Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: deguisement pour enfant interdit ou pas ?  (Lu 5381 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
fatihamuslima
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 44
Localisation: lyon
Messages: 22



Voir le profil
« le: Décembre 10, 2009, 08:12:09 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh j'aimerai savoir si on peut deguiser un enfant y atil des deguisement qui sont on va dire plus acceptable que d'autres ?

qu' allah vous proteges
Journalisée
Chérinne
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 2272



Voir le profil
« Répondre #1 le: Décembre 10, 2009, 15:22:13 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Pourquoi ce serait interdit Huh?  Shocked

 Salam Alaykoum
Journalisée

sonia03
Invité
« Répondre #2 le: Décembre 10, 2009, 17:45:53 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima

Moi aussi je ne comprend pas pourquoi ce serait interdit??

SI TU pe repondre merci

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fatihamuslima
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 44
Localisation: lyon
Messages: 22



Voir le profil
« Répondre #3 le: Décembre 12, 2009, 10:51:00 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ben en faites je me disai (je sai pas si vous allez me comprendre  Cheesy) mais en deguisant un enfant il prenne une autre apparence de ce kil sont de plus tres souvent il ya un masque et comme tout ce qui es peluche poupée etc... ne sont pas bien pour les enfants je me demandai si c'etai pareil pour  les deguisement ces juste ke jessaie davancer dans notre belle religion sans faire trop d'erreur qu'ALLAH pardonne nos fautes et qu IL nous guide dans le droit chemin amin
Journalisée
Chérinne
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 2272



Voir le profil
« Répondre #4 le: Décembre 13, 2009, 00:14:55 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Ma Fille a plein de peluche et de poupées...  Shocked

 Salam Alaykoum
Journalisée

DELIVRE
Invité
« Répondre #5 le: Décembre 13, 2009, 00:59:10 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                        bismillah


                                                                      Salam Alaykoum


  Mes  Sourire Mouslima pour les déguisements,même pour Enfants,je ne peux pas dire licite ou illicite le fait de se déguiser mais

déjà nous ne pouvons nous déguiser en Femmes,les Garçons,le Prophète Mohammad  Salla-llah allahi wa salam l'a interdit.

-Il en est au moins de même pour un déguisement à tête de Diable,très répandu,nous n'avons pas le droit

 d'imiter le Diable,celui en animal,j'émettrai un doute,mais par contre  InchAllah que notre  Rire Mouslim ibn al quaim

 intervienne dans ce Fil,car si ma mémoire ne me  trahit pas,c'est bien lui qui a posté il ya un petit moment

 déjà,une fatwa je crois et cela concerne entre autres,notre Sourire Mouslima Malia pour sa Fille,car pour les poupées,que je

pensais interdites,non,quand c'est dans l'intention d'éduquer les Enfants Filles à"devenir Maman,que cela a un

rôle éducatif",je me souviens car je ne connaissais pas du tout "ce droit éducatif".

-Par contre pour les peluches,tout dépend ce qu'elles représentent ma  Sourire Mouslima Malia  mais  allah Sait Mieux que nous


                                                                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #6 le: Décembre 13, 2009, 01:03:32 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Les jouets fabriqués à partir de la laine teinte ne sont pas considérés comme des images parce que leurs têtes ne sont qu’un morceau de laine et ne comporte pas clairement les parties du visage comme l’œil, le nez, la bouche et l’oreille. Quand une image en relief est sans tête et ne comporte pas les organes qui accompagne la tête, son utilisation n’est plus interdite. A supposer qu’une telle poupée s’assimile à une image, la permission de son utilisation ne signifie pas que l’usage des images est absolument licite. Car il ne s’agit que d’une exception justifiée par un objectif valable, à savoir apprendre aux filles la garde des enfants et développer en elles le sentiment de la maternité afin de les préparer pour l’avenir.

La plupart des ulémas soutiennent que la fabrication des jouets destinés aux filles constitue une exception à l’interdiction de la fabrication des images et des statues. C’est l’avis des Malékites, des Chafiites et des Hanbalites. Al-Qadi Iyadh a rapporté que la plupart des ulémas l’autorisent. An-Nawawi est du même avis dans son commentaire du Sahih de Mouslim.

Il dit : « la fabrication des jouets destinés aux filles est exceptée de l’interdiction de photographier un objet ayant une ombre. Car l’autorisation en a été rapportée. Ce qui signifie que cela est permis. Peu importe que les jouets aient une forme humaine ou animale, qu’ils aient un relief ou pas et qu’ils aient un équivalent dans les animaux réels ou pas comme, par exemple, un cheval avec des ailes.

Selon la majorité des ulémas, cette exception repose sur un hadith d’Aïcha (P.A.a) dans lequel elle dit : « Je manipulais des poupées chez le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) avec mes copines. Quand le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) entrait, elles (les copines) reculaient devant lui et il les dirigeait vers moi et nous jouions ensemble » Selon une autre version, elle a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) rentrait un jour d’une expédition à Tabouk ou à Khaybar au moment où, le vent qui souffrait écarta le rideau qui cachait les poupées contenues dans le dépôt de Aïcah. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : - Qu’est-ce que c’est, ô Aïcha ? – Mes filles, dit-elle. Comme le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) vit parmi « les filles » un cheval doté de deux ailes, il dit : Qu’est-ce que je vois au milieu d’elles ? – « un cheval » dit-elle. – Qu’est-ce qu’il y sur le cheval ? – dit le Messager (bénédiction et salut soient sur lui) ? – « deux ailes » dit-elle – « Un cheval avec deux ailes ? » Dit le Messager – N’avez-vous pas entendu que Solomon disposait de chevaux dotés d’ailes ? » - « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) éclata de rire au point de laisser apparaître ses molaires ».

Les Malikites, les Chafiites et les Hanbalites justifient cette exception qui autorise la fabrication des jouets des enfants en évoquant la nécessité de l’entraînement qui entre dans le cadre de l’éducation des enfants.Cette justification est claire dans le cas des jouets ayant une forme humaine, mais elle ne l’est pas pour ce qui est du cheval doté de deux ailes. C’est pourquoi al-Halimi a ajouté une autre justification à côté de la première. Voici ses propos : « les gamines tirent des jouets deux avantages médiat et immédiat. L’avantage médiat consiste dans le sentiment d’être occupé que les enfants cherchent à développer depuis leur prime enfance. En effet, quand un enfant est à l’aise physiquement et psychologiquement, il devient plus fort et grandit mieux. Car la joie tranquillise le cœur et la tranquillité de celui-ci affecte l’âme, s’étend au corps et se transforme en force dans les organes. Quant à l’avantage immédiat, il consiste en ceci que la manipulation des jouets leur permet d’apprendre à traiter les enfants, à les aimer et  les entourer de tendresse. Ils finissent par en acquérir l’habitude. Quand elles deviennent grandes et se retrouvent avec leurs propres enfants, elles leur appliquent le traitement qu'elles avaient appris.

Cela dit, Ibn Hadjar a rapporté dans al-Fateh un avis selon lequel la fabrication des jouets est interdite et qu’après avoir été autorisée une première fois, elle a été interdite par les textes généreux qui s’appliquent à la fabrication des images. Ceci a été réfuté puisque la prétendue abrogation  (de l’autorisation) a été contredite par un avis contraire. En outre, l’autorisation peut être postérieure à l’interdiction de la fabrication des images. Par ailleurs, le hadith comporte un indice qui montre que l’autorisation est postérieure à l’interdiction de la fabrication des images. Car le hadith indique que l’événement eut lieu au moment où le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) venait de rentrer de l’expédition de Tabouk. Aussi paraît-il que cet événement est postérieur (à l’interdiction).

(Encyclopédie juridique – fabrication d’images).

Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #7 le: Décembre 13, 2009, 01:11:02 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Les jouets fabriqués à partir de la laine teinte ne sont pas considérés comme des images parce que leurs têtes ne sont qu’un morceau de laine et ne comporte pas clairement les parties du visage comme l’œil, le nez, la bouche et l’oreille. Quand une image en relief est sans tête et ne comporte pas les organes qui accompagne la tête, son utilisation n’est plus interdite. A supposer qu’une telle poupée s’assimile à une image, la permission de son utilisation ne signifie pas que l’usage des images est absolument licite. Car il ne s’agit que d’une exception justifiée par un objectif valable, à savoir apprendre aux filles la garde des enfants et développer en elles le sentiment de la maternité afin de les préparer pour l’avenir.

La plupart des ulémas soutiennent que la fabrication des jouets destinés aux filles constitue une exception à l’interdiction de la fabrication des images et des statues. C’est l’avis des Malékites, des Chafiites et des Hanbalites. Al-Qadi Iyadh a rapporté que la plupart des ulémas l’autorisent. An-Nawawi est du même avis dans son commentaire du Sahih de Mouslim.

Il dit : « la fabrication des jouets destinés aux filles est exceptée de l’interdiction de photographier un objet ayant une ombre. Car l’autorisation en a été rapportée. Ce qui signifie que cela est permis. Peu importe que les jouets aient une forme humaine ou animale, qu’ils aient un relief ou pas et qu’ils aient un équivalent dans les animaux réels ou pas comme, par exemple, un cheval avec des ailes.

Selon la majorité des ulémas, cette exception repose sur un hadith d’Aïcha (P.A.a) dans lequel elle dit : « Je manipulais des poupées chez le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) avec mes copines. Quand le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) entrait, elles (les copines) reculaient devant lui et il les dirigeait vers moi et nous jouions ensemble » Selon une autre version, elle a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) rentrait un jour d’une expédition à Tabouk ou à Khaybar au moment où, le vent qui souffrait écarta le rideau qui cachait les poupées contenues dans le dépôt de Aïcah. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : - Qu’est-ce que c’est, ô Aïcha ? – Mes filles, dit-elle. Comme le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) vit parmi « les filles » un cheval doté de deux ailes, il dit : Qu’est-ce que je vois au milieu d’elles ? – « un cheval » dit-elle. – Qu’est-ce qu’il y sur le cheval ? – dit le Messager (bénédiction et salut soient sur lui) ? – « deux ailes » dit-elle – « Un cheval avec deux ailes ? » Dit le Messager – N’avez-vous pas entendu que Solomon disposait de chevaux dotés d’ailes ? » - « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) éclata de rire au point de laisser apparaître ses molaires ».

Les Malikites, les Chafiites et les Hanbalites justifient cette exception qui autorise la fabrication des jouets des enfants en évoquant la nécessité de l’entraînement qui entre dans le cadre de l’éducation des enfants.Cette justification est claire dans le cas des jouets ayant une forme humaine, mais elle ne l’est pas pour ce qui est du cheval doté de deux ailes. C’est pourquoi al-Halimi a ajouté une autre justification à côté de la première. Voici ses propos : « les gamines tirent des jouets deux avantages médiat et immédiat. L’avantage médiat consiste dans le sentiment d’être occupé que les enfants cherchent à développer depuis leur prime enfance. En effet, quand un enfant est à l’aise physiquement et psychologiquement, il devient plus fort et grandit mieux. Car la joie tranquillise le cœur et la tranquillité de celui-ci affecte l’âme, s’étend au corps et se transforme en force dans les organes. Quant à l’avantage immédiat, il consiste en ceci que la manipulation des jouets leur permet d’apprendre à traiter les enfants, à les aimer et  les entourer de tendresse. Ils finissent par en acquérir l’habitude. Quand elles deviennent grandes et se retrouvent avec leurs propres enfants, elles leur appliquent le traitement qu'elles avaient appris.

Cela dit, Ibn Hadjar a rapporté dans al-Fateh un avis selon lequel la fabrication des jouets est interdite et qu’après avoir été autorisée une première fois, elle a été interdite par les textes généreux qui s’appliquent à la fabrication des images. Ceci a été réfuté puisque la prétendue abrogation  (de l’autorisation) a été contredite par un avis contraire. En outre, l’autorisation peut être postérieure à l’interdiction de la fabrication des images. Par ailleurs, le hadith comporte un indice qui montre que l’autorisation est postérieure à l’interdiction de la fabrication des images. Car le hadith indique que l’événement eut lieu au moment où le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) venait de rentrer de l’expédition de Tabouk. Aussi paraît-il que cet événement est postérieur (à l’interdiction).

(Encyclopédie juridique – fabrication d’images).



                                                                      Salam Alaykoum

                                         Chokran mon Frère ,plus explicite ainsi


                                         Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Riba
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle