Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La femme doit-elle prier a la mosquee ou plutot la maison ?  (Lu 23926 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
souidia
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: avignon
Messages: 4



Voir le profil
« le: Septembre 18, 2007, 13:06:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum  j aimerai savoir si je doit faire ma priere a la maison ou plutot a la mosquee en ce mois de ramdan
car mon mari m interdi la mosque car il me dit que la place d une femme est a la maison
a t il raison par contre lui il y va
« Dernière édition: Mars 19, 2010, 16:19:25 par Zahiya » Journalisée
islam_de_coeur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 34
Localisation: 57
Messages: 1057


Mariée


Voir le profil
« Répondre #1 le: Septembre 20, 2007, 06:43:19 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum ma soeur je t'envoie cette réponse du grand Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî Cheesy

Question
Est-il meilleur pour la femme, pendant le mois béni du Ramadân, d’accomplir la prière des tarawîh (prières nocturnes) à la maison ou à la mosquée ?


Réponse de Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî

La prière des tarawîh, aussi bien pour la femme que pour l’homme, peut être accomplie à la maison, comme elle peut l’être dans une mosquée. Sauf que, la prière de la femme à la maison est, de façon générale, préférable. Toutefois, si la femme, par sa présence dans la mosquée, profite d’un cours ou écoute une exhortation qui lui est utile dans sa religion, il est meilleur pour elle de prier à la mosquée. En effet, la recherche du savoir et la compréhension de la religion est une obligation pour elle.

La vérité est que je constate que la femme, de nos jours, est privée des enseignements religieux utiles visant à la guider, ainsi que des cours qui lui permettent d’approfondir sa compréhension de la religion, qui l’informent des Droits de Son Seigneur, du devoir de Lui obéir, de l’adorer et d’observer la rectitude sur Sa Voie, et qui lui font connaître les droits de son mari et de ses enfants. Ni le mari ne lui apprend cela, ni elle-même recherche ces cours religieux.

Lorsque le Ramadân arrive, et qu’il lui est possible de profiter des cours et des exhortations qui y sont donnés, il est meilleur pour elle d’aller à la mosquée. Sinon, elle peut prier chez elle. Si, en tout cas, elle désire prier à la mosquée, son mari n’a pas à l’empêcher - car le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "N’empêchez pas les Servantes de Dieu de pénétrer dans les mosquées" - et ce, à condition que la femme observe l’éthique islamique dans ses habits et sa façon de marcher, qu’elle n’exhibe pas sa parure, qu’elle ne déambule pas en s’y rendant comme si elle exposait son corps... cela n’est pas permis. Que son départ pour la mosquée soit sincère pour Dieu - et non pour le spectacle ou pour s’en vanter. C’est à cela que la femme musulmane doit accorder beaucoup d’importance.


 Salam Alaykoum   Sourire Mouslima

Journalisée


souidia
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: avignon
Messages: 4



Voir le profil
« Répondre #2 le: Septembre 20, 2007, 12:58:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum je vous remercie pour vos reponses  baraka
que dieu vous protege en ce mois de ramadan  InchAllah
Journalisée
pascale8170
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: nice
Messages: 2



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 09, 2009, 06:28:04 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam allyekoum
Convertie en 2005 j'ai eu plusieurs répnses concernant la présence des femmes à la mosquée.Selon certains, c'est interdit, pour d'autres oui elles peuvent aller  à la mosquée selon un haddith de notre Prophete "N'empêchez pas vos femmes d'aller à la mosquée, mais qu'elles y aillent sans être apprétée (pas de parfum ni de maquillage.) Si quelqu'un à les références cela me serait d'une grande aide. J'ai aussi entendu dire que ce haddith était faux. Qui croire?J'avais passé 1 an en Tunisie où les femmes avait vraiemnt accés à la mosquée pour la moindre occasion. Mariée avec un algérien, quand je vais au bled je n'ai pas le droit d'aller à la mosquée comme toutes les femmes de la famille. En France, j'y vais mais mon mari est réticent à l'idée que j'aille au cours. Pourtant quelque soit les pays les mosquées sont remplies de femmes. S'il vous plait, si vous pouviez éclairer ma lanterne.
Un grand merci à tous
Pascale

Journalisée
AdelMuslim81
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 39
Localisation: Lyon
Messages: 430



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mars 09, 2009, 06:53:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

La femme peut aller à la mosquée sauf que c'est préférable de prier chez soi.
Mohammed  Salla-llah allahi wa salam dit "La meilleure des mosquées des femmes sont leurs foyers" rapporté par Ahmad, Tabarani et Ibn Khuzaima
Il dit aussi "La femme n'a jamais prié une meilleure prière chez Allah que celle accomplie dans le coin le plus sombre de sa maison" Hadith rapporté par Tabarani et Ibn Khuzaima
Par contre l'homme ne peut pas interdire à sa femme d'y aller:
Le prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : "N'interdisez pas à vos femmes les mosquées et leurs foyers sont meilleurs pour elles" Rapporté par Abu Dawud selon Ibn Omar
Abdullah Ibn Omar rapporte aussi ce hadith: "Si vos femmes vous demandent la permission d'aller aux mosquées alors autorisez la leurs"

Maintenant, concernant mon point de vue personnel, c'est tout à fait honorable à toi et à ton mari comment vous faites: lui il essaye de suivre la sunna et toi tu accepte ce qu'il souhaite de toi, mais si tu pouvais expliquer à ton mari que pour ton cas t'es convertie donc t'as beaucoup besoin d'apprendre et d'approfondir ta foi et ta pratique de la religion. Qu'Allah vous offre le bonheur et la complicité et tout l'amour.
Essaye ma soeur avec lui, s'il n'accepte pas, t'auras fait ce que tu pouvais et sache qu'en acceptant ce que te demande ton mari tu obéis à Allah  Razza wa jal et Allah seul sait la vérité.
Journalisée

<a href="http://www.islamweb.net/frh/Flash/OBanners117.swf" target="_blank">http://www.islamweb.net/frh/Flash/OBanners117.swf</a>
fatimzahra
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 63
Localisation: LANNION
Messages: 366



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mars 09, 2009, 07:05:05 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma  Sourire Mouslima pascale8170,

Je pense que le  Rire Mouslim a répondu à ta question. Personnellement, je me rends à la mosquée tous les vendredis il est bon d'entendre le sermon et de pouvoir y réfléchir.
Quant aux cours ma  Sourire Mouslima, il est important pour nous converties d'y assister afin de grandir dans notre din. enfin cela n'engage que moi.
Ce qui est très important, je crois est l'intention avec laquelle nous nous rendons à la mosquée et aussi le bien que nous avons de partager ces moments entre soeurs.
Explique ma  Sourire Mouslima à ton mari l'importance pour toi de te rendre à la mosquée et d'assister au cours  InchAllah ces réticenses disparaîtont.
 Salam Alaykoum
Journalisée

La patience est une force qu' Allah nous donne, à nous de la cultiver dans les épreuves de la vie
azhar
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: nice
Messages: 229



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mars 09, 2009, 20:57:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
alors c'elle de l'ariane  c'est une ou c'elle de la madeleine  c'est tout des laucos ce n'est pas comme à lyon
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #7 le: Mars 09, 2009, 21:05:38 »
Share   Modifier le messageModifier

                                             Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

Citation
Selon certains, c'est interdit, pour d'autres oui elles peuvent aller  à la mosquée selon un haddith de notre Prophete "N'empêchez pas vos femmes d'aller à la mosquée, mais qu'elles y aillent sans être apprétée (pas de parfum ni de maquillage.) Si quelqu'un à les références cela me serait d'une grande aide.

 ma  Sourire Mouslima pascale8170 voilà je l'ai trouvé  :
  Les femmes peuvent assister à la prière en commun, bien que, pour
  elles, faire la prière à la maison soit préférable. Si elles vont à la mosquée
  pour faire la prière en commun, elles doivent éviter de se maquiller et de
  se parfumer. Le fils d'Omar (que Dieu le bénisse et le salue) a dit : "n'
  empêchez pas vos femmes d'aller aux mosquées mais leurs foyers sont
  mieux pour elles." Et d'après Abû Hurayra (que Dieu soit satisfait de lui)
  le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit : "N'empêchez pas les servantes de Dieu d'aller
  aux mosquées à condition qu'elles ne soient pas parfumées." (rapporté
  par Abû Dâwûd) Extrait du livre ("Comment faire la prière")


  qu' allah vous protége et vous préserve  amine

                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Mariia
Invité
« Répondre #8 le: Juillet 04, 2009, 12:30:30 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum

J'aurais plusieurs questions, peut être bête  Undecided mais je n'y connais vraiment rien !

Voila hier j'ai étais pour la première fois à la mosquée  MachAllah et çela ma fait beaucoup de bien mais je me suis sentie assez bête car je ne savais même pas qu'il fallait faire 2 rak'at avant de s'asseoir, je ne savais pas du tout comment tout allait se passer mais  El Hamdoulilah ça s'est quand même bien passé !!!

Je ne fais pas la prière en tant normal, je l'ai fais dans le passé et la j'ai tout arrété, je pense qu'en allant régulièrement à la mosquée, que de cotoyer des soeurs m'aidera beaucoup à avancer, alors j'aimerais aller au moins une fois par jour à la mosquée pour apprendre et mes questions sont les suivantes :

- Les 2 rak'at sont-elles obligatoires dès qu'on rentre à la mosquée ?
- Si je vais faire maghrib à la mosquée est-ce que je dois parler à haute voix ou dans ma tête ?
- Et après avoir fait ma prière, je dois me lever et partir ou refaire 2 rak'at ?


Ce sont un peu des questions idiotes mais je ne veux pas faire n'importe quoi en y allant...

J'espère que vous pourrez m'aider  InchAllah

 Salam Alaykoum

Journalisée
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #9 le: Juillet 04, 2009, 13:32:18 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                  bismillah.
                                                Salam Alaykoum.

Participation de la prière en commun:

Les femmes ont le droits de participer à la prière à condition que cela ne soit pas une cause de tentation
ou de préjudice.
Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam à dit: "N'empéchez pas les femmes de se rendre aux Mosquées.(Ahmed-Abou Dawoud).
Mais il est préférable qu'elles fassent leurs prières chez elle".
Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam dit: "Elles doivent sortir non parfumées. ( Ahmed-Abou Dawoud).
Toute femme ayant une odeur d'encens, ne participe pas à la prière de l'Icha avec nous". (Mouslim).

Il ou(elle) ne doit pas s'assoir qu'aprés avoir fait deux Rak'as, c'est le Salut dit de la Mosquée.
Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam dit: "Quand l'un ou(l'une) de vous entre dans la Mosquée, il (elle) doit faire deux Rak'as
avant de s'asseoir".

Ma  Sourire Mouslima il est préférable que tu récite à voix basse pour ne déconcentrer personne, et
même dans ta tête si possible. ( Surtout pas à haute-voix) baraka.

Aprés avoir fait tes prières à la Mosquée il est préférable que tu quitte la Mosquée, et que tu fasse
les deux Rak'as chez toi, sachant qu'elles ne sont pas obligatoire, (puisque tu quitte la Mosquée !
(Mais il est préférable qu'elles fassent la prière chez elle).

La voies du Musulman (Minhaj Al Mouslim).

Abou Bakr Jaber Al Jazairi.

                                                       Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
« Dernière édition: Juillet 04, 2009, 13:34:13 par Zahiya » Journalisée
islam-ma-vie
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 110



Voir le profil
« Répondre #10 le: Juillet 04, 2009, 13:37:45 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah 

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 baraka ma soeur et merci d'apporter ton témoignage ici ainsi que sur l'autre fils.

Citation
- Les 2 rak'at sont-elles obligatoires dès qu'on rentre à la mosquée ?

ces 2 rak'at sont sounna, tu dois les faire avant de t'asseoir à moins qu'ils te fasse rater la prière en groupe
Ryad Salihin
Le Jardin des vertueux  

208 - L'exhortation à faire deux unités de prière en entrant à la mosquée en guise de salut. De même qu'il est mal vu de s'asseoir avant d'avoir fait deux unités de prière quel que soit le temps où l'on entre: soit qu'on fasse ces deux unités de prière avec l'intention de saluer la mosquée, soit qu'elles fassent partie d'une prière obligatoire ou d'une prière volontaire attachée à une prière obligatoire ou autre
1144. Selon Abou Qatàda , le Messager de Dieu  a dit: «Lorsque l'un de vous entre dans la mosquée, qu'il fasse deux raka'ts avant de s'asseoir ». (Al-bokhari et Moslim)

1145. Jàber  a dit: «J'allai trouver le Prophète  dans la mosquée, et il m'a dit: «Prie deux raka'ts». (Al-bokhari et Moslim)
 
Citation
Si je vais faire maghrib à la mosquée est-ce que je dois parler à haute voix ou dans ma tête ?
Lors de la prière en commun, c'est l'imam qui fait la récitation du Coran:
"L'Imam est là pour être suivi, ainsi quand il dit le takbir, dites le takbir et quand il récite, soyez silencieux".

Citation
Et après avoir fait ma prière, je dois me lever et partir ou refaire 2 rak'at ?
j'ai jamais entendu de faire deux raka'ts avant de sortir de la mosquée; mais si tu parles de prières surrégatoires il est préférable de les faire chez soit:
1128. Selon Zeyd Ibn Thàbet , le Prophète  a dit: «O gens! Priez dans vos maisons (les prières volontaires), car la meilleure prière de l'homme est celle faite chez lui sauf les prières obligatoires». (ura)

1129. Selon Ibn 'Omar , le Messager de Dieu  a dit: «Réservez une partie de vos prières à vos maisons et ne faites pas de vos maisons des tombes (c'est-à-dire des lieux morts où l'on n'évoque pas le nom de Dieu)». (ura)

1130. Selon Jàber , le Messager de Dieu  a dit: «Une fois que l'un de vous a fait sa prière (prescrite) à la mosquée, qu'il réserve une partie de ses autres prières à sa maison car Dieu y place une bénédiction à cause de sa prière». (Mouslim)

1131. D'après 'Amr Ibn "Atà', Nàfe' Ibn Joubayr l'envoya à Asà'b Ibn Yazid pour lui demander si Mou'àwiya lui avait jamais fait une remarque à propos de sa prière. Il lui dit: «En effet, j'ai fait une fois la prière du Vendredi en même temps que lui dans sa loge. Dès que l'Imam prononça la formule terminale de salutation, je me suis levé sans bouger de ma place et j'ai prié. Quand Mou'àwiya rentra chez lui, il m'envoya chercher et me dit: «Ne refais plus ce que tu viens de faire. Quand tu as fait la prière du Vendredi ne la fais pas suivre immédiatement d'une prière volontaire avant de prononcer quelques paroles ou d'être sorti de la mosquée. Le Messager de Dieu  nous a en effet ordonné de ne pas faire suivre une prière (obligatoire) d'une prière (volontaire) sans avoir parlé entre les deux ou avant d'être sorti de la mosquée». (Mouslim)


Les questions que l'on se pose ne sont jamais idiotes  Wink

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juillet 04, 2009, 13:38:37 par Zahiya » Journalisée

Najm
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 39
Localisation: Toulouse
Messages: 397


Detache-toi de ce bas-monde, ALLAH t'aimera


Voir le profil
« Répondre #11 le: Novembre 13, 2009, 20:11:36 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je ne connais pas les horaires du calendrier pour Lyon.

Mais me concernant, j'essaie inchaLah d'aller à la mosquée le plus tôt pour y prier même quand l'Heure est passé parce que quand je rentre chez moi et que la nuit est tombé je ne me sens pas bien. Alors le mieux, inchaLah c'est d'aller à la mosquée, de demander à ALLAH son soutien et d'avoir un objectif en attendant que l'autre heure de la prière arrive qui est de lire des sourates ou d'en apprendre une ou de lire un livre pour apprendre l'arabe ou le livre sur les hadiths Ryad ilahisalihin. Tant que t'y est autant y rester. InchaLah. Ainsi, tu reviens à tes cours avec la sourate que tu as lu et tu te sens plus près d'ALLAH car tu lui as prouvé ton amour par cet effort. Et tu supporte mieux les epreuves de la journée inchaLah.

Quand je ne vais pas à la mosquée à la fin du travail je ressens c'est comme si je me disais que c'est trop loin et marlich je vais prier chez moi après. Mais en réalité quand tu es déjà à la mosquée et que tu as prié tu te dis al hamdoulilah en vérité c'etait pas si loin que çà et ce n'etait pas un effort d'etre venu. Mais quand tu t'habitue à ne pas y aller, c'est comme quelqu'un qui s'habitue à ne pas prier à certaines heures et petit à petit il ne prie plus car il perçois cela comme un effort. Ma soeur a raison de dire d'aller dès que tu peux à la mosquée. InchaLah.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Les jours sont tel un champ de labour,
chaque fois qu'on y sème 1 graine, 1000 graines sont récoltées.
jeunepieux
Invité
« Répondre #12 le: Novembre 25, 2009, 14:25:54 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Pour ce qui est de la participation de la femme à la salât en groupe à la mosquée, voici l'avis des grandes écoles de jurisprudence:

Selon l'école hanafite

Les jeunes femmes doivent éviter de quitter leur foyer dans le but d'aller à la mosquée pour participer à la salât en groupe; elle doivent plutôt prier chez elles… En effet, eu égard, d'un côté, du caractère non obligatoire pour elles de prier en groupe, et, d'un autre côté, de l'impiété généralisée et de la dégradation constante des mœurs au sein de nos sociétés, cette présence peut avoir des effets bien plus négatifs que positifs, notamment au niveau du risque (fitnah) que ne se multiplient des contacts -entre personnes de sexe opposés- que la morale islamique condamne. C'est cette vision des choses que les hanafites décèlent à travers les propos de Aïcha (radhia Allahou anha), lorsque celle-ci affirme que "si le Prophète (sallallahou alayhi wa sallam) voyait le changement qui est apparu dans la conduite et le comportement des femmes, il les aurait interdit de venir à la mosquée, comme cela fut interdit aux femmes des Banou Isrâïl." (Mouslim) Pour ce qui est des femmes qui sont parvenues à un âge avancé, à l'origine, selon l'avis du madh-hab hanafite, celles-ci pouvaient aller accomplir la prière en groupe à la mosquée (des divergences existaient entre l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et ses deux illustres élèves sur le fait de savoir si cette permission concerne toutes les prières obligatoires ou uniquement certaines d'entre elles), même s'il est leur était préférable de prier chez elles. Néanmoins, les savants hanafites des générations suivantes ont adopté une position différente: ainsi, ils déconseillent (makroûh) même aux femmes âgées de prendre part à la salât en groupe à la mosquée… [2]



Selon l'école châféite (l'avis des hambalites est très proche de celui des châféîtes)

Il est déconseillé (makroûh) aux femmes séduisantes d'aller à la mosquée pour faire leur salât, et il leur est préférable de prier chez elles (en groupe de préférence): Ils fondent leur opinion sur le Hadith rapporté de Aïcha (radhia Allahou anha) et cité ci-dessus. Pour ce qui est des autres femmes, il leur est permis de prier en groupe à la mosquée (avec la permission de l'époux (pour celles qui sont mariées) ou du waliy –responsable légal- (le cas échéant)): Elles doivent cependant veiller à ne pas sortir de chez elles en étant parfumées et en portant des vêtements attirants. Néanmoins, même pour elles, l'accomplissement de la prière en groupe dans leurs maisons est préférable, suivant le Hadith qui dit: "N'empêchez pas à vos femmes d'aller à la Masdjid (pour prier), et leur maison est meilleure pour elles (par rapport à la mosquée)." (Abou Dâoûd) [3]



Selon l'école malekite

Il est mieux que les femmes très âgées aillent prier en groupe à la mosquée. Les autres femmes (exception faite de celles qui sont encore jeunes et séduisantes; celles-ci doivent prier chez elles [4]…) peuvent également aller accomplir la salât en djamâ'ah à la mosquée si cela ne présente pas de risque (fitnah): elles doivent cependant veiller, en sortant de chez elles, à ne pas se parfumer et à adopter une tenue qui ne soit pas attirante. [5]



Pour ce qui est de l'accomplissement de la prière en groupe, entre femmes, à la maison, il y a principalement trois opinions qui ont été émises:

Selon l'avis des châféites et celui qui fait autorité chez les hambalites, s'il y a plusieurs femmes qui sont réunies en un lieu et qu'elle doivent prier, il leur est recommandé d'accomplir la salât en groupe plutôt que de le faire de façon isolée. Cet avis repose essentiellement sur les arguments suivants [6]:

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirme: "La prière en groupe a vingt sept fois plus de valeur que celle accomplie isolément." (Mouslim, Mousnad Ahmad, Nasaï) Les termes de ce Hadith ont une portée générale, et concernent donc aussi bien les hommes que les femmes.

Oumm Waraqah bint abdillâh ibnil hârith rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait l'habitude de lui rendre visite chez elle (les vendredi, comme mentionné dans certaines versions du Hadith); (à sa demande), le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui désigna un mouadh-dhin qui lançait pour elle l'appel à la prière, et il (sallallâhou alayhi wa sallam) lui ordonna de diriger la salât pour les gens de sa maison. Abdour Rahmân (rahimahoullâh), celui qui rapporte le Hadith de Oummou Waraqah (radhia Allâhou anha) dit qu'il a vu que son mouadh-dhin était un vieil homme. (Abou Dâoûd, Mousnad Ahmad; ce hadith est qualifié de "hassan" (bon) par Al Albâni (rahimahoullâh) – irwâoul ghalîl – Volume 2 / Page 255)

Râïtah al hanafiyah (rahimahallâh) rapporte que Aïcha (radhia Allâhou anha) a officié en tant qu'imâm pour des femmes lors de prière obligatoire et elle s'est mise debout au milieu d'elles. (Mousnad Ahmad, Mousanaf Abdour Razzâq, Bayhaqui, Dâr Qoutniy; une Tradition similaire est rapportée de Atâ (rahimahoullâh) dans le Mousannaf de Ibn Abi Chaybah)

L'Imâm Ach Châféï (rahimahoullâh) rapporte que Oummou Salmah (radhia Allâhou anha) a dirigé la salât pour des femmes et elle s'est mise debout au milieu d'elles. (Mousnad ouch Châfeï, Moussannaf Ibn Abi Chaybah et Abdir Razzâq)


Selon l'avis des hanafites, dans le cas où il y aurait plusieurs femmes qui seraient réunies, il leur est préférable de prier seules: L'accomplissement de la salât en groupe pour elles est déconseillée (makroûh).

Cette opinion repose sur les éléments suivants:

Aïcha (radhia Allâhou anha) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Point de bien dans l'accomplissement de la prière en groupe des femmes, sauf à la mosquée ou pour le rite mortuaire d'une personne tuée." (Mousnad Ahmad et Tabrâni) [7]

Cheikh Adh dhafar al Outhmâni (rahimahoullâh), après avoir cité ce Hadith, écrit que, étant donné que la prière en groupe à la mosquée pour les femmes se fait sous la direction d'un homme, ce qui est condamné ici, c'est bien la prière en groupe que les femmes accomplissent entre elles, ailleurs.

A cet argument, on pourrait objecter que, comme indiqué dans la Tradition rapportée par Râïtah (rahimahallâh) citée plus haut, il est établi que Aïcha (radhia Allâhou anha) a dirigé elle-même la prière pour des femmes chez elle: et, selon les principes en vigueur dans le fiqh hanafite même, lorsque celui ou celle qui rapporte un Hadith agit à l'encontre de l'énoncé de ce dernier, la Tradition ne pas servir d'argument.

Cheikh Al Outhmâni (rahimahoullâh) répond à cette objection en indiquant que le principe cité ne s'applique chez les hanafites que lorsqu'il n'est pas possible de concilier l'énoncé du Hadith avec la pratique de celui ou celle qui le rapporte: Et dans le cas présent, une conciliation est possible… En effet, on peut tout à fait comprendre que:

le Hadith que Aïcha (radhia Allâhou anha) indique une pratique qui est déconseillée (la prière en groupe pour les femmes entre elles);

la Tradition relatant que Aïcha (radhia Allâhou anha) (mais aussi Oummou Salma (radhia Allâhou anha)) a dirigé la prière pour des femmes comme une pratique occasionnelle motivée soit par la volonté de montrer que celle-ci est, en soi permise, soit par le besoin d'enseigner à des femmes comment faire la prière. Et il est évident que le caractère déconseillé d'un acte n'implique en aucune façon qu'il soit illicite.

Il est rapporté de Ali (radhia Allâhou anhou) qu'il a dit: "La femme n'officie pas comme imâm (lâ taoummoul mar'ah)" ("Al Moudawwanah" de l'Imâm Mâlik (rahimahoullâh), authentifié par Cheikh al outhmâni (rahimahoullâh) dans "I'lâ ous sounan" [8])

Cette Fatwâ de Ali (radhia Allâhou anhou) a une portée générale: Elle indique donc que la femme ne doit pas diriger la prière que ce soit pour des hommes ou pour d'autres femmes.



D'après les mâlékites, les femmes ne doivent pas prier entre elles, en groupe. [9]




[2] Voir "I'lâous sounan" – Volume 4 / Page 231 et "Al Fiqh oul Islâmiy" – Volume 2 / Page 154

[3] Réf: "Fiqh oul Ibâdât 'alal madh-habich châfi'i", "Fiqh oul Ibâdât 'alal madh-habil hambaliy" et "Al Fiqh oul Islâmiy" – Volume 2 / Page 155

[4] Voir à ce sujet "Mawâhib oul Djalîl"

[5] Réf: "Al Mawsoûât oul Fiqhiyyah", "Al Fiqh oul Islâmiy" – Volume 2 / Page 154, "Hâshiyât oud dasoûqui 'alâch char'hil kabîr".

[6] Réf: "Awn oul Ma'boûd" – Commentaires du Hadith N°500 / "I'lâm oul Mouwaqui'în"

[7] La chaîne de transmission de ce Hadith comprend un maillon qui a fait l'objet de critiques (ibnou lahî'a); mais certains savants considèrent que les Traditions qu'il rapporte sont quand même aptes à servir d'arguments, comme le souligne Al Haïthami (rahimahoullâh) dans son "Madjma'ouz Zawâïd" – Volume 5 / Page 126

[8] Il est à noter que la personne qui rapporte directement ces propos de Ali (radhia Allâhou anhou) n'est pas nommée dans la chaîne de transmission: Cependant, comme le souligne Al Outhmâni (rahimahoullâh), cela ne pose pas problème pour la fiabilité de la chaîne de transmission, étant donné que cette personne est un professeur de ibnou abi dhi'b faisant partie des "mawâliy bani hâchim": Et Ibnou Maïn (rahimahoullâh) ainsi que Abou Dâoûd (rahimahoullâh) affirment que tous les professeurs de ibnou abi dhi'b sont fiables, à l'exception de al bayâdhi (qui, lui, ne fait pas partie des "mawâliy bani hâchim"). Réf: "I'lâous sounan" – Volume 4 / Page 231

[9] Réf: "Al Moufassal" – Volume 1 / Page 253
Journalisée
Oum Souleymane
Invité
« Répondre #13 le: Novembre 25, 2009, 15:29:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Baraka Allahou Fik pour toutes ces précisions mash'Allah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
alhoceima
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: 69
Messages: 85



Voir le profil
« Répondre #14 le: Novembre 25, 2009, 21:42:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 Baraka Allahou Fik khoya pour ce rappel trés intéressant!
qu' allah te protège  amine
« Dernière édition: Novembre 25, 2009, 21:44:22 par Nourya » Journalisée

yasmina64
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: toulon
Messages: 237



Voir le profil
« Répondre #15 le: Novembre 26, 2009, 06:25:35 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka ma  Sourire Mouslima pour ce rappel
Qu' allah te préserve et te protège  amine
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée


ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #16 le: Janvier 06, 2010, 17:53:55 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum

Il a été rapporté de Ibn ’Umar qui a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allâh  dire : « Quand vos femmes vous demandent l’autorisation d’aller à la mosquée, donnez-leur l’autorisation. »

d’après une autre version : « Ne les empêchez pas [aux femmes] d’aller à la mosquée si elles vous demandent l’autorisation. »


Bilâl -le fils de Abd-Allâh Ibn ’Umar- a dit : « Par Allâh, nous leur interdirons. » ’Abd-Allâh lui a dit : « Je te dis : Le Messager d’Allâh  Salla-llah allahi wa salam a dit, et tu dis : « Nous leur interdirons. » Rapportées par Muslim.


Allâh dit : « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris [...] » Coran, 24/31



« O Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allâh est Pardonneur et Miséricordieux. » Coran, 33/59

Zaynab al-Thaqafiyyah a rapporté que le Messager d’Allâh  Salla-llah allahi wa salam a dit : « Si l’une d’entre vous [femmes] assiste à la prière de al-’Ishâ, qu’elle délaisse le parfum pour la nuit » et dans une autre version : « Si l’une d’entre vous [femmes] assiste [la prière] à la mosquée, délaissez le parfum pour la nuit ». Les deux versions ont été rapportées par Muslim dans son Sahîh.


Il a été prouvé dans les ahâdîth authentiques que les femmes des compagnons [Sahâba] assistaient à prière du Fajr en groupe , en couvrant leurs visages afin que les gens ne les reconnaissent point.

Il a été prouvé que ’Amrah Bint ’Abdel-Rahmân a dit : J’ai entendu ’Aishâ, la femme du Prophète  Salla-llah allahi wa salam dire : « Si le Messager d’Allâh  Salla-llah allahi wa salam avait vu comment les femmes se comportent sur les chemins, il aurait défendu qu’elles aillent à la mosquée comme cela a été défendu pour les femmes des Enfants d’Israël  . »

Il a été demandé à ’Amrah : « Est-ce qu’il a été défendu aux femmes des Enfants d’Israël d’aller à la mosquée [al-Masdjid] ? »

Elle a dit : « Oui ». Rapporté par Muslim dans son Sahîh.

Ces textes sont des preuves claires pour que, si la femme musulmane adhère à l’éthique islamique comme il se doit dans ses vêtements, et évite se s’orner dans les chemins en provoquant une fitnah [discorde/tentation] en affectant par-là la foi des plus faibles, il n’y a aucune raison pour qu’ elle n’aille pas prier à la mosquée. Mais si il se peut que sur le chemin se trouvent des gens mauvais , et que ceux-là puissent être tentés dans leurs cœurs, alors il ne leur est pas permis d’aller à la mosquée,et il ne leur est pas permis de délaisser leurs maisons pour assister à ces assemblées  » [Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 7/332 ]




Sheikh Ibn ’Uthaymîne a dit : «  Il n’y a rien de mal pour les femmes à ce qu’elles assistent aux prières de « Tarâwîh » s’il n’y a aucun risque de tentation, tant qu’elles respectent les conditions en sortant avec le regard décent et sans porter de parures, maquillage ou parfum ». [Madjmu’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîne, vol-14 p.211 ]

Journalisée
NAWAL13
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 30
Localisation: aix en provence
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #17 le: Février 17, 2010, 11:47:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum  Est-il licite pour une jeune femme de rester plus d'une heure assise à la mosquée à lire le Saint Coran même si est seule au milieu de croyants masculins et se concentre sur la lecture
Journalisée
nano
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 389



Voir le profil
« Répondre #18 le: Février 18, 2012, 13:47:56 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

je voudrais savoir si un mari pouvait interdire sa femme de se rendre à la mosquée ( à deux pas de chez elle) pour apprendre l'arabe et le coran ?

sans aucune raison valable, juste par vengeance après une dispute, il a juré par  allah qu'elle n'irait plus.

d'autant plus que cette femme a tout de même 65 ans et lui en a 70.

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 48
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #19 le: Février 18, 2012, 14:04:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  baraka ma soeur j'ai regroupé ton fil ici car c'est ici que tu trouveras  InchAllah la réponse  MachAllah en remontant le fil  InchAllah  baraka et qu'allah swt facilite l'apprentissage a notre soeur  Amine  baraka  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Musc_88
Invité
« Répondre #20 le: Janvier 22, 2014, 09:05:36 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum

Le meilleur endroit de prière pour les femmes
D'après Oum Salama (qu'Allah l'agrée),
le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:

meilleur endroit de prière pour les femmes est l'endroit le plus reculé de leurs maisons ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°341)
************************************

D'après Abdallah Ibn Omar (qu'Allah l'agrée),
le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:

« N’interdisez pas à vos femmes de se rendre dans les mosquées
mais leurs maisons sont meilleures pour elles ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°567 et
authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)


Hadith Sahih Muslim Livre 004, No 0886:
N'empêchez pas les servantes de Dieu d'aller à la mosquée.

Hadith Sunan Abu Dawud Livre 2, No 0565:
N'empêchez pas les servantes de Dieu de visiter les mosquées de Dieu [...]

Les femmes ont le droit d'aller à la mosquée même si leur mari n'approuve pas
qu'elles s'absentent de la maison. Une des femmes de Umar Bin Khattab,
le deuxième caliphe de l'Islam, se rendait à la mosquée pour la prière de fajr
(l'aube) et la prière de Isha (soir) même si son mari n'aimait pas cela.
Lorsque quelqu'un lui demanda pourquoi elle faisait cela, elle dit :

Hadith Sahih Bukhari Volume 2, Livre 13, No 23:
[...] « Qu'est-ce qu'il l'empêche de m'arrêter ? ». L'autre répondit :
« La déclaration du prophète (paix soit surt lui) :
'n'empêchez pas les servantes de Dieu d'aller aux mosquées de Dieu' »

Rien n'empêche une femme d'aller à la mosquée si elle le désire.
Elle doit aussi savoir que c'est n'est pas une obligation pour elle,
car elle a le choix entre prier à la mosquée ou prier chez elle. Les femmes,
surtout à l'époque du prophète (paix soit sur lui), étaient (et sont encore)
souvent occupées avec de jeunes enfants et de maints travaux ménagers.
Les recommendations du prophète (paix soit sur lui) pouvaient ainsi leur
faciliter la vie quotidienne :

Hadith Sunan Abu Dawud Livre 3, No 1062:
Le prophète (paix soit sur lui) a dit : « La prière du vendredi est une obligation
pour chaque musulman excepté pour quatres personnes : un esclave, une femme,
un jeune garçon et un malade. »



Conclusion

Les femmes peuvent prier en toute liberté à la mosquée si elles le désirent.
Personne ne peut les empêcher, pas même leur mari. Si elles sont trop occupées
à la maison, elles peuvent alors prier chez elles. Tous les musulmans sont égaux
devant Dieu et la prière d'une femme est aussi valide que la prière d'un homme :

Le Coran [4:124]
Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes oeuvres, tout en étant croyant...
les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice,
fût-ce d'un creux de noyau de datte .

Que Dieu soit loué !
Amen !



 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle