher, j'ai jamais prié plus de quelques mois à la suite dans ma vie et j'ai déjà 30 ans, il n'y a pas un jour ou je ne pense pas à faire la prière, des jours je me lève je la fais puis arrivé l'heure du dohr je ne la fais plus, moi je pense que c'est la flème, mes amis font la prière, mes parents prient, ma femme prie tous les jours  El Hamdoulilah mais moi je suis là, je les regarde faire et je m'énèrve contre moi, j'essaye d'aller à la jemouha chaque vendredi me disant que ça m'aidera à me familiariser avec la prière, mais rien, je suis même entrain de lacher mes cours d'arabe car ils tombent pendant le maghreb et j'ai l'impression d'être un hypocrite car je prie qu'à ce moment là et après j'arrête, alors j'aimerais savoir si il y a des personnes à  qui c'est arrivé, et si oui comment ont t-ils fait pour s'accrocher à la prière.  baraka2 pour vos conseils et vos réponses.
Journalisée
Mounira Tinaou
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 20
Localisation: niger
Messages: 23



Voir le profil
« Répondre #35 le: Mars 19, 2013, 18:24:08 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 InchAllah mon frère ça ira
si tu peux mettre des alarmes à chaque heure de prière ce serait un grand effort mais rappelle toi mon frère à chaque fois qu' allah a dit dans son glorieux QUR'AN     
"" malheur à ceux qui prient en retardant leur salat ""
et puis sacrifie toi une nuit et présente ta préoccupation à  allah je suis sure qu'il t'aidera
bon courage et ne désespère pas
 InchAllah InchAllah InchAllah Salam Alaykoum Sourire Mouslima
Journalisée
convertie30
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 23
Messages: 346



Voir le profil
« Répondre #36 le: Mars 19, 2013, 19:51:30 »
Share   Modifier le messageModifier

Aleykoum salam wa rahatoulah wa barakatouh

As-tu pensé à faire une roqya?
Car bien souvent le problème vient de là.
C'est arrivé à plusieurs personnes de mon entourage, après une roqya tout est rentré dans l'ordre  El Hamdoulilah
Boire de l'eau coranisée, se laver avec...
Tu peux toujours essayer  InchAllah ca ne te fera pas de mal, au contraire ca n'apporte que tu bien.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

inconnu74
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 31
Localisation: Annecy
Messages: 9



Voir le profil
« Répondre #37 le: Mars 23, 2013, 21:14:19 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Merci à tous pour vos réponses  baraka2, j'ai déjà pensé à la roqia mais je ne l'ai jamais pratiqué,  InchAllah je vais essayer et je souhaite vraiment que ça aura un effet sur moi,  Soubhan' Allah j'aime la religion, j'essaye de de m'interdir le blamable et je recommande le convenable, mais sur ce point je n'arrive pas et vu l'age que j'ai, je ne peux plus perdre de temps, j'ai déjà beaucoup d'année à rattraper. Qu'Allah nous guide sur le droit chemin qu'il nous donne l'endurance et la patience. Amine
Journalisée
Shaak
Enfant
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 14
Localisation: Dakar
Messages: 4



Voir le profil
« Répondre #38 le: Juillet 01, 2013, 16:54:01 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh frères et soeurs! Voilà, j'ai 13 ans et je n'ai pas reçu d'éducation religieuse. J'ai appris à prier à l'aide de vidéos et de sites internet, et je me suis accrochée à la prière pendant longtemps, avant de finalement relâcher les efforts, sans même que je ne sache pourquoi. Malgré tout, j'ai continué à essayer encore et encore, priant pendant de courtes périodes et relâchant, et j'enchaînai ainsi des périodes où je priais et où je ne priais pas, malgré tous mes efforts ! Je continuais à prêcher autour de moi, et j'ai même converti deux personnes grâce à Allah, leur rappelant l'importance de la prière, j'ai facilité à un ami l'apprentissage de la prière, mais malgré tout cela, avec tous mes efforts pour me rapprocher de la religion, j'ai toujours un blocage lorsque je dois me lever pour aller prier, et c'est plus fort que moi. Quand j'arrive à prier je demande à Allah de m'aider à continuer et d'agrandir la foi dans mon coeur pour que je puisse faire ce que je conseille et apprends aux autres mais je n'y arrive pas. Comment pourrais-je me remettre enfin à la prière, sans arrêter? Et pourquoi je n'y arrive pas?
Merci de m'avoir lue, passez une bonne journée!
 Allahou Akbar
Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 42
Localisation: 83
Messages: 5770


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #39 le: Juillet 01, 2013, 17:04:44 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  baraka ma oukhty et soit la bienvenue parmi l'oumma qui s'agrandie chaque jour  El Hamdoulilah  El Hamdoulilah  baraka mais je me suis permise de regroupé ton fil ici car il traite le même sujet  MachAllah  El Hamdoulilah  Soubhan' Allah ma soeur qu'allah  Razza wa jal continu a te guider dans le droit chemin te facilite cette épreuve et éloigne de toi le chaytan a3oudou bilah minna chaytan rajim  baraka je te mets cette vidéo qui est très intéressante  MachAllah sur le chaytan le lapidé et la salate  Allahou Akbar en espérant que tu auras d'autres conseils  InchAllah pour ne plus arr^ter la plus importante et belle chose qu'allah nous ai donner la chance de faire la Salât occupe une place qui vient immédiatement après l’Attestation de Foi, et Allah le Très Haut dans Son Livre Saint, le Glorieux Coran, nous exhorte à maintes reprises :

{ Accomplissez la Salât }



 
qu'allah  Razza wa jal nous assiste baraka  baraka2 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juillet 01, 2013, 17:14:27 par ¤ Um-Tessnime ¤ » Journalisée

fatim
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: ouagadougou
Messages: 150


ALLAH TU ES LE MISERICORDIEUX, PARDONNE MOI donc


Voir le profil
« Répondre #40 le: Juillet 01, 2013, 22:50:38 »
Share   Modifier le messageModifier

Assalamou aleykoum
Soubhanallah mon comme l'a dit la soeur j'aimerais que tu pense souvent a la mort s'il t'arrive de ne pas prier au moment que les gens prient. Dis toi que si tu mourai a l'instant meme? Soubhanallah avis personnel
Wa aleykoum salam
Journalisée
Um~Tariq
Invité
« Répondre #41 le: Juillet 09, 2013, 07:05:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah baraka2


Celui qui est assidu aux cinq prières...
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Hanthala (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui est assidu aux cinq prières, à leurs inclinaisons, à leurs prosternations,
à leurs temps et sait qu'elles sont une vérité venant d'Allah, rentre dans le paradis ».

(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°381)

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juillet 09, 2013, 07:23:35 par Um♥Tariq » Journalisée
muslima21300
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 30
Localisation: Aulnay
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #42 le: Juillet 13, 2013, 08:33:59 »
Share   Modifier le messageModifier

SoubhanAllah !!!!
Salam oi 3alaykoum tout d'abord. Des que j'ai lu ton post je me suis reconnue et je me suis inscrire sur ce forum.
Pour moi c est la meme chose: je me sens très proche d Allah pourtant je n arrive pas à prier, je fais mes ablutions, je fais sobh et dhor généralement et après je n y arrive plus. Je n arrive pas à l expliquer ( dans ma tete je sais que c est mal, au début je cherchais des excuses: enceinte, fatigue etc) mais la il faut l avouer je n ai pas d excuse! Pendant que je prie je baille tout le temps je ne suis pas concentre et j essaie de finir vite la prière, j'ai chaud aussi des fois. Dans ma vie j'ai toujours conseillé et réussi à convaincre des personnes k la salat est FONDAMENTALE et je le sais mais impossible de prier. Je suis perdue j'ai 30 ans et j'ai peut de mourir comme ça et d aller en enfer.
Peut-être que je suis ensorcelée ou autres...
Ce soir de ramadan j'ai surfe sur le net et j'ai vu que l'on pouvait se guérir ( si j'ai quelque chose ) par la roquiya. Mais vers qui se tourner? Il y a tellement de charlatans.
Qui a la même chose k moi?
Journalisée
saïd57
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 36
Localisation: metz
Messages: 11



Voir le profil
« Répondre #43 le: Septembre 26, 2013, 18:18:14 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mes Rire Mouslim et  Sourire Mouslima , a chaque fois que je prie j'ai l' impression que ma prière n'est pas correct pourtant je la connai et je sais la faire, je me demande si ce n est pas parce que je suis pas assez concentrer ou peut être ma foi qui diminu, quand je pri pas je me sens pas bien
je sais plus quoi penser,
il y a t'il des solutions?
« Dernière édition: Septembre 26, 2013, 18:19:13 par DELIVRE » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #44 le: Septembre 26, 2013, 19:32:32 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                       bismillah



                                                                                     Salam Alaykoum


   Soubhan' Allah  mon cher Rire Mouslim dans tous ces Fils regroupés ,  El Hamdoulilah

   il y a beaucoup de réponses concernant ta situation ..... InchAllah

  Allah y Sahel




                                                                                      Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
idrissi
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: rennes
Messages: 63



Voir le profil
« Répondre #45 le: Septembre 26, 2013, 23:32:12 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 bismillah

Voici les quelques conseils trouvés pour la concentration de la priere,  InchAllah, j'espere que cela aidera certains :

Le recueillement et la concentration.

La concentration peut faiblir et se renforcer en fonction du degré de puissance de la foi en la vie future et du mépris du bas monde. Lorsque l'on remarque que notre cœur n'est pas présent dans la prière, c'est à cause de la faiblesse de la foi. Et la cause de la faiblesse de la foi, c'est l'amour de ce bas monde.

On a demandé à Amir Ibn Abd Qays (radiya lahou 'anhou):
« Ton âme te fait-elle penser à quelque chose parmi mes affaires du bas monde pendant que tu es en prière? »
Il a répondu:
« Je préfère être transpercé par les lances plutôt que de connaître ce genre de choses. »

Déraciner du cœur l'amour du bas monde est une chose difficile et l'effacer entièrement est chose rare. Aussi il convient de s'y exercer dans la mesure du possible, et c'est Dieu qui accorde le succès et l'assistance.

                                      Quelques conseils pour la concentration:

1) Se préparer: la concentration commence dès les ablutions, penser aux péchés qui tombent avec l'eau des ablutions, mettre de « beaux » vêtements qui ne nous gênent pas pendant la prière parce qu'il sont trop serrés, ou qu'on marche dessus... Faire l'adhan, puis l'iqâma. Tout cela est un rituel pour entrer en concentration. Si on a vraiment du mal à se concentré, faire un petit ta'lim avant la prière, prendre un livre de hadiths et lire ceux qui se reportes à la valeur de la prière, la concentration, … ou lire un peu de Coran

2) Prier dans une pièce calme, pas au plein milieu du salon, avec les enfants qui court partout,  s'installer dans un endroit propre, calme, sans télé, sans chose qui pourrait déconcentrer.

3) Si on a quelque chose à faire, le faire avant pour ne y penser pendant la prière, bien sûr si cela ne dépasse pas le temps légale de la prière. Ne pas prier si on a quelque chose sur le feu ou qu’on a envie d'aller au toilette. Ou quand le repas est servi.

4) Penser qu'on se met devant la Kaba'a et penser qu'on est à la Mecque.
 
5) Penser qu'on est devant Dieu, le respect que cela sous-entend. Si on est devant le Président on ne va pas être déconcentré, dire n'importe quoi, alors devant Dieu?

6) Il est conseillé d'imaginer le paradis sur notre droite et l'enfer sur la gauche ou de penser que c'est son dernier jour de vie, pour se pousser encore plus à être concentré dans sa prière ou alors, pensez très fort aux supplices de l'enfer. En se souvenant de ses pêchés, on souhaite ardemment d'Allah nous préserve du châtiment du feu et qu'il accepte notre prière.

7) Voici encore autre chose n'oublions pas non plus que c'est shaytan qui nous détourne de notre prière. Voici les conseils de Notre Prophète Bien aimé (sallâllâhou alayhi wa Salam) :
Si une personne prie et que les insufflations de shaytan envahissent ses pensées dans ses prières lui causant des problèmes dans la récitation du Coran et lui font douter des raka’ats accomplies que doit il faire ?
C’est arrivé à un des compagnons du Prophète dont le nom est Uthman Bin Abi Al-Aas (radiya lahou 'anhou), il est donc venu se plaindre au Prophète (sallâllâhou alayhi wa Salam ) et il lui dit « Le shaytan vient entre moi et ma prière et me cause des problèmes avec ma récitation ».  Le Messager d'Allah (sallâllâhou alayhi wa Salam) a dit : « C'est un shaytan appelé Khanzab, ainsi si vous sentez sa présence, cherchez le refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ)  et soufflez une brume à votre gauche trois fois. » Il a dit : « J'ai appliqué ce conseil et Allah (soubhânahou wa ta'âlâ) m'a débarrassé de lui. »
 
 Ce hadith inclut deux façons de se débarrasser du shaytan de la prière:
 
- Premièrement il faut chercher refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ) contre le mal du shaytan en prononçant ces mots de refuge: « Je cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le lapidé » « A'oudhou billahi minach-chai'tanirajim ».
 
- Deuxièmement : en soufflant une brume à gauche trois fois. Ce souffle est essentiellement de l'air semblable au crachement, mais avec une brume infime de salive, à condition que cela ne dérange pas la personne à côté de lui, ni rende le masjid (la mosquée) sale.

- Prier lentement, en réfléchissant à ce que l'on dit, même si on ne comprend pas l'arabe. S'arrêter après chaque verset et se le traduire dans la tête pour bien savoir ce qu'on dit. Utiliser le tajwid pour prononcer les sourates ça aide à la concentration.
Dans le livre « La prière du Prophète (sallallahou alayhi wa salam) » du le cheikh Albani (rahimoulah),  on peut lire en page 36-37:
 « La sounnah dans la lecture du Coran est de lire verset par verset par exemple:
« Bismilahi rahmani rahim »
 puis on s'arrête,
« Al hamdoulilahi rabil alamin »
s'arrêter, et lire...
Ca permet aussi d'être concentré si on fait attention a bien articuler et bien prononcer chaque sourate.
 Il va de soi que les formules contre chaytan doivent être réciter comme:
"Ahouzou bilahi mina chaytani radjim min hamzihi wa nafkhihi wa nafthihi"  (« Je cherche la protection d'Allah contre satan le maudit, contre ses insinuations, ses insufflations et ses poésies érotiques »).

9) Prendre le temps de s'incliner, de se prosterner, que les membres se reposent. Le Prophète (sallallahou alayhi wa salam ) fessait une inclinaison qui durait autant que sa récitation et une prosternation toute aussi longue. 

10) Essayer pour les louanges que l'on fait (Subhana rabbi l'azim wa bihamdihi....) ou pour l'istighfar (demander pardon), essayer de les associer (excusez moi du terme) à une situation vécue par exemple : « Al hamdou lillah qui m'a donné ceci, cela, qui a fait ceci, cela.... », « Astaghfiroullah parce que j'ai fait ceci, cela, j'ai dis ça, je n'ai pas fais ça .... » comme ça on fait notre prière avec beaucoup plus de sincérité et donc de concentration.
Aussi pendant premier soujoud, demander à Allah (soubhanahou wa ta'ala) de nous donner de la concentration dans cette prière et dans les autres et d'éloigner le waswas. Ça pousse à faire des efforts car on se sent mal de demander quelque chose à Allah et de ne pas faire les efforts par la suite.
 
11) Après la prière ne pas se précipiter à une autre occupation, rester encore un peu assis.
 

Sources : - «  L’éthique du Musulman – Les fondements de la morale » -  Mohammad Al Ghazali -Editions Al Qalam 1993
K7 vidéo de Hassan Iquioussen « La prière et la concentration ».

Dieu seul sait!

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
~۞Azad۞~
Global Moderator
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 20
Localisation: 92
Messages: 834


" Femme sans pudeur, mets sans saveur. "


Voir le profil
« Répondre #46 le: Septembre 26, 2013, 23:42:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 MachAllah MachAllah

 Baraka Allahou Fik Akhy


 Salam Alaykoum
Journalisée

"La pudeur fait partie de la foi et la foi est au paradis.
L'obscénité fait partie de la bassesse et la bassesse est dans le feu"

T'aime ou T'aime pas mon jilbeb je l'enlève pas
Musc_88
Invité
« Répondre #47 le: Décembre 27, 2013, 10:24:16 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


               Le recueillement et la concentration.

La concentration peut faiblir et se renforcer en fonction du degré de puissance de la foi
en la vie future et du mépris du bas monde. Lorsque l'on remarque que notre cœur n'est pas présent dans la prière,
c'est à cause de la faiblesse de la foi. Et la cause de la faiblesse de la foi, c'est l'amour de ce bas monde.


On a demandé à Amir Ibn Abd Qays (radiya lahou 'anhou):
« Ton âme te fait-elle penser à quelque chose parmi mes affaires du bas monde pendant que tu es en prière? »
Il a répondu:
« Je préfère être transpercé par les lances plutôt que de connaître ce genre de choses. »


Déraciner du cœur l'amour du bas monde est une chose difficile et l'effacer entièrement est chose rare.
Aussi il convient de s'y exercer dans la mesure du possible, et c'est Dieu qui accorde le succès et l'assistance.


                                      Quelques conseils pour la concentration:

1) Se préparer: la concentration commence dès les ablutions, penser aux péchés qui tombent
avec l'eau des ablutions, mettre de « beaux » vêtements qui ne nous gênent pas pendant la prière parce
qu'il sont trop serrés, ou qu'on marche dessus... Faire l'adhan, puis l'iqâma. Tout cela est un rituel pour
entrer en concentration. Si on a vraiment du mal à se concentré, faire un petit ta'lim avant la prière,
prendre un livre de hadiths et lire ceux qui se reportes à la valeur de la prière, la concentration, …
ou lire un peu de Coran


2) Prier dans une pièce calme, pas au plein milieu du salon, avec les enfants qui court partout, 
s'installer dans un endroit propre, calme, sans télé, sans chose qui pourrait déconcentrer.


3) Si on a quelque chose à faire, le faire avant pour ne y penser pendant la prière,
bien sûr si cela ne dépasse pas le temps légale de la prière. Ne pas prier si on a quelque chose sur le feu
ou qu’on a envie d'aller au toilette. Ou quand le repas est servi.


4) Penser qu'on se met devant la Kaba'a et penser qu'on est à la Mecque.
 
5) Penser qu'on est devant Dieu, le respect que cela sous-entend.
Si on est devant le Président on ne va pas être déconcentré, dire n'importe quoi, alors devant Dieu?


6) Il est conseillé d'imaginer le paradis sur notre droite et l'enfer sur la gauche ou
de penser que c'est son dernier jour de vie, pour se pousser encore plus à être concentré dans sa prière ou alors,
pensez très fort aux supplices de l'enfer.
En se souvenant de ses pêchés, on souhaite ardemment d'Allah nous préserve du châtiment du feu et
qu'il accepte notre prière.


7) Voici encore autre chose n'oublions pas non plus que c'est shaytan qui nous détourne
de notre prière. Voici les conseils de Notre Prophète Bien aimé (sallâllâhou alayhi wa Salam) :
Si une personne prie et que les insufflations de shaytan envahissent ses pensées dans ses prières
lui causant des problèmes dans la récitation du Coran et lui font douter des raka’ats accomplies que doit il faire ?
C’est arrivé à un des compagnons du Prophète dont le nom est Uthman Bin Abi Al-Aas (radiya lahou 'anhou),
il est donc venu se plaindre au Prophète (sallâllâhou alayhi wa Salam ) et il lui dit
« Le shaytan vient entre moi et ma prière et me cause des problèmes avec ma récitation ». 
Le Messager d'Allah (sallâllâhou alayhi wa Salam) a dit : « C'est un shaytan appelé Khanzab,
ainsi si vous sentez sa présence, cherchez le refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ)  et
soufflez une brume à votre gauche trois fois. » Il a dit : « J'ai appliqué ce conseil et Allah (soubhânahou wa ta'âlâ)
m'a débarrassé de lui. »
 
 Ce hadith inclut deux façons de se débarrasser du shaytan de la prière:
 
- Premièrement il faut chercher refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ) contre le mal
du shaytan en prononçant ces mots de refuge: « Je cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le lapidé »
« A'oudhou billahi minach-chai'tanirajim ».
 
- Deuxièmement : en soufflant une brume à gauche trois fois. Ce souffle est essentiellement
de l'air semblable au crachement, mais avec une brume infime de salive, à condition que cela ne dérange pas
la personne à côté de lui, ni rende le masjid (la mosquée) sale.


Cool Prier lentement, en réfléchissant à ce que l'on dit, même si on ne comprend pas l'arabe.
S'arrêter après chaque verset et se le traduire dans la tête pour bien savoir ce qu'on dit.
Utiliser le tajwid pour prononcer les sourates ça aide à la concentration.
Dans le livre « La prière du Prophète (sallallahou alayhi wa salam) » du le cheikh Albani (rahimoulah), 
on peut lire en page 36-37:
 « La sounnah dans la lecture du Coran est de lire verset par verset par exemple:
« Bismilahi rahmani rahim »
 puis on s'arrête,
« Al hamdoulilahi rabil alamin »
s'arrêter, et lire...
Ca permet aussi d'être concentré si on fait attention a bien articuler et bien prononcer chaque sourate.
 Il va de soi que les formules contre chaytan doivent être réciter comme:
"Ahouzou bilahi mina chaytani radjim min hamzihi wa nafkhihi wa nafthihi" 
(« Je cherche la protection d'Allah contre satan le maudit, contre ses insinuations,
ses insufflations et ses poésies érotiques »).


9) Prendre le temps de s'incliner, de se prosterner, que les membres se reposent.
Le Prophète (sallallahou alayhi wa salam ) fessait une inclinaison qui durait autant que sa récitation et
une prosternation toute aussi longue.
 

10) Essayer pour les louanges que l'on fait (Subhana rabbi l'azim wa bihamdihi....)
ou pour l'istighfar (demander pardon), essayer de les associer (excusez moi du terme) à une situation
vécue par exemple : « Al hamdou lillah qui m'a donné ceci, cela, qui a fait ceci, cela.... »,
« Astaghfiroullah parce que j'ai fait ceci, cela, j'ai dis ça, je n'ai pas fais ça .... »
comme ça on fait notre prière avec beaucoup plus de sincérité et donc de concentration.
Aussi pendant premier soujoud, demander à Allah (soubhanahou wa ta'ala) de nous donner
de la concentration dans cette prière et dans les autres et d'éloigner le waswas.
Ça pousse à faire des efforts car on se sent mal de demander quelque chose à Allah et
de ne pas faire les efforts par la suite.

 
11) Après la prière ne pas se précipiter à une autre occupation, rester encore un peu assis.
 

Sources : - «  L’éthique du Musulman – Les fondements de la morale » - 
Mohammad Al Ghazali -Editions Al Qalam 1993
K7 vidéo de Hassan Iquioussen « La prière et la concentration ».


 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: 1 [2]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1 RC3 | SMF © 2001-2006, Lewis Media

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM