Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 19

1  Culture islamique / Poèmes divers / Re : Je vous déteste en Allah pour une raison... le: Mars 03, 2012, 19:38:02
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 baraka2 pour ce partage, et c'est vrai malgrès le fait que nous soyons être humain nous nous permettons beaucoup de chose qui nous éloigne d' allah.

Pour moi le passage qui résonne le plus en moi es le passage sur les handicapés pour travailler auprès d'eux, combien de petit musulman je voie déposer aux pieds de nos institutions, et des mères pleurer en leur disant adieu. Et quand nous leur disons vous pourrez venir le voir, elle nous répond, c'est la honte dans le quartier, et c'est la honte de la famille ..... Je sais que je suis entrain de juger mais ce que je pense c'est comment s'abaissez aux regard des autres, alors que c'est de ton enfant que l'on parle, je ne le comprend toujours pas ....

 Salam Alaykoum

2  Les musulmans / Espace pour les femmes / Re : Recherche soeur sur lyon pour acompagnement le: Mars 02, 2012, 12:00:03
 Salam Alaykoum

Ma soeur, je suis disponible et ouverte à toutes rencontres, entre soeur....

N'hesite pas à me contacter en MP.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

3  L'islam aujourd'hui / Le divorce / Re : Lorsque la femme demande le divorce et que le mari est contre doit-il être ... le: Novembre 01, 2010, 07:00:23
 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima

Droit de divorce pour la femme
samedi 9 novembre 2002

Question
Quels sont les droits de la femme en Islam en matière de divorce, par exemple lorsqu’une femme désire divorcer, mais que son mari refuse de lui accorder le khul` [1] dans l’intention de la maintenir sous sa coupe ou lorsqu’il souhaite ainsi la punir ? Comment peut-elle obtenir ce khul` lorsque son mari refuse de le lui octroyer ou lorsque le juge n’accepte pas le khul`, ou encore lorsque le mari se trouve dans un autre pays et ne peut donc comparaître devant le juge local ?

Réponse du Sheikh Muhammad `Alî Al-Hanûtî
Conformément au hadith rapporté par Al-Bukhârî et autres compilateurs, lorsqu’une femme vint trouver le Prophète — paix et bénédiction de Dieu sur lui — en lui disant qu’elle n’avait rien à reprocher à son époux mais qu’elle ne voulait pas rester mariée avec lui, le Prophète — paix et bénédiction de Dieu sur lui — ne lui demanda ni les raisons de ses sentiments à l’égard de son mari, ni les raisons de son malaise. Sa seule réponse fut de parler au mari de cette femme, tout en enjoignant à cette dernière d’accepter de lui rendre sa dot, à savoir un verger. Le hadith est suffisamment explicite pour nous faire parvenir à la conclusion à laquelle aboutit Ibn Rushd (Averroès) dans son livre Bidâyat Al-Mujtahid, volume 2 : « Le talâq [2] est garanti à l’homme toutes les fois qu’il souhaite quitter sa femme. Et de la même manière, le khul` [1] est garanti à la femme toutes les fois qu’elle souhaite quitter son mari. »

Si votre époux n’est pas prêt à accepter votre demande de khul` [1], vous devez en référer à une autorité compétente ou à toute autre personne habilitée à agir en lieu et place du juge afin d’en arriver à une solution. L’imam de n’importe quel centre islamique pourrait avoir cette autorité et représenter le juge pour toute action autre qu’une action en justice. En effet le juge a un pouvoir d’exécution tandis que l’imam ne dispose pas d’un tel pouvoir. Toutefois vous-même pouvez prendre à votre compte la décision prise par l’imam et faire valoir vos droits en justice.

http://www.islamophile.org

4  L'islam aujourd'hui / Les Mosquées (France, Monde) / Re : J'ai appris que La Mosquée de Saint Genis Laval avait été incendié quels sont... le: Octobre 22, 2010, 17:58:34
 Salam Alaykoum

dans le message diffuse ils disaient que c'étais criminel,

mais j'aimerai pouvoir aider la comunauté de saint genis si possible débarassé netoyé ou autre

5  L'islam aujourd'hui / Les Mosquées (France, Monde) / Re : J'ai appris que La Mosquée de Saint Genis Laval avait été incendié quels... le: Octobre 22, 2010, 12:55:05
 Salam Alaykoum

cette nuit mon  Rire Mouslim sa passe en boucle, sur GML TV.
en ecrit sur le bas de l ecran.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

6  L'islam aujourd'hui / Les Mosquées (France, Monde) / J'ai appris que La Mosquée de Saint Genis Laval avait été incendié quels sont... le: Octobre 22, 2010, 12:42:03
 bismillah

 Salam Alaykoum

je viens d apprendre sur GML TV que la mosquée de saint genis laval avais ete incendié.
je voulais connaître l'ampleur des dégats.
Si il y avais besoin d'aide, ou autre.

qu' allah nous accorde un peu de paix,

qu' allah nous préserve de la haine,

qu' allah garde et protège la oumma

7  L'islam, ma religion / Demande d'invocations / besoin de vos dou'a pour un papa un mari qui a quitter trop tot une soeur le: Octobre 19, 2010, 12:33:25
 bismillah
 Salam Alaykoum

c'est le coeur lourd pour cette  Sourire Mouslima ces enfant qui ne verront pas le papa, et pour le petit dernier qui ne l'aura connue que quelque mois,

 allah à l'as rappeller auprès de lui, qui lui ouvre les portes du paradis et lui evite le chatiment de la tombe.

 allah adoucisse les coeurs, et soulage les peines de cette jeune veuve, qui a une vie à construire avec ces enfants.

 allah aide ces enfants, à passer ce cap,

 allah puisse leur accorder la miséricorde.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

8  L'islam aujourd'hui / Forum de l'ARGML et de l'alimentation Halal / Re : [IMPORTANT] SIGNEZ LA PETITION POUR SAUVER LE HALAL !! le: Octobre 12, 2010, 17:26:44
 Salam Alaykoum

je suis tout à fait d 'acord vous avez tout mon soutien.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

9  L'islam, ma religion / Les miracles du Coran / Re : Dans la Sourate Al-Furqâne on parle de barrage eau salée/eau douce savez-vous... le: Octobre 10, 2010, 06:12:16
 Salam Alaykoum

E) Ce que dit le Coran sur les mers et les rivières:
La science moderne a découvert qu'aux endroits où deux mers différentes se rencontrent, il y a une barrière entre elles.  Cette barrière sépare les deux mers de façon à ce que chacune conserve la température, la salinité et la densité qui lui sont propres.1 Par exemple, l'eau de la mer Méditerranée est chaude, saline et moins dense que celle de l'océan Atlantique.  Lorsque l'eau de la mer Méditerranée pénètre dans l'océan Atlantique, au niveau du détroit de Gibraltar, elle avance de plusieurs centaines de kilomètres dans l'Atlantique à une profondeur d'environ 1000 mètres, tout en conservant la température, la salinité et la densité moins élevée qui la caractérisent.   C'est à cette profondeur que l'eau de la Méditerranée se stabilise2 (voir illustration 13).
 
 


 
Illustration 13: L'eau de la Méditerranée pénètre dans l'Atlantique au niveau du détroit de Gibraltar en conservant la température, la salinité et la densité moins élevée qui la caractérisent, grâce à la barrière qui les distingue.  Les températures sont en degrés Celsius (C°).  (Marine Geology [La géologie marine], Kuenen, p. 43, avec une légère amélioration.)  (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)
 

Malgré la présence de grosses vagues, de forts courants et de marées dans ces mers, elles ne se mélangent pas et ne dépassent pas cette barrière.

Le Coran fait mention d'une barrière entre deux mers qui se rencontrent et que ces dernières ne dépassent pas.  Dieu a dit:

 Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas.  (Coran, 55:19-20)

Mais quand le Coran parle de ce qui divise l'eau douce de l'eau salée, il mentionne l'existence d'un "barrage infranchissable" en plus de la barrière.

 Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers: l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère.  Et Il assigne entre les deux une barrière et un barrage infranchissable.  (Coran, 25:53)

On peut se demander pourquoi le Coran fait mention d'un barrage infranchissable lorsqu'il parle de ce qui divise l'eau douce de l'eau salée, mais n'en fait pas mention lorsqu'il parle de ce qui divise deux mers.

La science moderne a découvert que dans les estuaires, où l'eau douce et l'eau salée se rencontrent, le phénomène est en quelque sorte différent de celui que l'on retrouve dans les endroits où deux mers se rencontrent.  Il a été découvert que ce qui distingue l'eau douce de l'eau salée dans les estuaires est une "zone de pycnocline avec une discontinuité marquée au niveau de la densité, qui sépare les deux couches."3  Ce barrage (ou zone de séparation) a une salinité différente de celle de l'eau douce et de celle de l'eau salée4 (voir illustration 14).


 
Illustration 14: Coupe longitudinale montrant la salinité (parties par millième ‰ ) dans un estuaire.  Nous pouvons voir le barrage (ou zone de séparation) entre l'eau douce et l'eau salée. (Introductory Oceanography [Introduction à l'océanographie], Thurman, p. 301, avec une légère amélioration.) (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)
 

Ces informations n'ont été découvertes que récemment à l'aide d'équipements de pointe servant à mesurer la température, la salinité, la densité, la dissolubilité de l'oxygène, etc.  L'oeil humain ne peut percevoir la différence qui existe entre deux mers qui se rencontrent; car à l'oeil nu, les deux mers nous apparaissent comme une seule mer homogène.  De la même façon, l'oeil humain ne peut percevoir, dans les estuaires, la division de l'eau en trois types: l'eau douce, l'eau salée, et le barrage (ou zone de séparation). 

 

Suivante: Ce que dit le Coran sur les mers profondes et les vagues internes
 

_____________________________

Notes:

(1) Principles of Oceanography [Les principes de l'océanographie], Davis, pp. 92-93.

(2) Principles of Oceanography [Les principes de l'océanographie], Davis, p. 93.

(3) Oceanography [L'océanographie], Gross, p. 242.  Voir aussi Introductory Oceanography [Introduction à l'océanographie], Thurman, pp. 300-301.

(4) Oceanography [L'océanographie], Gross, p. 244, et Introductory Oceanography [Introduction à l'océanographie], Thurman, pp. 300-301.


10  L'islam, ma religion / La Foi / Re : Que conseilleriez-vous à celle qui souhaiterais revenir dans le droit chemin? le: Octobre 09, 2010, 20:52:02
 Salam Alaykoum

mais déjà qu'est ce que pour vous le mauvais chemin Huh?? pour moi cela peux avoir une définition différente que pour vous.
Effectivement il y a les choses non négociables ( cocufiage, alcool, drogue ) mais après y a tout le reste est ce que le mauvais chemin c'est le travail, etc.... .

Donc déjà faut je pense se reposer les questions de bases.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

11  L'islam aujourd'hui / Le mariage en islam / Re : Le mariage de nos jours à des caractéristiques différentes à celles d'antan le: Octobre 08, 2010, 14:29:49
 bismillah

 Salam Alaykoum
 
mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim;

effectivement les mariages d'avant était fait jeune car il y avais effectivement une éducation strict les parents choisisais les époux, etc...
Mais aussi il faut penser que l'espérence de vie n'étais pas la même on mourrait plus jeune, le taux de natalité était fort, mais le taux de mortalité aussi tout cela fait qu'il fallais se marier jeune.

Maintenant notre société actuel, ne nous permet plus cela parce que les moeurs ont changé, parce que le temps de vie es ralongé.
Puis il faut être réaliste que maintenant, les problèmes de vie quotidienne sont assez présent, et certains facteur ne peuvent être changer tel que le prix du loyer les factures, et puis ensuite les enfants dont il faut s'occuper.

ce n'es pas la même vie qu'avant donc c'est normal que cela es évoluer et nous ne pouvons nous réferer qu'aux passé il faut aussi voir le monde tel qu'il es l'es.

 Salam Alaykoum

12  L'islam, ma religion / A chaque jour son Rappel / Re : ~ La présemption ~ le: Octobre 08, 2010, 09:11:16
 bismillah

 baraka ma  Sourire Mouslima pour ce rappel,

qu' allah te protège et te garde.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

13  L'islam aujourd'hui / L'Islam dans la société / Re : Besoin de témoignage de frères ou soeur scolarisé par le CNED le: Octobre 07, 2010, 21:52:41
 Salam Alaykoum

 baraka pour cette idée ma  Sourire Mouslima, ton association pourrait aussi servir de soutien scolaire, pour les enfants en difficulté,
mais je t'encourage dans cette idée.
si ta besoin d'aide d'info sur les statuts les contacter, MP moi.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

14  Les musulmans / Questions/Réponses pour convertis / Re : Etre amie avec une mécréante est-ce possible ? le: Octobre 04, 2010, 10:10:47
  Salam Alaykoum

voila, je pense comme le  Rire Mouslim gille si elle te respect je voie pas le problème et surtout elle à due passer par des moments dur, donc tu peux toujours l'aider en lui parlant de l'islam,
voilà en espérant t'avoir un peu aiguier.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

15  Les musulmans / Les Enfants (éducation, naissance...) / Re : Besoin de conseils pour l'éducation islamique de mes enfants le: Octobre 03, 2010, 20:47:06
 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima,

je viens de lire ton post, et effectivement je comprend ton souci d'apprendre notre religion à tes enfants, mais voilà je les trouve jeune encore je ne leur rajouterai pas des cours d'arabe,
mais plutot des jeux via internet sur des sites pour petits musulman, il faut que l'apprentisage reste un plaisir et non une contrainte.
moi ma fille, elle évolue à sont rythme et j'en suis ravie,
si tu as besoin de site n'hesite pas à m'envoyer un MP j'ai plein de site dans mes favoris....

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

16  L'islam, ma religion / Explication des hadiths / Re : Pouvez-vous m'expliquer ce hadîth ? le: Octobre 03, 2010, 20:47:06
 bismillah

 Salam Alaykoum

j' en suis ravie mon  Rire Mouslim

 Salam Alaykoum

17  Les musulmans / Questions/Réponses pour convertis / Re : Etre amie avec une mécréante est-ce possible ? le: Octobre 03, 2010, 20:47:06


ma  Sourire Mouslima,

 MachAllah qu' allah te guide et preserve dans ta conversion, mais tu es effectivement amie avec cette personne depuis assez longtemps, mais qu'appelle tu mécréante ?
certaine  Sourire Mouslima le sont aussi par leur action, peux être me considerais tu comme mécréante ?
cela es assez subjectif...
après à toi de voir, mais l'islam et ta conversion ne doit pas t'éloigner de tes amis.

 Salam Alaykoum

18  L'islam, ma religion / Explication des hadiths / Re : Pouvez-vous m'expliquer ce hadîth ? le: Octobre 03, 2010, 18:43:05
bismillah

Salam Alaykoum

Un époux (ou une épouse) vertueux
 Les versets Coraniques:

* « Oui, le plus noble des vôtres, auprès de Dieu, c’est les plus pieux des vôtres. » (Les cloisons, 13)

* « Et mariez celles des vôtres qui n’ont pas de mari; et aussi les gens de bien parmi vos esclaves hommes et vos esclaves femmes. S’ils sont besogneux, Dieu les mettra au large, de par Sa grâce. Dieu cependant, est immense, savant. » (La lumière 32)

Þ Les problèmes principaux conduisant à la dissolution du mariage proviennent de la hâte avec laquelle l’homme ou la femme choisit son partenaire. Nom­breux sont les jeunes hommes et les jeunes femmes qui ont conclu leur mariage avec précipitation et qui ont basé le choix de l’épouse sur sa beauté mais qui ont fait face à de nombreux problèmes. C’est pourquoi l’Islam encourage à bien choisir l’époux ou l’épouse de manière qu’il ou elle soit de bonne moralité, ver­tueux, croyant et prude. Il existe une université occidentale qui a formé un conseil spécial nommé « 1e conseil consultatoire des affaires matrimoniales » destiné à traiter les affaires sexuelles et à conseiller les jeunes hommes et femmes dans le choix du conjoint tout en leur interdisant de se hâter. Si les universités des pays arabes pouvaient imiter cette université, elles sauveraient leurs étudiants du chaos moral! Si j’avais mon mot à dire, j’aurais imposé a toute personne qui voudrait s’inscrire dans une université de présenter le nom de sa femme ou de sa fiancée avec les papiers administratifs! Il pourrait également présenter à sa femme une petite part de sa dot et lui payer le reste quand il terminera ses études et commencera à travailler. La nourriture d’une personne suffira pour deux et la femme mènera avec son mari une vie simple.

Þ Ce verset pose une seule condition: que l’homme ou la femme soient des gens de bien, c’est-à-dire qu’ils soient croyants, aient une bonne moralité et soient capables d’avoir des relations sexuelles. La richesse n’est pas une condition posée; tout au contraire, le Seigneur a promis de faire largesse aux époux be­sogneux et la parole de Dieu est la plus vraie! Le conjoint devrait respecter les prescriptions de l’Islam. Si le savoir vient s’ajouter aux qualités du conjoint, celui-ci serait encore meilleur car le savoir est un partie essentielle de l’Islam. Le savoir désigne l’étude et le respect du Coran et de la Sunna.

Quant à la lignée et à la fortune, l’Islam ne leur accorde aucune importance. En effet, le Prophète d’Allah, qu’Allah le bénisse et le salue, a marié sa cousine paternelle à Zayd Ibn Hareth; Abdur-rahmane a marié sa sœur à Bilal, l’Ethiopien; Abu Huthayfa a marié Salem à Hind bint ‘Ataba Ibn Rabi’a, esclave d’une femme Ançarite.

Ibn Abi Moulaika cita du livre “La pure religion » (Ad-dine Al-Khales) écrit par Siddiq Hassan Khan (la miséricorde d’Allah soit sur lui), (p.p.4218- 428), les paroles suivantes: «Le jour de la victoire, Bilal monta sur le toit de la Ka’ba et appela à la prière. Quelques personnes objectèrent en disant: « Cet esclave noir mérite-t-il d’appeler à la prière du haut de la Ka’ba? » D’autres dirent: « Lors­que Dieu se courrouce, celui-ci (par son mérite) fait dissiper lc courroux ! » C’est alors que fut révélé le verset suivant: « Ho, les gens! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle et vous avons désigné en nations et tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Oui, le plus noble des vôtres, auprès de Dieu, c’est le plus pieux des vôtres. » (Les cloisons, 13) Cité par Ibn Al-Mundhir, Ibn Abi Hatem et Al-Bayhaqui dans ses Dala’el.

Quant à Az-zouhari, il a dit: « Le Prophète d’Allah, qu’Allah le bénisse et le salue, ordonna à la famille de Bayada de marier Aba Hind à une femme des leurs. Ils lui répondirent: «Comment pouvons-nous, O Prophète d’Allah, marier nos filles à nos esclaves? » C’est alors que le verset déjà cité fut révélé. Ce Hadith fut aussi cité par Abu Dawud dans ses “Marasil », Ibn Mardawayh et Al-Bayhaqui dans ses « Sunan ». Az-zouhari dit que ce verset se rapporte exclusivement à Aba Hind. Quant à ‘Omar Ibn Al-Khattab, il a dit que ce verset fut révélé à la Mecque et concerne spécialement les Arabes.

Þ Les esclaves, hommes et femmes, qui ont perdu leurs conjoints. Ce verset indique selon Ibn Al-jawzi: «Mariez vos esclaves et vos enfants à des personnes croyantes. »

Þ II se peut que l’on dise: comment peut-on permettre et encourager le mariage d’un riche à une femme pauvre, ou le mariage d’un pauvre à une femme riche alors qu’ils n’ont aucun point commun en matière d’us et de coutumes? Cette différence pourrait engendrer des caractères incompatibles et par conséquent des dissensions. A celui qui dit une chose pareille, je réponds: L’Islam est à même d’unifier les us et coutumes du musulman et de la musulmane car ses prescriptions sont communes pour tous, les adapte ainsi à des tendances semblables et par conséquent il n’y aura ni incompatibilité ni dissension quelle que soit la différence de richesse et de pauvreté, mais une entente dans la préoccupation commune.

Un savant occidental a dit: « L’Hindou musulman ressemble à l’Arabe musul­man plus qu’à son compatriote hindou bouddhiste prêt duquel il a vécu des siècles durant. La raison en est que la religion est capable de fusionner ensemble ceux qui s’y cramponnent, de les unifier et d’éliminer tout aspect de différence. Mais malheureusement, ce fait est introuvable de nos jours parmi les musul­mans qui se sont éloignés des us communs à tous et parce que les riches musul­mans préfèrent-la plupart d’entre eux- imiter les Occidentaux, piétinant par là leur personnalité!!
 


Les Hadiths:

* « Si un homme de bonne foi et de bon caractère demande la main d’une femme des vôtres, acceptez sa demande! Sinon vous causerez une discorde  sur terre... et une grande corruption ! » (At-tirmizi) Ce hadith est considéré comme authentique.

Þ Il est une vérité incontestable : si le mariage n’existait pas, la débauche deviendrait monnaie courante. C’est pourquoi le Prophète, qu’Allah le bénisse et le salut, a dit : « Sinon vous causerez une discorde sur terre et une grande corrup­tion. » Rien ne peut éloigner un grand nombre de gens qui ne se marient pas de cette infortune que la piété  de baisser le regard et le militantisme, et malgré cela ils seront  sujets aux suggestions du démon. Le célibat perturbe  le cœur. Puisque le cœur sain est le capital du musulman sur la voie vers le Seigneur et si le cœur s’éloigne du Seigneur, il raterait une multitude de biens (la vie conjugale).

Þ Si la femme n’avait pas une foi ferme, elle dépenserait l’argent de son mari, exposerait son honneur au danger et son mari mènerait avec elle une vie d’enfer. S’il garde le silence et n’essaie pas de la mener vers le droit chemin, il serait son associé dans le pêché et enfreindrait les paroles divines suivantes: « Gardez-vous et aussi vos familles d’un feu. » (L’interdiction, 6). S’il se querelle avec elle et désavoue ses actions, il se fatiguera. Aussi le Prophète d’Allah, qu’Allah le bénisse et le salue, encourage-t-il l’homme à épouser une femme croyante quand il a dit: « ...cherche une femme croyante sinon tu seras appauvri. » Le législateur a souligné la foi de la femme car lorsque l’épouse est croyante, elle serait une aide pour son mari en matière de religion; si elle ne l’est pas, elle l’éloignerait de sa foi et perturberait sa vie conjugale.

 * «La femme est sollicitée en mariage pour quatre raisons: pour son argent, sa lignée, sa foi et sa beauté! Cherche donc la femme croyante (sinon) ta main serait appauvrie. » (Al-Boukhari, Mouslim, Abou Dawoud An-nissa’i et Ibn Majah).

Þ La foi représente le facteur le plus important de l’aptitude car l’homme qui res­pecte les prescriptions de l’Islam et les exécute et observe ses interdictions serait bon à l’égard de sa femme, et la protègerait. Quant à la femme croyante, elle ne se soumet point à ses passions, ne néglige pas sa maison, élève parfaite­ment ses enfants, cherche à arranger leurs affaires et ne néglige pas les droits de son mari. La foi freine la puissance de la colère et du désir et constitue le remède efficace pour le soin des âmes et une protection contre la corruption et la débauche. Etre croyant est différent d’une foi exagérée. A cet effet, Ali Ibn Abi Talib, qu’Allah l’agrée, a dit: «II vaut mieux pour cette communauté opté pour le juste milieu pour que la personne chère la rejoigne et que les générations futures la suivent. »

J’ai bien connu des couples dans lesquels l’homme passait la plupart de la semaine en jeûne et les nuits à prier alors que sa femme souffrait et se soumettait à des actes que l’homme honnête ne pouvait tolérer. II existe également des couples dans lesquels la femme priait et jeûnait continuellement, négligeant en même temps sa maison et ses enfants. Les conséquences dans les deux cas sont catastrophiques car il vaut mieux être au bon milieu, c’est-à-dire ni avoir une foi exagérée ni manquer à ses devoirs religieux. Les psychiatres pourraient analyser cette exagération par une maladie psychique qui pourrait émaner d’une croyance, d’une habitude ou d’un égoïsme visant à monopoliser la sati faction d’Allah; et pourtant, il demeurerait mille fois mieux que le délaissement à condition qu’il ne nuise point au bonheur de sa femme et à la quête de revenus. Car Dieu, le corps et le conjoint ont tous des droits sur nous.

La conversation que le Prophète, qu’Allah Ic bénisse et le salue, a eu avec ‘Abdullah Ibn ‘Amr constitue également une preuve. Le fils de ‘Amr Ibn A ‘As, qu’Allah l’agrée, jeûnait tous les jours. Quand le Prophète le sut, il l’envoya chercher et lui dit: «Si tu désires absolument jeûner imite mon frère Dawoud et jeûne un jour sur deux. Il vaut mieux que tu saches que ton corps a des droits sur toi ainsi que ta femme. (Le reste du Hadith est pareil à celui qu’Al-Boukhari et Moslem ont raconté)

Þ Cela ne veut pas dire qu’il faudrait chercher une femme laide mais que la beauté en soi-même n’est pas un objectif en matière de mariage. Et pourtant la beauté est bien importante compte tenu du hadith suivant: «Regarde-la bien car il vaut mieux qu’on vous rapproche l’un à 1’autre. »

Cette importance accordée à la beauté de la femme est également contenue dans le hadith parlant du respect imposé par le Prophète, qu’Allah le bénisse et le salue, à la femme qui s’est offerte à lui après qu’il l’eut contemplée.

Þ Ceci veut dire que si l’homme  recherche une épouse croyante et non une épouse fortunée, Dieu lui accordera des largesses. Méfiez-vous du choix hâtif  suivant un amour intuitif car ses conséquences seront désastreuses. Le choix de l’épouse devrait être précédé d’une réflexion et la recherche d’une bonne éducation et d’un caractère agréable. L’on pourrait poser la question suivante: Puisque le Prophète, qu’Allah le bénisse et le salue, encourage les musulmans à épouser des femmes croyantes,  comment se fait-il que le Seigneur, Pureté à lui, a permis aux musulmans de choisir leurs épouses parmi les gens du Livre? A mon avis, le Seigneur Tout Puissant a eu pitié de ces femmes et a permis au musulman de les épouser afin qu’elles aient l’occasion de revenir à la religion originelle apportée par Abra­ham, Moise, Jésus, Muhammad et les autres prophètes, qu’Allah les bénisse et les salue, d’appréhender la vérité et d’entrer dans la religion de Dieu quand elle se met en contact avec la vie islamique.

Cette méthode a donné de merveilleux résultats puisqu’elle a participé à l’entrée de la totalité, sinon la plupart, des épouses dans le religion de Dieu et ce lorsque les maris avaient de fortes personnalités et étaient des musulmans ver­tueux.

En outre, je considère que des conditions limitent le mariage des musulmans avec ces femmes-là, à savoir: garantir aux enfants issus de cette union une éducation islamique et préserver le foyer de tout aspect polythéiste afin que les enfants ne dévient point du droit chemin. Quelques uns des compagnons ont dit que l’union du musulman avec une femme chrétienne ou juive est permise lorsque le nombre des femmes musulmanes est limité. Mais il croit qu’il vaud­rait mieux mettre un terme à ces unions par crainte que les musulmanes ne de­meurent sans mariage. Malheureusement, ces cas-là ne sont point en vigueur car les hommes sont faibles devant leur femme et les laissent libres d’éduquer les enfants à leur guise.

Aussi demanderais-je  de mettre fin à ses unions conformément à la règle religieuse qui dit : « La répression des abus doit l’emporter sur les intérêts. » En effet de nos jours la conversion de la femme chrétienne  ou juive grâce à son mari  négligent n’est plus certaine. De plus, les avis des Ulamas divergent quant à l’union avec ces femmes. Ibn ‘Abbas et la majorité des Ulémas ont dit que cette union n’est pas licite conformément aux paroles divines suivantes: « Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Dieu et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Dieu et à Son Messager. » (La mobilisation, 22). Ainsi, puisque le mariage nécessite une amitié, Ibn ‘Abbas a eu raison quand il a réfuté une union pareille.

Il conviendrait de mentionner également que le Seigneur a interdit le mariage du musulman avec les faiseuses de dieux et les impies telles que la Mage et la Bouddhiste quand Il a dit: « Et n’épousez pas les faiseuses de dieux tant qu’elles n’auront pas cru, et certes une esclave croyante vaut mieux qu’une faiseuse de dieux, même qui vous enchante. » (La vache, 221). Car lorsque les époux ont des croyances divergentes, ils se querellent et exposent la croyance de leurs en­fants au danger. Lorsque l’union avec une femme du Livre prévoit des dangers aussi terribles, tel qu’il est de nos jours, il vaudrait mieux l’interdire.

 

* Anas a dit: « Abou Talha a épousé Oum Soulaim. Sa conversion à l’Islam fut la dot exigée par Oum Soulaim. Celle-ci avait embrassé l’Islam avant Abou Talha. Quand celui-ci la demanda en mariage, elle lui dit: «Je suis convertie à 1’Islam, si tu te convertis à ton tour, je t’épouserai. Il se convertit et sa conversion fut la dot. (An-nissa’i) Ce hadith est authentique. (source 2)



 Salam Alaykoum

19  Le Forum de le Grande Mosquée de Lyon / Le forum / Re : Réouverture du forum après une semaine de fermeture "forcée" le: Octobre 03, 2010, 18:24:26
Salam Alaykoum

mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim,

je suis assez d'acord avec la  Sourire Mouslima al-tin, elle a réussi à dire ce que je n'arrivais pas à faire.
Cependant j'ai moi même envoyer des MP à notre  Sourire Mouslima zahyia, pour lui dire que certain conseil qui avait été donner, sur notre forum avais conduis des  Sourire Mouslima dans des situations très critiques. et je messure mes mots, donc oui le forum peux aider mais dans l'envers du décors j'ai vue des situations bien desastreuse.

donc baraka2 à tous ceux qui doivent trancher, et effectivement, il faut de tout pour faire un monde mais beaucoup d'indulgence.


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

20  Le Forum de le Grande Mosquée de Lyon / Le forum / Re : Réouverture du forum après une semaine de fermeture "forcée" le: Octobre 02, 2010, 19:31:39
 bismillah

 Salam Alaykoum

merci d'avoir ré ouvert le forum et je pense que oui c'était nécessaire donc c'était une bonne chose.

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

21  Le Forum de le Grande Mosquée de Lyon / Le forum / Re : Je quitte le forum, merci à tous!!!!!!!! le: Septembre 24, 2010, 10:22:15
 Salam Alaykoum

ma  Sourire Mouslima fathema, je ne pense pas que ce sois un virus, mais je pense qu'il c'est instaurer sur le forum une certaine l'assitude des personnes, et la je parle pour ma part à défendre des idées des convictions contres des moulins à vent.
La  Sourire Mouslima affia, elle  MachAllah à la chance de tenir mais moi j'avoue que sa commencais à me peser aussi, mais je ne peux pas m'empecher de faire un tour sur le forum.

voilà, mon avis,

et pour moi sa faisais un moment que je ne venais plus et sa faisais un peu partir comme une voleuse et je n'aime pas sa.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

22  Le Forum de le Grande Mosquée de Lyon / Le forum / Re : bonne route dans le dine a mes soeurs et freres le: Septembre 22, 2010, 22:06:07
 baraka ma  Sourire Mouslima zahyia, je pense que je reviendrai, mais je pense que toi aussi tu as pue le constater l'ambiance du forum n'es plus la même et cela m'as fait pas mal de mal.

Je voulais dire à mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim dans le plus grand respect, que je viens encore de re - parcourir le forum et j'ai pue m'empecher de remettre des petits posts, parce que cela me mettais hors de moi.
parce que  El Hamdoulilah vous avez pue connaître une vie de famille ou des facilités diverses les situations un peu compliquer sont vite résumer dans le fait sois patiente, cela s'arrangera tes parents ont toujours raisons. Mais sa peux pas se resumer qu'à cela,

N'oubliez pas que, les parents ne veulent pas toujours le bien de leur enfants, et oui  Soubhan' Allah c'est dur à dire mais c'est vrai.

N'oubliez pas que l'amour peux naitre sans le consentement des parents, et que oui il faut savoir aller plus loins qu'à l'encontre de ces parents.

Voilà j'ai essayer mais sincèrement je n'es pas eu l'impression d'arriver à vous faire passer ce message, qui est ce que vous vivez es différent, de la situation de la personnes.

Si vous saviez starfallah ce que je voie dans mon travail, vous seriez choquer à en vomir, mais en ce moment je me bat pour ces enfants, qui ont des parents mouslims pour la plus part et qui ont été abandonnée, qui ont été violenté par leur parents, et qui se re construisent.

Rien que tout à l'heur un petit garçon de 3 ans m'as dit lila, merci pendant 2h ou tu t'es occuper de moi et des autres au centre on n'as oublier que l'imigration pouvais nous tomber dessus.

Donc voilà c'est un demi aurevoir sincerement, parce que je viens lire de temps en temps le forum, mais je ne prend pas le temps de poster, mais  InchAllah bientot.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

23  Le Forum de le Grande Mosquée de Lyon / Le forum / bonne route dans le dine a mes soeurs et freres le: Septembre 22, 2010, 21:31:00
 Salam Alaykoum mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim,

j'ai été très présente sur le forum et j'ai essayer de vous faire partager différentes choses sur le dine sur mon parcours.

Mais depuis quelque temps, j'ai pris un choix de vie, je suis toujours dans le dine, mais je re travaille etc... et je sais pense que mon choix ne serait pas compris par tout le monde.

j'étais partie un peu comme une voleuse, mais je viens vous faire plein de boussa, pour vous souhaitez chacun bonne route dans vos vie,

j'ai choisie par manque de temps et je dois le dire parce que je n'arrivais pas a me retrouver dans le forum, dans certaine situation.

Donc pour l'instant, je sais que je ne re viendrai pas tout de suite mais  InchAllah bientôt.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

24  Le Forum des petits muslimins / Histoires et Poèmes / Re : VA PETITE SOEUR..... le: Juin 09, 2010, 19:23:49
 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima

 baraka   baraka pour ces belles paroles  amine


 Salam Alaykoum

25  L'islam, ma religion / Partages d'Articles / Re : Pourquoi Dieu a-t-Il voulu que l'homme existe, alors qu'il y avait déjà les ange le: Juin 07, 2010, 10:09:19
As-Sabr : Une adoration de Dieu faite malgré les tentations et malgré les difficultés liées à la vie sur Terre et en société :

Les anges adorent Dieu de façon constante. Dieu Lui-même dit à leur sujet : "Ceux qui sont auprès de Lui ne se considèrent pas trop grands pour l'Adorer, et ne s'en lassent pas ; ils proclament Sa pureté nuit et jour, ne s'interrompent pas" (Coran 21/19-20).

Mais l'adoration que l'homme (et le djinn) font de Dieu a ceci de particulier que eux sont sujets d'une part à de nombreuses tentations liées à leur nature, et d'autre part à de nombreuses difficultés liées à la réalité de leur vie sur Terre : il s'y trouvent certains autres hommes, dont l'homme doit subvenir aux besoins – les membres de sa proche famille – ; il s'y trouvent certains autres hommes qui s'en prennent à lui et lui créent des obstacles ; enfin il fait face à un milieu naturel qui engendre certaines gênes pour lui.

L'homme doit faire alors ce qui s'appelle le sabr, qui désigne plusieurs choses. Il s'agit d'une part, bien sûr, de faire preuve de patience face aux épreuves de l'existence : ces épreuves sont voulues par Dieu, et même si de par sa nature (tab') le croyant s'en trouve affligé, par sa raison ('aql) et par sa langue (lissân) il fait preuve de patience face à elles et s'y résigne (sabr 'alâ aqdhiyat illâh wa aqdârih). Mais il s'agit aussi de faire preuve d'abnégation face aux besoins et aux désirs qui ont pour objet, ou pour cadre de réalisation, ce que Dieu n'aime pas : l'homme fait alors preuve de sabr et s'abstient, par égard pour Dieu, de donner suite à ce besoins ou ce désir (sabr 'an mahârim illâh). Il s'agit enfin d'être constant dans les actions de bien, lorsque ceux-ci constituent des devoirs (makârih) et non des plaisirs (hadhdh jismânî), et qu'il s'agit de les accomplir et d'y rester constant (sabr 'alâ farâ'ïdh illâh) ; le Prophète (sur lui la paix) n'a-t-il pas dit : "Le Paradis a été entouré des devoirs ("al-makârih"), et le Feu de ce dont on a envie ("ash-shahawât") [mais n'est pas autorisé]" (Muslim, 2823).

Tout cela est inexistant chez les anges, qui ne connaissent ni épreuves liées à la vie sur Terre (malheurs, maladies, soucis), en société (inimitié de la part de semblables, oppositions, querelles), ni tiraillements entre besoins ou désirs physiques d'une part et devoirs spirituels ou éthiques d'autre part. Or les actions valent non seulement par leur nature et leur quantité, mais aussi par leur qualité et l'ampleur du sacrifice nécessaire à leur réalisation. C'est ainsi que Dieu dit dans le Coran : "Et ceux qui auront fait sabr par recherche de la Face de leur Seigneur, et qui (...), eux auront la demeure finale : les jardins d'Eden ; ils y entreront, eux, ainsi que ceux qui en seront aptes parmi leurs parents, leurs épouses et leurs enfants. Et les anges entreront auprès d'eux, de chaque porte, (leur disant) : "Paix sur vous à cause de ce que vous avez fait de sabr"" (Coran 13/23-24). On voit ici que les Anges, saluant les hommes qui auront réussi l'épreuve au point d'avoir été admis au Paradis, les féliciteront pour ce sabr qu'ils auront fait sur Terre pour la recherche de la Face de Dieu, sabr que eux ne sont pas amenés à faire.

Par ailleurs, s'il est vrai que l'homme commet parfois, par faiblesse, le mal, et doit alors revenir à Dieu (tawba), Lui demander pardon (istighfâr), et réparer le mal qu'il a fait (si celui-ci entraîne un besoin de réparation), ce retour et cette demande de pardon le rapproche en fait davantage encore de Dieu (mais il ne doit pas se laisser volontairement à faire le mal, justifiant celui-ci par le fait qu'il pourra ensuite demander pardon à Dieu). Dans une parole, le Prophète a dit : "Si vous ne faisiez plus aucun acte de désobéissance, Dieu vous ferait disparaître et ferait venir des gens qui Lui désobéiraient puis Lui demanderaient pardon, à qui, alors, Il accorderait Son Pardon" (Muslim, 2749). Commentant ce hadîth, at-Tîbî écrit : "(…) Le Prophète (sur lui soit la paix) a voulu dire par ceci : "Si vous étiez dotés d'une nature semblable à celle dont sont dotés les anges, Dieu ferait venir des gens qui font le péché, puis Il se manifesterait à leur égard par ces Attributs, conformément à la Sagesse. Car (le Nom) "Pardonneur" entraîne un "pardonné", comme (le Nom) "Pourvoyeur" entraîne un "pourvu""" (Shar'h ut-Tîbî 'alâ Mishkât il-massâbîh, n° 2328). Le fait est que si Dieu possède de toute éternité ("azal") – avant d'avoir créé la création – les Attributs de Perfection, certains de Ses Attributs se manifestent par rapport à la création : ainsi en est-il des Attributs de Pardon (maghfira), de Bonté (karam), etc. (cliquez ici). Il a donc voulu créer deux créatures (les djinns et les humains) qui sont capables de faire le bien mais qui font aussi des fautes, afin qu'elles Lui demandent pardon, et qu'Il manifeste Ses Attributs de Bonté et de Magnanimité en leur accordant Son Pardon.

-
Al-Khilâfa, ou la Gérance : une responsabilité de l'homme par rapport à la Terre et tous ceux qui y vivent :

Ce sont le devoir de sabr ainsi que les capacités d'assimilation intellectuelle et de compréhension qui ont rendu possible pour l'homme (à la différence du djinn) la notion de gérance sur la Terre : c'est bien parce que l'homme est capable de faire le mal mais qu'il doit faire le bien, et parce qu'il est capable d'apprendre et d'analyser que l'homme a été nommé gérant sur la Terre : il agit et intergait avec ce qui l'entoure (cliquez ici et ici).

Cette gérance constitue elle-même une partie de l'adoration que l'homme doit faire de Dieu ; mais ce type d'adoration de Dieu est particulier à l'homme.

Dieu a donc voulu aussi qu'il existe une créature à qui Il confierait la gérance de la Terre (ceci constituant pour cette créature une épreuve supplémentaire), et à qui Il demanderait ensuite des comptes, en tant que Propriétaire, pour la façon dont elle aura concrètement géré ceux dont elle avait la responsabilité. Les anges ne peuvent faire cela.

-
Rappel :

Ce qu'il faut rappeler ici, c'est que Dieu ne retire aucun avantage du fait que des humains et des djinns remplissent l'objectif pour lequel Il les a créés : ni du fait qu'ils reconnaissent Son existence et Son unicité, ni du fait qu'ils observent Ses normes, ni du fait qu'ils établissent un lien profond avec Lui. De même, ne diminue en rien Sa grandeur le fait que certains hommes et djinns Le renient, ou bien croient en Lui au fond de leur cœur mais, en amour ou en actes, se détournent de Lui.

Le prophète Muhammad (sur lui la paix) nous a relaté que Dieu a dit : "… O Mes serviteurs, vous ne pouvez Me faire du tort, et vous ne pouvez Me faire du bien. O Mes serviteurs, si vous tous, depuis le premier jusqu'au dernier, humains et djinns, aviez le cœur du plus pieux d'entre vous, cela n'augmenterait rien dans Ma Royauté. O Mes serviteurs, si vous tous, depuis le premier jusqu'au dernier, humains et djinns, aviez le cœur du plus mauvais, cela ne diminuerait rien Ma Royauté…" (Muslim, 2577).

Pareillement, si nous avons dit que Dieu exprime certains de Ses Attributs par ce qu'Il fait au sein de Sa création et notamment des djinns et humains, Il n'a pas besoin de cette création pour exprimer Ces Attributs ("lâ yastakmilu bi-l-ghayr").

Les djinns et les humains ont la capacité de connaître Dieu, dans le sens où nous l'avons évoqué plus haut ; Dieu les a créés avec cet objectif et a assigné à leur existence cette finalité. Mais Il ne retire aucun avantage du fait qu'un nombre d'entre eux remplissent l'objectif qu'Il a assigné à la création de toute leur espèce. Car le fait que Dieu ait ainsi donné aux hommes la possibilité de Le connaître est une chance et un avantage pour eux, et non pour Lui.

Il y a donc deux dimensions :
– l'une est que Dieu aime qu'on Lui soit reconnaissant et donc qu'on Le reconnaisse en apportant foi en Lui, et n'agrée pas qu'on Le renie (kufr) ;
– l'autre est que, Dieu n'ayant besoin de personne, Lui être reconnaissant ne Lui apporte rien, et Le renier ne diminue en rien Sa Grandeur.

Le verset suivant résume à lui seul ces deux points :
"Si vous reniez (takfurû), [sachez que] Dieu n'a pas besoin (ghanî) de vous. Et [sachez aussi, cependant, qu']Il n'agrée pas (lâ yardhâ), pour Ses serviteurs, le reniement (al-kufr).
Et si vous êtes reconnaissants (tashkurû), Il agrée (yardha) cette (reconnaissance venant de) vous" (Coran 39/7).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).



26  L'islam, ma religion / Partages d'Articles / Pourquoi Dieu a-t-Il voulu que l'homme existe, alors qu'il y avait déjà les ange le: Juin 07, 2010, 09:53:13
la question "Pourquoi l'univers existe-t-il ?", nous répondons : "Pour permettre que humains et djinns vivent en son sein "l'épreuve de la vie terrestre", laquelle fera apparaître qui adore Dieu et qui ne le fait pas." Et à la question : "Et pourquoi Dieu a-t-il créé humains et djinns ?", nous répondons : "Pour qu'ils L'adorent". (Ces deux questions ont été évoquées dans d'autres articles : cliquez ici et ici.)

Voilà le sens de la création par rapport à elle-même : la finalité de l'univers est de rendre possible la mise à l'épreuve des hommes et des djinns ; et la finalité de l'homme est d'adorer Dieu.

Mais une autre question peut se poser : Pourquoi le Créateur a-t-Il voulu que ces deux créatures existent, à qui Il demande de L'adorer et à qui, parallèlement, Il donne la possibilité de le faire et de ne pas le faire ?

Dieu nous relate dans le Coran que lorsqu'Il a informé les Anges qu'Il allait placer sur la Terre un khalîfa – l'homme – (cliquez ici), ceux-ci lui ont demandé : "Vas-Tu mettre sur la (Terre) qui y fera le mal et répandra le sang ? Alors que nous, nous proclamons Ta pureté avec Ta Louange, et nous Te glorifions" (Coran 2/30). (Il ne s'agissait pas, de la part de ces Anges, d'une désapprobation de ce que Dieu allait faire, mais de l'expression de leur étonnement – isti'jâb – et d'une recherche de confirmation auprès de Dieu.) Toujours dans ce même verset 2/30, Dieu nous relate qu'Il a alors répondu aux Anges : "Je sais ce que vous ne savez pas" (Coran 2/30).
Les Anges étaient déjà présents, adorant Dieu de façon plus importante que les hommes dans leur ensemble ne pourront jamais le faire ; par ailleurs, comme l'a écrit Ibn Taymiyya, la nature qu'ont les humains durant leur vie terrestre est moindre que celle qu'ont les anges (cliquez ici) ; pourquoi donc Dieu a-t-il créé quand même les hommes et les a-t-Il fait vivre sur Terre ?

Ce que les Anges ont évoqué de mal que les hommes feront est évidemment un mal qui voit fatalement hélas le jour avec les djinns comme avec les hommes (d'ailleurs certains Commentateurs pensent que les Anges ont déduit cela de ce que les djinns, créés avant les hommes, avaient fait sur Terre) ; et il est vrai qu'eux, les Anges, ne font pas de mal ; mais ce mal constitue une mauvaise utilisation, de la part des djinns et des hommes, de la liberté d'action (kasb) dont ils bénéficient ; ce mal est une mafsada juz'iyya, mais le bien qui ressortira globalement de la présence de l'humanité constitue une maslaha kulliyya, qui dépasse la mafsada juz'iyya.

Quel est cette maslaha kulliyya ? Et quelles sont les spécificités des hommes, et, dans une moindre mesure, des djinns, pour que Dieu ait choisi de les faire vivre sur la terre malgré le mal qu'il y feront ?

-
Al-Ma'rifa : Une compréhension particulière de la Grandeur de Dieu, par réflexion sur Ses Signes :

Comme prolongement du commentaire de Mujâhid – "afin qu'ils Me connaissent" – cité dans un autre article, certains ulémas ont dit : "Si Dieu ne les avait pas créés [les djinns et les humains], Son existence et Son unicité n'auraient pas été connues" (Tafsîr ul-Qurtubî, commentaire du verset coranique 51/56-58). Nous citons cependant ce propos de ces ulémas en l'appréhendant comme désignant l'adhésion au monothéisme pur et complet, et non comme ne désignant que la simple croyance en l'existence du Créateur que même les polythéistes possèdent, comme certains ulémas l'ont appréhendé, citant alors les versets qui parlent de ce que même les polythéistes possèdent (Tafsîr ul-Qurtubî 17/38, Majmû' ul-fatawâ 8/50-51).

Comment ces ulémas ont-ils pu dire que l'Existence et l'Unicité n'auraient pas été connues s'il n'y avait pas les djinns et les hommes, alors que les anges connaissent bien l'existence et l'unicité de Dieu, et ont foi en Lui ?

La réponse est que les Anges, dotés de raison (cliquez ici), connaissent effectivement l'Existence, l'Unicité, la Puissance et le caractère Sublime de Dieu. Cependant, peut-on parler d'une "connaissance" au sens profond du terme, quand on sait que les anges ont celle-ci de façon naturelle et "programmée" ? Les djinns et les humains, eux, bien que possédant au fond d'eux-mêmes une prédisposition à cela (fit'ra), doivent faire un effort sur eux-mêmes pour connaître "Celui qui est Caché" et se mettre en communion avec Lui. C'est ainsi qu'ils apprennent à Le connaître.

En effet, l'homme (et peut-être aussi le djinn) possède(nt) la capacité d'admirer la création, et de réfléchir par le moyen de celle-ci sur la Présence de Celui qui a créé celle-ci, puis sur Son Unicité, sur Sa Puissance, sur Sa Sagesse. Ceci, ensuite, lui (ou leur) permet de méditer sur les Attributs de Dieu, de se conformer à ce qu'Il veut de lui (ou d'eux), et de se rapprocher spirituellement de Lui.

L'homme possède, en sus de sa raison, une "âme" (sans compter par ailleurs son corps), et la présence de ces deux constituants que sont sa raison et son âme lui confère une capacité unique à connaître la magnificence de Dieu et à se rapprocher spirituellement de Lui.

L'homme n'est certes qu'une poussière dans l'immensité de l'univers, mais c'est une poussière pensante et c'est une poussière spirituelle.

Dieu aime que l'on fasse Ses Eloges : "Personne n'aime, davantage que Dieu, que l'on fasse ses éloges" (al-Bukhârî 4358, 4361, 4922, 6968, Muslim 2760). Or on ne fait les éloges que de Celui dont on connaît et reconnaît la Perfection.

Et si parmi les Noms de Dieu il y a ceux qui concernent Sa Perfection, il y a aussi celui de "le Caché". Dieu a donc voulu qu'il existe deux créatures capables de connaître quelque chose de Sa Perfection, bien qu'Il leur soit Caché ; capable d'apprendre à Le connaître, et capables, au fil de leur vie et de leur temps, de se rapprocher spirituellement de Lui.

Ibn ul-Qayyim écrit : "Connaître Dieu est de deux types.
Il y a la connaissance [de Lui] par reconnaissance (iqrâr) ; c'est celle que partagent tous [ceux qui ont apporté foi] : le pieux et celui qui ne l'est pas, l'obéissant et le désobéissant.
Et il y a la connaissance [de Lui] qui entraîne la pudeur par rapport à Lui, l'amour de Lui, la relation du cœur avec Lui, l'envie de Le rencontrer, la crainte par rapport à Lui, la sérénité (uns) par Lui, le fait de se détourner des créatures [pour se tourner] vers Lui ; cela c'est la connaissance [de Lui] qui est particulière, qui a cours dans le langage du qawm [= les soufis orthodoxes]. (…) Celui de toute la création qui Le connaît le plus a dit : "Je ne cerne pas une éloge faite à Toi ; Tu es comme Tu as fait Toi-même Ton éloge" [Muslim, 879, et d'autres] ; et il a informé que le Très Pur lui inspirera le jour de la résurrection, parmi Ses louanges, ce qu'il ne connaît pas maintenant [al-Bukhârî, 7072].
Cette connaissance [du second type] a deux portes. La première porte est la réflexion au sujet de tous les versets (âyât) du Coran, et la compréhension particulière que l'on tient de Dieu et de Son Messager (que Dieu prie sur lui et le protège). La seconde porte est la réflexion au sujet des signes visibles (âyât) de Dieu, et au sujet de Sa Sagesse à leur sujet, de Sa Puissance, de Sa Bonté, de Sa Bienfaisance, de Sa Justice et du fait qu'Il S'occupe de Sa création avec équité" (Al-Fawâ'ïd, fasl 96).


27  L'islam aujourd'hui / Licite et illicite / Re : Il est licite de cacher son viol.. le: Juin 05, 2010, 12:27:55
 Salam Alaykoum

voilà pour répondre à ta question cacher son viol est quelque chose de difficile, car des femmes violer, ont souvent des réacions vivent quand leur mari veulent les approcher les toucher, donc je pense sincèrement que le fait de parler evitera beaucoup de quiproquos,
ensuite pour le fait de dormir avec sont bébé effectivement cela es déconseiller.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

28  Discussions générales / Manifestations et conférences Solidarité Palestine / Re : ~ Rassemblement à lyon contre l'attaque israélienne ~ le: Juin 02, 2010, 18:14:16
 Salam Alaykoum

ce samedi rassemblement place bellecours pour une grande manifestations, soyez nombreux

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

29  Discussions générales / Manifestations et conférences Solidarité Palestine / Re : Horaires et lieux des rassemblements (lundi 31 mai) france et belgique le: Mai 31, 2010, 20:01:08
 Salam Alaykoum

je sais que le rassemblement à paris à été assez mouvementer,
mais à lyon avez vous eu des echos car je n'es rien eu...

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

30  Le Forum de le Grande Mosquée de Lyon / Archive 2009-2010 / Re : Nouveau venu le: Mai 30, 2010, 21:14:40
 Salam Alaykoum

BIENVENUE
et que tu trouve les réponses à tes questions

 Salam Alaykoum
Pages: [1] 2 3 ... 19
 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle