Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: demande de renseignements pour un futur mariage inchallah  (Lu 16717 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
DELIVRE
Invité
« le: Août 25, 2009, 10:27:57 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                         bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh chers  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima e
                                                    baraka2 pour les réponses apportées,car à Gap,nous avons eu 2 avis,cela arrive hélas ou tant mieux,Allah wa Elem.j'expose les faits,tels quels..
 -"Un  Rire Mouslim de 25 ans veut épouser devant Allah Sobhana wa Ta'ala sa"copine",sachant qu'il y a eu rapports sexuels hors mariage et qu'ils sont donc dans le Haram.Ils sont tout à fait conscients de cela et veulent légaliser la situation devant ALLAH(Exalté soit-IL). El Hamdoulilah
                                                   Les infos que nous avons:1)Le  Rire Mouslim doit faire preuve d'1 Repentir sincère et lui et la future mariée  InchAllah ne doivent plus avoir de rapports durant trois menstrues et ne doivent pas se trouver seul à seul.
                                                                                       2)La future mariée a prononcé La Cha'ada devant le  Rire Mouslim et lui seul.
                                                                                       3)On nous répond que"la copine"si elle a prononcé la Cha'ada est devenue une  Sourire Mouslima .Cha'ada répétée plusieurs fois avec léger début de pratique.
                                                                                       4)Le Mariage Hallal avait été repoussé suite au décès de la Maman de la future mariée  InchAllah
                                                                                       5)Le papa de la  Sourire Mouslima Convertie(?)n'est pas Moslim mais a donné son accord pour ce Mariage.
                                                                                        6)Le Mariage pourra se faire après les 3 mois cités ci-dessus,uniquement en présence de deux témoins-hommes,uniquement avec le  Rire Mouslim ,chez lui,car pas de mosquée à Gap,mais bien-sûr avec1Imam et la future mariée n'est pas obligée d'être présente ni d'être représentée,mais une dot doit être fixée.
                                                                                         7)Synthèse d'où la question:"cela est-il conforme au Mariage Hallal?"
                                                                                         Soubhan' Allah,n'étant pas sûr du tout de la réponse,étant Témoin, InchAllah,à la demande du  Rire Mouslim ,c'est lui,qui voulant"se racheter"(je le cite),veut vraiment faire1marage Hallal correct.
                                                                                       Encore baraka2 pour vos réponses futures  InchAllah
                                                                         
                                                                           Salam Alaykoum
« Dernière édition: Août 25, 2009, 10:28:38 par Zahiya » Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #1 le: Août 25, 2009, 12:15:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Mon  Rire Mouslim pourquoi dis-tu qu'ils doivent attendre 3 menstrue avant le mariage? Personnellement, je connais des personnes dans cette situation qui ont fait le halal et qui n'a pas été question d'attendre 3 mentrues?  Huh?

sinon pour la soeur, elle est obligé d'avoir un tuteur même si son père n'est pas musulman il faut qu'elle trouve un tuteur musulman.

Il faut comme tu l'as dis fixer la dot et je pense qu'il serait bien que la  Sourire Mouslima fasse un certificat de conversion car même si l'imam ne le demande pas c'est important de l'avoir.

Qu' allah béni ce mariage  amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #2 le: Août 25, 2009, 12:22:05 »
Share   Modifier le messageModifier

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  Mon cher  Rire Mouslim je te laisse ce lien http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,10752.0.html où tu y trouveras certaines réponses à tes questions  Wink
 Qu' allah fasse que ce mariage puisse se faire selon les règles de
 l'islam  amine
 Qu' allah leur béni ce mariage  amine
 Qu' allah fasse qu'ils puissent s'unir et être heureux ici-bas ainsi
 que dans l'au-delà  amine
 Qu' allah les couvre de tout le bonheur qu'il soit  amine
 Qu' allah leur accorde une belle descendance pieuse  amine
 Si je trouve d'autres choses à se sujet je t'y posterais  Wink
  InchAllah mon  Rire Mouslim

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #3 le: Août 25, 2009, 13:17:53 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

1)Le frère doit faire preuve d'1 Repentir sincère et lui et la future mariée et ne doivent plus avoir de rapports durant trois menstrues et ne doivent pas se trouver seul à seul.

Pour la première question effectivement il y a divergence entre savants.


Question

Je suis une femme mariée depuis longtemps. Nos fiançailles ayant duré longtemps avant le mariage, mon fiancé et moi avons entretenu des relations comme celles qu’auraient un mari avec sa femme. Lorsque notre contrat de mariage a été établi, je n’ai pas respecté le délai de viduité censé durer trois mois. À l’époque, j’étais un peu folle et dévergondée. C’est ainsi qu’il en a été. Puis, par la volonté du Tout Miséricordieux, je me suis voilée par conviction et suis devenue religieuse.


J’ai commencé à étudier ma religion alors que j’étais encore à l’université. Mais j’ai lu récemment dans un journal qu’un mariage comme le nôtre serait nul, car les mariés doivent attendre trois mois avant de se marier s’ils entretenaient une relation illicite avant l’établissement de leur contrat de mariage. De plus, il faudrait que nous nous séparions. Cette question est très importante pour moi car je ne voudrais pas vivre dans le péché. Je vous prie de m’éclairer à ce sujet, que Dieu vous en rétribue.


Réponse de Sheikh `Abd Al-Bârî Az-Zamzamî

L’observance d’un délai de viduité (istibrâ’) par la femme ayant forniqué n’est pas une condition de validité du mariage qu’elle contracte. Si un homme et une femme forniquent ensemble, ils peuvent se marier l’un à l’autre sans aucun délai et leur mariage est valide islamiquement. Par ailleurs, il est permis de contracter mariage avec une femme fornicatrice après qu’elle se soit repentie à Allâh de son péché, le contrat fût-il établi une heure seulement après son repentir.


L’observance par la femme d’un délai de viduité pour cause de fornication fut exigée par certains savants par analogie avec la captive de guerre comme cela fut ordonné par le Prophète — paix et bénédictions sur lui — lorsqu’il dit : « La femme enceinte ne peut être connue qu’après avoir accouché, ni la femme qui ne l’est pas qu’après avoir eu ses menstrues une fois. » Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — ordonna que la captive de guerre observe un délai de viduité car elle est engagée dans une union licite et son enfant est légitime et doit être affilié à son père. Il convenait donc qu’elle observe un délai de viduité par mesure de précaution afin de préserver les lignées de tout mélange, de manière à ce que son enfant soit attribué à son père légitime.


Les savants qui défendent cette opinion estiment que ce motif est également valable en cas de fornication. C’est pourquoi ils exigent l’observance d’un délai de viduité avant d’établir son contrat de mariage, afin qu’elle ne donne pas naissance à un enfant qui n’est pas de la lignée de son mari. Al-Baghawî dit dans Sharh As-Sunnah, volume 9, page 290 : « Lorsqu’un homme fornique avec une femme, celle-ci ne doit pas observer un délai de viduité car cette mesure est une marque de respect pour la semence de l’homme. Or, la semence du fornicateur n’a rien de sacré, étant donné qu’elle ne permet pas d’établir la filiation et qu’il est permis à une telle femme de se marier immédiatement. Cependant, selon Mâlik un tel mariage n’est pas autorisé jusqu’à l’écoulement de son délai de viduité. »


D’un autre côté, ceux qui affirment que la fornicatrice n’est pas tenue d’observer un délai de viduité s’appuient sur le hadîth rapporté par Jâbir selon lequel : « Un homme se rendit auprès du Prophète — paix et bénédictions sur lui — et dit : "Ô Messager de Dieu, ma femme ne repousse pas la main des caresseurs." Il répondit : "Répudie-la." Il dit : "Mais je l’aime et elle est belle." Il lui dit : "Alors, jouis-en." » On retient de ce hadith que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — dit à l’homme de jouir de sa femme, sachant qu’elle ne se refuse à personne, et ne lui a pas ordonné de veiller à ce qu’elle observe un délai de viduité. Bien que ce hadîth soit remis en question au plan de l’authenticité, son contenu et l’enseignement qu’on en retient est corroborré par le hadîth rapporté par Al-Bukhârî selon lequel : « Hilâl Ibn Umayyah se plaignit au Messager d’Allâh — paix et bénédictions sur lui — que sa femme avait forniqué avec Shurayk Ibn Sahmâ’. Alors le Prophète — paix et bénédictions sur lui — lui dit : "Soit tu en apportes la preuve, soit c’est un châtiment que tu ressentiras dans le dos." Il répondit : "Ô Messager d’Allâh, quand l’un de nous voit un homme sur sa femme va-t-il réunir des preuves ?" Alors le Messager d’Allâh — paix et bénédictions sur lui — insista : "Soit tu en apportes la preuve, soit c’est un châtiment que tu ressentiras dans le dos." [...] »


Dans ce récit, il ne faisait point de doute dans l’esprit du mari que sa femme avait forniqué car il la vit faire lui-même. Néanmoins, le Prophète — paix et bénédictions sur lui — lui réclama des preuves afin d’être en mesure d’appliquer la sentence aux deux fornicateurs, et non pas pour déterminer que cette femme avait réellement forniqué. Toujours est-il que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — n’ordonna pas à cet homme de veiller à ce que sa femme observe un délai de viduité pour cause de fornication, ne serait-ce que par précaution. Ceci prouve que l’observance d’un délai de viduité n’est pas obligatoire.


Et Allâh est le plus Savant.
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #4 le: Août 25, 2009, 13:24:38 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

Toujours pour la première question:

Question : Un homme et une femme étaient dans le péché et vivaient en concubinage, sans être unis par les liens du "Nikâh" (mariage)... Ils désirent aujourd'hui régulariser leur situation, religieusement parlant, en demandant que leur "Nikâh" soit accompli. Avant de pouvoir le faire, doivent-ils nécessairement se séparer pour quelques temps ?



Réponse:

Il y a quelques divergences entre les savants sur ce point précis:


D'après l'école hanafite, il n'est pas nécessaire de respecter un délai avant de conclure le mariage. La position de l'école châféite être très proche de celle-ci. (Réf: "Al Moufassal" - Volume 6 / Page 316)

D'après l'école hambalite, avant de pouvoir se marier, il faudra respecter une période de séparation, comme c'est le cas après un divorce ("Iddah"). ("Al Moufassal - Volume 6 / Page 317) Il semblerait que sur ce point, l'avis de l'Imâm Mâlik r.a. soit le même que celui des hambalites. ("Al Fiqh oul Islâmiy" - Volume 7 / Page 150)
Pour ce qui est des arguments avancés par le premier groupe de savants, ils ont été présentés notamment dans une résolution adoptée par the "European Council for Fatwa and Research" à la suite de sa quatrième session qui s'est déroulée entre le 27 et le 30 Octobre 1990, dont voici une traduction:



Resolution 5/4

Le mariage d'un homme et d'une femme qui ont commis ensemble l'adultère.


Si un homme et une femme qui vivaient ensemble dans une situation de fornication(Zina) désirent se repentir devant Allah, en abandonnant l'illicite pour le licite et en choisissant de délaisser une conduite impure pour un mode de vie pur et sain, leur mariage est correct selon le consensus des savants. La majorité de savants ne posent pas le repentir (Tawba) comme une condition de validité pour le mariage avec une fornicatrice, vu qu'il a été relaté qu'Omar (radhia Allâhou anhou), après avoir puni un homme et une femme qui avaient été reconnus coupables de fornication, essaya ensuite de les unir par le mariage. Seuls les hambalites posent le repentir comme condition pour le mariage et présentent comme preuve le verset suivant du Qour'ane:

"Le fornicateur n'épousera qu'une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants." (Sourate 24 / Verset 3)

En ce qui concerne la période d'attente (Iddah) pour la femme adultère avant qu'elle ne puisse se marier, il y a des divergences entre les savants. L'avis du Conseil à ce sujet est celui adopté par les hanafites, châféites et Al Thawri, c'est à dire que la femme n'aura aucune période d'attente à respecter, et ce, même si elle était enceinte suite à l'acte de fornication. Cet avis a été rapporté de trois Compagnons (radhia Allâhou anhoum), qui plus tard devinrent califes: Abou Bakr (radhia Allâhou anhou) , Oumar (radhia Allâhou anhou) et Ali (radhia Allâhou anhou). Ils ont tous donné comme preuve le Hadith suivant unanimement rapporté (par Boukhâri et Mouslim): "L'enfant devra être lié au mari et la personne adultère ne recevra que de la pierre.", vu que la période d'attente (Iddah) a pour objectif de sauvegarder la correcte lignée de l'enfant et cela ne s'applique pas pour celui qui naît de l'adultère.


 Si un homme épouse une femme qui est enceinte à la suite d'un acte de fornication avec un autre homme, le mariage est valide selon Abou Hanifah r.a. et son élève Mouhammad r.a., et c'est là la Fatwa de l'école hanafite. Cependant, il ne doit pas avoir de relations sexuelles avec elle tant qu'elle n'aura pas accouché, parce que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Il n'appartient pas à un homme qui croit en Allah et au Jour Dernier de laisser son eau (sperme) irriguer la culture (embryon) d'un autre homme." Ce qui n'est pas le cas lorsque l'enfant de l'adultère est de lui, vu que, dans cette situation, les hanafites et tous les autres qui considèrent que le mariage est valide, s'accordent pour considérer qu'il est permis à cet homme d'avoir des relations sexuelles avec la femme, en sachant que l'embryon est de lui et la grossesse a été provoquée par son acte.

En ce qui concerne l'argument sur lequel repose l'avis des oulémas de l'école hambalite, la seule indication que j'ai pu trouver est qu'ils se réfèrent au Hadith qui a été évoqué à la fin de la résolution citée ci-dessus ("Il n'appartient pas à un homme qui croit en Allah et au Jour Dernier de laisser son eau (sperme) irriguer la culture (embryon) d'un autre homme." ). Ainsi, ils établissent à partir de là une règle générale portant sur la nécessité de respecter le "Iddah" (période d'attente) à la suite du "Zinâ" avant de pouvoir se marier, et ce, quelque soit la personne avec qui le mariage aura lieu.

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !

Mohammed Patel
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #5 le: Août 25, 2009, 13:30:12 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum


2)future mariée a prononcé La Cha'ada devant le frère lui seul.

3)On nous répond que"la copine"si elle a prononcé la Cha'ada est devenue une musulmane .Cha'ada répétée plusieurs fois avec léger début de pratique.



Louanges à Allah
Premièrement, la proclamation de la conversion à l’Islam devant quelqu’un n’en constitue pas une condition de validité, la conversion étant une affaire entre le converti et son Maître Béni et Très Haut. Cependant il n’y a aucun mal à ce que le nouveau converti sollicite des témoins pour bien documenter sa conversion… Ce qui n’en est pas une condition de validité..

question de conversion ne concerne que la relation entre le serviteur et son créateur Allah soub7anah, dès que le serviteur prononce les deux chahadas avec l'intention d'entrer dans l'islam, il est considéré par Allah soub7anah musulman (incha Allah), même si le serviteur la fait en cachette sans que personne ne le sache. donc tu peux prononcer les deux chahadas le plutôt possible dès que tu te sent prete, et tu peux laisser la question d'officaliser ta conversion jusqu'à ce que tu puisse voir un imam.
la formule des deux chahadas :
achhadou an la ilaha illa Allah, wa achhadou anna mouhammadan 3abdouhou wa rasoulouh.

ce qui veut : j'atteste qu'il n y a point de divinité à part Allah, et j'atteste que mouhammad est son serviteur et messager.

essaye de citer les deux chahadas, en pensant bien ce que tu dit càd avec un coeur present loin d'être distrait.
il est recommandé après avoir fait les deux chahadas de faire les grandes abulitions (comme une douche de tout le corps), beaucoup de savants disent que c'est recommandé (càd non obligatoire), donc si tu ne peut pas le faire ou tu ne sait pas le faire il n y a pas de probleme.


Sheikh Munnajid
« Dernière édition: Août 25, 2009, 13:32:19 par ibn al quaim » Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #6 le: Août 25, 2009, 13:36:39 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

5)Le papa de la femme Convertie(?)n'est pas Moslim mais a donné son accord pour ce Mariage.

on ne peut pas établir correctement un mariage sans un tuteur pour la femme. Et un mécréant ne peut pas exercer une tutelle sur une musulmane.


Aussi, en l’absence d’un tuteur musulman, le cadi ou l’imam de la mosquée ou le mufti de la zone peuvent en tenir lieu.

Sheikh Munnajid
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #7 le: Août 25, 2009, 13:40:40 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


6)Le Mariage pourra se faire après les 3 mois cités ci-dessus,uniquement en présence de deux témoins-hommes,uniquement avec le frère chez lui,car pas de mosquée à Gap,mais bien-sûr avec1Imam et la future mariée n'est pas obligée d'être présente ni d'être représentée,mais une dot doit être fixée.

Quelles sont les éléments constitutifs du mariage ? Quelles en sont les conditions ?

Louange à Allah


Les éléments constitutifs du mariage sont au nombre de trois :
Premièrement, l’absence chez les futurs époux de facteurs empêchant la validité du mariage comme l’état de mahram dû à la parenté, à l’allaitement et d’autres facteurs similaires , et l’impiété de l’homme si la femme est musulmane, etc.

Deuxièmement, la prononciation de la formule affirmative par le tuteur ou son représentant. Ce qui consiste à dire au fiancé : « Je te marie à une telle » ou d’autres expressions pareilles.
Troisièmement, l’expression de l’accord qui émane du futur mari ou son représentant et qui consiste à dire : « j’accepte » ou d’autres phrases pareilles.

Quant aux conditions de validité du mariage, les voici :
Premièrement, la désignation personnelle des futurs époux par leur identification, leur nomination, leur description, etc.
Deuxièmement, le consentement des futurs époux compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « On n’épouse pas une femme ayant déjà contracté mariage avant d’obtenir son ordre explicite, ni une femme vierge sans sa permission (qui peut se traduire par le silence) ». Ils ont dit : ô Messager d’Allah, comment obtenir sa permission (qu’elle pourrait avoir honte d’exprimer) ?
Il dit : « C’est son silence » (rapporté par Boukhari, 4442).


Troisièmement, la conclusion du mariage par le tuteur parce qu’Allah s’est adressé aux tuteurs matrimoniaux en ces termes : « Mariez les célibataires d' entre vous . » (Coran, 24 : 31) et parce que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « chaque fois qu’une femme se marie sans la permission de son tuteur, son mariage est nul, son mariage est nul, son mariage est nul. Si le mariage est consommé, elle a droit à une dot à cause de l’acte sexuel. Si elle n’a pas de tuteur, l’autorité musulmane en tient lieu» (rapporté par at-Tarmidhi, 1021 et d’autres. C’est un hadith authentique).


Quatrièmement, la présence de témoins à la conclusion du mariage compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Pas de mariage sans un tuteur et deux témoins » (rapporté par at-Tabarani et cité dans Sahih al-Djami’, 7558).


Le mariage doit être déclaré compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Déclarez le mariage » (rapporté par l’imam Ahmad et qualifié de ‘beau’ dans Sahih al-Djami, 7558).
La déclaration du mariage a été mis en relief dans les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) « Déclarez le mariage » (rapporté par l’imam Ahmad et qualifié de ‘beau’ dans Sahih al-Djami, 1072).
Quant au tuteur, il est soumis aux conditions que voici :
1) Il doit être sain d’esprit
2) Il doit être majeur
3) Il doit être libre


4) Il doit être de la même confession que la personne mise sous sa tutelle. Un mécréant ne peut pas exercer une tutelle sur une croyante) même s’ils sont de différentes confessions. L’apostat ne peut pas exercer une tutelle.
5) Il doit être équitable. Cette équité exclut la débauche. Certains ulémas en font une condition, d’autres se contentent d’une équité d’apparence. D’autres disent qu’il suffit qu’il veille aux intérêts de celle sur laquelle il exerce une tutelle matrimoniale.


6) Il doit être de sexe masculin compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Une femme ne peut établir son propre mariage , ni celui d’une autre femme car c’est la prostituée qui établit son propre mariage » (rapporté par Ibn Madja, 1782 et cité dans Sahih al-Djami, 7298).
7) Il doit être perspicace c’est-à-dire capable de reconnaître les partenaires les plus appropriés et les intérêts du mariage.

Les tuteurs sont classés suivant un ordre de préséance établi par les jurisconsultes. C’est pourquoi il n’est pas permis de laisser le tuteur le plus proche, à moins qu’il soit inexistant ou ne remplisse pas les conditions requises.
La tutelle sur une femme est exercée par le père, puis son mandant, puis le grand père maternel, quelque soit son degré, puis le fils de l’intéressée puis le fils de son fils, quelque soit son degré, puis son frère germain puis son frère consanguin puis les fils de ces deux derniers puis son oncle paternel germain puis son oncle paternel consanguin puis les fils de ces deux derniers Ensuite on passe du parent le plus éloigné au parent le plus proche parmi les aceb (les mâles) comme en matière successorale. Puis l’autorité musulmane (et celui qui en tient lieu : le cadi), cette autorité étant la tutrice de celui qui n’a pas de tuteur. Allah le Très Haut le sait mieux.
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #8 le: Août 25, 2009, 23:31:53 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                      bismillah
                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
                  baraka2 mon  Rire Mouslim ibn al quaim et mes  Sourire Mouslima salima93 et Zahiya pour vos précieux conseils et Fatwas
qui  El Hamdoulilah,nous ont hyper éclairés sur la marche à suivre.
                 Notre Jeune  Rire Mouslim vous remercie et a dit:" Soubhan' Allah,cela va aussi vite!"C'est la richesse de ce Forum et des  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima qui constituent le trésor"
                En lisant,il a constaté en lisant les Fatwas que ce qui se traduisait oralement au Bled ou ici,n'était pas toujours conforme à l'Islam.Encore1Point Fort de ce Forum  El Hamdoulilah
              Notre Jeune  Rire Mouslim vous remercie,également pour les Douas de notre  Sourire Mouslima Zahiya(je fais le porte-parole)et bien-sûr,moi aussi: baraka2 pour vos réponses rapides,il est rassuré  El Hamdoulilah
                                            Salam Alaykoum
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #9 le: Août 25, 2009, 23:37:47 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                      bismillah
                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
                  baraka2 mon  Rire Mouslim ibn al quaim et mes  Sourire Mouslima salima93 et Zahiya pour vos précieux conseils et Fatwas
qui  El Hamdoulilah,nous ont hyper éclairés sur la marche à suivre.
                 Notre Jeune  Rire Mouslim vous remercie et a dit:" Soubhan' Allah,cela va aussi vite!"C'est la richesse de ce Forum et des  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima qui constituent le trésor"
                En lisant,il a constaté en lisant les Fatwas que ce qui se traduisait oralement au Bled ou ici,n'était pas toujours conforme à l'Islam.Encore1Point Fort de ce Forum  El Hamdoulilah
              Notre Jeune  Rire Mouslim vous remercie,également pour les Douas de notre  Sourire Mouslima Zahiya(je fais le porte-parole)et bien-sûr,moi aussi: baraka2 pour vos réponses rapides,il est rassuré  El Hamdoulilah
                                            Salam Alaykoum

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fik baraka Allahoû mon cher  Rire Mouslim tu n'as pas à nous
  remerciés je pense qu'il est tout à fait normal que l'on vienne
  en aide à un membre de notre famille quand celui-ci en a
  besoin  Wink et je suis très contente que nos réponses ont
  été utiles au  Rire Mouslim  El Hamdoulilah
  Comme quoi notre forum n'a pas fini de nous surprendre
  par toutes ses richesses  Grin  MachAllah
  Et tu diras au jeune  Rire Mouslim de rien ce que j'ai dit dans mes
  dou'as je le pense et ça vient du coeur  Smiley
  Tu pourras lui dire par la même occasion de venir s'inscrire
  s'il le souhaite il pourra en apprendre beaucoup et comme
  ça s'il a des questions à l'avenir il pourra les posées de lui-
  même ou rien que par curiosité venir le visité dans un premier
  temps  Smiley Wink ça serait avec un grand plaisir qu'on
  l'accueillerait  Wink
  Qu' allah vous protège et vous préserve  amine
 
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #10 le: Août 26, 2009, 00:12:20 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                    bismillah
                                         Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma Chère  Sourire Mouslima Zahiya
                                          baraka mais remercier me fait plaisir Grin et de plus  Smiley j'essaie de tenir parole quand je le peux  InchAllah  angel4 et je n'ai jamais douté1seul instant de ta Sincérité,crois-moi  Roll Eyes
                                           El Hamdoulilah,j'ai déjà vanté la qualité de ce Forum car il le mérite et  InchAllah après le Ramadan,il y aura des"nouveaux inscrits". Smiley
                                             MachAllah ma  Sourire Mouslima tu fais partie des richesses de ce Forum et je suis sincère également. Lips Sealed
                                               Salam Alaykoum
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #11 le: Août 26, 2009, 00:16:53 »
Share   Modifier le messageModifier

   bismillah

   Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fik baraka Allahoû mon  Rire Mouslim alors dans ce cas là j'ai juste
  à te dire de rien  Smiley et c'est avec un immense plaisir d'avoir pu
  aidé le jeune  Rire Mouslim  El Hamdoulilah et merci mille fois pour tes belles
  paroles qui me vont droit au coeur  Smiley
  Ravie si le forum s'agrandit après le ramadan  El Hamdoulilah
  Qu' allah te préserve de toutes turpitudes d'ici-bas et
  t'offre ses plus haut degrés de Son Immense Paradis  amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle