Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Qui est Dhû al Qarnayn?  (Lu 26894 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Meriem28
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Dreux
Messages: 6



Voir le profil
« le: Novembre 29, 2009, 19:58:25 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Voila je voulais juste savoir si quelqu'un pourrait me dire qui est Dhû al Qarnayn?

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée


fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Février 15, 2010, 09:21:05 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes frères et soeurs fi-llah!

Je souhaiterais si c'est possible savoir si il y a des personnes qui ont plus de précision sur DOULQARNAIN Huh?

était-il un roi?

était-il un Prophète ou messager?

Et que signifie son NOM?

Ça veut dire 2 cornes? ou qu'il a vécu 2 milles ans??

 baraka2

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Février 15, 2010, 10:45:13 par Kinz El Islam » Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #2 le: Février 15, 2010, 10:02:10 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes frères et soeurs fi-llah!

Je souhaiterais si c'est possible savoir si il ya des personnes qui ont plus de precision sur DOULQARNAIN Huh?

était-il un roi?

était-il un Prophet ou messager?

Et que segnefie son NOM?

Ca veut dire 2cornnes? ou qu'il a vecu 2 milles ans??

 baraka2

 Salam Alaykoum

 Salam Alaykoum


ALEXANDRE LE GRAND N'EST PAS DHUL QURNAYAN!! LISEZ CECI:
Dans le Coran (sourate al-Kahf, 18ème sourate du Coran), figure le récit de Dhul Qarnayn, un homme qui possédait force richesses et moyens techniques de son époque, et qui a su les utiliser pour le bien-être des hommes qui en étaient dépourvus, et non pour abuser de leur faiblesse et les exploiter. L'identité de Dhu-l-Qarnayn (littéralement : “l'homme aux deux cornes”) n'est pas explicitée dans le Coran, qui, s'il est toujours d'une extrême exactitude historique dans ses récits, est plus attaché aux leçons qui se dégagent de ces récits qu'à leurs détails chronologiques ou géographiques. Des savants musulmans se sont cependant efforcés de découvrir de qui il s'agit.

Selon une opinion très répandue, il s'agirait d'Alexandre de Macédoine, dit le Grand. Il est vrai que, à l'instar du Dhu-l-Qarnayn du Coran, Alexandre avait conquis un territoire immense. Le problème c'est que Alexandre ne répond pas du tout aux qualités de monothéiste et de juste que le récit coranique attribue au personnage de Dhu-l-Qarnayn. En effet, Alexandre était polythéiste (Ibn Taymiyya a lui aussi écrit cela, cf. al-Furqân, p. 11, de même que Fakhr ud-dîn ar-Râzî, cf. Fat'h ul-bârî 6/462) et on dit qu'il lui arrivait d'être assez cruel.

Cette opinion, bien que répandue, est donc à délaisser.


Dhu-l-Qarnayn : non pas Alexandre de Macédoine, mais Cyrus II le Perse :

Une autre opinion existe à laquelle va ma préférence. C'est celle du savant musulman indien As-Syohârwî (cf. son ouvrage Qassas ul Qur'ân, tome 3 pp. 121-171), dont les recherches sérieuses et documentées (50 pages consacrées à ce seul point) montrent que Dhu-l-Qarnayn est Cyrus II, dit le Grand, qui régna sur les Mèdes et les Perses de 556 à 530 approximativement avant le début de l'ère chrétienne. Les éléments qui suivent sont tous basés sur la recherche de As-Syohârwî.

Cyrus II adorait Dieu l'Unique (Ahura-Mazdâ, selon le culte monothéiste que Zoroastre avait prêché en Iran). Le titre de "Dhu-l-Qarnayn" – l'homme aux deux cornes – est dû au fait qu'il avait réuni dans ses mains, en – 550, le commandement des Perses et celui des Mèdes.
En – 547, Cyrus II conquit la Lydie à l'extrême ouest de la Perse ("il avait atteint le Couchant" – Coran 18/ 86).
En – 546, il dut revenir pacifier de nombreuses tribus en Bactriane, à l'extrême est de la Perse ("il avait atteint le Levant" – Coran 18/ 90).
En – 539, il conquit Babylone.

Tout ceci est bien connu des historiens. A cela il faut ajouter, en se basant sur le témoignage du récit coranique (18/ 92-93), qu'il est certain que Cyrus II se soit également rendu plus au nord, jusqu'en Ciscaucasie, où il bâtit le Mur. C'est ce que le Coran affirme, et nous y croyons. Cela n'est historiquement pas impossible, car, selon Pierre Briant, "il serait totalement illusoire et vain de prétendre reconstituer les campagnes de Cyrus" ; de plus, "les dix dernières années du règne de Cyrus sont incroyablement mal connues" (Histoire de l'Empire perse, Fayard, p. 50 et p. 60 respectivement).


Les leçons du récit de Dhu-l-Qarnayn :

Si le Coran est comme toujours d'une extrême exactitude dans les données historiques qu'il mentionne, il n'en explicite pas tous les détails. Pour le Coran, c'est le message qui reste l'essentiel. Et celui qu'il nous délivre à travers ce récit est tout à fait adapté aux époques moderne et contemporaine. Les moyens et les outils techniques, nous montre ce récit, sont souhaitables sans être des buts en soi. Ils doivent être utilisés pour le bien-être de l'humanité et non pour asservir les hommes qui en sont démunis. C'est ce qui ressort du comportement exemplaire de Dhu-l-Qarnayn, qui utilisa les moyens et la puissance qu'il détenait pour le bien-être d'un peuple dépourvu et "ne comprenant presque pas ses propos", et qui alla jusqu'à décliner leur proposition de le rémunérer pour ce service (Coran 18/93-95) !

Pour qu'il arrive à utiliser lui aussi ses puissants outils à ces nobles et élevés objectifs, l'homme d'aujourd'hui doit développer en lui la conscience permanente que c'est Dieu qui lui a octroyé ces moyens (18/95) et non pas sa propre puissance, et que tout ce qu'il fabrique et réalise n'est qu'un effet de "la Miséricorde de Dieu" (18/98). Il doit se rappeler que, aussi robuste soit-elle, son œuvre n'est que temporaire, vouée à la destruction "lorsque viendra la Promesse de mon Seigneur" (18/98).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Maison de l'Islam
« Dernière édition: Février 15, 2010, 10:07:18 par ibn al quaim » Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #3 le: Février 15, 2010, 10:05:06 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum


Et toujours du meme auteur


Certains commentateurs du Coran ont écrit que le mur dont il est question dans le récit de Dhul Qarnayn (Coran 18/97) est une muraille derrière laquelle Gog et Magog seraient enfermés et prisonniers, qu'ils creuseraient chaque jour dans le but de la détruire. Alors qu'ils sont sur le point d'y parvenir, ils s'endorment en se disant qu'ils achèveront le travail le lendemain, mais Dieu rend à la muraille son épaisseur initiale. Un jour, cependant, ils y parviendront, et pourront alors s'échapper et détruire le monde. Ces commentateurs tiennent cette explication d'une parole rapportée par Abû Hurayra et attribuée au Prophète en tant que Hadîth (rapporté notamment par at-Tirmidhî, n° 3153, et Ibn Mâja, n° 4080).

Le savant musulman Ibn Kathîr, dans son Tafsîr, reconnaît l'excellente qualité de la chaîne de transmission de cette parole. Cependant, il remet en cause l'idée qu'elle ait comme origine le Prophète  Salla-llah allahi wa salam, et ce à cause de l'évidente contradiction qui apparaît entre elle, d'une part, et le verset 97 d'al-Kahf ainsi qu'une parole authentique du Prophète, d'autre part. En effet, la parole citée ci-dessus informe que Gog et Magog peuvent creuser le mur et qu'ils pourraient facilement le percer si Dieu ne lui rendait pas chaque jour son épaisseur initiale. Or, le verset 97 indique, lui, que le mur fut si dur et si robuste qu'ils ne purent ni le percer, ni faire autre chose.


De plus, la parole rapportée par Abû Hurayra dit que ce ne sera qu'à la Fin des temps, avant le déferlement de Gog et Magog sur le monde, que le mur pourra être percé. Or, une parole authentique dit qu'un jour le Prophète  Salla-llah allahi wa salam se réveilla le visage rouge, s'exclamant : "Lâ ilâha illa'llâh ! Malheur aux arabes pour le mal qui s'approche ! Aujourd'hui, une ouverture de cette grandeur — et il fit un petit cercle de ses doigts — s'est pratiquée dans le mur de Gog et Magog" (rapporté par Al-Bukhârî, n° 3168, Muslim, n° 2880).

Ibn Kathîr, mettant en évidence ces contradictions, conclut : "L'attribution de cette parole [disant que Gog et Magog creusent chaque jour le mur] au Prophète est douteuse ("fî raf'ihî nakârah"). En fait, une parole tout à fait semblable a pour origine Ka'b al-Ahbar. Il est possible que Abû Hurayra ait appris cette parole de Ka'b — car souvent il s'asseyait en sa compagnie et lui parlait —, puis qu'il l'ait racontée à quelque élève, et que certains maillons (râwî) postérieurs de la chaîne de transmission aient cru que cette parole provenait du Prophète… Dieu sait mieux !" ( Tafsîr Ibn Kathîr, commentaire du verset 18/96-97).


(Qu'il me soit permis de relever ici que tout ceci nous montre la rigueur des savants musulmans dans leur étude critique (naqd) des Hadîths, leur objectif étant de n'en garder que ce qui peut authentiquement être attribué au Prophète  Salla-llah allahi wa salam .

En fait, le mur que Dhul Qarnayn a bâti n'était pas une construction derrière laquelle Gog et Magog auraient été complètement enfermés. C'était une muraille leur barrant seulement l'accès aux cités de Ciscaucasie, où Dhul Qarnayn s'était rendu. Selon le témoignage même du Coran, les gens avaient bien dit à Dhul Qarnayn : "Gog et Magog ravagent notre terre. Pourrais-tu mettre un mur entre nous et eux" (18/ 94). Et Dhul Qarnayn ne leur avait pas dit autre chose : "Je vais mettre un mur entre vous et eux" (18/ 95).

Selon les travaux du savant indien as-Syohârwî, il existe, aujourd'hui encore, dans la passe de Darial, dans le massif du Caucase, un mur de fer et de cuivre qui s'appuie sur deux sommets montagneux. C'est le mur construit il y a fort longtemps par Cyrus II (Dhul Qarnayn) pour empêcher les Scythes (Gog et Magog pour cette époque) de venir piller les cités situées en-deçà du massif (cf. Qassas ul-qur'ân, tome 3 pp. 205-207).
« Dernière édition: Février 15, 2010, 10:43:08 par Kinz El Islam » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #4 le: Février 15, 2010, 10:29:59 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mon  Rire Mouslim je te remercie beaucoup pour cette réponse!


Mais je suis presque au même point qui veut dire que personne ne sait clairement que c'était un Roi ou un prophète?

car j'ai beaucoup lu mais il n'est précisé nul part mais bon dieu la voulu ainsi El Hamdoulilah

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Février 15, 2010, 10:44:05 par Kinz El Islam » Journalisée
kinz_el_islam
Invité
« Répondre #5 le: Février 15, 2010, 10:42:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Salam Alaykoum mon  Rire Mouslim je te remercie beaucoup pour cette réponse!


Mais je suis presque au même point qui veut dire que personne ne sait clairement que cetait un Roi ou un prophét?

car j'ai beaucoup lu mais il n'est précisé nul part mais bon dieu la voulu ainsi El Hamdoulilah

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Si tu relis bien tu comprendras qu'on en déduit qu'il était plus un roi, si roi il était et non un Prophète Smiley

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Février 15, 2010, 10:45:57 par Kinz El Islam » Journalisée
mulima-de-coeur
Invité
« Répondre #6 le: Février 15, 2010, 11:11:36 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Baraka Allahou Fik mon frère pour ton post très intéressant, il est vrai que j'avais lu à plusieurs reprises que Dhul Qarnayn était Alexandre le grand

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
mulima-de-coeur
Invité
« Répondre #7 le: Février 16, 2010, 22:18:38 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Baraka Allahou Fik mon frère said2010 je comprends mieux, la confusion est donc venu de son surnom.
Seul Allah  Razza wa jal sait qui il était réellement.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
miriam2
Invité
« Répondre #8 le: Février 17, 2010, 20:32:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

barakALLAHou fika mon frere moi aussi j'ai toujours cru qu'il s'agissait d'alexandre le grand enfin du moins c'est ce que j'avais toujours entendu dire
barakallahou fik
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #9 le: Février 18, 2010, 05:17:08 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                  bismillah


                                                               Salam Alaykoum


     baraka2 mes  Rire Mouslim pour vos réponses qui éclaircissent mes interrogations et mes  Sourire Mouslima pour vos

     questions et remarques pertinentes et  Soubhan' Allah quelle FOI à l'Epoque Bénie,car quand

    le Prophète  Mussa 'alayhi al salam rencontre  Dhul Qarnayn,dans la Sourate << La Caverne >>,

    pas une seule seconde,il doute que Dhul Qarnayn est Envoyé par ALLAH AL-MALÎK,et pourtant

    Dhul Qarnayln lui dit bien qu'il aura du mal à supporter ce dont ALLAH AL-KHALÎQ ne l'a pas Embrassé

  de Sa Science,mais Mussa 'alayhi al salam ,qui pourtant,a été Appelé par ALLAH AL-WAHID,lorsqu'il

  allait chercher un tison,qui a Entendu la Voix d'ALLAH AL-WAKÎL,n'a aucun Orgueil,et "obéit"

  à Dhul Qarnayn,sans rechigner,et  Soubhan' Allah cela reste un Exemple d'Humilité Profonde,à mon sens.

   baraka2 car je comprends mieux pourquoi un jour,on m'a dit :

   -C'est Alexandre le Grand qui a inventé la Religion  Huh?

    Soubhan' Allah effectivement,après recherches,on lui a attribué beaucoup de "choses" à ce monsieur.

   Encore  baraka2 mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima ,hyper instructif et interessant  Soubhan' Allah


                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #10 le: Février 18, 2010, 08:24:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima

 baraka2 a tous Qu' allah Razza wa jal vous réconpense de ses bienfaits  InchAllah

C'est moi qui avait démaré ce fil et je suis contente de l'avoir fait car maintenant tout est claire et logique.

Et biensûr je vois que y a beaucoup de nos frères et soeurs qui se posait les mêmes questions que moi  El Hamdoulilah

La seul chose dans j'etais sûr c'est qu'alexandre le grand n'etait pas doulqarnain et je n'est même pas penser a faire le lien avec la sourate la caverne.

comme c'etait pas precisé que c'etait doulqarnayn que mossa sur lui le salut d allah a rencontré sur son chemin donc je pouvais pas le confirmer par moi même Undecided

Bref maintenant je ne poserais plus la question sur lui.....

Jazakom Allahou alf khair amine

 Salam Alaykoum
Journalisée
Said2010
Invité
« Répondre #11 le: Février 18, 2010, 11:05:31 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                 bismillah


                                                               Salam Alaykoum


     baraka2 mes  Rire Mouslim pour vos réponses qui éclaircissent mes interrogations et mes  Sourire Mouslima pour vos

     questions et remarques pertinentes et  Soubhan' Allah quelle FOI à l'Epoque Bénie,car quand

    le Prophète  Mussa 'alayhi al salam rencontre  Dhul Qarnayn,dans la Sourate << La Caverne >>,

    pas une seule seconde,il doute que Dhul Qarnayn est Envoyé par ALLAH AL-MALÎK,et pourtant

    Dhul Qarnayln lui dit bien qu'il aura du mal à supporter ce dont ALLAH AL-KHALÎQ ne l'a pas Embrassé

  de Sa Science,mais Mussa 'alayhi al salam ,qui pourtant,a été Appelé par ALLAH AL-WAHID,lorsqu'il

  allait chercher un tison,qui a Entendu la Voix d'ALLAH AL-WAKÎL,n'a aucun Orgueil,et "obéit"

  à Dhul Qarnayn,sans rechigner,
et  Soubhan' Allah cela reste un Exemple d'Humilité Profonde,à mon sens.

   baraka2 car je comprends mieux pourquoi un jour,on m'a dit :

   -C'est Alexandre le Grand qui a inventé la Religion  Huh?

    Soubhan' Allah effectivement,après recherches,on lui a attribué beaucoup de "choses" à ce monsieur.

   Encore  baraka2 mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima ,hyper instructif et interessant  Soubhan' Allah


                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh



 

Salam Alaykoum


Ma Sourire Mouslima DELIVRE  il faut faire trés attention, c’est pas Dhoû-l-Qarnayn que Moise a rencontré mais (Al-Khadir)    baraka



Allah  Razza wa jal dit


« Ils trouvèrent l’un de Nos serviteurs (Al-Khadir) à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.  Moïse lui dit: "Puis- je te suivre, à la condition que tu m' apprennes de ce qu' on t' a appris concernant une bonne direction? (L' autre) dit: "Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.  Comment endurerais- tu sur des choses que tu n’embrasses pas par ta connaissance?  (Moïse) lui dit: "Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres.  "Si tu me suis, dit (l’autre,) ne m’interroge sur rien tant que je ne t’en aurai pas fait mention". Alors les deux partirent. Et après qu’ils furent montés sur un bateau, l’homme (Al-Khadir) y fit une brèche. (Moïse) lui dit: "Est- ce pour noyer ses occupants que tu l’as ébréché? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse!. (L’autre) répondit: "N’ai- je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie?"...» (Sourate 18 verset 65 à 72)


 



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Journalisée
radia87
Invité
« Répondre #12 le: Février 18, 2010, 11:36:56 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  Baraka Allahou Fik mon frère said2010 c'est ce que j'aillai dire,c'est vrai ce n'est pas doulqarnain mais el khidr
une petite remarque mon frère DELIVRE est un frère pas une soeur Grin Grin
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #13 le: Février 18, 2010, 12:54:07 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                 bismillah


                                                               Salam Alaykoum


     baraka2 mes  Rire Mouslim pour vos réponses qui éclaircissent mes interrogations et mes  Sourire Mouslima pour vos

     questions et remarques pertinentes et  Soubhan' Allah quelle FOI à l'Epoque Bénie,car quand

    le Prophète  Mussa 'alayhi al salam rencontre  Dhul Qarnayn,dans la Sourate << La Caverne >>,

    pas une seule seconde,il doute que Dhul Qarnayn est Envoyé par ALLAH AL-MALÎK,et pourtant

    Dhul Qarnayln lui dit bien qu'il aura du mal à supporter ce dont ALLAH AL-KHALÎQ ne l'a pas Embrassé

  de Sa Science,mais Mussa 'alayhi al salam ,qui pourtant,a été Appelé par ALLAH AL-WAHID,lorsqu'il

  allait chercher un tison,qui a Entendu la Voix d'ALLAH AL-WAKÎL,n'a aucun Orgueil,et "obéit"

  à Dhul Qarnayn,sans rechigner,
et  Soubhan' Allah cela reste un Exemple d'Humilité Profonde,à mon sens.

   baraka2 car je comprends mieux pourquoi un jour,on m'a dit :

   -C'est Alexandre le Grand qui a inventé la Religion  Huh?

    Soubhan' Allah effectivement,après recherches,on lui a attribué beaucoup de "choses" à ce monsieur.

   Encore  baraka2 mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima ,hyper instructif et interessant  Soubhan' Allah


                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh



 

Salam Alaykoum


Ma Sourire Mouslima DELIVRE  il faut faire trés attention, c’est pas Dhoû-l-Qarnayn que Moise a rencontré mais (Al-Khadir)    baraka



Allah  Razza wa jal dit


« Ils trouvèrent l’un de Nos serviteurs (Al-Khadir) à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.  Moïse lui dit: "Puis- je te suivre, à la condition que tu m' apprennes de ce qu' on t' a appris concernant une bonne direction? (L' autre) dit: "Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.  Comment endurerais- tu sur des choses que tu n’embrasses pas par ta connaissance?  (Moïse) lui dit: "Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres.  "Si tu me suis, dit (l’autre,) ne m’interroge sur rien tant que je ne t’en aurai pas fait mention". Alors les deux partirent. Et après qu’ils furent montés sur un bateau, l’homme (Al-Khadir) y fit une brèche. (Moïse) lui dit: "Est- ce pour noyer ses occupants que tu l’as ébréché? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse!. (L’autre) répondit: "N’ai- je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie?"...» (Sourate 18 verset 65 à 72)


 



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

                                                                                              bismillah


                                                          Salam Alaykoum


      Baraka Allahou Fik mon  Rire Mouslim Said2010 de m'avoir repris et éclairci  El Hamdoulilah ,car vu que tu as toujours été

     Spécialiste  Wink en Hadith et Versets Coraniques,je ne remets même pas en cause ce que tu me dis .

      Soubhan' Allah je vais vérifier en Arabe  InchAllah ,car Dhul Qarnayn arrivant de suite après,sauf si ma

      mémoire me trahit,j'ai fait l'amalgame,mais le Nom ( Al-Khadir ) apparaît-il ? Car je n'ai pas percuté dessus..

      Baraka Allahou Fik mon  Rire Mouslim si tu peux me préciser cela  bismillah ,car Staghfirlah,je suis parti "depuis le début"

      que c'était Dhul Qarnayn qui s'adressait à Mussa 'alayhi al Salam,et si on m'avait posé la question,j'aurais

     répondu faux.avec Sincérité mais faux  Embarrassed

    Encore  Baraka Allahou Fik mon Frère de m'avoir repris et d'avoir corrigé,car d'autres  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima auraient pu être

   influencés.

     baraka ma  Sourire Mouslima  Wink radia87 pour rappeler que je suis un  Rire Mouslim mais  Soubhan' Allah c'est souvent que l'on

  me prend pour une  Sourire Mouslima dans le Forum, cela ne me gêne pas,le principal étant que je sois un  Rire Mouslim dans la Vie  Cheesy

   
                                                                            Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Said2010
Invité
« Répondre #14 le: Février 18, 2010, 13:58:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


Fik Barakate Allah  Razza wa jal mon  Rire Mouslim DELIVRE


Je m'excuse je n'es pas fait attention que tu étais un  Rire Mouslim  Baraka Allahou Fik  Grin




 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Said2010
Invité
« Répondre #15 le: Février 18, 2010, 20:32:34 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                
                                                          Salam Alaykoum


     
      Baraka Allahou Fik mon  Rire Mouslim si tu peux me préciser cela  bismillah ,car Staghfirlah,je suis parti "depuis le début"

que c'était Dhul Qarnayn qui s'adressait à Mussa 'alayhi al Salam,et si on m'avait posé la question,j'aurais

     répondu faux.avec Sincérité mais faux  Embarrassed



       
   


 Salam Alaykoum voila mon frere DELIVRE l'histoire de Al-Khadir




Tafsir Ibn Kathir

Al-Khadir

« Ils trouvèrent l’un de Nos serviteurs (Al-Khadir) à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.  Moïse lui dit: "Puis- je te suivre, à la condition que tu m' apprennes de ce qu' on t' a appris concernant une bonne direction? (L' autre) dit: « Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi » On avait cité devant Moise qu’un des serviteurs d’Allah qui vit au confluent des deux mers est tellement instruit et avisé qu’il le dépasse par son savoir. …

D’après Al-Boukhari, Oubay Ben Ka’b –qu’Allah l’agrée- rapporta qu’il a entendu l’Envoyé d’Allah –Salla Allah alehi wa salem- raconté : «  Un jour Moise se leva en orateur parmi les fils d’Israël. On lui demanda : «  Quel était l’homme le plus instruit » - Moi, répondit-il. Allah lui fit des reproches parce qu’il ne Lui avait pas rapporté la Science. Allah lui révéla qu’il y a un de Ses serviteurs qui est plus instruit que lui. Et Moise de répliquer : «  Ya Allah, comment pourrai-je le trouver ? » Allah lui répondit : «  Prends un poisson, mets-le dans un panier et là ou tu le perdras ce  poisson, tu trouveras cet homme »

 Moïse prit le poisson, le mit dans un panier et partie accompagné de  son serviteur Youcha'-ben-Noun (Josué). Arrivés  à un certain  rocher, ils y reposèrent leurs têtes et s'endormirent. Le poisson se glissa hors du panier et trouva une voie pour parvenir à la mer. Lorsqu’ils se réveillés Youcha'-ben-Noun (Josué) oublia de dire  a Moise qu’il a perdu le poisson. Ils continuèrent leur marche le jour et la nuit. Le lendemain, Moise dit à son serviteur. Puis tous deux continuèrent de marcher toute cette nuit et tout ce jour. Le lendemain matin Moïse dit à son serviteur: « Donne le déjeuner, maintenant que ce voyage nous a causé de la fatigue ».

Or Moïse n'avait éprouvé aucune fatigue avant d'avoir dépassé l'endroit fixé par Allah. Le serviteur dit alors: « Tu te souviens  que  nous nous sommes arrêtés prés du rocher j'ai oublié le poisson. Cette négligence ne peut m’avoir été inspirée que par Satan. Le poisson  a surement replongé dans la mer. C’est étrange »  Le poisson avait en effet trouvé une issue au grand étonnement de Moise et de son serviteur. Moise s’écria  alors : «  C’est ce que je désirai »

Ils revinrent exactement sur leurs pas et, arrivés au rocher, ils aperçurent un homme drapé dans son manteau -ou qui se drape dans son manteau- Moïse ayant salué, Al-Khadir (c’était le nom de  ce personnage)  lui répondit: «  Comment  la paix peut elle exister sur terre (alors que les hommes s’entretuent) – Je suis Moise, dit-il. Et l’autre de s’exclamer : «  Le Moise de Baní-Israël ? – Oui répondit Moise, je suis venu afin que  tu m’enseignes ce  qu’on t’a appris concernant une voie droite. « Tu ne pourras pas supporter  ma compagnie » Répliqua Al-Khadir. O Moise, Je sais des vérités qui me viennent de Allah, qu'il m'a enseignées et que toi tu ignores, de même que toi tu sais des vérités que Allah t'a enseignées et que j'ignore »

Moise lui dit : «  S’il plait a Allah, tu me trouveras toujours calme et empressé à tes ordres » Al-Khadir de répliquer : «  Si tu veux devenir mon disciple, ne me demande jamais aucune explication avant que je ne t’informe moi-même » et ils se mirent en route en suivant le rivage.


Un navire venant à passer, ils demandèrent aux marins de les embarquer. Comme ces derniers reconnurent Al-Khadir, ils les prirent à leur bord sans  aucune rétribution. A peine étaient-ils embarqués, Moise vit Al-Khadir enlever à coup de hache une des planches du navire. Il lui dit : «  Comment oses-tu faire cela alors que c’est gens-là nous laissèrent embarquer sans rien nous demandé, et voila que tu enlèves cette planche pour nous engloutir ceux qui s’y trouvent ? » Al-Khadir de répondre : «  Ne t’ai-je pas dit que tu ne supporteras   pas ma compagnie ? » Ne m’en veut pas, dit Moise, d’avoir oublié ma promesse et épargne-moi des reproches trop violent ».

Le Messager d’Allah –Salla Allah alehi wa salem- commenta : «  Tel  fut le premier oubli de Moise ». Puis il reprit le récit :

« Un oiseau vint se poser sur le bord du navire, prit dans son bec une goute d’eau, une ou deux fois, Al-Khadir dit alors à Moise : «  Mos savoir et le tien n’ont pas diminué le savoir d’Allah, que la goute d’eau prise de la mer par le bec de cet oiseau »

Ils débarquèrent et se mirent à marcher tout le long du littoral. Al-Khadir aperçus un jeune homme qui jouait avec ses camarades, prit dans ses mains la tête de ce garçon et l’arracha. Moise s’exclama : «  Comment tu tues un innocent sans motif légitime ? » C’est vraiment inouï » « Ne t’ai-je pas dit que tu ne supporteras pas ma compagnie ? » Cet  incident fut plus grave que le premier. Et Moise de s’excuser : «  Si je t’interroge encore une fois, tu ne me voudras plus comme disciple. Tu n’as été que trop patient »


Ils se mirent en route. Ils arrivèrent à un village. Ils demandèrent l’hospitalité aux habitants qui leur refusèrent. Sur c’est entrefaites, ils aperçurent un mur en ruine. Al-Khadir le redressa » «  Moise lui demanda : «  Tu rends un tel service à des gens auquel nous demandâmes à manger et ils refusèrent ? « Si tu le voulait, tu pourrais réclamer un salaire ».

Al-Khadir lui répondit : «  Voila le moment de notre séparation, car lorsque tu m’as vu tuer le jeune homme, tu m’as promis de ne plus poser aucun question, et pourtant je vais te donner l’explication que tu n’as pas eu la patience d’attendre »


Le bateau

« Pour ce qui est du bateau, il appartenait à des pauvres gens qui travaillaient en mer. Je voulais donc le rendre défectueux, car il y avait derrière eux un roi qui saisissait de force tout bateau ». D’après les Ecritures (Torah) ce souverain portait le nom « Hada Ben Badad », il s’emparait de toutes les bonnes embarcations. Al-Khadir, par son faire, voulut endommager la barque pour la laisser entre les mains de leur propriétaire. Ils étaient des gens pauvres et la barque était le seul instrument de leur travail pour gagner leur vie.


Le garçon

« Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu’il ne leur imposât la rébellion et la mécréance. Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux ». D’après Oubay Ben Ka’b, le Prophète –Salla Allah alehi wa salem-  a dit que le jeune homme qu’Al-Khadir a tué était un incrédule depuis sa naissance. C’est pourquoi Allah a dit  par (la bouche Al-Khadir) « Je crains qu’il les entraine dans de fâcheuses aventures et les rende impies » Car ses parents étaient des gens fidèles et pieux et leur amour pour leur fils pourrait les rendre incrédules. Al-Qatada de commenter : «  Les père et mère furent très réjouis à la naissance de leur enfant et très triste à sa mort. S’il restait en vie, il aurait pu être la cause de leur perte. Que chacun de nous donc se soumette à la prédestination d’Allah, car tout ce qu’Allah décrète pour son serviteur le croyant, même si c’est un malheur, lui sera bénéfique de toute façon ». Allah a dit à ce propos : «  C’est ainsi qu’il vous arrive de détester ce qui vous convient » (Sourate 2 verset 216)

« J’ai voulu qu’Allah leur donne en échange un  enfant plus soumis et plus respectueux de ses parents » Ils souhaitèrent qu’Allah leur donne un enfant meilleur que celui-ci et eux seront tendres à son égard. Ibn Jouraij a dit : «  Le jour ou Al-Khadir avait tué ce jeune homme sa mère était enceinte et elle engendra plus tard un enfant soumis et vertueux.

Le mur

« Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu’ils extraient, (eux-mêmes) leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur. Je ne l’ai d' ailleurs pas fait de mon propre chef. Voilà l’interprétation de ce que tu n’as pas pu endurer avec patience ».  Al-Khadir expliqua à Moise son dernier acte en redressant le mur qui menaçait  de tomber. Il savait qu’un trésor était destiné aux garçons orphelins et se trouve dessous le mur.

Ce trésor, d’après Ikrima, était une somme d’argent enfouie.

Quant à Al-Hassan Al-Basri, il a dit : « Ce trésor était une plaque d’or ou fut inscrit : «  Au nom d’Allah le Miséricordieux le Très Miséricordieux. Je m’étonne du fidèle qui croit à la prédestination comment il s’attriste, de celui qui croit à la mort pourquoi il se réjouit de celui qui connaît les joies et les revers du bas monde comment il s’en fie. Il n’y a de divinité à part Allah et Mohamed est l’Envoyé d’Allah »

Ce trésor fut préservé, d’après les exégètes en vertu de la piété du père à savoir que ce père qui remontait sept générations était un tisserand.

« Comme ce dernier était un homme de bien » ; Ce père de ces deux orphelins était un homme juste. C’est une preuve que tout père  juste et un homme de bien, sa descendance bénéficie de ce caractère. La bénédiction de ses bonnes actions et de son adoration enveloppe ses enfants  dans les deux mondes ainsi que son intercession en leur faveur dans la vie future leur sera bénéfique, et ils pourront atteindre  des degrés élevés au Paradis grâce à la piété de leur père » et cela  lui procurera la grande joie du cœur.

« Allah  a voulu les laisser atteindre à ses enfants leur puberté   pour qu’ils déterrent eux même leur trésor»  Donc cette puberté ne peut être atteinte que grâce à la volonté d’Allah qui en sera le seul capable. Et si nous passions en revue les trois actes accomplis par le personnage- Al-Khadir nous constatons que tout cela se produisit par cette volonté, d’ailleurs c’est bien ce qu’il a avoué à la fin en donnant toutes les explications à Moise : «  Tout c’est actes sont dû à la grâce d’Allah »


Est-ce que Al-Khadir- était un homme pieux et vertueux ou un Prophète ?


En nous Basant sur ce qu’il y a eu lieu des actes Al-Khadir, peut-on affirmer qu’il était prophète ? Les un ont avancé qu’il l’était, mais les autres se sont référés aux paroles divines : «  Ils rencontrèrent un de nos serviteurs que nous avions touché de nôtre grâce et initié à notre science » Pour déduire  qu’il n’était pas un Prophète mais un homme très proche d’Allah. Et c’est Allah qui est le plus savant.


Est-ce que Al-Khadir – était vivant au temps du Prophète Mohamed –Salla Allah alehi wa salem-

Les dires de certains qu’Al-Khadir resta vivant jusqu’au jour de la résurrection, deux opinions ont été avancées à son sujet : première opinion : Al-Nawawi et Ibn Salah ont dit qu’il sera vivant jusqu’au jour de la résurrection.
Deuxième opinion : La majorité des Ulémas avaient un avis contraire prenant comme argument les dires d’Allah : «  Nous n’avons conféré l’immortalité  à aucun homme avant toi (Mohamed) » (Sourate 21 verset 34) et aussi les dire du Prophète –Salla Allah alehi wa salem- le jour de Badr, en implorant le secours d’Allah : «  Allah Akbar, si Tu ne fait pas périr ce groupe (d’infidèles), Tu ne sera plus adoré sur terre » Nul fidèles qui combattaient avec lui n’a apporté que Al-Khadir avait participé au combat contre les incrédules.

Enfin si vraiment Al-Khadir était vivant à cette époque, il aurait cru au Prophète –Salla Allah alehi wa salem-  qui était envoyé vers tous les hommes et les génies. Il a dit aussi : « Si Moise et  Jésus vivaient encore ils devraient me suivre » Et dans un autre hadith il aurait dit avant sa mort de quelques jours : «  D’ici cent ans nulle âme qui vit actuellement ne survivra »

D’après Al-Boukhari, le personnage cité auparavant était appelé « Al-Khadir » (qui signifie le vert) parce que là ou il s’asseyait les herbes devenaient vertes.

Telle fut l’histoire de Moise avec Al-Khadir, à savoir aussi que le compagnon de Moise, son serviteur Youcha Ben Noun était toujours présent et c’est lui qui commandait les fils d’Israël après Moise.






 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #16 le: Février 19, 2010, 05:09:57 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                          bismillah


                                                              Salam Alaykoum


     Baraka Allahou Fik mon   Rire Mouslim Said2010 , Instructif ,Intéressant ,Historique,  MachAllah  mon Frère.


                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Said2010
Invité
« Répondre #17 le: Février 19, 2010, 07:08:02 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                          bismillah


                                                              Salam Alaykoum


     Baraka Allahou Fik mon   Rire Mouslim Said2010 , Instructif ,Intéressant ,Historique,  MachAllah  mon Frère.


                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh





Salam Alaykoum


Wa Fik Barakat Allah  Razza wa jal mon  Rire Mouslim DELIVRE qu'Allah te bénisse .



 Salam Alaykoum
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #18 le: Janvier 31, 2014, 14:41:19 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


 MachAllah MachAllah Allahou Akbar baraka2


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle