Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les piliers du mariage  (Lu 27089 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
muslimclassic
Invité
« le: Août 29, 2007, 19:14:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Le tuteur



On ne peut pas achever un contrat de mariage sans l'approbation du teteur de la femme. Celui-ci peut-être son père au celui qui a droit à l'héritage, à défaut, au le représentant des Autorités.
Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit :
«Le contrat de mariage ne peut être accompli sans l'assistance du représentant de la femme» [les auteurs des Sounanes].

Omar que Dieu lui accorde Sa Grâce, dit :
«Aucun mariage n'est conclu que par l'autorisation du tuteur de la femme, ou d'un parent réfléchi, ou d'un représentant des autorités» [Malik, dans son Moutta].


QUALITES REQUISES DU TUTEUR :

1. Il doit être considérable, masculin sain sur le plan intellectuel et et moral.

2. Il doit demander l'autorisation de la prétendue.

Dans le cas où elle est vierge, son père lui demande l'autorisation d'achever l'acte de mariage avec le prétendant.

Dans le cas où elle est veuve ou divorcée, le père est obligé d'entendre la décision solide et stable à ce sujet.

Si le tuteur n'est pas le père, il ne peut faire le contrat de mariage qu'après entendre une résolution ferme et stable de la femme, qu'elle soit vierge ou veuve.

Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit :
«La femme qui a quitté son mari, son avis et plus important que celui de son tuteur. Quant à la vierge, on doit la consulter, son silence vaut approbation» [Malik, dans son Moutta].


3. La tutelle d'un parent n'est pas acceptées dans le cas ou il y a un parent plus proche que lui.

Par exemple, on refuse la tuelle d'un demi frère en présence d'un frère germain, ou celle d'un neveu dans le cas où le frère n'est pas absent.

4. Dans le cas où deux tuteurs prennent la responsabilité de mettre en forme le contrat de mariage d'une femme et que chacun d'eux s'est comporté de son côté. On prend en considération le mariage qui a précédé l'autre. Dans le cas où les deux contrats ont été faits au même moment, le mariage sera nul.
 

Par le Cheikh Abou Bakr Al-Jazairi.
Extrait du livre : La voie du musulman.



« Dernière édition: Mai 05, 2008, 20:03:41 par Faty » Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #1 le: Août 29, 2007, 19:24:11 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

Les Temoins

Deux personnes loyales, musulmans au moins doivent être témoins à l'établissement du contrat de mariage.
Allah dit : {Assurez-vous du concours de deux témoins de bonnes conduite, choisis parmi vous} [65-la Répudiation: 2].

Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit :
«Un mariage n'est jamais achevé sans la présence du tuteur de la femme et de deux témoins de bonne conduite» [Daraqotni].



Conditions requises des témoins :

-Ils doivent être deux personnes ou plus.

-Ils doivent avoir de bonne conduite; ne pas être coupable d'un acte répréhensible et évitant, le péché véniel. Le témoignage de la personne déloyale, malhonnête qui se livre aux boissons alcoolisées, est rejeté, car Allah dit: {...Bonne conduite choisis parmi vous}.

-Il est recommandé de faire recours à plusieurs témoins à cause de la malhonnêteté qui prédomine notre siècle.
 

Par le Cheikh Abou Bakr Al-Jazairi.
Extrait du livre : La voie du musulman.

Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #2 le: Août 29, 2007, 19:27:59 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

La formule de l'acte de mariage

C'est l'époux ou son tuteur qui débute la formule en disant :
- Je prétends la main de votre fille.
Le tuteur répond :
- Je suis d'accord.

Alors l'époux dit :
- Je m'engage à l'épouser.

L'époux doit être noble, dévot, loyal, et honnête.
Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit: «Mariez le prétendant qui a une bonne conduite, honnête, loyal et noble. Mais le prétendant malhonnête et déloyal fera une dépravation de mœurs et de graves troubles sur terre» [Tirmidi].

Le prétendant peut attribuer une procuration à une autre personne pour accomplir les procédures de l'acte de mariage. En ce qui concerne la femme, elle est représentée par son tuteur.
 

Par le Cheikh Abou Bakr Al-Jazairi.
Extrait du livre : La voie du musulman.

Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #3 le: Août 29, 2007, 19:32:58 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

La dot



Biens qui apporte une femme en mariage. Ces biens sont accordés par le prétendant. La dot est obligatoire.
Allah dit: {Remettez à vos femmes leur dot en tout propriété} [5:4].
Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit à un prétendant: «Va chercher une dot, même un bague en fer!» [Boukhari].

Il est recommandé de rendre la dot facile à atteindre. Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit: «La plus prodigue des femmes et celle qu'on épouse à moindre frais» [Ahmed].

Les filles et les épouses du Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) ont obtenu pour dot entre 400 et 500 dirhams.

Il est recommandé de déterminer la dot quand on établit le contrat du mariage, selon le hadith du Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) la valeur de la dot ne doit pas être moins de 1/4 de dinar (1,25 g. d'or environ).

La dot peut être payée avec l'achèvement du contrat ou remise à terme.
Dieu dit: {Si nous répudiez des femmes à qui vous avez fixé une dot sans avoir pour autant consommé le mariage, la moitié de la dot leur sera acquise} [2:237].

Pourtant, il est préférable d'avancer une partie de la dot avant l'achèvement du mariage, selon le discours du Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) qui demanda à Ali d'attribuer une partie de la dot avant l'accomplissement du mariage. Ce dernier répondit: «Mais je ne possède rien» -Où est ta cuirasse? lui dit le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui), Ali la donna alors à Fatima.

Le mari se charge de payer la dot à l'union charnelle des époux. Dans le cas où les deux époux divorcent sans union charnelle, l'épouse a le droit d'avoir la moitié de la dot determinée, suivant le verset mentionné ci-dessus.

Dans le cas où le mari meurt après l'accomplissement du contrat de mariage et avant l'union charnelle, l'épouse peut hériter et avoir toute la dot déterminée. Dans le cas où cette dot n'est pas déterminée, elle a droit à une dot équivalente à celle d'une autre femme.
 

Par le Cheikh Abou Bakr Al-Jazairi.
Extrait du livre : La voie du musulman.
Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #4 le: Août 29, 2007, 19:36:20 »
Share   Modifier le messageModifier

Conditions insérées dans l'acte de mariage


Dans le cas où elle demande d'être satisfaite matériellement ou sentimentalement; cela est accordé par le contrat.
Dans le cas où ces conditions sont inconciliables avec le contrat de mariage comme celle de ne pas faire l'amour avec son mari ou de ne pas lui faire la cuisine, alors on rejette ces conditions.

Pourtant, en ce qui concerne la permission de visiter ses parents ou le refus de résider loin de son pays, on lui accorde ces conditions et elle a le droit de dénoncer le mariage. Dans le cas où on ne les respecte pas car elles sont licites.

Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit : «Les conditions qui sont dignes d'être respectées sont celles qui concernent le mariage» [Boukhari].

Il n'est pas recommandé à la femme de demander la répudiation de sa future coépouse pour accepter de se marier.

Le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) dit : «Il n'est pas recommandé d'épouser une femme sous condition de répudier une autre» [Ahmed].

Boukhari également rapporte que le Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui) a refusé de divorcer une femme dans l'intention de marier une autre.
 

Par le Cheikh Abou Bakr Al-Jazairi.
Extrait du livre : La voie du musulman.
Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #5 le: Août 29, 2007, 19:40:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Droit d'option de dissoudre le mariage

Chacun des deux époux a le choix de rompre le contrat de mariage ou de la rendre valable pour les raisons ci-dessous :

-La folie, la lèpre, la maladie des organes génitaux de la femme ou priver des organes de la virilité, ou un pénis insuffisant pour accomplir l'acte sexuel.

Dans le cas où on met fin au contrat de mariage avant d'achever une union charnelle, l'époux peut rendre la dot avancée indûment.

Mais dans le cas où il se produit une union charnelle, le mari ne peut rien reprendre car la dot remplace ce que le mari a obtenu de sa femme.

Pourtant peut reprendre la dot par le tuteur qui l'a abusé. Omar dit: "La femme atteinte de folie ou de lèpre et dont l'époux ignorait la maladie qu'on lui a cachée, a droit à la dot toute entière en compensation de ce que le mari a obtenu d'elle, l'époux dupé demande son dédommagement du tuteur qui l'a troupé".

-En cas de fausseté. c-à-d un musulman établit un mariage avec une femme de confession musulmane, puis elle se révèle juive ou chrétienne, ou bien, il épouse une femme libre puis, il la trouve esclave, ou bien une femme saine et elle se révèle infirme.

-Dans le cas où le mari est incapable de payer la dot avant l'union charnelle, la femme a le choix d'annuler l'acte de mariage, mais après la consommation du mariage elle perd le droit d'être remboursée mais le mari reste redevable d'acquitter la dot.

-Dans le cas où l'époux est incapable de subvenir aux besoins de sa femme, celle-ci éprouve de la patience autant que possible, si les circonstances ne s'améliorent pas, elle a le choix de dissoudre son mariage par le tribunal, selon les compagnons du Prophète (P. et B. d'Allah sur Lui).

-Dans le cas où le mari s'absente sans savoir son endroit, sans avoir de provisions pour sa femme et sans charger quelqu'un pour subvenir aux frais, et si elle n'a rien, elle a le droit de demander la dissolution de son mariage.

Le juge essaie de l'encourager si elle insiste, il formule un procès-verbal après avoir entendu les témoins qui attestent l'absence de l'époux et la pauvreté de la femme alors, le juge prononcera le divorce pour rupture de la vie commune.
 

Par le Cheikh Abou Bakr Al-Jazairi.
Extrait du livre : La voie du musulman.

Journalisée
islam_de_coeur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: 57
Messages: 1057


Mariée


Voir le profil
« Répondre #6 le: Août 29, 2007, 20:28:10 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum

 baraka c'est très complét  MachAllah

jazakallahoureilan Smiley

 Salam Alaykoum  Sourire Mouslima
Journalisée


khâchi3a
Invité
« Répondre #7 le: Octobre 19, 2010, 07:59:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

juste pour avoir confirmation....

en gros pour que le mariage soit valide il suffit juste d'avoir inshâ'aLLAH :


-1 tuteur par "prétendant" (le tuteur peut-il être également 1 témoin ?)
-2 témoins (total ou par "préténdant" ?)
- la dote

? ? ? ?
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #8 le: Octobre 19, 2010, 08:06:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

juste pour avoir confirmation....

en gros pour que le mariage soit valide il suffit juste d'avoir inshâ'aLLAH :


-1 tuteur par "prétendant" (le tuteur peut-il être également 1 témoin ?)
-2 témoins (total ou par "préténdant" ?)
- la dote

? ? ? ?

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Chère oukhty angel4 voici un lien qui répondra à tes

 deux dernières questions : http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,269.msg1169.html#msg1169

 Puis celui-ci concernant ta question sur le tuteur : http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,21247.msg121454.html#msg121454

 Bonne lecture ! Cheesy

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
khâchi3a
Invité
« Répondre #9 le: Octobre 19, 2010, 11:59:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

barakallahu fik ma soeur pour les liens , je les avaient vue mais tout ces textes m'embrouille il y a trop d'info et j'arrive pas a trop comprendre..est ce que tu pourrais m'expliquer juste rapidemment inshâ'aLLAH Huh?
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #10 le: Octobre 19, 2010, 12:23:21 »
Share   Modifier le messageModifier

   bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fiki baraka Allahoû ok Smiley

  alors pour faire simple, concernant ta question sur les témoins, il en faut 2 minimum (ma réponse fait référence au lien que je t'avais

  laissé là-dessus Wink )

  - la dot et concernant le tuteur, je ne sais pas s'il peut également être le témoin Allah wa'lem car sur le lien que je t'avais laissé

  cela n'est pas mentionné.

  Voilà oukhty angel4 j'espère avoir pu t'aider Cheesy

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
khâchi3a
Invité
« Répondre #11 le: Octobre 19, 2010, 14:01:01 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

oki barakallahu fik pour tes reponses rapides mashâ'aLLAH je vais contunuer ems recherches pour le tuteur/temoin inshâ'aLLAH  Wink
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #12 le: Octobre 19, 2010, 15:26:57 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

oki barakallahu fik pour tes reponses rapides mashâ'aLLAH je vais contunuer ems recherches pour le tuteur/temoin inshâ'aLLAH  Wink

  bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  wa fiki baraka Allahoû je t'en prie Smiley

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
khâchi3a
Invité
« Répondre #13 le: Octobre 21, 2010, 09:02:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

j'ai trouvé ceci je voulais vous le faire partager

Citation

Je suis une jeune convertie à l'islam...

Question

Salam 'alaykoum, Je suis une jeune convertie à l'Islam et je vis seule avec ma mère non musulmane. J'aimerais, inch'Allah me marier bientôt avec un musulman mais je suis perdue, pouvez-vous répondre à mes questions svp ? Je me demande comment se déroule la demande en mariage ? Si j'ai bien compris mon fiancé doit venir chez moi avec sa famille, mais doivent-ils demander ma main à ma mère ou dois-je faire venir à la maison un représentant musulman (un imam par exemple) ? Et puis comment cela se passe-t-il ? Est-ce qu'on accepte et on leur offre un repas et puis c'est tout ? Et est-ce qu'on doit inviter des gens ? Alors à ce moment, si on a accepté (et qu'il y a des témoins et mon tuteur)serais-je considérer comme mariée ou comme fiancée ? Si je suis seulement considérée comme fiancée, cela veut-il dire qu'il faut une autre rencontre comme celle-ci pour la conclusion du mariage ? Doit-on le conclure à la maison ou à la mosquée ? Et, est-ce que mon tuteur peut-être à la fois l'imam qui célèbre le mariage et à la fois avoir le rôle de témoin ? Faut-il être musulman pour être témoin ou tuteur ? Voilà, je sais que cela fais beaucoup de questions mais j'éspère de tout coeur que vous pourrez me répondre inch'Allah car ça minquiète beaucoup et aussi j'ai peur que ça ne sois pas conviviale car je n'ai pas de famille musulmane et je connais peu de musulmans. Merci pour votre aide. Jazzakallahou kheiran. Salam 'alaykoum.

Answered by
Mohammad Abdullah As-Samman

Chère soeur,

1- L'acte de mariage fait partie des contrats les plus importants dans l'Islam, parce qu'il pose les fondations de la construction d'une nouvelle famille et une brique que l'on ajoute à la société, et il a de nombreuses dimensions : il a une dimension religieuse, sociale et civile ; et il faut absolument prendre en considération les trois dimensions, il faut alors prendre l'avis de la famille - du point de vue social -; et l'acte de mariage doit être conclu avec ses piliers et ses conditions de la législation islamique, il faut donc la présence de deux témoins musulmans et quelqu'un qui fait ou écrit l'acte de mariage, et si tu n'as pas un proche parent musulman qui est ton tuteur, tu prends alors comme représentant l'imam de la mosquée ou le président du centre islamique ou une des personnalités islamiques qui a une importance sociale reconnue dans la société ; et l'acte de mariage est fait avec une des formules verbales connues, et il faut indiquer le montant de la dot, et faire certifier le mariage auprès des autorités compétentes (la mairie ou le tribunal).

2- Si vous vous êtes réunis et que vous vous êtes mis d'accord pour conclure l'acte de mariage, et que l'imam (par exemple) a fait l'acte et que les témoins étaient présents, tu es alors une épouse ; mais si votre conversation était simplement pour les premières préparations et qu'il n'y avait pas d'acte de mariage, tu es alors fiancée et ton fiancé demeure un étranger pour toi jusqu'à ce que l'acte soit conclu.

3- Et à propos du fait que la famille du mari vienne chez vous, et le repas et inviter certaines personnes de la famille et des amis [amies] ; pour ces choses, il faut agir selon ce qui est le plus adéquat et le plus convenable pour toi et ta mère, en évitant ce qui comporte des choses qui s'opposent à la législation islamique, et ne pas présenter des boissons et de la nourriture qui ne sont pas permis dans l'Islam , et d'autres choses semblables.

4- Il faut que quatre hommes soient présents lors de l'acte de mariage : le mari (et il peut demander à une personne de le représenter), le tuteur (et il peut être celui qui fait l'acte de mariage), et les deux témoins. Et l'affaire de l'acte de mariage représente la dimension religieuse, ceux qui le font doivent donc être musulmans. Et cela n'empêche pas que certaines personnes parmi les proches parents non musulmans soient présents.

5- Et enfin, Je te conseille d'être bienfaisante envers ta mère, témoigne lui de l'affection, sois une bonne compagne pour elle et sois obéissante à ta mère ; et que ton mariage ne sois pas une rupture avec elle, car il se peut qu'Allah ouvre sa poitrine à l'Islam, et ce sera alors dans la balance de tes bonnes actions le jour du jugement.

sources : http://fr.islamtoday.net/node/3024
Journalisée
sooeur
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: clermont ferrrand
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #14 le: Juin 20, 2012, 21:24:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh je suis sur le point de me marier InchAllah, je n'est plus de contacte avec mon père comment je peux faire pour que mon hallal soit valide??  baraka2 de prendre le temps de me répondre s'il vous plait.
Journalisée
Maria.A
Invité
« Répondre #15 le: Décembre 30, 2013, 07:33:35 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum



 Salam Alaykoum
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle