Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: huile de nigelle  (Lu 8432 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Décembre 23, 2009, 17:43:30 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum



Dans son livre (zad al-ma’ad) le chapitre intitulé : la mention de quelques détails sur le médicaments et les aliments simples directement évoqués par le Prophète sur les avantages et spécificités sous le numérotage alphabétique, celui de la lettre (ha) Ibn al-qayyim al-djawziya dit :

Al habbah al sawda (la graine noir) a le nom d’al-chounèse en persan et elle également al-kemmoun al-hindi(le cumin indien). De son coté, al-harbi, d’après al-hassan dit qu’il s’agit de la plante d’al-khardal(la moutarde), alors qu’al-herewi raconte qu’il s’agit d’al-habba-al-khdraa(la graine verte), le fruit d’al boutm. Mais c’est deux noms sont faux alors que le nom juste est celui de la chounèse (la graine noir).

Cette dernière plante est très riche d’avantages. Elles est utile pour toutes les maladies froides et elle a une certaine utilité pour les maladies chaudes et sèches d’après leur symptômes (indice), en ramenant, par sa petite dose à prendre, à ces dernières maladies, les facteurs actifs des médicaments froids et humides avec des effets immédiats, tout comme ce que dirent l’auteur (d’al-qamoun) (Avicenne) et d’autres (savants) à propos du safran, en tant qu’élément dans la compositions du réceptacle du camphre en introduisant en ces cas ses effets (facteurs) immédiats.

De même, il y a des cas analogues à ce dernier (élément) qui sont uniquement connus par les habiles spécialistes du métier concerné. En revanche, il n’est pas considéré comme improbable l’intérêt du (remède) chaud pour des maladies chaudes de spécifié. Car tu vois, une telle qualité dans de nombreux médicaments dont (al-anzaroute) avec ce que celui-ci a de constituants tels que ceux des remèdes de l’ophtalmie comme le sucre et d’autres éléments simples chauds. Il en va de même de l’ophtalmie elle-même qui, selon l’unanimité des médecins, est une tumeur chaude, et du souffre chaud qui est très utile pour la gale.

Al-chounèse (la graine noir) chaude et sèche au troisième degré de température élimine la flatulence (gonflement gazeux), fait sortir les vers nommés hab al-qara, guérit la lèpre et la fièvre quarte et la fièvre flegmatique, fait ouvrir les obstructions, refoule les vents internes et dessèche l’hématurie (ou albuminurie) de l’estomac et son humidité. Par ailleurs, si elle (c'est-à-dire la graine noire) est concassé, mise en pâte avec du miel et absorbée (en forme d’infusion) avec l’eau chaude, elle fait fondre le calcul des deux reins et celui de la vessie, fait abondamment couler l‘urine, les sécrétions menstruelles et le lait, en cas d’être bue (ou absorbée pendant quelques jours.

De même si elle est chauffée avec du vinaigre et utilisée à enduire le ventre, elle exterminera les vers de (ab al-qara’) ; si elle est mise en pâte avec de l’eau fraîche on cuite de la coloquinte, elle sera plus efficace à faire sortir les vers et si elle est concassée, entassée dans un chiffon et fréquemment respirée, elle guérira définitivement la grippe, froide.

Par ailleurs, son huile est utile pour traiter la maladie du serpent, les verrues et les grains de beauté (surtout ceux du visage) alors qu’elle traite le (béhèse ou beher, arrêt momentané de l’haleine par fatigue) et l’essoufflement, une fois absorbée au poids de 25 grammes environ avec de l’eau froide. Elle traite également la migraine froide une fois utilisée en forme de pansement.

De même, si elle est trempée en forme de sept grains dans le lait d’une femme (nourrice) et utilisée comme électuaire, elle sera très utile pour les personnes atteintes de la chlorose ; si elle est cuite avec du vinaigre et utilisée en gargarisme, elle guérira la douleur des dents due au froid ; si elle est utilisée comme électuaire en forme de poudre, elle sera utile pour l’évitement de l’eau de l’œil et si elle est utilisée avec du vinaigre en forme de pansement, elle arrache les pustules, élimine la gale ulcéreuse, les tumeurs flegmatiques chroniques et les tumeurs solidifiées.

En outre, si elle (toujours la graine noire) est utilisée en forme d’huile a priser, elle guérira la paralysie faciale ; si elle est utilisée en forme de boisson à une dose de demi mithqal (le poids de treize grammes environ), elle guérira la piqûre de la tarentule ; si elle est concassée, en mélange avec l’huile (d’al-haba al- khadraa/ la graine verte) et introduit dans l’oreille à la dose de trois gouttes, elle sera utile pour le traitement d’un accès de froid ainsi que pour guérir le mauvais vent interne et les obstructions, et si elle est cuite, concassée en poudre fine, trempée avec de l’huile et introduite dans le nez à la dose de trois ou de quatre gouttes, elle guérira l’accès de la grippe et qui fait beaucoup éternuer.

De même, si elle est brûlée, mélangée avec de la cire dissoute dans l’huile de l’iris ou celle du henné et utilisée à enduire les ulcères des deux jambes après leur lavage avec du vinaigre, elle leur sera utile et elle guérira de tels ulcère( et chancres) ; si elle est concassée avec du vinaigre et utilisée comme enduit, elle guérira la lèpre, le vitiligo noir et les graves pellicules (petites écailles/impétigos de la peau) et si elles est concassée en poudre fine et utilisée à être avalée à sec avec de l’eau froide à la dose du poids de deux drachmes par jour, elle protégera contre le coup de dents (morsure) du chien enragé de façon a traiter efficacement la personne mordue avant d’évacuer l’eau et à la rassurer contre toute possibilité de périr.

En outre, si elle est utilisée comme électuaire sous forme de son huile, elle sera utile pour guérir la paralysie et le tétanos et pour exterminer tous leurs effets ; si elle est utilisée en fumigation, elle fera fuir les insectes et si elle est utilisée à saupoudrer la gomme (nommé anzaroute) avec de l’eau et appliquée à l’intérieur du rectum, elle jouera le rôle de la meilleur poudre à guérir merveilleusement les hémorroïdes.

Alors, les avantages (médicaux) (ceux de la graine noire) sont l’équivalent au centuple de ce que nous venons de mentionnes à son égard.

Journalisée
SAFA69230
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 39
Localisation: France
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #1 le: Février 21, 2012, 10:40:58 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


J'ai des ganglions enflés à plusieurs endroits et depuis quelques jours je consomme une cuillère à café d'Huile de Nigelle chaque soir et j'en applique sur les ganglions douloureux.


Cependant, j'ai remarqué que depuis cette prise quotidienne je sue énormément ; est-ce l'huile qui provoque cela et est-ce normal ? Peut-être s'agit-il du processus de guérison qui se met en place ? Merci pour vos réponses baraka2
Journalisée
   

3 bouteilles huile nigelle
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle