Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Arrêter l'écoute de la musique et le reprendre par la suite?  (Lu 4529 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Farah94
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: île-de-france
Messages: 41



Voir le profil
« le: Mai 25, 2009, 17:50:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima jespere ke vs aler bien  InchAllah

je voulais savoir si le fait d'arrêté d'écouter la musique et ensuite de se remettre à l'écouté est un grand péché comme par exemple le fait de faire la prière et ensuite l'arrêtée puis la reprendre etc... ce qui est un grand péché.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 25, 2009, 22:36:46 par Nouriya » Journalisée
Maha
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: Toulouse
Messages: 103


walam yakoun l-lahou koufouwan ahad


Voir le profil
« Répondre #1 le: Mai 26, 2009, 13:52:00 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

merci ça va  El Hamdoulilah

elle est ambigüe ta question car cela dépend de la musique que t'écoute malgré des avis divergeant à ce sujet .
Jouer d'un instrument ou écouter de la musique est haram sauf la musique jouer ou écouter qui est en rapport avec le dîn  ( les anasheeds par exemple)
je te donne plusieurs hadiths pour prouver ces propos :

Hadiths interdisant la musique.

Abou Mâlik Al Ach'ari (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Il y aura parmi ma "oummah" (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes) et les instruments de musique ("ma'âzif") comme étant licites." (Boukhâri)

Abou Houraïra (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Lorsque (…) les voix s'élèveront dans les mosquées, le dirigeant d'un peuple sera le plus grand pécheur parmi eux, les gens de confiance seront les plus vils, on respectera un homme par crainte de ses méfaits (et non pas pour ses qualités), les chanteuses et les instruments de musique apparaîtront, le vin sera bu et (lorsque) la dernière partie de cette communauté maudira la première partie (c'est à dire les premiers musulmans, comme les Compagnons (radhia allâhou anhoum) et les Tâbéïnes r.a.) : alors attendez-vous à ce moment à ce qu'un vent rougeâtre, des tremblements de terre, des ensevelissements, des défigurations, des lapidations voient le jour, ainsi que signes qui se suivront successivement, à l'instar des grains d'un chapelet qui s'est brisé tombent, les uns après les autres." (Tirmidhi)

Abou Oumamah (radhia allâhou anhou) rapporte du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam): "Allah m'a envoyé comme miséricorde et guidée pour les mondes. Et Il m'a ordonné de faire disparaître les "mazâmîr", les "barâbit" et les "ma'âzif" (différents instruments de musique), ainsi que les idoles qui étaient adorées durant l'Ignorance ("Al Djâhiyliyah") ." (Ahmad)

Abou Houraïra (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Ecouter (individuellement) les instruments de musique est un péché. Se rassembler pour le faire est un péché plus grave ("Fisq"). Y prendre du plaisir est du "Koufr" (Les savants ont traduit ici le terme "Koufr" par manque de reconnaissance envers les bienfaits de Dieu)." (Abou Ishâq)

Hadiths autorisant certains types de musique.

Bouraïdah (radhia allâhou anhou) dit: Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) partit une fois pour une campagne militaire. A son retour, une jeune fille noire vint le voir et dit: "O Envoyé d'Allah ! J'avais formulé le vœu que si Allah vous ramenait sain et sauf, je jouerai du "Douff" (il s'agit d'une sorte de tambourin, qui existait déjà à l'époque du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et qui était employé aussi bien pour la musique que lors des proclamations et annonces publiques) en votre présence et je chanterai." Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui dit: "Si tu as réellement fait ce vœu, alors tu peux jouer… Au cas contraire, non." Elle commença alors à le faire. Abou Bakr (radhia allâhou anhou) entra et elle continua à jouer. Puis Ali (radhia allâhou anhou) entra et elle continua encore. Ce fut ensuite au tour de Ousmân (radhia allâhou anhou) d'arriver et elle ne s'arrêta pas. Enfin, Oumar (radhia allâhou anhou) entra: Elle cacha alors son "Douff" sous elle et s'assit dessus. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) fit alors la réflexion suivante: "Satan a peur de toi, O Oumar ! J'étais assis et elle était en train de jouer du "douff". Abou Bakr (radhia allâhou anhou) est entré et elle a continué à jouer. Puis Ali (radhia allâhou anhou) est arrivé et elle a continué encore. Ce fut ensuite au tour de Ousmân (radhia allâhou anhou) d'arriver et elle ne s'est pas arrêtée. Enfin, lorsque tu es entré, O Oumar, elle a caché le "Douff" ! " (Ahmad et Tirmidhi)



Aïcha (radhia allâhou anhou) raconte que Abou Bakr (radhia allâhou anhou) est entré chez moi une fois, alors que deux fillettes parmi les "Ansârs" étaient présentes. Elles étaient en train de chanter les actes (de courage et de bravoure) des "Ansârs" lors de la bataille de "Bou'ath". Mais elles n'étaient pas dé véritables chanteuses. Abou Bakr (radhia allâhou anhou) dit alors: "Quoi ? Des instruments (de musique) de Satan dans la maison de l'Envoyé d'Allah ?" C'était le jour de Ide. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: "O Abou Bakr ! Chaque peuple a sa fête et c'est aujourd'hui la notre." (Boukhâri)


En conclusion pour tous les savants (écoles confondus) la musique est haram sur ce point :


 Tout chant n'ayant pas d'autre cadre et objectif que la distraction et le divertissement, sans aucun but acceptable au niveau religieux ou mondain est interdit, qu'il soit accompagné de musique ou non.
 L'emploi d'instruments crées uniquement dans un but musical et n'ayant pas d'autres fonctions est interdit, qu'il soit accompagné de chants ou non.
 Tout chant ou musique conduisant à la négligence (à l'égard des devoirs religieux) ou au péché est interdit.
 De faire carrière dans la musique et la chanson.

Il y a donc unanimité entre les savants musulmans sur l'interdiction de ces quatre formes de musique et de chants. Les Hadiths qui interdisent la musique s'applique donc à ces quatre éléments.


merci au site de muslim.fr qu' allah leur récompense

je pense qu'un topic à déjà eu lieu a ce sujet faudrait que je cherche

j'espère avoir répondu à ta question

wa allahou a'alam

qu' allah (swt) te guide dans le droit chemin

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 26, 2009, 13:52:50 par Zahiya » Journalisée

Farah94
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: île-de-france
Messages: 41



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mai 26, 2009, 16:05:59 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka ma soeur de m'avoir éclairé 

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
oum aymen
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: france
Messages: 206


pas de MP de frères svp!


Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 26, 2009, 20:48:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Voici un extrait de la traduction française du livre de l'éminent Sheikh Ibn Qayyim Al Jawziyya qui s'intitule "musique et chants anashid":

Sourate Luqmân versets 6 et 7: "Certains se procurent de distrayants discours afin d'égarer les gens en les empêchant d'emprunter le chemin d'Allah, sans science, et afin de tourner ce chemin en dérision. Ceux-là subiront un châtiment humililant. Et quand on leur récite Nos versets, ils tournent le dos avec orgueil, comme s'ils ne les avaient point entendus, comme si leur oreilles étaient bouchées. Annonce-leur un châtiment douloureux."

Les compagnons et leurs disciples ont expliqué que le discours distrayant désignait le chant. Cela est rapporté de manière fiable d'aprés Ibn Abbas Radhi Allah 'Anhou et Ibn Mas'ûd Radhi Allah 'Anhou. Il est également rapporté de manière fiable d'aprés Ibn 'Umar Radhi Allah 'Anhou

Les chanteurs et leur public, bien qu'il ne soient pas complètement frappés par de la réprobations contenue dans leverset, celle-ci les concerne tout de même en partie, selon l'importance qu'ils accordent au chant qui les détourne par la même du Coran.[...]Toutes les personnes qui pratiquent le chant ou sont habituées à écouter les instruments de musiquefont plus ou moins fausse route, soit dans leurs connaissances, soit dans leur pratique. De même qu'ils préfèrent écouter une chanson plutôt que du Coran. S4ilsont par exemple le choix entre écouter de la musique ou écouter le Coran, c'est la musique qu'ils choisiront, tandis que le Coran leur est pénible. Souvent ils arrivent même à un point où ils s'impatientent lorsqu'une personne lit le Coran et ils lui demandent de se taire alors qu'ils restent sur leur faim lorsque le chanteur fini de se produire et ils en redemandent. Le moins qu'on puisse dire c'est que ces individus sont largement concernés par cette réprobation, à défaut de l'être entièrement.


Sourate Furqân verset 72: "Ceux qui n'assistent pas aux différentes formes de déviance et qui, lorsqu'ils passent prés d'une futilité, s'en écartent noblement"

Muhammad b. al-Hanafiyya dit que: "la déviance signifie ici le chant".

[...] Appeler le chant "le préliminaire à la fornication" est une totale concordance entre le signifiant et le signifé. En effet, ils est le plus éfficace des préliminaires à ce péché.
Ibn abî al-dunyâ rapportz d'aprés Ibrahim b. Muhammad al-Marwazî, d'aprés Abû'Uthman al-laythî que Yazîd b. al-Walîd dit: "Omeyyades! Je vous mets en garde contre la chanson! Car elle diminue la pudeur, attise le désir et réduit la virilité à néant, de même quelle est l'acolyte de la boisson enivrante, elle a le même effet que l'ivresse.Si vous persistez à vouloir l'écouter alors écartez-en vos femmes car la chanson est la porte ouverte à la fornication."

C'est bien connu, lorsqu'une femme se refuse à un homme ce dernier s'éfforce de lui faire écouter des chansons, elle devient alors plus accommodante.
C'est en fait parce que la femme est trés sensible à la voix, s'il s'agit du chant alors la femme réagit doublement, en raison de la voix et en raison des significations que celle-ci véhicule. C'est pour cela que le prophète Salla-llah allahi wa salam dit à Anjasha, son chamelier: "Doucement Anjasha, attention aux flacons!" c'est à dire aux femmes.
Si en plus de ces prémices, il y a tambour, clarinette et danse aux allures sensuelles... S'il y avait eu au monde une chanson pour tomber enceinte , ma foi, c'eut bien été celle-ci!

Le chant est également appelé l'engrais de l'hypocrisie. en effet, Ali b.al-Ja'd rapporte d'aprés Muhammad b. Talaha, d'aprés Said b. kab al-Marwazî, d'aprés Muhammad b. abd al-Rahman b.Yazidqu'Ibn Mas'ud Radhi Allah 'Anhou a dit: "Le chant fait pousser l'hypocrisie dans le coeur".

La musique est également appelé le coran du diable selon les tâbi'un (génration des disciples des compagnons).

D'aprés Abû Umâma Radhi Allah 'Anhou le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit:
"Une fois descendu sur terre Iblis dit:
"Seigneur! tu m'as fait descendre sur terre et tu m'as voué à la lapidation... Désigne moi une demeure!
-"le hammam" répliqua Allah;
-"Désigne moi un  lieu de séjour!" Continua Iblis
-"Les marchés et la croisée des chemins"
- Désigne moi une nourriture!"
-"Tout aliment consommé sans avoir prononcé le nom d'Allah".
-"Désigne moi une boisson!"
-"Tout ce qui enivre".
-"Désigne moi un muezzin!"
-"la flûte"
-"Désigne moi un Coran!"
-"La poésie"
-"Désigne moi une écriture!"
-"Le tatouage"
-"Désigne moi un langage!"
-"Le mensonge."
-"Désigne moi des messagers!"
-"Les devins"
-"Désigne moi des appâts!"
-"Les femmes"."



Ce sont quelques passages que j'ai sélectionné. Je vous conseille d'acheter le livre . Il est paru aux éditions Dar al muslim et est facilement commandable sur le net.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh




« Dernière édition: Mai 26, 2009, 20:50:20 par Zahiya » Journalisée

Pas de MP de frères svp. BarakAllah ofikoum
Maha
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: Toulouse
Messages: 103


walam yakoun l-lahou koufouwan ahad


Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 30, 2009, 00:02:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

merci  Sourire Mouslima oum aymen pour ce complement

qu' allah (swt ) vous guide dans le droit chemin

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Farah94
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: île-de-france
Messages: 41



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mai 30, 2009, 07:36:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka ma soeur pr cette réponse

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Norabi
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: LYON
Messages: 6



Voir le profil
« Répondre #6 le: Juin 19, 2009, 11:59:40 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Au risque de paraître ignorante (mais je demande à Allah et à vous d'être indulgents car j'apprends) je comprends que la musique est haram mais je ne comprends pas pourquoi.

Pourriez vous m'éclairer?

 Baraka Allahou Fik
Journalisée
oum aymen
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: france
Messages: 206


pas de MP de frères svp!


Voir le profil
« Répondre #7 le: Juin 19, 2009, 19:59:01 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Dans le message que j'ai écris précédament les raisons de l'interdiction de la musique sont citées avec preuves tirées du Coran ou de la sunna à l'appuie.
Les raisons sont les suivantes: la musique est distrayante et peut nous enivrer comme le fait l'alcool (quand on écoute de la musique on ne pense pas à Allah et on peut en négliger nos obligations car on se laisse bercer et emporter par celle-ci). La musique fait naître l'hypocrisie dans le coeur car elle nous détourne du Coran et nous amène à ne plus apprécier la lecture des paroles d'Allah. La musique pousse à la tentation, c'est un "préliminaire" à la fornication (danse...)...
Voici quelques exemples d'expllcation quand au fait que la musique est été rendue illicite.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Pas de MP de frères svp. BarakAllah ofikoum
fathéma
Invité
« Répondre #8 le: Juillet 31, 2012, 20:29:11 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 Soubhan' Allah MachAllah

 El Hamdoulilah  baraka2 mes chères soeurs

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle