Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le pèlerinage pour la femme sans mahram (pere,frere, grand pere...)  (Lu 33902 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
muslimclassic
Invité
« le: Septembre 29, 2007, 15:15:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

La femme qui n’a pas de mahram n’a pas à faire le pèlerinage car le mahram fait partie des conditions pour pouvoir accomplir le pèlerinage est Allah le très haut a dit :
« Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison ».
En effet, la femme n’a pas à voyager seule, que se soit pour le pèlerinage ou autre, sans être accompagnée de son mari ou l’un de ses maharims. Ace sujet el-boukhari et mouslim rapportent selon Abdou Allah bnou ‘Abbas, radhiya Allahou anhouma, qu’il a entendu le prophète, Salla-llah allahi wa salam dire : « qu’aucun homme ne s’isole avec une femme sans la présence d’un mahram et qu’aucune femme ne voyage sans être accompagnée d’un mahram ». Un homme se leva et dit : « Ô envoyé d’Allah, ma femme est partie accomplir le pèlerinage, et mon nom a été retenu pour participer à telle et telle expédition (ghazwa) ». Le prophète, salla Allahou alayhi wa salam, lui dit alors : « va accomplir le pèlerinage avec ta femme ».

En effet, cette réponse que nous venons de donner et aussi l’avis de Al-hassan al Basri, A-nakha’i, l’imam Ahmed, Ishaq, Ibnou al-moundir, et c’est l’avis le plus correct au regard du verset cité ci-dessus ainsi que l’ensemble des hadiths qui interdisent à la femme de voyager sans mahram. Notons ici que l’imam Malik, Al-chaf’i et Al-awza’i l’ont autorisé sous conditions mais sans apporter de preuves (dalil).
« Dernière édition: Mai 06, 2008, 10:56:35 par Soumiiyya » Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #1 le: Août 13, 2009, 19:26:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

wa aleykuu as salam
regarder ici incha allah
http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,14558.msg76576/boardseen.html#new
Journalisée
Chaïma777
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Bruxelles
Messages: 76



Voir le profil
« Répondre #2 le: Août 13, 2009, 19:44:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Soubhan' Allah Justement, je tombe sur ce fil de discussion et je me posais exactement la même question.

Je connais une femme qui n'a pas de Mahram ( ni père , ni mari, ni fils , ni frère, ... ), vraiment personne. Mais le fait est qu'elle est, on va dire physiquement capable d'aller faire le pélerinage et de plus elle à l'argent néccéssaire , elle à tout les moyens de le faire donc pourquoi pas ... , à part qu'elle na pas de Mahram.

Je rejoins la soeur en me posant cette question : ce serait vraiment dommage, car elle voudrais vraiment y aller, elle n'attend que ça, elle est bien prête, mais pas de mahram ... Je me disait : il éxiste bien des groupes de femmes qui vont ensemble ? Comment font les femmes converties alors ? Je sais pas je me pose des questions ... Ces vrai, c'est bien l'un des 5 piliers de l'Islam, et quand on à les moyens de le faire, on le fait ... Mais violà, ce problème s'impose ... mais comment le résoudre ?

La femme est elle " condamnée " à ne pas faire cette chose magnifique qui est le Hajj si elle n'a pas de Mahram, bien qu'elle ai tout les moyens ? J'aimerai beaucoup avoir une réponse clair et précise  InchAllah  baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #3 le: Août 14, 2009, 04:52:27 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Je veux aller faire la umra, mais je n’ai pas de mahram. Ce qui me rend triste. Car mon mari est toujours occupé et ne peut pas quitter son travail pour 8 ou 10 jours. Je voudrais que vous m’indiquiez comment faire pour m’acquitter de la umra ?

Louanges à Allah

La femme qui ne trouve pas d’accompagnateur légal n’est pas tenue de faire les pèlerinages majeur et mineur (hadj et umra) ; elle est excusable si elle s’en abstient. En outre, il lui est interdit de les faire dans l’absence d’un tel accompagnateur. Car elle doit attendre que Allah mette un mahram à sa disposition pour pouvoir voyager avec lui.

Les chemins du bien étant multiples, le musulman qui se trouve dans l’incapacité de faire certains actes cultuels, peut bien se contenter des actes qu’il sait faire en attendant qu’Allah L’assiste et lui facilite les actes qu’il n’était pas en mesure d’accomplir.

Une des manifestations de la grâce divine est que le fidèle est récompensé pour les actes d’obéissance qu’il a décidé d’entreprendre mais qu’il n’a pas pu achever à cause d’un empêchement. Ceci s’atteste dans ce hadith rapporté par al-Boukhari (4423) d’après Anans ibn Malick (P.A.a) selon lequel quand le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) revenant de l’expédition de Tabouk, se trouva à proximité de Médine, dit : « Il y a certes à Médine des gens qui étaient à vos côtés chaque fois que, au cours de vos déplacements vous franchissiez une vallée ».

- « Tout en demeurant à Médine, ô Messager d’Allah ? ! »

- « Tout en demeurant à Médine puisqu’ils avaient une excuse ».

Les ulémas de la Commission ont dit : « La femme privée de mahram n’est pas tenue de faire le pèlerinage car la disponibilité du mahram fait partie des nécessités (du voyage) qui entrent dans la constitution des conditions d’exigibilité à propos desquelles Allah Très Haut dit : « Et c' est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d' aller faire le pèlerinage de la Maison.» (Coran, 3 :97 ).

Aussi ne lui est-elle pas permis de voyager sans la compagnie soit de son mari soit d’un mahram. Cette opinion est confirmée dans ce hadith rapporté par al-Boukhari et par Mouslim d’après Ibn Abbas qui a entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Qu’aucun homme ne se réunisse avec une femme en l’absence d’un mahram ; qu’aucune femme ne voyage sans se faire accompagner par un mahram ». Un homme se leva et dit : « ô Messager d’Allah, ma femme entreprend le pèlerinage alors que je me suis déjà inscrit pour participer à une invasion … ».

- « Va faire le pèlerinage avec ta femme » dit le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui).

C’est cette opinion qui est soutenue par al-Hassan, an-Nakhaî, Ahmad, Isaak, Ibn al-Moudhir et les partisans de l’opinion(personnelle). C’est la juste opinion qui s’atteste dans le verset précité et dans l’ensemble des hadith qui interdisent à la femme de voyager sans se faire accompagner par son mari ou un mahram. Pourtant Malick, Chaafii et al-Awzaï s’y sont opposés et ont formulé une condition qui ne repose sur aucun argument. Ce qui fait dire à Ibn al-Moundhir : « Ils ont abandonné le sens apparent du hadith et formulé une condition qui ne repose sur aucun argument ».

Voir Fatwa de la Commission Permanente des Recherches Religieuses et de la Consultance, (11/90-91).

Ils (les membres de la dite commission) ont dit : « si, comme vous le dites, ni votre mari ni votre mahram ne peuvent vous accompagner dans votre pèlerinage, vous n’êtes pas tenue dans le cas de le faire, la compagnie du mari ou du mahram étant une condition d’exigibilité du pèlerinage et celui-ci vous étant interdit sans leur présence. Celle-ci ne peut être remplacée ni par celle de la femme de votre frère ni par celle d’un groupe de femmes, selon l’avis le plus juste des deux avis émis par les ulémas à ces propos, compte tenu de la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Aucune femme ne doit voyager sans se faire accompagner par un mahram » (hadith déclaré authentique par al-Boukhari et par Mouslim). Cependant si votre frère accompagne sa femme, vous pouvez voyager avec eux puisque votre frère est un mahram pour vous.

En attendant, adonnez-vous aux bonnes œuvres qui ne nécessitent pas de voyage et demeurez patiente dans l’espoir qu’Allah facilitera vos affaires et vous donnera la possibilité de voyager pour le pèlerinage avec votre mari ou un mahram.

Fatwa de la Commission Permanente des Recherches Religieuses et de la Consultance, 11/96.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #4 le: Août 14, 2009, 05:02:05 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum



Les Hadiths authentiques qui font allusion au voyage de la femme sont assez différents. Certains d'entre eux interdisent à la femme d'effectuer un voyage de trois jours et trois nuits en étant seule, sans être accompagnée par son mari ou par un "Mahram" (personne avec qui le mariage est interdit pour toujours). D'autres Hadiths font allusion à un voyage de deux jours, et d'autres encore interdisent à la femme d'effectuer seule, un voyage d'une journée. (Tous ces Hadiths sont mentionnés notamment dans le Sahih Mouslim)


Ces différentes Traditions ont, tout naturellement, occasionné des interprétations multiples entre les savants musulmans. Mais avant d'en venir à ces divergences, il y a un point sur lequel les commentateurs de Hadiths sont pratiquement unanimes: la durée du voyage n'est pas le critère qui permet de statuer sur sa nature juridique. C'est au contraire la distance parcourue qui représente le critère. Ainsi, les Hadiths qui interdisent à la femme d'effectuer seule un voyage de trois jours désignent, en réalité, un parcours dont la distance peut être couverte à pied (en suivant une allure modérée et avec des périodes intermédiaires de repos), en trois jours. Il en est de même pour les Hadiths faisant allusion à des voyages de deux jours ou d'une seule journée. Cependant, pour simplifier, les oulémas ont calculé, à partir de données diverses rapportées de certains Compagnons (radhia Allahou anhoum), une distance approximative qui correspondrait à ce que le Prophète (sallallahou alayhi wa sallam) a désigné dans les Hadiths comme étant un voyage de trois jours. Selon eux, cette distance varierait entre 80 et 90 km.

Pour en venir maintenant aux opinions des savants, une bonne partie des oulémas sont d'avis que la femme musulmane n'a pas le droit d'effectuer seule n'importe quel voyage considéré comme tel (même si la distance parcourue lors de ce voyage correspond à celui d'un voyage à pied d'une journée). Selon eux, les différentes distances mentionnées dans les Hadiths ont toutes été citées à titre d'exemple, l'objectif commun étant d'empêcher à la femme de faire n'importe quel voyage sans être accompagnée. (Cette opinion est rappelée par An Nawawi r.a. et Hâfiz Ibnou Hadjar r.a., respectivement dans leurs commentaires du Sahih Mouslim et du Sahih Boukhâri)

L'opinion des oulémas de l'école hanafite est différente: Selon eux, la femme a le droit, en cas de besoin, d'effectuer seule un voyage d'une distance d'environ 80 km. Ils ont ainsi basé leur opinion juridique sur les Hadiths faisant allusion à un voyage de trois jours.



Bref, ce qu'il faut souligner ici, c'est que la grande majorité des savants des différentes écoles de jurisprudence suivies (hanafite, châféite, mâlékite et hambalite) s'accordent pour considérer qu'une musulmane n'a pas le droit d'effectuer un voyage de plus de 80 Km sans être accompagnée d'un des proches parents ("Mahram") ou de son époux, et ce, en vertu des différents Hadiths explicites sus-cités.

Il existe néanmoins, en dehors de cet avis majoritaire, quelques opinions différentes qui ont été émises par certains savants (passés et contemporains)... Je vous en propose une synthèse dans les lignes qui suivent.


En ce qui concerne le voyage de la femme seule pour accomplir le Hadj:

Les savants de l'école hanafite mais aussi la plupart de ceux de l'école hambalite (entre autres) interdisent à la femme de faire n'importe quel voyage, même celui du pèlerinage obligatoire, si elle n'est pas accompagnée de son "Mahram" ou de son époux. Néanmoins, il y a un certain nombre d'éminents savants qui ont émis l'opinion que la femme peut effectuer le voyage du "Hadj", même si elle n'a pas d'homme "Mahram" pour l'accompagner, sous certaines conditions, dont voici le détail:

- Selon un avis de l'école châféite, le "Hadj" n'est obligatoire pour une femme qu'à partir du moment où elle dispose de son mari, ou d'un "Mahram" ou d'un groupe de femmes sûres et pieuses pour l'accompagner. Ainsi, celle qui ne trouve personne d'autre qu'une seule femme sûre et pieuse pour l'accompagner, le "Hadj" ne lui sera pas obligatoire, quoique permis. L'Imâm Nawawi r.a., dans son commentaire du "Sahih Mouslim" a qualifié cet avis comme étant le plus juste. (Réf: "Al Moufassal" - Volume 2 / Page 166. Ces règles ont été extraites, selon l'auteur du "Moufassal", des ouvrages de références suivants de l'école châféite: "Al Oumm" de l'Imâm Châféi r.a., "Charh Mouslim" de l'Imâm Nawawi r.a., "Al Madjmou'", entre autres...) Il y a également une opinion de l'Imâm Châféï r.a., qui est rapportée par Allâmah Al Karâbisiy r.a., et qui dit que la femme a le droit de voyager seule pour accomplir le pèlerinage obligatoire (c'est à dire son premier "Hadj") quand les conditions du voyage sont sûres. Allâmah Karâbisiy a authentifié ce rapport dans son célèbre ouvrage "Al Mouhadhab" (Réf: "Fath oul Bâriy"). Mais la majorité des savants de l'école châféite ne l'ont pas accepté, car n'en trouvant aucune justification dans les Hadiths.

- Selon l'Imâm Mâlik r.a., pour que le "Hadj" devienne obligatoire pour une femme, il est nécessaire que celle-ci soit en mesure de se faire accompagner par son époux ou un "Mahram". Et un groupe de personnes sûres (hommes ou femmes) peut compenser l'absence de "Mahram" pour le "Hadj" obligatoire. (Réf: "Al Moufassal", d'après "Ach Char'ous Saghîr", "Hâchiyah As Sâwi" et "Hâchiyah Ad Dasoûqi")

- Ibnou Hadjar r.a. avance pour sa part que, bien que l'avis le plus connu de l'Imâm Ahmad Ibnou Hambal r.a. est que le "Hadj" n'est pas obligatoire à la femme si elle ne trouve pas de "Mahram", cependant, il est rapporté un autre avis de l'Imâm Ahmad r.a. qui est conforme à celui de l'Imâm Mâlik r.a. (Réf: "Fath oul Bâriy" - Volume 4 / Page 76)

- Selon le rapport fait par Ibnou Mouflih r.a. dans "Al Fourou'", Allâmah Ibnou Taymiyah r.a. est d'avis que si les conditions du voyage sont sûres, la femme peut accomplir le "Hadj" sans être accompagnée de "Mahram". (Réf: "Fatâwa Mouâsirah" - Volume 1 / Page 352)

- Les opinions de Ibnou Sîrine r.a. et de l'Imâm Awzâï r.a. sont assez proches des avis cités plus haut. Selon eux, si la femme est accompagnée par un groupe de personnes sûres, elle peut accomplir le "Hadj", même sans la présence d'un "Mahram". (Réf: "Fatâwa Mouâsirah")

 

L'avis de tous ces savants repose essentiellement sur les deux arguments suivants:

1- Il est rapporté que, "au cours du dernier "Hadj" qu'il effectua, Oumar (radhia Allâhou anhou) a autorisé aux épouses du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) d'effectuer le pèlerinage, et il envoya Ousmân Ibné Affân (radhia Allâhou anhou) et Abdour Rahmân Ibné Awf (radhia Allâhou anhou) pour les accompagner."

Ce Hadith est tout à fait authentique et il est présent dans le "Sahîh Boukhâri", au chapitre qui traite du "Hadj" de la femme. Voici les commentaires que présente Ibné Hadjar r.a. dans son "Fath oul Bâri" à la suite de ce Hadith (Volume 4 / Page 76):

"Parmi les arguments qui prouvent que la femme peut accomplir le "Hadj" en étant accompagnée d'un groupe de femmes sûres dans des conditions de sérénité, il y a le premier Hadith du chapitre (celui cité ci-dessus). En effet, Oumar (radhia Allâhou anhou), Ousmân (radhia Allâhou anhou), Abdoul Rahmân Ibné Awf (radhia Allâhou anhou) et les épouses du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) étaient unanimes pour permettre cela. Et aucun autre Compagnon (radhia Allâhou anhou) n'a effectué de reproches à ce sujet (...). "

Plus loin il ajoute ceci: "Et ils (les savants) n'ont pas divergé sur le fait qu'à ce niveau, il n'y a pas de différence entre les épouses du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) et les autres femmes (...)."

(Ce sont d'ailleurs ces propos de Ibnou Hadjar r.a. qui permettent à Cheikh Qaradâwi d'écrire que l'on pourrait considérer cela comme un consensus ("Idjma'") de la part des Compagnons (radhia Allâhou anhoum) du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) sur le fait que la femme peut accomplir le "Hadj" sans "Mahram", à condition que la route ne présente pas de risque et qu'elle soit accompagnée par un groupe de personnes sûres.)

 

2- Le second argument consiste en un autre Hadith authentique du "Sahîh Boukhâri" et du "Sahîh Mouslim", rapporté par Adiy Ibné Hâtim (radhia Allâhou anhou). Dans ce Hadith, il est fait allusion à une personne qui était venu se plaindre au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) des pillages dont les caravanes étaient victimes lors de leurs voyages. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) fit une prédiction concernant les conditions de sécurité qui existeront plus tard dans la péninsule arabique en ces termes:

"L'époque ne tarde pas où une femme entreprendra un voyage depuis "Hiyrah" (village proche de Koûfa en Iraq) avec l'intention de venir visiter la Ka'bah sans mari pour l'accompagner, elle ne craindra qu'Allah (...)"

Un certain nombre de savants ont déduit à partir de ce Hadith que, lorsque les conditions seront sûres, les femmes pourront voyager seules pour visiter la Ka'bah.

Il est à noter que Ibnou Qoudâmah r.a., ainsi que d'autres savants, ont émis des réserves sur la validité de cette argumentation. En effet, ils affirment que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a évoqué quelque chose qui allait se passer dans le futur. Cela ne prouve pas pour autant que le voyage qui sera effectué sera licite. A cette objection, les premiers savants répondent que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a fait allusion au voyage de cette femme seule dans un contexte bien précis: Il faisait les louanges des conditions à venir. Et il est évident qu'il n'aurait pas fait allusion à ce moment à un acte qui serait interdit…

Ajoutons à cela que Ibnou Hadjar r.a. lui-même reconnaît que les indices cités montrent bien que le voyage que fera cette femme sans son époux et en étant seule sera un voyage licite. (Réf: "Fatâwa Mouâssira" Volume 1 / Page 353.)



Mohammed Patel
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #5 le: Août 14, 2009, 05:03:54 »
Share   Modifier le messageModifier




 Salam Alaykoum



En ce qui concerne le voyage de la femme sans "Mahram" accompli dans un autre but que le "Hadj" obligatoire:

 

Parmi les savants contemporains, Cheikh Qaradâwi est d'avis que la permission dont il a été question plus haut (c'est à dire que la femme peut voyager sans "Mahram" pour le Hadj (pèlerinage) quand les conditions sont sûres) peut être étendue à tous les voyages réalisés dans un but licite 1, si la femme ne peut trouver aucun "Mahram" pour l'accompagner. Il choisit sur ce point l'opinion (opinion qui, précisons-le, n'a pas été retenu par la grande majorité des savants) de certains oulémas de l'école châféite, opinion mentionnée par l'Imâm Nawawi r.a.

Selon eux, tous les Hadiths qui interdisent à la femme de voyager sans "Mahram" ont pour but de la protéger et de la mettre à l'abri des risques éventuels. Donc, à partir du moment où cette condition est respectée, en ce sens que la femme est entourée par un groupe de personnes sûres et dignes de confiance ou si le voyage ne présente pas de risque particulier, celle-ci peut effectuer de longs déplacements même sans la présence d'un "Mahram".

 

Mais je tiens à préciser une nouvelle fois que cet avis est loin de faire l'unanimité et que l'opinion de la majorité des savants est bien celle qui a été mentionnée au début du présent article.


Mohammed patel
Journalisée
malikâ
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mai 24, 2010, 17:23:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Allah soubhanahou wa Ta4ala a donné 5 cinq piliers de l'islam pour les hommes et pour les femmes et a ordonné à chaque musulman(e) d'accomplir le pèlerinage dans les lieux sacrés à ceux et celles qui en ont les moyens, il a crée des orphelines et des orphelins, des célibataires et des couples, c'est ce qu'Il soubhanahou wa ta'Ala a voulu, personne ne pourra le changer.



[3.97]  "Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout; et quiconque y entre est en sécurité
Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Allah Se passe largement des mondes."[3.97]

[3.97]  Fīhi 'Āyātun Bayyinātun Maqāmu 'Ibrāhīma  ۖ  Wa Man Dakhalahu Kāna 'Āmināan  ۗ  Wa Lillahi `Alá An-Nāsi Ĥijju Al-Bayti Mani Astaţā`a 'Ilayhi Sabīlāan   ۚ  Wa Man Kafara Fa'inna Al-Laha Ghanīyun `Ani Al-`Ālamīna



[2.196] Et accomplissez pour Allah le pèlerinage et l'Umra. Si vous en êtes empêchés, alors faite un sacrifice qui vous soit facile. Et ne rasez pas vos têtes avant que l'offrande [l'animal à sacrifier] n'ait atteint son lieu d'immolation. Si l'un d'entre vous est malade ou souffre d'une affection de la tête (et doit se raser), qu'il se rachète alors par un Siyam ou par une aumٍne ou par un sacrifice. Quand vous retrouverez ensuite la paix, quiconque a joui d'une vie normale après avoir fait l'Umra en attendant le pèlerinage, doit faire un sacrifice qui lui soit facile. S'il n'a pas les moyens, qu'il jeûne trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui, soit en tout dix jours. Cela est prescrit pour celui dont la famille n'habite pas auprès de la Mosquée sacrée. Et craignez Allah. Et sachez qu'Allah est dur en punition.

[2.196] Wa 'Atimmū Al-Ĥajja Wa Al-`Umrata Lillahi  ۚ  Fa'in 'Uĥşirtum  Famā Astaysara Mina Al-Hadyi  ۖ  Wa Lā Taĥliqū Ru'ūsakum  Ĥattá Yablugha Al-Hadyu Maĥillahu  ۚ  Faman Kāna Minkum Marīđāan 'Aw Bihi 'Adháan Min  Ra'sihi Fafidyatun  Min Şiyāmin 'Aw Şadaqatin 'Aw Nusukin  ۚ  Fa'idhā 'Amintum  Faman Tamatta`a Bil-`Umrati 'Ilá  Al-Ĥajji Famā Astaysara Mina Al-Hadyi  ۚ  Faman Lam  Yajid Faşiyāmu Thalāthati 'Ayyāmin Fī Al-Ĥajji Wa Sab`atin 'Idhā Raja`tum  ۗ  Tilka `Asharatun Kāmilatun   ۗ  Dhālika Liman Lam Yakun 'Ahluhu Ĥāđirī Al-Masjidi Al-Ĥarāmi  ۚ  Wa Attaqū Al-Laha Wa A`lamū  'Anna Al-Laha Shadīdu Al-`Iqābi



Nous lançons un appel à la conscience, que tous ceux qui réfléchissent méditent sur ce verset du Saint Coran.  Allah  dit :

{ Pensiez-vous que Nous vous avons crées sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous }
[ Sourate 23 - Verset 115 ]"






COMMENT PEUT- ON DIRE QUE LE HAJJ N'EST PAS OBLIGATOIRE A CELLES QUI EN ONT CES MOYENS? Sbhanlah!
« Dernière édition: Janvier 31, 2011, 10:06:04 par Zahiya » Journalisée

"Nous avons le cœur blanc et nous sommes sans haine ! et nous savons pardonner comme le Prophète nous l’a enseigné et comme Allah soub'haanahu wa ta'ala nous exhorte de le faire!"
nessrine
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 44
Localisation: Région parisienne
Messages: 92



Voir le profil
« Répondre #7 le: Avril 18, 2013, 08:36:43 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam aleikoum, je suis divorcer et cherche un groupe de femme avec qui partir pour faire la Omrah....

Existe-til des agences qui font partir les femmes en groupe?

 baraka2 pour votre aide j'aimerai partir pendant ce ramadan inchallah
Journalisée
Um~Tariq
Invité
« Répondre #8 le: Avril 18, 2013, 12:13:25 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

El Hamdoulilah j'ai regrouper avec ce fil qui traite aussi pour le hajj
peut-être tu trouveras des réponses oukhty nessrine

et ce lien t'aidera aussi http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,35627.0.html

 baraka

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Avril 18, 2013, 12:17:27 par Um♥Tariq » Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #9 le: Décembre 29, 2013, 10:44:22 »
Share   Modifier le messageModifier




 MachAllah MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle