Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Aller sur les sites de rencontres musulmans sur internet est-ce illicte?  (Lu 14748 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
meriem42
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: saint-etienne
Messages: 61



Voir le profil
« le: Août 09, 2009, 19:02:08 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 baraka2 pour vos réponses.
« Dernière édition: Octobre 24, 2009, 18:08:35 par Nourya » Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #1 le: Août 09, 2009, 21:15:12 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

J'ai entendu Rachid Haddach dire que c'était haram de tchater sur internet.

Maintenant je pense que ça dépend comment ça se passe.

Si par exemple, un frère ou une soeur se serve d'un site de rencontre pour trouver quelqu'un et que la seule discussion qu'ils aient c'est de demander ou de donner le numéro du mahram de la fille pour l'homme puisse le contacter et faire les choses dans les règles, alors là je pense que c'est possible.

Mais si ils discutent tous les 2 pour "apprendre à se connaître" alors là je ne pense pas que cela soit autorisé car cela peut mener à une rencontre sans mahram.
Surtout que sur internet on ne sait pas sur qui on peut tomber. On peut très bien tomber sur un homme qui a de mauvaises intentions et qui fait croire ceci et cela et que pour finir il n'attend qu'une chose.

C'est pour ça que même sur internet il faut mieux éviter de tchater et s'en servir uniquement pour voir quels sont les gens qui cherchent à se marier et parler directement au marham. Le seul contact qui doit y avoir est pour demander ou donner le numéro du mahram.

 allah wahlem

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
sabiha
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 30
Localisation: Lyon
Messages: 357



Voir le profil
« Répondre #2 le: Août 10, 2009, 10:28:23 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

est ce que c est haram de parler à un frere derriere un écran mais sans aucune intention en le considérant comme un frere et non un prétendant
 InchAllah vous m'avez compris  baraka2
Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #3 le: Août 10, 2009, 15:26:35 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Moi je dirais qu'on peut du moment que c'est pour parler de religion ou pour donner des conseils.

Tant que l'on ne parle pas dans le but de vouloir se connaître.

je dirai que tout dépend des intentions de chacun.

 allah wahlem

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
meriem42
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: saint-etienne
Messages: 61



Voir le profil
« Répondre #4 le: Août 10, 2009, 17:21:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 
Baraka Allahou Fik mon frère pour ta réponse ça me trottait dans la tête je me dsipute souvent avec ma mère sur le mariage ça me fatigue beaucoup du coup je sais plus trop où j'en suis.

J'ai beau lui expliquer que c'est le destin mais elle à dù mal à comprendre je me sens mal j'ai beaucoup de remords.
Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #5 le: Août 10, 2009, 18:05:55 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Question:

Quelle est la règle concernant le fait de correspondre( ex:lettre) avec une personne du sexe opposé sachant que ces correspondances ne contiennent aucune obscénité ni passion ni d'amour?

Réponse:

Il n'est pas permis un homme de correspondre avec une femme avec qui il n'est pas apparenté car cela représente une tentation. La personne impliquée peut penser qu'il n'y a pas de tentation mais le diable va continuer à travailler sur lui jusqu'à ce qu'il soit attiré par elle et elle par lui. Le prophète commandait à celui qui entendait parler de l'arrivée de dajal (le faux messie) de rester loin de lui. Il dit qu'un homme viendra à lui comme croyant mais que dajal va continuer à travailler sur lui jusqu'à ce qu'il soit tenté. Parallèlement, la correspondance entre les jeunes hommes et femmes est une grande tentation et quelque chose qui doit absolument être évité. Il doit s'en abstenir même si il déclare n'y a pas d'obscénité ni de passion.
Pour la correspondance entre les hommes ou entre les femmes , il y a aucun mal dedans aussi longtemps que cette correspondance ne contient rien d'interdit.



Question :

Si un homme correspond avec une femme non mahram puis qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre, cela est-il interdit ?

Réponse :

Un tel acte n’est pas permis. Cela incite le désir entre les deux. Cela les pousse à se rencontrer et à se contacter. Souvent la correspondance se transforme en doux discours ce qui est une tentation et met dans le cœur l’amour de la fornication. Je conseille à celui qui veut le meilleur pour lui de se tenir loin de telles correspondances et discours afin de préserver son honneur et sa religion.


Question:

Quel est le point de vue de l'Islam concernant le fait qu'un jeune homme, qui n'est pas marié, parle avec une jeune fille qui elle n'est pas mariée non plus, par téléphone?

Réponse:

Il n'est pas permis de parler avec une femme avec qui on est pas apparenté, de façon à éveiller les désirs tel que parler de façon flatteuse, coquette ou de manière douce. Cela n'est pas permis par téléphone ni par quelque autre moyen. Allah a dit: "Ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le coeur est malade (hypocrite) ne vous convoite pas." (al-Ahzab 32). Il y n'a aucun mal dans les discours fortuits du à quelques besoins si cela est à l'abri de toutes sortes de mal. Cependant, ce genre de discours doivent être limités à la nécessité.




Fatawa tirée du livre "Fatawa du comité permanent pour la recherche islamique et les fatawas(IFTA).
Journalisée
Yacine692009
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Lyon
Messages: 7



Voir le profil
« Répondre #6 le: Août 20, 2009, 09:29:17 »
Share   Modifier le messageModifier

Tout ces propos ne rendent ils pas de forum illicite par conséquent ?
Des frères et soeurs y conversent tous les jours dans le but de s'entraider, se conseiller et avancer dans le chemin d'Allah swt, ce qui est a priori un devoir majeur de chaque muslim...
Mais si toute correspondance mixte est illicite comment faire ?

Il est évident qu'il faut savoir où l'on met les pieds, et comme je dis souvent "si tu veux pas te brûler tu t'approches pas de la flamme" néanmoins n'est ce pas une ruse du sheitan que de nous faire voir le mal partout en priorité et en toutes circonstances ?
Je pose cette question de manière innocente et ce n'est bien entendu que mon humble avis de simple croyant.
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #7 le: Juillet 28, 2012, 09:39:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar

 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
AbdAllah750
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: IDF
Messages: 90



Voir le profil
« Répondre #8 le: Juillet 28, 2012, 15:28:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Le sujet concerne les sites de rencontre sur internet, et à ce sujet plusieurs savants ont mis en garde des tentations et surtout condamné les échanges qui vont audelà du nécessaire. Sans parler de la tenue de plusieurs sites de rencontres qui exposent la 'awra de plusieurs femmes.

Voici une réponse de cheikh Mouhamed Patel :

Citation
Question : Est-il permis à une musulmane d'entretenir une correspondance  ou de tchatter avec un homme qui ne compte pas parmi ses proches, qui lui est étranger (non mahram) ?

Réponse : Dans le droit musulman, les échanges à distance (par voie écrite (sms, mail, facebook etc.) ou sonore (téléphone, tchat vocal etc.)) entre hommes et femmes étrangers sont régis par des règles qui vont dans le même sens que celles en vigueur dans les échanges qui ont lieu en cas de présence physique : ces échanges doivent se limiter aux cas de besoin (pour les affaires ou pour l'acquisition de la connaissance par exemple…) et doivent respecter les principes de l'éthique musulmane. Le ton employé doit par exemple rester sérieux et les sujets abordés ne doivent pas être réprouvés.

Ainsi, tout échange à distance (écrit ou oral) pouvant attiser la convoitise, à caractère intime, échangé sur un ton de grande complicité ou allant à l'encontre de la morale prêchée par l'Islam reste condamné. Et par mesure de précaution, les situations d'"isolement" virtuel entre un homme et une femme, comme c'est le cas dans les séances de tchat en tête en tête par exemple, doivent également être évitées. 


Il faut toujours garder à l'esprit que l'énoncé coranique ne se limite pas à condamner le zinâ (fornication et adultère). Il interdit également le fait de s'en approcher. D'où la vigilance requise dans les contacts avec les personnes de sexe opposé qui ne sont pas des proches (parents)…

D'une façon générale, pour mieux comprendre le pourquoi de cette injonction coranique, il faut bien réaliser une chose : Allah étant notre Créateur, Il est bien mieux informé que nous sur notre propre personne, notre nature profonde, notre égo, nos pulsions, nos envies, nos besoins, nos faiblesses etc.

En ce qui concerne notre nature profonde justement, le Qour'aane nous apprend en substance que chaque être humain est animé par deux sortes d'impulsions : l'une qui le pousse vers le bien, l'autre vers le mal. Ainsi, de nature, l'Homme possède l'aptitude à agir de façon positive mais aussi à agir de façon négative : c'est bien cette réalité qui donne un sens à l'épreuve que représente sa vie présente.

Ce que l'on ne doit ainsi jamais oublier, c'est que le penchant vers le mal est présent au sein de chacun d'entre nous, et ce, même si nous ne le ressentons pas toujours ou si nous essayons de le nier en se disant convaincu que nos intentions sont saines; qui de plus est, cette impulsion négative présente au fond de nous est renforcée par l'influence satanique qui s'exerce aussi sur chacun et chacune, comme cela est mentionné dans de nombreux Ahâdîth.

A chacun et chacune donc de prendre ses précautions pour éviter d'ouvrir la porte à ce qui pourrait, très progressivement, le conduire à des actes aussi graves que le zinâ… en sachant que le Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a, dans un Hadith authentique, dit (ce sens) que le zinâ peut se faire aussi par le biais de l'ouïe (en écoutant avec désir et plaisir la voix d'une personne de sexe opposé), de la vue (par le biais du regard illicite), les pensées (par l'intermédiaire des fantasmes)… 

Par contre s'il n'y a qu'une communication par "message" (et non tchat) et qu'en plus le mahram de la fille a accès et consulte les messages communiqués, alors cela ne peut qu'éviter tout débordement.

Enfin, puisque la question a été soulevé, voci une réponse concernant les "forums mixtes" :

Citation
Question : Est-il permis de dialoguer avec des hommes via internet dans la limite des règles de bienséance ?

Réponse :

Louange à Allah

Parmi les choses bien connues dans la religion l’interdiction de suivre les pas de Satan et l’interdiction de tout ce qui peut aboutir à l’interdit, même s’il était permis au début. C’est ce que les ulémas appellent « la règle de la prévention des prétextes ».A propos du premier chapitre, Allah le Puissant, le Majestueux a dit : «? vous qui avez cru! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, (sachez que) celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. Et n' eussent été la grâce d' Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d' entre vous n' aurait jamais été pur. Mais Allah purifie qui Il veut. Et Allah est Audient et Omniscient.» (Coran,24 :21 ) A propos du second, le Très Haut dit : « N' injuriez pas ceux qu' ils invoquent, en dehors d' Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. De même, Nous avons enjolivé (aux yeux) de chaque communauté sa propre action. Ensuite, c' est vers leur Seigneur que sera leur retour; et Il les informera de ce qu' ils œuvraient. » (Coran,5 :108) Dans ce verset,Allah le Très Haut interdit aux croyants d’insulter les idoles des polythéistes pour éviter que cela ne les pousse à insulter le Maître puissant et majestueux. La Charia contient beaucoup d’exemples qui illustrent cette règle.Ibn al-Qayyim en a cité une grande quantité et les expliqués en détail dans son agréable ouvrage intitulé A’alaam al-Mouwaqqiin.Reférez-vous y (3/147-171)

La présente question peut relever de ce chapitre. La communication vocale ou ecrite entre l’homme et la femme est en principe permise. Mais elle peut constituer une voie vers les filets de Satan.

Quiconque se sait faible et craint de tomber dans les filets sataniques doit s’abstenir de la conversation pour se sauver. Quiconque se sait ferme, nous espérons que ces conversations lui sont permises, pourvu de respecter les conditions que voici :

1.Ne pas prolonger la conversation en dehors de l’objet de la discussion ou l’appel à l’Islam.

2.Ne pas adoucir la voix ni user d’expressions laxistes.

3.Ne pas poser des questions personnelles sans rapport avec l’objet de la recherche comme des questions portant sur l’âge, la taille, le domicile, etc.

4.La participation de frères (du côté de l’homme) et de sœurs (du coté de la femme) à la rédaction et la lecture des messages, afin d ‘éviter que Satan n’atteigne le cœur des interlocuteurs.

5.Cesser la conversation dès que le cœur commence à sentir du plaisir. Allah le sait mieux.


Par IslamQA

Et cela peut constituer un bon rappel pour tous incha Allah.

Et Allah est plus savant.
Journalisée
   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle