Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: « Que seuls ceux qui sont purifiés touchent le coran »  (Lu 7558 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« le: Février 16, 2010, 22:20:20 »
Share   Modifier le messageModifier

   
                             

  
« Que seuls ceux qui sont purifiés touchent le coran »



     



 

D’après ‘Abdullâh Ibn Abî Bakr (rahimahullâh) - Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a adressé à ‘Amr Ibn Hazm une lettre qui dit :  
  
« Que seuls ceux qui sont purifiés touchent le Qor’ân »
         
Rapporté par Mâlik avec une chaîne de transmission « Moursal » [1]  
  
     
  


        Le degré d’authenticité du hadîth  
 
        
  
Il y a certes une divergence de la part des spécialistes sur ce hadîth et son authentification. Abû Dâwoud a dit : La chaîne de transmission de ce hadîth n’est pas authentique […] Ce hadîth a été authentifié par al-Hâkim, Ibn Hibbân, al-Bayhaqî – Et l’Imâm Ahmed a dit : J’espère que ce hadîth est authentique […]  

        
  
    
    
 
  

  
     Les mots utilisés dans le hadîth  
 
         
        Seuls ceux qui sont purifiés : Purifié est un mot qui a plusieurs sens. Il englobe la purification de ce qui est considéré comme une impureté majeure, et il englobe ce qui est considéré comme une impureté mineure. Comme il englobe celui qui porte sur lui une impureté. Le dire prédominant dans ce qui est voulu en cela, c’est ce qui est considéré comme une impureté mineure, comme cela sera expliqué dans la clarification de la parole dans la jurisprudence du hadîth – Insha
Allâh.
 
          
        Al-Qor’ân : Son origine à comme synonyme la lecture. Ensuite son déplacement. Et il a été transmis en tant que Parole miraculeuse descendue sur le Prophète Muhammad (sallallahu ‘alayhi wa sallam) liée au chapitre de ce qui englobe l’origine sur l’exécutant [Bâb itlâq al-masdar ‘ala maf’oûlihi].
        
     

  
    Ce qu’il y a à prendre du hadîth
 
1 Lorsque le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a envoyé à Najrân ‘Amr Ibn Hazm al-Ansârî afin qu’il leur apprenne la religion, il lui a écrit ce livre énorme qui rassemble de nombreuses traditions [Sounans] acceptées par la Communauté.   Al-Hâkim a dit : Le hadîth de ‘Amr Ibn Hazm fait parti des bases de l’Islâm.  
          
2  Dans ce livre : « Que seuls ceux qui sont purifiés touchent le Qor’ân », l’auteur a développé l’explication de l’interdiction de celui en état d’impureté mineure de le toucher [le Qor’ân], de même pour celui en état d’impureté majeure, à plus forte raison.  

3  Le sens apparent du hadîth interdit de toucher le Qor’ân sans une barrière et sans être en état d’ablution.  
        
4  Le ministre Ibn Habîrah [2]
a     dit :
        Il y a un consensus sur le fait qu’il n’est pas permis de toucher le Qor’ân     sans une barrière. SHeikh al-Islâm [Ibn Taymiyyah] a dit : selon les 4 dogmes de pensées, il n’est pas permis de toucher le Qor’ân sans être en état de pureté. Ce qu’indiquent le Qor’ân et la Sounnah est qu’il n’est pas permis à la personne en état d’impureté de toucher le Qor’ân ; et cela est le dire de la majorité [des savants] et ce qui est bien connu chez les Compagnons.

5  Et pour ce qui est de le toucher en état d’impureté mineure, ceci se présente de deux façons :
 
            

  • Le premier : L’interdiction, qui a le même jugement que pour l’état d’impureté majeure.


  • Le deuxième : La permission par nécessité.

         Il est dit dans « al-Insâf » : Il est rapporté deux versions du dogme [de l’Imâm Ahmed].
        
         SHeikh ‘Abdullâh Abâbatîn a dit : Ce qui est bien connu du dogme [de l’Imâm Ahmed] est que cela n’est pas permis.
         Et il est rapporté dans l’une des deux versions d’après Ahmed la permission.

    6 Seuls ceux qui sont purifiés: Ce terme a plusieurs sens qui sont au nombre de quatre :
     
            
        

  • Ce qui est voulu par le terme « Purifié », c’est le musulman.      
    Comme Allâh – Ta’âla – dit : « Les associateurs ne sont qu’impureté » [3]
    Ce qui est voulu par cela, c’est la purification au niveau du sens dogmatique.

        

    • Ce qui est voulu, c’est la purification de l’impureté.
            Comme ce que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit de la chatte :
            
              « Elle n’est pas impure. »      

       

  • Ce qui est voulu, c’est la purification de l’état d’impureté majeure après un rapport intime.
Ce qui a été rapporté d’après Ahmed, Abû Dâwoud, at-Tirmidhî, an-Nassâ-î, Ibn Mâdja d’après ‘Alî, est que le Prophète a dit :

« Ceci est permis [lire le Qor’ân] à celui qui ne traîne pas une souillure majeure. »[/i][/i]       [/b]
   

  • Ce qui est voulu par la purification, ce sont les ablutions.
        Il a été rapporté, d’après al-Bukhârî et Muslim, que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :
        
« Allâh n’accepte pas la prière de l’un d’entre vous s’il est en état d’impureté, jusqu’à ce qu’il fasse ses ablutions. »
[/i]  
        
Tous ces sens de la purification entrent dans ce qui peut être voulu dans législation de ce hadîth.
Et nous n’avons pas de prédominance particulière qui l’emporterait sur l’autre. Car l’un porte l’autre, l’impureté mineure, et c’est une certitude. C’est donc l’avis de la majorité [des savants] des quatre dogmes [de pensée] et ceux qui les ont suivit.[/b]

Ceci dit, ils ne donnent pas de preuve forte sur la question de l’interdiction pour la personne en état d’impureté de toucher le Qor’ân. Le doute quant à l’authenticité de cet avis est bien présent, et certes le fait de s’en abstenir par précaution est ce qui prédomine.
    
Ibn Ruchd a dit : La raison de leur divergence [aux savants] est due à la compréhension qu’ils ont eu de la Parole d’Allâh – Ta’âla :
    
« que seuls les purifiés touchent »
[4] entre « les purifiés » qui sont les enfants de Âdam [au sens général du terme donc l’être humain], et entre les Anges. Et entre cette interprétation comprise comme une interdiction et celle qui est comprise comme n’étant pas une interdiction.
    
     Ceux qui ont compris  « les purifiés » comme étant les enfants de Âdam [au sens général du terme] disent : Il n’est pas permis de toucher le Qor’ân si ce n’est en état de pureté. Et ceux qui ont pris cela comme une information seulement, comprennent le terme « les purifiés » comme étant les Anges et disent : Il n’y a pas dans ce verset une preuve qui conditionne la purification pour celui qui touche le Qor’ân.
    
     Et donc, il n’y a pas de preuve du Livre ou de la Sounnah attestant ce dire pour qui n’accepte pas ce hadîth.
 
7  Dans ce hadîth, il y a le fait d’honorer le Qor’ân.
    
Il doit être obligatoirement sacralisé et il n’est pas permis de toucher le Qor’ân avec une impureté, comme de l’emporter dans un endroit inapproprié, d’accrocher des versets sur les murs. ou de le réciter en un endroit de divertissement ou auprès d’un chanteur, ou auprès d’une personne qui fume la cigarette, ou en un endroit à vacarme
où les gens lèvent leur voix, et tout ce qui peut ressembler à cela dans le manque de respect et de considération à l’égard du Livre d’Allâh – Ta’âla. [5
]
        
Notes

[1] Le hadîth moursal : est un hadîth altéré - soit il manque un compagnon
dans la chaîne, soit il s’arrête au niveau d’un des suivants des
compagnons.
[2] Son nom complet est Ibn Habîrah Ibn Habîrah al-Wazîr al-Kâmil, érudit
et éminent savant hanbalite réputé pour son équitablilité – auteur de
« at-Tassânif » - Abû al-Moudhfar Yahya Ibn Muhammad Ibn Habîrah Ibn
Sa’d Ibn Hassan Ibn Djahm ach-Chaybânî al-Hanbalî al-‘Irâqî.
[3] Coran, 9/28
[4] Coran,     56/79
[5] Kitâb « Tawdhîh ul-Ahkâm min Bouloûgh al-Marâm » du SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm, 1/349-353


        
Cheikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abder-Rahmân al-Bassâm
 
3ilm char3i

   
« Dernière édition: Août 09, 2012, 09:26:05 par Um♥Rayhane » Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
DELIVRE
Invité
« Répondre #1 le: Février 19, 2010, 09:32:33 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                            bismillah


                                                        Salam Alaykoum


     baraka ma Jeune  Sourire Mouslima  Wink pour ce Rappel très Explicite sur la Pureté envers EL-QUR'AN ,car

     Soubhan' Allah  il y a encore des divergeances,mais après t'avoir lue, El Hamdoulilah   

     car plus de question à se poser,mais  bismillah obéir ,donc,appliquer ... InchAllah


                                                   Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« Répondre #2 le: Février 19, 2010, 17:02:23 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

wa fika barak Allahou akhi

 El Hamdoulilah !
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
hebmaster
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 37
Localisation: Paris
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #3 le: Février 20, 2010, 02:43:36 »
Share   Modifier le messageModifier

Et pour les coran électronique faut-il être purifié pour l'utiliser?
Journalisée
Nanakim
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 23
Localisation: France
Messages: 2



Voir le profil
« Répondre #4 le: Août 09, 2012, 01:20:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mes soeurs
 je me demandais s'il etais permis, chez soi de lire le Saint Coran en t-shirt ??
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #5 le: Août 09, 2012, 09:23:40 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah baraka2

UP à ce fil très important  MachAllah  baraka2 pour vos réponses et vos éclaircissements  InchAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« Répondre #6 le: Août 19, 2012, 20:37:28 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Désolé de repondre aussi tard, pour repondre a ta question hebmaster, il ya cette vidéo qui parle du coran ds les portables, je pense que ca rejoint ta question inshaAllah :

( Désolé ma chère jeune Soeur Wink mais le lien ne correspond pas ..vraiment...infos ,politiques ..etc... la vidéo est incluse dedans)

Et nanakim :

Question :
 
Est-il permis à la femme de lire du Coran avant de dormir, sans mettre de hijeb sur sa tête ?
 
Réponse :
 
Oui, il est permis à la femme de lire le Coran sans se couvrir la tête.
 
Que ça doit avant de dormir ou en étant debout, c'est-à-dire avant qu'elle se prépare à dormir.
 
En bref, le fait que la femme se couvre la tête ou le visage n'est pas une condition à la lecture du Coran, sauf si elle est avec des hommes qui ne sont pas de maharim (pluriel de mahram), il lui est alors obligatoire de se couvrir la tête et le visage.

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine

et wa fiki baarak Allahou UmRayhan ; )
« Dernière édition: Août 19, 2012, 20:43:17 par DELIVRE » Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
fathéma
Invité
« Répondre #7 le: Septembre 06, 2012, 07:46:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 MachAllah baraka ma soeur

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Ray
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 89


Voir le profil
« Répondre #8 le: Septembre 06, 2012, 21:53:24 »
Share   Modifier le messageModifier

As Salam alaykoum.

C'est aussi cité dans le Livre Saint, dans la sourate al Waqi3a (56) dans les versets 77 à 79 :
"Et c'est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé, que seuls les purifiés touchent."

Outre la question de fiqh proprement dite, sur laquelle il y a consensus et dont les divergences portent sur les détails, c'est plutot ce qu'elle nous montre qui est intéressant.

La woudou, la petite purification, nous prépare à la grande purification, qu'il s'agisse de la prière, de prendre le Livr Saint pour contempler sa beauté et le lire, pour le pelrinage, ou pour toute sorte d'adorations pour lesquelles l'ablution est obligatoire ou fortement recommandée.

L'ablution, en fait, est une miséricorde divine permettant de réabiliter le croyant, pour le rendre apte à l'acte lumineux, à la lumière de la Vérité.

La purification est à double sens. Il y a la purification légale, et il y a la purification légale, celle de la Réalisation spirituelle. Le Coran étant de portée universelle, dès lors que l'ont prend en compte cette donnée, le verset prend une toute autre portée.

Ainsi, de nombreux auteurs, comme sidi Abdel Aziz ad Dabbâgh, pour ne citer que lui, font comprendre, sans le dire directement, que l'aspect fiqh de ce verset, s'il est primordial, et de premier abord, n'est pas le plus important.

En effet, ce qu'il faut comprendre, c'est que "la iamassouhou illa al moutahharoun" veut dire que n'atteindront la sagesse et la vérité coranique que ceux dont le coeur aura connu la purification et la réalisation spirituelle. Ces gens-là ont le regard éprouvé et voient par la Vérité. Ceci est appuié par le fait que les versets précédent sont un enssemble de directives par lesquelles Allâh invite le fidèle à se positionner spirituelement devant Lui, exalté soit Il, et à cheminer dans des sujets bien précis qui sont en réalité des Noms et des Attributs à peine voilés dans lesquels Allâh veut que l'itinérant chemine pour arriver à la purification spirituelle. Arrivé au terme de ce chemin il connaîtra la Vérité Coranique. Ce cheminement est détaillé dans la vie des prophètes, est il est explicité dans les ouvrages des spécialistes de la science.

Ceci, pour rappeler que la purification a plusieurs sens en Islam, la purification légale est la première, obligatoire pour tout le monde, ceux qui débute comme ceux qui sont arrivés aux sommets de la vie spirituelle. Pour autant, cette purification n'est que celle du commencement et ne doit pas constituer une finalité pour le croyant mais un point d'appui l'invitant à aller découvrir ce qu'est la Vérité est ce qu'est lé Réalité du Tawhid. Et comme dans chaque science, on progresse étape par étape, sans se précipiter, sans griller les feux rouges.

^^

Salam alaykoum.
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #9 le: Septembre 07, 2012, 16:21:57 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Soubhan' Allah Baraka Allahou Fik mon frère  MachAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Interprétation versets coraniques
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle