Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'Homme Préhistorique  (Lu 26760 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Abdallah38
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 28
Localisation: Isere
Messages: 78



Voir le profil
« le: Février 20, 2009, 00:45:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum , je voulais savoir quelle était la position de l'islam par rapport aux hommes préhistoriques (et aux dinosaures) car c'est une question qui me tracasse et à laquelle je ne trouve pas de réponse, j'aimerais que vous m'aidiez en essayant de répondre à cette question avec à l'appui des textes, hadith ou extraits du coran. Je vous en remercie d'avance.
Journalisée
meriem38
Invité
« Répondre #1 le: Février 20, 2009, 07:11:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum bismillah

Il et vrai que la question m'avait été posé pa ma fille et je n'est pas su vraiment répondre donc voici l'étude que j'ai trouvée en faisant des recherches, que Dieu en soit satisfait, amine et si je trouve autre chose je posetrai  InchAllah

SIGNIFICATION DE L'HOMME ET PREHISTOIRE

Invité sur le site préhistorique de Tautavel (Perpignan)
par le Prof. De Lumeley,
le Dr. Dalil Boubakeur a fait la communication suivante
20 Juillet 1999

Le sens de l'homme transparaît dès les premiers temps de sa création qui, d'étape en étape est
un processus de spiritualisation continue. Plus que le fruit d'un hasard ou d'une nécessité, la
signification de l'homme se profile à travers une destinée assumée. L 'éveil de l 'espèce
humaine semble se situer il y a trois millions d'années lorsque l'homohabilis, Petit Ê tre d'un
mètre trente possesseur d'un cerveau d'un peu plus de 600 cc se mit à développer une pensée
conceptuelle en cassant des pierres et en faire des outils.
Ce véritable premier homme allait développer ses facultés cérébrales par une alimentation
plus riche en viande issue de la chasse et qui allait avoir pour effet une augmentation de la
taille et du volume cérébral. Mais la station debout allait également libérer les deux membres
supérieurs et permettre un contact manuel direct avec l'environnement. On peut aussi
considérer qu'avec les deux fonctions de la main : pronation et supination, allait se développer
en plus de la simple cueillette et de la prise des objets, une capacité nouvelle à recevoir, à
échanger peut-être même à exprimer une demande (une prière), formulée par la supination
qui est le mouvement des paumes de la main vers le haut.
Néanmoins le processus d'Hominisation allait s'effectuer non d'une manière continuelle mais
par bonds successifs, par cycles se chevauchant, parfois concommittants, d'espèces humaines,
les unes disparaissant pendant que d'autres émergeaient, mais toujours en acquérant des
facultés humaines de plus en plus proches de l'Homme moderne. Un déterminisme évolutif
semble déjà orienter la morphologie humaine vers ce qui n'est encore que son image virtuelle.
C'est en effet l'Homme de Néanderthal, il y a 100.000 ans, qui allait commencer à enterrer
ses morts, à revêtir les tombes de couleurs naturelles et, avec son cerveau de 1600 cc, avoir la
possibilité d'émettre des sons vocalisés en raison des transformations de son larynx, de la
concavité de la base du crâne et l'apparition de l'os hyoïde Si important pour l'arrimage des
muscles de la langue et l'aptitude du larynx à la phonation.
La maîtrise du feu devait éveiller en lui des rêves de puissance ainsi qu'une vie en groupes
conviviaux où des mythes, des croyances propitiatoires conjuraient l'angoisse majeure de la
survie devant les dangers, la mort, 1' après-mort.
Les offrandes trouvées dans les Nécropoles de cette époque, l'apprêtement des morts euxmêmes
indiquent que des interrogations et des représentations mythiques ou métaphysiques
sont contemporaines du développement de l'art et peut-être même d'une culture, donc de
croyances ritualisées. Certains ont même avancé que le rapport à la réalité passait toujours
par des croyances, de superstitions (Lévy Bruhi).
Mais l'hominisation biologique semble se parfaire avec l'apparition d'un nouveau cycle : celui
de l'Homosapienssapiens cousin ou branche latérale du Néanderthal qui s'éteint, pour faire
place à un être plus svelte, au front haut, plus grand puisqu'il atteint lm 80 et dont le cerveau,
malgré le même volume crânien, va présenter des circonvolutions pouvant totaliser une
surface corticale de 5 m2.
Cet homme révolutionnaire est jusqu'à nos jours le fameux homme moderne d'où viennent
beaucoup de bienfaits mais aussi de méfaits.
Voici donc l'espèce humaine stabilisée dans sa finalité somatique, germinale dans son
programme d'évolution intellectuelle et spirituelle dont le déterminisme exigeait telle forme et
tel cerveau.
Le Coran indique que, lors de la création d'Adam qui ne peut-être descendu qu'au stade d'
Homosapiens-sapiens,les Anges s'affolèrent : Coran II - V.30 : "Lorsque ton Seigneur confia
aux Anges : "Je vais établir un vicaire de Terre", les Anges se récrièrent et dirent: Vas-tu y
placer quelqu'un qui sèmera le désordre et y versera le sang, alors que par nos louanges nous
magnifions ta gloire ? Dieu dit : je sais ce que vous ne savez pas. Et il enseigna à Adam tous
les noms de la création que les Anges ne savaient pas. "
Par ce verset, la véritable Hominisation de l'Homme, sa création à partir du divin est la forme
accomplie de cet Ê tre apparu il y a 30 ou 40.000 ans avec un équipement cérébral capable
de nommer tout le créé, de poursuivre le processus de vitalisation du monde et, par son
vicariat de Dieu sur Terre, de conférer un sens à la création c'est à dire la doter d'une origine
et d'une finalité.
La notion de cycles successifs de l'Homme est elle-même présente dans le crèdo religieux de
l'Islam: les exégètes du Coran estiment que la terre était peuplée d'êtres humains avant Adam
et que ces peuples incapables d'adorer Dieu disparurent dans la violence et la corruption.
Cette vision prend ses sources dans la Sourate X (Jonas) versets 13 et 14:
V.13 : "Nous avons fait périr des générations avant vous (Qurûn) lorsqu'elles eurent
prévariqué malgré les preuves apportées par les envoyés."
V.14 : "Nous avons ensuite fait de vous leurs successeurs sur terre pour voir comment vous
agiriez."
Cette notion de cycles de création n'est pas -loin de là- spécifique à l'Islam mais ne contredit
pas les données de la Préhistoire et même de l'Histoire des Hommes où des peuples, des
animaux, des plantes disparaissent pour laisser place de nouvelles espèces selon les lois
l'adaptation biologique, climatique, de l'évolution des espèces par mutations génétiques ou
sélection naturelle ; mais aussi dans un déterminisme spécifique qui dépasse les simples effets
des causes extérieures.
Aujourd'hui l'Homme ne peut dire si son processus d'hominisation est totalement achevé et si
quelque part, lultra-humain de Teilhard de Chardin n'est pas en train de démarrer un
nouveau cycle à notre insu.
Là aussi la religion en nous exhortant à l'adoration de Dieu et au respect de son projet
humain n'est pas sans nous mettre en garde sur la présomption d'accomplissement de la race
humaine:
Coran XXI (Les Prophètes) V.104: "Le jour où Nous plierons le ciel comme un rouleau de
livres, tout comme Nous avons commencé la première création, Nous la recommencerons..."
Alors dit le Coran V (al maïdah) V.54 :
"Allah fera venir à Lui un peuple qu'il aime et qui l'aime modeste... et qui s'efforce de suivre la
voie de Dieu...".
La notion de cycles créatifs n'est pas sans trouver un écho particulier dans la pensée religieuse
du Soufisme chiite: la succession des cycles et des millénaires est un processus sotériologique
au cours duquel se rédime le temps d'exclusion de l'humanité...
Parallèlement se précise le temps du retour de l'Adam céleste vers son rang premier et sa
rédemption marquant la fin des temps : le processus d'Hominisation est en même temps une
ascension et une ascèse vers l'homme parfait (Insan al kamil), prêt pour son retour dans la
grande unité.
Ainsi depuis Moïse, Abraham et tous les prophètes jusqu'à Muhammad (SAWS) l'eschatologie
religieuse indique que si l'homme est parvenu à une perfection anatomique reconnue Coran
95-4:
"Certes nous avons crée l'Homme selon les meilleures proportions",
Son état spirituel reste criticable par son caractère oublieux et versatile, ne surmontant pas ses
mauvais penchants, ni le problème du mal.
Ce qui compte avant tout, du point de vue du sens de l'Homme, est donc son progrès spirituel,
de loin plus déterminant que ses caractéristiques morphologiques. Ce progrès s'oriente de
plus en plus vers la conscience de son exceptionnelle destinée sur terre : glorieuse et tragique.
Coran 82-La rupture-V6 : "Ô Homme comment peux-tu te tromper au sujet de ton Seigneur
généreux qui t'a crée, puis modelé, constitué, organisé et donné la forme qu'il a voulue ? "
Des textes sacrés de l'Islam, la destinée de l'Homme est liée aux conditions de son apparition
sur Terre : être fragile, anxieux, ses facultés d'intelligence du monde ne doit pas lui faire
oublier qu'il est à Dieu duquel il procède et vers lequel il retournera (Coran) et que cette
création est éphémère
(Coran 55-26 : "Tout ce qui est sur terre disparaîtra ").
Au surplus, Si une certaine forme de spiritualité, de croyances et de mythes sont apparus il y a
100.000 ans, l'évolution de l'Homme montre que ses changements somatiques ont eu
infiniment moins d'ampleur que son évolution intellectuelle et spirituelle. C'est par là
seulement que du point de vue religieux l'homme doit par lui-même achever son hominisation
par le perfectionnement continu de sa spiritualité.
L'HOMO RELIGIOSUS commence en réalité son histoire avec l'avènement de l'Homme
moderne et sa préoccupation à conférer valeur et sens à son existence, notamment par sa
confrontation au problème de la mort ayant pu faire éclore des croyances religieuses.
Au fond y a-t-il une religion naturelle à l'homme, indépendamment de toute Révélation, de
toute prophétie, contemporaine de l'éveil de l'homme à son nouveau regard sur lui-même, sur
la mort et sur le monde il y a 30.000 ans ? ll semble que les rites religieux remontent à 5.000
ans, au Néolithique, âge des Vénus sculptées, des pasteurs mais aussi des chefs et des
prêtres, des nécropoles collectives, et aussi des dolmens des temples déjà dédiés au Dieu-
Taureau et à la Déesse-Terre.
Les Rites funéraires, les offrandes et les sacrifices de cette époque ne peuvent à eux seuls
constituer les éléments d'actes de foi en la Transcendance. il existe même comme l'ont montré
Mauss et Testard des religions primitives sans offrandes ni prières, des religions sans dieux
telles qu'on les a décrites chez les aborigènes pour qui le don et l'échange tiennent lieu d'actes
religieux.
Si la science reste muette sur l'état religieux balbutiant de l'Homme primitif, la Tradition
religieuse, particulièrement l'Islam, indique que l'Homme reste lié à Dieu de toute éternité par
un pacte pré-existentiel à sa création. (Coran II-27, 57-8). Par ce pacte, Dieu crée l'homme
qui s'engage en retour à n'adorer d'autre divinité que Lui - Le Coran dit que Dieu créa
l'homme porteur du dépôt sacré de la foi (amana), lequel dépôt, dit le texte fût refusé par la
Terre, les montagnes et l'ensemble du crée car jugé trop lourd. L'Homme seul l'accepta car, dit
le Livre, sur celui-ci était inconscient du poids de son engagement d'adoration et d'amour.
Quelles autres réflexions sur le sens de l'homme nous procure la vision humaine depuis la
Préhistoire?
Auguste Comta propose dans sa doctrine du positivisme que l'évolution de l'esprit humain a
fondé le concept de causalité sur trois états successifs :
- l'âge mythologique
- l'âge théologique
- enfin l'âge positif où triomphe la raison absolue.
Nous noterons que ces étapes de la connaissance humaine ont certes théorisé la question du
comment, mais pas du "pourquoi" ontologique qui reste de nature métaphysique, et
conjectural à l'infini.
L'art rupestre, pariétal ou tombal des Hommes du Paléolithique peut être considéré comme
religieux du fait que de nombreuses représentations sont adornées de signes et de symboles
attestant de croyances mythologiques. Comme l'indique Schopenhauer, l'expression artistique
"travaille au fond à résoudre le problème de l'existence".
Dans son Esthétique, Hégel affirme pour sa part: "l'art, la religion, la philosophie ne différent
que par la forme, leur objet est le même."
Du point de vue historique et social, cet art primitif est la manifestation graphique de thèmes
et de représentations de la conscience collective.
La trace laissée est-elle aussi un message?
Quel que soit ce message, il ne semble pas exister de différence fondamentale de nature et
d'essence entre les hommes primitifs et nous. Lévi Strauss nous invite même à dépasser notre
éthnocentrisme spontané et considérer que l'Homme de tous temps manifeste une vraie
capacité à comprendre, à donner un ordre et un sens au monde, et il n'existerait pas de
pensée prélogique (cl. Lévi Strauss, la Pensée Sauvage).
L'âge positif a-t-il aujourd'hui répondu aux interrogations ontologiques de l'Homme ?
l'Homme est-il parvenu au faîte des possibilités de son évolution, de son hominisation?
Une herméneutique qui engloberait l'ensemble des expressions sacrées de l'Homme depuis la
Préhistoire, permettrait-elle de définir une signification du parcours humain sur cette terre en
dégageant un nouveau sens de l'Homme ?
Pour l'Islam mystique, l'Homme est en même temps agent et justification du créé. L'Adam
terrestre ne serait que la personnification de l'archétype céleste. Dans cette explication
mystique de la création le monde lui-même tient lieu de ce qu'Henry Corbin appelle un
Hiérocosmos.
L'Homme tient une place essentielle par son intelligence, sa conscience du sacré, et par son
vicariat de Dieu sur terre.
De ce point de vue l'Homme, qu'il soit artiste, religieux, philosophe ou savant, reste toujours
identique à lui-même dans toutes ses expressions.
L'Homme Total ne peut être partagé arbitrairement entre activité, affectivité, ou connaissance,
mais seulement comme action, sentiment et raison.
Cette attitude philosophique moderne a du moins le mérite de privilégier la réalisation de
l'Homme tel qu'en lui-même
Il est déterminé de toute éternité et non de poser le problème de sa propre ontologie qui lui
échappera toujours. Evaluant mieux ses limites et ses possibilités l'homme conduira Sa
connaissance propre dans la voie morale basée sur une déontologie intuitive, d'expérience et
de foi en lui-même et en Dieu afin d'éradiquer le mal. C'est là le problème essentiel du sens
de l'Homme.
Gaston Bachelard écrit dans la "Formation de l'esprit scientifique" :
"C'est de l'Homme aujourd'hui que l'Homme peut recevoir ses plus grandes souffrances."
"Si la raison scientifique et technique contrôle toujours mieux les fléaux ayant une origine
naturelle, face au mal don l'origine est purement humaine, l'esprit ne semble encore disposer
d'aucune arme efficace".
En conclusion:
L'homme est religieux au sens où l'esprit religieux peut se formuler de différentes façons, et
que les valeur spirituelles fondées par l'Homme sont les références de son devenir moral, de
sa destinée humaine et divine.
Dans ses relations à autrui et au monde, la religion apporte la dimension de l'amour car,
comme dit Saint Augustin "si l'amour de soi jusqu'à l'oubli de l'autre crée la cité terrestre,
l'amour de l'autre jusqu'à l'oubli de soi crée la cité céleste...".
Et se réalisera la prophétie coranique qui annonce que "Dieu fera venir alors une humanité
qui l'aimera et qu'il aimera." Coran V-54.
A travers les vestiges de son passé et les signes de son devenir, c'est cette dimension d'amour
qui caractériser le vrai sens de l'Homme. Ce sont ces manifestations d'amour que nous devons
rechercher à travers tous le vestiges humaines de la préhistoire... et même de la modernité.
Tel est le vrai sens de l'Homme.
Incha Allah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Abdallah38
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 28
Localisation: Isere
Messages: 78



Voir le profil
« Répondre #2 le: Février 20, 2009, 16:01:36 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum , merci de vos réponses, si j'ai bien compris cela voudrait donc dire qu'avant la création d'Adam il existait d'autres espèces humaines (mais que l'on ne pourrait caractérisé d'homme) ? J'ai vu je ne sais plus où qu'il pouvait s'agir de djinns. Si vous avez d'autres réponses plus détaillées et appuyés par des textes n'hésiter pas, je n'attend que sa  Grin (car tant que je suis dans l'ignorance par rapport à ce sujet, j'ai peur que cela remette en doute ma foi dans la création de l'homme)
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 17, 2009, 09:39:03 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum , je voulais savoir quelle était la position de l'islam par rapport aux hommes préhistoriques (et aux dinosaures) car c'est une question qui me tracasse et à laquelle je ne trouve pas de réponse, j'aimerais que vous m'aidiez en essayant de répondre à cette question avec à l'appui des textes, hadith ou extraits du coran. Je vous en remercie d'avance.

ASSALAM ALEYKOUM


De temps en temps, certains se posent la question sur ce qui est rapporté par la science sur la préhistoire .en fait, Que soit pour la disparition des dinosaures ou autres mystères encore non résolus, le rôle des prophètes c'est de faire sortir les gens du polythéisme vers le monothéisme Ce qui fait qu'ils ne donnent pas beaucoup d'importance à certains événements passés au cours de l'histoire de l'humanité. Que ce soit pour les dinosaures ou de civilisation comme l'Atlantide.

Pour certains la disparition des dinosaures aurait été causé par une météorite, un cataclysme, un déluge ou tout simplement un surchauffement de la terre. En fait,une question similaire fut posé par le Pharaon à Moussa(Moise) :"‹Qu'en est-il donc des générations anciennes?› dit Pharaon. Moïse dit: ‹La connaissance de leur sort est auprès de mon Seigneur, dans un livre. Mon Seigneur [ne commet] ni erreur ni oubli".(20/50).

Effectivement l'histoire de ce qui s'est passée comme extinction de race animal ou disparition de civilisation fait parti du châtiment que recevait ces peuplades et naturellement cela aurait atteint les autres créatures sur terre.Allah a dit :"Nous avons en effet, donné le Livre à Moïse, - après avoir fait périr les anciennes générations, - en tant que preuves illuminantes pour les gens, ainsi que guidée et miséricorde afin qu'ils se souviennent.(28/43).


Dans un hadith d'après Abi Said le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) a dit:Allah n'a plus fait périr une nation, un siècle, une communauté ou les habitants d'un village d'un châtiment venant du ciel ou de la terre depuis qu'il a fait descendre la Torah seul les habitants d'un village qui se sont vu devenir des singes.

Bref c'est l'occasion qui est donné à un prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) pour répondre à une question.Par exemple lorsque le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) fut questionné sur les gens de la caverne, du roi qui parcourut la terre.Allah fit descendre une Sourate pour lever le voile sur ces mystères.


En ce qui concerne les Dinosaures personne n'a posé la question au prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) de même que le rôle d'un prophète ce n'est pas la Paléontologie mais de faire sortir les gens de l'obscurité vers la lumière. Mais l'occasion se présente et que cela mérite réponse naturellement la réponse se fera. On peut prendre comme exemple une question qui vient souvent dans les esprits des gens.Existe-t-il des mondes ou univers parallèles avec des habitants?.

Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mars 17, 2009, 09:39:03 »
Share   Modifier le messageModifier

ASSALAM ALEYKOUM


Question: Salam alaykoum.

Passionné de science je me suis toujours interrogé sur l'origine des fossiles et des os de dinosaures découvert par les scientifiques, j'aimerais savoir ce que dit le qu'ran a ce sujet. Je me suis renseigné mais je n'ai trouvé aucune réponse.

Qu'Allah vous aide dans votre tache.


Réponse par Cheikh Muhammad Dahdouh

Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ; louange à Allah, que la miséricorde et la paix soient sur le Messager d'Allah,
En réponse à la question sur la présence de l'évocation des fossiles de dinosaures et la cause de leur disparition dans le Qur'an noble, je dis tout en implorant le secours du Tout Puissant:

On croit actuellement qu'une comète a percuté la région de Yucatan à l'est du Mexique il y a de cela 65 millions d'années (K/T Impact) et qu'il s'est formé un fossé que les satellites ont filmé et dont le diamètre de son cratère dépasse 200 Km. Le diamètre de cette comète est estimé à pas moins de 10 Km, tandis que la force de cette collision est estimée à environ 100 millions de mégatonne.

On pense aussi qu'une autre comète à la même époque ayant un diamètre d'environ 40 Km a percuté la mer à l'ouest de la côte de l'Inde. En 1908, un objet semblable a percuté la région de Tunguska en Sibérie avec une force estimée à environ 15 mégatonnes (Tunguska Impact) et son diamètre est estimé à environ 60 mètres seulement avant qu'il ne disparaisse dans l'air suite au frottement sans atteindre la surface de la terre et devenir une fosse météoritique.


Malgré sa petitesse, relative, tous les arbres se sont brûlés et leurs cimes sont tombées dans le sens extérieur dans un diamètre de 50 Km autour de l'épicentre de la percussion et on a aperçu la fumée à une distance de 500 Km avec une détonation assourdissante (Deafening Bang) que les habitants de Londres ont entendue à une distance de 5000 Km. Ces effets énormes assez contemporains ont ressuscité l'évènement de Yucatan et les ordinateurs ont travaillé sérieusement pour simuler les effets d'une force de percussion plusieurs millions de fois plus importante, surtout avec l'anéantissement subit des dinosaures et de la plupart des êtres vivants en même temps depuis près de 65 millions d'années également.


C'est ainsi qu'est née l'hypothèse de la disparition spontanée de la plupart des êtres vivants végétaux et animaux sur la terre ferme et dans les mers comme conséquence de la percussion ardente ayant provoqué la fumée qui est parvenue à des zones élevées de l'atmosphère et a voilé temporairement la lumière du soleil, ce qui a troublé la photosynthèse chez les plantes entraînant l'anéantissement des animaux de grande taille comme les dinosaures, parce qu'ils sont les plus vulnérables au manque d'oxygène et de nourriture. Il y a d'autres facteurs ou des hypothèses comme le changement du climat ou la fumée des volcans, cependant, avec la découverte dans des régions différentes de la surface de la terre d'une couche sédimentaire âgée d'environ 65 millions d'années également contenant l'iridium caractéristique des météorites cela rend plus probable l'anéantissement de plusieurs êtres vivants anciens, surtout les dinosaures dans cette catastrophe de fumée astrale et la possibilité de leur anéantissement par la suite également.


Tu peux être ébahi en lisant le récit évoqué par At-Tabary d'après l'exégèse d'Ibn Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui) de la catastrophe de la fumée attendue d'une percussion cométique : "Abdullah ibn Abi Mulaika a dit: Je me rendis un matin chez Ibn Abbas qui me dit : Je n'ai pas dormi cette nuit jusqu'au matin. Pourquoi donc ? Lui demandai-je. Il dit: Ils ont dit que l'astre à la comète a fait son apparition et j'ai eu peur que la fumée ne soit imminente". Ibn Abbas n'était pas un astronome ; il n'a déduit cette connaissance que de cette parole d'Allah l'Exalté : ((Eh bien, attends le jour où le ciel apportera une fumée visible, qui couvrira les gens. Ce sera un châtiment douloureux. "Seigneur, éloigne de nous le châtiment. Car, [à présent] nous croyons".


D'où leur vient cette prise de conscience alors qu'un Messager explicite leur est déjà venu ? Puis, ils s'en détournèrent en disant: "C'est un homme instruit [par d'autres], un possédé". Nous dissiperons le châtiment pour peu de temps, car vous récidiverez)) [Ad-Dukhan, 10-15]. Il y a un avertissement contre une catastrophe qui se répète et qui ne pouvait être connue à notre époque que par un Prophète et dont la caractéristique la plus apparente est une fumée qui cerne les êtres vivants provenant de la collision d'un corps céleste avec la terre.

Cette description étonnante qui a laissé perplexes les premières générations est accompagnée d'un ensemble de descriptions uniques au Qur'an qui révèlent la présence de troupes comme les oiseaux par volée de pierres proche de la terre et il est possible qu'ils cailloutent n'importe quel endroit de la surface de la terre et le détruisent, et rapporte avec une précision ahurissante l'évènement de la chute météoritique.


Le mot dinosaure est un néologisme utilisé pour la première fois en 1841 pour désigner un reptile disparu depuis près de 250 millions d'années et dont les premiers fossiles ont été découverts en 1677. Ce mot dérive du latin et veut dire "lézard terrible". On ne peut donc pas espérer sa présence dans un livre révélé plus ancien, et dans l'expression "Voici l'hippopotame, à qui j'ai donné la vie comme à toi ! Il mange de l'herbe comme le boeuf" [Job, 40\15]; les scribes de la bible n'ont pas connu un mot semblable au mot Béhémoth et l'ont alors retranscrit textuellement comme il se trouve dans les traductions, et le dictionnaire de la bible le renvoie au mot égyptien ancien connu chez les anciens égyptiens parmi lesquels ont vécu les ancêtres des juifs dans l'esclavage avant d'être affranchis par le Prophète Moise (que la paix soit sur lui) ;


ce mot peut vouloir dire "qui ressemble à la bête" et convient au buffle d'eau ou à l'hippopotame et les habitants du nord de vallée du Nil l'appellent actuellement "saydoul quichta", et d'autres ont forcé pour l'assimiler au dinosaure qui a disparu des millions d'années avant l'avènement de l'homme, feignant ignorer ce que dit l'expression elle-même assez clairement, c'est-à-dire que Allah l'a créé à partir de l'homme, et il fait partie des reptiles tandis que les bêtes de troupeau font partie des mammifères, et d'autres sont des carnivores qui ne broutent pas l'herbe comme le font les vaches. Il suscite donc l'illusion qu'avec cette argutie, les chercheurs ont été inattentifs et ont incriminé le Qur'an noble parce que, selon ce qu'ils prétendent, il n'a pas évoqué les fossiles des dinosaures et la cause de leur disparition.


C'est ainsi que certains ont épuisé toutes les ruses dans la recherche de ce dont la coïncidence est possible dans ce qu'on attribue à la révélation avant le Qur'an avec les lois de l'existence et le récit de la création tel que l'a rapporté la science, tandis que l'unique livre qui ne comporte pas de contradiction et reste à la première place sans argutie lorsqu'on fait un examen minutieux c'est le Qur'an noble ; les traces des météorites et les fossiles des dinosaures ne sont que des signes dévoilant des chapitres du récit de la création, et il est ahurissant de voir que cette parole d'Allah y fait allusion: (Dis: "Parcourez la terre et voyez comment il a commencé la création)) [Al Ankabut, 20], cela prouve que les fouilles peuvent déceler des signes indiquant l'histoire de la terre, et cela n'est pas objecté par cette parole d'Allah l'Exalté: ((Je ne les ai pas pris comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes. Et Je n'ai pas pris comme aides ceux qui s'égarent)) [Al Kahf, 51],

Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mars 17, 2009, 09:39:03 »
Share   Modifier le messageModifier



ASSALAM ALEYKOUM

Suite


cela ne veut donc pas dire que faire des recherches dans l'histoire du monde est une voie fermée, alors que l'Islam a demandé de parcourir le monde; cela montre plutôt que la création de l'homme est le dernier chapitre. L'être humain qui mange la nourriture et marche dans les marchés n'existait même pas pour avoir une participation dans la création de sa propre personne dans la matrice de la mère, que dire de la création du monde avec toutes les étapes du récit dans lequel tout était prêt avant sa création, et la teneur est que l'adoration exclusive d'Allah l'Exalté est le but à long terme depuis le début.

Ceci n'est-il pas exactement le même appel de Jésus à l'adoration exclusive d'Allah ! Surtout qu'on rapporte qu'(il passa toute la nuit à prier Dieu) Luc 6:12, et qu'(il se retirait dans les déserts, et priait) Luc 5:16; et il a dit: (Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul) Matthieu 4:10, et il a annoncé qu'il est le serviteur de Dieu et Son Messager comme ceux qui l'ont précédé en disant: (En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé) Jean 13:16.

Et lorsqu'on lui demanda: (Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?) Matthieu 22:36, il dit: (le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur) Marc 12:29, et a dit: (C'est le premier et le plus grand commandement) Matthieu 22:38, et a dit: (Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes) Matthieu 5:17. Et lorsque qu'un homme l'appela bon maître, il dit: (Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul) Marc 10:18, Luc 18:19. Et il a affirmé à maintes reprises qu'il est le Messager de Dieu: (et que le monde connaisse que tu m'as envoyé) Jean 17:23; il a également dit: (Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé) Jean 5:30;


il a également dit: (Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m'a envoyé) Jean 12:44; et a dit: (En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle) Jean 5:24. Y a-t-il un témoignage plus confondant pour les trompeurs que le témoignage de la bible elle-même appuyant le Messie qui proclame la véracité du Qur'an concernant la falsification du Message des Prophètes avant le prophète Muhammad: (Comment pouvez-vous dire: Nous sommes sages, La loi de l'Éternel est avec nous ? C'est bien en vain que s'est mise à l'œuvre la plume mensongère des scribes) Jérémie 8:8, (Mais vous ne direz plus: Menace de l'Éternel! Car la parole de chacun sera pour lui une menace; Vous tordez les paroles du Dieu vivant, De l'Éternel des armées, notre Dieu) Jérémie 23:36 (Quelle perversité est la vôtre!) Esaïe 29:16; (Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées… Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible… et ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur) Romains 1:20-25.


Il n'y a donc pas une seule raison de rejeter le Qur'an alors qu'il resplendit de vérité, confirme toutes les vérités qui l'ont précédé dans les livres du Monothéisme.
Et avec une délicatesse qui ne détourne pas de l'objectif, le Qur'an a évoqué l'impact météorique d'une manière telle qu'on n'en trouve pas dans un quelconque livre révélé. C'est ainsi qu'il a explicitement parlé de l'existence de pierres dans les cieux dans ces paroles d'Allah l'Exalté: ((Ou êtes-vous à l'abri que Celui qui est au ciel envoie sur vous un ouragan de pierres)) [Al Mulk, 17]; ((Si Nous voulions, Nous ferions que la terre les engloutisse ou que les morceaux de ciel tombent sur eux)) [Saba, 9]; ((Etes-vous à l'abri de ce qu'Il vous fasse engloutir par un pan de terre, ou qu'Il envoie contre vous un ouragan (avec une pluie de pierres))) [Al Isra, 68],


et tu es ébahi par la répétition de ces merveilles même de la bouche du commun des musulmans depuis le septième siècle, tandis que le président des Etats-Unis d'Amérique Thomas Jefferson qui est un état moderne contredit toute personne qui prétend l'existence des pierres dans le ciel, et c'est de la même manière que les arabes d'antan traitaient la révélation de mensonge par entêtement, comme indiqué dans cette parole d'Allah l'Exalté: ((Et quand ils dirent: "Ô Allah, si cela est la vérité de Ta part, alors, fais pleuvoir du ciel des pierres sur nous)) [Al Anfal: 32]; ((Et ils dirent: "Nous ne croirons pas en toi, jusqu'à ce que tu aies fait jaillir de la terre, pour nous, une source ; ou que tu aies un jardin de palmiers et de vignes, entre lesquels tu feras jaillir des ruisseaux en abondance; ou que tu fasses tomber sur nous, comme tu le prétends, le ciel en morceaux; ou que tu fasses venir Allah et les Anges en face de nous)) [Al Isra, 90-92].


Et c'est de la même manière qu'avant eux, le peuple de Chouaib a traité de mensonge et leur châtiment fut de la nature de ce qu'ils avaient traité de mensonge dans cette parole d'Allah l'Exalté: ((De même, aux Madyan (Nous envoyâmes) leur frère Chouaib qui leur dit: "Ô mon peuple, adorez Allah et attendez-vous au Jour dernier, et ne semez pas la corruption sur terre. Mais ils le traitèrent de menteur. Le cataclysme les saisit, et au matin, ils gisaient sans vie dans leurs demeures)) [Al Ankabut, 36-37]; ((Fais donc tomber sur nous des morceaux du ciel si tu es du nombre des véridiques! Il dit: "Mon Seigneur sait mieux ce que vous faites". Mais ils le traitèrent de menteur. Alors, le châtiment du jour de l'Ombre les saisit. Ce fut le châtiment d'un jour terrible)) [Ach-Chouara, 187-189];


((Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvâmes, par une miséricorde de Notre part, Chouaib et ceux qui avaient cru avec lui. Et le Cri terrible saisit les injustes, et ils gisèrent dans leurs demeures)) [Houd, 94]. C'est le même châtiment du peuple du Prophète Lot évoqué dans cette parole d'Allah l'Exalté: ((Le peuple de Lot traita de mensonges les avertissements. Nous lâchâmes sur eux un ouragan, excepté la famille de Lot que Nous sauvâmes avant l'aube)) [Al Qamar, 33-34].


Les mots du Qur'an comprennent ces descriptions qu'il n'est pas possible de prétendre qu'il s'agit de la connaissance humaine produite par les peuples du septième siècle. Ce qui se rapproche le plus de la voix qui assourdit les oreilles c'est (le Cri); la fumée suscitée par l'impact pour parvenir aux zones élevées de raréfaction de l'air dans l'atmosphère et son horizon s'étend pour couvrir la lumière du soleil est semblable à ce qui apparaît dans les explosions nucléaires dans en forme de champignon et cela est semblable à (l'Ombre) ainsi qu'à (des nuages superposés) dans cette parole d'Allah l'Exalté: ((Et s'ils voient tomber des fragments du ciel, ils disent: ce sont des fragments superposés")) [At-Tur, 44].


Le mot arabe indéfini (hâssib) indique la présence de rangées semblables aux archers qui lancent des petits cailloux sur la terre pour expliquer leur dangerosité ; leur division du point de vue astronomique en météores, astéroïdes et comètes de tailles différentes correspond dans le Qur'an à la comparaison de certains aux gouttes de pluie pour expliquer leur effritement et leur petitesse à la suite du choc avec l'air tandis que d'autres sont désignés par le mot arabe (kissaf) qui veut dire des morceaux de taille considérable, qui peuvent atteindre la taille de montagnes. Quant au tremblement de la surface de la terre ou ce qui correspond au (rajfah) à la suite du choc ; C'est une description qu'on ne peut pas qualifier d'exagérée ni dire qu'elle est une simple coïncidence.


Dans une description détaillée de la catastrophe du peuple du Prophète Lot, le Qur'an excelle et annonce la nouvelle avec la hardiesse de celui qui est sûr de lui dans ces paroles d'Allah l'Exalté : ((Ce qui les menace s'accomplira à l'aube. L'aube n'est-elle pas proche ? Et, lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes [la cité] de fond en comble, et fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres d'argile succédant les unes aux autres, portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles (ces pierres) ne sont pas loin des injustes)) [Hud, 81-83]; ((Alors au lever du soleil, le Cri (la catastrophe) les saisit. Et Nous renversâmes [la ville] de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres d'argile dure. Voilà vraiment des preuves, pour ceux qui savent observer ! Elle [cette ville] se trouvait sur un chemin connu de tous)) [Al Hijr, 73-76].


Qui donc a fait connaître à Muhammad, s'il n'est pas "le sceau des Prophètes" annoncé dans les livres anciens, que ces pierres célestes sont marquées de signes qui les distinguent des pierres de la terre ? Des études ont en effet montré l'existence de lignes particulières sur leur surface provenant de la chaleur du contact avec l'atmosphère pendant leurs chutes et des granules particulières résultant du refroidissement brusque ! Et qui lui a fait savoir qu'elles sont ardentes à la suite du frottement pour qu'il les décrive comme étant (min sijjil), c'est-à-dire ardentes ! Et qui lui a appris que le frottement peut les désagréger pour qu'elles tombent par flots successifs qu'il décrit comme (mandhoud) c'est-à-dire succédant les unes aux autres !


Que dire de l'expression (saiha) [Cri] pour désigner le son énorme qui assourdit les oreilles pour expliquer les ondes de choc qui détruisent les constructions avant l'arrivée des pierres, et la description du retournement comme si les toits étaient par terre et les fondations en l'air par l'expression (Nous renversâmes [la cité] de fond en comble) expliquant la participation de l'onde d'ébranlement après la pression dans la destruction, et la chose évoquée la plus proche, voire la seule clairement évoquée pour le pronom dans l'expression (Elle se trouvait sur un chemin connu de tous), ce sont les pierres dont chacune d'elles prend une orbite stable non éloignée de la terre astronomiquement parlant, comme celle qui existe entre Mars et Jupiter, et le choc est plus violent lorsque la météorite fait face à la terre avec son front le matin à la période du lever du soleil pendant sa gravitation autour du soleil ajoutant sa vitesse vers elle à sa vitesse vers elle contrairement au sens opposé à la période du coucher du soleil où sa vitesse est soustraite de sa vitesse et la force du choc s'amoindrit alors.


Que la différence est énorme entre toutes ces merveilles et l'expression : (mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr) Luc 17:29! Si l'on considère que l'expression est une exemplification de la tradition à l'époque des scribes, cela ne parviendra pas à la précision des détails dévoilés par le Qur'an dans cette parole d'Allah: ((Dis: "Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création)) [Al Ankabut, 20]. Le Qur'an noble a résumé l'évocation de signes indiquant l'histoire de la terre dont certains ont effectivement été découverts par les fouilles.


Cela comprend les fossiles des dinosaures et bien plus, de même, il a décrit des catastrophes météoritiques avec beaucoup de détails. L'époque du Messie a confirmé cela lorsqu'il a dit à son peuple: (J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera. Tout ce que le Père a est à moi ; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera.) Jean 16: 12-15 et lorsqu'il a dit: (N'avez-vous jamais lu dans les écritures: La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle ; C'est du Seigneur que cela est venu, Et c'est un prodige à nos yeux ? C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits. Celui qui tombera sur cette pierre s'y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé) Matthieu 21:42-44.


Le temps a effectivement dévoilé toutes ces perles que contient le Qur'an et qu'observe tout plongeur libéré par son intelligence du sectarisme; toutefois comment est-ce que celui qui a les yeux bandés peut voir cela ! Allah l'Exalté dit : ((Ce Qur'an n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah, mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers. Ou bien ils disent: "Il (Muhammad) l'a inventé?"


Dis: "Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques. Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes!)) [Younous, 37-39]
Journalisée
Abdallah38
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 28
Localisation: Isere
Messages: 78



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mars 21, 2009, 03:10:28 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh Merci mon frère pour ta réponse ! Que Dieu t'en récompense. J'aimerais néammoins encore savoir si l'on peut considérer les homme préhistoriques comme des hommes ? Car il apparait que les squellettes de ces "hommes" dateraient de plusieurs milliers d'années. Par ailleurs j'aimerais savoir s'il existe des textes qui montre à quand date la création de la terre ainsi que du 1er homme. Merci d'avance pour vos réponses. Salam Alaykoum
Journalisée
Yousra.Islam
Invité
« Répondre #7 le: Mars 21, 2009, 07:29:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

soubhana ALLAH j'en parlais à mes soeurs fi Llah mais on a eu  aucune réponse !!
c'est vrai que ca tracasse parce que cette année le programme de bio comprend la partie géologie donc il faut qu'on soit armé pour ces cours inchae ALLAH

 baraka2


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Abdallah38
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 28
Localisation: Isere
Messages: 78



Voir le profil
« Répondre #8 le: Avril 09, 2009, 00:19:04 »
Share   Modifier le messageModifier

Pas d'autres réponses ?
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #9 le: Novembre 26, 2012, 19:44:49 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

 Soubhan' Allah jamais lu ce fil Machaa Allah

Barak Allahou fik mon frère Ibn alquaim pour les réponses apporté Allahou Akbar et Il  Razza wa jal Reste le plus Savant
Machaa Allah wa Barak Allahou fikoum


Wa 'alaykoum salam
Journalisée
   

L'islam en 3500 questions
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle