Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Y a t-il des personnes au paradis en ce moment?  (Lu 9524 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Abu Sufyan
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 30
Localisation: Perpignan
Messages: 172



Voir le profil
« le: Avril 25, 2009, 20:50:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
Que le sens d’al-Barzakh
Que signifie al-Bazakh ? J’espère que vous m’en donnerez une explication exhaustive.. Je voudrais connaître également les types de châtiment opposés aux péchés ?


Louange à Allah

Al-Barzak
« Dernière édition: Juillet 25, 2010, 16:13:45 par Zahiya » Journalisée
Dîya.
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 25
Messages: 575



Voir le profil
« Répondre #1 le: Avril 25, 2009, 23:43:36 »
Share   Modifier le messageModifier

meme question ..
 baraka2 de repondre vite je voudrais vraiment savoir
« Dernière édition: Mars 31, 2010, 17:38:50 par muslima-de-coeur » Journalisée

//°LOrsQue Tu ViNs Au mOnDe, TouT Le mOnDe éTaiT cOnTenT Et Tu PleUrAiS. - Vis De Telle SoRte Que lOrsQue Tu mOurrAs, tOuS PleurErOnt Et Tu sErAs HeUreUx°//
Nenuphar
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: terre d allah
Messages: 206



Voir le profil
« Répondre #2 le: Avril 25, 2009, 23:57:58 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

chères soeurs
il n y a personne pour l instant au paradis ni en enfer les deux se préparent comme il est dit dans un hadith
les gens sont dans le barzak lieu intemporel d attente avant le jugement sauf les moujahidines et les prophètes
les gens ont vu leur place en enfer ou au paradis dans la tombe comme il est dit dans un hadith
« Dernière édition: Mars 31, 2010, 17:39:00 par muslima-de-coeur » Journalisée
Abdoul Mouhaymine
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 29
Localisation: Marseille
Messages: 1314


Voir le profil
« Répondre #3 le: Avril 26, 2009, 04:53:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

chères soeurs
il n y a personne pour l instant au paradis ni en enfer les deux se préparent comme il est dit dans un hadith
les gens sont dans le barzak lieu intemporel d attente avant le jugement sauf les moujahidines et les prophètes
les gens ont vu leur place en enfer ou au paradis dans la tombe comme il est dit dans un hadith

 baraka ma soeur  Smiley pourrait tu nous donner les hadiths dont tu parle  Wink

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 31, 2010, 17:39:15 par muslima-de-coeur » Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #4 le: Avril 26, 2009, 07:52:28 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum
Que le sens d’al-Barzakh
Que signifie al-Bazakh ? J’espère que vous m’en donnerez une explication exhaustive.. Je voudrais connaître également les types de châtiment opposés aux péchés ?


Louange à Allah

Al-Barzakh désigne le temps qui sépare la mort d’une personne et sa résurrection au jour de la Résurrection… Celui qui meurt musulman obéissant sera bien traité, et celui qui meurt mécréant et désobéissant sera châtié. A ce propos, le Très Haut dit : «le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l' Heure arrivera (il sera dit): "Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment". » (Coran, 40 :46 ).

Les châtiments varient selon les péchés commis. Un hadith cité par al-Boukhari explique les châtiments infligés pendant le barzakh à certains auteurs de péchés majeurs…

D’après Samoura Ibn Djundoub (P.A.a), le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) disait souvent à ses compagnons : « Y-a-t-il parmi vous quelqu’un qui aurait fait un rêve ? » - Celui qui en avait fait lui racontait ce qu’il pouvait lui raconter.

Un matin, il dit : « Deux personnes se sont présentées à moi hier (en rêve) et m’ont invité à me lever et à les suivre. Je suis parti avec elles. Ensuite nous avons découvert un homme couché alors qu’un autre se tenait à ses côtés une grosse pierre à la main. Et puis, subitement, il lui a asséné un coup à la tête. Celle-ci a éclaté et la pierre s’est transformée en morceau et les différents fragments ont roulé  çà et là. L’homme poursuivait les fragments et chaque foi qu’il en saisissait un, la tête fracturée reprenait sa forme normale  et l’homme la frappait de nouveau avec un fragment… Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : « Je leur ai dit : « Gloire à Allah ! Qui sont ces deux hommes ? » Ils m’ont dit : « Avance ».

Nous avons tous avancé jusqu’au moment où nous sommes arrivés auprès d’un homme couché sur le dos alors qu’un autre homme se tenait auprès de lui un crochet en fer à la main. Subitement, il a tranché son visage en deux morceaux ; il le découpait  du coin de la bouche à la nuque, du nez (narines) à la nuque et des yeux à la nuque » - Abou Radja, le rapporteur a utilisé le terme yashouqqa. Et puis il le retournait et faisait de l’autre côté ce qu’il a fait du premier. Mais dès qu’il terminait un côté, celui-ci reprenait sa forme normal puis il reprenait l’opération comme au départ. J’ai dit alors : « Gloire à Allah ! Qui sont ces deux personnes ? – Ils m’ont dit : avance.

Nous avons avancé jusqu’au moment où nous sommes arrivés auprès de quelque chose qui ressemble à un four.  – Il semble que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit que des voies confuses s’en dégageaient. Nous y avons jeté un regard et découvert qu’il y a avait des hommes et des femmes nues au-dessous desquels des flammes jaillissaient. Quand les flammes les atteignaient , ils criaient . Je leur ai dit : « qui sont ces gens-là ? » Ils m’ont dit : « avance ».

Nous avons avancé jusqu’au moment où nous sommes arrivés aux bords d’une rivière – je crois qu’il a dit : rouge comme du sang. A notre surprise, nous avons découvert qu’un homme y nageait tandis qu’un autre sur la rive avait ramassé beaucoup de pierres. Le nageur continuait à nager et l’autre qui avait ramassé des pierres venait vers lui et le nageur lui ouvrait sa bouche et l’autre y introduisait des pierres. Je leur ai dit : « Qui sont ces gens-là ? ». Ils m’ont dit : « avance ».

Nous avons avancé jusqu’au moment où nous sommes arrivés auprès d’un homme d’une apparence si désagréable qu’on a rarement vu quelqu’un comme lui. Il y avait auprès de lui un feu qu’il alimentait et tournait autour de lui. Je leur ai dit : « qu’est-ce que c’est ? ». Ils m’ont dit : « avance ».

Nous avons avancé jusqu’au moment où nous sommes arrivés dans un jardin florissant qui comportait toutes les couleurs du printemps. Près du jardin, se tenait un homme longiligne au point que sa tête se perdait dans le ciel. A côté de l’homme il y avait le plus important regroupement d’enfants que j’avais jamais vu. Je leur ai dit : « qui sont ces gens-là ? » Ils m’ont dit : « avance ».

 Nous avons avancé jusqu’au moment où nous sommes arrivés à un jardin dont je n’avais vu un de plus grand ni de plus beau. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : « Ils m’ont dit : « entre »  nous y sommes entrés et avons débouché sur une cité bâtie avec des briques en or et d’autres en argent. Nous nous sommes dirigés vers la porte de la cité pour qu’ elle nous soit ouverte. Ce qui a été fait. Nous y sommes restés et des hommes à moitié d’une beauté que vous n’avez jamais vue et à moitié d’une laideur que vous n’avez jamais vue sont venus à notre rencontre. Il (le Prophète) poursuit : « Ils leur ont dit : « allez vous jeter dans la rivière que voilà. A cet instant, une rivière d’une blancheur pure fait son apparition. Ils sont allés s’y jeter. Et puis ils sont revenus vers nous débarrassés de la laideur susmentionnée et devenus les plus beaux. Il poursuit : ils m’ont dit : ceci est le paradis Eden et voici votre place. Il (le Prophète)  dit :  j’ai levé le regard vers le haut et découvert à ma grande surprise une maison blanche. Il dit : « Je leur ai dit : « Puisse Allah vous bénir ! Laissez moi l’occuper » Ils ont dit : « Tu n’y entres pas maintenant ». Il dit : « Je leur ai dit : « J’ai vu depuis hier des choses étonnantes ». Qu’est-ce que c’est ?-  Ils ont dit : « Nous allons vous en informer :

Quant au premier que tu as découvert alors qu’on lui écrasait la tête avec des pierres, il s’agit de l’homme qui apprend le Coran mais le rejette (pratiquement) et s’endort de façon à rater les prières prescrites. Quant à l’homme que vous avez vu découpé en des tranches allant de sa nuque à ses narines et de ses yeux à sa nuque, il s’agit de l’homme qui quitte sa maison le matin et se livre à des mensonges diffusés en toutes directions. Quant aux hommes et femmes nus que vous avez vus dans l’édifice en forme de four, ils sont les adultères et les adultérines – Quant à l’homme que vous avez vu nager dans la rivière et recevoir des pierres à la bouche, il est celui qui se nourrit de l’usure. Quant à l’homme à l’apparence désagréable qui alimentait le feu et tournait autour de lui, il est Malick, le gardien de la Géhenne. Quant à l’homme longiligne qui se trouvait dans le jardin, c’est Ibrahim (psl). Quant aux enfants qui se trouvaient à ses côtés, ils représentaient tout être humain mort en conservant la nature pure dont Allah l’a dotée. »

Il (le narrateur) dit : certains musulmans ont dit alors : « ô Messager d’Allah ! et les enfants des idolâtres ! – Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dit alors : « Et les enfants des idolâtres ! » Quant aux gens à moitié beaux et à moitié laids, ils représentent ceux qui ont mélangé de bonnes et de mauvaises œuvres. Allah leur a pardonné (rapporté par al-Boukhari, sous le numéro 6525).



Shaykh Waleed al-Firyaan.Islam qa



Question

Je suis un jeune musulman de 25 ans, pratiquant la prière quotidienne et je me conforme autant que possible aux prescriptions Divines. J'ai deux questions à vous poser :

1/ Je souffre du bégaiement (difficulté de parler correctement) et ma vie est difficile à cause des railleries et des insultes des autres personnes. Y a-t-il un remède dans notre religion permettant la guérison de cette maladie qui pourrit ma vie ?

2/ Depuis la mort de mon meilleur ami (il y a un an), la pensée de la mort ne cesse de me tourmenter. A vrai dire, j'ai peur de la mort. Ma question concerne la vie après la mort. Pourrons-nous revoir nos amis quand nous serons morts ? Et que pouvez-vous me dire à propos du Barzakh ? Si nous sommes des gens de bien, serons-nous dans un vrai Paradis (comme celui de la vie de l'Au-delà)?

Réponse


Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

Concernant  la question du frère qui demande si l'on peut rencontrer ses amis après la mort, nous dirons que les âmes des croyants se rencontrent après la mort dans la vie du Barzakh,  monde intermédiaire  entre la vie terrestre et l’au-delà,  et se reconnaissent en général, mais cela n'a pas lieu de la même manière que dans notre vie terrestre.

 

Les lois régissant le Barzakh  diffèrent de celles régissant ce monde ici-bas. Par ailleurs ces lois là rentrent dans le domaine de l'Invisible dont nul, à part Allah ne connaît la vérité.  

 

Nous implorons  Allah, Exalté soit-Il, qu'Il vous réunisse ensemble dans Sa miséricorde avec les musulmans et les croyants.

 

Quant à la vie du Barzakh, il s'agit là de la période qui est entre la mort et la résurrection. Chaque être humain, qu'il soit musulman ou mécréant, vertueux ou corrompu, passe par cette période; c'est une vie différente de celle de ce monde ici-bas.

L'âme s'attache pendant cette période au corps, même si cette âme quitte ce corps pour un certain temps, elle y revient dans un autre temps comme par exemple le temps où les deux anges lui posent des questions et lors du moment des supplices et des délices.

Nul en dehors d'Allah,  Exalté soit-Il, ne connaît la vérité de cette vie car elle est rattachée à l'Invisible.

 

Si l'homme est un serviteur vertueux, il vivra dans les délices de la vie du Barzakh ; la preuve en est que le Prophète, , nous a informés dans un Hadith que le serviteur croyant  goûtera dans sa tombe aux délices du Paradis et une porte menant au Paradis lui sera ouverte. Les portes lui seront grandes ouvertes et sa vue pourra s'étendre jusqu'à des horizons lointains [rapporté par Abou Dawoud].

 

Si l'homme ne ressuscitait pas, la mort serait une fin en soi pour tout être humain. Or, la peur du musulman devrait lui servir de motif pour oeuvrer dans le sens de la piété et s'éloigner des désobéissances et péchés, pour conquérir  la rétribution d'Allah le Jour du Jugement.

 

Et Allah sait mieux.Islamweb

« Dernière édition: Mars 31, 2010, 17:45:09 par muslima-de-coeur » Journalisée
abla
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: PARIS
Messages: 56



Voir le profil
« Répondre #5 le: Avril 26, 2009, 13:07:44 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 Baraka Allahou Fik  :baraka3ya  Rire Mouslim ibn el quaim
 Baraka Allahou Fik
« Dernière édition: Mars 31, 2010, 17:41:20 par muslima-de-coeur » Journalisée

bismi allahi arrahmani arrahym:
"wa idha sa'alaka ibadi 'ani, fa'ini oujibi da'awata adda'i idha da'ani"
sadaka allahou al adhim
princessemarseillaise
Invité
« Répondre #6 le: Juillet 11, 2009, 13:33:47 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum,

Concernant le fait qu'il n'ya aucune personne au Paradis et en Enfer, les gens sont dans le Barzak.

Pourrais tu nous en rapporté la preuve de ce que tu avance et donnée plus d'explications sur ces informations fournis comme le Barzak???

Afin de ne pas induire nos soeur et nos freres en erreure il bon de rappellé à tous les menbres de rapporté la source du sujet en question.

 baraka de me repondre ou d'y postée la source sur le fil en question.
« Dernière édition: Mars 31, 2010, 17:45:43 par muslima-de-coeur » Journalisée
Secrecy
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: Lyon
Messages: 185


Аллах поможет мне, Прости мне мои грехи... (:


Voir le profil
« Répondre #7 le: Juillet 11, 2009, 13:44:55 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

J'ai du mal à comprendre tout ça...! Undecided Et qu'est ce que le Barzak? Embarrassed
« Dernière édition: Mars 31, 2010, 17:46:01 par muslima-de-coeur » Journalisée

"Ceux qui ne croient pas, qui détournent les autres de la Voie de Dieu, puis meurent en état d'impieté, jamais le Seigneur ne leur accordera Son pardon." S47 V34.
Fights
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 24
Localisation: Montreuil
Messages: 68



Voir le profil
« Répondre #8 le: Juillet 02, 2010, 15:10:47 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh à tous ,je fais ressortir ce Topic  InchAllah


Mais n'y a t'il pas les "Hourris" au Paradis ? On m'avais dit que si...
Journalisée

D'après Abu Harayrah , le Prophète  a dit : Dieu (puissant et sublime) a dit :

-L'orgueil est mon manteau et la grandeur mon habit, et celui qui Me
concurrence dans l'un de ces domaines, Je le jetterai en Enfer.
muslimaFranceIslam
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: R.Paris.
Messages: 98



Voir le profil
« Répondre #9 le: Juillet 25, 2010, 14:03:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
Le Barzakh est une barriere qui est derriere nous à notre mort jusqu'à notre ressurection de sorte que l'on ne puisse retourner faire le bien là ou on faisait du mal.C'est donc le monde intermediaire entre notre mort et le jour de la Ressurection.

“Derrière eux (après la mort), il y a une barrière (barzakh) jusqu’au Jour où ils seront ressuscités” (Sourate el-Mu’minûn : 23/100.)

l’Imam es-Sâdiq (as) dit : “...Car par Allah je crains pour vous le Barzakh !” On lui demanda alors : “Et qu’est-ce que le Barzakh ?” Il répondit : “C’est la tombe depuis la mort jusqu’au Jour de la Résurrection” (“Safînat el-Bihâr” : 1/71)

le Prophète (saws) dit aussi : “Quand l’un d’entre vous fait l’aumône au nom d’un mort, un Ange porte cette aumône sur un plateau de lumière dont les rayons s’étendent jusqu’au ciel, et il s’arrête au bord de la tombe en criant à tue-tête : “Que la paix soit sur vous, ô habitants des tombes. C’est le cadeau de vos parents pour vous”. Le mort le reçoit alors et le met dans sa tombe, laquelle s’élargit tout de suite”. Le Prophète (saws) d’ajouter :“Sachez que quiconque offre une aumône au nom d’un mort, obtiendra d’Allah une récompense spirituelle aussi grande que la montagne d’Uhud, et le Jour de la Résurrection, il sera sous l’ombre du Trône d’Allah, à un moment où il n’y aura pas d’autre ombre. L’aumône sauve aussi bien les morts que les vivants“ (“Jami‘ el-Akhbâr”, p. 197.)

Wa lâhou a3lam

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle