Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


  Voir les messages
Pages: [1] 2 3

1  L'islam, ma religion / Demande d'invocations / Re : Une petite dou'a pour la mère d'une soeur souffrante (cancer) le: Décembre 23, 2009, 21:46:11
 Salam Alaykoum

Merci, barakAllahu fik admin pour ce fil et  baraka2 à tous pour vos invocations, ça me touche beaucoup, je vais montrer ce fil à mon amie, j'espère que ça lui fera plaisir...

Je demande à Allah de lui donner du courage, de guérir sa mère au plus vite, de lui permettre de réussir son année, et d'accueillir son chat dans son paradis...
Amine

salam alleykom

2  Multimédias islamiques / Conférences / Que veut dire le Bonheur le: Octobre 16, 2007, 14:47:43
 bismillah

 Salam Alaykoum




 Salam Alaykoum

3  Discussions générales / Informations Palestine / Re : Echo d'al-Aqsa le: Octobre 11, 2007, 11:27:35
 bismillah

 Salam Alaykoum


For my brothers in Palestine

     
paroles par Isam Bachiri:
                                                                                           Look into my eyes
                                                                                           Tell me what you see
You don't see a damn thing
'cause you can't relate to me
You're blinded by our differences
My life makes no sense to you
I'm the persecuted one
You're the red, white and blue

Each day you wake in tranquility
No fears to cross your eyes
Each day I wake in gratitude
Thanking God He let me rise
You worry about your education
And the bills you have to pay
I worry about my vulnerable life
And if I'll survive another day
Your biggest fear is getting a ticket
As you cruise your Cadillac
My fear is that the tank that has just left
Will turn around and come back

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let the media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Has our world gone all blind?

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let the media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Someone tell me ...

Ooohh, let's not cry tonight
I promise you one day it's through
Ohh my brothers, Ohh my sisters
Ooohh, shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers, Ohh my sisters

See I've known terror for quite some time
57 years so cruel
Terror breathes the air I breathe
It's the checkpoint on my way to school
Terror is the robbery of my land
And the torture of my mother
The imprisonment of my innocent father
The bullet in my baby brother
The bulldozers and the tanks
The gases and the guns
The bombs that fall outside my door
All due to your funds
You blame me for defending myself
Against the ways of my enemies
I'm terrorized in my own land (what)
And I'm the terrorist?

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let the media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Has our world gone all blind?

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let the media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Someone tell me ...

Ooohh, let's not cry tonight, I promise you one day it's through
Ohh my brothers, Ohh my sisters,
Ooohh, shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers, Ohh my sisters,

American , do you realize that the taxes that you pay
Feed the forces that traumatize my every living day
So if I won't be here tomorrow
It's written in my fate
May the future bring a brighter day
The end of our wait



Ooohh, let's not cry tonight, I promise you one day it's through
Ohh my brothers, Ohh my sisters,
Ooohh, shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers, Ohh my sisters,

[with kids]
Ohh let's not cry tonight I promise you one day is through
Ohh my brothers! Ohh my sisters!
Ooh shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers! Ohh my sisters!
 

 Salam Alaykoum

4  L'islam, ma religion / Vos récitateurs / Les meilleurs récitateurs du Coran le: Octobre 07, 2007, 19:05:02
 bismillah

 Salam Alaykoum



mashaAllah

 Soubhan' Allah

 Salam Alaykoum

5  Les musulmans / Vie Privée / Re : SPOTTING ET JEUNE DU MOIS DE RAMADAN le: Septembre 26, 2007, 16:35:20
 Salam Alaykoum

ou fik elbaraka
merci Romdhan mabrouk saïd à toi aussi ma soeur!

C'est pas grave tu pouvais pas deviner,Allah est pardonneur et miséricordieux, mais comme t'as dit inshaAllah tu pourras rattraper les jours où tu n'as pas jeûné. Mais pour les prières je peux pas te dire. Allahu A'llèm.

 Salam Alaykoum

6  Les musulmans / Vie Privée / Re : SPOTTING ET JEUNE DU MOIS DE RAMADAN le: Septembre 26, 2007, 10:01:55
 bismillah

 Salam Alaykoum

 :
Citation

Question 6 :
Si une femme constate durant la journée du mois de Ramadan l’écoulement de légères gouttes de sang, qui se poursuit tout au long du mois du Ramadan alors qu’elle jeûne, son jeûne est-il valide ?


Réponse :
Oui son jeûne est valide. Quant à ces gouttes, ce ne sont pas des menstrues parce qu’elles proviennent des veines. L’Imam Ali Ibn Abi Taleb t a dit: «Ces petites taches semblables aux saignements de nez ne sont pas des menstrues».


http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=1602.0

 Salam Alaykoum




7  L'islam, ma religion / Hadiths Divers / le musulman est frère du musulman le: Septembre 26, 2007, 09:50:49
 bismillah

 Salam Alaykoum

"Dans l'optique de l'Islam, les musulmans sont des frères, leurs rapports doivent se fonder sur l'affection, le respect et l'entraide. D'où la nécessité de veiller à s'éloigner de tout ce qui peut porter atteinte, voire saper la fraternité. C'est dens cette optique que le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit notamment:

"Ne soyez pas envieux les uns des autres. Ne truquez point les surenchères. Ne vous détestez pas et ne vous tournez pas le dos les uns aux autres. Ne faites faites pas de surenchère et soyez, Ô serviteurs de Dieu, frères! Le musulman est le frère du musulman. Il ne lui fait pas d'injustice, ne le méprise pas et ne lui refuse pas son secours; la piété est ici (en désignant sa poitrine trois fois de suite). Il suffit à quelqu'un, pour être mauvais de mépriser son frère musulman. Tout musulman est sacré pour tout autre musulman: son sang, ses biens et son honneur." Rapporté par Muslim.


"Ô vous qui avez cru! Que des gens n'en raillent pas d'autres, qui sait s'ils ne sont pas meilleurs qu'eux et que des femmes ne se moquent pas d'autres femmes, peut-être sont-elles meilleures qu'elles. Ne dîtes point du mal les uns des autres, ne vous blessez pas entre vous par les sobriquets.  Quelle bien vilaine chose que d'accuser quelqu'un de dévergondage après qu'il ait cru! Ceux qui ne reviennent pas au droit chemin, ceux-là sont les injustes" Sourate 49, verset 11.

"Ô vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.

  Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand- Connaisseur." sourate 49, versets 12 et 13.


 Salam Alaykoum

8  Multimédias islamiques / Saint Coran : Titrage en anglais / Sheikh Salah Bukhatir le: Septembre 25, 2007, 16:12:52
 bismillah

 Salam Alaykoum

Il fait parti des récitateurs qui dirigent les prières du tarawih à la Mecque, MashaAllah

Sourates Al-Fatiha et El-Qalam (68):



Souates Al-Fatiha et Al-Ghafir (40):


Sourates al-Fatiha et Al-Haaqaa (69):


Sourates Al-Fatiha et Al-Maarij (70):


Sourates Al-Fatiha et Nooh (71)


Sourate Al-Qiyama (75):



Sourates Al-Fatiha et Al-A'la (87):


extrait de la sourate Al-Isra (17):


Sourate Al-Waqi'ah (56):


MashaAllah...

 Salam Alaykoum


9  Multimédias islamiques / Saint Coran : Titrage en anglais / Le récitateur du Coran: Zaka-Ullah le: Septembre 25, 2007, 15:52:31
 bismillah

 Salam Alaykoum

Il est imam à la mosquée de Greenlane, à Birmingham. MashaAllah



avec le Qari Saeed (tarawih)



Sourate As-Sajda:


Sourate Al-Jinn:


Sourate Al-Muzzammil:


 Soubhan' Allah

 Salam Alaykoum

10  Le Forum des petits muslimins / Chansons et Vidéos / Re : Le groupe de jeune soeurs : Les oiseaux du paradis (Touyour El janna) le: Août 27, 2007, 10:12:13
 Salam Alaykoum

le nom en anglais est: Birds of Jannah (Tyour Al Jannah)

 Salam Alaykoum

11  La pratique de l'islam / La zakate / Les mérites de l'aumône le: Août 24, 2007, 11:04:28
Assèlèm allikum wa rahmèt Alllah wa barakètuh

"Les mérites de l'aumône

 Sermon choisis de Médine

Cheikh Abdel-Baari At-Thoubéïti

 
Dans cette vie ici-bas, nous sommes soumis aux fatigues, aux charges [familiales
et sociales], à la pauvreté, à de grands événements, et l’homme ne peut pas se
passer de son frère ; celui-ci l’aide, l’encourage, le réconforte dans les
moments difficiles et dissipe ses tourments, en espérant recevoir la récompense
et en recherchant le mérite. Et ainsi, la société est construite sur des bases
solides et des règles fermes dans un système de solidarité et d’entraide [de
coopération].


Et parmi les aspects les plus évidents de la solidarité : l’aumône donnée
volontairement qui est une preuve de la sincérité de la foi, le prophète
(qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Et l’aumône est une preuve)

rapporté par Mouslim.

C’est la tendresse et la miséricorde sans bornes qui poussent le musulman à
faire le bien, à aider l’affligé, à porter assistance à celui qui est dans le
besoin, à être bienfaisant envers les pauvres et les miséreux, à être
bienveillant envers les veuves, à essuyer les larmes des orphelins, être
bienfaisant envers eux et mettre la joie dans leurs cœurs [les rendre joyeux].
Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Ceux et celles qui font la charité et qui ont fait à Allah un prêt sincère,
cela leur sera multiplié et ils auront une généreuse récompense}.


Quel motif pour l’aumône a plus d’effet que le fait que celui qui donne l’aumône
ressente qu’il prête de l’argent au Riche et au Glorieux, et qu’il a des
transactions avec le Roi des rois ? Et que ce qu’il dépense, lui sera rendu en
étant multiplié ; et qu’après cela, il obtiendra une récompense généreuse ?
Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c'est Lui
le Meilleur des donateurs}.

Les commentateurs du Coran ont dit :

-"Il vous remplace ce que vous dépensez dans ce monde ; et dans l'autre monde,
Il vous donnera une grande récompense".
Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :


(Chaque jour, lorsque les serviteurs se réveillent, deux anges descendent et
l'un d'entre eux dit :
-"O Seigneur ! Donne à celui qui dépense !". Et l'autre dit :
-"O Seigneur ! Donne l'altération [la dégradation] à celui qui ne dépense pas"


rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et l'aumône complète l'obligation religieuse, comme il est mentionné dans le
hadith d'Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) :

(Et s'il y a un manque dans son obligation religieuse, le Seigneur (le Puissant
et le Haut) dira :
{Regardez si mon serviteur a des actes accomplis volontairement afin de
compléter le manque dans l'obligation}.

Puis, on fera ainsi avec toutes ses actions)

rapporté par Tirmidhi.

 

L'aumône est la cause de l'amour du Seigneur comme il est mentionné dans le
hadith Quoudsi :

({Et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi en accomplissant des actes
surérogatoires [volontaires] jusqu'à ce que Je l'aime}
)

rapporté par Al-Boukhari.

L'aumône est une expiation des péchés comme il est mentionné dans le hadith de
Houdhéïfa (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit que le messager d'Allah
(qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(La tentation de l'homme dans sa famille, ses enfants et son voisin est expiée
par la prière, l'aumône et les actes de bienfaisance
)

rapporté par Al-Boukhari.
Lorsque les hommes seront ressuscités le jour du jugement, que les tourments
s'aggraveront, et que le soleil se rapprochera des têtes des créatures, ceux qui
donnaient l'aumône seront sous l'ombre du trône d'Allah et leurs aumônes les
protégeront du feu de l'enfer, comme il a été mentionné dans le hadith :

(Il y a sept catégories de gens qu'Allah mettra sous Son ombre le jour où il n'y
aura pas d'autre ombre que la sienne) et parmi eux : (Et un homme qui donna une
aumône qu'il cacha jusqu'à ce que sa main gauche ne su pas ce que sa main droite
dépensa
)

rapporté par Al-Boukhari.

Parmi les mérites de l'aumône : on la fait accroître jusqu'à ce qu'elle soit
comme une montagne, selon Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) le
messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque donne une portion de datte en aumône provenant d'un bon gain, et
Allah n'accepte que ce qui est bon ; alors, Allah l'acceptera de Sa main droite,
puis la fera accroître pour celui qui l'a donné comme vous élevez votre poulain,
jusqu'à ce qu'elle soit comme une montagne
)

rapporté par Al-Boukhari.

Parmi ses mérites : elle éteint le péché et la colère du Seigneur, comme il est
mentionné dans le long hadith de Mou'âdh et dans d'autres hadiths, la parole du
prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Vous indiquerais-je les portes du bien : le jeûne est une protection et
l'aumône éteint le péché comme l'eau éteint le feu)


rapporté par Tirmidhi et Ibn Maajah.
Et dans le hadith :

(L'aumône donnée en secret éteint la colère du Seigneur)

rapporté par Tabaraani selon le hadith d'Abou Oumaamah.

L’aumône protège celui qui la donne de l’enfer, selon 'Ady ibn Haatem le
messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Craignez l’enfer même si ce n’est qu’avec la moitié d’une datte [en aumône])

rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

L’aumône nettoie et purifie les âmes, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Prélève de leurs biens une Sadaqa [une aumône] par laquelle tu les purifies et
les bénis
}.
Avec l’aumône, nous rendons les pauvres joyeux ; et mettons la joie dans leurs
cœurs, fait partie des meilleures actions, le messager d’Allah (qu'Allah prie
sur lui et le salue) a dit :

(La meilleure action est que tu rendes ton frère croyant joyeux ou tu acquittes
sa dette ou tu lui donnes à manger du pain [tu le nourris]
)

rapporté par Al-Baïhaqui, d’après Abou Houhéïra.

 

En donnant l’aumône, nous obtenons la satisfaction d’Allah, nous sommes sauvés
de la perdition, et nous complétons la bienfaisance, Allah (qu'Il soit exalté) a
dit :

{Et dépensez dans le sentier d’Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains
dans la destruction. Et faites le bien, car Allah aime les bienfaisants
}.

Et le diable se fâche à cause de l’aumône, et les péchés sont pardonnés, Allah
(qu'Il soit exalté) a dit :

{Le diable vous fait craindre l’indigence et vous commande des actions honteuses
; tandis qu’Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce d’Allah
est immense et Il est Omniscient}.

 

Et parmi ses effets étonnants dans ce monde, ce qui a été rapporté du messager
d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Pendant qu’un homme se trouvait dans un désert, il entendit une voix provenant
d’un nuage qui dit : « Donne de la pluie au jardin d’untel ». Ce nuage s’écarta
et versa son eau sur un terrain, une chute d’eau prit alors toute l’eau. L’homme
suivi l’eau, et vit un homme debout dans son jardin qui détournait l’eau avec sa
pelle. Il lui dit alors :
-« O serviteur d’Allah ! Comment t’appelles-tu ? ». Il dit :
-« Untel et c’était le nom qu’il avait entendu dans le nuage ». Il lui dit :
-« O serviteur d’Allah ! Pourquoi m’interroges-tu au sujet de mon nom ? ». Il
dit :

-« J’ai entendu une voix dans le nuage d’où cette eau provient, dire : “Donne de
l’eau au jardin d’untel, et c’est ton nom ; donc, que fais-tu dans ce jardin ?
». Il dit :
-« Eh bien ! Comme tu as dit cela ; je regarde ce qui sort de ce jardin ; puis,
je donne en aumône le tiers, je mange, moi et mes enfants, le tiers, et j’y
remets le tiers)

rapporté par Mouslim.

Et l’aumône débarrasse le musulman de l’avarice, car le fait que le riche voit
son frère mourir de faim et être dans le besoin sans qu’il soit touché et
ressente l’envie de dissiper les problèmes de ses frères, ne fait pas partie de
la grandeur d’âme. Et parmi les qualités du prophète (qu'Allah prie sur lui et
le salue) : la bonté et la générosité, il donnait sans craindre la pauvreté, il
disait à Bilal son trésorier (qu'Allah soit satisfait de lui) :

(Dépense, ô Bilal, et n’est pas peur que le Possesseur du Trône diminue Ses
dons
) rapporté par Al-Bazzaar et Tabaraani.
Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :
(Dépense, Allah dépensera pour toi [Il subviendra à tes besoins])

rapporté par Tabaraani, d’après Quaïs ibn Sal’î Al-Ansaari.

L’aumône ne diminue pas l’argent, mais c’est une cause pour son augmentation et
sa bénédiction, Allah subvient au besoin de celui qui donne l’aumône, le
récompense et l’aide, selon le hadith :

(L’aumône ne diminue pas l’argent,….).
Les aumônes sont la cause de l’extension de la subsistance et de l’allongement
de la vie, elles éloignent les malheurs et les maladies de celui qui donne
l’aumône et de sa famille, elles protègent contre le fait d’avoir une mauvaise
fin, selon ce qu’a rapporté Anass, le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et
le salue) a dit :

(Donnez l’aumône de grand matin car le malheur ne devance pas l’aumône)

rapporté par Al-Baïhaqui.
Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Soignez vos malades avec l’aumône)

rapporté par Al-Baïhaqui, d’après Al-Aswad ibn Yazid qui le rapporte
d’Abdoullah.
Selon Omar ibn 'Aouf (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah
(qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(L’aumône du musulman allonge la vie, elle empêche d’avoir une mauvaise mort, et
Allah fait partir avec elle l’orgueil et la fierté
)

rapporté par Tabaraani.
Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Accomplir de bonnes œuvres protège contre la mauvaise fin, les fléaux [les
épidémies] et les pertes)


rapporté par Al-Haakim, selon Anas (qu'Allah soit satisfait de lui).

Avec l’aumône, Allah aide celui qui donne l’aumône à accomplir de bonnes
actions, Il lui arrange les chemins de la droiture, et Il lui aplanit le chemin
du bonheur, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Celui qui donne et craint [Allah] et déclare véridique la plus belle
récompense, Nous lui faciliterons la voie au plus grand bonheur}.

Dépenser l’argent en donnant l’aumône et entreprendre les projets de
bienfaisance sont une solution au problème de la pauvreté dont l’Islam donne des
solutions ; et il a fait que le bien et la bienfaisance soient parmi ces
solutions. Les aumônes sont aussi le remède contre la jalousie des pauvres
envers les riches, et elles protègent la société contre les crimes comme les
cambriolages et les vengeances ; et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le
salue) a averti sa communauté contre le danger du comportement du pauvre
lorsqu’il a dit :

(Lorsque l’homme est tenu de payer une dette, il parle en mentant et il promet
sans tenir ses promesses)


rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et si nous désirons obtenir ce grand mérite, nous devons respecter les principes
de l’aumône, qui doit provenir d’un bon gain et d’un argent licite car Allah est
bon et Il n’accepte que ce qui est bon, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{O vous qui avez cru ! Dépensez des meilleures choses que vous avez gagnées}.
Et l’aumône n’est pas acceptée si elle provient de l’illicite, selon la parole
du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Quiconque gagne de l’argent de façon illicite, et s’en sert pour préserver les
liens de parenté ou le donne en aumône ou le dépense dans le chemin d’Allah, on
rassemblera cela et on le jettera dans l’enfer
)

rapporté par Abou Daawoud.

 

Parmi les principes de l’aumône : elle doit être sincèrement pour le visage
d’Allah [pour la satisfaction d’Allah] et ne doit pas être donnée pour que les
gens nous voit ou pour que l’on parle de nous ; l’intention de celui qui donne
l’aumône doit être dirigée vers Allah (qu'Il soit exalté), selon la parole du
messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Les actes n’ont de valeur que selon leurs intentions, et chaque homme est
récompensé selon son intention
)

rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.
Et la personne ne doit pas surestimer son aumône, selon la parole d’Allah (qu'Il
soit exalté) :

{Et ne donne pas dans le but de recevoir davantage [ou : ne surestime pas tes
actes]}.


 

Et ainsi, apparaissent la splendeur et la beauté de l’Islam qui interdit de
rappeler à quelqu’un un bienfait et de donner l’aumône pour être vu par les
gens, car c’est une diffamation [une calomnie] pour celui qui demande [de
l’argent], un rappel de sa pauvreté et une douleur pour ses sentiments, Allah
(qu'Il soit exalté) a dit :

{Une parole agréable et un pardon valent mieux qu’une aumône suivie d’un tort.
Allah n’a besoin de rien [Allah n’a pas besoin de l’aumône de ses serviteurs],
et Il est Indulgent}.


 

Si les bienfaiteurs savaient ce que les pauvres ressentent lorsqu’ils demandent
de l’argent comme la souffrance, l’abaissement et le désespoir, ils ne leur
rappelleraient pas le bienfait [l’aumône] et ils ne leur auraient pas fait
absorber le défaut de la pauvreté et l’amertume de l’ostentation. Les hommes
généreux et les bienfaiteurs sont très nombreux mais nous ne devons pas abaisser
les hommes avec notre argent, ni les asservir ; le prophète (qu'Allah prie sur
lui et le salue) a dit :

(Trois catégories de personnes qu’Allah ne regardera pas, ne purifiera pas et
ils auront un châtiment douloureux …
)

et il mentionna parmi eux (celui qui rappelle aux gens ce qu’il leur a donné).
Donc, celui qui est doué d’intelligence rivalise dans le domaine des bonnes
œuvres en préservant les liens de parenté, en accomplissant le bien et en étant
bienfaisant ; il dépense l’argent en le donnant aux pauvres touchés par la
misère et que les gens pensent qu’ils sont riches parce qu’ils s’abstiennent de
demander de l’aide aux autres alors qu’ils souffrent de la douleur de la faim,
de la pauvreté et de la difficulté ; la honte et la grandeur d’âme les empêchent
de tendre leurs mains pour demander de l’argent ; ils ne font pas partie de ceux
qui ont pris la mendicité pour métier et qui s’y sont accoutumés jusqu’à ce que
certains parmi eux sont devenus des gens aisés et riches.




Deuxième sermon

L’aumône a une grande signification, elle rassemble l’accomplissement de tout
bien : montrer la bonne direction à une personne qui a perdu son chemin, enlever
ce qui est nuisible dans le chemin que les gens empruntent, être juste [juger
équitablement] entre deux personnes, sourire devant le visage de ton frère
musulman, planter un arbre, enseigner une science utile, réconcilier deux
personnes, et la bonne parole est une aumône.
Le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Chaque musulman doit donner une aumône).

Ils dirent :
-« O Prophète d’Allah ! Et celui qui ne trouve pas d’aumône ? ».
Il dit :
(Il travaille de ses propres mains, ainsi il se rend utile à lui-même et il
donne l’aumône).
Ils dirent :


-« Et s’il ne trouve pas [de travail] ? ». Il dit :
(Il aide celui qui est dans le besoin et affligé). Ils dirent :
-« Et s’il ne trouve pas ? ». Il dit :
(Qu’il accomplisse alors de bonnes œuvres et s’abstienne de commettre le mal,
car c’est une aumône pour lui)


rapporté par Al-Boukhari.
S’abstenir de commettre le mal est une aumône, surtout pendant ce mois béni au
cours duquel les cœurs se hâtent d’aller vers leur Seigneur par peur et par
crainte ; le musulman s’abstient de commettre le mal en recherchant la
récompense [d’Allah] et en espérant recevoir le mérite, alors que ceux qui n’ont
pas de bonnes qualités continuent à commettre les péchés et à ne pas respecter
ce mois au cours duquel les diables sont enchaînés. Et pire encore, ceux qui
déshonorent les bases et les choses admises de la religion, se moquent de la
guidée de l’Elu (qu'Allah prie sur lui et le salue), ils altèrent [déforment]
les Sounanes comme la barbe, ils prennent en aversion les lois de la religion
comme le voile, et ils dénigrent la religion en médisant des pieux parmi les
croyants et en insinuant des choses contre eux, au nom de l’amusement et du
redressement de la société.


Et peut-on redresser la société en disant que le port du voile est ridicule, en
méprisant ceux qui sont les responsables de la femme [lorsqu’elle sort de chez
elle], en incitant la femme à se révolter contre le fait que l’homme soit le
chef de famille ; les conséquences de ces actes sont fâcheuses et leurs
préjudices sont grands dans ce monde et dans l’autre.


Et nous appelons les gens à se repentir pendant le mois du repentir afin
qu’Allah dissipe la sécheresse et la famine [le manque de subsistances] qui nous
ont touchés, ainsi que l’abaissement et la faiblesse de notre communauté."



Assèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

12  L'islam aujourd'hui / Questions concernant l'apparence physique / Re : Les teintures ou decolorations pour cheveux? le: Août 20, 2007, 08:29:55
wa alleikum assèlèm wa rahmèt Allah wa barakètuh

 


Content de constater ton retour sur le forum ma soeur Smiley

ça me fait plaisir de revenir et de retrouver le site, en plus je vois qu'il y a pleins de nouveautés mashaAllah c'est tout jolie!

Sinon quand je parlais des coupes de cheveux je pensais surtout aux femmes, parce qu'on voit souvent les femmes arriver chez le coiffeur et dire je veux la même coupe, la même couleur qu' Eva Longoria ou je sais pas qui d'autre... ou bien des coiffure spécifique chez les hommes, comme la crête ou quand les cheveux sont rasés de façon à faire un espèce de tatouage sur la tête avec des motifs..par exemple, dans ces cas c'est illicite car c'est fait dans l'intention de suivre une mode lancée par des mécréants, wAllahu a'llèm

BarakAllahu fikom

wassèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh


13  L'islam aujourd'hui / Questions concernant l'apparence physique / Re : Les teintures ou decolorations pour cheveux? le: Août 19, 2007, 21:14:41
 Salam Alaykoum

 baraka2 pour vos réponses!

pour en revenir à la coloration des cheveux, j'ajouterai juste que le but ne doit pas être de ressembler aux mécréants, parce qu'il y'a le hadith qui dit: "celui qui cherche à ressembler à un groupe lui sera assimilé", c'est la même chose pour les coupes de cheveux, wAllahu a'llèm

Assèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

14  L'islam, ma religion / Questions sur le Coran / Re : Est-ce bid'a de réciter le Coran de façon trop mélodieuse? le: Juillet 03, 2007, 17:47:58
Citation
182 Où il est bon d'embellir sa voix en lisant le Coran, de demander à celui
qui a une belle voix de lire le Coran et de l'écouter


1004. Abou Hourayra (das) a dit: «J'ai entendu le Messager de Dieu dire: «Dieu n'a jamais écouté de bon gré quelqu'un
comme II a écouté un Prophète à la belle voix chantant le Coran et le faisant entendre». (Unanimement reconnu authentique)


1005. Selon Abou Musa Al Ash'ari (das), le Messager de Dieu lui a dit: «Dieu t'a certainement doué d'une voix pareille
à celle de David». (Unanimement reconnu authentique)
Dans une autre version le Messager de Dieu lui dit:. «Si tu avais vif hier comment j'écoutais ta lecture du Coran!».



1006. Al Barà’ Ibn 'Âzeb (das) a dit: «J'ai entendu le Prophète récitant, au cours de la prière du soir le chapitre «Les
figuiers et les oliviers». Je n'ai jamais entendu quelqu'un ayant une plus belle voix que la sienne». (Unanimement reconnu
authentique)


1007. Selon Abou Loubàba (das), le Prophète a dit: «Celui qui ne chante pas en récitant le Coran n'est pas des nôtres».
(Rapporté par Abou Dawùd)



Commentaire
Quand on lit le Coran à voix haute, on est entraîné par la beauté du texte et le rythme savant des versets, si bien qu'on se met inconsciemment
à chanter chacun selon la qualité de sa voix et la finesse de son oreille.

Cependant il faut que la chose se fasse d'elle-même, c'est-à-dire qu'on doit éviter tout artifice et toute sentimentalité d'emprunt.[/b]

Il ne faut
jamais oublier le respect et le sérieux qu'on doit au Coran. Quand le lecteur est vraiment pieux et convaincu de ce qu'il lit et quand il a de
plus une belle voix et une bonne oreille musicale (ce qui est particulièrement l'apanage des Egyptiens), la lecture du Coran devient un vrai
délice dont on ne se lasse jamais.

Nous avons entendu dire que des gens embrassèrent l'Islam rien qu'en écoutant cette lecture et bien que ne
sachant pas l'arabe. Donc ceux qui veulent qu'on lise le Coran sans aucune intonation et sans aucune forme artistique sont certainement dans
l'erreur et leur rigorisme est sûrement là mal venu. La lecture du Coran en effet est loin d'être interdite à ceux qui y mettent tous leurs sentiments.

1008. Ibn Mas'ûd (das) rapporte que le Prophète lui a dit: «Lis pour moi le Coran!». Ibn Mas'ûd lui dit: «O Messager
de Dieu! Est-ce que je lis pour /toi le Coran quand c'est sur toi qu'il est descendu?» Il dit: «J'aime l'entendre de la bouche
d'un autre». Ibn Mas'ûd dit: «Je lui lus le chapitre «Les femmes». Quand j'arrivai à ce verset: «Qu'en serait-il lorsque Nous
ferons venir un témoin de chaque nation et que Nous te ferons venir comme témoin contre ceux-là (les Arabes)?». Il dit:
«Arrête-toi là». Ibn Mas'ûd dit: «Je me suis retourné vers lui et je vis ses yeux déborder de larmes». (Unanimement reconnu
authentique)


Mais je me demande si on peux savoir si un récitateur "exagère" ou "en fait trop", on peut pas pénétrer les coeurs. La façon de réciter dépend de la sensibilité de chacun et de sa façon de ressentir les paroles du Coran. Alors je crois que l'on ne peut pas juger tel ou tel récitateur, en disant qu'il exagère ou qu'il récite d'une façon bizarre, tant qu'il a une bonne diction (qu'il ne change aucune lettre, ne déforme aucun mots du Coran). WAllahu a'llèm...

Wassèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

15  L'islam, ma religion / Questions sur le Coran / Est-ce bid'a de réciter le Coran de façon trop mélodieuse? le: Juillet 02, 2007, 23:14:03
Assèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

Voilà, on m'a dit que c'était bid'a de réciter le Coran de façon trop mélodieuse, en allongeant trop certaines voyelles... Est-ce réellement une forme de bid'a. (Je n'imaginais pas que ça pouvait l'être, car ce sont les paroles du Coran, sans instruments, mais avec la mélodie de la voix...)

Je sais qu'il existe des règles concernant la diction du Coran, mais je ne les connais pas...

Et aussi est-il permis au public de crier des compliments au récitateur (chose qui se fait beaucoup)? Je pense que c'est fait pour encourager le récitateur, pour le motiver, et que ça n'est pas par idolatrie... Les récitateurs ne sont pas considérés comme étant des stars, mais simplement comme des récitateurs...wAllahu a'llèm

BarakAllahu fikom

wassèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh


16  L'islam, ma religion / Hadiths sur le Paradis et l'Enfer / Hadith concernant la mort. le: Juin 20, 2007, 14:19:56
Assèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
 

Hadith: La prison du Croyant

 

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: "Ce monde est la prison du Croyant et le Paradis du Mécréant". (Rapporté par Moslem)

 

Commentaire:
Dans un autre Hadith plus long il est dit: "Ce monde est la prison du Croyant, la tombe est son lieu de repos et l'autre monde est son Paradis. Ce monde est le Paradis du Mécréant, la tombe est sa prison et l'autre monde est son Enfer".

Le Croyant est en effet convaincu que ce bas-monde est éphémère et que son bien de même que son mal ne sont rien devant les délices du Paradis et les tourments terribles de l'Enfer. Il a d'autre part un grand désir de retrouver dans l'autre monde ceux qu"il aime par-dessus tout: Dieu, les Messagers, les martyrs et les saints. Le Mécréant, par contre, ne pense qu'à jouir des biens de ce monde qu"il recherche par tous les moyens. Il s'y vautre sans réserve ni pudeur et répond avec prodigalité à tous les appels de la chair et des instincts bestiaux. Dans sa tombe il aura déjà des tourments car l'âme est immortelle mais les tourments véritables sont ceux de l'Enfer.

Ibn Omar (DAS) rapporte: "Le Messager de Dieu (BSDL) me saisit par les épaules et dit: "Sois dans ce monde comme si tu étais un étranger ou quelqu'un de passage".

Ibn Omar (DAS) disait: "Quand tu est au soir, n'attends pas le matin et quand tu es au matin, n'attends pas le soir. Prends de ta santé pour ta maladie et de ta vie pour ta mort". (Rapporté par Al Boukhari)

 
BSDL: bénédiction et salut d'Allah sur lui
DAS: que Allah lui accorde Sa satisfaction
Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l'Imam Mohieddine Annawawi 631 - 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 54, Page 182, Numéro 467




Assèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

17  Culture islamique / Histoires Vraies / Re : Comment obtenir 470 hassènètes le: Juin 19, 2007, 16:06:37
Waallikum assèlèm wa rahmèt Allah wa barakètuh

oufik elbaraka

Oui on a des hassènètes en écoutant du Coran, à chaque fois que l'on fait quelquechose de halal on a des hassènèts MashaAllah! wAllahu a'llèm

Par contre pour ce qui est d'écouter du Coran en travaillant ou en faisant autre chose,je sais pas trop mais  je crois que c'est pas très conseillé, parce que l'on doit l'écouter attentivement pour pouvoir méditer; et quand on travaille on vas plus être concentré sur notre travail que sur les paroles du Coran, wAllahu A'llèm...

Et les derniers versets de la sourate 7, El A'raf sont:


"204. Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d’Allah).

 

205. Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants.

 

206. Ceux qui sont auprès de ton Seigneur [les anges] ne dédaignent pas de L’adorer. Ils Le glorifient et se prosternent devant Lui(1)."


(1-Après ce verset, dans la récitation liturgique du Coran, on se prosterne. Cette prosternation se trouve en quatorze endroits du Coran. Il s’agit ici de la première prosternation.)

Wassèllèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

 

18  Culture islamique / Histoires Vraies / Comment obtenir 470 hassènètes le: Juin 18, 2007, 20:07:51
Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

"Un jour, un homme marchait et lu ceci écrit sur un mur :



"Qul huwa Allah hu ahad '
Il est Allah Unique



Allah u samad,
Le Seul a être imploré pour ce que nous désirons

Lam yalid wa lam youlad *

Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus



Wa lam yakun lahu koufouan ahad.'
Et nul n'est égal à lui'


[/b]
Il s'est assis et lu, tandis qu'un homme le regardait, il est venu à lui et lui dit : "Sais-tu que tu as au moins obtenu 470 hasanattes rien qu'en lisant cette sourate ?"


"J'ai aussi obtenu 470 hasanattes juste pour l'avoir écrit ; car en lisant les sourates du Coran, une lettre rapporte 10 hasanettes, et si une personne lis grâce à toi cette Sourate du Coran, tu obtiendras aussi toutes ces hassanettes!! "



[/color]

Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

19  L'islam aujourd'hui / Questions concernant le comportement / Re : Hamam, licite ou illicite? le: Juin 17, 2007, 17:08:38
Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

Je pense que c'est illlicite, pour les femmes en tout cas pour les hommes je sais pas. ça pourrait être licite si les femmes le fréquentant conservaient un minimum de pudeur, mais d'après ce qu'on m'a dit ça n'est pas trop le cas... J'avais lu que la awra d'une femme devant une autre femme consistait en ce qui est de la zone située entre le nombril et les genoux...
Par contre on peut dévoiler cette partie devant sa gynécologue c'est différent car c'est un médecin, et si on a besoin de consulter un médecin on doit le faire, mais biensûr seulement si la gynécologue est une femme, WAllahu a'llèm

Voici ce que j'ai trouvé:

Question: As-Salam Alaykom wa rahmatou allah. Je demande est-ce qu'aller au hamam arabe est interdit aux femmes musulmanes parce qu'elles sont nues ou presque nues ? Il faut savoir qu'elles sont toutes musulmanes. Merci d'avance.




Répondu par Le comité scientifique du site :

Il n'est pas permis à la femme musulmane d'enlever ses vêtements et qu'elle soit presque nue, même s'il n'y a que des femmes dans l'endroit où elle se trouve.

Tirmidhi, Abou Daawoud et Ibn Maajah ont rapporté d'après Abou Malih Al-Houdhali qui a dit : "Des femmes de Chaam (La Syrie, la Jordanie, le Liban et la Palestine) entrèrent chez Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle); elle dit alors : "D'où venez-vous ?". Elles dirent : "De Chaam". Elle dit : "Vous êtes peut-être de la région où les femmes entrent dans les bains en commun (Sauna)" ; elles dirent : "Oui". Elle dit : "Eh bien, j'ai entendu le messager d'Allah Azawajal dire : (Toute femme qui enlève ses vêtements dans un autre endroit que chez elle, déchirera alors ce qu'il y a entre elle et Allah Azawajal )".

C'est-à-dire que la femme enlève ses vêtements de telle sorte que les autres la voient ; et nous devons rappeler ici aux femmes qui sont responsables de ces Saunas d'exhorter les femmes à porter ce qui leur permet d'être le moins découvertes à l'intérieur du Sauna ; c'est-à-dire qu'elles doivent recouvrir ce qu'une femme n'a pas le droit de voir d'une autre femme.


Et Allah sait mieux.



Sheikh Salman Al-Oadah.

La femme peut-elle allaiter devant les autres femmes ?

A cela, Cheikh Moqbil répond :
« Oui, je considère qu’il est permis à la femme d’allaiter devant les autres femmes »[10]


La 'awra de la femme par rapport à :

a) son époux :
pas de 'awra (al-Mughnî 9/308).

b) une autre femme :
- d'après un avis attribué à un mujtahid : la règle ici est la même que celle relative au regard de l'homme vers sa proche parente : la 'awra de la femme est, par rapport à une autre femme : la partie comprise entre les genoux et le nombril, ainsi que le ventre et le dos (al-Hidâya 2/445) ;
- d'après la majorité des ulémas : la règle ici est la même que celle relative au regard de l'homme vers l'homme : la 'awra de la femme par rapport aux autres femmes est : la partie comprise entre le nombril et les genoux (al-Mughnî 9/318, al-Hidâya 2/445).
D'après Ahmad ibn Hanbal, il n'y a, quant à la 'awra de la femme musulmane, pas de différence entre la musulmane et la non-musulmane : ce qui n'est pas 'awra par rapport à la première ne l'est pas par rapport à la seconde non plus (al-Mughnî 9/318).

c) un de ses proches parents (mahârim) (1) :
- d'après certains ulémas : la partie comprise entre le nombril et les genoux (al-Mughnî 9/302-303) ;
- d'après d'autres ulémas : la partie comprise entre les genoux et le nombril, ainsi que le ventre, le dos et la poitrine (al-Mughnî 9/302-303) ; il est donc autorisé à l'homme de regarder chez sa proche parente : le visage, les mains, mais aussi les cheveux, le cou, les épaules, les mollets. Dans l'école hanafite, la 'awra de la femme par rapport à son proche parent est : la partie comprise entre les genoux et le nombril, ainsi que le ventre et le dos, mais non la poitrine (al-Hidâya 2/445) ; cependant, regarder cette partie de son corps est bien sûr contraire à la bienséance (comme l'avait rappelé notre professeur Cheikh Ya'qûb).



Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

20  L'islam, ma religion / Riyad Es-Salihine ~ Les Jardins de la Piété / Observes les commandements le: Juin 04, 2007, 11:55:28
Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
 

Hadith ~ Observe les commandements

 

Ibn 'Abbas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: "J'étais une fois assis en croupe sur la monture du Prophète (bénédiction et salut d'Allah sur lui) quand il me dit: "Jeune homme! Je vais t'enseigner ces quelques paroles: Observe les commandements de Dieu et Dieu te préservera. Observe les commandements de Dieu et tu trouveras Dieu à tes côtés. Quand tu demandes quelque chose, demande-la à Dieu. Quand tu as besoin d'aide demande-la à Dieu. Sache que si tout le monde s'associait pour te faire du bien, ils ne pourront te faire que le bien que Dieu a déjà écrit pour toi. Que s'ils se coalisaient tous pour te faire du mal, ils ne pourraient te faire que le mal que Dieu a déjà écrit pour toi. Les calames (du destin) se sont depuis longtemps arrêtés d'écrire et l'encre des pages (du destin) est désormais bien sèche".
(Rapporté par Attirmidhi)

 

Dans une autre version: "Observe les commandements de Dieu et tu Le trouveras devant toi. Cherche à connaître Dieu dans ton aisance et Il te connaîtra dans ta gêne. Sache que ce qui t'a raté ne pouvait pas t'atteindre et que ce qui t'a atteint ne pouvait te rater. Sache que la victoire va de pair avec la patience, que la guérison va de pair avec la maladie et qu'avec toute situation gênante il y a une situation aisée"

 
Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l'Imam Mohieddine Annawawi 631 - 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 5, Page 33, Numéro 62

Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh


21  Culture islamique / Poèmes divers / Poème de Ahmad Al-Alawi le: Mai 16, 2007, 09:29:18
Assèlllèm Allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

Bismillah Er Rahmane Er Rahime

Poème de Ahmad Al-Alawi (1869-1934)

Si tu pouvais voir où je suis

Dans la Toute Sainte Présence,
Tu me verrais seul, et nul autre.
Mais la Vérité d'un voile m'a vêtu,
Et tes regards ne peuvent pas m'atteindre.
Tu me vois, sans me voir, d'un regard négligent.
Aiguise l'œil de ta foi et regarde
Par un acte de pure vision.
Si ta foi devient certitude,
Il se peut que tu me découvres.

En Sa manifestation, cachée,
Elle [l'Essence] apparaît comme voile sur voile
Pour recouvrir Sa propre Gloire

Comment l'Essence de Dieu serait-elle enfermée sous son voile ?
Le seul voile est Sa Lumière.

L'intensité de la Manifestation divine varie d'une personne à une autre, sans
qu'on puisse à cet égard établir aucune règle, ses modes n'étant pas
constants... Dieu se révèle à chacun selon sa capacité de recevoir les
manifestations de Sa Très Sainte Beauté.

Tu n'auras pas plus besoin de négation que d'affirmation, car Celui dont l'etre
est nécessaire est déjà affirmé avant que tu l'affirmes, et ce dont l'être est
impossible est déjà néant avant que tu ne le nies.

Les choses se trouvent cachées dans leurs opposés,
et, sans l'existence des opposés,
Celui qui oppose ne serait pas manifesté.

Tu es déjà éteint, mon frère, avant de subir l'extinction,
et tu n'es rien avant même d'être annihilé.
Tu es une illusion dans une illusion et un néant dans un néant.

Le chercheur de Vérité
Meurt avant sa mort pour vivre en son Seigneur,
Puisque après cette mort se fait la migration suprême.
À rendre compte il s'appelle lui-même avant d'y être appelé. [ ... ]

As-tu perçu l'appel de Celui qui appelle,
À son ordre t'es-tu levé ?
As-tu retiré tes sandales comme ceux qui sont imprégnés
De la courtoisie de la voie ? L'infini s'est-il refermé
Autour de toi de toutes parts ? Et venu l'instant
De l'union, d'un seul élan t'es-tu précipité ?

Retire les joncs de la natte, et il ne restera ni nom ni forme.

Assèlllèm Allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh
 



[/i][/b]

22  L'islam, ma religion / La Foi / Cultiver sa Foi et Preserver son âme... le: Mai 15, 2007, 09:57:12
Assèlèm Allikum wa rahmèt Allah wa  barakètuh


La foi augmente et diminue




Louanges à Allah Seigneur des univers, et paix et salut sur son prophète le digne de confiance, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

Il a été cité dans le livre : classification des originalités que contiennent les deux séries d’ELAlbâni comme utilités ‘nadhm el faraid mimma fi silsilatay elalbani min fawaid’ d’Abdellatif ben Mouhammed ibn abi Rabii (qu’Allah le récompense) (44-42/1) ce qui suit :

1- Selon Abou-Hourayra (qu’Allah l’agrée) ; le prophète a dit :

« le fornicateur ne commet pas le péché de fornication alors qu’il est croyant, et quiconque ne boit pas l’alcool alors qu’il est croyant, et le voleur ne vole pas en étant croyant , et n’arrache injustement une chose pour laquelle les gens lèvent leurs regard vers lui, alors qu’il est croyant » [Authentique Essahiha n°3000]

Il est un fait que ce hadith est une preuve contre les hanafites qui persistent à contredire les pieux ancêtres (salaf) en affirmant que la foi ni n’augmente ni ne diminue. La foi pour eux n’est qu’un seul niveau, et n’imaginent pas une foi incomplète, et c’est pour cela qu’El-Kawthari essaye de rejeter ce hadith, car en l’expliquant dans le bon sens, ce hadith devient une preuve contre eux, sa signification serait : (c’est un croyant avec une foi incomplète).

Ibn-Battâl a dit :

(les gens de la sounna ont expliqué la foi ici, par la complétude, car le pécheur aura moins de foi que celui qui ne pèche pas).[cité par El-Hâfidh (10/28)].

La même chose a été rapporté (49/12) d’après l’imam Nawawi qui a dit :

(la parole vraie qui a été dictée par les gens de connaissance est : Ne peut commettre ces péchés celui qui a la foi complète, cela fait partie des expressions pour exclure une chose, et ce qu’on veut c’est exclure la complétude , comme on dirait pas de science à part ce qui est utile, et pas d’argent à part ce que l’on obtient, et pas de vie à part celle de l’au delà). Puis El-Hafidh l’a approuvé dans une longue recherche instructive, à voir.

Et parmi les surprises est que le Shaykh El-Qâri, tout étant un hanafite fanatique a expliqué le hadith comme précité concernant Ibn-Battâl et El-Nawawi, il a dit dans ‘ElMirqat’ (105/1) :

( et nos compagnons ont expliqué que le voulu est la foi complète)
puis il a dit ( et la foi est l’acceptation, le travail n’en faisant pas partie) !

Et ceci contredit la première explication, médite et soit sur tes gardes !.

2- Hadith :

« la foi est figée dans le cœur comme une gigantesque montagne, son
augmentation ou diminution est de la mécréance » [Apocryphe, « Edha’ifa » n°464]

Je dis : et ce hadith est en contradiction avec plusieurs versets affirmant l’augmentation de la foi, comme la parole d’Allah exalté soit-il :

« afin qu' ils ajoutent une foi à leur foi »[sourate AL-Fath[48], v4], et cela suffit comme preuve de la nullité de ce genre de hadith, même s’il a été utilisé par un groupe.

Auteur: Nassiroudine El Albâni
Extrait de: classification des originalités
Traduit par : Abou-Abdillah El-Wahrani
Equipe Alminhadj.com


23  L'islam, ma religion / Partage d'Invocations / Re : Dou'aa divers en ce jour de vendredi... le: Mai 06, 2007, 11:15:31
Assèlèm Allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

Bismillah Er Rahmane Er Rahime

Dou'as de sayidina Daoud

Allahoumma inni as'alouka houbbak wa houbba man youhibbouk wa al 3amala-l-ladhi
youballighouni houbbak.
Allahoumma j3al houbbaka ahabba ilayya min nafsi wa ahli wamina-l-ma'i-lbarid 


Mon Dieu, je Te demande Ton amour et l'amour de celui qui T'aime, je Te demande
de m'inspirer l'oeuvre qui me fera gagner Ton amour.
Mon Dieu, fais en sorte que Ton amour me soit plus cher que ma propre âme, que
ma famille et plus précieux que l'eau fraîche.



Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

24  Discussions générales / Les prénoms musulmans / Re : Les prénoms en Islam le: Mai 05, 2007, 16:54:12
oui ça m'a étonné aussi, en plus j'aimais bien ces prénoms, comme quoi il faut toujours se renseigner... Et puis c'est des prénoms qui sont assez répandus, comme Yassine aussi, alors qu'il est dit: "Il est encore réprouvé d’adopter les noms des anges ou ceux des sourates du Coran tels que Taha, Yaassine, etc. Ces noms sont constitués par des initiales, mais ils ne sont pas des noms du Prophète  (bénédiction et salut soient sur lui).  Voir Touhfat al-mawdoud d’Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) p. 109."

Mais bon si une personne porte ce genre de prénom, c'est pas trop grave wAllahu Allèm... D'ailleurs, il est dit que: "Ce qui est réprouvé c’est de se choisir l’un des noms susmentionnés, mais s’ils ont été choisi pour l’individu par sa famille et qu’il lui est difficile de les changer, il n’a pas à le faire."


25  Discussions générales / Les prénoms musulmans / Les prénoms en Islam le: Mai 04, 2007, 08:38:39



Il n’y a aucun doute que la question des noms occupe une importance particulière dans la vie des gens. Le nom est une adresse, une marque distinctive nécessaire pour faciliter la communication entre son porteur et les autres. Il constitue une parure, un réceptacle et une devise, et sert à appeler son porteur ici-bas et dans l'Au-delà. Il est naturellement chargé de significations et de considérations.

 En principe, tout nom est permis.

Les noms sont classés en CINQ catégories :

 La première est les noms Abd Allah et Abd Rahm an. Car un hadith authentique du Prophète  dit :  « Les noms les plus aimés d’Allah sont : Abd Allah et Abd Rahman » (rapporté par Mouslim dans son Sahih, 1398).


 La deuxième est l’ensemble des noms annexés à Allah tels Abd ar-Rahim, Abd al-Malik, Abd al-Ilah, Abd as-Salam et d’autres noms annexés à Allah, le Puissant, le Majes tueux.

 La troisième est les noms des prophètes et messagers (bénédiction et salut soient sur eux). Il n’y a aucun doute que le meilleur d’entre eux, le plus éminent est notre Prophète Muhammad  qui s'appelle aussi Ahmad. Le suivent en ordre de mérite les messagers de la Fermeté, à savoir Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse), Issa (Jésus) et  Nouh (Noé), puis l’ensemble des prophètes et  messagers  (Puisse Allah les bénir et les saluer tous).

 La quatrième catégorie est les noms des pieux serviteurs d’Allah, à la tête desquels se trouvent les généreux compagnons de notre Prophète .

 La cinquième catégorie est tout beau nom ayant un sens correct et bon.

 

Cependant, il existe certaines choses dont il faut se méfier au moment de choisir le nom. Par exemple :


 Le fait de faire de la personne l'esclave d'un autre qu'Allah le Puissant, le Majestueux, qu’il s’agisse d’un Prophète messager ou d’un ange rapproché. Il n’est absolument pas permis de faire de quelqu’un l'esclave d’un autre qu'Allah. Parmi les noms ainsi conçus, citons par exemple Abd ar-Rassoul, Abd an-Nabi, Abd al-Amir et d’autres noms qui impliquent un asservissement ou un assujettissement à un autre qu'Allah, le Puissant, le Majestueux.

 Ces noms doivent être changés.

 L’éminent compagnon, Abd Rahman Ibn Awf  a dit : «  Mon nom était Abd Amrou » - Une autre version dit : « Abd al-Ka'aba. Quand je me suis converti, le Messager d’Allah  m’a appelé Abder-Rahman » (rapporté par al-Hakim et confirmé par Adh-Dhahabi)

 L'attribution à l’enfant de l’un des noms d’Allah, le Béni, le Très Haut qui Lui sont exclusivement réservés. C’est comme l’appeler al-Khaliq, ar-Raziq, ar-Rab ou ar-Rahman ( le créateur, le grand pourvoyeur,  le seigneur ou Le Tout Miséricordieux) ou d'autres noms pareils réservés à Allah . Il en est de même de l’attribution à l’enfant d'un nom qui porte un sens qui ne s’applique vraiment qu’Allah, le Puissant, le Majestueux, comme le Roi des rois, etc. Le choix de cette catégorie de nom est interdit, et il faut le modifier. Car Allah  a dit : « Lui connaissez-vous un homonyme? ».

 L’attribution à l’enfant d’un nom réservé aux infidèles, un de leurs noms distinctifs comme Abd al-Massih (serviteur du messie), etc. entre autres noms ayant un contenu mécréant.

 L’attribution à l’enfant d’un nom d’idole ou d’autres objets de culte est interdit. Toute personne qui se serait choisi l'un de ces noms ou qui l'a reçu doit le changer

 

 Par ailleurs, il est réprouvé d’adopter un nom qui véhicule un sens répugnant, soit parce qu’il est mauvais ou parce qu’il suscite la raillerie. Cela peut constituer aussi une violation de l’enseignement du Prophète  relatif à l'amélioration des noms. C'est par exemple comme les noms Harb, Rashshsh, et Houyam. Ce dernier mot désigne une maladie du chameau. Il en est ainsi des noms similaires qui véhicule un sens mauvais.

 Il est encore réprouvé d’adopter des noms qui impliquent mollesse ou prédominance du plaisir charnel. C’est comme les noms qui représentent une description érotique ou sexuelle.

 Il est aussi réprouvé de choisir les noms de licencieux tels que les chanteurs, les chanteuses, les acteurs, les actrices etc. Mais s’ils portent de beaux noms, on peut prendre leurs noms pour leur beauté et pas pour les imiter.

 Il est encore réprouvé d’adopter des noms qui indiquent le péché et la désobéissance comme Sariq (voleur), Zalim (injuste) ou les noms des Pharaons et des rebelles tels Pharaon, Haman et Coré.

 Il est aussi réprouvé d’adopter les noms des animaux connus pour leurs qualités répugnantes.

 Il est encore réprouvé d’adopter un nom construit avec le terme "dine" ou islam tels que Nouroudine, Shamsdine ou Nourolislam ou Shams islam. Car cela donne au porteur du nom un titre trop pompeux. Les ulémas parmi les ancêtres pieux réprouvaient qu’on leur attribuât ces noms. C’est ainsi l’imam Nawawi  réprouvait qu’on l’appelât Mouhyidine et le Cheikh Ibn Taymiyya  avait la même attitude à propos de son surnom Taqidine et disait à ce sujet : « C’est ma famille qui m’a imposé ce surnom qui s’est par la suite répandu ».

 Il est également réprouvé d’adopter un nom dans lequel un mot autre que "Abd" est annexé à Allah tels que Hassab Allah ou Rahmat Allah, etc. Il en est de même des noms annexés au mot Rassoul.

 Il est encore réprouvé d’adopter les noms des anges ou ceux des sourates du Coran tels que Taha, Yaassine, etc. Ces noms so nt constitués par des initiales, mais ils ne sont pas des noms du Prophète  (bénédiction et salut soient sur lui).  Voir Touhfat al-mawdoud d’Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) p. 109.

Ce qui est réprouvé c’est de se choisir l’un des noms susmentionnés, mais s’ils ont été choisi pour l’individu par sa famille et qu’il lui est difficile de les changer, il n’a pas à le faire.

 


Il convient de tenir compte de certaines choses au moment de baptiser l’enfant.


1. Etre conscient du fait que le nom qu’on lui donne lui restera collé sa vie durant.
Ce qui pourrait (en cas de mauvais choix du nom) le gêner et le mettre dans l’embarras et l’amener à en vouloir son père, sa mère ou celui qui lui a donné le nom.

2. Au moment de passer en revue les noms pour en choisir un, il faut examiner le nom à prendre sous différents angles ; on doit examiner le contenu même du nom, comme on doit tenir compte des phases du développement du porteur du nom en tant qu’enfant puis adolescent, puis jeune, puis adulte puis vieux, et voir aussi dans quelle mesure le nom lui convient dans tous les cas et est en harmonie avec le nom de son père. (...)

D'après 'Abdallah ibn 'Abbâs  le Messager d'Allah a dit : « C'est un droit de l'enfant sur son géniteur, le fait que celui-ci l'éduque bien et choisisse bien son prénom ! » [ Relaté par al-Bayhaqî ].

     Le Prophète  a dit aussi : « Vraiment, vous serez appelés au Jour du Jugement dernier par vos prénoms et les prénoms de vos parents ; choisissez donc bien vos prénoms. » [ Rapporté par Aboû Dâwoud ].
[/color][/color][/color]

26  L'islam, ma religion / Exégèse et explication des sourates / Re : L'indispensable Verset du Trône (en phonétique) le: Avril 19, 2007, 16:09:38
Assèlèm Allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh



27  Culture islamique / Histoires à méditer / Le radis le: Avril 18, 2007, 08:53:37
Assèlèm Alleikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

Le radis



Un jour, un voleur dit à un des soldats du sultan:

-Tout ce que j'ai fait a été voulu par Dieu!

- Il en va de même pour moi, répliqua le soldat.

Si quelqu'un vole des radis à un étalage et tente de se disculper en disant: "C'est Dieu qui l'a voulu!" donne-lui un coup de poing sur la tête et remets les radis en place car ceci aussi, c'est la volonté de Dieu.

O idiot! Tu sais bien qu'aucun épicier n'acceptera ce prétexte. Alors comment peux-tu compter sur ca? O ignorant! en persistant dans cette erreur, tu ruines ton sang et tes biens. Si un tel argument pouvait servir, alors n'importe qui pourrait t'arracher la moustache avec cette excuse.

Moi aussi, je suis plein de désirs mais la crainte de Dieu lie mes mains et mes bras.

Quand il s'agit de satisfaire ton ego, tu as de la volonté comme vingt personnes. Et pour le reste, tu invoques la volonté de Dieu!



Extrait du livre "Le Mesnevi" Par Djalal al-Din Rumi
 
 
Omar, le second calife du Prophète : alors qu'il se dirigeait vers la région de Syrie (Ash-Shâm), il apprit que la peste y faisait rage. Après avoir consulté alors différents Compagnons, il décida de rebrousser chemin vers Médine. Abû Ubayda ibn al-Jarrâh lui dit alors : "Fuis-tu le destin écrit par Dieu ?" Omar lui fit cette réponse : "Si c'était un autre que toi qui avait dit cela [je comprendrais… mais toi ?] Oui, nous fuyons le destin écrit par Dieu pour partir vers le destin écrit par Dieu. Regarde : si tes chameaux se rendaient dans un oued qui a deux collines et que tu les menais paître dans la colline fertile, tu le ferais par le destin écrit par Dieu. Et si tu les menais paître dans la colline sèche, tu le ferais aussi par le destin écrit par Dieu." (rapporté par Al-Bukhârî).
Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux)

[/u][/u]

Assèlèm Alleikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

28  Multimédias islamiques / Les récitations d'enfants / Versets de la Sourate "Ahl 'Imran" par un enfant le: Avril 16, 2007, 21:56:22
Assalam Alleikum wa rahmatu Allahi wa barakatuh

Ces versets, suivis de Al-Fatiha  sont récités merveilleusement bien par cet enfant, mashaAllah, bonne écoute...




"189. A Allah appartient le royaume des cieux et de la terre. Et Allah est Omnipotent.  

 

190. En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence,  

 

191. qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): «Notre Seigneur! Tu n’as pas

créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu.

 

192. Seigneur! Quiconque Tu fais entrer dans le Feu, Tu le couvres vraiment d’ignominie. Et pour les injustes, il n’y a pas de secoureurs!  

 

193. Seigneur! Nous avons entendu l’appel de celui qui a appelé ainsi à la foi: «Croyez en votre Seigneur» et dès lors nous avons cru. Seigneur,

pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place nous, à notre mort, avec les gens de bien.  

 

194. Seigneur! Donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes messagers. Et ne nous couvre pas d’ignominie au Jour de la Résurrection. Car Toi, Tu ne

manques pas à Ta promesse»."

 


Assèlèm Alleikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

29  L'islam, ma religion / Conseils et Apprentissage du Coran / Re : Le mérite de la lecture du coran le: Avril 13, 2007, 18:19:14
Assèlèmu Alleikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

Le Prophète (SAWS) a dit:
"Le Jour de la Rétribution, on dira à celles et à ceux qui récitaient le Coran: "Lis et psalmodie le Coran tout en t'élevant dans les degrès du Paradis; et ne t'arrêtes dans ton ascension qu'au moment où tu épuiseras la dernière lettre de récitation. C'est à cet endroit que sera ta demeure éternelle"

Hadith sahih rapporté par at-Tirmithi


Assèlèm allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

30  L'islam, ma religion / Allah (swt) / Le Tout miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde le: Avril 13, 2007, 13:49:03
Bismillah Ar Rahman Ar Rahim
 

Assèlam aleykoum wa ramatuAllahi wa barakatuh
 

 
Le Tout miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde

Le prophète  embrassait Al-Hassan Ibn 'Ali (c'est-à-dire son petit-fils) tandis qu'Al-Aqra' Ibn Habis était en sa présence.

Al-Aqra' lui dit : « Tu embrasses tes enfants.

Je jure par Allah, j'ai dix enfants et je n'ai jamais embrassé aucun d'entre eux ! » Donc le Prophète  a dit : « celui qui ne fait pas miséricorde (à d'autres) on ne lui fera pas miséricorde. »


En vérité, la miséricorde -dans notre religion- englobe ce monde et l’au-delà, aussi bien les hommes que, les animaux, les oiseaux et les habitats env ironnants.

Allah  dit (sens du verset): « et Ma miséricorde englobe toute chose. »

Allah  s'est décrit par la miséricorde et Il a aussi décrit Ses prophètes et ses serviteurs pieux par cela.

Allah  dit : « Muhammad est le Messager d'Allah et ceux qui sont avec lui sont sévère envers les mécréants et miséricordieux l'un envers l'autre. »

Allah  a fait de l’envoi du prophète  une miséricorde pour toute la création, comme Il dit : « et Nous ne t’avons pas envoyé (ô Muhammad) que comme une miséricorde pour les mondes. »

Le mot « les mondes » ('alamin) est général et inclut ainsi le monde des hommes, le monde des djinn, le monde des animaux et le monde des oiseaux, aussi bien que les nations sur terre et dans la mer.

Et en effet Allah  a ordonné que la miséricorde soit appliquée à chaque chose et dans chaque action.

Même quand vous vous sacrifiez un animal, vous montrez de la miséricorde en disant Bismillah et en aiguisant votre couteau (pour que ce soit une mort rapide et indolore).

Le prophète  a dit : « Certes Allah a prescrit al-Ihsan (la bonté) en toute chose. Ainsi quand vous tuez, tuez d’une bonne façon quand vous égorgez, égorgez d’une bonne façon. Et que chacun d'entre vous aiguise sa lame et épargne l'animal qu'il abat de la souffrance. »

Et Allah  a en effet pardonné à une prostituée des Juifs qui a montré de la miséricorde envers un chien qui mourait de soif. Elle a rempli sa chaussure d'eau et la ensuite mise dans la bouche du chien, elle lui a donné de l'eau à boire. Ainsi Allah  lui a été reconnaissant pour ce qu'elle a fait et lui a pardonné ses péchés.

Une fois, notre prophète  a vu un de ses compagnons saisir le bébé d'une alouette et elle a commencé à hurler sur les têtes des compagnons. Donc il  a dit : « qui a privé cette alouette de son enfant ? Rendez-lui ses enfants ! »

Plus un être humain est faible et pauvre, plus nous devons lui montrer de la miséricorde. Et être doux avec lui est ce qui incombe le plus. C'est pourquoi notre Seigneur nous a interdit d'opprimer l'orphelin.

Allah  dit : « n’opprimez pas l'orphelin. Et ne repoussez pas le mendiant. » Le prophète a dit : « celui qui s'occupe et soutient la veuve et l’indigent ressemble au mujahid (celui qui accomplit le Jihad) dans la cause d'Allah. »

Et il frottait la tête de l'orphelin et disait : « moi et le tuteur d'un orphelin seront comme ceci au Paradis - et il joignait son index et son majeur. »

En effet il  a commandé que nous nous occupions des enfants, des femmes et des aînés.

Ainsi, dans ses derniers mots à ses compagnons et sa nation, il a dit : « la prière et ce que vos mains droites possèdent. Prenez soin des femmes. » Et il  a dit : « le meilleur d'entre vous est le meilleur avec ses femmes. Et je suis le meilleur d’entre vous avec mes femmes. »



La miséricorde est quelque chose d’inné, qu'Allah  a placé dans les cœurs de toutes Ses créatures, même les lions- les plus dangereux d'entre eux - car ils sont miséricordieux avec leurs petits.


Et Allah  est plus miséricordieux envers Sa création qu'une mère l’est avec son enfant. C'est pourquoi le jour où Il  a créé la miséricorde, Il en a créé cent parties.

Et Il  a laissé quatre-vingt-dix-neuf parties avec Lui, par lesquelles Il montrera de la miséricorde envers Ses serviteurs le Jour du Jugement et Il  a descendu une seule partie de la miséricorde sur terre, que les hommes et les animaux partagent entre eux.

Le messager d'Allah  a condamné la personne qui est dépourvue de toute miséricorde et celle qui n'en a pas beaucoup. C'est pourquoi il  a condamné celui qui rompt les liens familiaux. [/i]


Il  a dit : « la parenté est attachée au trône ('Arsh). Elle dit : « qui me coupe, éloigne toi de lui. Et quiconque me maintient, attache toi à lui. »

Et dans une narration : « en vérité, la parenté sera attachée au Trône du Tout Miséricordieux le Jour du Jugement.

Elle dira : « ceci est la place de celui qui cherchait refuge en Toi contre la rupture (de liens de famille). »

Ainsi Allah  lui dira : « Te plairais-tu que Je me lie avec ceux qui t’ont maintenu et que Je rompe avec ceux qui t’ont coupé ? » Et elle dira : « j’en serai heureux, mon Seigneur. »


Et il  a condamné les gouverneurs oppresseurs qui ne montrent pas d'indulgence envers leurs gens, en disant : « les plus mauvais gouverneurs sont les oppresseurs cruels (Al-hutamah). »

Et Allah  s'est nommé Ar-Rahm an et Ar-Rahim, donc il est le Tout Miséricordieux de ce monde et de l’autre (c'est-à-dire. Ar-Rahman) et le Très-Miséricordieux, celui qui fait miséricorde (c'est-à-dire Rahim).

C'est pourquoi Il l'a ordonnée en tout lieu et en toute situation. Le musulman commence son action en disant Bismillahir-Rahmanir-Rahim pour qu'Allah puisse le bénir dans son action.

Donc toute action dépourvue de miséricorde, ne comporte ni bien, ni bénédiction. Et les serviteurs d'Allah, en montrant de la miséricorde les uns envers les autres sont une cause pour qu’Allah  descende sur eux Sa miséricorde.

Le Prophète  a dit : « le Tout Miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde à d'autres. Faites miséricorde à ceux sur la terre et Celui au-dessus du ciel vous fera miséricorde. »

O Allah, fais-nous miséricorde sur terre et sous terre et le Jour où nos actes nous seront présentés.


Et fais que nous soyons miséricordieux l'un envers l'autre comme l’étaient les compagnons de Ton prophète  . Et fais miséricorde à nos morts et fais de ceux qui font miséricorde parmi Tes serviteurs des responsables sur nous ô Rahman, ô Rahim !


Shaikh Muhammad Musa Nasr

Article tiré du site al-manhaj.com

Source : Magazine Al-Asalah (n°21, page : 17-19) - Traducteur Isma'il alarcon
Traduit en français par les salafis de l’est
 

Assèlèmu alleikum wa rahmèt Allah wa barakètuh
[/color][/color]
Pages: [1] 2 3
 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle