Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Besoin de l'explication du Verset 31 de la Sourate 24 Insha'Allah  (Lu 21942 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« le: Mai 10, 2009, 18:05:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Je pourrais avoir l'explication de ce verset  InchAllah s'il vous plait :

Sourat nour (24)
31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.


 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 20:00:16 par Kinz El Islam » Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mai 10, 2009, 19:54:27 »
Share   Modifier le messageModifier

                                               bismillah.
                                 Salam Alaykoum.
     Qu'es-ce-que tu comprends pas, parce-que c'est plutot clair !

                                    Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
                     
Journalisée
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mai 11, 2009, 14:54:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Je c'est que c'est clair akhi mais je voulais juste le tafsir
« Dernière édition: Mai 11, 2009, 14:59:41 par moiiii » Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
linasara
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 41



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 11, 2009, 15:28:49 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Ca veut dire quoi tafsir?


 Salam Alaykoum
Journalisée
said2009
Invité
« Répondre #4 le: Mai 11, 2009, 15:49:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum



attend ma  Sourire Mouslima moii je t'envoie le Tafsir d'Ibn Kathir dans une petit heure.  InchAllah



 Salam Alaykoum
Journalisée
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mai 11, 2009, 16:21:31 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Ca veut dire quoi tafsir?


 Salam Alaykoum
Tafsir sa veut dire exégèse oukhti
Merci akhi  Baraka Allahou Fik ^^
Qu'  allah  Razza wa jal vous protège 
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 28, 2010, 08:11:31 par Oum Hasna » Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
said2009
Invité
« Répondre #6 le: Mai 11, 2009, 18:36:35 »
Share   Modifier le messageModifier


Je pourrais avoir l'explication de ce verset  InchAllah s'il vous plait :
)
31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.[/color][/b]



voila ma  Sourire Mouslima  baraka


Tafsir Ibn Kathir (Sourate 24 verset 31)


C’est un ordre adressé aux femmes croyantes par égard pour leurs maris croyants, et pour les distinguer de celles qui vivaient à l’époque préislamique, les idolâtres. La raison pour laquelle ce verset fut révélé est le récit raconté par Mouqatel Ben Hayyan. Il a dit : « Il nous est parvenu que Asma la fille de Marthad avait une boutique dans le quartier de Baní Haritha. Les femmes entraient chez elle les jambes découvertes pour montrer leurs bracelets de cheville, ainsi que les poitrines et les têtes. Elle s’écria : « Que cela est mauvais » Allah a fit alors descendre ce verset : «  Prescris aux croyantes de tenir leurs yeux baissés…. »

Ce verset interdit aux femmes de regarder avec volupté aux hommes qui ne son pas leur maris. Les Ulémas ont tiré argument du récit suivant : «  Oum Salama raconte : «  Etant chez le Prophète d’Allah avec Maimouna, Ibn Oum Maktoum entra chez lui après que nous eûmes reçu l’ordre de nous voiler. Le Messager d’Allah nous dit alors : «  Voilez-vous ». Je lui répondis : « O Messager d’Allah cet homme est aveugle, il ne nous connaît ni nous voit » Il répliqua : «  Et vous, êtes-vous aveugle ? Ne le voyez-vous pas ? »

D’autres part, il est permis à la femme de regarder les hommes sans les convoiter, comme il est cité dans le Sahîh que Aicha, la mère des croyants, regardait les Abyssiniens qui jouaient dans la mosquée manipulant leurs sabres. Le Messager d’Allah se tenait devant elle pour la soustraire aux regards des hommes.

« … et de dominer leurs sens » contre les turpitudes ou l’adultère. En  commentant ce verset, Abou Al-Alya a dit : «  Tout les versets, ou il y a mention des partie génitales, mettent les gens en garde contre l’adultère à l’exception de celui-ci qui exhorte à ne plus les montrer.

« … de ne laisser paraître de leurs charmes que ce qu’elles ne peuvent dissimuler » Ces charmes, selon le texte, sont les atours qui paraissent malgré le voile, tels que : les vêtements comme a avancer Ibn Mass’ oud, car les femmes voulait paraître élégante en ornant les pans et les extrémités de sa robe, ce qui ne constituait aucune transgression aux enseignements : ou son visage, ses mains et les bagues qu’elle portait, selon Ibn Abbas. Les deux opinions se contredissent car Ibn Mess’ aoud a précisé : Les parures sont de deux sorte, le premier est celle que seul le mari a le droit de la voir comme les bagues, les bracelets et similaire, et la deuxième ce que tout autre homme en dehors de son mari peut la voir comme les vêtements.

« … Ce qu’elles ne peuvent dissimuler » il s’agit des bagues et les bracelets de cheville, et ceci soutient l’opinions d’Ibn Abbas qui s’est basé sur la règle générale que la femme ne peut découvrir que son visage et ses main. On peut aussi se référer au hadith rapporté par Abou Daoud d’après Aicha. Elle a dit : «  Asma la fille d’Abou Bakr entra chez le Prophète  d’Allah en portant des vêtements minces et transparents. Il se détourna d’elle et lui dit : «  O  Asma, sache qu’une femme qui atteint l’âge de puberté, il ne lui convient de montrer que son visage  et ses main »

« …de couvrir leur gorge d’un voile »  ce voile doit couvrir toute la poitrine pour se comporter à l’inverse des femmes à l époque de la Jahiliah ou la femme passait et marchait devant les hommes en montrant une partie de sa poitrine, la mèche de sa chevelure et les boucles d’oreille. Allah ordonne à la femme Musulmane croyantes d’être différente en couvrant tout cela ; tout comme Il l’a ordonné au Prophète d’Allah : «  O Prophète, recommande à tes épouse, à tes filles et aux croyantes de rabattre leurs voiles sur le front. Cela permettra de les distinguer et les mettra à l’abri de démarches incorrect ». (Sourate33 verset 59)

a ce propos, Safia Bent Chaiba raconte : « Etant chez Aicha, on a évoqué les femmes de Qoraich et leurs mérites. Aicha qu’Allah l’agrée a dit : « Certes les femmes Koraïchites ont un grand mérite. Par Allah, je n’ai vu d’autres femmes plus considérées que les Ansariennes qui se conforment aux prescrptions et enseignements divins contenus dans le Coran poussées par la foi. Lorsque la sourate de la lumière fut révélée qui comporte ce verset : «  de Couvrir leur gorge d’un voile » Leurs maris se rendirent chez elles en leur récitant ainsi qu’a leurs filles et sœurs, et tout proches parentes. Chacune d’elles se voila la tête et la poitrine et, en priant derrière le Prophète –qu’Allah le bénisse et le salut.

Toutefois ce verset comporte des exceptions. Les femmes peuvent montrer leurs parures : «  à leurs époux, à leurs père et mère, aux père  et mère de leurs époux, à leurs enfants, à leurs beaux-enfants à leurs frère, à leurs neveux » Car ceux là sont par rapport à elles, des « Mahrams » c’est adire que son mariage avec l’un d’eux est illicite et interdit. Mais, une femme en parfaite toilette ne peut se montrer ainsi que devant le mari seul.

«  à leur amies » qui sont les autre femmes Musulmanes et croyantes, et non devants les femmes d’autre religions, étant donner que  ces dernières pourraient d’écrire la beauté et les charmes de la Musulmane à son mari. Ceci est inconvenable d’après ce hadith dans le quel le Messager d’Allah  qu’Allah le bénisse et le salut a  dit : «  Qu’une femme ne fréquente pas une femme et qu’elle aille après décrire sa beauté et ses charmes à son mari à tel  point que celui-ci la regardera comme si elle se tenait devant lui ».

a ce propos, Omar Ben Al-Khattab avait écrit une lettre à Abou Oubaida dans laquelle il ; lui dit : «  Il m’est parvenu que des femmes musulmanes fréquentent les bains publiques avec les femmes idolâtres. Or il n’est plus permis à une femme qui croit en Allah et au jour dernier de laisser une autre femme en dehors de sa religion voir ses partie intimes ».

certains Ulémas ont déclaré aux les femmes musulmanes sont tenues de ne plus montrer leurs atours aux autres femmes, et d’autre ont souligné qu’il ne lui est du tout permis de les embrasser en se rencontrant.

« a leurs esclaves »   même si elles sont polythéistes, d’après Ibn Jarir, soutenu par Sa’id Ben Al-Moussayab. D’autre ont dit qu’il est permis à la femme croyante de laisser paraître ses charmées devant ses esclaves mâles et femelles en tirant argument de ce hadith rapporter par Abou Daoud d’après Anas qui a dit : «  Le Prophète qu’Allah le bénisse et le salut  se rendit chez sa fille Fatima en lui amenant un esclave, alors que celle-ci portait un vêtement tellement court de sorte que si elle voulait en couvrir c’est pieds, la tête resterait à découvert. Le Prophète qu’Allah le bénisse et le salut remarquant sa perplexité, lui dit : «  Il n’y a  aucun mal à ce que tu restes comme tu étais, nous ne sommes que ton père et ton esclave »

«  à leur domestiques dépourvus de besoin sexuel » Il s’agit des serviteurs et de la suite mâles qui sont incapables d’actes sexuels, même s’ils sont sensés mais impuissants. Certains ont avancé que le verset désigner le sot ou l’efféminé. A cet égard, il est cité dans les deux Sahîh, d’après Aicha, qu’un efféminé entrait souvent chez la famille du Prophète qu’Allah le bénisse et le salut. Ils  le prenaient pour un homme qui n’avait aucune puissance sur les parties cachées des femmes. Un jour le Prophète qu’Allah le bénisse et le salut entra et le trouva en train de décrire une femme de la façon suivante : «  Une telle, quand elle se présente de face, montre quatre plis (de graisse) autour de la taille, et par derrière elle montre huit ». Entendant cela le Prophète qu’Allah le bénisse et le salut s’écria : « Que les gens comme celui-là n’entre plus chez vous »

« Et aux enfants non initiés aux rapports charnels » c'est-à-dire les jeunes qui n’ont aucune connaissance sur les femmes quant à leurs partie intimes, leurs paroles et leurs démarches. Ceux-ci autorisés à entrer chez les femmes  sans aucun inconvénient, mais ceux parmi eux qui sont prés de la puberté et qui distinguent les femmes belles des laides, ne sont plus autorisés.

« Prescris-leur de ne pas frapper du pied pour découvrir leurs bijoux » . Car la femme à l’époque préislamique marchait et frappait le sol de ses pieds pour faire retentir les bracelets de chevilles et attirer l’attention des hommes.  Les croyantes ont été interdites de faire une chose pareille ou tout autre acte pour découvrir ce qu’elles portent comme bijoux. Ainsi il leur est interdit de se parfumer quand elles sortent de chez elles et de laisser les hommes flairer leur parfum. A ce propos  le Prophète qu’Allah le bénisse et le salut a dit : «  Tout œil commet l’adultère. Lorsqu’une femme se parfume et passe auprès des hommes, elle est telle et telle- sous entendant : fornicatrice »

On a raconté qu’Abou Houraira rencontra une femme dont son parfum fut répandu. Il lui demanda : O servante du Tout-Puissant étais-tu a la mosquée ? » Oui, répondit-elle- T’es-tu parfumée ? » Oui. Et a BOU Houraira de poursuivre : «  J’ai entendu mon bien aimé Aboul- Qassem qu’Allah le bénisse et le salut dire : « Allah n’accepte pas la prière d’une femme dans la mosquée après s’être parfumée jusqu’à ce qu’elle revienne chez elle et fasse une lotion comme celle pour purifier de ses menstrues »

Il est interdit également aux femmes de marcher au milieu de la chaussée, car c’est un acte qui est considéré comme parure. A ce propos, Hamza Ben Abou Oussayd Al-Ansari rapporte que son père a entendu le Prophète qu’Allah le bénisse et le salut. Alors qu’il revenait de la mosquée et les hommes se mêlaient avec les femmes, dire aux femmes : «  Restez derrière les hommes, il ne vous convient plus de marcher au milieu de la chaussée, plutôt aux bords de la route ».

«  Soumettez-vous tous à la loi d’Allah, ô croyants, si vous voulez faire votre salut »     Faites ce que Je vous ordonne de faire qui consiste à pratiquer les bonnes mœurs, et laisser à part les traditions de la Jahiliah. Certes, on ne peut aboutir au salut et à la réussite qu’en obtempérant, et s’abstenir de tous les interdits.



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Journalisée
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« Répondre #7 le: Mai 12, 2009, 15:07:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
wa fika baraka Allahou
 Baraka Allahou Fik  akhi!
Qu'  allah  Razza wa jal te protège 
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 28, 2010, 08:11:49 par Oum Hasna » Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
   

Interprétation versets coraniques
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle