Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: qui peut m'expliquer ce hadith?  (Lu 11855 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
zeynep
Invité
« le: Novembre 30, 2009, 13:10:28 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

qui peut m'expliquer ce hadith Huh? InchAllah

D'après `A'icha (qu'Allah soit satisfait d'elle),
Sahla bint Suhayl vint dire au Prophète (pbAsl): "O Envoyé d'Allah! Je remarque les signes du mécontentement sur la figure de 'Abû Hudhayfa (mon époux) de la présence fréquente de Sâlim, son allié, chez nous". Le Prophète (pbAsl) lui dit: "Allaite-le (pour qu'il lui soit un fils de lait, interdit en mariage)". - "Et comment allaiterai-je un adulte pareil?" Le Prophète (pbAsl) sourit (suivant la version rapportée par Ibn 'Abî `Umar: Le Prophète rit) et dit: "Je sais bien que c'est un homme adulte!" `Amr ajoute dans sa version: "et qu’il avait pris part à la bataille de Badr".

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
nadiya63
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: clermont ferrand
Messages: 84



Voir le profil
« Répondre #1 le: Novembre 30, 2009, 20:43:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

je te dis ce que je comprends en lisant ce hadith, j'espère que quelqu'un pourra nous éclairer  InchAllah

Selon moi Le Prophète(pbAsl) dit à Sahla bint Suhayl de donner sa fille à Salim pour qu'il devienne ainsi son gendre et donc qu'il devienne comme son fils. En sachant qu'un homme n'a pas le droit -il me semble- de prendre pour épouse la mère de sa femme.

ps : c'est ce que j'ai compris, dites moi si je me trompe.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #2 le: Novembre 30, 2009, 20:49:41 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

En fait ce hadith rappelle l'affaire dont beaucoup ont entendu parler,l'allaitement d'un adulte.
Journalisée
nadiya63
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: clermont ferrand
Messages: 84



Voir le profil
« Répondre #3 le: Novembre 30, 2009, 21:01:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

je ne connait pas cette histoire, quelqu'un peut-il me la compter s'il vous plait?

 baraka2
Journalisée
Nouriya
Invité
« Répondre #4 le: Novembre 30, 2009, 21:03:49 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Question:

Pouvez-vous s'il vous plait clarifier le hadith suivant.

D' après Aicha Sahla bint Suhayl vint dire au Prophète :"Ô Envoyé d'Allah ! Je remarque les signes du mécontentement sur le visage d'Abou Hodhayfa (mon époux) lorsque Salim entre dans notre maison. Le Prophète lui dit: "Allaite le" (pour qu'il soit un fils de lait, interdit au mariage). Elle lui répondit : "Et comment l'allaiterais-je alors qu'il est un adulte ?" Le Prophète sourit et dit : "Je sais bien que c'est un jeune homme"

A-t-il été allaité au sein ou par le biais d'un récipient ?

Réponse :

Bismillahi Ar-Rahmani Ar-Rahim

Voyons d'abord la traduction du hadith mentionné dans le Sahih de l'Imam Muslim et ailleurs :

D' après Aicha Sahla bint Suhayl vint dire au Prophète :"Ô Envoyé d'Allah ! Je remarque les signes du mécontentement sur le visage d'Abou Hodhayfa (mon époux) lorsque Salim entre dans notre maison. Le Prophète lui dit: "Allaite le" (pour qu'il soit un fils de lait, interdit au mariage). Elle lui répondit : "Et comment l'allaiterais-je alors qu'il est un adulte ?" Le Prophète sourit et dit : "Je sais bien que c'est un jeune homme"
(Sahih Muslim, no: 1453)


Voici une autre version de ce hadith :

Sayyida Aicha rapporte que Salim l'esclave-affranchi d'Abu Hudhayfa vivait avec lui et sa famille dans leur maison. Elle (la fille de Suhayl et l'épouse d'Abu Hudhayfa) vint auprès du Messager d'Allah et dit : "Salim a atteint la puberté, il commence à comprendre ce que les hommes comprennent, il entre dans notre maison librement, et je pense qu'Abu Hudhayfa se sent gêné par cette situation." Le Messager d'Allah lui dit : "Allaite-le et tu lui seras interdite, et le sentiment d'aversion qu'il éprouve dans son coeur disparaitra." Elle revint plus tard et dit :"Je l'ai allaité et ce qu'il y avait dans le coeur d'Abu Hudhayfa a disparu." (Sahih Muslim)

Avant d'arriver à une quelconque conclusion, nous devons d'abord comprendre le contexte de cet évènement. L'imam Abu al-Abbas al-Qurtubi déclare dans son commentaire du Sahih Muslim :

"Salim (dans ce hadith) est Salim ibn Ma’qal… Abu Hudhayfa l'a adopté au regard des coutumes des Arabes. Il (Salim) a été élevé par Abu Hudhayfa et sa femme comme leur propre fils. Lorsque le verset du Coran "Appelez-les (les enfants adoptifs) du nom de leurs pères" [sourate Al Ahzab - verset 5] a été révélé, les règles d'adoption des enfants furent abrogées (ainsi personne ne pouvait considérer son fils adoptif comme son propre fils). Cependant Salim continuait à résider et par-conséquent à entrer chez Sahla (la femme d'Abu Hudhayfa) comme lorsqu'il était enfant. Lorsqu'il pris de l'âge et et se rapprochait de la puberté, Abu Hudhayfa et Sahla n'appréciaient pas l'idée qu'il puisse entrer librement chez Sahla, mais ils trouvaient difficile de lui en parler étant donné qu'il avait vécu avec eux (et qu'il a été élevé par eux), alors ils ont consulté le Messager d'Allah à ce sujet. Le Messager d'Allah dit à Sahla : "Allaite-le et tu lui seras interdite, ainsi la gêne que ressent Abu Hudhayfa disparaitra." Par la suite elle l'a allaité et ceci arriva (i.e la gêne d'Abu Hudhayfa disparu)..." (al-Mufhim lima Ashkal min talkhis Kitab Muslim, 4/186, Editions Dar Ibn Kathir).

Ceci illustre clairement le fait que Salim a été adopté par Abu Hudhayfa et son épouse Sahla. il a vécu et a été élevé par eux depuis l'enfance. Comme l'Islam ne reconnait pas l'adoption légale et que l'enfant adopté n'est pas considéré comme le véritable enfant, dès que ce dernier atteint la puberté, les règles du Hijab s'appliquent. A la suite de celà, il devint difficile pour Salim de vivre avec avec sa mère adoptive du fait de cette règle, ainsi le Messager d'Allah conseilla à Sahla de faire boire à Salim son lait et ce afin que les règles du Hijab soient soulevées.

Il est rapporté dans les Tabaqat d'Ibn Sa'd et dans d'autres ouvrages que Sahla versait son lait dans un récipient chaque jour durant cinq jours et Salim en buvait. il n'a pas bu directement du sein de Sahla, car il n'est pas permis d'exposer sa 'awra devant un adulte non-Mahram encore moins de l'allaiter. Les objections soulevées par certains non-musulmans désignant comme étant acte immoral car il (Salim) avait atteint la puberté, n'ont donc aucune importance puisque Sahla ne l'a pas allaité de manière directe. L'Imam Ibn Hajar al-Asqalani a également mentionné celà dans son al-Isaba fi tamiz al-Sahaba (Voir : Tabaqat Ibn Sa’d, 8/271 & al-Isaba, 4/337).

Ceci nous amène à répondre à une autre question, à savoir s'il est permis à un adulte de boire du lait maternel ? et dans le cas échéant quelles en seraient les conséquences ?

C'est un fait reconnu au sein de la majorité des fuqaha (juristes musulmans) que l'allaitement n'est pas permis après deux (ou 2 ans 1/2 ) ans, et que celui-ci n'affecte en rien les règles du Hijab et du mariage. Le Messager d'Allah a clairement mentionné celà dans un hadith : "L'allaitement est valable seulement s'il a eu lieu durant la période d'allaitement." (Sahih al-Bukhari, no. 2504 & Sahih Muslim, no. 1455). Le Messager d'Allah a également dit :"L'allaitement maternel n'interdit pas (i.e le mariage) sauf s'il pénètre les intestins (c.a.d s'il sert de nourriture pour l'enfant) et provient des seins, et il précède le sevrage." (Rapporté par l'Imam al-Tirmidhi dans son sunan, no. 1152).

Du fait de ces narrations, les quatres écoles Sunnites s'accordent sur le fait que l'allaitement aura des conséquences (i.e rendra effectives les règles du mariage et du Hijab) s'il a lieu durant la période désignée pour, et qu'a contrario il n'en aura pas s'il a lieu en dehors de cette période.

Ainsi, les savants déclarent que la permission accordée par le Messager d'Allah à Sahla de donner son lait à Salim, fut une dérogation spéciale et un cas isolé, et qu'il ne peut être généralisé. L'Imam Abu al-Abbas al-Qurtubi a dit que toutes les épouses du Prophete à l'exception de Aicha considéraient ce cas comme un cas exceptionnel, et c'est le point de vue de la majorité des savants du Salaf et du Khalaf. Ils considéraient le hadith comme spécifique à Salim et Sahla, et sont de l'avis qu'il n'est pas permis à un adulte de boire du lait maternel. Si un adulte en a bu, celà n'aura aucune conséquences par rapport aux règles du mariage et du Hijab. (Voir: al-Mufhim, 4/186-187 & I’la al-Sunan, 11/119)

De plus, Umm Salama l'épouse du Messager d'Allah disait :" toutes les épouses du Prophète rejette l'idée que quelqu'un puisse venir chez elles (sans observer les régles du Hijab) grâce à ce genre d'allaitement (i.e de l'adulte), donc elles ont dit à Aicha :"Par Allah , nous ne considérons celà que comme une dérogation accordée exclusivement à Salim par le Messager d'Allah . Personne n'a le droit d'entrer (dans nos maisons) en recourant à cet allaitement et nous n'adhérons pas à ce point de vue." (Sahih Muslim, no: 1454)

En conclusion, il n'est pas permis à un adulte de boire intentionnellement du lait maternel, celà n'a aucune conséquence ni sur les règles du Hijab ni sur celles du mariage. Le compagnion Salim a reçu une dérogation spéciale de la part du Messager d'Allah l'autorisant à boire le lait de Sahla, l'épouse d'Abu Hudhayfa, celà étant dûe aux circonstances exceptionnelles entourant leur cas. Cependant Salim n'a pas bu ce lait directement du sein de Sahla, mais plutôt par l'intermédiaire d'un récipient dans lequel elle versait ce lait qu'il buvait.

Et Allah est plus Savant.
Muhammad ibn Adam
Darul Iftaa
Leicester , UK

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Mon Bien Aimé (sws)
Invité
« Répondre #5 le: Novembre 30, 2009, 21:41:03 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

je te dis ce que je comprends en lisant ce hadith, j'espère que quelqu'un pourra nous éclairer  InchAllah

Selon moi Le Prophète(pbAsl) dit à Sahla bint Suhayl de donner sa fille à Salim pour qu'il devienne ainsi son gendre et donc qu'il devienne comme son fils. En sachant qu'un homme n'a pas le droit -il me semble- de prendre pour épouse la mère de sa femme.

ps : c'est ce que j'ai compris, dites moi si je me trompe.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Comme nous l'a dit notre frère ibn al quaim cela concerne l'allaitement d'un adulte.


D'après ce hadith :

Sahla bint Suhayl dit au prophète (sws) que son mari Abou hudhayfa ne supporte plus la présence de salim leur fils adoptif ou fils de coeur car comme il n'est pas leur fils et maintenant il est adulte alors il n'aime pas trop le voir à la maison. Alors le prophète (sws) lui dit de l'allaiter (même si il est adulte) comme cela il sera son fils et il n'y aura plus de problème.

Aussi il y a plusieurs versions de ce hadith !!!


j'ajouterais qu'il y eu une fatwa disant qu'on pouvait allaiter un adulte genre collègue de travail comme cela on pourra s'isoler en tête à tête avec lui mais cette fatwa à été aussitôt retirée Shocked

pourquoi ?
On ne suis plus la sunna de prophète (sws) on fait comme on veut quoi !!!

car ces hadiths existent bien pourtant !!!

Alors pourquoi ?




 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
nadiya63
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: clermont ferrand
Messages: 84



Voir le profil
« Répondre #6 le: Novembre 30, 2009, 21:41:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka  baraka ma  Sourire Mouslima pour cette explication.

j'étais vraiment à cotéde la plaque Grin



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
abdoullah69
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 37
Localisation: lyon
Messages: 25



Voir le profil
« Répondre #7 le: Novembre 30, 2009, 21:41:12 »
Share   Modifier le messageModifier

 baraka  soeur nouria pour ces explications, c'était vraiment claire.
Journalisée
zeynep
Invité
« Répondre #8 le: Novembre 30, 2009, 21:45:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

c'est plus clair El Hamdoulilah baraka ma soeur Wink Kiss

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #9 le: Novembre 30, 2009, 22:34:19 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

je te dis ce que je comprends en lisant ce hadith, j'espère que quelqu'un pourra nous éclairer  InchAllah

Selon moi Le Prophète(pbAsl) dit à Sahla bint Suhayl de donner sa fille à Salim pour qu'il devienne ainsi son gendre et donc qu'il devienne comme son fils. En sachant qu'un homme n'a pas le droit -il me semble- de prendre pour épouse la mère de sa femme.

ps : c'est ce que j'ai compris, dites moi si je me trompe.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Comme nous l'a dit notre frère ibn al quaim cela concerne l'allaitement d'un adulte.


D'après ce hadith :

Sahla bint Suhayl dit au prophète (sws) que son mari Abou hudhayfa ne supporte plus la présence de salim leur fils adoptif ou fils de coeur car comme il n'est pas leur fils et maintenant il est adulte alors il n'aime pas trop le voir à la maison. Alors le prophète (sws) lui dit de l'allaiter (même si il est adulte) comme cela il sera son fils et il n'y aura plus de problème.

Aussi il y a plusieurs versions de ce hadith !!!


j'ajouterais qu'il y eu une fatwa disant qu'on pouvait allaiter un adulte genre collègue de travail comme cela on pourra s'isoler en tête à tête avec lui mais cette fatwa à été aussitôt retirée Shocked

pourquoi ?
On ne suis plus la sunna de prophète (sws) on fait comme on veut quoi !!!

car ces hadiths existent bien pourtant !!!

Alors pourquoi ?




 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 Salam Alaykoum



Pour ce qui est de la fatwa de cet Azharite il est revenu sur ses paroles et il suffit en cela de voir l'avis des savants:


SHeikh Sâlih al-Fawzân a dit que l’allaitement d’un adulte : est un allaitement qui concerne celui qui a plus de deux ans, Allâh – Ta’âla – dit :
« Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. »

Sont jugement, est que cela n’est pas permis (l’allaitement d’un adulte). Et si cela est fait, cela ne crée par de lien de parenté selon l’avis majoritaire des savants. Et le récit de Sâlim esclave de Abî Hudhayfa ,est une situation spécifique qui n’est pas valable pour l’ensemble.

Salam aleykoum,

- Voici le charh (l'explication) de l'imam Nawawi concernant ce hadith rapporté par Muslim :


‏قوله صلى الله عليه وسلم : ( أرضعيه ) ‏
‏قال القاضي : لعلها حلبته ثم شربه من غير أن يمس ثديها ولا التقت بشرتاهما , وبهذا الذي قاله القاضي حسن , ويحتمل أنه عفي عن مسه للحاجة كما خص بالرضاعة مع الكبر والله أعلم . ‏


- Traduction :

La parole du prophète : "Allaite-le"

El Qadi a dit : " Peut-etre a-t-elle (Sahla) tiré le lait pour qu'il (Salim) le boive ensuite sans qu'il n'ait eu à toucher son sein ou qu'il n'y ait eu à aucun moment contact direct en tres les deux corps. En commentaire de cette parole l'imam An-Nawawi a déclaré : - "cette parole de El Qadi est valable (hassan)."

Et il est cependant probable que même si l'on considère que ce contact ait effectivement eu lieu, que cet acte eu été fait par necessité et n'ait donc été légitimé (excusé par la contrainte face au besoin dont il est question) que pour ce cas bien spécifique.

Il convient de savoir aussi comme l'explique As-Sana'ani dans Souboulou salam charh boulough l-maram :

" La majorité des savants affirment que l'allaitement qui rend le mariage illicite entre deux personnes est celui qui a lieu pendant les 2 premières années d'age de l'enfant, et le cas de salim dans ce hadith est exceptionnel, different des autres." Et la preuve réside dans la parole du prophète :

« Un allaitement n’entraîne prohibition (matrimoniale) que s’il nourrit bien et a lieu avant le sevrage » (rapporté par at-Tarmidhi, n° 1152. Et il a dit : c’est un hadith beau et authentique).

Cela signifie que si une femme allaite un adulte ou bien un jeune garçon de plus de 2 ans ( de 4 ans ou 5ans par exemple ), la femme ne devient pas sa mère de lait, car comme l'explique la majorité des savants l'allaitement qui rend caduque le mariage, c'est celui réalisé avant les 2 ans de l'enfant et le cas de salim est exceptionnel, c'est à dire que cela n'est pas applicable à autre que lui.

- Fatwa :

QUESTION :

Quel est le jugement sur le fait d'allaiter une grande personne ? quel est l'avis le plus authentique sur ce sujet ?

REPONSE :

Le fait d'allaiter une grande personne, signifie l'allaitter aprés ses deux premieres années, d'aprés la parole d'Allah ( sens du verset) " Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets."

Son statut est que çela n'est pas permis, mais si une femme allaite une personne (de plus de 2 ans) cette personne ne sera pas considerée comme son fils de lait, En ce qui concerne le réçit de Salim ésclave d'Abou houdeyfa çela était éxceptionnel ( c'est à dire spécifique à salim ) selon la majorité des savants.

(Cheikh Salih Al-Fawzan Fatawa mrate mouslimat).

Les savants ont donné 2 conditions pour qu'un enfant soit consideré comme l'enfant de lait d'une femme :

- la première : Que l'allaitement ait lieu avant les 2 ans de l'enfant et qu'il y'ait eu au moins 5 succions.

En expliquant le hadith " L'allaitement entraine les mêmes interdiTs que la naissance " ( boukhari). Cheikh Otheimine a dit :

" Cependant, l'allaitement qui entraine l'interdiction doit remplir des conditions qui sont :

1- Qu'il y'ait eu au moins 5 succions, si l'enfant n'a tété que 4 fois, la femme qui l'a allaité ne devient pas sa mère de lait car Muslim a rapporté que Aicha a dit " Au début, il y eut la révélation spécifiant qu'il faille 10 tétées bien distinctes pour que l'allaitement entraine l'interdit, puis cela fût abrogé par 5 tétées. A la mort du prophète le nombre de succions est resté à cinq."

2-Que l'allaitement ait lieu avant le sevrage, c'est à dire que toutes les 5 tétées aient eu lieu avant le sevrage. Si elles ont toutes eu lieu aprés le sevrage ou certaines d'entres elles, avant et d'autres aprés, la femme qui l'a allaité ne devient pas sa mère de lait."

Cheikh Fawzan éxplique également la même chose dans Moulakhasse Al-Fiqhiy

En expliquant le verset " Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux années entières"

Ibn Kathir dit " Par ce verset, Allah oriente les mères à allaiter leurs bébés jusqu'à ce qu'elles complétent la période prescrite, c'est à dire 2 ans. Au terme de cette pèriode, il ne faut plus prendre en compte l'allaitement. Allah dit ( sens du verset) "qui veulent donner un allaitement complet" c'est à dire que l'allaitement qui impose des interdictions quand il a lieu durant les 2 ans préscrit. Si l'enfant est allaité au-delà de cette pèriode, il n'y aura pas d'interdictions."

Cependant, il y'a eu une minorité de savants qui ont affirmé que si un adulte tete le sein d'une femme, celle-ci devient la mère de lait de cet homme, ils affirment que cet avis semble avoir été celui de Aicha mère des croyants ainsi que d'une minorité de sahabas.

Donc pour résumer, la femme devient mère de lait d'un enfant lorsque l'allaitement a eu lieu durant les deux premières années de l'enfant et si l'enfant a tété au moins 5 fois le sein de cette femme durant cette période, donc le cas de Salim était une exception.

Sheikh Munajjid
Journalisée
Mon Bien Aimé (sws)
Invité
« Répondre #10 le: Décembre 01, 2009, 08:43:19 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum



Pour ce qui est de la fatwa de cet Azharite il est revenu sur ses paroles et il suffit en cela de voir l'avis des savants:


SHeikh Sâlih al-Fawzân a dit que l’allaitement d’un adulte : est un allaitement qui concerne celui qui a plus de deux ans, Allâh – Ta’âla – dit :
« Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. »

Sont jugement, est que cela n’est pas permis (l’allaitement d’un adulte). Et si cela est fait, cela ne crée par de lien de parenté selon l’avis majoritaire des savants. Et le récit de Sâlim esclave de Abî Hudhayfa ,est une situation spécifique qui n’est pas valable pour l’ensemble.

Salam aleykoum,

- Voici le charh (l'explication) de l'imam Nawawi concernant ce hadith rapporté par Muslim :


‏قوله صلى الله عليه وسلم : ( أرضعيه ) ‏
‏قال القاضي : لعلها حلبته ثم شربه من غير أن يمس ثديها ولا التقت بشرتاهما , وبهذا الذي قاله القاضي حسن , ويحتمل أنه عفي عن مسه للحاجة كما خص بالرضاعة مع الكبر والله أعلم . ‏


- Traduction :

La parole du prophète : "Allaite-le"

El Qadi a dit : " Peut-etre a-t-elle (Sahla) tiré le lait pour qu'il (Salim) le boive ensuite sans qu'il n'ait eu à toucher son sein ou qu'il n'y ait eu à aucun moment contact direct en tres les deux corps. En commentaire de cette parole l'imam An-Nawawi a déclaré : - "cette parole de El Qadi est valable (hassan)."

Et il est cependant probable que même si l'on considère que ce contact ait effectivement eu lieu, que cet acte eu été fait par necessité et n'ait donc été légitimé (excusé par la contrainte face au besoin dont il est question) que pour ce cas bien spécifique.

Il convient de savoir aussi comme l'explique As-Sana'ani dans Souboulou salam charh boulough l-maram :

" La majorité des savants affirment que l'allaitement qui rend le mariage illicite entre deux personnes est celui qui a lieu pendant les 2 premières années d'age de l'enfant, et le cas de salim dans ce hadith est exceptionnel, different des autres." Et la preuve réside dans la parole du prophète :

« Un allaitement n’entraîne prohibition (matrimoniale) que s’il nourrit bien et a lieu avant le sevrage » (rapporté par at-Tarmidhi, n° 1152. Et il a dit : c’est un hadith beau et authentique).

Cela signifie que si une femme allaite un adulte ou bien un jeune garçon de plus de 2 ans ( de 4 ans ou 5ans par exemple ), la femme ne devient pas sa mère de lait, car comme l'explique la majorité des savants l'allaitement qui rend caduque le mariage, c'est celui réalisé avant les 2 ans de l'enfant et le cas de salim est exceptionnel, c'est à dire que cela n'est pas applicable à autre que lui.

- Fatwa :

QUESTION :

Quel est le jugement sur le fait d'allaiter une grande personne ? quel est l'avis le plus authentique sur ce sujet ?

REPONSE :

Le fait d'allaiter une grande personne, signifie l'allaitter aprés ses deux premieres années, d'aprés la parole d'Allah ( sens du verset) " Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets."

Son statut est que çela n'est pas permis, mais si une femme allaite une personne (de plus de 2 ans) cette personne ne sera pas considerée comme son fils de lait, En ce qui concerne le réçit de Salim ésclave d'Abou houdeyfa çela était éxceptionnel ( c'est à dire spécifique à salim ) selon la majorité des savants.

(Cheikh Salih Al-Fawzan Fatawa mrate mouslimat).

Les savants ont donné 2 conditions pour qu'un enfant soit consideré comme l'enfant de lait d'une femme :

- la première : Que l'allaitement ait lieu avant les 2 ans de l'enfant et qu'il y'ait eu au moins 5 succions.

En expliquant le hadith " L'allaitement entraine les mêmes interdiTs que la naissance " ( boukhari). Cheikh Otheimine a dit :

" Cependant, l'allaitement qui entraine l'interdiction doit remplir des conditions qui sont :

1- Qu'il y'ait eu au moins 5 succions, si l'enfant n'a tété que 4 fois, la femme qui l'a allaité ne devient pas sa mère de lait car Muslim a rapporté que Aicha a dit " Au début, il y eut la révélation spécifiant qu'il faille 10 tétées bien distinctes pour que l'allaitement entraine l'interdit, puis cela fût abrogé par 5 tétées. A la mort du prophète le nombre de succions est resté à cinq."

2-Que l'allaitement ait lieu avant le sevrage, c'est à dire que toutes les 5 tétées aient eu lieu avant le sevrage. Si elles ont toutes eu lieu aprés le sevrage ou certaines d'entres elles, avant et d'autres aprés, la femme qui l'a allaité ne devient pas sa mère de lait."

Cheikh Fawzan éxplique également la même chose dans Moulakhasse Al-Fiqhiy

En expliquant le verset " Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux années entières"

Ibn Kathir dit " Par ce verset, Allah oriente les mères à allaiter leurs bébés jusqu'à ce qu'elles complétent la période prescrite, c'est à dire 2 ans. Au terme de cette pèriode, il ne faut plus prendre en compte l'allaitement. Allah dit ( sens du verset) "qui veulent donner un allaitement complet" c'est à dire que l'allaitement qui impose des interdictions quand il a lieu durant les 2 ans préscrit. Si l'enfant est allaité au-delà de cette pèriode, il n'y aura pas d'interdictions."

Cependant, il y'a eu une minorité de savants qui ont affirmé que si un adulte tete le sein d'une femme, celle-ci devient la mère de lait de cet homme, ils affirment que cet avis semble avoir été celui de Aicha mère des croyants ainsi que d'une minorité de sahabas.

Donc pour résumer, la femme devient mère de lait d'un enfant lorsque l'allaitement a eu lieu durant les deux premières années de l'enfant et si l'enfant a tété au moins 5 fois le sein de cette femme durant cette période, donc le cas de Salim était une exception.

Sheikh Munajjid

[/quote]


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Donc si j'ai bien compris allaiter un adulte ne sert à rien ceci est nul et sans avenue.

Donc dans ce hadith Notre Prophète Bien-Aimé (sws) à eu recours à un subterfuge comme cela le mari ne pourra rien dire tout en sachant que l'allaitement d'un adulte ne fait pas de lui votre propre enfant.

Donc tout ceci était dû : (excusé par la contrainte face au besoin dont il est question)

Waou quelle contrainte et quel besoin  Soubhan' Allah


Enfin ceci n'engage que moi bien sûr et libre à chacun de nous de penser !!!
 
Soubhan' Allah

A oui il y a aussi ce hadith qui nous dit que notre Mère Aïcha (as) aimait la compagnie de JEUNE gens Alors pour pouvoir toujours les recevoirs chez elle alors elle a fait appelle à sa cousine pour les allaiter !

Tiens encore un subterfuge !!! Donc tout ceci était dû : (excusé par la contrainte face au besoin dont il est question)

Un subterfuge pour ne pas appliquer ces versets Huh?

33.53 : .......Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c'est plus pur pour vos coeurs et leurs coeurs;........

24.31 : Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté........



Non je ne crois !!!

 Soubhan' Allah

SaghfirAllah !!!


Alors hadiths sahih ou pas Huh??



Non Mais Franchement !!!



 Soubhan' Allah




 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Abdellah
l'age n'est pas un signe de vieillesse il est signe de sagesse et la sagesse est un cadeau plein de jeunesse
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 53
Localisation: france
Messages: 1189


marié et trois magnifiques enfants


Voir le profil
« Répondre #11 le: Décembre 01, 2009, 20:44:34 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Mes chers frères et soeurs que Dieu vous benisse

La question de l'allaitement de l'adulte a susciter énormément de controverses au sein de la communauté musulmane et les savants ont diverger en la matière comme nous le rapporte notre cher frère Ibn al Quaim que Dieu lui rajoute  amine

Maintenant ,il est vrai que cette question peut susciter des intérrogations concernant le bien fondé de l'allaitement de l'adulte qui ne repose finalement que sur un certains nombres de Hadiths

Il n'y a pas de verset du coran qui traite de l'allaitement de l'adulte ,du moins a ma connaissance  Rire Mouslim

Si il est vrai que les savants de notre communauté se sont prononcer sur cette question il ne nous est pas toutefois interdit d'en débattre entre nous pour essayer d'y voir plus clair et de s'en faire notre propre opinion

Allah Razza wa jal nous exhorte à la méditation du coran et finalement à la connaissance de notre religion

54.17. En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t- il quelqu'un pour réfléchir ?


Alors la question a se poser est de savoir si le hadith de salim aurait bien été prononcer par  le prophète  Salla-llah allahi wa salam

Il faut quand même rappeler qu'il a prévenu la communauté que l'on lui attribuerait des paroles mensongères

"Mentir à mon sujet n'est pas comme mentir au sujet de quelqu'un d'autre. Celui qui ment (et me prête ce que je n'ai pas dit), qu'il prépare son séjour en enfer" (rapporté par al-Bukhârî, n° 1229, et d'autres).


Si il l'a dit c'est que forcement cela se passera par la suite et il n'avait pas tort  Salla-llah allahi wa salam  Rire Mouslim

Est ce que la notion de sahih lorsque l'on parle du hadith veut dire :propos infaillibles ?

A en entendre certains ,à partir du moment que le hadith est classer sahih ,nous ne devons pas le contester :en aucune manière !

Cependant ,quel doit etre notre comportement si nous avons un hadith qui vient contredire le coran ?

Devons nous croire le hadith ou le coran ? Car il y a bien un choix a faire

Le coran nous vient de Dieu dont il est le gardien :

10. En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien Sourate al hijr


Quant aux hadiths ,ils nous viennent des hommes,rédiger 150 ans apres la mort du prophète  Salla-llah allahi wa salam  qui rappelons le n'ont jamais revendiquer l'infaibillité mais que les hommes qui vinrent par la suite leur attribuèrent


Etude et comparaison :

D'après `A'icha (qu'Allah soit satisfait d'elle),

Sahla bint Suhayl vint dire au Prophète (asws): "O Envoyé d'Allah! Je remarque les signes du mécontentement sur la figure de 'Abû Hudhayfa (mon époux) de la présence fréquente de Sâlim, son allié, chez nous". Le Prophète (aswsl) lui dit: "Allaite-le (pour qu'il lui soit un fils de lait, interdit en mariage)". - "Et comment allaiterai-je un adulte pareil?" Le Prophète (asws) sourit (suivant la version rapportée par Ibn 'Abî `Umar: Le Prophète rit) et dit: "Je sais bien que c'est un homme adulte!" `Amr ajoute dans sa version: "et qu’il avait pris part à la bataille de Badr".

Selon une autre version : elle dit : mais il a une barbe, le prophete (asw) lui aurait répondu: allaite le , ce qui a sur son visage partira- Sahih Mouslim 2/1076-Chapitre Allaitement

Selon la version d’abou Daoud : Allaite le 5 fois , il sera comme ton fils adoptif, dans Sunan abou Daoud, 2/223(repris par Sheikh Al Albani)

Selon Al Nissai : elle l’a allaité alors qu’il était homme. Dans Sunan Al-nissai 6/413-415(repris par Sheikh Al Albani)

Comment peut-on attribuer cela au prophète(asws) lui qui incarnait le coran et qui ne parlait pas sous l’effet de la passion ?

2. Votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en erreur
3. et il ne prononce rien sous l'effet de la passion;
Sourate l’Etoile V 2 & 3.


Le prophète aurait-il Contredit-il la parole divine  , astarghfirou Allah

En ce qui concerne l’allaitement, Dieu (swt) nous a donné la règle à suivre dans sourate 2

233. Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n'a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l'héritier. Et si, après s'être consultés, tous deux tombent d'accord pour décider le sevrage, nul grief a leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l'usage. Et craignez Allah, et sachez qu'Allah observe ce que vous faites.


Un allaitement complet de deux ans et pour les bébés :pas pour les adultes car apres ce n'est plus de l'allaitement mais une relation intime dans le cercle conjugale

Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès.


Dans ce verset il est clairement établis les régles que la femme doit avoir avec le sexe opposé et ceux qui sont autoriser a etre en contact avec elle dans un moment de décontraction et de ne montrer que les atours (les formes ) !
Je vois mal la femme montrer sa poitrine aux premiers venu alors qu'elle doit baisser le regard et préserver sa chasteté !

Comment le prophète  Salla-llah allahi wa salam aurait autorisé qu’une femme allaite un homme dans ce cas ??

La question de l'allaitement va plus loin car elle porte préjudice à la mère des croyants Aicha  Radhi Allah 'Anha

Omm Salama dit à Aïsha: "Tu reçois la visite d'adolescents pubères tels que je n'aimerais pas recevoir leur visite." Aïsha lui répondit: "Le Messager de Dieu, Dieu le bénisse et lui donne la paix, n'est-il pas pour toi un exemple? En vérité, la femme d'Abou Hodhayfa lui dit: "O Messager de Dieu, Sâlim vient me voir, alors qu'il est un homme, et Abou Hodhayfa en ressent quelque chose", et le Messager de Dieu, Dieu le bénisse et lui donne la paix, lui dit: "Allaite-le afin qu'il puisse venir te voir." Sahîh de Moslim, chapitre de "l'allaitement de l'adulte", bâb ridâ'ati l-kabîr , vol. 2 p.1076-1078




Le récit de la mère des croyants , Aicha (ra) :


"La mère des fidèles Aïsha utilisa cela [c’est-à-dire le récit de l'allaitement de Sâlim mawlâ Hodhayfa adulte] pour les hommes dont elle aimait qu'ils viennent chez elle: elle ordonnait à sa soeur Omm Kalthoum fille d'Abou Bakr as-Siddîq et aux filles de son frère d'allaiter les hommes dont elle aimait qu'ils viennent chez elle. Les autres épouses du Messager, Dieu le bénisse et lui donne la Paix, refusaient que quiconque vienne chez elle en recourant à cet allaitement." (Mouwatta'a de l'Imam Mâlik, v.2 p.605 hadith 1265)


Pourquoi Aicha  Radhi Allah 'Anha aurait ordonner une telle chose ?

Avait elle peur que ces derniers la demande en mariage ?

Je ne penses pas car Aicha avait le statut de "mère des croyants" et a ce propos Allah  Razza wa jal dit ceci :

33.6. Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux- mêmes; et ses épouses sont leurs mères. Les liens de consanguinité ont [dans les successions] la priorité [sur les liens] unissant les croyants [de Médine] et les émigrés [de la Mecque] selon le livre de Dieu, à moins que vous ne fassiez un testament convenable en faveur de vos frères en religion. Et cela est inscrit dans le Livre


et encore ce verset qui est plus précis dans le rapport des croyants avec elle

33.53. Ô vous qui croyez ! N'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors que Dieu ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c'est plus pur pour vos coeurs et leurs coeurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager de Dieu, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès de Dieu, un énorme pêché.

[/b]

Alors dites moi :à la lecture de ces versets quelles raisons Aicha aurait eu à l'application de l'allaitement de l'adulte puisque son statut était clairement ennoncé?

Pourrait on penser que certains propos mensongers aurait pu etre attribuer a Aicha comme cela a été le cas pour de nombreuses paroles attribuées faussement au messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam  ?

Je vous laisse réfléchir ................... Rire Mouslim

 Salam Alaykoum
Journalisée

ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #12 le: Décembre 01, 2009, 21:09:14 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Mes chers frères et soeurs que Dieu vous benisse

La question de l'allaitement de l'adulte a susciter énormément de controverses au sein de la communauté musulmane et les savants ont diverger en la matière comme nous le rapporte notre cher frère Ibn al Quaim que Dieu lui rajoute  amine

Maintenant ,il est vrai que cette question peut susciter des intérrogations concernant le bien fondé de l'allaitement de l'adulte qui ne repose finalement que sur un certains nombres de Hadiths

Il n'y a pas de verset du coran qui traite de l'allaitement de l'adulte ,du moins a ma connaissance  Rire Mouslim

Si il est vrai que les savants de notre communauté se sont prononcer sur cette question il ne nous est pas toutefois interdit d'en débattre entre nous pour essayer d'y voir plus clair et de s'en faire notre propre opinion

Allah Razza wa jal nous exhorte à la méditation du coran et finalement à la connaissance de notre religion

54.17. En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t- il quelqu'un pour réfléchir ?


Alors la question a se poser est de savoir si le hadith de salim aurait bien été prononcer par  le prophète  Salla-llah allahi wa salam

Il faut quand même rappeler qu'il a prévenu la communauté que l'on lui attribuerait des paroles mensongères

"Mentir à mon sujet n'est pas comme mentir au sujet de quelqu'un d'autre. Celui qui ment (et me prête ce que je n'ai pas dit), qu'il prépare son séjour en enfer" (rapporté par al-Bukhârî, n° 1229, et d'autres).


Si il l'a dit c'est que forcement cela se passera par la suite et il n'avait pas tort  Salla-llah allahi wa salam  Rire Mouslim

Est ce que la notion de sahih lorsque l'on parle du hadith veut dire :propos infaillibles ?

A en entendre certains ,à partir du moment que le hadith est classer sahih ,nous ne devons pas le contester :en aucune manière !

Cependant ,quel doit etre notre comportement si nous avons un hadith qui vient contredire le coran ?

Devons nous croire le hadith ou le coran ? Car il y a bien un choix a faire

Le coran nous vient de Dieu dont il est le gardien :

10. En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien Sourate al hijr


Quant aux hadiths ,ils nous viennent des hommes,rédiger 150 ans apres la mort du prophète  Salla-llah allahi wa salam  qui rappelons le n'ont jamais revendiquer l'infaibillité mais que les hommes qui vinrent par la suite leur attribuèrent


Etude et comparaison :

D'après `A'icha (qu'Allah soit satisfait d'elle),

Sahla bint Suhayl vint dire au Prophète (asws): "O Envoyé d'Allah! Je remarque les signes du mécontentement sur la figure de 'Abû Hudhayfa (mon époux) de la présence fréquente de Sâlim, son allié, chez nous". Le Prophète (aswsl) lui dit: "Allaite-le (pour qu'il lui soit un fils de lait, interdit en mariage)". - "Et comment allaiterai-je un adulte pareil?" Le Prophète (asws) sourit (suivant la version rapportée par Ibn 'Abî `Umar: Le Prophète rit) et dit: "Je sais bien que c'est un homme adulte!" `Amr ajoute dans sa version: "et qu’il avait pris part à la bataille de Badr".

Selon une autre version : elle dit : mais il a une barbe, le prophete (asw) lui aurait répondu: allaite le , ce qui a sur son visage partira- Sahih Mouslim 2/1076-Chapitre Allaitement

Selon la version d’abou Daoud : Allaite le 5 fois , il sera comme ton fils adoptif, dans Sunan abou Daoud, 2/223(repris par Sheikh Al Albani)

Selon Al Nissai : elle l’a allaité alors qu’il était homme. Dans Sunan Al-nissai 6/413-415(repris par Sheikh Al Albani)

Comment peut-on attribuer cela au prophète(asws) lui qui incarnait le coran et qui ne parlait pas sous l’effet de la passion ?

2. Votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en erreur
3. et il ne prononce rien sous l'effet de la passion;
Sourate l’Etoile V 2 & 3.


Le prophète aurait-il Contredit-il la parole divine  , astarghfirou Allah

En ce qui concerne l’allaitement, Dieu (swt) nous a donné la règle à suivre dans sourate 2

233. Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n'a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l'héritier. Et si, après s'être consultés, tous deux tombent d'accord pour décider le sevrage, nul grief a leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l'usage. Et craignez Allah, et sachez qu'Allah observe ce que vous faites.


Un allaitement complet de deux ans et pour les bébés :pas pour les adultes car apres ce n'est plus de l'allaitement mais une relation intime dans le cercle conjugale

Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès.


Dans ce verset il est clairement établis les régles que la femme doit avoir avec le sexe opposé et ceux qui sont autoriser a etre en contact avec elle dans un moment de décontraction et de ne montrer que les atours (les formes ) !
Je vois mal la femme montrer sa poitrine aux premiers venu alors qu'elle doit baisser le regard et préserver sa chasteté !

Comment le prophète  Salla-llah allahi wa salam aurait autorisé qu’une femme allaite un homme dans ce cas ??

La question de l'allaitement va plus loin car elle porte préjudice à la mère des croyants Aicha  Radhi Allah 'Anha

Omm Salama dit à Aïsha: "Tu reçois la visite d'adolescents pubères tels que je n'aimerais pas recevoir leur visite." Aïsha lui répondit: "Le Messager de Dieu, Dieu le bénisse et lui donne la paix, n'est-il pas pour toi un exemple? En vérité, la femme d'Abou Hodhayfa lui dit: "O Messager de Dieu, Sâlim vient me voir, alors qu'il est un homme, et Abou Hodhayfa en ressent quelque chose", et le Messager de Dieu, Dieu le bénisse et lui donne la paix, lui dit: "Allaite-le afin qu'il puisse venir te voir." Sahîh de Moslim, chapitre de "l'allaitement de l'adulte", bâb ridâ'ati l-kabîr , vol. 2 p.1076-1078




Le récit de la mère des croyants , Aicha (ra) :


"La mère des fidèles Aïsha utilisa cela [c’est-à-dire le récit de l'allaitement de Sâlim mawlâ Hodhayfa adulte] pour les hommes dont elle aimait qu'ils viennent chez elle: elle ordonnait à sa soeur Omm Kalthoum fille d'Abou Bakr as-Siddîq et aux filles de son frère d'allaiter les hommes dont elle aimait qu'ils viennent chez elle. Les autres épouses du Messager, Dieu le bénisse et lui donne la Paix, refusaient que quiconque vienne chez elle en recourant à cet allaitement." (Mouwatta'a de l'Imam Mâlik, v.2 p.605 hadith 1265)


Pourquoi Aicha  Radhi Allah 'Anha aurait ordonner une telle chose ?

Avait elle peur que ces derniers la demande en mariage ?

Je ne penses pas car Aicha avait le statut de "mère des croyants" et a ce propos Allah  Razza wa jal dit ceci :

33.6. Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux- mêmes; et ses épouses sont leurs mères. Les liens de consanguinité ont [dans les successions] la priorité [sur les liens] unissant les croyants [de Médine] et les émigrés [de la Mecque] selon le livre de Dieu, à moins que vous ne fassiez un testament convenable en faveur de vos frères en religion. Et cela est inscrit dans le Livre


et encore ce verset qui est plus précis dans le rapport des croyants avec elle

33.53. Ô vous qui croyez ! N'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors que Dieu ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c'est plus pur pour vos coeurs et leurs coeurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager de Dieu, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès de Dieu, un énorme pêché.

[/b]

Alors dites moi :à la lecture de ces versets quelles raisons Aicha aurait eu à l'application de l'allaitement de l'adulte puisque son statut était clairement ennoncé?

Pourrait on penser que certains propos mensongers aurait pu etre attribuer a Aicha comme cela a été le cas pour de nombreuses paroles attribuées faussement au messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam  ?

Je vous laisse réfléchir ................... Rire Mouslim

 Salam Alaykoum

 Salam Alaykoum

En fait le sens de l'Allaitement a été mal compris et d'ailleurs je suis en train de préparer un sujet complet sur ce cas.

Dire qu'un adulte va allaiter une femme comme un bébé les savants ce sont penchés sur cela et ont bien précisé comment s'est fait l'allaitement.C'est comme dire d'une personne qui a besoin de boire le lait d'une vache,va boire de la vache comme un petit veau  Huh? En fait il faut toujours voir l'explication d'un hadith pour le comprendre.
Journalisée
Abdellah
l'age n'est pas un signe de vieillesse il est signe de sagesse et la sagesse est un cadeau plein de jeunesse
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 53
Localisation: france
Messages: 1189


marié et trois magnifiques enfants


Voir le profil
« Répondre #13 le: Décembre 01, 2009, 22:17:15 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Mon cher frère que Dieu te benisse

Tu as certainement raison mais l'allaitement qui est connu est celui de l'enfant  Rire Mouslim pour l'adulte c'est apparement plus délicat

Et comment doit faire le mari avec son épouse ?

Du coup il risquerait de devenir son frère de lait si on admet l'allaitement de l'adulte

Un homme avait justement poser cette question a un compagnon (désoler de mémoire j'ai oublier le nom) en présence de abdellah ibn al méssaoud lui disant :

il m'arrive de boire du lait de ma femme quand je lui mordilles les seins ,est ce qu' elle m'est interdite ?

Le compagnon lui a répondut que oui

Alors Abdellah ibn al méssaoud est intervenu en disant :Que Dieu te pardonne !

Il n'y a plus d'allaitement après deux ans et recita :


233. Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets
. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n'a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l'héritier. Et si, après s'être consultés, tous deux tombent d'accord pour décider le sevrage, nul grief a leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l'usage. Et craignez Allah, et sachez qu'Allah observe ce que vous faites.



 Bien entendu je posterais les références de cet évènement des que j'aurais le livre sous la main inchallah :j'espère le week end prochain  InchAllah

Ainsi l'allaitement de l'adulte ne faisait pas l'unanimité chez les compagnons

 Salam Alaykoum

Journalisée

Abdellah
l'age n'est pas un signe de vieillesse il est signe de sagesse et la sagesse est un cadeau plein de jeunesse
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 53
Localisation: france
Messages: 1189


marié et trois magnifiques enfants


Voir le profil
« Répondre #14 le: Décembre 06, 2009, 08:13:18 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Mes chers frères et soeurs que Dieu vous benisse

Voici la source de l'avis de Abdellah ibn al méssaoud  Radhi Allah 'Anhou au sujet de l'allaitement de l'adulte

"Encyclopédie de la femme en Islam" de Abdel Halim AbouChouqqa tome six page 148/149

La succion des seins

Yahya ibn Said  Radhi Allah 'Anhou rapporte qu'un homme vint interroger Abou Moussa a l Achari  Radhi Allah 'Anhou en lui disant:

"J'ai sucé du lait du sein de ma femme ......et je l'ai avalé"

Abou Moussa  Radhi Allah 'Anhou répondit :"Je pense qu'elle t'est certainement devenue interdite "

Abdellah Ibn al Masséoud  Radhi Allah 'Anhou dit alors:"Considère la réponse que tu donnes a cet homme"

Abou Moussa  Radhi Allah 'Anhou lui demanda :"Et quel est ton avis?"

Abdellah ibn al Méssaoud  Radhi Allah 'Anhou répondit:" Il n'y a d'allaitement que jusqu'à l'age de deux ans "

Abou Moussa  Radhi Allah 'Anhou dit alors" Ne me demandez plus rien tant que cet érudit est parmi vous "(rapporté par Malik dans son mowata,livre de l'allaitement,chapitre:"Ce qui a été dit au sujet de l'allaitement au  delà de l'enfance "Vol 2 p 607

pS: Rectification au sujet de ce que j'ai avancer dans mon poste précédent :abdellah ibn al méssaoud  Radhi Allah 'Anhou n'a pas réciter le verset au sujet de l'allaitement que Dieu me pardonne :comme quoi que citer les sources est toujours important Rire Mouslim Veuillez bien vouloir m'en excuser également  baraka2

 Salam Alaykoum
Journalisée

ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #15 le: Décembre 06, 2009, 09:32:15 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Mes chers frères et soeurs que Dieu vous benisse

Voici la source de l'avis de Abdellah ibn al méssaoud  Radhi Allah 'Anhou au sujet de l'allaitement de l'adulte

"Encyclopédie de la femme en Islam" de Abdel Halim AbouChouqqa tome six page 148/149

La succion des seins

Yahya ibn Said  Radhi Allah 'Anhou rapporte qu'un homme vint interroger Abou Moussa a l Achari  Radhi Allah 'Anhou en lui disant:

"J'ai sucé du lait du sein de ma femme ......et je l'ai avalé"

Abou Moussa  Radhi Allah 'Anhou répondit :"Je pense qu'elle t'est certainement devenue interdite "

Abdellah Ibn al Masséoud  Radhi Allah 'Anhou dit alors:"Considère la réponse que tu donnes a cet homme"

Abou Moussa  Radhi Allah 'Anhou lui demanda :"Et quel est ton avis?"

Abdellah ibn al Méssaoud  Radhi Allah 'Anhou répondit:" Il n'y a d'allaitement que jusqu'à l'age de deux ans "

Abou Moussa  Radhi Allah 'Anhou dit alors" Ne me demandez plus rien tant que cet érudit est parmi vous "(rapporté par Malik dans son mowata,livre de l'allaitement,chapitre:"Ce qui a été dit au sujet de l'allaitement au  delà de l'enfance "Vol 2 p 607

pS: Rectification au sujet de ce que j'ai avancer dans mon poste précédent :abdellah ibn al méssaoud  Radhi Allah 'Anhou n'a pas réciter le verset au sujet de l'allaitement que Dieu me pardonne :comme quoi que citer les sources est toujours important Rire Mouslim Veuillez bien vouloir m'en excuser également  baraka2

 Salam Alaykoum



 Salam Alaykoum

En fait  Rire Mouslim Abdellah parfois j'aime voir la personne faire des recherches.Qu'il faut les motiver sur cela et c'est bien.C'est comme cela que l'apprentissage vient.Bon je vais faire un commentaire sur ce point
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #16 le: Décembre 06, 2009, 17:40:21 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

 Imam Nawawi dit à propos de ce hadith dans son charh:


La parole du prophète  : "Allaite-le"

El Qadi a dit : " Peut-etre a-t-elle (Sahla) tiré le lait pour qu'il (Salim) le boive ensuite sans qu'il n'ait eu à toucher son sein ou qu'il n'y ait eu à aucun moment contact direct entre les deux corps. En commentaire de cette parole l'imam An-Nawawi a déclaré : - "cette parole de El Qadi est valable (hassan)."

Et il est cependant probable que même si ce contact ait effectivement eu lieu, que cet acte eu été fait par necessité et ait donc été légitimé (excusé par la contrainte face au besoin dont il est question).

Il convient de savoir aussi comme l'explique As-Sana'ani dans Souboulou salam charh boulough l-maram :

" La majorité des savants affirment que l'allaitement qui rend le mariage illicite entre deux personnes est celui qui a lieu pendant les 2 premières années d'age de l'enfant, et le cas de salim dans ce hadith est exceptionnel, different des autres." Et la preuve réside dans la parole du prophète  :

« Un allaitement n’entraîne prohibition (matrimoniale) que s’il nourrit bien et a lieu avant le sevrage » (rapporté par at-Tarmidhi, n° 1152. Et il a dit : c’est un hadith beau et authentique).

Cela signifie que si une femme allaite un adulte ou bien un jeune garçon de plus de 2 ans ( de 4 ans ou 5ans par exemple ), la femme ne devient pas sa mère de lait, car comme l'explique la majorité des savants l'allaitement qui rend caduque le mariage, c'est celui réalisé avant les 2 ans de l'enfant et le cas de salim est exceptionnel, c'est à dire que cela n'est pas applicable à autre que lui.


Journalisée
Abdellah
l'age n'est pas un signe de vieillesse il est signe de sagesse et la sagesse est un cadeau plein de jeunesse
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 53
Localisation: france
Messages: 1189


marié et trois magnifiques enfants


Voir le profil
« Répondre #17 le: Décembre 06, 2009, 19:10:27 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Mon cher frère Ibn al Quaim que Dieu te benisse

Oui il fallait bien expliquer l'inexplicable pour ne pas admettre que ce hadith est peut etre faux

Pour ma part je ne suis pas convaincu que cette parole provienne du prophète  Salla-llah allahi wa salam ou si elle a été dite c'était forcement avant le verset concernant l'allaitement

Ainsi la révélation serait venu corriger l'avis du prophète  Salla-llah allahi wa salam qui est une piste a ne pas écarter

Le prophète  Salla-llah allahi wa salam était infaillible avec la révélation tant que cette dernière descendait sur lui

J'imagine mal le prophète  Salla-llah allahi wa salam venir donner un avis contraire a la révélation ,exceptions ou pas

38. Mais non... Je jure par ce que vous voyez,
39. ainsi que par ce que vous ne voyez pas,
40. que ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager,
41. et que ce n'est pas la parole d'un poète; mais vous ne croyez que très peu,
42. ni la parole d'un devin, mais vous vous rappelez bien peu.
43. C'est une révélation du Seigneur de l'Univers.
44. Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées,
45. Nous l'aurions saisi de la main droite,
46. ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte.
47. Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.
48. C'est en vérité un rappel pour les pieux.


Ne pas confondre "ce qu'il a dit " avec " ce que l'on lui a fait dire "

Et pour Aicha  ra c'est la même chose ! Soubhan' Allah

Il est question de paroles graves qui portent atteinte à la famille du prophète  Salla-llah allahi wa salam

Il n'y avait pas plus respectueuse et savante des versets de la révélation que Aicha ,mère des croyants

Allahou Allam

 Salam Alaykoum
Journalisée

Mon Bien Aimé (sws)
Invité
« Répondre #18 le: Décembre 06, 2009, 20:46:15 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Mon cher frère Ibn al Quaim que Dieu te benisse

Oui il fallait bien expliquer l'inexplicable pour ne pas admettre que ce hadith est peut etre faux

Pour ma part je ne suis pas convaincu que cette parole provienne du prophète  Salla-llah allahi wa salam ou si elle a été dite c'était forcement avant le verset concernant l'allaitement

Ainsi la révélation serait venu corriger l'avis du prophète  Salla-llah allahi wa salam qui est une piste a ne pas écarter

Le prophète  Salla-llah allahi wa salam était infaillible avec la révélation tant que cette dernière descendait sur lui

J'imagine mal le prophète  Salla-llah allahi wa salam venir donner un avis contraire a la révélation ,exceptions ou pas

38. Mais non... Je jure par ce que vous voyez,
39. ainsi que par ce que vous ne voyez pas,
40. que ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager,
41. et que ce n'est pas la parole d'un poète; mais vous ne croyez que très peu,
42. ni la parole d'un devin, mais vous vous rappelez bien peu.
43. C'est une révélation du Seigneur de l'Univers.
44. Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées,
45. Nous l'aurions saisi de la main droite,
46. ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte.
47. Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.
48. C'est en vérité un rappel pour les pieux.


Ne pas confondre "ce qu'il a dit " avec " ce que l'on lui a fait dire "

Et pour Aicha  ra c'est la même chose ! Soubhan' Allah

Il est question de paroles graves qui portent atteinte à la famille du prophète  Salla-llah allahi wa salam

Il n'y avait pas plus respectueuse et savante des versets de la révélation que Aicha ,mère des croyants

Allahou Allam

 Salam Alaykoum



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 baraka2 mes  Rire Mouslim pour vos explications !!!




Mon frère Abdellah  Baraka Allahou Fik car tu expliques les choses mieux que moi  El Hamdoulilah




 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 48
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #19 le: Juin 04, 2012, 14:55:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  Soubhan' Allah  baraka2 pour toutes ses explications  MachAllah  El Hamdoulilah  baraka2  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle