Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: aller a un mariage licite ou pas?  (Lu 4036 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ilhimou
Invité
« le: Février 25, 2009, 15:24:53 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
voila enfet je me posait la question est ce qu'une personne peut me dire si il est licite ou non d'aller a un mariage ?
est-il ecrit dans un hadite,coran,riyad salihin Huh?Huh??
 baraka2 de me repondre au plus vite car inchallah un mariage aura lieu au mois de mars/avril et je ne sais pas si il est licite ou illicite car je ne suis plu parti a un marige de plus que je porte le hijab (avrè dire yan na presk pku depui que je le porte!!!!!!!!!!!)
Journalisée
zahra-dk
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Dunkerque
Messages: 72



Voir le profil
« Répondre #1 le: Février 25, 2009, 16:06:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh oukhty

Pour quelle raison serait-il illicite d'aller à un mariage?
Sauf si le mariage ne rentre pas dans les règles islamique c'est à dire si on y trouve de la musique ou meme des anasheed mais avec musique derriere c haram, si les hommes et les femmes sont mélangés alors là encore pire , tu ne dois pas y assister mais si tout est fait dans le halal c a dire pas de mixité et pas de musique c bon

je te montre ce que j'ai trouvé concernant l'obligation de répondre à une invitation


BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Il est rapporté par al-Bukhârî et Muslim - d’après Abî Hurayrah que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Le pire des repas est celui offert dans le cadre des réceptions ; on en prive ceux qui en ont besoin et on y invite ceux qui n’en ont pas besoin. Pourtant celui qui ne répond pas à l’invitation désobéit à Allâh et à Son Messager ».

Enregistrer au format PDF

Selon les savants, la réponse à donner à une invitation doit être régie par certaines conditions. Si celles-ci ne sont pas réunies, il n’est ni obligatoire ni même recommandé de répondre à une invitation. Mieux, il peut même être interdit de le faire.

Le fait de répondre ainsi à une invitation offerte dans le cadre d’un mariage, est une Sounnah selon le dogme hanafite. Et selon l’avis majoritaire des savants, il est obligatoire de répondre à l’invitation offerte dans le cadre des réceptions, obligation individuelle selon les Malékites, Chafiites et les hanbalites d’après leur dogme. Et le froid, la chaleur ou le fait d’être occupé n’est pas une excuse selon eux. Cette obligation s’applique même jusqu’aux jeûneurs, ceci dit, ils ne sont pas dans l’obligation de manger. SHeikh Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) a souligné dans son commentaire du hadîth, que le jeûneur n’a pas d’obligation quant au fait de rompre son jeûne, mais il a le droit de le faire pour l’occasion. Selon le SHeikh, il n’y a pas de doute sur le fait qu’il est obligatoire pour le musulman de répondre à l’invitation, et que cela constitue un moyen permettant de se rapprocher d’Allâh – ‘Azza wa Djal. Selon les Dhâhirites - [Le Dhâhirisme est une école littéraliste apparue au IXe siècle à Ispahan. Son fondateur fut Dâwoud Ibn `Alî al-Isfahânî (815-884). Cette école était une école théologique mais aussi une école juridique (madhhab) de droit musulman notamment en Andalousie musulmane sous la conduite de Ibn Hazm. L’école juridique a disparu laissant les quatre écoles canoniques subsister après la chute de l’Andalousie. Cette école ne laissait aucune latitude au juge qui ne pouvait se référer qu’au Qor’ân et à la Sounnah.] - le fait de répondre à l’invitation est une obligation qui englobe l’invitation offerte dans le cadre des réceptions comme toute autre invitation [1].

De son côté, l’Imâm an-Nawawî (rahimahullâh) a expliqué qu’il y a divergence entre les gens de science, à savoir : est-il obligatoire ou recommandé de répondre à l’invitation ? Selon son avis, qui est aussi l’avis de son dogme de pensées, cela est une obligation individuelle qui s’impose à toute personne invitée. Et selon lui encore, cette obligation s’annule si la personne a une excuse. Un deuxième avis dit que cela est une Sounnah et un troisième dit que cela est recommandé [2].

D’après Ibn Hajar (rahimahullâh), la parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) dans le hadîth qui dit : « désobéit à Allâh et à Son Messager » est une preuve qu’il est obligatoire de répondre à l’invitation. Et que certes, la désobéissance ne peut être considérée comme telle, que quand une obligatoire est délaissée [3].



Voila , incha Allah j'ai su répondre à ta question , salam aleykum wa rahmatullah wa barakatuhu okhty

Journalisée
meriem38
Invité
« Répondre #2 le: Février 25, 2009, 16:08:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum bismillah

Peux tu mettre des sources s'il te plait:

Citation
Sauf si le mariage ne rentre pas dans les règles islamique c'est à dire si on y trouve de la musique ou meme des anasheed mais avec musique derriere c haram, si les hommes et les femmes sont mélangés alors là encore pire , tu ne dois pas y assister mais si tout est fait dans le halal c a dire pas de mixité et pas de musique c bon

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
zahra-dk
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Dunkerque
Messages: 72



Voir le profil
« Répondre #3 le: Février 25, 2009, 16:21:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Voila ce que j ai trouvé pour la musique que ce soit mariage ou pas la musique est HARAM et il n'y a pas d'exeption , par contre elle peut utilisé le duff (sorte de tambourin) sans clochette mais seulement pour les femmes et seulement les jours de fete


Anas (radhia allâhou anhou) rapporte du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam): "Celui qui s'assoit pour écouter une chanteuse aura du plomb fondu coulé dans les oreilles le Jour Final." (Abou Ishâq An naïsâboûri r.a.)




Abou Mâlik Al Ach'ari (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Il y aura parmi ma "oummah" (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes) et les instruments de musique ("ma'âzif") comme étant licites." (Boukhâri)



Dans une autre version, il est dit: "Des gens de ma communauté consommeront du vin en lui donnant une autre appellation. Des instruments de musique seront joués devant eux, et des chanteuses (seront également présentes). Allah les ensevelira dans le sol et transformera certains d'entre eux en singes et en porcs." (Ibné Mâjah)



Nâfi' r.a. raconte que Abdoullah Ibné Oumar (radhia allâhou anhou) entendit (lors d'un voyage) la flûte d'un berger. Il plaça alors ses doigts dans ses oreilles et écarta sa monture de la route en disant: "Nâfi' ! Nâfi' ! Entends-tu encore (le son de la flûte)?" Je répondis: "Oui." Il continua à avancer jusqu'à ce que je lui répondis: "Non." Il leva alors ses mains et ramena sa monture vers la route et dit: "J'étais en présence du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lorsqu'il entendit la flûte d'un berger. Il fit alors exactement la même chose (que je viens de faire)." (Ahmad, Abou Dâoûd, Ibné Mâja).


Ibné Mas'oud (radhia allâhou anhou) rapporte: "La musique fait pousser l'hypocrisie ("Nifâq") dans le cœur." (Abou Dâoûd et Bayhaqui). Des propos semblables sont rapportés de Abou Houraïra (radhia allâhou anhou).
Journalisée
meriem38
Invité
« Répondre #4 le: Février 25, 2009, 16:22:19 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum bismillah

 baraka ma soeur!!!

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
zahra-dk
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Dunkerque
Messages: 72



Voir le profil
« Répondre #5 le: Février 25, 2009, 16:39:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

voici ce que j ai trouvé concernant la mixité sur islam-qa réponse du sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Louange à Allah

La réunion des hommes et des femmes en un seul lieu, le mélange des deux groupes, leur interpénétration, leur bousculade, le fait que les femmes se dévoilent en présence des hommes sont des choses interdites par la loi parce que causes de tentation et de provocation du plaisir charnel et pouvant constituer des facteurs susceptibles de conduire aux turpitudes et aux péchés.

Les arguments de l’interdiction de la mixité abondent dans le livre et la Sunna. Nous en citons les propos du Très Haut : «ش vous qui croyez! N' entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu' invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu' on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez- vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors qu' Allah ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez- le leur derrière un rideau: c' est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d' Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d' Allah, un énorme péché.  » (Coran, 33 : 53).

Dans le cadre de son explication de ce verset, Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : «  De même que je vous ai interdit de les envahir, de même abstenez-vous totalement de les regarder. Si l’un de vous avait besoin de quelque chose auprès de l’une d’elle, qu’il ne la regarde pas et qu’il ne s’adresse à elle qu’à travers une barrière.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a tenu compte de l’interdiction de contact direct entre les hommes et les femmes, même dans les lieux qui lui sont les plus aimés sur terre : les mosquées, d’où la séparation entre les rangs des hommes et ceux des femmes et la pause recommandée aux hommes après la prière afin de permettre aux femmes de se retirer et l’affectation d’une porte spéciale aux femmes. Tout cela s’atteste dans ce qui suit :

- Um Salamata (P.A.a) a dit : « Quand le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) avait terminé sa prière, les femmes se retiraient aussitôt. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) marquait une petite pause avant de se lever ». Ibn Shihab a dit : «  Je pense - Allah le sait mieux - qu’il observait la pause pour permettre aux femmes de se retirer avant d’être rattrapées par les premiers partants » (rapporté par Boukhari, n° 793) et par Abou Dawoud n° 876 dans le livre de la prière sous le titre : chapitre sur le départ des femmes avant les hommes.

-Ibn Omar a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Si nous laissions cette porte aux femmes ? » Nafi dit : « Ibn Omar n’est pas passé par ladite porte jusqu’à sa mort ». (Rapporté par Abou Dawoud, n° 484 dans le livre de la prière, chapitre «contrôle strict de cela ».

- Abou Hourayra (P.A.a) dit : «  Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Le premier des rangs occupés par les hommes en est le meilleur  et le dernier des rangs occupés par les femmes en est le meilleur » (rapporté par Mouslim, n° 664).


Ceci fait partie des plus grandes preuves de l’interdiction par la Charia des contacts directs entre les hommes et les femmes. Ce texte indique que plus l’homme est éloigné des rangs des femmes, mieux cela vaudra, et plus la femme est éloignée des rangs des hommes, mieux cela vaudra.

Journalisée
ilhimou
Invité
« Répondre #6 le: Février 25, 2009, 17:10:36 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhbaraka ya orthy meriem38 ainsi que zahra59240 
 zahra59240  :kan ta dit la musique ,coment je le sais si sais de la musique haram ou anached .
je croi spas qui j'irais a se mariage enfin de compte !!!!!!barakallah o fikoum
Journalisée
zahra-dk
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Dunkerque
Messages: 72



Voir le profil
« Répondre #7 le: Février 25, 2009, 17:48:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

si tu entends des instruments autres que du duff ( le tambour) c de la musique mais desfois ya des chants ou ya des voix derriere on dirait de la musique mais sa n en ai pas
Journalisée
AdelMuslim81
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 38
Localisation: Lyon
Messages: 430



Voir le profil
« Répondre #8 le: Février 25, 2009, 18:21:29 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum bismillah

Peux tu mettre des sources s'il te plait:

Citation
Sauf si le mariage ne rentre pas dans les règles islamique c'est à dire si on y trouve de la musique ou meme des anasheed mais avec musique derriere c haram, si les hommes et les femmes sont mélangés alors là encore pire , tu ne dois pas y assister mais si tout est fait dans le halal c a dire pas de mixité et pas de musique c bon

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Salam Alaykoum

Je trouve que ça soit dommage de prouver par des sources quand on parle de choses hallal!!!!!!!!!!!!!!
Il faut pas oublier que par défaut, toute chose est licite jusqu'à ce qu'on trouve une preuve (coran, hadith) qui dit le contraire.
Vous ne devez pas mes frères et soeurs compliquer l'islam qui est tellement facile.
Journalisée

<a href="http://www.islamweb.net/frh/Flash/OBanners117.swf" target="_blank">http://www.islamweb.net/frh/Flash/OBanners117.swf</a>
meriem38
Invité
« Répondre #9 le: Février 25, 2009, 18:26:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum bismillah

Citation
Sauf si le mariage ne rentre pas dans les règles islamique c'est à dire si on y trouve de la musique ou meme des anasheed mais avec musique derriere c haram, si les hommes et les femmes sont mélangés alors là encore pire , tu ne dois pas y assister mais si tout est fait dans le halal c a dire pas de mixité et pas de musique c bon

c'est ce mot qui m a inciter a demander la source mon frère donc je ne demande pas de prouver une chose halal mais haram!!! Wink

meme si les choses nous paraissent logique , pour d'autres ca le sera peut être mon et la charte du forum nous impose de citer des règles pour anoncer qu'une telle ou telle chose est haram ou halal
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

« Dernière édition: Février 25, 2009, 19:04:51 par meriem38 » Journalisée
Saraj
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 196



Voir le profil
« Répondre #10 le: Février 25, 2009, 19:09:23 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Je pense ma soeur que tout depend du contenu du mariage ... mixité, musique ...
Il existe des divergeances concernant la musique et de nuances sur le refus de te rendre à une invitation.  Je t'invite à te rendre sur le moteur de recherche et tapper "mariage ou muique" tu y trouveras differents avis. MachAllah.

Voila ce que j'ai pu trouver ailleurs ...

- Un repas de noce (walima) conformément à la Sunna du prophète , Anas rapporte que le prophète n’a pas fait de repas de noce plus conséquent que celui qu’il a fait pour son mariage avec Zaynab, il a sacrifié un agneau. (Al-Bukhari).

‘Abd Ar-Rahamn Ibn ‘Awf rapporte que le prophète  lui a dit : « Fait un repas de noce, ne serait-ce qu’avec un agneau » (Al-Bukhari et Muslim).


- Qu’il invite les pauvres et les besogneux, car cela est meilleur pour que son acte soit accepté d’Allah, d’après le hadith d’Abu Hurayra : « Le pire des repas est le repas de noce pour lequel on invite les riches et on laisse les pauvres » (Al-Bukhari et Muslim).


- Qu’il s’éloigne du gaspillage, de la vantardise et qu’il s’en tienne à la sunna sans chercher à se montrer devant les gens et se faire connaître, Allah dit : « Ne gaspillez, car Il n’aime pas les gaspilleurs ».


 - Il ne lui est pas permis d’être négligeant le jour de son mariage, en faisant des choses interdites, comme la mixité, la musique et les chants interdits, les images, ou qu’il s’assoit avec son épouse devant les femmes. Cela fait partie des choses blâmables qui peuvent le conduire à l’échec de son mariage, ou plutôt qui le conduisent nécessairement à l’échec de son mariage et à l’absence de réussite, Allah dit : « Et celui qui craint Allah, Il lui facilite les choses ». Et celui qui accomplit ces choses (interdites) n’a pas craint son Seigneur, donc comment pourrait-Il lui faciliter les choses.



Celui qui est invité à un repas de noce, doit faire attention à plusieurs choses


Se rendre au mariage

qu’il réponde à l’invitation, d’après la parole du prophète : « Celui d’entre vous qui est invité à un repas de noce, qu’il réponde à l’invitation » (Al-Bukhari et Muslim).

Et Abu Hurayra a dit : « Celui qui ne répond pas à l’invitation à désobéit à Abul-Qâsim » (Al-Bukhari et Muslim).

Mais s’il a une excuse, il peut ne pas s’y rendre d’après ‘Ata qui rapporte qu’Ibn ‘Abbas a été invité à un repas alors qu’il était malade, il dit : « Répondez à l’invitation de votre frère, saluez-le de ma part, et dites-lui que je suis occupé » (rapporté par Abderazzaq).

 

Partir de cette fête si on voit un mal

- S’il voit un mal (une chose illicite) au repas, qu’il s’en aille, d’après le hadith de ‘Aisha : « J’ai acheté du tissu sur lequel il y avait des images, lorsque le prophète  l’a vu, il est resté à la porte et n’est pas entré, et j’ai vu sur son visage la désapprobation » (Al-Bukhari et Muslim).

 

Demander la bénédiction pour les nouveaux mariés

- Qu’il demande la bénédiction pour les nouveaux mariés, d’après le hadith d’Abu Hurayra qui rapporte que lorsque le prophète  apprenait le mariage de quelqu’un, il lui disait : « Barakallahu fik, wa barakallahu ‘alayk, wa jama’a baynakuma bi khayr » (Abu Dawud et At-Tirmidhi).


Jouer du tombour

Le jour du mariage, il faut jouer du duff (sorte de tambour), dans lequel il y a deux bienfaits : annoncer le mariage, d’après la parole du prophète  : « La différence entre le (mariage) licite et le (mariage) illicite est dans le fait de jouer du duff et d’annoncer le mariage » (At-Tirmidhi et An-nasa’i).

‘Aisha rapporte qu’une femme s’est mariée avec un homme des Ansars, le prophète  lui dit : « Ö ‘Aisha ! Qu’avez-vous fait ? Car les Ansars aiment s’amuser (les chants) » (Al-Bukhari).

Il n’est pas permis d’utiliser autre chose que le duff comme instrument de musique, car le hadith montre l’autorisation du duff et de rien d’autre.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #11 le: Juillet 08, 2012, 16:07:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Soubhan Allah

il est vrai que souvent on est invité à un mariage dans une salle etc..
donc qui dit salle dit aussi music, hommes même si c'est des salles ou il y à les hommes et les femmes séparé
mais quand même les jeunes finissent par rentrer ou se mettent tous à l'entrée d'où ils peuvent regarder etc..

Soubhan Allah souvent on a envie de refusé et d'expliquer le pourquoi du comment mais les autres en général ne veulent pas comprendre  Soubhan' Allah Shocked
Bref qu'Allah swt nous guide et nous pardonne notre comportement souvent négliger
qu'Allah swt guide nos coeurs vers sa droiture et vers un meilleur comportent dans nos actes, nos paroles et notre apparence aussi  Grin


Barak Allahou fikoum

Wa 'alaykoum salam wa rahmatou Allahi wa barakatuh
Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle