Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Explication de la sourate AL-FALAQ (113)  (Lu 15058 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
DEKRA
Invité
« le: Août 27, 2007, 06:31:33 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

113- sourate AL-FLAQ, sourate de celui qui fait éclore, 5 verset


révélée tout entière à la Mecque après la sourate de l'Elephant AL-FIL

Oqba Ben Amer rapporte:" en conduisant la monture du messager de DIEU  Salla-llah allahi wa salam dans un chemin étroit d'une montagne, il me dit: "Ô 'Oqba pourquoi ne montes-tu pas le dos de cette monture? comme je songeai à cet instant que cela, à mon avis, constitue un acte inconvenable, il descendit de sa monture pour me laisser me mettre sur son dos, et de cette façcon nous montâmes à tour de rôle. Puis il me dit:" ô Oqba, ne veux-tu pas que je t'enseigne deux sourates des meilleures que les hommes récitent?" Certes oui, répondis-je, Ô messager de DIEU  Salla-llah allahi wa salam. Il me récita et m'enseigna ces deux sourates: "Dis: Je cherche refuje auprés du créateur..." et: "Dis; je cherche refuge auprés du Nourricier des hommes..." Commes à ce moment on prononce L'Iqama (le deuxiéme appel à la prière) il avança pour faire la priére et y récitaces deux sourates. La prière achevée, et, en passant prés de moi, il me dit: " Comment as-tu trouvé cela ô 'Oqba? chaque fois que tu te mets au lit ou tu te lèves le matin récite-les"

Au nom d'Allah le Miséricordieux le Trés Miséricordieux.


Dis; je cherche refuge auprès du créateu,(1) contre le mal e la création,(2) contre les dangers des nuits obscures,(3) contre les artifices des socrcières,(4) et contre les attaques des envieux,(5).


le mot arabe "al falaq" comporte plusieurs sens:
-il signifie l'aube d'après Ibn Jarir.
- ou toute la création, selon les dires d'Ibn Abbas.
-ou enfin, d'après de Ka'b Al-Abar, il est une vallée en enfer qui en l'ouvrant, tous les damnés pousseront des cris à cause de sa chaleur trés ardente. Et l'auteur de conclure: il s'agit de l'aube.

"contre le mal de la création" c'est à dire, d'après AL-Hassan AL-Basri:" l'enfer, Iblis et toute sa Cohorte".

"Contre les dangers de la nuit obscure" On a donné plusieurs sens au terme arabe:" khassikén idha waqab": quand le soleil se couche, ou: lorsque 'obscurité s'étend, ou: quand la nuit disparait, ou: l'étoile ou la lune etc....Comme l'on remarque, le tout parle de la nuit et le moment d'obscurité.

"Contre les artifices des sorcières". La sorcelleries et l'exorcisme sont tous deux des réalités, et on cite à l'appui ce hadith cité dans le Sahih de Boukhari d'après Aicha    Radhi Allah 'Anha

" le Messager de DIEU  Salla-llah allahi wa salam était une fois ensorcelé. il lui semblait aller chez ses femmes mais en réalité il n'était pas allé. Soufian a commenté cela et dit: "C'est le pire de l'ensorcellement" - Il me dit O Aicha, sais tu bien que DIEU m'a inspiré la décision que je lui avait demandée? Deux hommes sont venus chez moi, le premier s'est assis auprès de ma tête et l'autre auprès de mes pieds. Celui qui s'est mis à mon chevet dit à l'autre: "de quoi cet hommes se plaint-il? Et l'autre de repondre: il a été ensorcelé -Qui l'a ensorcelé? demanda le premier. L'autre répliqua:" Labid Ben 'Asem, un Homme de Béni Zourayq, un hypocrite et allié des juifs.... Et sur quoi? -Sur un peigne et quelques poils qui se trouvent dans une enveloppe d'un spathe de palmier mâle- où sont ces objets? -Sous une pierre prés du puits Dzarwane
Aicha  Radhi Allah 'Anha poursuivit: "le Messager de DIEU  Salla-llah allahi wa salam se rendit auprès de ce puits, retira ces objets; et dit: "Ce puits que j'ai vu ressemblait à une infusion de henné, les têtes des dattiers ressemblaient à celles des démons" puis il ajouta :" is furent retirés". Aicha de lui demander: " tu ne les as donc pas dispersés? ilrepondit: " Du moment que DIEU  Razza wa jal m'a guèri, j'ai éprouvé de ma répugnance à provoquer par là une animosité contre les hommes" (rapporté par Boukhari Mouslim et Ahmed)

un récit presque analogue a été cité dans:"l'interprétation du Coran" par Tha''labi, d'aprés Aicha  Radhi Allah 'Anha et Ibn Abbas. on trouve à la fin cet ajout: c'étainet ali, Az-Zoubayr et ammar Ben Yasser qui ont été  chargé de cette mission et qui avaient retiré ces objets. ils avaient trouvé une corde qui contenait douze neuds. DIEU  Razza wa jal à ce moement fit descendre les deux sourates talismaniques. Chaque fois que le Messager de DIEU  Salla-llah allahi wa salam récitait un verset , un noeud se détachait. le dernier détaché, il se sentit comme étant libéré des entraves. Jibril -paix sur lui- l'exorcisait en ces termes: "au nom de DIEU je t'éxorcise contre toute chose qui te nuit, contre tout jaloux et tout mauvais oeil". On lui demanda: "O Messager de DIEU, pourquoi ne saisis-tu pas cet homme vilain pour l'éxécuter?" Il répondit:"Du moment que DIEU m'a guéri je répugne que ce fait soit la cause d'une animosité contre loes hommes"

voila j'éspére que cela vous a éclairé d'avantage.

sources: extrait du livre l'interprétation du Coran" d'après Ibn Kathir edition dar el fikr volume 6
 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Février 02, 2009, 23:45:50 par Nouriya » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Août 04, 2012, 15:58:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar

 baraka

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle