Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: un homme qui ne veut pas divorcé mais ne vit pas avec sa femme, est-ce... ?  (Lu 30358 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
sanae
Invité
« le: Décembre 31, 2009, 17:34:33 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum voila je viens vous demander des hadiths ou des verset qui parle d'un homme qui ne divorce pas sa femme mais qui ne vit pas non plus avec elle sous pretexte qu'il attend le delai de viduité. EST CE QUE CELA EST CORRECT?? baraka2
« Dernière édition: Janvier 08, 2010, 21:04:44 par Zahiya » Journalisée
la patiente
Invité
« Répondre #1 le: Décembre 31, 2009, 17:49:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima sanae je ne sais pas quoi te repondre j'espere que tu trouvera des reponses des autres  Sourire Mouslima
mais dit moi ma  Sourire Mouslima est -ce qu'il sagit de toi , en tous cas je suis sincerement desolé ma belle de ce qui t"arrive
tu es souvent dans le fil de disscution tu nous apporte souvent de l'aide et soutient , j'espere que tu en reçevra toi aussi
 allah te facilite amine ma  Sourire Mouslima
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 08, 2010, 21:04:26 par Zahiya » Journalisée
samaar
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: Turquie
Messages: 380


Je t'aime en Allah


Voir le profil
« Répondre #2 le: Janvier 01, 2010, 11:05:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 Le délais de viduité de la femme qui a toujours ses règles et sa durée est de trois menstrues d'après la parole d'Allah :
"Et les femmes divorcées doivent observer un delais de 3 menstrues" sourate la vache v228

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 08, 2010, 21:04:08 par Zahiya » Journalisée

*Et s'ils te traitent de menteur, dis alors : "A moi mon oeuvre, et à vous la vòtre. Vous êtes irresponsables de ce que je fais et je suis irresponsable de ce que vous faites".(S: Younous)
* "A nous nos actions, et à vous les vvòtres. Paix sur vous. Nous ne recherchons pas les ignorants".(S:Qasas)
oumaazedine
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: algerie-constantine
Messages: 125


oukht fi dine


Voir le profil
« Répondre #3 le: Janvier 01, 2010, 14:12:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum
quand-est-ce que la femme est considérée comme divorcée:
la femme est considérée comme divorcée si son mari prononce le divorce a son egard et qu'il soit une personne qui raisonne , qui est libre de choix et qu'il n'y a pas une chose parmi les choses interdites qui l'en empeche..l'ivresse ou autre chose que cela..
il faut que la femme soit pure et qu'il n'ai pas eu de rapports sexuels avec elle durant sa periode de pureté ou qu'elle soit enceinte ou encore qu'elle soit a l'age de la menopause .
par contre si le divorce a lieu durant les menstrues ou durant la periode et qu'il a eu des rapports sexuels sans qu'elle sois enceinte ou atteint de la menopause , le divorce ne prend pas effet selon le plus authentique des deux savants ;sauf si un juge legal prononce le divorce ; car le juge tranche quand il y a des divergences..
sheikh ibn baz rahimahou allah : kitab "al-mar'a al-muslima page 728-729
oukhti  allah dit dans sourate al-baqara verset 129 :"notre seigneur envoie l'un des leurs comme messager parmi eux , pour leur reciter tes versets , leur enseigner le livre et la sagesse , et les purifier car c'est toi certes le puissant "
oukhti pourquoi ceux qui font preuve d'une telle piété aujourd'hui faille demain a leur serment..est-ce de la negligence ..ou en sommes nous par rapport aux commandements allah dans le coran et la sunna ..c'est une grande charge que nous devons assumer..pourquoi cet homme sans avoir prononcer le divorce attend-il la periode de viduité..ce qu'il a fait est nul et non avenant avec les vrais regles du divorce..
notre religion est le conseil sincere et bienveillant..et cet homme a tout simplement mit "la charue avant les boeufs"
il n'est en fin de compte qu'en train de perdre son temps et celui de sa femme.. Soubhan' Allah dans sa façon d'agir
« Dernière édition: Janvier 08, 2010, 21:04:17 par Zahiya » Journalisée

oumniati main dans la main pour chaque etre musulman.droit au paradis inchallah
sanae
Invité
« Répondre #4 le: Janvier 08, 2010, 21:05:32 »
Share   Modifier le messageModifier

 baraka2 mes  Sourire Mouslima oui il s'ait de mon propre cas je ne sais plus quoi faire je vis seule avec mes filles et monsieur ne veux pas me divorcer ni vivre avec moi .Je lui ai dis que ce n'etait pas ainsi que dieu nous dis de faire mais rien a faire.Le pire c'est qu'il me dis qu'il atend que dieu le guide alors j'ai essayer de le resonner en lui disant qu'en agissant ainsi il été guidé par le diable car dieu ne guide pas de cette mauvaise facon .
J e suis perdu et quand je vois a quel point il est mauvais je suis decue et j'imagine de moins moins ma vie avec lui  wa allah alam
« Dernière édition: Janvier 08, 2010, 21:06:06 par Zahiya » Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #5 le: Janvier 08, 2010, 21:29:47 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum



Quand est-ce que le divorce prend-t-il effet ?

Certaines personnes pensent que l’homme est en droit de divorcer de sa femme à tout moment, cela est en fait une grave erreur. Il n’est pas permis à un homme croyant en Allah et en Son Prophète de divorcer de son épouse alors qu’elle est dans sa période de menstrues, mais bien lorsqu’elle est en état de pureté sans qu’il ne s’approche. Il n’est pas non plus permis de divorcer d’une femme dont la grossesse est apparente et connue.


Tout cas de divorce dans ces circonstances est nul, s’étant produit à un moment non autorisé par Allah. On trouve la preuve de cela dans le hadith de Abdullah ibn ‘Umar qui divorça de son épouse en état de menstruation.Lorsque ‘Umar en avertit le Prophète ( ), il se fâcha et lui dit : « Qu’il la reprenne et la garde jusqu’à ce qu’elle soit pure, puis en état de menstruation puis de nouveau pure. Si après cela, il décide d’en divorcer, il peut le faire à condition de ne pas avoir eu de rapport sexuel avec elle. C’est cela la ‘iddah (période d’attente prescrite) qu’Allah a fixée aux femmes dont on divorce. »(Bukhari).

Ce texte est une preuve qu’il n’est pas autorisé de divorcer de son épouse en période de menstrues et que si cela se produit, il est obligatoire de reprendre son épouse. De plus, les savants ayant fait des recherches approfondies considèrent que ce type de divorce illégal n’est pas comptabilisé.

C’est entre autre l’avis d’Ibn Taymiyya, Ibn Alqayyim, Ibn Hazm et d’autres. Le Coran appuie cet avis lorsqu’il dit : _Ô Prophète ! Quand vous divorcez les femmes, divorcez-les conformément à leur ‘iddah.
(S 65 ; V 1.)

Ainsi que le verset où Allah dit : _Alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, soit la
libération avec gentillesse. _ (S 2 ; V 229.)
La libération dont il s’agit ici est le divorce, et il ne peut être fait avec gentillesse que s’il est conforme aux ordres d’Allah.

-Le divorce : ses raisons et ses fondements
Il ne fait aucun doute que le divorce est une opération de destruction de l’édifice familial, qui peut se produire au début de sa construction ou bien après que le bâtiment soit achevé et qu’on l’ait couvert d’une toiture, c'est-à-dire après avoir eu des enfants.Quant à ceux qui pense que l’Islam a permis le divorce sans le réglementer, ouvrant ainsi la voie aux gens pour qu’ils se marient à leur guise puis répudient lorsque cela leur plaît, ils commettent une grave erreur de jugement et accusent injustement l’Islam.


Mais ceux, cependant, qui veulent interdire le divorce, y mettent des limites ou des conditions non attestées dans la législation islamique, en pensant faire œuvre charitable et humaine au profit de la femme, ceux-là sont tout aussi ignorants et trompés que les premiers.

Malgré toute l’insistance de la religion à essayer de préserver la relation conjugale, il arrive que les conflits prennent une telle ampleur qu’il ne soit plus possible d’arriver à la réconciliation et que ce soit la coupure, la méchanceté, la haine et l’entêtement, qui prennent place. Ces effets néfastes conduisent parfois à ce que les conjoints se montrent malveillants l’un envers l’autre, et qu’ils ne remplissent plus les devoirs réciproques…


Cela transforme cette union à la base paisible, heureuse et destinée à plaire à Allah, en une vie empoisonnée, malheureuse et où c’est plutôt le désagrément d’Allah qui est recherché. Il suffit par
exemple à le femme de déserter le lit conjugal une
nuit, par entêtement, pour qu’Allah se fâche sur elle.
Le Prophète ( ) a dit : « Il n’y a d’épouse dont le mari passe la nuit courroucé envers elle, sans que
Celui qui est au dessus des cieux ne soit en colère contre elle. »62 Et aussi : « La femme dont le mari appelle à partager sa couche et qui refuse est maudite par les anges jusqu’à ce qu’elle se lève. »


De même qu’Allah n’agrée pas l’homme qui se montre injuste envers son épouse, ou met en péril ceux dont il a la responsabilité. Je ne pense pas qu’il y ait un esprit sensé qui considère que tout couple qui s’est unit par les liens du mariage est en parfaite harmonie et conformité du point de vue des
caractères, de l’amour, des buts dans la vie, des âmes,….

Quand est-on en droit de divorcer de sa femme ?
La mauvaise image que beaucoup de femmes ont du divorce n’a rien à voir avec l’Islam. Elle résulte d’une mauvaise compréhension de personnes faisant preuve de légèreté et d’un manque d’approfondissement dans leur jugement du message de l’Islam, ou bien du mauvais comportement d’ignorants injustes se réclamant de l’Islam, sans réel fond islamique.

Si l’on examine attentivement les étapes du divorce légal, légiféré par Allah, en prenant
en comptes ses bienséances et règles, on se rend alors compte de toute la différence qu’il y a entre celui-ci et toute l’injustice de ses mauvaises mises en application.Voici quelques-unes des règles et bienséances en la matière :

Quand est-ce que le divorce prend-t-il effet ?

Allah dit : _Alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, soit la libération avec gentillesse. _ (S 2 ; V 229.)
La libération dont il s’agit ici est le divorce, et il ne peut être fait avec gentillesse que s’il est conforme aux ordres d’Allah.




Où réside la femme en période d’attente suite à la prononciation du divorce ?


Beaucoup de gens pensent, injustement et par pure ignorance que la femme doit ou peut quitter le domicile conjugal si elle est divorcée, pour passer la période d’attente autre part que chez son mari. Cela est une erreur, la preuve d’une profonde ignorance et une désobéissance claire aux ordres d’Allah. Il est au contraire interdit à l’époux de contraindre son épouse à sortir après lui avoir signifié le divorce, à moins que sa période d’attente ne se soit écoulée (nous expliciterons plus tard ce que nous appelons période d’attente ou de viduité).

Il est totalement interdit à une épouse croyante en Allah et au jour dernier de quitter le domicile de son époux après avoir entendu la prononciation du divorce, si la période d’attente ne s’est pas écoulée. Tout ceci en vertu de la parole d’Allah :_Ô Prophète ! Quand Vous divorcez les femmes,divorcez-les conformément à leur ‘iddah ; et comptez la période, et craignez Allah votre Seigneur. Ne les faites pas sortir de leur maison, et qu’elles n’en sortent pas, à moins qu’elles n’aient commis une turpitude prouvée. Telles sont les lois
d’Allah. Quiconque cependant transgresse les lois d’Allah, se fait du tort à lui-même. Tu ne sais pas (toi qui divorces ta femme) si d’ici-là Allah ne suscitera quelque chose de nouveau ! _ (S 65 ; V1.)


Dans le passage : _ne les faites pas sortir de leur maison il y a une preuve d’interdiction de faire
sortir la femme divorcée avant la fin du délai d’attente, et Allah poursuit : Puis quand elles atteignent le terme prescrit, retenez-les de façon convenable ou séparez-vous d’elles de façon convenable. _ (S 65 ; V 2)


Le terme prescrit signifie, dans ce verset, la fin du délai d’attente. La femme n’est pas non plus autorisée à sortir d’elle-même fâchée sur son mari et le fuyant car il l’a divorcée, cela en vertu de la parole d’Allah : _Et qu’elles ne sortent pas _ c'est-à dire même pas de plein gré. Ainsi, la femme à qui l’on signifie le divorce est toujours concernée par les devoirs et les droits qu’implique le contrat de mariage, et cela jusqu’à la fin du délai d’attente car il est toujours possible que son mari la reprenne.Il y a donc deux étapes fondamentales pour mettre fin au contrat de mariage :

Premièrement : le divorce doit être signifié alors que la femme est pure (hors menstruation) et que son mari ne l’a pas approchée, et non en état de grossesse évidente.

Deuxièmement : il n’est pas permis à l’homme de mettre sa femme à la porte tant qu’elle n’a pas passé son délai d’attente, tout comme elle ne peut quitter le domicile quelque fâchée qu’elle soit, avant la fin de ce délai.
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #6 le: Janvier 08, 2010, 21:30:45 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

Suite

Il n’y a pas de divorce prononcé à trois reprises simultanées

En vertu des preuves suivantes, le musulman ne peut pas divorcer son épouse à trois reprises simultanées :

- Allah a dit : "Le divorce est permis pour seulement deux fois, alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, soit la libération avec gentillesse." (S 2 ; V 229.)

Il ne peut y avoir de divorce « pour seulement deux fois » que s’il s’agit de deux fois distinctes avec chaque fois un retour possible de l’épouse, la suite de la Parole d’Allah le prouve : "S’il divorce d’avec elle (la troisième fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu’elle n’aura pas épousé un autre."(S 2 ; V 230.)

Il est ici fait allusion à la troisième signification du divorce, qui ne permet plus au mari de reprendre son épouse qu’à condition qu’elle se soit remariée avec un autre qui à son tour en a divorcé. Ce verset prouve donc clairement que les deux premiers divorces ne sont pas définitifs mais permettent le retour de la femme. Cela est appuyé par la parole d’Allah "Alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, soit la libération avec gentillesse" (S 2 ; V 229.)

C’est-à-dire que l’on peut, après chacun des deux premiers divorces, soit reprendre son épouse avant la fin du délai d’attente, soit la libérer avec gentillesse, après la fin du délai d’attente, si l’on tient toujours à en divorcer. Le début du verset : "Le divorce est permis pour seulement deux fois."
prouve que le divorce légal islamique ne peut se dérouler qu’ainsi. C’est une déclaration de la part d’Allah qui a donc un caractère obligatoire, la fin du verset est explicite : " Voilà les ordres d’Allah. Ne les transgressez donc pas. Et ceux qui transgressent les ordres d’Allah, ceux- là sont les injustes"
(S 2 ; V 229.)


De même que Sa Parole dans la sourate « Le divorce » verset 1 : "Telles sont les lois d’Allah.
Quiconque cependant transgresse les lois d’Allah,se fait du tort à lui-même"
Nous tirons de tout cela que celui qui prononce les trois divorces simultanément, brise les limites,les règles et les bienséances islamiques qu’Allah a imposées, démontrées et vers lesquelles Il a guidé.


Il ne faut donc pas s’imaginer que cette rupture constitue l’un des droits du mari dans le contrat de mariage, et qu’il peut l’utiliser comme bon lui semble. Il est aussi du droit de l’épouse, si le divorce est prononcé, qu’il soit en conformité avec législation islamique, sur base de laquelle elle a accepté le mariage.

2- Il est bien connu que la femme est divorcée de son mari par le fait qu’il prononce à une seule reprise : « Tu es divorcée », ou toute autre expression dans ce sens. De même, il est bien connu que la femme n’est plus rattachée à son ex-mari et gagne son autonomie si le délai d’attente expire sans qu’il ne l’ait reprise.

Tout cela pour dire qu’en matière de divorce, il est inutile d’user de philosophie superflue et d’exagération en disant par exemple : « Tu es divorcée trois fois, mille fois, tu m’es interdite à vie,… » Ces paroles ne sont qu’injustice et ignorance, puisqu’une seule fois suffit, mais aussi une ingratitude par rapport au temps vécu ensemble.

Il convient de sévèrement blâmer et même punir ceux qui s’y adonnent, afin de préserver la bonne cohabitation
conjugale. Si la séparation était cependant inéluctable, il faut qu’elle se déroule avec gentillesse,comme l’indique Allah "Soit la libération avec gentillesse"(S 2 ; V 229.)
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #7 le: Janvier 08, 2010, 21:32:14 »
Share   Modifier le messageModifier




 Salam Alaykoum

Suite:

La prononciation à trois reprises simultanées du divorce et le fait de blesser l’épouse en refusant d’avance toute réconciliation future ne relève guerre de la gentillesse mais plutôt de l’ignorance, de la méchanceté et mérite la réprimande et la punition.

3- Le divorce révocable (le premier et le deuxième) implique pour la femme le droit de logement et d’entretient, alors que le divorce définitif (troisième) n’octroie pas à la femme ces droits et lui impose d’observer son délai d’attente en dehors du foyer conjugal. Celui qui prononce donc le divorce à
trois reprises simultanées vient à bout des droits légaux de la femme, à un possible retour, à un entretient financier et à l’habitation conjugale, sans parler de l’humiliation morale qu’il lui fait subir.

Ainsi, pensant divorcer simultanément à trois reprises, l’homme concerné se rend coupable à la fois d’une humiliation morale et d’une privation des droits légaux et financiers de son épouse. On peut résumer les maux dont il est l’origine, par les points suivants :
a- L’anéantissement des limites, des règles et étapes légales du contrat de mariage, ainsi que la prise à la légère du Livre d’Allah et de la tradition de son Prophète.

b- La profonde humiliation dont la femme divorcée est victime car ce type de divorce est un refus sauvage de tout retour possible et un signe d’ingratitude vis-à-vis de ce que le couple à vécu auparavant.

c- Une privation injuste de la femme de ses droits à l’entretient financier (bien qu’aujourd’hui, ce droit est souvent garanti par les tribunaux).

d- L’ignorance et l’insolence dans le comportement. Le contrat de mariage se rompt par une seule phrase : « Tu es divorcée ». Pourquoi donc faire preuve de tant d’insolence, de méchanceté et d’ignorance en le disant trois fois, cent fois, ou même mille fois ?


Le divorce vu par la législation islamique:

Nous avons expliqué que le musulman n’était pas autorisé à divorcer de son épouse à trois reprises simultanées quelque soit la manière dont il le formule et quelque soit le nombre de fois qu’il le dit. Nous avons précisé que cela n’était que des sottises pour lesquelles le contrevenant mérite d’être puni. Le
divorce conforme à la législation islamique telle qu’Allah l’a légiféré, n’est prononcé qu’à une seule reprise au début de la période de pureté de la femme (après les règles, si la femme est réglée). Il incombe ensuite d’observer un délai d’attente : « al‘iddah » durant laquelle le mari peut reprendre son épouse ou attendre l’expiration du délai impliquant l’exécution définitive du divorce et l’émancipation de la femme.


L’homme dispose de deux divorces durant les délais d’attente desquels il peut reprendre son épouse. Mais s’il prononce le troisième, celui-ci est irrévocable et il ne peut se remarier avec elle que si elle se remarie préalablement avec un autre que lui, de manière réelle et non d’un mariage de dépénalisation, puis
qu’elle soit divorcée.On peut se demander ce qu’il en est d’un ignorant qui s’obstine et divorce de son épouse de cette manière illégale (trois fois simultanées), la séparation sera-telle irrévocable, s’agira-t-il tout de même d’un seul divorce, conformément à la shari‘a, ou bien le divorce est-il nul et non pris en considération ?

Ce dernier avis n’est pas du tout conforme aux avis de « ahl assunna waljama‘a », c’est pourquoi nous discuterons des deux premiers en délaissant le troisième.



Le premier avis :
Le divorce triple simultané est irrévocable.C’est l’avis des quatre imams et de beaucoup de compagnons et de leurs successeurs. Bien que ce type de divorce soit une innovation en soi illicite,l’homme qui s’y hasarde en tire les conséquences d’un divorce irrévocable. Il ne pourra donc reprendre son épouse que si elle se remariait avec un autre homme qui la divorcerait.

Les savants qui défendent cet avis suivent en cela la fatwa de ‘Umar Ibn
Alkhattâb qui l’a rendu exécutoire et irrévocable. On rapporte de lui qu’il a dit : « J’ai remarqué que de plus en plus de gens se sont laissés aller dans une affaire pour laquelle on avait fait preuve de largesse envers eux, pourquoi ne pas le rendre tout à fait exécutoire et irrévocable ? »Il le rendit donc exécutoire et irrévocable en séparant tout homme ayant divorcé son épouse à trois reprises simultanées, de celle-ci.

Le deuxième avis : Le divorce triple simultané n’a l’effet que d’un simple divorce révocable.C’est l’avis d’une partie des compagnons du Prophète (Salla Alla Alayhi oua Sallam)) tels que Azzoubayr Ibn Al‘awwâm,‘Abdurrahman Ibn ‘Awf, ‘Aliy Ibn Abî Tâlib et Ibn Mas‘ûd. Mais aussi celui de plusieurs successeurs aux compagnons et des générations suivantes, tels que Tâwûs et Muhammad Ibn Ishâq. C’est l’avis choisi par Ibn Taymiyya, et c’est l’avis qui est conforme au Coran et à la Sunna. Ibn Taymiyya dit dans son recueil de fatawas : « Allah n’a nullement légiféré que les trois divorces puissent être prononcés simultanément, ni que l’on divorce la femme avec laquelle le mariage a été consommé directement de manière irrévocable.»


Il dit aussi : « Il n’y a pas, dans le Coran ni dans la Sunna au sujet de la femme avec laquelle on a consommé le mariage, de divorce irrévocable par trois fois simultanées. »Et aussi: « Nul récit ne nous est parvenu au
sujet d’un compagnon qui aurait divorcé son épouse à trois reprises simultanées à l’époque du Prophète et auquel le Prophète aurait imposé de se séparer de manière irrévocable de son épouse. Aucun hadith authentique n’a été rapporté à ce sujet, si ce n’est des hadiths faibles ou mêmes inventés faisant l’unanimité des savants du hadith. Ce que l’on trouve dans le Sahîh Mouslim et d’autres recueils de hadith, c’est le propos de Ibn ‘Abbâs , rapporté par Tâwûs : « A l’époque du Prophète (Salla Alla Alayhi oua Sallam), d’Abû Bakr et des années durant le califat de ’Umar, le divorce triple simultané était pratiqué.

’Umar dit un jour : « Les gens sont de plus en plus enclin à déclarer le divorce triple simultané alors que l’on fait preuve de largesse envers eux, nous devrions le rendre exécutoire et irrévocable. » Et c’est ce qu’il fit !Dans une autre narration rapportée par Mouslim et d’autres, d’après Tâwûs : «Abû ahbâ’ demanda à Ibn ‘Abbâs : « Sais-tu que le divorce triple simultané n’était considéré que comme un divorce unique à l’époque du Prophète et d’Abou Bakr, alors qu’à celle du califat de ’Umar, il était exécutoire et irrévocable tel un troisième divorce ? » Ibn ‘Abbas répondit : « Oui ! »

Et dans une autre version, Abû Aahbâ interpella Ibn ‘Abbâs : « Dis-moi donc, le divorce triple simultané n’était-il pas à l’époque du Prophète (simultané n’était considéré que comme un divorce unique à l’époque du Prophète et d’Abou Bakr, alors qu’à celle du califat de ’Umar, il était exécutoire et irrévocable tel un troisième divorce ? » Ibn ‘Abbas répondit : « Oui ! »

Et dans une autre version, Abû ahbâ interpella Ibn ‘Abbâs : « Dis-moi donc, le divorce triple simultané n’était-il pas à l’époque du Prophète ( simultané n’était considéré que comme un divorce unique à l’époque du Prophète et d’Abou Bakr, alors qu’à celle du califat de ’Umar, il était exécutoire et irrévocable tel un troisième divorce ? » Ibn ‘Abbas répondit : « Oui ! »


Sheikh Abd Al rahmane Abd Al khalak
Journalisée
sanae
Invité
« Répondre #8 le: Janvier 08, 2010, 21:49:49 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah Salam Alaykoum mon cher  Rire Mouslim fillah d'avoir eu la gentillesse de me repondre mais voila le probleme c que mon mari ne m'a pas divorcer (si c un probleme wa allahu alam) . J'avais lu une fois je ne c plus trop ou que l'homme commettez un peche si il laisser sa femme dans mon cas c'est a dire sans la divorcer et sans vivre avec elle. baraka2
Journalisée
sirine-muslima
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 252



Voir le profil
« Répondre #9 le: Janvier 08, 2010, 22:01:47 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

je suis désolée ma soeur pour ce qu'il t'arrive! Parfois les hommes sont tétus et n'en font qu'à leur tête!  Huh?

Ils ne se rendent pas compte du mal qu'ils font! Notament à toi et tes enfants!

Qu' allah résonne ton mari et t'aide dans cette épreuve!
Journalisée
sanae
Invité
« Répondre #10 le: Janvier 08, 2010, 22:07:19 »
Share   Modifier le messageModifier

 baraka ma soeur, je ne sais plus quoi faire .. Patienter mais pourquoi car il me dis que tant qu'il na pas prononcer le divorce ya rien a faire..
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #11 le: Janvier 08, 2010, 22:42:05 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah Salam Alaykoum mon cher  Rire Mouslim fillah d'avoir eu la gentillesse de me repondre mais voila le probleme c que mon mari ne m'a pas divorcer (si c un probleme wa allahu alam) . J'avais lu une fois je ne c plus trop ou que l'homme commettez un peche si il laisser sa femme dans mon cas c'est a dire sans la divorcer et sans vivre avec elle. baraka2


 Salam Alaykoum

Question


Mon époux ne me parle plus. Il m'ignore bien que je fasse beaucoup d'efforts et pratiquement tout ce qu'Allah m'ordonne de faire pour lui. Mais malgré tout cela, il continue toujours à me faire souffrir. Il m'a abandonné au lit et refuse de discuter avec moi.  Nous avons des enfants c'est pourquoi je n'ose pas lui demander le divorce. Quant à lui, il ne manifeste aucun geste envers moi, même si je lui dis qu'il me fait souffrir en se comportant avec moi de cette manière insupportable. Que vous me conseillez-vous ?

Réponse


Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

Si votre époux a abandonné le lit conjugal sans justification légale et malgré le fait que vous assumez le devoir d'obéissance qu'Allah vous impose, alors il a très mal agi et ne s'est pas conformé à ce qu'Allah et son Messager, , lui ont recommandé. Il doit s’en repentir.

Quant à vous nous vous recommandons la patience et l'endurance. Nous vous proposons de l'exhorter pieusement, de le conseiller avec douceur, de multiplier vos invocations envers Allah, le Très Haut pour qu'Il change son comportement ainsi que de faire intervenir tous ceux qui peuvent avoir de l'influence sur lui. Ainsi il se peut qu'il revienne à la raison.

S'il le fait, alors Alhamdoulillah, sinon vous avez pleinement le droit de demander le divorce. Mais ne vous pressez pas: faites la balance entre l'intérêt d'obtenir le divorce et celui de rester avec lui, surtout que vous avez de lui des enfants.

Nous attirons l'attention de notre chère sœur sur le fait qu'il est plus sage et plus raisonnable pour les deux époux de ne rien laisser apparaitre à leurs enfants afin que ces derniers ne se rendent pas compte de cette situation conflictuelle. Car ceci aura de mauvais effets psychologiques sur eux, mieux vaut donc l’éviter.

Et Allah sait mieux.Islamweb
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #12 le: Janvier 08, 2010, 23:04:50 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah Salam Alaykoum mon cher  Rire Mouslim fillah d'avoir eu la gentillesse de me repondre mais voila le probleme c que mon mari ne m'a pas divorcer (si c un probleme wa allahu alam) . J'avais lu une fois je ne c plus trop ou que l'homme commettez un peche si il laisser sa femme dans mon cas c'est a dire sans la divorcer et sans vivre avec elle. baraka2


 Salam Alaykoum

Question


Mon époux ne me parle plus. Il m'ignore bien que je fasse beaucoup d'efforts et pratiquement tout ce qu'Allah m'ordonne de faire pour lui. Mais malgré tout cela, il continue toujours à me faire souffrir. Il m'a abandonné au lit et refuse de discuter avec moi.  Nous avons des enfants c'est pourquoi je n'ose pas lui demander le divorce. Quant à lui, il ne manifeste aucun geste envers moi, même si je lui dis qu'il me fait souffrir en se comportant avec moi de cette manière insupportable. Que vous me conseillez-vous ?

Réponse


Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

Si votre époux a abandonné le lit conjugal sans justification légale et malgré le fait que vous assumez le devoir d'obéissance qu'Allah vous impose, alors il a très mal agi et ne s'est pas conformé à ce qu'Allah et son Messager, , lui ont recommandé. Il doit s’en repentir.

Quant à vous nous vous recommandons la patience et l'endurance. Nous vous proposons de l'exhorter pieusement, de le conseiller avec douceur, de multiplier vos invocations envers Allah, le Très Haut pour qu'Il change son comportement ainsi que de faire intervenir tous ceux qui peuvent avoir de l'influence sur lui. Ainsi il se peut qu'il revienne à la raison.

S'il le fait, alors Alhamdoulillah, sinon vous avez pleinement le droit de demander le divorce. Mais ne vous pressez pas: faites la balance entre l'intérêt d'obtenir le divorce et celui de rester avec lui, surtout que vous avez de lui des enfants.

Nous attirons l'attention de notre chère sœur sur le fait qu'il est plus sage et plus raisonnable pour les deux époux de ne rien laisser apparaitre à leurs enfants afin que ces derniers ne se rendent pas compte de cette situation conflictuelle. Car ceci aura de mauvais effets psychologiques sur eux, mieux vaut donc l’éviter.

Et Allah sait mieux.Islamweb


                                                                                                      bismillah


                                                                          Salam Alaykoum


     Baraka Allahou Fik mon frère ibn al quaim pour cette réponse qui précède,DIEU EST GRAND,le Forum important  El Hamdoulilah

    Une  Sourire Mouslima de mes connaissances m'a demandé mon avis  bismillah :"Mon mari ne Pratique plus depuis 18 mois

  s'adonne à la boisson ,prétend que  allah Sobhana wa Ta'ala n'a rien à voir dans leur vie de couple,refuse tout

 dialogue,ne partage plus le lit conjugal depuis plus de six mois,avoue ne plus m'aimer et me rabaisse

  régulièrement,a refusé de rencontrer un Imam et aussi un  Rire Mouslim (moi),nos rapports se dégradent:<< Dois-je

 le considérer toujours comme mon mari et dois-je observer envers lui,la Shari'a ,donc,le considérer comme un 

 Muslim >> ,sachant qu'il continue une persécution morale ? "

     Chokran mon Frère si  InchAllah tu peux m'éclairer un peu.


                                             Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
sirine-muslima
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 252



Voir le profil
« Répondre #13 le: Janvier 08, 2010, 23:10:15 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

la question est de savoir est-ce que toi tu veux vraiment divorcer?  Huh? Garde la foi ma  Sourire Mouslima et implore le secours d' allah!

Ce que fait ton mari n'est pas bien islamiquement, j'ai essayé de trouver le hadith qui disait qu'un homme ne peut pas laisser sa femme sans vivre avec elle et sans prononcer le divorce mais je ne le trouve

pas! Il ne veut pas prononcer le divorce parcequ'il veut probablement réfléchir!

Qu'Allah t'aide!
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #14 le: Janvier 08, 2010, 23:18:43 »
Share   Modifier le messageModifier

[

                                                                                                      bismillah


                                                                          Salam Alaykoum


     Baraka Allahou Fik mon frère ibn al quaim pour cette réponse qui précède,DIEU EST GRAND,le Forum important  El Hamdoulilah

    Une  Sourire Mouslima de mes connaissances m'a demandé mon avis  bismillah :"Mon mari ne Pratique plus depuis 18 mois

  s'adonne à la boisson ,prétend que  allah Sobhana wa Ta'ala n'a rien à voir dans leur vie de couple,refuse tout

 dialogue,ne partage plus le lit conjugal depuis plus de six mois,avoue ne plus m'aimer et me rabaisse

  régulièrement,a refusé de rencontrer un Imam et aussi un  Rire Mouslim (moi),nos rapports se dégradent:<< Dois-je

 le considérer toujours comme mon mari et dois-je observer envers lui,la Shari'a ,donc,le considérer comme un 

 Muslim >> ,sachant qu'il continue une persécution morale ? "

     Chokran mon Frère si  InchAllah tu peux m'éclairer un peu.


                                             Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh




 Salam Alaykoum


Question



Je fais la prière mais mon mari ne la fait pas, en plus il boit de l’alcool et parfois même en ramène avec lui à la maison. Il est un musulman non pratiquant. Qu’est-ce que je dois faire ? Aidez-moi, je ne peux plus supporter l’alcool dans ma maison. J’attends avec impatience votre réponse.

Réponse



Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère soeur,


Cet homme qui ne prie pas et qui boit des boissons alcoolisées est dans une situation extrêmement dangereuse, car il commet des choses très graves en l’occurrence l’abandon de la prière et la consommation d’alcool qui font partie des péchés capitaux. En effet, le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a qualifié celui qui abandonne la prière de mécréant: « Le pacte entre nous et eux (les mécréants) est la prière. Celui qui la délaisse devient mécréant (a renié sa foi). », rapporté par Nassai.

Il a dit aussi : « La ligne qui sépare la personne du polythéisme et de la mécréance, est l’abandon de la prière », rapporté par Muslim.

Pour cette raison, bon nombre d’Oulémas pensent que celui qui délaisse la prière a mécru d’une mécréance qui le fait sortir de l’Islam.

Quant à la consommation d’alcool, elle fait partie des péchés capitaux. L’alcool est d’ailleurs considéré comme la mère de tous les vices et le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a promis à celui qui le boit dans cette vie de ne pas y goûter le Jour de la Résurrection.  Ainsi il a, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, dit : « Tout enivrant est interdit et Allah a garanti à celui qui  en consomme dans cette vie de l'abreuver de Tinate al Khabal», rapporté par Muslim et Nassai.

 Lorsque le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a été questionné sur la signification de Tinate al Khabal il a répondu que c’est la sueur ou les sécrétions des gens de l’Enfer.

Chère sœur, il vous est obligatoire de conseiller votre mari, de lui faire le rappel d’Allah (Toudhakkirouhou billah) et des lourds châtiments qu’Il infligera dans cette vie et dans l’Au-delà aux désobéissants. S’il se repent et revient à sa raison, c’est ce que l’on cherche. S’il persiste sur cette voie (abandon de la prière et consommation d’alcool), nous vous conseillons de le quitter, car il n’y a aucun bienfait dans la vie avec un tel mari et Allah vous accordera un époux mieux que lui.



 Et Allah sait mieux.  Islamweb           
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #15 le: Janvier 08, 2010, 23:35:20 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                      bismillah


                                                           Salam Alaykoum


    Baraka Allahou Fik mon Frère ibn al qaim ,donc,après lecture,il ne peut plus y avoir ambiguité

   Qu' allah  Razza wa jal te Rende Grâce pour les bienfaits qu tu nous apportes mon Frère   amine


                                                             Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
sanae
Invité
« Répondre #16 le: Janvier 09, 2010, 09:28:49 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa  baraka2 pour votre aide .Qu'Allah vous recomprense amine.En fait cette situation dure depuis bientot deux mois.

Pour la  Sourire Mouslima qui me demande si je veux divorcer, d'un coté oui car il est un homme a l'ancienne c'est a dire pas de sortie, pas de tendresse, la femme a la maison, qui ne doit rien demander ect ect.Et d'un autre coté non, car je crains dieu par rapport a tous ce qui est dit sur le divorce et par rapport a mes enfants.
Je suis perdue je ne sais plus quoi faire tout se melange dans ma tete.
« Dernière édition: Septembre 30, 2010, 22:36:00 par Zahiya » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #17 le: Janvier 09, 2010, 11:15:23 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa  baraka2 pour votre aide .Qu'Allah vous recomprense amine.En fait cette situation dure depuis bientot deux mois.

Pour la  Sourire Mouslima qui me demande si je veux divorcer, d'un coté oui car il est un homme a l'ancienne c'est a dire pas de sortie, pas de tendresse, la femme a la maison, qui ne doit rien demander ect ect.Et d'un autre coté non, car je crains dieu par rapport a tous ce qui est dit sur le divorce et par rapport a mes enfants.
Je suis perdue je ne sais plus quoi faire tout se melange dans ma tete.

                                                                                                          bismillah


                                                                  Salam Alaykoum

    bismillah ma  Sourire Mouslima sanae et uniquement  bismillah

    Soubhan' Allah dans le domaine de la Tendresse et de la Sexualité,nous avons  El Hamdoulilah la possibilité de

  pouvoir en parler,mais c'est le Devoir de tout Muslim de "profiter" de ce qu' allah Al-Alîm nous Ordonne et

 de ce que le Prophète Mohammad  Salla-llah allahi wa salam nous Rappelle dans ce domaine et une fois encore,je suis étonné,

 que l'on puisse attrubuer à,je te cite:"... car il est un homme à l'ancienne c'est à dire pas

 de sortie,pas de tendresse,la femme à la maison,qui ne doit rien lui demander etc etc."

    Ma  Sourire Mouslima sanae et cela est valable pour nous tous,quand on se comporte ainsi alors qu' allah  

 Al-Majîd et Son Messager et Prophète Mohammad  Salla-llah allahi wa salam nous Ordonne et Rappelle ,dans EL-QUR'AN et SUNNA

 tout ce qu'il nous est permis de faire avec sa Femme ,donc Mariage,la manière d'agir de ton Mari que je ne 

 juge pas,car je ne le dirai jamais assez mais SEUL ALLAH EST JUGE,n'est pas une question d'âge,ni comme à Gap

 je l'ai entendu,de nationalité,ou autres,mais c'est désobéir à  allah Al-Hakîm et au Prophète

 Mohammad  Salla-llah allahi wa salam que de ne pas profiter des bienfaits 100% Hallal,que peuvent obtenir le Mari et sa Femme,

 et ne pas en profiter est "désobéissance et stupidité",je m'excuse,que de se priver de tels plaisirs, mais ce qui

 est aussi de notre Devoir est de s'informer de tout ce qui est licite et illicite dans un Couple  

 car l'Ignorance fait bien des dégâts et sur le Forum  El Hamdoulilah ,il y a des Fils sur ce sujet,vas-y et rappelle à 

 ton Mari ce qu'est le Devoir du Mari envers sa Femme en Islam wa  InchAllah   il réfléchira ,mais il

 sera au courant et toi aussi ma  Sourire Mouslima sanae

       Soubhan' Allah pace que j'ai 53 ans si  allah Al-Wahhâb  m'Octroie dans Son Infinie Miséricorde une

 Femme Verueuse,tu crois que je ne vais pas  InchAllah  obéir à  allah Al-Matîn,dans ce domaine,mais que oui

  InchAllah que oui,mais ce que tu as énuméré,avec Sincérité je n'en doute pas,ne relève que de la

  désobéissance ,et ma  Sourire Mouslima sanae,écoute tous les témoignages de nos  Sourire Mouslima sur le Forum,déjà ,tu verras que

 l'âge comme d'autres critères,ne qualifient pas le degré de Foi dans le coeur,mais si nous sommes Soumis et

 Obéissants  InchAllah et ALLAH SEUL Connait le contenu de nos poitrines ,nous devons  bismillah Honorer 

 nos Femmes comme cela nous est demandé  amine

    Maintenant ma  Sourire Mouslima sanae ,on est plus en forme à 25 qu'à + de 50 ans mais DIEU EST GRAND et envers Ses  

 Serviteurs qui l'Adorent le mieux possible,Pourvoyeur de Grâces insoupçonnées pour beaucoup  Soubhan' Allah

     El Hamdoulilah car nous avons la Grâce de pouvoir et devoir Partager le Dîn y compris dans le domaine du Couple, 

 quand dans d'autres Religions que je respecte,c'est un sujet tabou,je connais un peu les autres Religions,alors

  disons HAMDOULAH   El Hamdoulilah  et  bismillah profitons du Mariage sous tous ses Honorables Aspects   InchAllah

      Soubhan' Allah c'est souvent l'Ignorance qui nous fait dévier dans bien des domaines mais  El Hamdoulilah car sur 

 le Forum,déjà,on peut palier à  cette carence ,donc  InchAllah faisons-le  bismillah

     Ma  Sourire Mouslima sanae qu' allah  Razza wa jal te Facilite toute décision et que cette décision,quelle q'elle soit, soit
 
 un Bienfait d'  allah Al-Wakîl pour votre Dîn   amine


                                                         Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Septembre 30, 2010, 22:35:48 par Zahiya » Journalisée
sanae
Invité
« Répondre #18 le: Janvier 09, 2010, 12:50:47 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum Baraka Allahou Fik mon frere pour ton intervention.Japprend beaucoup sur le comportement de l'epouse et je fais des rappels a mon mari mais il reste sourd.Pour lui, je n'ai rien a lui apprendre de la religion.
.
Journalisée
sirine-muslima
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 252



Voir le profil
« Répondre #19 le: Janvier 09, 2010, 16:26:56 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima

Est ce que tu as fait intervenir quelqu'un pour essayer de régler la situation, un imam ou quelqu'un de la famille qui pourrait avoir un jugement neutre! Parceque parfois quand c'est une personne de sa famille, elle peut prendre parti pour "sa famille"!!!  Roll Eyes
Fais la prière istigharat pour savoir si cet homme est un bien pour toi ou pas! Fais confiance à  allah Il ne te decevra pas  InchAllah!
C'est dur de patienter mais normalement tu as fais le plus gros puisque cela fait bientôt 2 mois, au pire il te reste un mois!
Ne divorce pas maintenant, invoque  allah pour qu'Il t'aide! Ton mari te donnera probablement une réponse!

C'est dur comme situation parceque ces hommes MUSULMANS qui devraient avoir peur d' allah savent que ce qu'ils font est haram mais font comme si de rien était sans se soucier des dégats qu'ils causent à leurs proches!!! Soubhan' Allah  Soubhan' Allah  Soubhan' Allah

Qu' allah t'aide!

 Salam Alaykoum
Journalisée
Colibri
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 214


"Dis: Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à


Voir le profil
« Répondre #20 le: Septembre 11, 2011, 14:27:30 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Ma soeur Sanae, si tu es toujours présente sur ce forum j'aimerais bien pourvoir te parler incha'Allah, sur ta situation...
 baraka
Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

"Dis: Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez point de la miséricorde divine! En vérité, Allah absout tous les péchés, car Il est le Clément et le Compatissant."
Sourate 39 Les Groupes, verset 53.
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle