Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: 1 [2]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Zakât El Fitr (L'aumône du Ramadan)  (Lu 40570 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #30 le: Septembre 13, 2009, 13:30:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


Zakât Al-Fitr
Shaykh Sâlih Al-Fawzân

 

L’aumône de la rupture (zakât al-fitr) du mois béni de Ramadan est appelée ainsi en raison de la rupture du jeûne qui en est la cause, son nom est donc lié à sa cause.

La preuve de son caractère obligatoire est rapportée dans le Coran, la Sunna et le consensus des savants.



Al-Bukhârî et Muslim (et d’autres) rapportent la parole du Prophète (salallahu ’alayhi wasalam) : « Allah a rendu obligatoire l’aumône de la rupture d’un Sa’ de grains ou d’orge, pour l’esclave et l’homme libre, l’homme et la femme, le jeune et le vieux musulman. »



Et de nombreux savants ont rapporté qu’il y avait un consensus des musulmans sur son caractère obligatoire.


La sagesse de sa législation est qu’elle est une purification pour le jeûneur des péchés et abus, c’est aussi un repas pour les pauvres et un remerciement adressé à Allah pour nous avoir permis de terminer l’obligation du jeûne.


L’aumône de la rupture est obligatoire pour tout musulman, homme femme, enfant, vieux, esclave homme libre d’après le hadith de 'Abdullah Ibn ' Umar qui a dit : « Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a légiféré l’aumône de la rupture sur l’homme et la femme, l’homme libre et l'esclave, d’un Sa’… » légiféré, c'est-à-dire rendu obligatoire.


Ce hadith montre aussi la valeur et la nature de ce que chaque personne doit donner. Sa valeur est d’un Sa’ qui équivaut à 4 Mudd (un Mudd est ce qui est contenu dans deux mains jointes). Et la nature de ce qui doit être donné est la nourriture répandu dans le pays, que ce soit du blé, de l’orge, des dattes, des raisins secs… ou d’autres choses encore que les gens ont pris pour habitude de manger dans le pays et qu’ils utilisent couramment, comme le riz ou tout autre chose connue dans chaque pays.


Le Prophète (salallahu ’alayhi wasalam) a aussi montré le moment où il fallait la donner, ainsi il a ordonné de le faire avant la prière de la fête. Le meilleur moment commence avec le coucher du soleil du jour de la fête, mais on peut la donner un ou deux jours avant la fête, car Al-Bukhârî rapporte que les compagnons la donnaient un ou deux jours avant, et ils étaient unanimes sur cela. Mais il est meilleur de la donner le jour de la fête avant la prière. Et celui qui la retarde jusqu’après la prière, il doit quand même la donner mais comme une compensation cette fois (de sa faute), d’après le hadith d’Ibn ‘Abbâs : « Celui qui la donne avant la prière, elle est une aumône (zakât) acceptée, et celui qui la donne après la prière ce n’est qu’une aumône parmi d’autres. » Il est donc pécheur pour avoir retardé le don de cette aumône au-delà de son temps défini, car il a désobéi à l’ordre du prophète.


Le musulman donne cette aumône pour lui-même et ceux dont il a la charge comme épouses et proches, d’après la globalité de la parole du prophète : « Donnez l’aumône de la rupture pour ceux dont vous avez la charge. »





Et nous devons rapporter la parole d’Ibn Al-Qayyim sur la nature de ce qui doit être donné, il dit après avoir cité les cinq types de nourriture cités dans le hadith : « C’était la nourriture la plus répandue à Médine, quant aux pays ou lieux qui ont d’autres aliments, les gens doivent donner un Sa’ de la nourriture répandue chez eux, même si ce n’est pas du grain, comme le lait, la viande ou le poisson. Ils donnent la nourriture répandue chez eux, quelle qu’elle soit, et c’est l’avis de la majorité des savants, et c’est l’avis authentique. Car le but de cette aumône est de combler les besoins des pauvres en ce jour et leur donner ce que mangent les gens de leur pays. Ainsi on peut donner de la farine, même si elle n’est pas citée dans le hadith. Quant au fait de donner du pain ou un plat, même si il est plus utile aux pauvres à court terme puisqu’il demande moins d’effort et d’attention, le grain peut être meilleur pour eux, car il se conserve plus longtemps. »


Shaykh ul-Islâm ibn Taymiyyah a dit : « On donne la nourriture répandue dans le pays comme le riz ou autre, à la mesure rapportée dans le hadith, et c’est un des avis rapporté de l’imam Ahmad et de la plupart des savants, et c’est l’avis le plus authentique, car la base pour les aumônes est qu’elles sont obligatoires sous la forme qui va profiter aux pauvres. »


Quant au fait de donner la valeur en argent, cela est contraire à la Sunna et cela n’est pas valable car cela n’est pas rapporté du prophète, ni d’aucun des compagnons.


L’imam Ahmad a dit : « Il ne faut pas donner la valeur en argent. On lui dit : « Des gens disent que ‘Umar ibn ‘Abd Al-‘Azîz acceptait l’argent ? » Il dit : « Ils laissent la parole du Prophète (salallahu ’alayhi wasalam) et ils disent : untel a dit, alors qu’Ibn ‘Umar a dit : « « Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a rendu obligatoire l’aumône de la rupture d’un Sa’… »


Et il faut que l’aumône de la rupture parvienne à celui qui la mérite dans le temps limité pour la donner, ou qu’elle parvienne à celui qui est chargé de la récolter. Et si on ne trouve personne qui veuille s’en charger, on doit la donner à une autre personne. Et c’est là que beaucoup de personnes font erreur lorsqu’ils donnent leur aumône à quelqu’un qui n’a pas été chargé de cela par celui qui la mérite. Elle n’est donc pas donnée de manière correcte, il faut donc y prêter attention.


Source : Al-Mulakhas Al-Fiqhi, p.351-354
« Dernière édition: Septembre 10, 2010, 14:06:01 par Zahiya » Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #31 le: Septembre 13, 2009, 13:52:09 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Zakât el Fitr
De Sheïkh Mohammed ibn Sâlih el ‘Uthaïmîn


Le Messager d’Allah  Salla-llah allahi wa salam a prescrit la Zakât el Fitr à la fin du Ramadhan. ‘Abd Allah ibn ‘Omar  Radhi Allah 'Anhou affirme à ce sujet : « Le Messager d’Allah  Radhi Allah 'Anhou a imposé de verser l’aumône de la rupture du Ramadhan pour l’esclave et à l’homme libre, au mâle et à la femelle, au grand et au petit parmi les musulmans. »[1] Elle représente un Sa’ de nourriture parmi les aliments que les hommes ont pour habitude de consommer. Abû Sa’îd a déclaré  Radhi Allah 'Anhou : « Nous versions le jour de l’Aïd à l’époque du Prophète  Salla-llah allahi wa salam un Sa’ de nourriture. Notre nourriture d’alors était l’orge, le raisin sec, le fromage sec et les dattes. »[2] L’argent liquide ne peut donc satisfaire cette ambition, ou encore un lit, un habit, de la nourriture pour animaux, un meuble, etc. Cela serait en effet s’opposer à l’ordre du Prophète  Salla-llah allahi wa salam ayant affirmé : « Quiconque fait une action contraire à notre ordre se la verra refusée. » c’est-à-dire qu’elle lui sera annulée ou retournée.

 

Le Sa’ s’évalue à 2,40 kg de blé de bonne qualité. Telle est la quantité du Sa’ prophétique auquel le Législateur  Razza wa jal a déterminé la mesure. Par ailleurs, il incombe de verser cette aumône avant la prière de l’Aïd. Le mieux, c’est de la verser le jour de l’Aïd juste avant la prière. Il est possible toutefois de la verser un jour voire deux jours avant. Au demeurant, elle n’est plus valable après la prière de ce fameux jour conformément au Hadith selon lequel ibn ‘Abbâs  Radhi Allah 'Anhou a dit : « Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam  a imposé la Zakât le jour de l’Aïd pour purifier le jeûneur de ses futilités et de ses mauvaises paroles, et pour nourrir les pauvres. Quiconque sort l’aumône avant la prière se la verra acceptée, mais s’il la verse après la prière, elle lui sera considérée comme une simple aumône parmi tant d’autres. »[3] Néanmoins, si l’individu n’est pas au courant de l’Aïd avant la fin de la prière, s’il se trouve au moment de verser la Zakât el Fitr, à l’extérieur de la ville ou dans un endroit où il ne trouve personne à qui la donner, le cas échéant il peut toujours la verser après la prière dès qu’il en a la possibilité, mais certes Dieu Seul le sait !


 

Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur ses proches, et ses Compagnons !

 

Traduit par : Karim Zentici
Revu par : Abu Hamza Al-Germâny
Le bureau de prêche de Rabwah (Ryadh)
Journalisée
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #32 le: Septembre 13, 2009, 14:08:12 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                               bismillah.
                                                Salam Alaykoum.

Mon  Rire Mouslim je vais te poser une simple question :
Le Secours Islamique tranforme cette argent en sac de nourriture
Dans ce cas ma Zakat est-elle accepté ?
Car tu m'a toujours pas répondu.
 Baraka Allahou Fik.
                            Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #33 le: Septembre 13, 2009, 15:01:30 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

wa fika baraka Allah
walakin je ne peut pas t donner mon propre avis en la matiere, cela est un sujet d'une grande importance
j'essairai de me renseigner incha allah aupres de personne competente

hayak Allah
« Dernière édition: Août 15, 2012, 09:54:38 par Um-Nour » Journalisée
sajidalillah
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Ile-de- France
Messages: 224



Voir le profil
« Répondre #34 le: Septembre 13, 2009, 17:47:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum,

voici un article qui va pouvoir un peu t'aider mon frère Khalid-Yasin:
Règles et signification de zakât al-fitr
samedi 22 novembre 2003

Question
Que la paix soit sur vous ainsi que la miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction.

Puissiez-vous passer un mois de Ramadân heureux et béni. La fin de ce mois approche. J’ai entendu dire que le jeûne du musulman n’était pas accepté s’il n’avait pas payé l’aumône du rupture du jeûne (zakât al-fitr). Pouvez-vous nous éclairer au sujet des règles et de la signification de cette aumône ?

Réponse du Docteur Muzammil Siddîqî
 [1]
« La zakât al-fitr est une aumône spécifique redevable au mois de Ramadân. Cette aumône peut être donnée à tout moment pendant le mois sacré et jusqu’à la prière de la Fête de Rupture du jeûne (`îd al-fitr). C’est la raison pour laquelle elle est appelée "aumône de rupture du jeûne. Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — a ordonné aux musulmans de payer cette aumône durant le mois de Ramadân.

Les savants ont donné plusieurs raisons quant au caractère obligatoire de cette aumône. Certains affirment qu’elle constitue une aide pour les pauvres et les nécessiteux. Elle permet de prendre en charge leurs besoins pendant le mois de Ramadân et de leur donner les moyens de célébrer dignement la Fête en compagnie des autres musulmans. D’autres affirment que cette aumône a pour but d’expier les erreurs ou mauvais agissements qui ont été commis durant ce mois sacré. Ibn `Abbâs — qu’Allâh l’agrée — a dit : « Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a institué l’aumône de rupture du jeûne pour que les jeûneurs puissent être purifiés de leurs péchés et afin de couvrir les besoins des pauvres en nourriture, vêtements, etc. Ainsi, la charité versée avant la prière de la Fête est la véritable aumône de rupture du jeûne mais s’il la retarde et la verse par la suite, il s’agira alors d’une aumône ordinaire. » [2]

L’aumône de rupture du jeûne incombe à tout musulman (capable), homme ou femme. Le chef de famille doit payer pour lui-même, pour son épouse, pour ses enfants et même pour ses serviteurs. Le montant de l’aumône de rupture du jeûne a été fixé par le Prophète — paix et bénédictions sur lui. Il équivaut à trois kilos de blé, de farine, d’orge, de dattes ou de raisins. Certains juristes ont également permis de verser de l’argent en liquide pour nourrir les pauvres et les nécessiteux. Le chef de famille doit verser ce montant pour chaque membre dépendant de lui, homme ou femme, adulte ou enfant.

Cette charité peut être donnée à tout moment pendant le mois de Ramadân, mais avant la prière de la Fête. L’aumône doit être versée aux pauvres et aux nécessiteux. Il est également possible de verser l’argent à des organisations caritatives islamiques qui se chargent de collecter des fonds. Ces organisations distribuent ensuite les fonds le plus tôt possible afin de pouvoir subvenir à temps aux besoins de ceux qui sont en droit d’en bénéficier.

 Salam Alaykoum
Journalisée

"ni les cieux ni la terre ne peuvent Me contenir. Seul le coeur de mon serviteur croyant peut Me contenir"
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #35 le: Septembre 13, 2009, 17:56:28 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                        bismillah.
                                             Salam Alaykoum.

 baraka2 mon  Rire Mouslim Abdalmalik pour tes éfforts.
  baraka ma  Sourire Mouslima Sajidalillah pour cette Fatwa qui me soulage d'un poids.
Qu' allah Razza wa jal accepte notres Zakat et surtout l'intention
qu'il y à en Nous.
 baraka2.
Saha Ftourkoum.
                    Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
Journalisée
sajidalillah
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Ile-de- France
Messages: 224



Voir le profil
« Répondre #36 le: Septembre 13, 2009, 17:58:08 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum,
voici également d'autres éléments de réflexion:
Shaykh Ibn Baz

Fatawa Ramadhan - volume 2, p.941, Fatwa n°929;

Majmu' Fatawa Samahatu Shaykh 'Abdul Aziz Ibn 'Abdullah Ibn Baz - volume 3,

p.97

Le paiement de Zakatul-Fitr en argent

Question : Est-il permis de s’acquitter de l'obligation de Zakatul-Fitr le premier jour de Ramadhan ? Et est-il permis de la distribuer en argent ?

Réponse : Quant au fait de s’en acquitter le premier jour de Ramadhan - il y a Ikhtilaf (différence d'avis parmi les savants). L'avis le plus correct est que ce n'est pas permis, parce qu'elle est appelée Zakatul-Fitr et Al-Fitr (la fin du jeûne) n'arrive qu’à la fin du mois. Aussi, le messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a ordonné de s’en acquitter avant que les gens ne partent pour la prière (Salatul-`Id). De plus, les compagnons avaient l'habitude de donner Zakatul-Fitr un ou deux jours avant le `Id. Quant à l’acquittement de Zakatul-Fitr en ARGENT, c'est un point d'Ikhtilaf (différence parmi les savants). Et l'avis correct - comme je le vois - est qu'elle n'est acquittée que par de la NOURRITURE. Ceci parce qu'Ibn 'Umar (radiallahu 'anhuma) a dit : « Le messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a rendu obligatoire (le paiement de) Zakatul-Fitr avec un sa' de dattes ou un sa' d'orge ... » (Al-Bukhari 2:579), (Un sa' est égal à quatre mud et un mud est égal à la quantité contenue dans deux mains jointes ensemble. C'est une mesure par le volume et non par le poids). Abu Sa'id Al-Khudri (radiallahu 'anhu) a dit : « Nous avions eu l'habitude de la donner (Zakatul-Fitr) à l’époque du messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) avec un sa' de nourriture et notre nourriture était faite de dattes et d'orge, de raisins secs et de fromage blanc... » (Al-Bukhari 2:582). Ainsi, il devient clair d’après ces deux hadith qu'elle (Zakatul-Fitr) n'est acquittée qu’en NOURRITURE. Et sa distribution en nourriture la montre ouvertement et l’expose et tous les membres de la famille le savent. De cette façon, il y a une exposition ou une manifestation de cet aspect de la religion. Quant à son acquittement en argent, ceci la rend cachée (invisible) et peut-être la personne pourra se favoriser, en l’acquittant en argent et réduire ainsi son montant. (Car le montant différerait si nous comparions la valeur d'un sa' de dattes et d’un sa' d'orge par exemple. Puisqu'un sa' d'orge coûte environ 7 riyals (14 F), tandis qu'un sa' de dattes - selon la qualité – coûte de 25 riyals (50 F) pour une qualité moindre à 42 riyals (84 F) pour une qualité moyenne, à 175 riyals (350 F) pour la meilleure qualité par sa'.) Donc, suivre strictement la Loi (Qur'an et Sunna) est meilleur et cela est béni. Quelqu'un pourrait soutenir que la distribution de nourriture ne profite pas au pauvre. (Mais, nous disons) que la personne pauvre - si elle est vraiment pauvre - doit certainement profiter de la nourriture.

Shaykh Ibn 'Uthaymin

Fatawa Ramadhan - volume 2, p.935, Fatwa n°921;

Fatawa Shaykh Muhammad Salih Al-'Uthaymin - volume 1, p.463

Question : Est-il permis de s’acquitter de Zakatul-Fitr en argent ?

Réponse : Zakatul-Fitr ne doit être payée qu’en NOURRITURE. Et on ne permet pas de s’acquitter de sa valeur en argent. Ceci parce que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a rendu obligatoire (son acquittement par) un sa' de dattes ou un sa' d'orge. Abu Sa'id Al-Khudri (radiallahu 'anhu) a dit : « Nous avions l'habitude de la payer (Zakatul-Fitr) à l’époque du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) par un sa' de NOURRITURE...). » (Al-Bukhari 2:582) Donc, il n'est pas légal de s’acquitter de Zakatul-Fitr en argent (dirham) ou en vêtements ou en mobilier. Au lieu de cela, ce qui est obligatoire est de s’en acquitter dans ce qu'Allah a rendu obligatoire par la bouche du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam). Il n'y a aucune considération (poids) pour l'Istihsan [l'observation de quelque chose comme étant un bien, sans base dans les sources légales du Qur'an et de la Sunna] des gens qui ont vu l'octroi en argent comme une bonne chose. La Loi (Shari'a) ne suit pas les avis des gens. Non, elle (la Loi) vient du Sage, de l’Omniscient- Allah (subhanahu wa-ta'ala) - le Puissant, le Glorieux, le Connaisseur de toute chose. Ainsi, si ce qui a été rendu obligatoire par la bouche de Muhammad (salallahu ‘alayhi wa salam) est un sa' de nourriture, alors il n'est pas permis de contourner ceci, peu importe ce que nos intellects nous font voir comme étant un bien. Au lieu de cela, l'être humain doit questionner et soupçonner son intellect et ses avis s'ils sont en opposition ou contredisent la loi d'Allah.


 Salam Alaykoum
Journalisée

"ni les cieux ni la terre ne peuvent Me contenir. Seul le coeur de mon serviteur croyant peut Me contenir"
sajidalillah
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Ile-de- France
Messages: 224



Voir le profil
« Répondre #37 le: Septembre 13, 2009, 18:33:59 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum,
Qu'Allah me pardonne mais par inadvertance j'ai commis une erreur ds le copié collé du deuxième post:
La 1ère fatwas est tirée de Shaykh Ibn 'Uthaymin

Fatawa Ramadhan - volume 2, p.935, Fatwa n°921;

Fatawa Shaykh Muhammad Salih Al-'Uthaymin - volume 1, p.463


 
La 2ème de:Shaykh Ibn ' Uthaymin (sans plus de précision...)

 Salam Alaykoum
Journalisée

"ni les cieux ni la terre ne peuvent Me contenir. Seul le coeur de mon serviteur croyant peut Me contenir"
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #38 le: Septembre 13, 2009, 18:33:59 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Équivalence pour Zakât al Fitr




Abu Sa'id Al Khoudri rapporte :
"Nous nous en acquittions (de Zakat Al Fitr) à l'époque du Prophète par un Sa'a de nourriture, ou un Sa'a de dattes, ou un Sa'a d'orge, ou un Sa'a de raisins secs." (Hadith Unanimement reconnu authentique)

On tire de ce hadith ce qui suit :

1) Zakat Al Fitr doit obligatoirement être acquittée en nourriture, et à ce sujet, le hadith :
"(Elle est) une purification pour le jeûneur contre le bavardage et les grossièretés, et un moyen de nourrir les pauvres".   (Rapporté par Abou Daoud et Ibn Majah)2)

L'estimation de cette Zakat se fait par le Sa'a du Prophète salallahou 'alayhi wa sallam. et non pas en utilisant des poignées, qui sont différentes suivant les gens et les époques.
De plus, cette appréciation ne repose sur aucune preuve légiférée.
Ainsi, l'équivalence suivante a pu être évaluée en fonction du Moud (*) du Prophète salallahou 'alayhi wa sallam :
1 Sa'a = 4 Moud. Les quantités correspondantes ont donc été fixées comme suit :

Semoule : 2000g = 2 kilos
Raisins secs : 1640g = 1,640 kilos
Farine : 1400g = 1,4 kilos
Couscous : 1800g = 1,8 kilos
Lentilles : 2100g = 2,1 kilos
Plombs (Mahmassah) : 2000g = 2 kilos
Haricots blancs : 2060g = 2,06 kilos
Dattes : 1800g = 1 kilo 800 grammes
Pois cassés : 2240g = 2 kilos 240 grammes
Pois chiches : 2000g = 2 kilos
Blé : 2040g = 2 kilos 40 grammes
Riz : 2300g = 2kilos 300 grammes
[/color]

Remarque : La réunion au cours de laquelle ont été déterminées ces équivalences
s'est déroulée en présence de Toulab Al 'Ilm, et parmi eux Shaykh Muhammad 'Ali Farkouss.


(*) : Le Moud est la quantité que peuvent contenir 2 mains jointes.
Journalisée
Oum Souleymane
Invité
« Répondre #39 le: Septembre 13, 2009, 19:19:25 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 baraka2 pour ces interventions !! wallahi je croyais qu'il fallait sortir de l'argent alors qu'il ne faut pas vraiment pas soubhan'Allah !!

Allahi jazekoum be kheir !

je voulais savoir quelles sont les conditions pour versez la zakat ? c'est à dire à partir de quel moment dans sa vie on doit la verser ?

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ihsen
Invité
« Répondre #40 le: Septembre 13, 2009, 20:45:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

pourquoi tous les musulmans autour de moi la verse en argent ?  Huh?

ils ne sont pas au courant qu'il faut la verser en nourriture ?

mon père passe ses journées à la mosquée, il ne m'a jamais parlé de tout cela !

j'avoue que je suis un peu perdue.

 baraka2
Journalisée
sajidalillah
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Ile-de- France
Messages: 224



Voir le profil
« Répondre #41 le: Septembre 13, 2009, 21:04:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum,
voilà encore d'autres éléments pour continuer à méditer sur ce sujet. C'est tiré du site www. baida.online.fr
 "L’aumône de la rupture du jeûne est une obligation (Wajiba) Pour chaque musulman. La preuve est tirée du Hadith : d’après Ibn ‘Omar ( Qu’Allah l’agrée) :   
« Le Messager d’Allah ( Paix et bénédictions sur lui ) a rendu obligatoire l’aumône de la rupture du jeûne par un saa’ de dattes ou un saa’ d’orge, pour chaque esclave ou personne libre,mâle ou femelle, petit et grand parmi les musulmans. Puis il a ordonné qu’elle soit remise avant que les gens ne se rendent à la prière (de l’Aïd) »[1]. 

 La sagesse de zakat el fitr : D’après Ibn ‘Abbass (Qu’Allah l’agrée) :   
« Le Messager d’Allah ( Paix et bénédictions sur lui ) a imposé l’Aumône de la rupture du jeûne car elle purifie le jeûneur des paroles futiles et indécentes, de même qu’elle est une nourriture pour les pauvres. Celui qui l’accomplit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée, quant à celui qui la donne après la prière, elle ne sera qu’une aumône parmi les aumônes »[2] 

 Pour qui la zakat el fitr est-elle obligatoire ? 
Elle est un devoir pour tout musulman libre, qui a de quoi se nourrir lui et sa famille pour au moins un jour et une nuit et qui dispose d’un surplus de nourriture. Celui-ci se doit de la sortir pour lui et tout ceux qui sont à sa charge, tels que sa femme, ses enfants, ses employés…Bien sûr, à condition que ceux-là soient musulmans.[3]   

La mesure de zakat el fitr :
Il doit sortir pour chaque personne à sa charge, la quantité de ½ saa’ de blé (Qamh) ou 1 saa’ de dattes, ou 1 saa’ d’orges ou 1 saa’ de lait desséché ou d’autres aliments que mangent les gens du pays, tels que le riz, les graines, les raisins secs… [ Soulignons que le ½ saa’ est spécifique au  blé] La preuve est tirée du Hadith de Abou Saïd Al Khoudri (Qu’Allah l’agrée) :   
« (Du temps du Prophète ( Paix et bénédictions sur lui ) nous sortions la Zakat El Fitr d’1 saa’ de nourriture,ou bien 1 saa’ d’orge, ou 1 saa’ de dattes, ou 1 saa’ de lait desséché, ou 1 saa’ de raisins secs »[4].   
Quant au blé, la preuve se trouve dans le Hadith rapporté par l’imam Tahaoui, Vol 2 P42.   

Qu’est-ce qu’1 saa’ ?
C’est une mesure qui équivaut à environ 3 Kg (entre 2.5 Kg et 3 Kg) .[5]   

 La nature de Zakat el fitr :
Il est très important de savoir que la majorité des juristes (Fouqaha) n’ont pas permis de sortir l’Aumône de la rupture du jeûne par son équivalent (El Quima), c’est à dire en argent ou autres. Quand à abou Hanifa, il l’a permis[6]. Toutefois la parole d’abou Hanifa ne peut être prise en considération, avec tout le respect et l’amour que nous avons pour nos Imams et nos Savants d’Ahl us-Sounnah. Nous allons répondre en 10 points à ceux qui se fanatisent sur cet avis. En cas de divergence comme c’est le cas ici, Allah nous dit :   

 

Traduction relative et approchée : "Puis si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et à Son Messager[7]… " S4 V59 

1)      L’avis d’Abou Hanifa (Qu’Allah l’agrée) est un effort de réflexion de sa part, donc cela l’expose soit à tomber juste ou bien à se tromper, mais dans les deux cas il a une récompense, car c’est un « Moujtahid »[8]. Quant à la récompense, elle est tirée du Hadith : « Lorsque le juge fait un effort (dans un jugement), s’il tombe juste il aura deux récompenses et s’il se trompe il n’a qu’une récompense »[9] 

2)      La majorité des juristes s’est limitée à ce qui a été rapporté dans la Sounnah quant au fait de la sortir en nourriture. 

3)      A travers les Hadiths que nous avons cités, nous voyons que c’est le Prophète ( Paix et bénédictions sur lui ) qui a ordonné de la sortir en nourriture et Allah a dit dans le Coran :

 

Traduction relative et approchée : "Ô vous qui avez cru, ne devancez pas Allah et Son Messager [10]" S49 V 1.     
A partir de ce moment, il ne nous est pas permis de devancer une parole sur celle d’Allah et de Son Prophète ( Paix et bénédiction sur lui ) Allah  nous dit :



 Traduction relative et approchée : "…Ce que le Messager vous donne prenez-le et ce qu’il vous interdit abstenez-vous en et craignez Allah car Il est dur en punition " S59 V7

  4)      Quant à ceux qui disent que notre époque est différente, il faut savoir que le Coran est valable pour tous les temps et tous les lieux. De même, nous pouvons ajouter à cela que l’argent existait déjà du temps du Prophète( Paix et bénédiction sur lui ) et l’on constate cela à travers le troisième piliers de l’Islam qui est la « Zakat » dont l’une de ses catégories est l’argent.

  5)      S’il avait été préférable de donner la Zakat El Fitr en argent au lieu de la nourriture, les compagnons du Prophète (Qu’Allah les agrées) qui étaient les meilleurs hommes que la terre n’ait jamais porté, l’auraient autorisé.

  6)      Si cela était permis, Allah  nous l’aurait légiféré, or Allah nous dit :

 

 Traduction relative et approchée : "Et ton Seigneur n’oublie point " S19 V64

  7)      Donner la Zakat El Fitr en nourriture, c’est faire revivre la Sounnah du Prophète (Paix et bénédiction sur lui ) 

Cool      Le Prophète( Paix et bénédiction sur lui ) a dit :
« Celui qui fait une œuvre non conforme à nos enseignements, elle sera rejetée »[11]

9)      L’avis qui dit qu’il est permis de donner la Zakat El Fitr en argent est un effort de réflexion tiré de la raison (Ray), quant à l’avis qui dit que l’on doit la sortir en nourriture, c’est une révélation (Wahy) et Allah a dit au sujet du Prophète ( Paix et bénédiction sur lui ) :     

 

Traduction relative et approchée : « Et il ne prononce rien sous l’effet de la passion ; Ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée » S53 V3&4 

10)  Il ne faut pas oublier qu’Allah a dit :

 

Traduction relative et approchée : « …Vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [ à suivre] pour quiconque espère en Allah et au jour dernier …» S33 V21 

q       Parmi les contemporains qui soutiennent cet avis, il y a le cheikh Mouqbel[12], savant du Hadith au Yémen, Le grand juriste cheikh Ibn Baz[13], Ainsi que le savant Ibn Jibrine[14], le grand cheikh Ibn ‘Otheimine[15] et beaucoup d’autres parmi les savants de Ahl us-Sounnah[16]. Bien sûr, cette liste de noms a été citée en tant que témoignage et non pas par fanatisme envers ces hommes, car ce qui nous importe, c’est le Coran, la Sounnah et la voie des compagnons uniquement. 

q       Quand doit-on sortir la zakat el fitr ? D’après le Hadith d’Ibn ‘Omar (Qu’Allah l’agrée) : 
« Le Messager ( Paix et bénédiction sur lui ) nous a ordonné de sortir la Zakat El Fitr et de la donner avant que les gens ne sortent pour la Salaat »[18]

On peut également la donner un ou deux jours en avance, mais pas au-delà. La preuve de cela est tirée du Hadith d’après Nafée’ qui dit qu’Ibn ‘Omar (Qu’Allah l’agrée) la donnait à ceux qui en avaient le droit. Il leur remettait un ou deux jours avant la rupture ( fin du mois de Ramadhan)[19].

Par contre, il n’est pas permis de la retarder après ce temps légal, sans aucune excuse. Comme cela est spécifié dans le Hadith cité plus haut : « …Celui qui l’accomplit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée… ».

  q       A qui doit-on donner la Zakat El Fitr ? 
Elle doit être donné aux pauvres, d’après le Hadith d’Ibn ‘Abbass (Qu’Allah l’agrée) cité plus haut : « … et elle est aussi une nourriture pour les pauvres …».

Elle peut être donnée à un proche qui est dans le besoin ou à tout nécessiteux. Cela concerne la personne ayant juste de quoi subvenir aux besoins de sa famille ou moins que cela.

 …Et Allah est plus Savant

Ouvrages de références :   
Fiqh as Sounnah de Saïd Sabaq
Ijabat Assaïline de cheikh Mouqbel Al Wadi’i
Al Wajiz fi Fiqhi Sounnati wal Kitabou al ‘Aziz
Boulough al Maram d’Ibn Hajr al ‘Asqualani
Fatawi Zakat d’ibn Baz, ibn Otheimine, ibn Djibrine et Lajnatou Daïma lil IFTA
Irchadou Sary Hibadatou el Bary du cheikh Abou Malik, Mouhammad Ibrahim al Chaqrah
Foussoul Siyam wa Tarawih wa Zakat de cheikh ibn ‘Otheïmine
Minhaj al Mouslim du cheikh Abou Bakr Djaber Al Djazaïri 

Recherche de abou Hajar


--------------------------------------------------------------------------------

[1] Rapporté par Al Boukhari, Mouslim, Tirmidhi, Abou Daoud, Nassaï et Ibn Maja. 
[2] Hadith hassan (bon) rapporté par Ibn Maja et Abou Daoud 
« …une aumône parmi les aumônes » : C’est à dire une Sadaqat. 
[3] Ceci est tiré du Hadith d’ibn ‘Omar (Qu’Allah l’agrée) rapporté par al Bayhaqui et Daraqoutni, Hadith classé Sahih. 
[4] Rapporté par Al Boukhari, Mouslim, Tirmidhi, Abou Daoud, Ibn Maja et Nassaï.
[5] Tiré du livre Foussoul Fi Siyam wa Tarawih wa zakat, voir P30-31, chapitre zakat El Fitr .   
[6] Ceci est évoqué dans le commentaire du Sahih Mouslim par le savant An-Nawawi, Vol 7 P60.
[7] « …Allah et à Son Messager » : C’est à dire au Coran et à la Sounnah (Extrait du tafsir d’Ibn Kathir) . 
[8] « Al Moujtahid »[8] : C’est celui qui a un niveau très élevé dans la science et qui est en mesure de tirer des lois à partir des textes, pour les détails consultez Oussoul min ‘Ilm Al Oussoul de Cheikh Ibn ‘Otheimine.
[9] Rapporté par Al Boukhari N°7352 et Mouslim N°1716 
[10] « …ne devancez pas Allah et Son Messager » :C’est à dire dans vos décisions et vos initiatives. 
[11] Rapporté par Al Boukhari et Mouslim   
[12] Voir Ijabat El Saïline P 125
[13] voir Fatawa Zakat P 76-77
[14] voir même ouvrage P74
[15] voir Foussoul fi Siyam wa Tarawih wa Zakat P30-31
[16] Pour ceux qui désirent consulter un ouvrage en français : Minhaj mouslim ( La Voie du musulman) d’abou Bakr Djaber al Djazaïri , chapitre de la Zakat. Pour les arabisants qu’ils consultent le même ouvrage, version arabe P322 dernière édition.
[17] voir Kitab Irchadou Sary Hibadatou El Bariy P22. 
[18] Rapporté par Al Boukhari et Mouslim et autres.
[19] rapporté par Al Boukhari.


 Salam Alaykoum
Journalisée

"ni les cieux ni la terre ne peuvent Me contenir. Seul le coeur de mon serviteur croyant peut Me contenir"
fatima.37
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 1934
Localisation: tours
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #42 le: Septembre 14, 2009, 19:45:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

je sais plus quoi penser car je me suis renseigner, il y en n'a qui disent que c'est autoriser de sortir la zakat en argent car soi disant il ya divergence entre savants.
des amis on méme demander a des imams et dautres de mes amis ont demander a leur famille au bled, et ils disent que c'est autorisé meme obligatoire et non la nourrriture.
moi qu'essaye dapprendr la relijion franchement je suis perdu, entre le coran, la sunna les imams et mes parents, il y a divergence.
merci de m'aider
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #43 le: Septembre 14, 2009, 22:19:57 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Personnellement j'ai ramener ces avis car ils sont tous basé sur Le coran et la sounnah, avec l explication de gens de science al hamdoulilah...que demander de plus...
Nous acceptons la divergence chez nos imams et savnts al hamdoulilah mais il ne suffit de dire qu'il y a divergence encore faut il ramener les preuves...
Nous ne suivons pas les " on dit " mais les preuves incha allah...

La question qui se pose incha-a Allah a lheure actuelle est de savoir si il est permis de donner zakat al fitr en argent a une personne pour qu'elle achete la nourriture et  distribue 1 sa' a des pauvres comme le Prophete  Salla-llah allahi wa salam la recommandé...
Une personne de science sera contacter pour nous apporter une reponse bi'ibhni Allah
Journalisée
soundous
Invité
« Répondre #44 le: Septembre 15, 2009, 06:42:20 »
Share   Modifier le messageModifier

comment veux tu subevenir aux pauvres des pays lointains? la palestine ou meme la famille du bled !!!!!!
les avis divergent
Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #45 le: Septembre 15, 2009, 19:10:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

as salam 3aleykoum

Al hamdoulilah, comme prévu la question a été posé a une personne de science concernant le fait de donner de l'argent pour zakat al fitr:
Shaykh Tchalabi (qu Allah le preserve)qu'il est possible de donner l'argent à une personne qui se charge d'acheter en nourriture et de distribuer en nourriture .
J'essairai de mettre l'audio le plus rapidement possible sur le site incha-a Allah
Journalisée
espoir06
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: sud
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #46 le: Septembre 16, 2009, 08:56:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

J'ai une autre question,
Si dans un couple les 2 personnes travaillent, est il vrai que la femme doit sortir elle même sa zakat et le mari idem?

Ou bien c'est le mari qui sort pour les 2 ou vis versa???

Vous dites nourritures est ce qu'on peut sortir comme zakat des gateaux de laid?

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 47
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #47 le: Septembre 16, 2009, 11:35:49 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mon frère abdalmalik j'ai une question  Baraka Allahou Fik :en fait on voudrai donner la zakat d'elfitr  qu'on a collecter dans notre entourage inchallah a ma grand-mère qui se trouve au maroc mais on voudrai lui donner avec un chèque que lui avons laisser au cas ou elle serais dans le besoin mais en revanche la somme que l'on a collecter de la zakat elfitr le laisser de côté chez nous ici en france pour la prochaine fois  InchAllah ou l'envoyer avec une personne directement : es licite ou pas ? en espérant de m'être bien exprimé  InchAllah  baraka2 pour vos réponce
Journalisée

anissatou
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Marseille
Messages: 149



Voir le profil
« Répondre #48 le: Septembre 16, 2009, 12:51:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
je me sens perdue moi aussi, ça fait des années qu'on donne la zakat el fitr avec de l'argent et maintenant j'apprend qu'elles sont peut être regetées allah aalam, ce qui m'étonne , mon mari après avoir fini la salat de tarawih l'imam lui même lui a demandé de ne pas oublier de donner la zakat el fitr, et ce plusieurs fois, hier mon mari l'a donné, en croyant que c'est comme cela qu'il fallait procéder, mais plus maintenant, en plus j'ai reçu des courriers de la part des associations islamique caritatives, disant que la somme cette année pour la zakat el fitr et de 5€ par personne et nous ont demandé de la faire parvenir avant l'aïd pour pouvoir la distribuer à temps aux pauvres nécessiteux à l'étranger, donc voilà maintenant je ne sais pas comment faire, et si on doit donner des dattes ou de l'orge je ne vois pas qui de mon entourage est vraiment dans le besoin pour lui donner le poids exacte de cette nourriture pour la zakat.
qu' allah  Razza wa jal nous pardonne nos fautes et accepte nos prières et notre jeun de ce mois de ramadhan béni.

question : est ce qu'on peut donner la zakat el fitr avec de la nourriture à l'étranger alors qu'on habite en France?
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée


♥ Moujahida ♥
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: lyon
Messages: 292



Voir le profil
« Répondre #49 le: Septembre 16, 2009, 15:37:19 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Je viens d'appeler le Secours Islamique et la femme m'a confirmé qu'à réception de l'argent ils le distribue sous forme de colis alimentaires aux pauvres.

Qu' allah accepte notre jeune et nos zakat  amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
sssam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: paris
Messages: 10



Voir le profil
« Répondre #50 le: Septembre 16, 2009, 15:52:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
j'ai une quetion si c en nourriture à qui dois-je donner la nourriture car il n'y a pas de pauvres à coté de chez moi ?
par contre il y a un peu plus loin des SDF qu sont soul puis-je leur donner la nourriture.
Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #51 le: Septembre 16, 2009, 17:13:01 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah



Citation
Si dans un couple les 2 personnes travaillent, est il vrai que la femme doit sortir elle même sa zakat et le mari idem?
Ou bien c'est le mari qui sort pour les 2 ou vis versa

Qui sont ceux qui sont obligés de la payer?


La zakat al-fitr est obligatoire pour tous les musulmans.  Ibn ‘Omar a dit : « Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a rendu la zakat al-fitr (un saa’ de dattes ou un saa’ d’orge) obligatoire pour tous les musulmans, ceux qui sont esclaves comme ceux qui sont libres, hommes et femmes, jeunes et vieux. » (al-Boukhari, 1407)


Al-Shafi’i a dit : « Le hadith de Naafi’ indique que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) ne l’a rendue obligatoire que pour les musulmans, ce qui est conforme au Livre d’Allah (qu’Il soit glorifié), car Il a fait de la zakat une purification pour les musulmans, et la purification ne peut être que pour les musulmans. » (Al-Oumm, vol.2, Baab Zakat al-Fitr)


Elle est obligatoire pour ceux qui sont capables de la payer.  Al-Shafi’i a dit : « Tous ceux qui, au début du mois de Shawwal (premier jour suivant Ramadan, i.e. jour de l’Eid), ont suffisamment de nourriture pour eux-mêmes et ceux qui sont à leur charge pour cette journée en particulier, et qui ont suffisamment pour donner la zakat al-fitr en leur propre nom ainsi qu’au nom des gens à leur charge doivent la payer (i.e. leur part et celle des gens à leur charge).  S’ils ne peuvent donner qu’au nom de certains d’entre eux, alors ils ne donnent qu’au nom de certains d’entre eux.  S’ils ont tout juste assez de nourriture pour eux-mêmes et pour ceux à leur charge, alors ils ne sont pas obligés de payer la zakat al-fitr en leur propre nom ni au nom de ceux qui sont à sa charge. » (Al-Oumm, vol.2, Baab Zakat al-Fitr)


An-Nawawi a dit : « Celui qui éprouve des difficultés financières n’est pas obligé de donner la zakat al-fitr.  Il n’y a aucun désaccord parmi les savants à cet égard.  L’obligation est déterminée selon les moyens de la personne.  Quiconque possède, le soir et le jour de l’Eid, un saa’ de plus que pour ses propres besoins et ceux des gens à sa charge peut payer la zakat (n’est pas considéré comme éprouvant des difficultés financières).  Quiconque ne possède rien de plus que ce dont il a besoin pour lui-même et pour les gens à sa charge éprouve nécessairement des difficultés financières; il n’est donc pas obligé de payer la zakat. (Al-Majmoo’, vol.6, Shouroot Woujoob Sadaqat al-Fitr)


Le musulman doit donner en son propre nom et au nom de ceux qui sont à sa charge, i.e. son épouse, ses parents, ses enfants, etc, si ces derniers n’ont pas les moyens de donner la zakat.  S’ils en ont les moyens, il est préférable qu’ils la donnent eux-mêmes parce que l’ordre de payer la zakat s’adresse d’abord aux individus.


Ibn ‘Omar a dit : « Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a rendu la zakat al-fitr (un saa’ de dattes ou un saa’ d’orge) obligatoire pour tous les musulmans, qu’ils soient esclaves ou libres, hommes ou femmes, jeunes ou vieux, et il a ordonné qu’elle doit donnée avant la prière de l’Eid. » (al-Boukhari, 1407)


Al-Shafi’i a dit : « Le tuteur d’un aliéné ou d’un mineur doit donner la zakat al-fitr en son nom et en celui des personnes de qui l’aliéné et le mineur est responsable, comme la personne mentalement normale doit donner en son propre nom.  Si un homme a à sa charge un mécréant, il n’a pas à donner la zakat al-fitr en son nom parce que ce dernier ne peut être purifié par cette zakat. » (Al-Oumm, vol.2, Baab Zakat al-Fitr).


L’auteur de al-Mouhadhdhab a dit: « Al-Mousannif a dit : « Si un homme doit payer la zakat al-fitr en son propre nom et au nom de ceux qui sont à sa charge, s’ils sont musulmans et s’il possède plus que ce dont il a besoin pour lui-même et pour eux, alors la mère et le père, les grands-parents et les arrière-grands-parents, etc. peuvent devoir payer la zakat al-fitr au nom de leurs enfants et petits-enfants, etc ; et les enfants peuvent devoir payer la zakat al-fitr au nom de leurs parents, grands-parents et arrière-grands-parents, etc, s’ils se trouvent dans une position où ils sont obligés de les faire vivre. » (Al-Majma’, vol.6).


Un homme doit payer en son nom et en celui de sa femme, de ses enfants et de ses parents s’ils sont pauvres, et de sa fille si elle est mariée mais que son mariage n’a pas encore été consommé.  Si son fils est riche, il n’est pas dans l’obligation de payer la zakat en son nom.  Un mari doit payer la zakat al-fitr au nom de la femme qu’il vient de divorcer si le talaq n’est pas final (i.e. qu’elle est toujours en période de ‘iddah d’un premier ou d’un deuxième talaq), mais n’est pas obligé de la payer au nom d’une femme rebelle ou dont le divorce est irrévocable.  Enfin, un fils n’est pas obligé de payer la zakat al-fitr au nom de la femme de son père si cette dernière est pauvre, car il n’a aucune obligation de la faire vivre.


Lorsque le musulman donne la zakat al-fitr au nom des personnes à sa charge, il doit commencer par les personnes qui sont les plus proches de lui ; il commence par lui-même, ensuite sa femme, ses enfants, puis ses autres parents, en suivant le même ordre d’importance que pour l’héritage.


Al-Shafi’i a dit : « Celui qui accueille un nouveau-né, celui qui prend possession d’un esclave et celui dont une personne devient dépendante de lui à n’importe quel moment au cours du dernier jour de Ramadan, et que le soleil se couche et que la lune de Shawwal apparaît, celui-là doit payer la zakat al-fitr au nom de ces personnes. » (Al-Oumm, Baab Zakat al-Fitr al-Thaani)


Il n’est pas obligatoire de donner la zakat al-fitr au nom d’un fœtus qui est toujours dans le ventre de sa mère, mais si quelqu’un souhaite le faire, cela n’est pas interdit.


Si une personne qui est obligée de donner la zakat al-fitr meurt avant de la donner, elle doit être prélevée de ses biens.  Et même si la personne qui en avait la charge meurt, l’obligation demeure. (Al-Moughni, volume 2).


Si un serviteur reçoit des gages sur une base régulière, son employeur n’a pas à payer la zakat al-fitr en son nom parce qu’il a un statut d’employé et ne fait donc pas partie des personnes à charge de son employeur. (al-Mawsoo’ah, 23/339).


En ce concerne le paiement de la zakat al-fitr au nom d’un orphelin, Imam Malik a dit : « Le tuteur doit donner la zakat al-fitr au nom de l’orphelin dont il a la responsabilité des biens, même s’il (l’orphelin) est mineur. (Al-Moudawwanah, vol.1).

 

source: islam-qa



Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #52 le: Septembre 16, 2009, 17:13:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


Citation
j'ai une quetion si c en nourriture à qui dois-je donner la nourriture car il n'y a pas de pauvres à coté de chez moi ?
par contre il y a un peu plus loin des SDF qu sont soul puis-je leur donner la nourriture.


Q : Votre éminence, un grand nombre de mendiants – hommes, femmes et enfants - de tout âge et de tout genre vagabondent à travers les rues, les marchés, les mosquées et autres lieux publics demandant à être aidés. Devant ce phénomène, beaucoup ne savent pas comment se comporter vis-à-vis de ces mendiants : doit-on leur donner l’aumône et la Zakât ? Veuillez nous répondre et qu’Allah vous récompense, vous protège et vous guide.

Réponse :
Le verdict concernant ceci varie selon la personne qui mendie et sa situation. On sait que beaucoup de ces mendiants ne sont pas dans le besoin et sont parfois même riches. Certains d’entre eux possèdent de grosses fortunes mais la mendicité est devenue chez eux un métier qu’ils ne peuvent plus abandonner.

Si vous voyez un homme mendier alors qu’il est fort et vigoureux et capable de travailler, ne lui donnez rien du tout car il est en mesure de gagner son pain comme le fait n’importe quel travailleur.

Quant aux enfants, on reconnaît ceux qui rusent et ne méritent pas vraiment l’aumône par une force de caractère inhabituelle chez l’enfant. Cela prouve que la mendicité est devenue une habitude chez lui qui lui a donné cette éloquence, cette connaissance des formules invocatoires ainsi que cette habileté à décrire sa situation imaginaire. 

Quant aux femmes, la fréquence de leurs sollicitations et du fait de mendier est un signe permettant d’identifier celles qui ne sont pas dans le besoin réellement.
Dans tous les cas, ceux que vous voyez quémander en permanence et sans raison doivent être attrapés et livrés aux instances qui combattent le phénomène de mendicité et que chacun connaît. Et Allah est le Plus Savant.. 

Fatwa émise et signée par cheikh ‘Abdullah ibn ‘Abdir-Rahmân Ibn Jibrîn, qu’Allah le protège[/color]
.[/b]


Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #53 le: Septembre 16, 2009, 18:24:15 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Citation
en fait on voudrai donner la zakat d'elfitr  qu'on a collecter dans notre entourage inchallah a ma grand-mère qui se trouve au maroc mais on voudrai lui donner avec un chèque que lui avons laisser au cas ou elle serais dans le besoin mais en revanche la somme que l'on a collecter de la zakat elfitr le laisser de côté chez nous ici en france pour la prochaine fois   ou l'envoyer avec une personne directement : es licite ou pas ?

as salam 3aleykoum
excusez moi ma soeurs, mai je ne pense pas avoir la competence de juger une chose hallal ou haram
walakin le conseil que je peut vous donner c est de sortir zakat al fitr avant la priere du 'id pour avoir la recompense et l'expiation des péchés incha allah...Car le fait de la retardé apres salat al 'id entraine le fait que cela n'est plus considerer comme zakat al fitr mais comme une aumone parmis tant d autre comme l'a dit le Prophete  Salla-llah allahi wa salam. Mon conseil sera donc de li envoyé une somme d'argent afin qu'elle ou une autre personne achete de la nourriture avec ( car c'est une condition de zakat al fitr) et de lui envoyé plus d'argent par le suite pour qu'elle subvienne a ces autres besoins
wa allahu a'lem
Journalisée
convertie3869
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: lyon
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #54 le: Août 15, 2012, 09:43:33 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

concernant la zakât el fitr de 5 euros...je suis un peu perdue...il faut donner 5 euros a partir du 27eme ou de la nourriture mais j'habite a la campagne sans mosquée rien je ne suis pas sur lyon dans les jours a venir, est ce qu'on peut donner de la nourriture a un pauvre ? ou alors avez vous d'autres propositions ?

 baraka2

J'attends vos réponses !!
Journalisée
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #55 le: Août 15, 2012, 10:01:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Ma soeur, j'ai mis ton message dans ce fil.  InchAllah en remontant le fil (qui est très complet  El Hamdoulilah) tu trouvera la réponse à ta question.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Nevares
Invité
« Répondre #56 le: Août 17, 2012, 15:39:43 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

concernant la zakât el fitr de 5 euros...je suis un peu perdue...il faut donner 5 euros a partir du 27eme ou de la nourriture mais j'habite a la campagne sans mosquée rien je ne suis pas sur lyon dans les jours a venir, est ce qu'on peut donner de la nourriture a un pauvre ? ou alors avez vous d'autres propositions ?

 baraka2

J'attends vos réponses !!

As-salam'alaykoum,

Lisez ce post du frère Abou Haroun :

bismillah

Équivalence pour Zakât al Fitr




Abu Sa'id Al Khoudri rapporte :
"Nous nous en acquittions (de Zakat Al Fitr) à l'époque du Prophète par un Sa'a de nourriture, ou un Sa'a de dattes, ou un Sa'a d'orge, ou un Sa'a de raisins secs." (Hadith Unanimement reconnu authentique)

On tire de ce hadith ce qui suit :

1) Zakat Al Fitr doit obligatoirement être acquittée en nourriture, et à ce sujet, le hadith :
"(Elle est) une purification pour le jeûneur contre le bavardage et les grossièretés, et un moyen de nourrir les pauvres".   (Rapporté par Abou Daoud et Ibn Majah)2)

L'estimation de cette Zakat se fait par le Sa'a du Prophète salallahou 'alayhi wa sallam. et non pas en utilisant des poignées, qui sont différentes suivant les gens et les époques.
De plus, cette appréciation ne repose sur aucune preuve légiférée.
Ainsi, l'équivalence suivante a pu être évaluée en fonction du Moud (*) du Prophète salallahou 'alayhi wa sallam :
1 Sa'a = 4 Moud. Les quantités correspondantes ont donc été fixées comme suit :

Semoule : 2000g = 2 kilos
Raisins secs : 1640g = 1,640 kilos
Farine : 1400g = 1,4 kilos
Couscous : 1800g = 1,8 kilos
Lentilles : 2100g = 2,1 kilos
Plombs (Mahmassah) : 2000g = 2 kilos
Haricots blancs : 2060g = 2,06 kilos
Dattes : 1800g = 1 kilo 800 grammes
Pois cassés : 2240g = 2 kilos 240 grammes
Pois chiches : 2000g = 2 kilos
Blé : 2040g = 2 kilos 40 grammes
Riz : 2300g = 2kilos 300 grammes
[/color]

Remarque : La réunion au cours de laquelle ont été déterminées ces équivalences
s'est déroulée en présence de Toulab Al 'Ilm, et parmi eux Shaykh Muhammad 'Ali Farkouss.


(*) : Le Moud est la quantité que peuvent contenir 2 mains jointes.

A vous de choisir ce que vous désirez donner. Sachant qu'il est recommandé de donner la nourriture que les gens où vous vivez ont l'habitude de manger, dans le cadre licite bien sûr.
Et oui, donnez à un pauvre / mendiant, c'est la cible de cette Zakat al-Fitr.

Par exemple, une soeur va se dire "Je vais donner 2kg de raisins secs comme Zakat Al-Fitr".
Une autre soeur quant à elle va se dire "Je vais donner 1,500kg de farine comme Zakat Al-Fitr".
Un frère lui va se dire "Je vais donner 2kg de dattes comme Zakat Al-Fitr".

Etc.
C'est vous qui choisissez parmi une nourriture "halal" dont la quantité en équivalence est plus ou moins indiquée dans la liste de Abou Haroun. Aussi, vous pouvez donner plus qu'il n'en faut.

Exemple : Au lieu des 1,640kg de raisins secs, pour être sûre de vous, vous pouvez donner 2kg.

Et Allahou'erlem.

Je rajoute une question : Quelqu'un peut donner des lieux où résident des pauvres / mendiants sur Lyon?

BarakAllahou'fikoum.
Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: 1 [2]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle