Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Superstition et mauvaise augure.  (Lu 4060 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Décembre 24, 2009, 19:46:03 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum


Celui qui ressent dans son cœur quelque chose concernant la superstition, doit s'en méfier et il doit le repousser en plaçant sa confiance en Allah  et en s'en remettant à Lui, d'après Ibn Mass'ôud  le prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit :

(La superstition fait partie du polythéisme, il nous vient à tous quelque chose de la superstition dans le cœur mais Allah le fait partir avec la confiance en Lui) rapporté par Tirmidhi.

Et celui qui ressent dans son cœur quelque chose de la superstition, doit se diriger vers Allah, et il doit L'invoquer avec ce qui a été rapporté du prophète  Salla-llah allahi wa salam ; et parmi ceci, ce qu'a rapporté Abou Daawoud, d'après 'Ourwah ibn 'Aamir  qui a dit :

-"On mentionna la superstition dans l'assemblée du messager d'Allah  Salla-llah allahi wa salam, il dit alors :

(La meilleure chose est d'avoir un bon présage, et il n'empêche pas un musulman d'accomplir ce qu'il voulait entreprendre ; et si l'un d'entre vous voit ce qu'il déteste, qu'il dise : "O Seigneur ! C'est Toi seul qui fais venir les bonnes choses, et c'est Toi seul qui repousses les mauvaises choses, et il n'y de puissance ni de force qu'en Toi").

Et la parole du prophète  Salla-llah allahi wa salam :

(O Seigneur ! Il n'y a pas de bien sauf Ton bien, et il n'y a pas de superstition sauf ce que Tu as prédestiné, et il n'y a pas d'autre divinité que Toi).

Donc, celui qui place sa confiance en Allah, en accrochant son cœur à Allah  par peur de Lui et en plaçant son espoir en Lui, et ne se retourne pas vers ces choses, puis dit les invocations qu'on lui a ordonné de dire, et poursuit ce qu'il veut entreprendre, ceci [la superstition] ne lui causera aucun tort, par la grâce d'Allah.


Et celui qui n'est pas sincère en plaçant sa confiance en Allah  et qui suit le diable en croyant au mauvais augure et à la superstition, peut être puni en tombant dans ce qu'il déteste, car il s'est détourné de l'obligation de la foi en Allah qui détient tout bien dans Ses mains, Il est celui qui l'apporte au serviteur par Sa volonté, et Il est celui qui éloigne les préjudices [le mal] du serviteur par Sa puissance, Sa douceur et Sa bienfaisance.


Et le dernier point concernant ce qui est rapporté par Bukhari et Muslim , la parole du prophète  Salla-llah allahi wa salam :

(Il n'y pas de "Adwaa" ni de superstition, et j'aime le bon augure). On lui demanda :

-"Qu'et-ce que le bon augure ?". Il dit :

(La bonne parole).

Le bon augure est tout ce qui encourage à l'homme à achever son action parmi les bonnes paroles et les bons actes sans s'en remettre à ces choses, mais en s'en remettant à leur Créateur et Celui qui est à l'origine de ces choses, et c'est Allah . Un savant a dit :

-"Et le bon augure lui plaisait  car la croyance au mauvais augure correspond à avoir une mauvaise pensée d'Allah  ; et le bon augure [l'optimisme] correspond à avoir une bonne pensée de Lui . Et le musulman doit toujours penser du bien d'Allah dans toutes les situations".


Le bon augure  augmente l'énergie et le courage de l'homme dans ce qu'il entreprend, ainsi sa poitrine s'épanouit et son cœur se réjouit, et l'étroitesse que le diable met dans son cœur disparaît. Tandis que la croyance au mauvais augure fait que l'homme soit accroché à la chose qui le rend superstitieux, et cela signifie que sa confiance en Allah  est faible, et qu'il arrête d'accomplir ce qu'il voulait entreprendre à cause des mauvaises choses qu'il a vu ou entendu ; Tirmidhi a rapporté d'après Anass que le prophète  Salla-llah allahi wa salam aimait entendre lorsqu'il sortait pour entreprendre quelque chose : "O Bien guidé ! O Toi qui est favorisé par le succès !".

« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:36:04 par ~F@théma~ » Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #1 le: Janvier 11, 2011, 15:44:50 »
Share   Modifier le messageModifier

Avant l'avènement de l'Islam, les adeptes des différentes religions étaient sous l'emprise d'idées fausses. Ils croyaient que des manifestations célestes et terrestres avaient lieu pour marquer les réjouissances et les peines des prophètes, des saints et d'autres grands hommes et que ceux-ci pouvaient contrôler les mouvements des corps célestes. Par exemple, on rapporte que certains d'entre eux avaient arrêté le soleil dans sa course, ou immobilisé la lune, ou encore rendu stagnante l'eau courante. L'Islam a enseigné que de telles idées étaient sans fondement et que les références dans les saintes Écritures à des phénomènes de cette sorte n'étaient que des métaphores qui, au lieu d'être interprétées correctement, avaient donné lieu à des superstitions. Cependant, certains musulmans avaient tendance à attribuer ces phénomènes à des événements de la vie des grands prophètes. Dans les dernières années de la vie du Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l), son fils Ibrahim mourut à l'âge de deux ans et demi. Une éclipse de soleil eut lieu ce même jour. Certains musulmans de Médine accréditèrent l'idée que le soleil s'était obscurci à l'occasion de la mort de fils du Prophète en signe de condoléance divine. Quand cela lui fut mentionné, il manifesta un grand mécontentement et condamna sévèrement cette conception. Il expliqua que le soleil et la lune et les autres corps célestes étaient tous régis par des lois divines et que leurs mouvements et les phénomènes corrélatifs n'avaient rien à voir avec la vie ou la mort de quiconque. (Bukhārī)
 L'Arabie est un pays très sec : la pluie y est toujours la bienvenue et elle est très attendue. Les Arabes s'imaginaient que sa venue était contrôlée par les mouvements des étoiles. Toutes les fois que quelqu'un exprimait cette idée, le Saint Prophète en était contrarié, et il exhortait son peuple à ne pas attribuer à d'autres causes les faveurs qui lui étaient accordées par la Providence. Il expliquait que la pluie et les autres phéno­mènes naturels étaient régis par des lois divines et qu'ils n'incombaient à aucun dieu, à aucune déesse ni à aucune autre puissance. (Muslim, Kitāb-Ul-Īmān)
 (Source : Introduction à l'étude du Saint Coran par Hadrat Mirza Bashir Ud Din Mahmud Ahmad (r.a.) - Khalifatul Masih II)
« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:36:20 par ~F@théma~ » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #2 le: Janvier 11, 2011, 15:53:40 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Je crois que tu as oublier de passer le salam a tes frères et soeurs mon frère Mouhammed Wink

 Baraka Allahou Fik


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:36:33 par ~F@théma~ » Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #3 le: Janvier 11, 2011, 15:56:18 »
Share   Modifier le messageModifier

Avant l'avènement de l'Islam, les adeptes des différentes religions étaient sous l'emprise d'idées fausses. Ils croyaient que des manifestations célestes et terrestres avaient lieu pour marquer les réjouissances et les peines des prophètes, des saints et d'autres grands hommes et que ceux-ci pouvaient contrôler les mouvements des corps célestes. Par exemple, on rapporte que certains d'entre eux avaient arrêté le soleil dans sa course, ou immobilisé la lune, ou encore rendu stagnante l'eau courante. L'Islam a enseigné que de telles idées étaient sans fondement et que les références dans les saintes Écritures à des phénomènes de cette sorte n'étaient que des métaphores qui, au lieu d'être interprétées correctement, avaient donné lieu à des superstitions. Cependant, certains musulmans avaient tendance à attribuer ces phénomènes à des événements de la vie des grands prophètes. Dans les dernières années de la vie du Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l), son fils Ibrahim mourut à l'âge de deux ans et demi. Une éclipse de soleil eut lieu ce même jour. Certains musulmans de Médine accréditèrent l'idée que le soleil s'était obscurci à l'occasion de la mort de fils du Prophète en signe de condoléance divine. Quand cela lui fut mentionné, il manifesta un grand mécontentement et condamna sévèrement cette conception. Il expliqua que le soleil et la lune et les autres corps célestes étaient tous régis par des lois divines et que leurs mouvements et les phénomènes corrélatifs n'avaient rien à voir avec la vie ou la mort de quiconque. (Bukhārī)
 L'Arabie est un pays très sec : la pluie y est toujours la bienvenue et elle est très attendue. Les Arabes s'imaginaient que sa venue était contrôlée par les mouvements des étoiles. Toutes les fois que quelqu'un exprimait cette idée, le Saint Prophète en était contrarié, et il exhortait son peuple à ne pas attribuer à d'autres causes les faveurs qui lui étaient accordées par la Providence. Il expliquait que la pluie et les autres phéno­mènes naturels étaient régis par des lois divines et qu'ils n'incombaient à aucun dieu, à aucune déesse ni à aucune autre puissance. (Muslim, Kitāb-Ul-Īmān)
 (Source : Introduction à l'étude du Saint Coran par Hadrat Mirza Bashir Ud Din Mahmud Ahmad (r.a.) - Khalifatul Masih II)

    baraka ou  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:36:55 par ~F@théma~ » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #4 le: Janvier 11, 2011, 15:57:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Wa fik Al-baraka mon frère  MachAllah El Hamdoulilah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:37:04 par ~F@théma~ » Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #5 le: Janvier 11, 2011, 16:04:53 »
Share   Modifier le messageModifier

a3likom a salam ya ahle e sounna wa ahle el bayte wa rahma t ou llah wa barakatou
« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:37:22 par ~F@théma~ » Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #6 le: Janvier 11, 2011, 16:49:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh je pense que le titre devrait etre corriger   baraka2
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #7 le: Janvier 11, 2011, 19:09:30 »
Share   Modifier le messageModifier

Avant l'avènement de l'Islam, les adeptes des différentes religions étaient sous l'emprise d'idées fausses. Ils croyaient que des manifestations célestes et terrestres avaient lieu pour marquer les réjouissances et les peines des prophètes, des saints et d'autres grands hommes et que ceux-ci pouvaient contrôler les mouvements des corps célestes. Par exemple, on rapporte que certains d'entre eux avaient arrêté le soleil dans sa course, ou immobilisé la lune, ou encore rendu stagnante l'eau courante. L'Islam a enseigné que de telles idées étaient sans fondement et que les références dans les saintes Écritures à des phénomènes de cette sorte n'étaient que des métaphores qui, au lieu d'être interprétées correctement, avaient donné lieu à des superstitions. Cependant, certains musulmans avaient tendance à attribuer ces phénomènes à des événements de la vie des grands prophètes. Dans les dernières années de la vie du Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l), son fils Ibrahim mourut à l'âge de deux ans et demi. Une éclipse de soleil eut lieu ce même jour. Certains musulmans de Médine accréditèrent l'idée que le soleil s'était obscurci à l'occasion de la mort de fils du Prophète en signe de condoléance divine. Quand cela lui fut mentionné, il manifesta un grand mécontentement et condamna sévèrement cette conception. Il expliqua que le soleil et la lune et les autres corps célestes étaient tous régis par des lois divines et que leurs mouvements et les phénomènes corrélatifs n'avaient rien à voir avec la vie ou la mort de quiconque. (Bukhārī)
 L'Arabie est un pays très sec : la pluie y est toujours la bienvenue et elle est très attendue. Les Arabes s'imaginaient que sa venue était contrôlée par les mouvements des étoiles. Toutes les fois que quelqu'un exprimait cette idée, le Saint Prophète en était contrarié, et il exhortait son peuple à ne pas attribuer à d'autres causes les faveurs qui lui étaient accordées par la Providence. Il expliquait que la pluie et les autres phéno­mènes naturels étaient régis par des lois divines et qu'ils n'incombaient à aucun dieu, à aucune déesse ni à aucune autre puissance. (Muslim, Kitāb-Ul-Īmān)
 (Source : Introduction à l'étude du Saint Coran par Hadrat Mirza Bashir Ud Din Mahmud Ahmad (r.a.) - Khalifatul Masih II)



 Salam Alaykoum

Il faut faire attention à l'auteur du sujet,fondateur de la secte Ahmadi qui s'est cru etre le Mahdi et Messie attendu.
« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:37:58 par ~F@théma~ » Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #8 le: Janvier 12, 2011, 10:09:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 oui tu a raison mais le texte a l'air correcte wa  Salam Alaykoum
« Dernière édition: Janvier 12, 2011, 17:38:19 par ~F@théma~ » Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #9 le: Janvier 12, 2011, 11:24:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mais si vous trouvez que le texte n'est pas conforme au principes de l'islam il serait mieu de le retirer  baraka2
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #10 le: Janvier 12, 2011, 17:51:00 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Barak Allahou fik mon frère ibn alquaim pour ce partage  MachAllah

il faut dire qu'il y a des gens qui croivent encors à la superstition je veux dire parmi les musulmans que je connais même

 Soubhan' Allah ça fait mal au coeur quand j'entends dire  par exemple "ne me souhaite pas bonne année ça porte malheur" Undecided Cry

ou encors récement une soeur m'a parler de leur coutume  Soubhan' Allah

quand un frère et une soeur passe à la mairie pour faire leur acte de mariage qui veut dire après le halal

si la mariée rentre dans la maison de son mari et qu'une semaine plutard ou un moi plutard ils veulent faire la fête du mariage

il ne peuvent plus Undecided Shocked Shocked Huh?

pourquoi car "ça porte malheur"  Shocked  Soubhan' Allah

et j'ai essayer de lui dire que c'est faux et que c'est a Allah que revient l'ordre de toute chose sur terre Soubhan' Allah

mais elle a rigoler de moi Undecided  Soubhan' Allah LA ILLAHA ILLA ALLAH.


Qu'Allah SWT Le Grand Le Mejestieux nous guide dans le droit chemin amine amine

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle