Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Tout ce qu'il faut savoir sur la priere du Tarawih (priere nocturne)  (Lu 47968 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« le: Août 30, 2009, 11:15:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

                           La prière nocturne du Ramadhân et ses règles
                                    SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)


BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
 

SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allah le préserve) a rappelé que la prière nocturne légiférée à notre Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) dans le mois bénit de Ramadhân est une Sounnah avérée. Celle-ci est appelée « Tarâwih » car les gens dans cette prière se reposent après quatre unités de prière, et cela quand ils prolongent leur prière.

Le fait de faire cette prière en groupe à la mosquée est meilleure. Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a prié avec ses compagnons cette prière à la mosquée les nuits (du mois bénit), ensuite il a cessé de le faire avec eux de peur que cela leur devienne obligatoire comme cela a été authentifié dans les deux Sahîhs (Bukhârî & Muslim).

Cette prière est donc une Sounnah avérée, et le musulman ne doit pas la délaisser. (elle reste cependant facultative)

Concernant le nombre d’unité pour cette prière, il n’a pas été certifié un nombre précis du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) sur cela, c’est pourquoi l’affaire reste souple. SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) a dit : « Le Prophète a prié vingt unités de prière comme cela est bien connu du dogme de pensée de Ahmad et ach-Châfi’î. Il a aussi prié trente six unités de prière comme cela est connu dans le dogme de Mâlik. Et il a aussi prié onze et treize unités de prière. Tout cela est donc bon. Il augmentait ou diminuait les unités de prière selon son allongement ou son raccourcissement. Lorsque ‘Oumar (radhiallâhu ‘anhu) a réuni les gens autour de Oubay, ils ont prié vingt unités de prière. Certains des compagnons priaient moins que cela et d’autres en priaient plus. Et les limites liées à son nombre n’a pas de texte précis dans la législation.

Beaucoup d’imâms de mosquées dans leur prière du « Tarâwih » prient sans méditer sur celle-ci, et ils ne se posent pas sereinement dans la génuflexion et la prosternation. Alors que le fait de se poser sereinement dans la prière est un pilier. Ce qui est demandé dans la prière, c’est d’avoir le cœur présent entre les mains d’Allâh – Ta’âla.
»

SHeikh al-Islâm ajoute : « Certes Allâh réprimande ceux qui récitent le Qor’ân sans en comprendre son sens. Allâh – Ta’âla – dit :

« Et il y a parmi eux des illettrés qui ne savent rien du Livre hormis des prétentions et ils ne font que des conjectures »
 [1]

Ce qui veut dire, une récitation sans compréhension. Ce qui est voulu dans la révélation du Qor’ân, c’est la compréhension de son sens ainsi que son application, et non pas seulement la récitation. »

Certains imâms de mosquées ne prient pas le « Tarâwih » de manière légiférée, cela au point qu’ils accélèrent la récitation tellement rapidement qu’ils causent du tort aux règles authentiques du Qor’ân. Ils ne respectent pas la pose sereine dans la position debout, dans la génufléxion, dans la prosternation en prière qui est pourtant un pilier. [2]



Notes:

[1] Coran, 2/78
[2] Kitâb « Al-Moulakhas al-Fiqihî » de SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.132-134

« Dernière édition: Août 30, 2009, 11:17:52 par admin » Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #1 le: Août 30, 2009, 12:09:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

  Délaisser la prière du Tarâwih ?


La question a été posée à SHeikh ‘Abdel-Karîm al-Khoudheîr (qu’Allâh le préserve) au sujet de celui qui a délaissé la prière du Tarâwih ?

 

Sur la question, SHeikh ‘Abdel-Karîm al-Khoudheîr a répondu que la prière du Tarâwih est une Sounnah et non une obligation, et que pour celui qui la délaisse, il n’y aura rien sur lui. Ceci dit il sera privé. Ce qui veut dire qu’il sera privé par deux fois. Certes, il a été authentifié du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) qu’il a dit : « Celui qui veille le Ramadhân avec foi et espérance de la récompense divine, se verra pardonner ses péchés passés. » [1] et dans « qui veille le Ramadhân » il y a le fait de veiller qui s’applique dans l’accomplissement du Tarâwih. Et « Quiconque prie avec l’imâm jusqu’à ce qu’il termine, Allâh lui inscrit [la récompense de celui] qui a passé la nuit en prière. » [2]



[1] Rapporté par al-Bukhârî
[2] Rapporté par Abû Dâwoud, at-Tirmidhî, an-Nassâ-î et Ibn Mâdja

Journalisée
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #2 le: Août 30, 2009, 12:54:02 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                        bismillah.
                                                            Salam Alaykoum.

Il est vrai que réciter trop vite le CORAN pendant le Tarawih, pose certains problème, et le premier
c'est de voir qu'à chaques quatres unités de prière un groupe de personne quitter la mosquée car je
pense qu'une belle récitation qui touche les Coeurs des croyants jeune ou moins jeune, feras
en sorte que ceux qui sont présent pendant le Tarawih seront comme attirer par une belle prononçiation.
Je ne vous parlent pas de la responsabilité de l'imam, car en aucun cas je me permettrer de juger,
mais de se qu'un musulman, ou une musulmane peut ressentir pendant la récitation et trés important
si cette récitation est belle, le croyant ressortiras de la mosquée avec un coeur remplis soulager et léger.
C'est se que je souhaite dans toutes les mosquées du monde  InchAllah.

                                                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
Journalisée
maghreb38
Invité
« Répondre #3 le: Août 30, 2009, 12:54:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum  Baraka Allahou Fik pour ces rappels mon  Rire Mouslim, mais est-ce normal d'avoir mal au dos parfois? enfin bref  Baraka Allahou Fik Salam Alaykoum
Journalisée
Djazaira_69
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Localisation: Lyon
Messages: 117



Voir le profil
« Répondre #4 le: Août 30, 2009, 14:05:06 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Les prieres de TaraWih ,
sont des moments privilégiés et manifiik SoubhanAllah
Mais parfois ce sentiment d'apaisement , j'ai l'impression qu'il s'évapore   Sad
Par de nombreuse discutions dans l'enceinte de la mosquée ,et un brouaha s'installe rapidement ; entre les prieres , début et fin et c'est assez attristant  Undecided
-Pourriez vous m'apporté un hadith ou quoi que ce soit, qui traite de ce sujet  ??

-Ce qui en ait de la priere de salutations de la mosquée , est-elle a accomplir avant les prieres de tarawih,avant de commencé toute actes , meme de s'asseoir , je m'interroge  la dessu depui un bout de temps ??
-Pour finir J'aurais voulu que vous m'éclairiée au sujet de l'accomplissement des prieres nocturnes a la suite de tarawih , avant le fajr , une foi chez soi
sachant que la salat el witr a été accomplie en groupe  Huh?

et j'attend tout comme Minaj , les réponses a ses questions  Cheesy
BarakallahoufikOOm ikhwa merci pour vos éclaircicement
Wa salamahliikoom wa rahmatoullah
Journalisée

Info en Continue sur la situation en Palestine
Aujourd'hui plongé dans l'oubli total :
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #5 le: Août 30, 2009, 17:00:09 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Est-ce que le Qounoût devrait être fait avant l’inclinaison ou bien après l’inclinaison ? Les invocations dans le Qounoût ? Comment lève t-on les mains ?
                                                         SHeikh Ibn ’Uthaymîn & SHeikh Ibn BâZ


Question :

Est-ce que le Qounoût devrait être fait avant le Roukoû’ [inclinaison] ou bien après l’inclinaison [Roukoû’] ?


Réponse :

D’après un grand nombre de traditions et un grand nombre de gens de science, al-Qounoût devrait être fait après le Roukoû’, mais si une personne le fait avant le Roukoû’ il n’y a pas de mal. Il est possible que le Qounoût se fasse ou bien aprés l’inclinaison quand il termine de réciter le Qor’ân et qu’il se relève de l’inclinaison, et qu’il dit « Rabbana wa laka al-hamd », comme cela est expliqué dans un grand nombre de récits du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam), et comme cela est affirmé par un grand nombre de Gens de Science ; ou bien, quand il termine de réciter al-Qor’ân et qu’ensuite il faut le Takbîr [Allâhu Akbar]. Les deux récits ont été rapporté dans la Sounnah. [1]

Question :

Et on lève comment les mains [dans le Qounoût] ?

Réponse :

Les savants ont dit : On lève les mains au niveau de la poitrine sans trop les élever, et on doit étendre ses paumes et les tenir de la sorte vers le ciel. La signification apparente des paroles des savants indique que les mains devraient être réunies, tel un mendiant lorsqu’il demande que l’on lui donne quelque chose. Mais les tenir loin de soi séparément, je ne connais aucune base à cela dans la Sounnah, ou dans les paroles des savants. [2]

Question :

Quel est l’avis concernant la récitation des invocation du Qounoût de la prière du Witr pendant les nuits du Ramadhân, est-ce qu’il permis de les delaisser ?

Réponse :

le Qounoût est une Sounnah dans le « Witr », et si la personne le delaisse quelquefois, il n’y a rien de mal à cela. [3]

Question :

Qu’en est-il de certains imâms [de mosquée] qui perdure dans la récitation du Qounoût pendant le « Witr » chaque nuit, y a t-il un récit de nos anciens sur cela ?

Réponse :

Il n’y a rien de mal à cela, au contraire c’est une Sounnah, car quand le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a enseigné à Hassan Ibn ’Alî (radhiallâhu ’anhuma) le Qounoût dans le « Witr », il ne lui a pas donner l’ordre de le délaisser quelquefois, ou bien de le faire tout le temps. Ceci indique que l’un comme l’autre son permis.

D’où il a été rapporté de façon sûre que quand Oubay Ibn Ka’ab (radhiallâhu ’anhu) a guidé la prière avec les compagnons dans la Mosquée du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam), il délaissait le Qounoût quelques nuits ; Il se peut que cela ait pour but d’apprendre aux gens que ce n’est pas obligatoire.
[4]




Notes
[1] Kitâb « ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ » du SHeikh Muhammad Ibn Sâlih Al-’Uthaymîn, 2/32
[2] Kitâb « ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ » du SHeikh Muhammad Ibn Sâlih Al-’Uthaymîn, 2/14
[3] Fatâwa Islâmiyyah - SHeikh Ibn BâZ, 2/158
[4] Fatâwa Islâmiyyah - SHeikh Ibn BâZ, 2/159
Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #6 le: Août 30, 2009, 17:04:18 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Est-il permis de prier en suivant à la radio la prière du Tarâwîh ? Et qu’en est-il du fait de se référer au Adhân de la radio pour rompe son jeûne ?
                                        SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh)


Question :

Est-il permis au Musulman de prier lorsque la prière est transmise à télévision ou transmise à la radio sans que l’on puisse voir l’imâm, surtout pour les femmes ?

Réponse :

Il n’est pas permis pour qui que ce soit de suivre l’imâm à la radio ou à la télévision, car la prière en groupe veut dire se retrouver ensemble dans le même lieu ; Il faut donc se retrouver sur le même lieu, avec les rangs liés les uns des autres [c.-à-d. immédiatement l’un derrière l’autre]. Il n’est pas permis de prier à l’aide de la radio ou de la télévision, car ces moyens ne rassemblent pas ces critères [obligatoires].

Si nous devions permettre à qui que ce soit de prier les cinq prières dans sa maison, et le vendredi aussi, cela serait en désaccord avec ce qui a été prescrit [par Allâh] pour ce qui est de la prière du vendredi et de celle en groupe. Et sur cette base, il n’est pas permis pour les femmes ou quiconque de prier en suivant la radio ou télévision. Et secours est auprès d’Allâh. [1]

Question :

Est-ce que le Jeûneur doit lorsqu’il rompe son Jeûne, suivre le Adhân du Muezzin [près de sa ville] ou bien celui fait à la Radio
?

Réponse :

Quand le Muezzin fait le Adhân après avoir observé le soleil, et qu’il est de confiance, alors nous suivons le Muezzin parce qu’il appelle après une constation concrète, qui est la vue du coucher du soleil. Par contre, s’il fait le Adhân en se basant sur l’heure, et non sur l’observation du soleil, il est possible que l’annonce faite [de la radio] soit plus juste, parce que les heures diffèrent. Suivre celle-ci devient donc préférable et plus sûr. [2]



Notes[1] Madjmu’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, 15/213
[2] Madjmu’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, 19/333-334

Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #7 le: Août 30, 2009, 20:17:44 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

                La Prière du Tarâwîh est-elle une Sounnah ou bien une innovation ?
                                       SHeikh Muhammad Ibn Sâlih Al-’Uthaymîn (rahimahullâh)


 

La question que l’on peut se poser est, est-ce qu’il s’agit d’une Sounnah de ’Oumar Ibn al-Khattâb (radhiallâhu ’anhu) ou de la Sounnah du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ?

Certaines personnes ont affirmé que c’est une Sounnah de ’Oumar (radhiallâhu ’anhu). Et ils soutiennent qu’il [’Oumar] avait donné à « ’Oubay Ibn Ka’ab et à Tamîmân ad-Dârî l’ordre de diriger une prière de 11 Raka’at pour les gens » et que : « Quand il est sortit au cours d’une nuit, et qu’il trouva les gens entrain de prier, il dit : « quelle belle innovation ! ». Ces personnes affirme que ceci est la preuve que la pratique n’existait pas avant lui, et que cette façon de faire est une Sounnah de ’Oumar et non pas une Sounnah du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam)

[...]

Cependant, ce dire est faible et les auteurs [de ces paroles] n’ont pas tenu compte de ce qui a été rapporté de façon sûre dans les deux livres authentiques et ailleurs, et selon quoi le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) : « Consacra la prière avec ses compagnons pendant trois nuits puis s’absenta au cours de la quatrième nuit et dit [en guise d’explication] : « Je crains qu’elle ne vous devienne obligatoire » [1]. Aussi, ceci prouve que la prière du « Tarâwîh » repose authentiquement sur la Sounnah du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam), et que le Prophète a expliqué ce qui l’avait empêché de continuer de la sorte [à faire la prière], à savoir la crainte que cela ne devienne une obligation [pour la communauté].

Cette crainte passa avec la mort du Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) car celle-ci entraîna l’interruption de la révélation et l’impossibilité de nouvelles obligations. Et cette crainte, qui constituait la raison du non-maintien de cette pratique, passa, et la spécificité de la Sounnah prophétique de la prière demeura. [2]



Notes
[1] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim
[2] Kitâb « ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ » du SHeikh Muhammad Ibn Sâlih Al-’Uthaymîn, 2/37
Journalisée
Um~Tariq
Invité
« Répondre #8 le: Juillet 12, 2013, 07:50:04 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


QUESTION:
Quels sont les mérites de la salat de tarawih, de la lecture du coran et
de son achèvement durant le mois de ramadan ?

REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.

Il n’y a pas de doute que la salat attarawih est un immense bienfait, une adoration très importante
par laquelle on se rapproche d’allah et un acte légiféré.
Et le prophète (Salla Allah alayi wa salam) l’a faite quelques nuits pendant le mois de ramadan et
l’a délaissée de crainte qu’elle devienne obligatoire.

Mais il a dit aux musulmans de la faire chez eux.
Cependant, après la mort du prophète (Salla Allah alayi wa salam), abou bakr assidiq et omar ibn al khatab
ont remarqué que les musulmans faisaient cette prière mais en petit groupe. C’est alors qu’il a été décidé de les regrouper et
de se baser sur le hadith du prophète (Salla Allah alayi wa salam) « Celui qui prie la nuit du destin avec foi et espoir
en la récompense, allah lui pardonnera tous ses péchés antérieurs” et, aussi, sur le fait que
le prophète (Salla Allah alayi wa salam) l’a délaissée; et que par ce fait elle ne sera pas obligatoire.

D’après ahmed et ahl sounan: “Celui qui prie derrière l’imam jusqu’à que celui-ci termine,
alors allah lui écrira à son compte le qiyam leyl”.

Ceci prouve que la salat atarawih est une sounnah des califes bien guidés.
Et elle se fait en groupe car il y a beaucoup de bienfaits de la faire en groupe: Cela réunit les musulmans et
cela permet d’écouter le coran et les rappels faits dans ces nuits. Et les musulmans doivent lire et apprendre le coran
pendant le mois de ramadan, de la manière légiférée, en prenant exemple sur le prophète(Salla Allah alayi wa salam) avec jibril.


Quant à la femme, elle prie chez elle car cela lui est meilleur. Mais il lui est permit de faire salat at tarawih à la mosquée.

Et tout musulman doit lire le coran avec méditation et avec les tafsirs.

Le prophète (Salla Allah alayi wa salam) a dit :
« N’interdisez pas à la servante d’ Allah d’aller dans les maison d’ Allah ».
Il faut profiter de lire le coran et de l’apprendre, pendant le mois de ramadan.
Il faut lire chaque jour deux hizbs.
Ce qui donne 60 hizbs pour le mois.

 MachAllah baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juillet 12, 2013, 07:52:24 par Um♥Tariq » Journalisée
   

L'islam en 3500 questions
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle