Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: D'où vient Yajouj et Majouj !  (Lu 3441 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Janvier 03, 2010, 20:16:00 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


1- Concernant leur origine :

Le récit…

On raconte qu\'il serait des descendants de Adam (alayhis salâm) qui ne seraient cependant pas nés de Hawwâ (alayhis salâm). A une occasion, Adam (alayhis salâm) se serait endormi et aurait eu une pollution durant son sommeil. Son sperme se serait alors mélangé à la terre. Lorsqu\'il se serait réveillé, il aurait éprouvé du regret par rapport à la sortir du liquide séminal. Allah aurait alors créé de ce sperme les "Ya\'djoûdj" et "Ma\'djoûdj".


La personne de qui émane ce rapport…

Quand on considère les différents rapports relatant cet incident, on constate qu\'ils proviennent tous d\'une même personne, en l\'occurrence Ka\'b Al Ahbâr (rahimahoullâh). Celui-ci était un grand rabbin juif qui accepta l\'Islam durant le califat de Oumar (radhia Allâhou anhou); il était donc un Tâbéï (rahimahoullâh). Néanmoins, comme le souligne Moufti Taqui Outhmâni dans ses "Ouloûm oul Qour\'aane", "il est établi que la plupart des récits qu\'il rapporte sont des Traditions israélites. C\'est pourquoi, tant que ceux-ci ne seront pas confirmés par des preuves externes, ils ne seront pas dignes de confiance."


Les savants qui ont fait allusion à ce récit…

Parmi les oulémas fiables les plus connus qui ont évoqué ce récit dans leurs ouvrages, il y a notamment An Nawawi (rahimahoullâh) ("Char\'h Mouslim" – Volume 3 / Page 98), Ibnou Hadjar (rahimahoullâh) ("Fath oul Bâriy" – Volume 13 / Page 106) et Al Qourtoubi (rahimahoullâh) ("Al Djâmi\' li ahkâm il Qour\'aane").


Ce qui a été dit par les experts au sujet de la fiabilité de ce rapport…

Ibnou Hadjar (rahimahoullâh) écrit dans son "Fath oul Bâriy" (Volume 6 / Pages 385 et 386) :

"(…) Et il a été mentionné dans les Fatâwi de Ach Cheikh Mouhyoud-dîn (que) Ya\'djoûdj et Ma\'djoûdj sont des descendants de Adam (alayhis salâm) et non de Hawwâ (alayhas salâm) selon la plupart des oulémas; ils seraient ainsi nos frères par consanguinité. Et nous n\'avons vu rien de tel de la part d\'un quelconque pieux prédécesseur, si ce n\'est de Ka\'b Al Ahbâr. Mais cela est contredit par le Hadith rapporté du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) qui affirme qu\'ils font partie de la descendance de Noûh (alayhis salâm); et Noûh (alayhis salâm) compte indiscutablement parmi la descendance de Hawwâ (alayhas salâm). Et An Nawawi (rahimahoullâh) ainsi que d\'autres ont fait allusion au récit selon lequel Adam (alayhis salâm) se serait endormi et aurait été victime d\'une pollution; son sperme se serait alors mélangé à la terre, et les Ya\'djoûdj Ma\'djoûdj serait né de cette semence… Ce propos est fortement réprouvé (mounkaroun djiddan) et il n\'a aucun fondement si ce n\'est de la part de certains Ahl Kitâb (Gens du Livre) (…)"

Al Aïni (rahimahoullâh) rapporte aussi dans son "\'Oumdat oul Qâri" que les oulémas se sont prononcé au sujet de la faiblesse de ce récit. (Volume 15 / Page 232)

Ibnou Kathîr (rahimahoullâh) écrit pour sa part dans son "Tafsîr" (Volume 3 / Page 105) :

"(…) C\'est là une opinion très étrange (gharîboun djiddan), qui n\'est confirmée par aucune preuve dans les sources musulmanes (an naql) ni par aucun argument rationnel. Et il n\'est pas permis à ce sujet de faire confiance à ce que racontent certains Ahl oul Kitâb, étant donné qu\'ils disposent de Traditions inventées. (…)"


2- Concernant leur morphologie :

Le récit…

On raconte (comme vous l\'avez évoqué) qu\'il y aurait parmi les "Ya\'djoûdj" et "Ma\'djoûdj" trois types d\'individus : Certains auraient la taille d\'un très grand arbre (appelé en arabe "arz" et qui fait 120 coudées de haut), d\'autres (auraient un corps faisant) quatre coudées de long (ou 120 coudées de long selon une autre version) sur quatre coudées de large (ou 120 coudées de large selon une autre version), et d\'autres encore auraient (des oreilles si grandes) qu\'ils se serviraient de l\'un d\'eux comme couche et de l\'autre comme couverture.

Note : Leur aspect physique si étrange et si différent du notre serait lié justement au fait que ces êtres ne soient pas des descendants de Âdam (alayhis salâm) qui aient vu le jour de façon "normale"; ils seraient le fruit du processus de fécondation insolite évoqué plus haut… et dont le caractère infondé et réprouvé a été également exposé.

La personne de qui émane ce rapport…

Cette description de leur physique a été rapportée, encore une fois, de la même personne : Ka\'b Al Ahbâr (rahimahoullâh). Des précisions concernant la valeur de ses récits ont été déjà citées plus haut.

Par ailleurs, il y a bien un Hadith de Houdheïfah (radhia Allâhou anhou) (cité par Ibnou \'Adiy, Abou Hâtim, At Tabrâniy et Ibn Mardoyah (rahimahoumoullâh)) qui rapporte du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) des informations à ce sujet allant dans le même sens que ce qui a été dit par Ka\'b Al Ahbâr. Néanmoins, cette Tradition a clairement été dénoncée par des savants comme étant un Hadith Mawdhoû (forgé) : L\'attribution de ces propos au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) est donc mensongère; parmi ceux qui ont clairement énoncé cette réalité, il y a Ibnou Adiy (rahimahoullâh) ("Al Kâmil" – Volume 6 / Page 168), Ibnoul Djawzi (rahimahoullâh) ("Takhrîdj oul Ahâdîth wal Âthâr" - Volume 2 / Page 311) et Al Albâni (rahimahoullâh) ("Silsilah Adh dhaïfah" – Volume 9)

Les savants qui ont fait allusion à ce récit…

On le trouve notamment dans le "Houlyat oul Awliyâ" de Abou Nouaïm (rahimahoullâh) (Volume 6 / Page 24), dans "Ad dourr oul Manthour" de As Soyoûti (rahimahoullâh) (Volume 5 / Page 456) et dans le "Fath oul Bâriy" de Ibnou Hadjr (rahimahoullâh) (Volume 13 / Page 107).


Ce qui a été dit par un expert au sujet de la fiabilité de ce rapport…

Ibnou Kathîr (rahimahoullâh) écrit :


"(…) Et il en de même de celui qui pense qu\'ils (les Ya\'djoûdj et Ma\'djoûdj) ont des morphologies multiples et des tailles très différentes -que certains seraient de la taille de très longs dattiers, que d\'autres seraient très petits et que d\'autres encore feraient usage d\'une de leurs oreilles comme couche et l\'autre comme couverture-, ce ne sont là que des assertions soutenues par aucune preuve et des conjectures sur l\'Invisible. Et ce qui est juste, c\'est qu\'ils comptent parmi les descendants de Âdam (alayhis salâm), ils ont la même physionomie et les même caractères que les (autres) êtres humains. (…)" (Réf : "Al Bidâyah wan Nihâyah" – Volume 2 / Page 110)


Conclusion :

L\'origine et la physionomie des Ya\'djoûdj et Ma\'djoûdj étant des points relevant de l\'Invisible (al ghayb) et ne pouvant être connus que par la voie de la Révélation Divine, il n\'est possible au musulman de fonder une quelconque croyance à leur sujet que lorsque celle-ci est établie clairement et explicitement à partir d\'un texte coranique ou un énoncé rapporté de façon authentique du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam). Il est évident que les deux informations traitées plus haut sont loin de répondre à ces conditions : Non seulement elles ne sont pas rapportées du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), mais, au contraire, elles présentes des indications qui sont contredites par des références fiables. Dans de telles conditions, le musulman n\'a d\'autre alternative que de s\'attacher à la conduite prônée par Ibnou Kathîr (rahimahoullâh) et de n\'accorder ainsi aucun crédit à ces rapports farfelus.

Wa Allâhou A\'lam !

Mohammed Patel
Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle