Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Peut-on toucher le coran en version traduite sans avoir ses ablutions?  (Lu 50040 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
sou@d
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 22



Voir le profil
« le: Mars 20, 2009, 19:54:33 »
Share   Modifier le messageModifier


salam aleykoum

SVP j'aimerais savoir si on pouvait lire ds un coran traduit en étant sans ablutions ?
car je veux prêter mon coran en version française à une copine française non musulmane ?!

jazakoum ALLAH kheir


« Dernière édition: Juin 03, 2009, 17:09:09 par Nouriya » Journalisée
said2009
Invité
« Répondre #1 le: Mars 21, 2009, 09:06:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 Baraka Allahou Fik  mon frere Abdellah pour cette precision qu'Allah  InchAllah te garde.

mon frere mohamed-yassine tu a donner ton avis  Baraka Allahou Fik ton message ne me derrange pas du tout au contraire c'est une bonne choses que de repondre a un frere.


mais en ajoutant une source a ta reponse sa confirmer ce que tu avance et le message devient plus claire pour le frere ou la soeur, mais mon frere on aucun je me permetrais de penser que ton message derrange.  Baraka Allahou Fik



voici mon frere la source:

Serait-il permis de toucher le Qour'aane en état d'impureté rituelle ?

Question: Puis-je toucher le Qour'aane en état d'impureté rituelle ? J'ai toujours entendu dire que cela était interdit… Mais, récemment, quelqu'un m'a appris que je me trompais, et qu'il était tout à fait permis de toucher le Qour'aane sans les ablutions, et même, sans le ghousl -bain rituel… Qu'en est-il réellement ?

Réponse: Voici la position des savants musulmans en ce qui concerne le toucher du moushaf -exemplaire écrit du Qour'aane- en état d’impureté rituelle.

Toucher le Qour’aane en état d’impureté majeure – djanâbah :

Selon l’avis de la quasi-totalité des illustres savants et "Moudjtahidines" (parmi lesquels l'Imâm Abou Hanifah , Mâlik , Châféï , Ahmad Ibné Hambal  Radhi Allah 'Anhou ....) des premiers siècles de l'Islam, mais aussi selon l'ensemble des oulémas des écoles de jurisprudence les plus connues et la plus grande partie des juristes musulmans contemporains (parmi lesquels on pourrait citer Cheikh Wahbah Zouheïli, Dr Abdoul Karîm Zeïdân, Cheikh Taqi Ousmâni, Cheikh Bin Bâz , Cheikh Outheïmin  Radhi Allah 'Anhou …), il est obligatoire à celui qui se trouve en état d'impureté majeure de se purifier en faisant le ghousl avant de pouvoir toucher le Qour'aane.
 
Selon Ibnou Hazm  Radhi Allah 'Anhou . et les savants dhâhérites, il est permis de toucher le Qour'aane en état d’impureté majeure.

Toucher le Qour’aane en état d’impureté mineure – hadath asghar :

Selon de nombreux Compagnons, dont Aliy Ibn Tâlib , Abdoullâh Ibn Mas'oûd , Sa'd Ibn Abi Waqqâs , Abdoullâh Ibn Oumar , Saïd Ibn Zayd , Salmân Al Fârisiy  Radhi Allah 'Anha (aucun avis opposé à celui-ci ne serait d'ailleurs rapporté des Compagnons  Radhi Allah 'Anhou .

comme l'affirme Cheikh Ahmad Nadjîb dans une de ses Fatâwa – Fatwa N°2799, publiée sur le site internet "Nidâ oul Imân"), mais aussi selon la plupart des Tâbéïnes  Radhi Allah 'Anhou . , parmi lesquels Atâ Ibn Abi Rabah , Ibn Chihâb Az zouhri , Hassan Al Basri , Tâoûs  Radhi Allah 'Anha , les sept juristes de Médine –al fouqahâ ous sab’ah-, Ibrâhim An Nakhaï Radhi Allah 'Anhou , les quatre Imâms bien connus, ainsi que la grande majorité des savants contemporains, il n’est pas permis non plus à celui qui est en état d’impureté mineure de toucher le Qour'aane avant de faire les ablutions. Cet avis largement majoritaire a été qualifié comme étant celui qui est correct par Ibn Taymiyah r.a. (Madjmoû oul Fatâwa Volume 21 / Page 288)


Selon l’avis de certains Tâbéines, des savants dhâhérites et de certains savants salafis contemporains (parmi lesquels Cheikh Albâbi  Radhi Allah 'Anhou ), il est permis au mouhdith -personne qui se trouve en état d'impureté mineure- de toucher le Qour'aane.

Dans les deux cas, l'avis largement majoritaire repose essentiellement sur une lettre que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait fait rédiger pour le Compagnon Amr ibn Hazm (radhia Allâhou anhou) lorsqu'il l'avait envoyé vers le Yémen, dans laquelle il était notamment indiqué ceci:

لا يمس القرآن إلا طاهر
المعجم الكبير
"Ne touche le Qour'aane que le pur."

(Al Mouwatta, Tabrâniy, Nasaï)

Par rapport à ce Hadith, il y a principalement deux réserves qui sont émises de la part des savants

ne partageant pas l'avis majoritaire:

1.   Ce Hadith ne serait pas authentique.
2.   Au cas où il le serait, le terme "tâhir" qui y est mentionné désigne le musulman (qui est "pur" par ses croyances) et non pas la personne qui a fait le woudhoû ou le ghousl.


Par rapport à ces objections, voici ce qui peut être apporté en guise de réponse:

Concernant l'authenticité de cette Tradition:[/
color]


S'il est exact que les spécialistes de la science des Hadiths ont émis des critiques sur les différentes chaînes de transmissions par l'intermédiaire desquelles cette Tradition a été rapportée, il n'en reste pas moins cependant qu'il a pu être utilisé comme argument pour au moins quatre raisons:
1- La multiplicité des voies relatant ce Hadith suffit pour renforcer son authenticité et lui rendre apte à être employé comme "Dalîl" (argument).


2- Le fait que des "Imâms Moujtahidînes" (tels que l'Imâm Ahmad Ibné Hambal r.a. (Voir "Al Moughniy" de Ibné Qoudâmah r.a.), entre autres) l'aient utilisé dans leur argumentation constitue une preuve que pour eux ce Hadith était suffisamment fiable.

3- Selon Ibné Abdil Barr r.a., ce Hadith a valeur de "Tawâtour" (c'est à dire de "Hadith Notoire"), en raison de son acceptation par l'ensemble des gens. Ya'qoûb Ibné Soufyân r.a. dit pour sa part: "Je ne connais pas de lettre qui soit plus authentique que celle-ci. En effet, les Compagnons (radhia Allâhou anhoum) et les Tâbéines s'y référaient et délaissaient leur opinion." Hâkim r.a. relate: "Zouhri r.a. et Oumar Ibné Abdil Azîz r.a. ont témoigné de l'authenticité de cette lettre." (Réf: "Nayl oul Awtâr"). Et il est évident qu'un tel Hadith présente toutes les aptitudes pour être utilisé comme argument.


4- La pratique rapportée de bon nombre de Compagnons Radhi Allah 'Anha est conforme à l’énoncé de ce Hadith. Et les savants affirment que, lorsqu'un Hadith est qualifié de "faible" mais qu'il est confirmé par la pratique des Compagnons  ou des Tâbéine Radhi Allah 'Anhou ., malgré sa faiblesse, il peut être utilisé dans l'argumentation. Par exemple, le Hadith qui dit "Lâ wasiyata liwârithin" (Pas de legs en faveur d'un héritier légitime) est unanimement reconnu comme étant "Dhaïf". Pourtant, son contenu est confirmé par la pratique des musulmans de la première générations: Les juristes musulmans l'ont donc unanimement validé pour leur argumentation... (Voir à ce sujet les écrits de Moufti Taqi Outhmâni dans son introduction au "Dars Tirmidhi", avec la référence aux propos de Abou Bakr Al Djassâs  Radhi Allah 'Anhou )

Concernant son sens:

Même si le mot "pur" qui est employé dans le Hadith peut être compris dans le sens de la pureté rituelle (avoir ses ablutions) ou celui de la pureté spirituelle (avoir la foi)-auquel cas ce Hadith signifierait qu'une personne, à partir du moment où elle est musulmane, peut toucher le Qour'aane, même si elle est rituellement impure-, il n'en reste pas moins que la grande majorité des "Moudjtahidines" et des savants l'ont pris dans le premier sens. Cette presqu'unanimité qui s'est dégagée suffit, là encore, pour permettre l'argumentation à partir de ce Hadith.

On pourrait également souligner que, souvent, les versets 77 à 79 de la Sourate 56 ("C’est certainement un Coran noble dans un Livre bien gardé que seuls les purifiés touchent."), sont présentés comme arguments pour soutenir l'avis majoritaire sus-citée. Par rapport à cet argumentaire, il convient de préciser que l'interprétation la plus juste concernant ce passage coranique, c'est qu'il y est question de la "Table Gardée" (al lawh oul mah'foûdh), que seuls les anges purifiés peuvent toucher… Néanmoins, l'interprétation qui a été adoptée par un certain nombre de juristes, à savoir que le terme "purifés", ici, désigne également, par extension, celui qui est en état de pureté rituelle (c'est ce qui les a donc permis de déduire que celui ou celle qui est impur ne peut toucher le Qour'âne) reste quand même tout à fait valide si on considère la Tradition rapportée par Dâr Qoutni . et Al Athram  Radhi Allah 'Anhou qui relate qu'une fois, des Tâbéines  Radhi Allah 'Anhou . étaient en compagnie de Salmân  Radhi Allah 'Anhou   

A un moment, celui-ci s'éloigna pour faire ses besoins. Par la suite, quand il revint, ils voulurent le questionner au sujet de certains versets du Qour'âne. Salmân (radhia Allâhou anhou) leur fit remarquer qu'il ne touchait pas le Qour'âne (tant qu'il n'aurait pas fait ses ablutions). Ensuite, comme pour justifier son refus, il récita le passage dont il est question ici: "Lâ Yamassouhou illal moutahharoûn" ("…seuls les purifiés touchent…"). Cela indique que Salmân (radhia Allâhou anhou) attribuait à ce verset une portée large, au point de ne pas le limiter aux anges et à la Table Gardée, mais de l'appliquer également dans le rapport entre les hommes et le "Moushaf"…

D'ailleurs, Ibné Taymiyah r.a., dans son "Charh oul Oumdah", ne rejette pas complètement le fait que l'on puisse déduire de ce verset l'interdiction pour les personnes se trouvant en état d'impureté rituelle de toucher le Qour'âne. Il évoque ainsi deux éléments très intéressants:

1.Le Qour'âne dont nous disposons est le même que celui qui se trouve dans la Table Gardée ("Al Lawhoul Mahfoûdh"). L'endroit où il se trouve ne change donc en rien son contenu. Quand le statut du Livre qui se trouve au Ciel est qu'il ne peut être touché que par les êtres purifiés, cela implique forcément que la même règle s'appliquera pour le Livre qui se trouve sur terre, car tous deux partagent le même caractère sacré. (On retrouve d'ailleurs chez Ibné Kathir r.a. une explication similaire sur ce point: Voir Tafsir Ibné Kathir - Volume 4 / Page 123) (Cette indication d'Ibné Taymiyah r.a. permet peut être de répondre à la question du pourquoi de cette interdiction: Cela est justifié par le caractère sacré du Qour'âne.)

2.Il est possible que le terme "Kitâb" (livre, recueil), employé dans le verset en arabe "fî kitâbim maknoûn" ("dans un Livre bien gardé"), soit un "ism djins", un terme générique. Ainsi, il engloberait tout exemplaire écrit ("Kitâb") contenant le Qour'âne, que celui-ci se trouve au ciel ou sur terre; et l'indication contenue dans le verset s'applique donc à tout "Kitâb" contenant le Qour'âne. D'ailleurs, au tout début de la Sourate "Al Bayyinah", Allah qualifie les feuillets du Qour'âne se trouvant auprès du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) de "feuilles purifiées": "Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu'à ce que leur vienne la Preuve évidente : un Messager, de la part d'Allah, qui leur récite des feuilles purifiées, dans lesquelles se trouvent des prescriptions d'une rectitude parfaite."

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !



source: http://www.muslimfr.com/modules.php?name=News&file=article&sid=316


 Salam Alaykoum
Journalisée
Abdellah
l'age n'est pas un signe de vieillesse il est signe de sagesse et la sagesse est un cadeau plein de jeunesse
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 52
Localisation: france
Messages: 1189


marié et trois magnifiques enfants


Voir le profil
« Répondre #2 le: Mars 22, 2009, 00:11:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 
Salam Alaykoum

Mon cher frère Said

Je suis d'accord avec les avis que tu as rapporter  Baraka Allahou Fik mais je tiens a présciser que ces avis sont valable que pour le texte originale en langue arabe

Ces avis ne concernent pas les traductions sauf erreur de ma part

Nous devons bien admettre qu'il y a une différence entre le texte divin et le texte d'éssai d'interprétation de la parole divine de la part des hommes

L'interprétation du coran en différente langue restera toujours une oeuvre humaine et nous ne pouvons pas sacraliser ce qui provient de l'etre humain

Maintenant si l'exemplaire du coran contient le texte en arabe et en français ,il faut pour s'en approcher se purifier conformement aux avis émis par les savants du fait de la présence du texte oiginal

Je ne vois pas pourquoi ,pour une interprétation du coran sans la présence du texte arabe ,la personne devrait se purifier ?

La langue française n'est pas la langue arabe comme la parole de Dieu n'est pas la parole des humains

D'ailleurs il y a un adage qui dit :traduire c'est trahir ........Jamais la langue française ,anglaise ou autre ne pourra restituer tout les sens contenu dans les termes de la langue arabe

Se purifier avant d'aborder le coran dans son texte original est a mon sens respecter l'origine sacré de la révélation ,respect de Dieu et respect devant les injonctions divines

Ce statut ne peut pas etre accorder ,de mon point de vue ,a l'interprétation qu'on fait les hommes de la parole divine

Allahou Allam 

 Salam Alaykoum
Journalisée

yener
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: France
Messages: 144



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 22, 2009, 07:50:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Je pense quand dans toute situation ou contexte il y a une adabtation à appliqué selon le Coran et la Sunna du Prophète  Salla-llah allahi wa salam afin d'être bon et juste.  Dieu dit dns sourate N°= 28 "Al Qasas" (Le récit) 37. Et Moïse dit : "Mon Seigneur connaît mieux qui est venu de Sa part avec la guidée, et à qui appartiendra la Demeure finale. Vraiment, les injustes ne réussiront pas".

Je pense que dans ce ontexte  on devris pas forcément perdre du temps à cherché des argument finalement pour ne pas faire ses ablution pour lire le coran en français !    Dieu a révélé le coran en langue arabe et celui qui ne lit pas l'arabe doit l'apprendre inchalah pourêtre alaise avec la compréhension du coran : alors qu'il se mette alaise pour la façon de le tenir de le lire de le Toucher.  On ai sûr qu'il n'y pas de mal à faire ses ablutions :


Le Prophète (saw) nous fait comprendre à travers ses paroles que l'ablution ne doit pas être considérée comme une toilette ordinaire. Elle doit nous interpeller sur son caractère spirituel élevé. Elle est en elle-même une préparation à la prière et moyen de purification et de pardon des petits péchés. Ce qui va suivre est une série de quelques hadiths qu'il nous est impératif de connaître.

Selon Abou Malek Al Ashari (raa), le Messager d'Allah (saw) a dit "La purification rituelle représente la moitié de la foi". Rapporté par l'Imam Moslim.
Abou Horaira (raa) raconte que le Messager d'Allah (saw) a dit "Quand vous vous habillez et quand vous faites vos ablutions, commencez toujours par les membres droits" Rapporté par Abou Daoud et Tirmidhi
Al Moughira Ibnou Shôba (raa) rapporte :"J'ai accompagné une certaine nuit le Messager d'Allah (saw) dans l'une de ses promenades. Il me dit "As tu avec toi un peu d'eau ?" Je dis "Oui". Il descendit de sa monture, marcha un peu jusqu'à se perdre dans l'obscurité de la nuit (pour faire ses besoins) puis revint. Je lui versai au fur et à mesure de l'eau pour ses ablutions. Il se lava le visage alors qu'il portait un manteau de laine. Ne pouvant en sortir ses deux bras, il les fit passer par en bas. Il se lava les bras et passa ses mains mouillées sur sa tête. Je me baissais ensuite pour lui ôter ses chaussures. Il dit "Laisse les car je me suis bien lavé les pieds avant de les y mettre. Il se contenta donc de passer ses mains mouillées sur ses chaussures". Hadith Authentique reconnu à l'Unanimité.
Abou Houraira (raa) a dit "J'ai entendu le Messager d'Allah (saw) dire :"Les gens de ma communauté seront appelés le Jour de la résurrection tandis que leurs visages et leurs membres seront blancs sous l'effet des ablutions. Celui d'entre vous qui peut étendre la blancheur de son visage qu'il le fasse". Hadith Authentique reconnu à l'Unanimité.
Selon Abou Houraira (raa), le Messager d'Allah (saw) a dit "Quand le Musulman (ou le Croyant) fait ses ablutions et qu'il se lave le visage, il sort avec l'eau toutes les fautes qu'il a commises en regardant avec ses yeux (des choses interdites). Quand il se lave les mains, il sort de ses mains avec l'eau toutes les fautes qu'il a commises en frappant (les autres) avec ses mains. Quand il se lave les pieds, il sort avec l'eau toutes les fautes qu'il a commises en marchant avec ses pieds (vers des endroits illicites). Tant est si bien qu'il sort complètement purifié de ses péchés." Hadith rapporté par l'Imam Moslim
Selon Omar Ibnoul Khattab (raa), le Messager d'Allah (saw) a dit "Toutes les fois que l'un de vous fait ses ablutions avec le plus grand soin, puis dit "J'atteste qu'il n'est de Dieu que Dieu, n'ayant aucun associé et j'atteste que Mohamed est son Serviteur et son Messager", aussitôt les huits portes du Paradis lui sont ouvertes et il y entre par celle qu'il veut". Hadith rapporté par l'Imam Moslim



Donc  avoir ses ablutions est une sécurité et une sagesse quant à la future lécture du Coran en langue arabes. 
Réfléchisson plutot vers le haut   car dieu est pur et aime les purifiés  (avec ou sans Coran)   

Selem (paix)
Journalisée

Salam (paix)
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mars 22, 2009, 07:50:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Nous devons bien admettre qu'il y a une différence entre le texte divin et le texte d'éssai d'interprétation de la parole divine de la part des hommes

L'interprétation du coran en différente langue restera toujours une oeuvre humaine et nous ne pouvons pas sacraliser ce qui provient de l'etre humain
Allahou Allam 

 Salam Alaykoum

C'est une très bonne chose que vous venez de dire.Qu'une traduction du Coran n'est pas le Coran,qu'une pourrait souffrir de lacune et d'erreur.


Question:

Je suis une chrétienne très intéressée à l’Islam. Je suis en train de lire une traduction du Coran dans ma langue et je sais que la femme en règles n’est pas autorisée à toucher le Coran. Mais ceci ne s’applique pas à la traduction car elle n’est pas assimilable à l’original arabe puisqu’elle n’est pas la parole d’Allah... Est-ce que l’interdiction faite à la femme en règles de toucher au Coran s’étend à sa traduction ?

Louange à Allah

Vous avez parfaitement raison et votre déduction est pertinente ; la traduction n’est pas assimilable au Coran, car elle n’en est qu’une interprétation. C’est pourquoi il est permis à la femme en période menstruelle de l’utiliser. Votre fine analyse est le fruit d’un esprit éclairé et d’une excellente capacité de réflexion. Ce qui nous donne le sentiment que vous allez bientôt vous convertir à l’Islam. Puisse Allah vous assister à faire du bien.
Commentaire : Cette question a été publiée le 13 octobre 1998. Par la suite, nous avons reçu le 2 février 1999 le message suivant :

Assalamou alaykoum,

« Il y a quelque temps, je vous ai envoyé les questions 3100 et 3313. Il me plaît de vous dire que je me suis convertie à l’Islam récemment. Alhamdou lillah. Je voulais en partager la nouvelle avec vous et vous remercier d’avoir répondu à mes questions. Puisse Allah vous récompenser. Salutations sincères...
Nous félicitons notre chère soeur pour ce grand bienfait. Allah soit loué au début et à la fin. Le bienfait, la grâce et la belle louange Lui reviennent.

Islam Q&A

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Disposition relative à la traduction du Coran et à son contact physique avec un mécréant
Peut-on traduire le Coran en français par exemple et le faire lire par les mécréants alors qu’Allah le Très Haut dit : « Et c' est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé que seuls les purifiés touchent; » (Coran, 56 : 77-79) et donner à l’ouvrage le titre de : « C' est à Allah qu' appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah embrasse toute chose (de Sa science et de Sa puissance). Et ils te consultent à propos de ce qui a été décrété au sujet des femmes. Dis: "Allah vous donne Son décret là-dessus..» (Coran, 4 :126-127) ?

Louange à Allah


Il n’est pas possible de donner du Coran une traduction aussi précise que le texte arabe.

De même la noblesse de son style, la beauté de son agencement, la rigueur de sa composition, son inimitabilité, la réalisation de tous ses objectifs notamment l’utilité de ses dispositions, de ses règles, l’exposition claire des leçons et sens originels et secondaires entre autres caractéristiques résultant de sa parfaite éloquence, tout cela est inégalable. Quiconque tente (de l’égaler en cela) est comme celui qui tente de monter au ciel sans équipement ni échelle tente de voler sans ailles ni outils.


L’uléma peut exprimer dans la mesure du possible ce qu’il a compris du sens du Coran dans une autre langue afin d’expliquer aux utilisateurs de la langue ce que sa pensée lui a permis de saisir en fait de guidance contenu dans le Coran, les dispositions qu’il en a déduites, les leçons et les sermons qu’il y a décelées. Mais l’explication que l’on fait dans une langue autre que l’arabe ne peut pas être considéré comme du Coran ; elle ne peut pas s’y substituer dans tous les domaines. C’est plutôt l’équivalent du commentaire du Coran, en arabe, en ceci que les deux rapprochent le sens et aident à le méditer et à en tirer des leçons et des dispositions légales. Mais ce commentaire ne peut pas être appelé Coran. C’est pourquoi il est permis à celui qui est entaché d’une souillure d’utiliser une traduction du sens du Coran, comme il lui est permis de toucher son commentaire en Arabe.

La Commission Permanente.



Est-il permis d’offrir aux infidèles une traduction du Coran accompagnée du texte arabe pour les appeler à l’Islam ?

Louange à Allah

Nous avons soumis la question suivante à son éminence Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) : comment juger l’acte qui consiste à offrir à un infidèle une traduction du Coran contenant le texte arabe dans le même volume ?

Voici sa réponse :

« Puisse Allah vous sauver ! Il est connu chez les ulémas qu’il n’est pas permis de donner à l’infidèle la possibilité de s’emparer du Coran. Mais l’on peut inviter [à l’Islam] l’infidèle animé d’un désir réel de connaître le Coran, sans le lui remettre. » Si vous trouvez une traduction du Coran non accompagnée du texte arabe, vous pouvez l’offrir à un infidèle. Allah le sait mieux.

Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine


Le jugement porté sur la traduction du Saint Coran et sur sa lecture d'après les polythéistes
Numéro de Fatwa : 43 Date : Mardi 8 Rajab 1422 Hâ' Le 25 Septembre 2001 Mîm
 Source de Fatwa : Fatawa du Comité Permanente des recherches scientifiques, de l'Ifta en la Royaume de l'Arabie Saoudite Référence de Fatwa :

 [Question numéro: 2, Fatwa numéro: 160, quatrième volume, page 132]

Questions :


Est-ce qu'on peut traduire le Coran en Français par exemple pour que les polythéistes le lisent, alors qu'Allah -qu'Il soit Loué et Exalté- dit: "Et c'est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé que seuls les purifiés touchent". [Al-Wâqi`a: 77-79] ; alors que sur la page de titre, sont écrits ces versets: "C'est à Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah embrasse toute chose (de Sa science et de Sa puissance). Et ils te consultent à propos de ce qui a été décrété au sujet des femmes. Dis: "Allah vous donne Son décret là-dessus, ... ". [An-Nisâ': 126-127] ?

Réponse :

Que la louange soit exclusivement à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur l'Envoyé d'Allah, sur sa famille et sur ses compagnons..., et ensuite:


Il est absolument impossible de traduire le Coran en rendant précisément ses sens, en imitant son style sublime et ses tournures parfaitement élégantes, en transmettant son caractère inimitable, ses enseignements, ses préceptes et ses sens aussi principaux que secondaires et en copiant son éloquence achevée et sa pureté exemplaire. Quiconque essaie de le faire, est semblable à celui qui tente de s'élever dans les airs sans équipements ni échelle ou celui qui tente de voler sans ailes ni machines.


Cependant, il est permis au savant d'exprimer les sens coraniques qu'il a pu saisir, selon son aptitude et sa capacité, dans une langue étrangère pour communiquer à ceux qui la parlent, les commandements, les admonitions et les préceptes coraniques que son esprit a pu discerner. Pourtant, cette sorte d'interprétation rendue dans une langue autre que l'arabe n'est point considérée comme du Coran et ne peut en aucune sorte être jugée de la même façon. Ce sera plutôt semblable à l'interprétation du Coran faite en arabe afin de rapprocher les sens et d'aider à distinguer les divers enseignements coraniques.

On n'appelle pas "Coran" une telle interprétation.

De là, il est permis à la personne en état d'impureté majeure due au coït ainsi qu'au polythéiste de toucher la traduction des sens du Coran donnée en n'importe quelle langue, excepté l'arabe; comme il leur est permis de toucher les ouvrages exégétiques en langue arabe. Et c'est Allah qui accorde la réussite. Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
Le comité permanent des recherches scientifiques et de la délivrance des fatwas

Membre: `Abd-Allah ibn Qa`ûd
Membre: `Abd-Allah ibn Ghadyân
Vice-président du Comité: `Abd-Ar-Razâq `Afifî
Président: `Abd-Al-`Azîz ibn Bâz

Journalisée
sou@d
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 22



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mars 22, 2009, 19:01:19 »
Share   Modifier le messageModifier





Est-il permis d’offrir aux infidèles une traduction du Coran accompagnée du texte arabe pour les appeler à l’Islam ?

Louange à Allah

Nous avons soumis la question suivante à son éminence Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) : comment juger l’acte qui consiste à offrir à un infidèle une traduction du Coran contenant le texte arabe dans le même volume ?

Voici sa réponse :

« Puisse Allah vous sauver ! Il est connu chez les ulémas qu’il n’est pas permis de donner à l’infidèle la possibilité de s’emparer du Coran. Mais l’on peut inviter [à l’Islam] l’infidèle animé d’un désir réel de connaître le Coran, sans le lui remettre. » Si vous trouvez une traduction du Coran non accompagnée du texte arabe, vous pouvez l’offrir à un infidèle. Allah le sait mieux.

Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine


Le jugement porté sur la traduction du Saint Coran et sur sa lecture d'après les polythéistes
Numéro de Fatwa : 43 Date : Mardi 8 Rajab 1422 Hâ' Le 25 Septembre 2001 Mîm
 Source de Fatwa : Fatawa du Comité Permanente des recherches scientifiques, de l'Ifta en la Royaume de l'Arabie Saoudite Référence de Fatwa :

 [Question numéro: 2, Fatwa numéro: 160, quatrième volume, page 132]

Questions :


Est-ce qu'on peut traduire le Coran en Français par exemple pour que les polythéistes le lisent, alors qu'Allah -qu'Il soit Loué et Exalté- dit: "Et c'est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé que seuls les purifiés touchent". [Al-Wâqi`a: 77-79] ; alors que sur la page de titre, sont écrits ces versets: "C'est à Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah embrasse toute chose (de Sa science et de Sa puissance). Et ils te consultent à propos de ce qui a été décrété au sujet des femmes. Dis: "Allah vous donne Son décret là-dessus, ... ". [An-Nisâ': 126-127] ?

Réponse :

Que la louange soit exclusivement à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur l'Envoyé d'Allah, sur sa famille et sur ses compagnons..., et ensuite:


Il est absolument impossible de traduire le Coran en rendant précisément ses sens, en imitant son style sublime et ses tournures parfaitement élégantes, en transmettant son caractère inimitable, ses enseignements, ses préceptes et ses sens aussi principaux que secondaires et en copiant son éloquence achevée et sa pureté exemplaire. Quiconque essaie de le faire, est semblable à celui qui tente de s'élever dans les airs sans équipements ni échelle ou celui qui tente de voler sans ailes ni machines.


Cependant, il est permis au savant d'exprimer les sens coraniques qu'il a pu saisir, selon son aptitude et sa capacité, dans une langue étrangère pour communiquer à ceux qui la parlent, les commandements, les admonitions et les préceptes coraniques que son esprit a pu discerner. Pourtant, cette sorte d'interprétation rendue dans une langue autre que l'arabe n'est point considérée comme du Coran et ne peut en aucune sorte être jugée de la même façon. Ce sera plutôt semblable à l'interprétation du Coran faite en arabe afin de rapprocher les sens et d'aider à distinguer les divers enseignements coraniques.

On n'appelle pas "Coran" une telle interprétation.

De là, il est permis à la personne en état d'impureté majeure due au coït ainsi qu'au polythéiste de toucher la traduction des sens du Coran donnée en n'importe quelle langue, excepté l'arabe; comme il leur est permis de toucher les ouvrages exégétiques en langue arabe. Et c'est Allah qui accorde la réussite. Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
Le comité permanent des recherches scientifiques et de la délivrance des fatwas

Membre: `Abd-Allah ibn Qa`ûd
Membre: `Abd-Allah ibn Ghadyân
Vice-président du Comité: `Abd-Ar-Razâq `Afifî
Président: `Abd-Al-`Azîz ibn Bâz




salam aleykoum

merci bcp pour ces précisions ça répond exactement à ma question, car effectivement le coran que j'ai acheté est accompagné  de versets arabes.

c'est bien dommage ! je trouve que c'est plus compréhensible et plus "fidéle" avec le texte originale, mais comme je suis pas sûr qu'elle va respecter cette rége qui est de se purifier avant, je vais m'abstenir de lui offrir ce coran, je lui en acheterais un autre inch'ALLAH qu'avec la traduction française
d'ailleurs si vs connaissez de bonnes versions, fiables ...n'hésitez pas à me les conseillez.
barak'ALLAHoufikoum mes fréres et soeurs pour votre participation .

Journalisée
yasmina.z
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: Belgique
Messages: 19


Allah est la Lumière des cieux et de la terre.


Voir le profil
« Répondre #6 le: Mai 31, 2009, 13:45:47 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
D'après ce qui a été cité plus haut, si je veux mettre une citation d'un verset du coran dans un livre qui pourrait être lu pas des non-musulmans, je suppose que je dois le mettre en français uniquement alors...
 Salam Alaykoum
Journalisée

Toutes les sciences, toutes les formes de connaissance se rejoignent quelque part parce qu'il y a un seul esprit connaissant.
René Descartes
oukhti.fi.allah
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Région lyonnaise
Messages: 26



Voir le profil
« Répondre #7 le: Août 22, 2010, 22:47:05 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim

Je sais qu'il ne faut pas toucher le coran avant de faire ses ablutions (petites ou grandes selon les cas), mais qu'en est-il lorsqu'on lit le coran sur internet?

J'ai découvert un site ou on peut lire le coran en tournant les pages (sorte de coran interactif), doit-on faire comme si c'était un coran sous forme de livre et ne pas le lire sans ablutions?

J'espère que vous avez compris ma question

Je vous remercie d'avance

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

كيف أحزن؟؟ و انت ربي
الواحد.. الاحد ..الصمد
Chérinne
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 2272



Voir le profil
« Répondre #8 le: Août 22, 2010, 22:51:06 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Je souhaiterais avoir la Source de ce que tu dit, je te cite :

Citation
Je sais qu'il ne faut pas toucher le coran avant de faire ses ablutions

Barak'Allah ou Fik !

 Salam Alaykoum[/b]
Journalisée

DELIVRE
Invité
« Répondre #9 le: Août 22, 2010, 22:54:30 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Je souhaiterais avoir la Source de ce que tu dit, je te cite :

Citation
Je sais qu'il ne faut pas toucher le coran avant de faire ses ablutions

Barak'Allah ou Fik !



                                              Salam Alaykoum


    Soubhan' Allah  ma chère  Sourire Mouslima  Wink Tannia voici la source,et dans notre Forum  El Hamdoulilah

          


 Salam Alaykoum


ASSALAM ALEYKOUM


Aicha rapporte que le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) lisait le Coran ayant la tete posée sur le genou de Aicha et en position coucher.(Bukhari et Muslim).

A la lecture du Coran il doit savoir ce qu'il lit ou ce qu'il écoute et cela se fait avec humilité.Allah a dit:

"Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions!". (4/82).

Allah a dit:

"Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs coeurs?". (47/24).

Allah a dit: "Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d'Allah)" .(7/204).

D'après amrou Ibn Mourou le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) m'a demandé de lire du Coran.Comment puis-je lire du Coran alors que c'est sur toi qu'il est descendu?.

Le prophète m'a dit:J'aime l'entendre par un autre.Amrou dit:Alors je commençais à lire des versets de Sourate A nissa jusqu'à arriver au verset : ". Comment seront-ils quand Nous ferons venir de chaque communauté un témoin et que Nous te (Muhammad) ferons venir comme témoin contre ces gens-ci?" .
Le prophète commença à pleurer et me dit d'arreter.(Bukhari).

En fait le Coran est descendu dans la langue Arabe.La traduction perd le vrai sens du Coran.
Ce qui fait qu'il n'est pas permis de lire le Coran dans une autre langue que ce soit dans la prière ou autre chose comme le rapporte Imam Malik et Ahmed.

                                                                     Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh[/color]
« Dernière édition: Novembre 26, 2011, 09:05:11 par Jannete » Journalisée
oukhti.fi.allah
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Région lyonnaise
Messages: 26



Voir le profil
« Répondre #10 le: Août 22, 2010, 23:01:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum  ma  Sourire Mouslima Tannia

Ce qui est souvent dit à propos de ce sujet:

Question :

Est-il interdit de porter le Coran et d’en lire un exemplaire qui ne comporte ni traduction ni commentaire quand on n’a pas fait des ablutions ? J’ai entendu certains hadiths du Prophète  affirmer que le croyant est toujours pur, même quand il traîne une souillure consécutive aux rapports intimes.

 

Réponse :

Louange à Allah

Cette question a été adressée à son éminence Cheikh Abd al-Aziz ibn Baz et il y a répondu en ces termes :

« Il n’est pas permis au musulman de toucher au Coran quand il n’a pas fait ses ablutions. C’est l’avis de la majorité des ulémas notamment les quatre imams  [ qu'Allah soit satisfait d'eux ]

C’est aussi l’opinion qu’exprimaient les Compagnons   du Prophète. Elle est corroborée par un hadith passablement authentique. Il est rapporté par Amr ibn Hazm selon lequel le Prophète  avait écrit aux habitants du Yémen ceci : « Seule une personne propre peut toucher le Coran ». C’est un bon hadith rapporté à travers des voies qui se consolident mutuellement. Ceci permet de savoir qu’il n’est permis de toucher le Coran qu’à quelqu’un qui est débarrassé des souillures mineures et majeures.

 Il en est de même du transport du Coran par une personne qui n’est pas propre. Mais il n’y a aucun mal à le toucher ou le transporter indirectement comme si on l’enveloppe de quelque chose, ce qui est interdit c’est le toucher directement alors qu’on n’est pas propre. Cela n’est pas permis selon l’avis juste soutenu par la majorité des ulémas sur la base de ce qui a été dit plus haut.

 

Cependant il n’y a aucun inconvénient à ce que l’on récite le Coran de mémoire, même quand on n’est pas propre. Dans ce cas-là, le Coran peut être tenu par une personne propre pour corriger la récitation de l’autre, le cas échéant.

 Il demeure vrai que la personne qui traîne une souillure majeure consécutive à l’acte intime n’est pas autorisée à réciter le Coran parce qu’il a été rapporté de façon sûre que seule cette souillure empêchait le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) de réciter le Coran. L’imam Ahmad a rapporté grâce à une chaîne solide d’après
Ali  que le Prophète  était allé aux selles puis avait récité une partie du Coran et dit : « Ceci est permis à celui qui ne traîne pas une souillure majeure. Celui qui se trouve dans cet état n’a pas à le faire, même pas pour un seul verset ».

Il s’agit d’expliquer que celui qui traîne une souillure majeure ne peut lire le Coran ni le réciter de mémoire avant d'avoir pris un bain rituel. Quant à celui qui traîne une souillure mineure, il peut réciter le Coran de mémoire, mais ne doit pas le toucher.  - Fatawa Cheikh ibn Baz [ Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde ] -

Quant au hadith qui évoque la pureté du croyant, Abou Hourayra   en dit :

« Le Messager d’Allah   m’a rencontré alors que j’étais en état de souillure majeure et il m’a saisi la main et j’ai marché avec lui jusqu’à ce qu’il se soit assis. Je me suis dérobé pour aller à la maison où j’ai pris un bain rituel avant de revenir m’asseoir. Il m’a dit à ce moment : - Où étais-tu, ô Abou Hirr ? Je le lui ai dit. - Puis il dit :  Ô Abou Hirr ! Gloire à Allah ! Le croyant ne peut pas être impur. »
[ Rapporté par al-Boukhari ]

Dans son commentaire du Sahih de Mouslim, An-Nawawi   dit : « Ce hadith renferme un important principe qui est que le musulman est pur, vivant ou mort… Et puis, il dit : si sa pureté est établie, sa sueur, sa salive, ses larmes sont propres, qu’il soit en état de souillure mineure ou majeure ou qu’il s’agisse d’une femme dans son cycle menstruel ou accouchée. Quand on sait cela on comprend la signification de sa pureté. La pureté de son corps n'empêche pas qu’il soit en même temps affecté par une souillure. Celle-ci est une situation physique qui empêche l'intéressé de pouvoir accomplir la prière ou d’autres pratiques rituelles qui supposent que leur auteur soit en état de propreté rituelle.

Allah le sait mieux.



Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid




Mais ça ne répond pas à ma question du coran "virtuel"; Doit-on considérer que c'est la même chose qu'un coran "sur papier" ?

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

كيف أحزن؟؟ و انت ربي
الواحد.. الاحد ..الصمد
un de vos frères
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: Belgique
Messages: 15



Voir le profil
« Répondre #11 le: Mars 30, 2011, 20:04:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

j'aimerais savoir si c'est permi ou pas de lire des sujets sur l'islam sur internet, lorsqu'on est en état de janaba? (impûreté majeure).
Et écouter des sourates dans cet état.

 baraka2 de me répondre, si vous êtes sûrs et certains de votre réponse s'il vous plait.


 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 30, 2011, 20:10:57 par mousliha » Journalisée

JE VOUDRAIS QUE SEULS LES FRERES ME REPONDENT S'IL VOUS PLAIT.
DELIVRE
Invité
« Répondre #12 le: Mars 30, 2011, 21:20:15 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                              bismillah



                                                              Salam Alaykoum



    InchAllah mon cher  Rire Mouslim  Wink que ce lien puisse t'aider à trouver ta réponse

       http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,26565.0.html

   ALLAH SAIT MIEUX


                                                          Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
un de vos frères
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: Belgique
Messages: 15



Voir le profil
« Répondre #13 le: Avril 08, 2011, 18:50:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Baraka Allahou Fik mais il n'est pas di si ces conditions valent également pour la lecture des sujets sur l'Islam, sur internet.

Si quelqu'un a la réponse, ce serait gentil de me la faire part, avec des preuves s'il vous plait.

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

JE VOUDRAIS QUE SEULS LES FRERES ME REPONDENT S'IL VOUS PLAIT.
oum amine
Invité
« Répondre #14 le: Avril 08, 2011, 21:15:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum je me prmet de repondre ce que je dirai a mon epoux : "empresse toi de te purifier d'abord " lol Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
~SETIF~
Invité
« Répondre #15 le: Avril 09, 2011, 13:43:12 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

M’est-il permis de lire des livres religieux, tels les commentaires du Coran ou autres, alors que je me trouve en état de grande impureté ou en période de menstrues ?

Il est permis à celle qui est en état de grande impureté ou en période de menstrues, de lire des commentaires du Coran, des livres de jurisprudence islamique, de littérature religieuse, de hadith, des livres traitant sur l’unicité d’Allah (taw’hid) et autres. En ce qui concerne la lecture du Coran [ en état de grande impureté ] celle-ci n’a été interdite que sur le plan de la psalmodie, et non sur celui de l’invocation ou sur le fait de prouver, par le Coran, la véracité de nos dires ( en citant un ou des versets du Coran ) et autres …

Cheikh Ibn Baz
Journalisée
Frezi
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 48
Localisation: Bruxelles
Messages: 30



Voir le profil
« Répondre #16 le: Février 15, 2012, 11:13:19 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je sais que le sujet date de 2009 mais j'aimerai relancer celui-ci sur une question que je me pose.
J'ai remarqué dans le Android store la possibilité d'avoir des applications pour téléphone sous Android (Et il y en a pas mal) qui sont en réalité des Coran électronique et disponible en langue arabe sous traduite en français.
Alors comment interpréter ce qu'ils sont ? Vu qu'il y a le texte arabe et donc l'original il ne s'agit pas vraiment de version traduite, peut-on dire Saint Coran et donc avoir les ablutions pour le lire ou est-il dans la même catégorie qu'une traduction comme j'ai vu dans les réponses plus haut. Merci
Journalisée

kahena
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: bretagne
Messages: 4



Voir le profil
« Répondre #17 le: Décembre 28, 2012, 19:49:45 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum Salam Alaykoum

 merci pour cette video  qui me réconforte dans mes durs épreuves que je traverse

  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Lumiere57
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Metz
Messages: 39



Voir le profil
« Répondre #18 le: Août 28, 2013, 09:58:39 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam à tous,

j'ai une question à la quelle je n'arrive pas pour le moment à trouver de réponses. savez - vous s'il est possible de lire le Coran en français sur internet sans albutions? Ma question porte sur le fait que c'est sur internet et que c'est en français sans version arabe. si oui pouvez vous me dire la source ou quel conseil de savants l'autorise. merci d'avance pour vos réponses car c'est très important pour moi.
Que Dieu vous bénisse tous et vous entoure de son amour,

« Dernière édition: Août 28, 2013, 15:32:54 par Um_Nour » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #19 le: Août 28, 2013, 14:38:00 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam à tous,

j'ai une question à la quelle je n'arrive pas pour le moment à trouver de réponses. savez - vous s'il est possible de lire le Coran en français sur internet sans albutions? Ma question porte sur le fait que c'est sur internet et que c'est en français sans version arabe. si oui pouvez vous me dire la source ou quel conseil de savants l'autorise. merci d'avance pour vos réponses car c'est très important pour moi.
Que Dieu vous bénisse tous et vous entoure de son amour,


bismillah


                                                      Salam Alaykoum


  Allahuma Amin Ajma3n

  InchAllah que tu aies ta réponse Oukhty Wink sur les Fils regroupés ,c'est un sujet déjà abordé ,  El Hamdoulilah

  Sur internet il n'est qu'une copie et sauf erreur de ma part,cela est permis ,puisqu'il ne s'agit pas du Livre

 wa Allah wa Elem

 Qu' allah AN-NOUR Guide et Protège l'Umma



                                                                              Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Août 28, 2013, 15:33:13 par Um_Nour » Journalisée
Oum_Habiba
Invité
« Répondre #20 le: Septembre 19, 2013, 06:44:33 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


MachAllah Allahou Akbar  baraka2 pour ce grand fil et pour toutes
ces informations  El Hamdoulilah El Hamdoulilah El Hamdoulilah


 Salam Alaykoum
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #21 le: Janvier 26, 2014, 09:39:34 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

MachAllah Allahou Akbar baraka2


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Arabe Pour francophones
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle