Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La circoncision des filles en islam: licite ou illicite?  (Lu 13302 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
muslim-online
Invité
« le: Octobre 20, 2009, 19:36:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je vous expose le sujet de l'excision qui constituait une source d'interrogation chez moi. Je suppose que beaucoup de  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim s'intérrogent toujours sur ce sujet alors voici quelques éléments de réponses exposé par une soeur que Dieu la récompense.

1) En islam, la "circoncision" féminine (même sous sa forme a) citée ci-dessus) ne fait l'objet ni d'une obligation, ni d'une forte recommandation (comme c'est le cas pour la circoncision masculine), ni même d'une simple recommandation. Des Hadîths la recommandant, aucun n'est authentique (sahîh) ni même fiable (hassan) : Fiqh us-sunna, tome 1 p. 33, Tahrîr ul-mar'a, tome 6 p. 150.

2) Dans certaines régions du monde, une certaine forme de circoncision féminine était pratiquée, et c'était le cas en Arabie à l'époque du Prophète (sur lui la paix). Le Prophète a mis comme condition à cette pratique locale le fait que cela reste dans le cadre de la forme a) et que cela ne prenne pas la forme b) (ne parlons pas de la forme c ou d). Il a dit à une femme de Médine : "N'enlève pas. Cela sera source de plaisir pour la femme et apprécié par le mari." (rapporté par Aboû Dâoûd, authentifié par Al-Albânî).

Le savant Al-Azîm Abâdî écrit en commentaire des mots "apprécié par le mari", employés par le Prophète : "Ceci parce que lorsque le mari fait à sa femme des attouchements sur ses lèvres et son clitoris (…), la femme en ressent du plaisir au point d'atteindre parfois l'orgasme sans qu'il y ait pénétration. En effet, cette partie du corps est très innervée et donc très délicate.

C'est pour cette raison que le Prophète a ordonné de ne pas l'enlever, afin que la femme ressente du plaisir. Son mari appréciera alors d'avoir des jeux amoureux faits avec elle (…). Et tout ceci sera la cause de plus d'amour et d'entente entre l'époux et l'épouse. Tout ce que j'ai écrit là est mentionné dans les ouvrages de médecine." ('Awn ul-ma'bûd sharh sunan Abî Dâoûd, commentaire du Hadîth sus-cité).

La limite fixée par le Prophète a donc justement comme objectif que l'épouse ne soit pas privée d'un droit qui lui était déjà reconnu par les sources musulmanes : la satisfaction sur le plan intime. D'ailleurs le droit musulman reconnaît comme cause légitimant le divorce au profit de l'épouse le fait que son mari soit impuissant ou refuse d'avoir des relations intimes avec elle. Nous sommes donc ici exactement à l'opposé de l'objectif poursuivi dans d'autres cultures, qui est de priver la femme du plaisir qui lui revient au moment de l'acte intime.

J'avais pensé d'abord ne pas reproduire le texte de Al-Azîm Abâdî cité ci-dessus, à cause de la multitude de détails anatomiques qui y figurent, mais j'ai ensuite réalisé que le faire était nécessaire, pour prouver au moins trois choses :

1) Nos savants musulmans (ulémas) n'ont pas hésité (bien sûr en restant dans le cadre éthique voulu) à aborder des sujets tels que celui-ci.

2) Ce commentaire nous permet de voir que l'Islam n'a pas comme objectif que l'homme ait une sexualité épanouie et pas la femme.

3) Comme l'a dit ce savant, le mari est plus heureux lorsque son épouse vit avec lui une sexualité épanouie : dès lors comment un homme pourrait-il vouloir une ablation du clitoris de la femme afin, au contraire, que celle-ci ne ressente presque plus rien tout au long de sa vie ?

Synthèse : L'islam n'a ni rendu obligatoire ni recommandé la "circoncision" pour les femmes (même sous sa forme a) citée plus haut). Une "forme de circoncision" pour les femmes était pratiquée chez des Arabes avant la venue de l'islam, et le Prophète a mis comme condition à cette pratique locale le fait que ne soit pas enlevé le clitoris, afin que la femme ne soit pas privée de ce qui lui revient de droit au moment des relations intimes avec son mari.

Si vous avez des éléments complémentaires, merci de les exposer afin que tout le monde puisse en profiter.

 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juin 18, 2012, 09:49:35 par Um~Rayhane » Journalisée
alhoceima
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: 69
Messages: 85



Voir le profil
« Répondre #1 le: Octobre 20, 2009, 20:00:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
j'étais vraiment surprise même trés surprise  Grin de voir le titre de ce fil pour la simple raison et que je ne savais pas du tout qu'il existait des circoncision pour les femmes en plus depuis l'époque du prophète Shocked enfet j'ai deja entendu parler d'une circncision féminie que les femme d'afrique noire pratique et qui consiste à se priver du plaisir sexuel je crois est ce que c'est la même chose que ton sujet?
 Salam Alaykoum
Journalisée

muslim-online
Invité
« Répondre #2 le: Octobre 20, 2009, 20:33:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Si j'ai posté ce sujet c'est justement pour éviter ce genre d'étonnement chez les musulmans qui ignorent l'existence d'un tel sujet. Mon seul objectif et d'éviter à un maximum de musulman d'être confronter à une situation dans laquelle ils ne pourront pas répondre. Je veux dire par la que les ennemies de l'Islam et les mécréants utilisent ce sujet et bien d'autres pour semé le doute chez les musulmans et le fait d'ignorer un tel sujet leur permettra d'être en position de "force". J'ai posté donc cette réponse afin que ceux qui ignorent ce sujet le sache et puisse se faire une idée sur la circoncision des femmes.
Pour répondre à ta question, je dirais que le prophète  Salla-llah allahi wa salam a interdit cette pratique qui vise justement à priver la femme du plaisir sexuel et j'ai attesté ce que je dis par des Hadiths authentiques.
J'espère avoir répondu à ta question et d'avoir éclairci l'objet de ce sujet.

  baraka
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh 
« Dernière édition: Octobre 20, 2009, 20:33:39 par Zahiya » Journalisée
joe2112
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: région lyonnaise
Messages: 175


Voir le profil
« Répondre #3 le: Octobre 20, 2009, 21:00:35 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

ça s"appelle l'excision et c'est l'ablation du clitoris
Journalisée

UN DON D'1 EURO, C'EST RIEN POUR NOUS, MAIS SI ON EST NOMBREUX, CA PEUT FAIRE BEAUCOUP !!!!

alhoceima
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: 69
Messages: 85



Voir le profil
« Répondre #4 le: Octobre 20, 2009, 21:18:49 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 baraka ma  Sourire Mouslima
 Salam Alaykoum
Journalisée

hager
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: lyon
Messages: 53



Voir le profil
« Répondre #5 le: Octobre 20, 2009, 21:39:55 »
Share   Modifier le messageModifier

cette pratique se fait chez les africains noirs,en afrique,mais y'en a qui la pratique en france aussi,et heureusement que c'est interdit,les pauvres les petites filles ,elles sonts maltraités,elles souffrent les pauvres petites fillettes,d'ailleurs justement, tout a l'heure au
info ils en parler sur ce sujet la.c'est affreux quand meme
Journalisée
Sajida'Allâh
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 43
Localisation: Paris France
Messages: 1717


Allah me Suffit, Il est mon Meilleur Garant


Voir le profil
« Répondre #6 le: Octobre 20, 2009, 21:47:49 »
Share   Modifier le messageModifier

cette pratique se fait chez les africains noirs,en afrique,mais y'en a qui la pratique en france aussi,et heureusement que c'est interdit,les pauvres les petites filles ,elles sonts maltraités,elles souffrent les pauvres petites fillettes,d'ailleurs justement, tout a l'heure au
info ils en parler sur ce sujet la.c'est affreux quand meme


 bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Ma chère soeur en Dieu permet moi de te corriger  InchAllah  Wink, la circoncision chez les filles ne se fait pas chez tous les africains noirs  Huh?, c'est seulement les ignorants qui pratiquent cela  Soubhan' Allah, toutes personnes instruites en religions c'est que cela n'est pas permis est interdit en Islam  El Hamdoulilah, il faut faire attention quand on affirme des choses il faut bien se renseigner, moi je suis Africaine et chez moi aucune femme n'est ou n'a été circoncis c'était juste pour préciser lool  baraka  Smiley.

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Octobre 20, 2009, 21:55:43 par Sajidine » Journalisée
hager
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: lyon
Messages: 53



Voir le profil
« Répondre #7 le: Octobre 20, 2009, 22:08:35 »
Share   Modifier le messageModifier

OUI CERTES J'AI OUBLIE DE PRECISé,JE VIENS DE ME RELIRE,
ESCUSE MOI    MON  Rire Mouslim    Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
hager
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: lyon
Messages: 53



Voir le profil
« Répondre #8 le: Octobre 20, 2009, 22:13:42 »
Share   Modifier le messageModifier

PLUTOT MA  Sourire Mouslima SAJIDINE,DECIDEMENT J'ARRETE PAS AVEC MES ERREURS
M'EN VEUT PAS CAR C'EST LA FATIGUE,QUI ARRIVE ,SALAM OURTY
Journalisée
ISLAMAAA
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 37
Localisation: VILLEURBANNE
Messages: 55



Voir le profil
« Répondre #9 le: Octobre 20, 2009, 22:13:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh je tiens à rajouter que cette pratique est tres courante en Egypte également.  Cry
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #10 le: Octobre 21, 2009, 05:17:35 »
Share   Modifier le messageModifier

cette pratique se fait chez les africains noirs,en afrique,mais y'en a qui la pratique en france aussi,et heureusement que c'est interdit,les pauvres les petites filles ,elles sonts maltraités,elles souffrent les pauvres petites fillettes,d'ailleurs justement, tout a l'heure au
info ils en parler sur ce sujet la.c'est affreux quand meme


 bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Ma chère soeur en Dieu permet moi de te corriger  InchAllah  Wink, la circoncision chez les filles ne se fait pas chez tous les africains noirs  Huh?, c'est seulement les ignorants qui pratiquent cela  Soubhan' Allah, toutes personnes instruites en religions c'est que cela n'est pas permis est interdit en Islam  El Hamdoulilah, il faut faire attention quand on affirme des choses il faut bien se renseigner, moi je suis Africaine et chez moi aucune femme n'est ou n'a été circoncis c'était juste pour préciser lool  baraka  Smiley.

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

                                                                                                                                                                                                                                             bismillah


                                                        Salam Alaykoum

         Soubhan' Allah effectivement ma chère  Sourire Mouslima Sajidine,l'excision,cette pratique barbare a été interdite par La
 Charte Africaine des droits de l'homme,et son article 5, il y a queques années(?),pas très vieux mais  El Hamdoulilah c'est
officiellement interdit,c'est le principal,et si elle est hélas encore pratiquée,ce n'est pas par des Religieux mais par
des sadiques et des pervers sans  Foi aucune.
         El Hamdoulilah elle est officiellement interdite en France malgré une tentative de certains Libertaires qui tentèrent
de faire voter une loi"libre"à partir de 18 ans en se basant sur le fait que les percing,tatouages,anneaux,etc,étant
"libres",on pouvait comparer "ces pratiques".
          Mais  El Hamdoulilah le Parlement s'y opposa fermement,ce qui est logique,mais il y eut tentative,c'est vrai,mais
par une caste minime d'individus qui  n'avaient pas du tester cette barbarie sur eux-même.
          Source:"Les droits de l'homme et les opposants à l'excision"
        Pardon pour les dates précises mais dans le doute,je m'abstiens  El Hamdoulilah


                    Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
         
 
                                                                                                           
Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #11 le: Octobre 21, 2009, 05:17:42 »
Share   Modifier le messageModifier

                Salam Alaykoum,Merci beaucoups pour ce rappel ma soeur,ça fait vraiment plaisir de lire que cet pratique ,n'est pas islamique est encore moins voulu par allah!!!!! Et comme la soeur sajidine la si bien dit ,toutes les femmes africaines ne sont pas mutilées, El Hamdoulilah,et reste chastes jusqu'au mariage .Donc cela contredit bien ce que tout les pro-excision revendique:que cette pratique permet à la fille d'etre pudique,et ainsi de ne pas commetre la fornication!!!! C'est pour cette raison que beaucoups de non-musulmans penssent que notre merveilleuse religion est sexiste,mais c'est faux c'est les ignorants qui le sont ,c'est plus une affaire de coutume que de foi dans cette affaire!!!!
Je suis desolée mais ça me revolte que certaines personne ultilisent le corps de la femme comme une poupée!!!! Et les femmes les premieres,comment peuvent -elles faire subir ce qu'on leur à fait enduré à leur filles ,leur niece? j'arive pas à comprendre!!!! c'est pourquoi nous les femmes ont doit etudier notre religion pour savoir ce qui est acceptable ou non,car les hommes nous imposent leur lois qui ne sont pourtant pas islamique !!!!!!
Des pseudo cheik-savant d'afrique noir ,se permettent de dire qui le font, car l'islam le recommande ,et ça fait mal d'entendre des choses comme celle là!!!on parle d'excision mais il ya pire l'infubilation qui consiste à tout couper et à coudre:le jour de la nuit de noce,ils decouse pas et c'est là "l'homme" doit prouver sa virilité,je vous laisse imaginer la suite......
 El Hamdoulilah,je n'ai pas subi ce genre d'atrocité ,mais toutes la souffrance d'une femme me touche donc je souffre aussi!!!!!!!!!
     baraka2, Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #12 le: Octobre 21, 2009, 07:06:51 »
Share   Modifier le messageModifier

                 Salam Alaykoum,
     elle est officiellement interdite en France malgré une tentative de certains Libertaires qui tentèrent
de faire voter une loi"libre"à partir de 18 ans en se basant sur le fait que les percing,tatouages,anneaux,etc,étant
"libres",on pouvait comparer "ces pratiques :NOOOOOOOOOOOON!!!!!! c'est serieux ça ? mon Dieu ya des gens qui sont prevers à se point? qu'allah nous guide !!!!!!
              baraka2, Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #13 le: Octobre 21, 2009, 08:42:25 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                          bismillah

                                                Salam Alaykoum

     Soubhan' Allah  baraka ma  Sourire Mouslima affia d'avoir été choquée et désolé,smeli,Staghfirlah,car c'est en Suisse etnon en France,pardon mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima fiAllah
      El Hamdoulilah ,la preuve qu'il ne faut pas hésiter quand nous sommes choqués car l'erreur est humaine et j'apprécie d'autant plus une intervertion judicieuse dans l'Oummah,quand elle est faite dans le Respect de la
Charte du Forum et des liens respectueux qui doivent nous unir  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima fiAllah selon Le Saint Coran et la Sunnah  amine
      bismillah encore toutes mes excuses,et encore  baraka ma  Sourire Mouslima affia ,et voir:"Les Hommes Libres"et les Lois Fédérales Suisses et non Françaises  Soubhan' Allah

     Qu' allah  Razza wa jal nous Incite toujours à nous Respecter  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima fiAllah,tel qu'IL nous le Demande
 ce qui ne nous empêche pas de rectifier certaines de nos erreurs,et là,c'est la mienne  El Hamdoulilah   amine


                                     Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Sajida'Allâh
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 43
Localisation: Paris France
Messages: 1717


Allah me Suffit, Il est mon Meilleur Garant


Voir le profil
« Répondre #14 le: Octobre 21, 2009, 10:41:36 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 El Hamdoulilah  baraka ma  Sourire Mouslima hager, ne t'inquiète pas il n'y a pas de mal Oukhty  Wink, l'erreur est humaine et nous en faisons toutes et tous  El Hamdoulilah  baraka, et ce n'est quand nous corrigeant que nous parviendront à réussir  InchAllah  Wink. Certains hommes pervers et Sadiques comme le souligne très bien notre cher frère en Dieu DELIVRE, font cette pratique seulement par perversité et aucune foi  Soubhan' Allah  Huh?, comment peut on penser que cette pratique fait partie de l'Islam sachant que l'Islam n'est que pureté et Vérité  Soubhan' Allah, les choses sales ne font pas partis de l'Islam, et circoncire des filles est plus que salle c'est un acte pervers et l'Islam n'accepte pas cela  El Hamdoulilah, comment peut on être aussi Ignorant et mutiler ces filles au lieu de leur donner une éducation Islamique et prier en demandant Le Seul Capable de Guidance  allah Razza wa jal, Comment peut on croire que cette pratique fait partie de l'Islam sachant qu'à l'époque du Prophète  Salla-llah allahi wa salam une femme est allée le voir  Salla-llah allahi wa salam en lui disant que son mari ne la satisfaisait pas et que le Messager d'Allah  Salla-llah allahi wa salam a demandé à l'époux de répudier sa femme afin qu'elle puisse se remarier avec un autre qui la satisfera  Soubhan' Allah, car en restant avec son époux elle craignait qu'un jour Le Shaytan la pousse à faire une chose regrettable pourquoi alors le Prophète  Salla-llah allahi wa salam n'a t-il pas dit à son époux circoncis là car cette femme n'a pas droit au plaisir  Soubhan' Allah  Angry, certains hommes décident pour nous les femmes Embarrassed ils nous voient tellement comme le Shaytan en personne qu'ils ne font que nous nuire et nous vouloir du mal  Soubhan' Allah alors qu'Allah nous a créer tous libre et fier  Soubhan' Allah  El Hamdoulilah, et le meilleur parmi nous c'est le plus pieu ou la plus pieuse  El Hamdoulilah. L'Islam est Beauté et sagesse il faut arrêter d'attribuer cette magnifique religion à tout et n'importe quoi  Soubhan' Allah, il faut apprendre sa religion mes soeurs mes frères afin de ne pas commettre des choses que nous allons sûrement regretter devant notre Seigneur le jour où il faudra rendre des comptes.
On se posent la question à savoir comment certaines mères font subir cela à leur filles sachant qu'elles mêmes l'ont subit et on soufferts  Soubhan' Allah, ces femmes là ne le font que par ignorance et peur de leur époux  Soubhan' Allah  Angry, souvent l'époux rend son épouse responsable de tout le mal que leur fille a fait ou fait  Soubhan' Allah, alors que le père est encore plus responsable que la mère  Soubhan' Allah  Angry, quand une mère veut éduquer sa fille dans le droit chemin certains pères ignorants s'y opposent et le jour où la fille commet des actes Haram ils diront Ha telle mère telle fille  Soubhan' Allah  Angry. Alors mes chers frères et soeurs battons nous ensemble pour faire régner la vrai Justice en dénonçant tout ce que certains Munnafikun (Hypocrites) attribuent à Notre belle religion et soyons vigilants et justes car un jour prochain la balance nous attend et c'est une Vérité et personne n'y échappera car Allah est Vérité et tout ce qu'Il nous a dit est Vérité  El Hamdoulilah.
Qu'Allah nous préserve toutes et tous de l'Injustice et de la honte de cette vie et nous accorde à tous la réussite de cette vie et de l'au-delà  amine.
Oh Allah Accorde nous le Succès sur les peuples Infidèles et sue les Hypocrites qui salissent Notre belle et magnifique Religion, et Permet nous tous de vivre en paie dans cette vie et facilite nous le Chemin qui mène vers Toi  amine, Oh Allah Accorde Nous Ton Amour et Ta Protection et fait que nous soyons l peuple élut par toi auprès de Notre Bien Aimé Ton Messager Le Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam   amine amine  amine Ya Rabbal'3Alamin.
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
maghreb38
Invité
« Répondre #15 le: Octobre 21, 2009, 11:24:04 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 El Hamdoulilah  baraka ma  Sourire Mouslima hager, ne t'inquiète pas il n'y a pas de mal Oukhty  Wink, l'erreur est humaine et nous en faisons toutes et tous  El Hamdoulilah  baraka, et ce n'est quand nous corrigeant que nous parviendront à réussir  InchAllah  Wink. Certains hommes pervers et Sadiques comme le souligne très bien notre cher frère en Dieu DELIVRE, font cette pratique seulement par perversité et aucune foi  Soubhan' Allah  Huh?, comment peut on penser que cette pratique fait partie de l'Islam sachant que l'Islam n'est que pureté et Vérité  Soubhan' Allah, les choses sales ne font pas partis de l'Islam, et circoncire des filles est plus que salle c'est un acte pervers et l'Islam n'accepte pas cela  El Hamdoulilah, comment peut on être aussi Ignorant et mutiler ces filles au lieu de leur donner une éducation Islamique et prier en demandant Le Seul Capable de Guidance  allah Razza wa jal, Comment peut on croire que cette pratique fait partie de l'Islam sachant qu'à l'époque du Prophète  Salla-llah allahi wa salam une femme est allée le voir  Salla-llah allahi wa salam en lui disant que son mari ne la satisfaisait pas et que le Messager d'Allah  Salla-llah allahi wa salam a demandé à l'époux de répudier sa femme afin qu'elle puisse se remarier avec un autre qui la satisfera  Soubhan' Allah, car en restant avec son époux elle craignait qu'un jour Le Shaytan la pousse à faire une chose regrettable pourquoi alors le Prophète  Salla-llah allahi wa salam n'a t-il pas dit à son époux circoncis là car cette femme n'a pas droit au plaisir  Soubhan' Allah  Angry, certains hommes décident pour nous les femmes Embarrassed ils nous voient tellement comme le Shaytan en personne qu'ils ne font que nous nuire et nous vouloir du mal  Soubhan' Allah alors qu'Allah nous a créer tous libre et fier  Soubhan' Allah  El Hamdoulilah, et le meilleur parmi nous c'est le plus pieu ou la plus pieuse  El Hamdoulilah. L'Islam est Beauté et sagesse il faut arrêter d'attribuer cette magnifique religion à tout et n'importe quoi  Soubhan' Allah, il faut apprendre sa religion mes soeurs mes frères afin de ne pas commettre des choses que nous allons sûrement regretter devant notre Seigneur le jour où il faudra rendre des comptes.
On se posent la question à savoir comment certaines mères font subir cela à leur filles sachant qu'elles mêmes l'ont subit et on soufferts  Soubhan' Allah, ces femmes là ne le font que par ignorance et peur de leur époux  Soubhan' Allah  Angry, souvent l'époux rend son épouse responsable de tout le mal que leur fille a fait ou fait  Soubhan' Allah, alors que le père est encore plus responsable que la mère  Soubhan' Allah  Angry, quand une mère veut éduquer sa fille dans le droit chemin certains pères ignorants s'y opposent et le jour où la fille commet des actes Haram ils diront Ha telle mère telle fille  Soubhan' Allah  Angry. Alors mes chers frères et soeurs battons nous ensemble pour faire régner la vrai Justice en dénonçant tout ce que certains Munnafikun (Hypocrites) attribuent à Notre belle religion et soyons vigilants et justes car un jour prochain la balance nous attend et c'est une Vérité et personne n'y échappera car Allah est Vérité et tout ce qu'Il nous a dit est Vérité  El Hamdoulilah.
Qu'Allah nous préserve toutes et tous de l'Injustice et de la honte de cette vie et nous accorde à tous la réussite de cette vie et de l'au-delà  amine.
Oh Allah Accorde nous le Succès sur les peuples Infidèles et sue les Hypocrites qui salissent Notre belle et magnifique Religion, et Permet nous tous de vivre en paie dans cette vie et facilite nous le Chemin qui mène vers Toi  amine, Oh Allah Accorde Nous Ton Amour et Ta Protection et fait que nous soyons l peuple élut par toi auprès de Notre Bien Aimé Ton Messager Le Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam   amine amine  amine Ya Rabbal'3Alamin.
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 Salam Alaykoum MachAllah MachAllah ma  Sourire Mouslima Sajidine tu t'exprime fort bien, je suis totalement daccor avec toi et je n'ai rien d'autre à rajouter, l'Islam est la religion qu respecte et donne une trés grande place à la femme comme personne ne peut l'imaginer  El Hamdoulilah nous sommes si bien traiter grâce à Allah Razza wa jal  amine à toutes tes douhas ma  Sourire Mouslima fillah
Journalisée
muslim-online
Invité
« Répondre #16 le: Octobre 21, 2009, 12:57:55 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka2 pour vos messages et vos réflexions. En vous lisant je me rends de plus en plus compte El Hamdoulilah que les musulmans se portent très bien,  MachAllah  MachAllah.
Je veux juste dire que j'ai longtemps hésiter avant de poster ce sujet, mais Dieu merci les différentes réactions ont été positives. J'aimerais juste ajouté que le fait d'aborder un tel sujet permettra à tout musulman de connaitre la vérité et de ne jamais tomber dans le piège de nos ennemis.
Nous somme attaqué de partout et je pense qu'il faut abordé tous les sujets "sensibles" afin de casser cette image tant véhiculée par les médias.

 baraka2 encore une fois mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima.
 El Hamdoulilah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh   
Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #17 le: Octobre 22, 2009, 06:15:29 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka2 pour vos messages et vos réflexions. En vous lisant je me rends de plus en plus compte El Hamdoulilah que les musulmans se portent très bien,  MachAllah  MachAllah.
Je veux juste dire que j'ai longtemps hésiter avant de poster ce sujet, mais Dieu merci les différentes réactions ont été positives. J'aimerais juste ajouté que le fait d'aborder un tel sujet permettra à tout musulman de connaitre la vérité et de ne jamais tomber dans le piège de nos ennemis.
Nous somme attaqué de partout et je pense qu'il faut abordé tous les sujets "sensibles" afin de casser cette image tant véhiculée par les médias.

 baraka2 encore une fois mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima.
 El Hamdoulilah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh   
                       Salam Alaykoum,ma soeur tu as tres bien fait de poster ce sujet ,car beaucoups de personnes penssent vraiment à tort ou en sont vraiment convaincu que cela est une rcommandations d'allah alors que c'est faux!! C'est pourquoi dans certaine region du monde on interdit aux femmes d'aller à l'ecole ou d'apprendre le coran,car si elles savent ,plus jamais elles participeraient à ce genre de perversité!!
             baraka2, Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #18 le: Juin 18, 2012, 10:42:42 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


Les preuves relatives au statut juridique de l’excision

S’il nous est demandé aujourd’hui de trancher cette question controversée, à savoir l’excision des femmes, en explicitant son statut juridique de manière indiscutable ou tout du moins de manière solide, conformément aux preuves légales recevables, alors il nous incombe de revoir la question à la racine, par l’examen des arguments avancés par les différentes parties : sont-elles authentiques ? sont-elles au contraire d’authenticité douteuse ? si ces preuves sont authentiques, indiquent-elles explicitement le jugement qui en est tiré ou pas ?

Tout chercheur ou étudiant en sciences islamiques sait que les preuves juridiques dont sont tirés les règlements sont, en premier lieu, le Saint Coran et la Sunnah authentique, point de divergence à leur sujet. Ensuite, viennent le consensus (Al-Ijmâ`) et l’analogie (Al-Qiyâs). Voyons ce que disent ces quatre sources, ou familles de preuves, au sujet de l’excision. Est-ce qu’elles contiennent chacune des preuves authentiques pouvant servir d’argument ou pas ? Le cas échéant, quelle est la valeur scientifique de ces preuves aux yeux des savants érudits ?


Les preuves issues du Saint Coran

L’examen du Saint Coran révèle que la circoncision n’a été abordée directement dans aucune sourate mecquoise ni médinoise. Néanmoins, les jurisconsultes chaféites, qui considèrent la circoncision comme une obligation pour les deux sexes, invoquent entre autres arguments le verset figurant dans la sourate Les Abeilles : "Suis la religion d’Abraham qui était voué exclusivement à Dieu et n’était point du nombre des associateurs." s 15. v 123

Ils disent : « La circoncision fait partie de la religion d’Abraham et il est établi dans les deux Sahîhs (Les deux Sommes Authentiques d’Al-Bukhârî et Muslim)qu’Abraham s’est circoncis à l’âge de quatre vingts ans ». À vrai dire, la référence à ce verset est tirée par les cheveux, car l’ordre de suivre la religion d’Abraham est plus étendu et plus profond que la question de la circoncision. Il s’agit en réalité de suivre sa voie consistant à établir le monothéisme, à s’écarter de l’idolâtrie, et à promouvoir l’Unicité de Dieu en usant de sagesse et d’argumentation, comme cela est illustré dans son message adressé à son père et à son peuple. Toute son argumentation tournait autour du monothéisme et ne concernait guère le détail des règlements. C’est pour cela que le Coran n’a guère abordé ces questions secondaires. Le Très-Haut dit : « Dis : "Moi, mon Seigneur m’a guidé vers un chemin droit, une religion droite, la religion d’Abraham, le soumis exclusivement à Dieu, qui n’était point parmi les associateurs." » [ s 7. v 161] Il dit aussi : « Certes, vous avez eu un bel exemple en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : "Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors de Dieu. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Dieu, seul." » S 60. V 4

Quoiqu’il en soit, ceux qui invoquent l’adhésion à la religion d’Abraham — paix sur lui — pour prouver le caractère obligatoire de la circoncision le font pour justifier la circoncision des hommes. Ce verset ne fournit en effet aucune base pour cette pratique chez les femmes.

Les preuves issues de la Sunnah

 Si rien dans le Saint Coran n’indique le statut juridique de l’excision, seule la Sunnah serait susceptible de contenir des hadiths repris par les savants pour fonder les différents points de vue existant sur cette question. Tous les jurisconsultes se référent en effet à des hadiths en la matière. Les principaux hadiths mis en avant concernant l’excision sont au nombre de trois :


Le premier hadith : « Si les deux khitân (parties circoncises) entrent en contact, le bain rituel s’impose. »
On entend par le contact des deux khitân [8] le contact entre l’emplacement de la circoncision chez l’homme et l’emplacement de la circoncision chez la femme pendant le coït. Cela suppose que la femme soit circoncise comme l’homme. Le hadith est rapporté d’après `Â’ishah.

Le deuxième hadith :  Le hadith d’Umm `Atiyyah selon lequel le prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit à l’exciseuse :
« Effleure et n’abuse pas, car cela rend le visage plus rayonnant et est plus agréable pour le mari. »
Ce hadith fut rapporté selon différentes variantes très proches quant à leur sens.


Le verbe « ashimmî » (restitué en français par « Effleure ») désigne littéralement le fait de sentir l’odeur de quelque chose donc de se contenter du strict minimum. L’expression « lâ tanhakî » (restitué en français par « n’abuse pas ») dérive de « an-nahk » c’est-à-dire l’abus ou l’exagération en toute chose. Le Prophète lui interdit d’exagérer dans l’ablation. L’auteur
d’An-Nihâyah << An-Nihâyah fî Gharîb Al-Hadîth, volume 2, p. 1223, éditions Al-Maktabah Al-`Ilmiyyah, Beyrouth.>> commente ainsi l’expression « lâ tanhakî » (« n’abuse pas ») : « [...] c’est-à-dire ne coupe pas une grande partie du clitoris ; la légèreté du geste y est comparée à la légèreté d’une odeur que l’on sent, tandis que l’abus consiste à exagérer ce geste. ».

Le troisième hadith :  « La circoncision est une tradition louable (sunnah) pour les hommes et un honneur (makrumah) pour les femmes. »
Nous discuterons plus avant de chacun de ces hadiths en démontrant leur insuffisance à établir le statut juridique de cet acte. Disons d’emblée que parmi les hadiths relatifs à l’excision figurant dans la Sunnah, il n’existe strictement aucun hadith à la fois authentique et explicite quant au statut juridique de cette pratique ; aucun n’a fait l’unanimité des savants spécialistes en matière de Hadîth et à qui l’on peut se référer. En effet, « Nul ne peut mieux t’informer que celui qui est parfaitement renseigné » [S 35. V 4] et « Interroge donc qui est bien informé. » [S 25. V 59]

Il est notoire et unanimement admis chez tous les savants, qu’ils soient traditionnistes, juristes ou fondamentalistes que le hadith faible n’est pas pris en compte dans le domaine des règlements juridiques. Ceux qui passent outre leur faiblesse les rapportent et en usent uniquement dans le domaine de l’incitation à la vertu et de la dissuasion du vice ainsi que dans la promotion des actes méritoires et assimilés. Il n’est pas question de s’en servir pour déterminer les règlements juridiques, ou le caractère licite ou illicite, obligatoire ou recommandé, des œuvres. Il s’agit là d’un point de consensus parmi les savants.

Cela dit, il existe dans le lot un seul hadith authentique, mais ne permettant pas d’atteindre la conclusion recherchée.

Discussion des hadiths cités

Nous nous devons de discuter un à un les hadiths mis en avant par les juristes pour en déterminer leur degré d’authenticité et leur signification.
Le hadith : « Si les deux khitân (parties circoncises) entrent en contact, le bain rituel s’impose. » indique que les femmes se faisaient exciser à l’époque, donc que l’excision est permise, ce qui nous ne sommes pas en train de discuter. Nous discutons ici uniquement du caractère obligatoire ou recommandé de cette pratique.

    Le hadith :
« Si les deux khitân (parties circoncises) entrent en contact, le bain rituel s’impose. »
Hadith rapporté par Ahmad dans le Musnad n°26025 ; les traditionnistes ayant rapporté ce hadith affirment qu’il est authentique par consolidation, mais la chaîne de transmission du hadith lui-même est faible car y figure `Abd Al-`Azîz Ibn An-Nu`mân qui a été mentionné dans At-Ta`jîl parmi les narrateurs suspects ; on ne connaît d’ailleurs parmi les narrateurs ayant rapporté de ce personnage que `Abd Allâh Ibn Rabâh, l’Ansarite. En outre, nul traditionniste, à part Ibn Hibbân, ne l’a jugé comme un narrateur fiable. Enfin, nul ne lui reconnaît avoir entendu `Â’ishah en personne, d’après l’appréciation d’Al-Bukhârî dans At-Târîkh Al-Kabîr (volume 6, page 9). Les autres maillons de la chaîne de transmission du hadith sont quant à eux des hommes de confiance, figurant dans le Sahîh d’Al-Bukhârî. Ce hadîth a également été rapporté par Ibn Mâjah dans le chapitre de la purification (611), par Ash-Shâfi`î dans Al-Musnad (768), par Ibn Hibbân dans le chapitre de la purification (volume 3, page 456) — Al-Arna`ût désignant sa chaîne de transmission comme authentique —, et par At-Tabarânî dans Al-Awsat (volume 7, page 147), d’après `Â’ishah ; Al-Albânî l’a également jugé authentique dans Sahîh Al-Jâmi` (385). L’intégralité de ce hadîth se trouve chez Muslim dans le chapitre des menstrues (349) :
« S’il s’assoit entre ses quatre membres, puis que le khitân touche le khitân, alors le bain rituel s’impose. »

Certains savants ont avancé l’idée que la phrase « Si les deux parties circoncises entrent en contact » renvoie à la partie circoncise de l’homme seulement, bien que c’est une forme duale (khitânân - deux khitân) qui a été employée. Il s’agit en effet d’un procédé métonymique bien connu dans la langue arabe, qu’on appelle le taghlîb, qui permet ainsi d’employer le terme abawân (parents - littéralement "les deux pères") pour désigner les père (ab) et mère (umm), ou `Umarân (deux `Umar) pour désigner Abû Bakr et `Umar. Cette interprétation est néanmoins mise à mal par la narration rapportée par Muslim dans son Sahîh : « [...] puis que le khitân touche le khitân » [13] où la forme duale n’est pas employée.


 Le hadith d’Umm `Atiyyah rapporté par Abû Dâwûd : « Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit à une exciseuse qui exerçait à Médine : "N’abuse pas, car cela est meilleur pour la femme et plus agréable pour le mari." » Abû Dâwûd jugea que Muhammad Ibn Hassân, l’un des narrateurs, est un inconnu, et que ce hadith est faible [14]. Le Hâfidh `Abd Al-Ghanî Ibn Sa`îd estime que ce narrateur correspond à Muhammad Ibn Sa`îd Al-Maslûb (le crucifié), dont le nom complet est Muhammad Ibn Sa`îd Ibn Hassân, que le Calife Al-Mansûr fit crucifier pour hérésie. Il avait en effet forgé, dit-on, quatre mille hadiths afin d’égarer les musulmans. C’est donc un narrateur délaissé.

Ce hadith est rapporté selon des chaînes de narrations faibles exclusivement, bien que Sheikh Al-Albânî l’ait déclaré authentique compte tenu de la multiplicité de ces chaînes. J’ai néanmoins quelques réserves quant à cette authentification : dans la mesure où cette question intéresse tous les foyers musulmans, ce qui devrait motiver une transmission abondante, comment expliquer que ce hadith ne nous soit parvenu que par cette voie faible ?


Si l’on admet l’authenticité du hadith, que signifie cette injonction prophétique : une obligation ? une recommandation ? ou bien un conseil ? À mon sens, l’impératif a valeur de conseil dans ce genre de question, il ne signifie ni obligation ni recommandation, car il vise à organiser un sujet mondain, et à réaliser un intérêt humain précisé par le hadith comme étant la splendeur du visage de la femme et le plaisir auprès de l’époux.

Il conseille donc — si l’on pratique l’excision — de ne pas abuser et de ne pas couper excessivement, pour réaliser le bénéfice escompté à savoir la jouissance de la femme pendant le coït et aussi le plaisir de son époux. D’autre part, cette injonction signifie implicitement l’approbation de cette pratique réalisée par l’exciseuse — que l’on appelle khifâd — et qu’elle est permise, ce que nous ne contestons pas.


Quant au hadith stipulant que : « La circoncision est une tradition louable (sunnah) pour les hommes et un honneur (makrumah) pour les femmes », il est rapporté par Ahmad (20719) d’après Abû Al-Malîh Ibn Usâmah d’après son père. Les rapporteurs de ce hadith estimèrent que sa chaîne de transmission est faible. Hajjâj, l’un des maillons de la chaîne de narration, qui est en fait Hajjâj Ibn Arta’ah, est en effet un controuveur de hadiths et un falsificateur de sources controversé. Le hadith est rapporté également par Al-Bayhaqî dans As-Sunan Al-Kubrâ (volume 8, page 325) par la voie de Hafs Ibn Ghayyâth selon la même chaîne de transmission faisant intervenir Hajjâj, ainsi que par At-Tabarânî dans Al-Kabîr (volume 7, page 273). Le hadith a également été rapporté par une autre voie que celle de Hajjâj, par At-Tabarânî dans Al-Kabîr (volume 11, page 233) et par Al-Bayhaqî dans As-Sunan Al-Kubrâ (volume 8, page 324), d’après `Ikrimah, d’après Ibn `Abbâs, Al-Bayhaqî précisant : "La chaîne de narration de cette version du hadith est faible et elle ne remonte pas jusqu’au Prophète, s’arrêtant à Ibn `Abbâs." Le hadith a en outre été jugé faible par Al-Albânî dans Silsiltat Al-Ahâdîth Ad-Da`îfah (1935).

À supposer que l’authenticité de ce hadith eût été prouvée, qu’est ce qu’il signifierait ?

L’expression
« un honneur (makrumah) pour les femmes »
signifierait que l’excision fait partie des us et coutumes appréciables concernant les femmes, mais qu’aucun texte émanant du Législateur n’est venu imposer ni même recommander. Cette appréciation peut changer, car ce qu’on le considère comme un honneur à une époque donnée, dans un pays donné, peut cesser d’être considéré comme tel à une autre époque ou dans un autre pays. Ceci explique pourquoi de nombreux pays musulmans ne pratiquent pas l’excision, comme les pays du Golfe et les pays du Maghreb dans leur intégralité.

Et ceci explique également pourquoi de nombreux médecins contemporains ont déclaré la guerre à l’excision, la considérant comme une atteinte à l’intégrité physique de la femme. Les influences culturelles de l’être humain changent d’une époque à une autre, sous l’effet du progrès scientifique, de l’ouverture sur le monde, de la révolution des télécommunications, entre autres facteurs.

La preuve issue du consensus

Si aucune preuve émanant de la Sunnah ne permet d’établir le caractère obligatoire ou recommandé de cette pratique, y a-t-il une preuve issue du consensus des savants (ijmâ`) ?

Quiconque examine les avis des jurisconsultes sur cette question, que ce soit dans le cadre des écoles juridiques ou en dehors, constatera qu’il n’y a pas d’accord sur une opinion précise en ce qui concerne l’excision. Les uns parlent d’obligation, d’autres de recommandation, et d’autres encore d’une tradition louable pour les hommes et d’un honneur pour les femmes. Il n’y a donc pas de consensus sur cette question.

Mais l’on peut se soustraire à cette divergence par le constat que toutes ces opinions s’accordent sur la permissibilité de l’excision. Car la permissibilité est en-deçà de la recommandation, et en-deçà de l’obligation. Autrement dit, celui qui professe le caractère obligatoire ou recommandé, ne nie pas la permissibilité. De même, ceux qui y voient un honneur (makrumah) ne sont pas très éloignés de la permissibilité, puisque le sens de (makrumah) renvoie à une chose appréciée d’après les us et coutumes. Les tenants de cette position admettent donc la permissibilité.


Bref, aucun jurisconsulte ne jugea ce geste illicite ou détestable, ce qui équivaut à dire qu’il est légitime et permis en général selon l’ensemble des savants.

Ce consensus implicite des jurisconsultes, qu’ils soient affiliés ou non à une école juridique, prouve que quiconque pratique l’excision conformément aux modalités décrites dans le hadith (dont l’authenticité fut jugée bonne par certains et faible par d’autres), qui conseille à l’exciseuse de se contenter d’effleurer sans abuser ni exagérer, n’aura rien fait de mal et n’aura pas commis de péché.

Par conséquent, il ne faut pas vilipender toute personne ayant fait exciser ses filles de la manière légale indiquée dans le hadith et il ne convient pas de qualifier cet acte de « crime barbare » commis au XXIe siècle, à moins qu’il outrepasse les limites juridiques agréées. Ces outrepassements peuvent être classés en trois catégories :

    L’ablation de tout ou partie du clitoris au lieu de l’effleurement du prépuce clitoridien, avec pour conséquence la privation de la femme d’une jouissance légitime sans raison valable, ce que l’on appelle communément « l’excision pharaonique ».
    Le fait de confier cette intervention à des matronnes et autres exciseuses ignares, alors que cet acte chirurgical devrait être confié à des femmes médecins compétentes et qualifiées ou, à défaut, à des médecins musulmans qualifiés en cas de nécessité.
    Le recours à des instruments non stérilisés et inadaptés à cette opération, dans des conditions peu hygiéniques. Il faut faire en sorte que les instruments utilisés soient stérilisés et adaptés à cette opération et qu’elle soit accomplie dans un lieu approprié comme une clinique, un hôpital ou bien un dispensaire. Il faut proscrire les instruments primitifs et les techniques primitives qui ont cours dans les zones rurales.

Si ces trois conditions sont respectées, nul ne pourra alors dire que l’excision est illicite, ni que c’est un crime barbare, notamment si elle est dictée par une raison médicale selon la prescription d’un médecin compétent en la matière.


Par Youssef Al-Qardawi

Islamophile.org

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #19 le: Juin 18, 2012, 10:50:41 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Soubhan' Allah Shocked Shocked j'aurais jamais cru que ça existait au temps du Prophète  Salla-llah allahi wa salam

car moi aussi je fais partie des gens sensibles et des gens qui disent que c'est un crime que de l'excision  Soubhan' Allah

qu'Allah swt nous pardonne et nous guide dans le droit chemin de notre Dieu UNique Sans Associé et de notre Prophète Mouhammed  Salla-llah allahi wa salam

j'ai voulu vous faire partager cet article sur lequel je suis tomber en faisant des recherches sur ce sujet  Soubhan' Allah Allahou Akbar

alors si quelqu'un d'autres à des infos en sa possession je l'invite à nous les faire partager  InchAllah

 baraka2

Wa 'alaykoum salam wa Rahmatou Allahi wa Barakatuh
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle