Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


  Voir les messages
Pages: [1] 2 3

1  L'islam, ma religion / Les Djinns / Hantée par un démon elle téléphone pour un rêve et voilà ce qui arrive le: Mars 24, 2012, 06:22:20
 Salam Alaykoum

ATTENTION VIDEO POUVANT CHOQUER CERTAINES PERSONNES

 Soubhan' Allah
LA HAWLA WA LA QOUWATTA ILLA BILLAH



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

2  Culture islamique / Poèmes sur la Religion / Re : Poème dédié : à notre très cher Prophète Mohammed SAWS le: Mars 24, 2012, 06:22:16
 Salam Alaykoum

 MachAllah MachAllah MachAllah

très beau poème !!  Baraka Allahou Fik
Puisse  allah Razza wa jal le transmettre à ton bien aimé et notre bien aimé
Puisse  allah Razza wa jal te le compter comme bonne action
Par amour pour notre prophète bien aimé transmettons cet amour à nos enfants pour que jamais ne s'éteigne cet amour unique

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

3  L'islam, ma religion / Articles : prière mortuaire, rituel,douas ... / une tombe 5 étoiles le: Mars 23, 2012, 11:05:03
 Salam Alaykoum

pour la traduction en français normalement elle apparait sinon cliquez sur "cc" (petit carré rouge en bas a droite de la vidéo)

sinon voici le lien
http://www.youtube.com/watch?v=xPVWWSZsCp4&cc=1



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


4  L'islam aujourd'hui / Le Comportement dans les Paroles / Salam Alayli ou Salam Alaykoum à une personne ? le: Mars 23, 2012, 00:14:33
 Salam Alaykoum mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim
 InchAllah que vous allez bien

au sujet de la salutation en islam j'aimerai avoir plus d'explication  baraka2

(si il y a deja un post a ce sujet me dire dans quelle section car je ne trouve rien
ou m'orienter vers un site sùr car j'ai trouvé plusieurs sites mais avec tout ce que j'ai lu sur l'importance de la source je sais plus a qui me fier et je ne connais pas tout les savants en islam.)

alors j'ai trouvé l'article ci dessous et je n'avais jamais entendu quelqu'un dire " salam alayki " !!!

PASSER LE SALAM AU SINGULIER QUANT IL S'AGIT D'UNE SEUL PERSONNE
 Cheikh Al Outhaymin  
explique dans son Char de Ryadh Salihin que la Sounnah est de passer le salam au singulier quand il s'agit d'une seule personne.

Et qu'il n'est pas correct de le passer au pluriel pour une personne et c'est un Idjtihad (effort personnel) de certains savants qui disent qu'il est permis mais la sounnah est de passer le salam au singulier s'agissant d'une seule personne.

Source : Char de Ryadh Salihin Cheikh Al Outhaymin

En cherchant d'autres sources je tombe sur un hadith :
le Prophète a dit :
"Allah créa Adam tel quel, grand de soixante brasses. Lorsqu’il le créa, Il lui dit : "Va saluer ce groupe d’anges assis là-bas et écoute la manière dont ils te salueront en retour, ce sera là ta salutation et celle de ta descendance." Il leur dit donc : "As-salamu `alaykum, Que la paix soit sur vous" ; ils répondirent : "As-salamu `alayka wa-rahmatullah, Que la paix soit sur toi ainsi que la Miséricorde d’Allah" ; ils rajoutèrent ainsi à la salutation d’Adam "la Miséricorde d’Allah"".
(Hadith rapporté par Al-Bukhari et Muslim)

Les anges ont répondu 'alayka et pas alaykoum ??!!

 baraka2 si vous avez des infos sures

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

5  L'islam aujourd'hui / Les rapports entre époux basé sur la religion / relations intimes cheikh abou chayma le: Mars 21, 2012, 05:04:27
 Salam Alaykoum

avec un peu d'humour du cheikh  Cheesy



 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

6  Culture islamique / Le prophète Mohamed (saws) / salutations et bénédiction de nos jours sur notre prophète bien aimé le: Mars 15, 2012, 20:42:39
 Salam Alaykoum mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim

demain c'est vendredi  InchAllah présentons nos salutations à notre prophète bien aimé qui nous manque tant et que l'on aurait tant aimé connaitre
Puisse  allah Razza wa jal nous faire l'immense joie de le rencontrer au paradis   Amine

je n'ai pas trouvé de post à ce sujet mais si c'est un doublon excusez moi  angel4

Il est vivant dans sa tombe d'une vie qui diffère de celle qu'il vivait avant sa mort

Selon Aws Ibn Aws (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Parmi vos meilleurs jours est le vendredi. Bénissez-moi beaucoup durant ce jour car vos bénédictions me seront présentées".
Ils dirent : "Ô Messager de Dieu! Comment te présenteratons nos bénédictions alors que tu ne seras plus que poussière?"
Il dit : "Dieu a interdit à la terre (de manger) le corps des prophètes". (Abou Dâwoûd)

As-Sakhâwî dit : "Nous croyons et sommes convaincus qu'il est parfaitement vivant dans sa noble tombe, et que la terre ne décompose point son corps : c'est sur quoi s'établit le consensus". (Al-Qawl Al-Badî')

Ibn Hazm Al-Andalusî le devança dans la consignation de l'unanimité existant sur cette question dans ses ouvrages Al-Mouhallâ et Al-Fasl.

Il répond au salutations qui lui sont adressées


Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Toutes les fois que quelqu'un m'adresse le salut (dans ma tombe) Dieu me redonne mon âme pour que je le lui rende". (Abou Dâwoûd et Ahmad, jugé bon)

Il est rapporté de Hassan que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Partout où vous êtes, faite la salutation de paix [as-Salam] sur moi car votre salutation me parviendra." (Abou Dâwoud, Ahmad, Abou Ya'la, jugé authentique)

Il est rapporté encore de Hassan Ibn 'Alî : Lorsque tu entres dans la mosquée, passe la salutation de paix [as-Salam] sur le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui). Car certes il (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Ne faite pas de ma demeure un lieu de fêtes, ne faite pas de vos demeures des tombeaux [Qouboûr], et priez sur moi où que vous soyez, car vos prières me parviennent quel que soit votre lieu." (Abou Dâwoud et Ahmad)

D'après Abou Hourayra : "J'ai entendu le Messager de Dieu dire : "Par Celui qui détient mon âme par Sa toute puissance, 'Issa Ibn Maryam redescendra sur terre et lorsqu'il se tiendra auprès de ma tombe et qu'il dira : "ô Mouhammad", je lui répondrai"". (Abou Ya'la)

D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Celui qui invoque la grâce d'Allâh sur moi près de ma tombe, je l'entends et pour celui qui invoque la grâce sur moi en étant loin, on me transmet son invocation." (Abou Bakr Abî Chaybah rapporte, jugé faible par al-Albânî)

Soixante dix mille anges le visitent chaque matin, et autant chaque soir  Soubhan' Allah

D'après Nabih Ibn Wahb, que Ka'b était rentré pour l'assemblée de 'Aicha, que Dieu l'agrée. Le Messager de Dieu ayant été mentionné, Ka'b a dit : "Il n'y a pas une aube qui se lève sans que soixante dix mille anges descendent jusqu'à ce qu'ils entourent la tombe, frappent de leurs ailes la tombe et fassent des invocations en faveur du Prophète jusqu'au soir, puis ils remontent tandis que soixante dix mille autres descendent jusqu'à ce qu'ils entourent la tombe, frappent de leurs ailes la tombe et fassent des invocations en faveur du Prophète. Soixante dix mille de nuit et soixante dix mille de jour jusqu'à ce que la terre se fende pour lui, il sortira alors accompagné de soixante dix mille anges joyeux annonçant la bonne nouvelle". (Cité par Ibn l-Qayyim dans Jala_ou l-Afham)

http://www.islamopedie.com/biographies/prophetes/aujourd_hui.php

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

7  L'islam, ma religion / Les pilliers de la foi / Re : La chance, que disent les savants à son sujet? le: Mars 09, 2012, 23:13:53
Salam Alaykoum mon  Rire Mouslim

tu parles d’excès dans la religion, d’interprétations de fatwas, de chance ... (c'est peut etre l'heure tardive mais j'ai du mal ce soir  Huh?)

et en plus il n'y a pas de question puisque tu as deja la réponse ...
"Moi avec toute modestie, je connais peut être  la réponse mais je veux qu’on sache que ce n’est pas nous de dire ceci est de shirk et cette personne est moushirk"

la dessus je ne suis pas d'accord il est du devoir de tout musulman de rectifier le mal quand il le voit
le Prophète  Salla-llah allahi wa salam  a dit : « Que celui d’entre vous qui voit un mal le change par sa main. S’il ne le peut pas, qu’il le dénonce verbalement. S’il ne le peut pas, qu’il le désapprouve dans son cœur. Ceci correspond au plus faible degré de la foi. » (rapporté par Mouslim, 49).

en ce qui concerne la chance je ne sais pas ce qu'en pensent les savants (je vais faire des recherches  InchAllah) et je ne te donne pas mon avis perso puisque ce n'est pas ce que tu recherches je te rappelle simplement les paroles d' allah Razza wa jal
Allah dit:
"... il se peut que vous ayez de l' aversion pour une chose alors qu' elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu' elle vous est mauvaise. C' est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.» (Coran,2: 216).

a suivre demain  InchAllah lorsque j'aurai les idées plus claires  Smiley

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

8  Culture islamique / L'Histoire de l'Islam / L’émigration vers Médine le: Mars 09, 2012, 22:03:36
 Salam Alaykoum

ARRIVÉE DE NOTRE PROPHÈTE BIEN AIME A MEDINE :

EPISODE 1


EPISODE 2


EPISODE 3


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

9  L'islam, ma religion / Les pilliers de la foi / Re : La chance, que disent les savants à son sujet? le: Mars 09, 2012, 21:21:06
 Salam Alaykoum mon  Rire Mouslim hicham

si j'ai bien tout compris tu voudrais savoir ce que pensent les savants du hadith sahih

Ô Seigneur ! Nul ne peut retenir ce que Tu as donné et nul ne peut donner ce que Tu as retenu. Le fortuné ne trouve dans sa fortune aucune protection efficace contre Toi."
اللّهُـمَّ لا مانِعَ لِما أَعْطَـيْت، وَلا مُعْطِـيَ لِما مَنَـعْت، وَلا يَنْفَـعُ ذا الجَـدِّ مِنْـكَ الجَـد
"ولا ينفع ذا الجَّدُ منك الجَدُّ":rapporté par El boukhari

mais en même temps tu précise bien que tu ne veux pas apprendre ta religion sur un forum avec des copier coller parce que tu as la chance d'habiter en algerie. Huh?

je vois que tu t'impatiente pour la réponse a mon avis on doit tous etre en train de chercher comment te répondre sans faire de copier coller  Roll Eyes Huh?

 InchAllah que l'un de nous t’apporte une réponse
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

10  L'islam, ma religion / Le Paradis / Re : Les enfants morts des musulmans sont dans le paradis le: Mars 08, 2012, 15:17:24
 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima
 baraka pour ce rappel

quelques info que j'ai trouvé sur le site islamqa

Quel sort sera-t-il réservé à l’enfant mineur dans sa tombe ? - 71175
Si un enfant mineur âgé de 10 à 11 ans meurt, comment sera-t-il traité par rapport aux questions suivantes :
- Sera-t-il interrogé par Mounkar et Nakir ?
- Subira-t-il le châtiment de la tombe ?
- Intercédera-t-il de façon à permettre aux siens d’entrer au paradis ?
J’ai entendu que le Prophète Ibrahim (PSL) sera chargé de veiller sur les enfants des musulmans morts en bas âge. Et je sais que notre seigneur Ibrahim est au 7e ciel. Faut-il en déduire que l’enfant mort prématurément vivra au 7e ciel ? Ou vivra-t-il dans sa tombe ? La compression infligée aux morts dans leurs tombes s’appliquera-t-elle même aux enfants ?

Louanges à Allah

Premièrement, cette compression est la première épreuve subie par le mort dès son enterrement. Des textes indiquent qu’elle est appliquée à toute personne enterrée. Aussi personne n’y échappera. Allah est le garant de l’assistance.

Ahmad a rapporté (6/55, 98) que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « La tombe se resserre sur son occupant ; si quelqu’un pouvait échapper à cette épreuve, ce serait Saad Ibn Mouadh ».

Dans as-Sahiha (1695), Al-Albani dit : « En somme ce hadith est indubitablement authentique vu l’ensemble des voies et versions concordantes par lesquelles il est rapporté. Aussi demandons-nous à Allah d’atténuer pour nous cette compression tombale. En effet, Allah  est le meilleur répondant ».

Selon Abou Ayyoub (P.A.a), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit à la suite de l’enterrement d’un enfant : « Si quelqu’un pouvait échapper à la compression infligée aux morts dans leurs tombes, celui-ci devrait en être épargné. » (hadith rapporté par at-Tabarani dans al-Mou’djam al-Kabir, 4/121 et déclaré authentique par al-Haythani (3/47) et par al-Albani dans as-Silsila as-Sahiha (2164).

Deuxièmement, il y a une divergence d’opinions au sein des ulémas sur la question de savoir si les enfants seront interrogés dans leurs tombes. Deux avis se dégagent. Le premier, adopté par des Malékites, des Hanbalites et soutenu par al-Qurtoubi et Ibn Taymiya d’après al-Fourou’, est qu’ils seront interrogés. Voir al-Fourou’ (2/216), commentaire de Zarqani (2/85).

Dans ar-Rouh (87-88), Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « Les partisans de cet avis arguent qu’il est institué de leur faire la prière des morts, de prier Allah pour eux et de lui demander de leur épargner le châtiment de la tombe et ses épreuves. En effet, il est attribué à Abou Hourayra, (P.A.a) que, faisant la prière des morts pour un enfant, on l’entendait dire : « Mon Seigneur, préserve-le contre le châtiment de la tombe » (rapporté par Malick, 536 et par Ibn Aib Shayha, 6/105).

Ils citent encore à titre d’argument le hadith rapporté par Ali ibn Maabad selon lequel quand un convoi transportant la dépouille mortelle d’un jeune enfant passa tous prêt d’Aicha (P.A.a), elle pleura. Et quand on lui dit : « Qu’est-ce qui vous a fait pleurer, ô mère des croyants ? ! Elle dit : j’ai pleuré par pitié pour lui à cause de la compression qu’il va subir dans sa tombe ». Ils disent encore : « Allah Transcendant développera parfaitement leur entendement de façon à ce qu’ils soient conscient de leur situation, et la réponse adéquate leur sera inspirée quand ils seront interrogés ».

Le deuxième avis est qu’ils ne seront ni éprouvés ni interrogés dans leurs tombes. C’est l’avis des Chafiites et de certains Malikites et hanbalites.

Dans al-Fourou’, Ibn al-Mouflih (2/216) dit : « c’est l’avis d’al-Qadi et Ibn Aqil ».

L’argument des partisans du deuxième est expliqué par Ibn Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde), qui semble le partager, dans son ouvrage intitulé ar-Rouh (87-88) en ces termes : « Les autres disent que l’on ne saurait interroger que quelqu’un qui comprend le sens du messager et de son message. C’est à celui-là qu’il est raisonnable de demander s’il a cru au messager et lui a obéi ou pas. C’est à lui qu’on peut dire : que disais-tu à propos de cet homme qui vous a été envoyé ?

Quant à l’enfant complètement dépourvu de discernement, on ne saurait pas lui dire : que disais-tu à propos de cet homme qui vous a été envoyé ? Même si on lui restituait toute son intelligence dans sa tombe, on ne pourrait pas l’interroger sur ce dont il n’avait pas eu connaissance, car ce serait inutile.

S’agissant du hadith d’Abou Hourayra (P.A.a), le châtiment tombal dont il y est question ne signifie pas que l’enfant sera torturé pour avoir négligé un acte d’obéissance ou commis un péché. Loin de là. Car Allah ne châtiera personne sans cause.

Le châtiment tombal peut renvoyer à la souffrance que le mort éprouve à cause des actes d’un autre, souffrance qui ne constitue guère un châtiment sanctionnant un des ses actes. C’est dans ce sens que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit que le mort souffrira à cause des pleurs des siens. C’est-à-dire que cela lui fait de la peine. Ce qui ne veut pas dire qu’on châtiera le mort pour un péché commis par le vivant.

Nul doute qu’on éprouve dans la tombe des souffrances, des soucis et des remords qui peuvent atteindre douloureusement les enfants. C’est pourquoi celui qui leur fait la prière des morts est tenu de demander à Allah Très Haut de les mettre à l’abri de ces souffrances. Allah le sait mieux.

Troisièmement, s’agissant de la place des enfants défunts notamment la question de savoir s’ils sont au 7e ciel avec Ibrahim ou dans leurs tombes, il est mentionné dans un hadith rapporté par Samura Ibn Djoundoub (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) disait souvent à ses compagnons :

-         lequel d’entre vous a fait un rêve ? Et on lui racontait ce qu’on avait à raconter. Un matin, il dit : quant à moi,deux individus se présentèrent à moi hier (au cours d’un rêve), me réveillèrent et me demandèrent de les suivre. Ce que je fis ». Puis il raconta des choses avant de dire : « nous arrivâmes à un jardin florissant jalonné de plantes multicolores près desquelles se tenait debout un homme longiligne dont je voyais à peine la tête perdue dans les hauteurs du ciel. A ces côtés s’étaient attroupés la plus grande horde d’enfants que j’avais jamais vue ». Ensuite, ses deux compagnons (anges) lui donnèrent ces explications : « Le longiligne du jardin n’était autre qu’Ibrahim. Quant aux enfants qui l’entouraient, on trouve parmi eux tout enfant mort en conservant la croyance (innée en Dieu). Certains musulmans lui dirent : et les enfants des polythéistes ? !

-         « Et (même ) les enfants des polythéistes » ajouta-t-il.(rapporté par al-Boukhari, 7047).

Ce hadith indique que les défunts mineurs seront pris en charge par Ibrahim au paradis. Mais ils ne seront-ils pas au 7e ciel. Voir le commentaire d’an-Nawawi sur Mouslim, hadith, n° 2658.

Quatrièmement, de nombreux hadith concordants sont rapportés d’après le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) à propos de l’intercession des enfants en faveur de leurs parents au jour de la Résurrection. En voici un. Abou Hassan rapporte : « J’ai dis à Abou Hourayra : j’ai perdu deux fils … As-tu quelque chose à me rapporter du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) pour me consoler ? ».

-         Oui, les morts en bas âge  seront les guides du paradis. L’un d’entre eux accueillera son père – ou ses parents – et lui saisira la main comme je me saisis de ton vêtement et ne le lâchera jusqu’à ce  qu’Allah les installe tous les deux dans le paradis ». (rapporté par Mouslim, 2635). Allah le sait mieux.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

11  La pratique de l'islam / Les Prières Obligatoires / Re : Priere mortuaire (salat el zaneja) le: Mars 08, 2012, 11:48:27
 Salam Alaykoum

avis perso : qu'il soit né ou non de parents musulmans si il est musulman bien sur que l'on fait la priere mortuaire sur lui
Qu'il fasse ses prieres ou non qu'il fasse le ramadan ou non qu'il fasse la zakat ou non
Ce n'est pas à nous de juger qui est musulman et qui ne l'est pas  Soubhan' Allah

 seul  allah Razza wa jal sait ce qui se cache dans le coeur de chacun de nous *houwa ES SAMIR WA EL BASSIR ( Celui qui entend tout et Celui qui voit tout et Lui seul et le Juge Suprême *

Bien sur la prière sera la première des actions sur laquelle nous serons interrogés par  allah Razza wa jal mais il n'y a pas que le prière il y a le comportement durant la vie les bonnes ou mauvaises actions etc etc ...

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

12  Multimédias islamiques / Rappels / Re : Un jeune crie son désespoir et un cheikh en pleure le: Mars 08, 2012, 11:30:54
 Salam Alaykoum
 Soubhan' Allah quelle claque on se prends !!! j'en pleure de tristesse et de honte

« Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui ci ne change ce qui est en lui-même. »
(Sourate Al Anfâl verset 53)
 
« En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes »
(Sourate Ar Ra’d verset 11)

Allah ne change pas la situation d’un peuple tant qu’ils ne changent pas d’eux mêmes (IBN QAYYIM)

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

13  L'islam, ma religion / Le Paradis / QUI VEUT RECEVOIR UNE INVITATION D' ALLAH RAZZA WA JAL ? le: Mars 08, 2012, 06:02:35
 Salam Alaykoum

a partir de 8 min ...  Soubhan' Allah Soubhan' Allah Soubhan' Allah voila mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim pourquoi nous oeuvrons chaque jour pourquoi nous endurons avec patiente, voila le seul but de notre vie sur terre ...  Allahou Akbar
(la suite dans l'episode 4 vers 7.30 min)
episode 3


episode 4


Puisse  allah Razza wa jal nous accorder une demeure au paradis et avoir la récompense ultime de rencontrer EL RAHMIN EL RAHIM
 Amine Amine Amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

14  Culture islamique / Les Compagnons / abu dahdah et le palmier du paradis le: Mars 07, 2012, 21:52:30
 Salam Alaykoum




 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

15  L'islam aujourd'hui / Questions relatives au mariage / Re : s'isoler avec sa cousine en islam ? le: Mars 07, 2012, 19:24:01
Salam Alaykoum mon  Rire Mouslim

j'ai trouvé ce hadith si il peut répondre à ta question
 
Un homme ne doit jamais rester seul avec une femme
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Ibn ‘Abbas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Un homme ne doit jamais rester seul avec une femme, sauf s’il s’agit d’une femme dont la loi interdit le mariage. » Un homme se leva alors et dit : « Ô Envoyé d'Allah, ma femme va faire le pèlerinage et moi je suis prévu pour participer à telle et telle expédition. – Ne pars pas en expédition, répondit le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), et va accompagner ta femme au pèlerinage. »
(Rapporté par Al-Boukhari).

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

16  L'islam, ma religion / A chaque jour son Rappel / Re : ~~ Des gémissements qu’il ne convient pas de pousser sur le mort. ~~ le: Mars 07, 2012, 11:39:40
 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima
 Soubhan' Allah
« Tout mort sur lequel on pousse des gémissements
sera châtié en raison de ces gémissements. ».
petite précision :
il s'agit bien de la personne qui aura poussé des gémissements qui sera châtié et non le mort car d'après les hadith

D'après Abu Mussa , lorsque 'Omar  fut blessé, Suhayb commençait à gémir:

« O mon frère… ». Alors 'Omar  lui dit :
" Ne sais-tu pas, Suhayb, que le Messager d’Allah  a dit :
« Le mort est affligé par les gémissements des vivants ».

 

D'après Mughira bin Chu'ba : J'ai entendu le Messager d’Allah dire:

« Celui sur qui l’on gémit s’afflige pour les gémissements ».
 

Ces hadiths sont rapportés par Bukhâry et Muslim .

Ceci veut dire que le défunt est peiné parce qu'il entend les pleurs de ses parents, du fait que leurs actes lui seront exposés ; il ne sera pas puni parce qu'ils ont pleuré sur lui. Car aucune âme n’aura à supporter les péchés d'une autre.

 Ibn Jarir  a rapporté d'après Abu Hurayra  :

« Vos actes sont exposés à vos morts proches. S'ils y trouvent du mal, ils seront mécontents ».

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 

17  La pratique de l'islam / Autour de la prière / Re : La femme peut elle diriger la prière lorsque elle se retrouve avec... le: Mars 05, 2012, 21:55:59
 Salam Alaykoum

1 question : je n'ai pas trouvé la réponses dans les post précédents
une femme peut t'elle dirigé la prière si ses fils sont encore des adolescents ? doivent ils être cote a cote ?

2e question :
Au fil des post j'ai trouvé 2 réponses différentes sur l'adhan et l'iqama par les femmes
j'aimerai savoir lequel est le plus juste svp

1ERE VERSION :
Fatwas de savants sur la prière pour femmes
Fatwas tirées  d'un livre en Arabe des Fatwas de différents Savants concernant les pratiques religieuses de la femme  musulmane.
Question  posée à Sheikh Al Baz :
-Est-il permis à une femme d'appeler à la prière par le Adhan?
R:Il n'est pas permis à la femme d'appeler à la prière par le Adhan et c'est l'avis de nombreux savants, parce que cette pratique ne s'est pas faites à l'époque du prophète  ni pendant la période des califes bien guidés.
Question posée à la commission permanente de Fatwas :
-La femme avant de commencer la prière peut-elle dire la Iquama ou entrer directement dans la prière(L'appel à débuter la prière)?.
L'appel pour la prière et la Iquama ne se fait que par l'homme mais pas pour la femme.De ce fait la femme fait la prière sans Iquama.


2eme VERSION
Voici quelques athars pour les soeurs légitimant le fait qu'elle peuvent prier ensembles en groupe et que l'une d'elle fasse imam.
" 'Aïcha rapporte qu'elle faisait l'adhan, puis faisait l'iqama, puis faisait l'imam des femmes et elle se plaçait au milieu d'elle". Haddith rapporté par Al Bahyaqi, par Al Hakim, par Abd-Razaq, Ibn Abi Chaïba. Authentifié par Cheikh Al-Albani dans "tamam Al mina" page 153.

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

18  L'islam, ma religion / Questionnement sur des Hadiths / hadith “Law laaka law laaka maa khalaqtal aflaak» le: Mars 05, 2012, 21:47:19
 Salam Alaykoum mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim

je viens de tomber sur un hadith qui me laisse perplexe car je n'en avais jamais entendu parler
c'est le hadith “Law laaka law laaka maa khalaqtal aflaak»
« Si ce n'était pour toi [Ô Muhammad !] Je n'aurais pas conçu la Création »

avez vous déjà entendu ce hadith?

ci dessous ce que j'ai trouvé à ce sujet

Question :
Qu'est-ce que nos respectables ‘Ulama de la religion ainsi que la Shari’ah disent au sujet du hadith : « لولاك لولاك ماخلقت الأفلاك- “Law laaka law laaka maa khalaqtal aflaak». Dans quel ouvrage se trouve ce hadith ? Le Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) est-il, ou non, la raison de la Création ? Existe-t-il d'autres ahadith qui soutiendraient cette narration ?

Réponse :
En effet, Le Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) est la raison de la création d'Adam ‘alaihis salam et de l'univers. Si le Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) n'existait pas déjà, alors le ‘Arsh et le Kursi, le Lawh et le Qalam, les Cieux et la Terre, le Paradis et l'Enfer, les végétaux et les minéraux ainsi que toutes les autres créatures n'auraient pas lieu d'être.
Et alors que le lafdh en question n'est pas considéré comme parole authentique du Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) il est considéré comme sahih, comme le mollah Al-Qaari l'explique : « bien qu'Al-Saghani indique que c'est mawdu je dis malgré tout que sa signification est saheeh (authentique) même si ce n'est pas un hadith ». Veuillez lire à ce propos Ibn Taymiyyah et son commentaire du hadith law laaka dans le Majma` Fataawa Ibn Taymiyyah. Il y a beaucoup d'ahadith à ce propos.

Hadith 1:
al-Hakim dans son Mustadrak, Baihaqi dans le Dalail an-Nubuwah, Tabarani dans son Kabeer, Abu Na’eem dans son Hilya et ibn Asakir dans le Tarikh Dimashq rapportent de Sayyiduna Amir al-Mu’minin 'Umar ibn al-Khattab Farooq al-A’dham (radiyallahu ta'ala anhu) que :
Le Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) a dit : « Allah a dit : Quand Adam a commis son erreur, il a imploré : Ô Allah ! Je Te demande pour l'amour de Muhammad de me pardonner. Allah dit alors : Ô Adam ! Comment peux-tu avoir connaissance de Muhammad alors que je ne l'ai pas encore créé ? Adam répondit : Ô Allah ! Après que Tu m'aies créé et m'aies insufflé l'Esprit, j'ai relevé la tête et vu écrit sur le 'Arsh : La ilaha illallah Muhammadun rasulullah». Ainsi, j'ai pu savoir que Tu n'associerais Ton Nom qu'avec le nom de celui qui est le plus aimé de Toi. Allah dit alors : Ô Adam ! Tu as dis la vérité. En effet, Muhammad est plus aimé de moi que toute autre chose, et comme tu M'as adressé ta demande pour son amour, Je t'ai pardonné. Si Muhammad n'avait pas été existencié, Je ne t'aurais pas créé ». (Également cité par l'Imam Subki dans son Shifa as-Siqam and Shihab dans son Nasim).
Lire à ce propos Ibn Taymiyyah et son commentaire du hadith du pardon d'Adam dans le Majma` Fataawa Ibn Taymiyyah.

Hadith 2 :
Hakim dans le Mustadrak et Abu as-Shaykh dans le Tabaqaat al-Isfahani’ rapportent selon Sayyiduna Abdullah ibn Abbas (radiyallahu ta'ala anhuma) que : « Allah a révélé au Prophète ‘Isa ‘alaihis salam : Ô ‘Isa ! Aie foi (imaan) en Muhammad et ordonne à ta communauté d'en faire autant. Si Muhammad n'avait pas été existencié, Je n'aurais pas créé Adam non plus que le Paradis ou l'Enfer ». (Également cité par Shaykh Taqi ad-Din Subki dans le Shifa as-Siqam et Shaykh al-Islam al-Bulqini dans sa Fatawa ainsi qu'ibn Hajar dans le Afdal al-Qur’an).

Hadith 3 :
Dailami dans le Musnad al-Firdaus rapporte de Sayyiduna Abdullah ibn Abbas (radiyallahu ta'ala anhuma) que : « Le Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) a dit : Jibra’il est venu à moi et a dit qu'Allah dit : Si tu n'avais pas été créé, Je n'aurais pas créé le Paradis ou l'Enfer ».
Hadith 4 :
Ibn Asakir rapporte de Salman al-Farsi (radiyallahu ta'ala anhu) que : « Jibra’il vint au Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) et lui rapporta qu'Allah dit : Je n'ai créé personne qui ne soit plus honoré à Mes yeux que toi. J'ai créé le monde et tout ce qu'il contient pour que tous connaissent le rang qui est le tien. Je n'aurais jamais créé le monde si Je ne t'avais pas créé ».
Hadith 5 :
L'imam Shihab ad-Din ibn Hajar ‘Asqalani dit :
« Ces dits montrent que si Muhammad (sallallahu 'alaihi wasallam) n'avait pas été créé, alors Allah n'aurait pas créé les Cieux ou la Terre, non plus que le Paradis ou l'Enfer, ou que le soleil ou la lune ».
Il existe beaucoup d'autres ahadith sur ce sujet qui ont été rassemblés par l'Imam Ahmad Rida Khan Barelwi dans son brillant Tajalli al-yaqeen baana nabiyyina sayyidil mursaleen et c'est sans le moindre doute que les vertueux ‘ulama on ainsi déclaré le Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) comme la « Raison de la création d'Adam et de l'Univers ». Si les dires de nos ‘ulama à ce sujet devaient être rassemblés, ceci prendrait la forme d'un livre très volumineux. Quelques uns sont rapportés ci-dessous.
Hadith 6 :
Voir le commentaire du très important hadith de Jaabir.
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

19  La pratique de l'islam / Questions sur le Ramadan / Re : Jeuner le lundi et jeudi, et les 13-14-15 de chaques mois (=jours blancs) le: Mars 05, 2012, 17:33:48
 Salam Alaykoum

pour info mardi 6 mercredi 7 et jeudi 8 sont les jours blancs

– certains Hadîths montrent qu'il s'agit, pour ces trois jours de jeûne, de choisir particulièrement les "jours blancs", c'est-à-dire les jours dont les nuits sont éclairées par la pleine lune : il s'agit des treizième, quatorzième et quinzième de chaque mois lunaire : "O Abû Dharr, si tu jeûnes trois jours chaque mois, jeûne les treizième, quatorzième et quinzième" (rapporté par at-Tirmidhî, n° 761, an-Nassâ'ï, n° 2424) ; Milhân affirme : "Le Prophète nous enjoignait de jeûner les jours blancs : les treizième, quatorzième et quinzième" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2449, an-Nassâ'ï, n° 2432)

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

20  L'islam, ma religion / Demande d'invocations / Re : Vos dou'A pour un frère décédé svp le: Mars 05, 2012, 16:26:19
 Salam Alaykoum

INNA LILLAHI WA INNA ILAYHI RAJI'OUNE

ALLAH ANTA EL GHAFFOUR Pardonne lui ses péchés et eloigne de lui l'enfer
ALLAH ANTA EL RAHIM Embellit élargi et illumine sa tombe
ALLAH ANTA DHOUL JALALI WAL IKRAMI épargne lui les châtiments de la tombe et facilite lui épreuves de la tombe
ALLAH EL AZIZ fait de lui un habitant du paradis
ALLAH donne la patiente a ses parents et ses proches aide les dans cette épreuve

 Amine Amine Amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

21  L'islam, ma religion / Questionnement sur des Hadiths / l'origine des 5 pilliers de l'islam? le: Mars 05, 2012, 05:31:43
 Salam Alaykoum

je voudrai savoir comment ou d'après quel commandement d' ALLAH SUBHANA WA TA'ALA notre prophète Mohammad  Salla-llah allahi wa salam a choisit les 5 pilliers et pourquoi 5 ?

D'après Abû 'abd ar-Rahman 'abd Allah ibn 'Omar - رضي الله عنه - l'Envoyé d'Allah - صلى الله عليه و سلم - a dit :
« L'Islam est bâti sur ces cinq principes :
La profession de foi : [ Lâ ilaha ill Allah wa Muhammadan Raçoulillah ]
L'accomplissement de la prière.
L'acquittement de l'aumône légale [ zakât ].
Le pèlerinage.
Le jeune du mois de Ramadan. »
{ Hadîth sahîh, rapporté par al-Bukhârî dans son sahîh (1/49) (n°8), Muslim dans son sahîh (1/45)(n°1)

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

22  L'islam, ma religion / La Fin du Monde / tout périra sauf la grâce d'allah subsistera le: Mars 05, 2012, 05:19:31
 Salam Alaykoum




Allahou Akbar Allahou Akbar Allahou Akbar
[/color]

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

23  Discussions générales / Les prénoms musulmans / Re : Re : Les Prénom musulman garçon est leurs significations le: Mars 05, 2012, 05:18:07
 Salam Alaykoum

bonjour , je me permet de vous contacter afin de vous demander un renseignement, sur un prénom que j'ai trouvé sur des forum et qui me plait beaucoup.
Voilà je vous le dit , il s'agit de Ilhan, comme je ne l'ai pas trouvé sur la liste que vous avez énoncer , je vous demande si il est musulman ou seulement oriental.
je remerçie la personne qui saura me répondre..... CDL

 Salam Alaykoum

je connais un ilhan c'est un juif je crois que cela veut dire "arbre" chez eux

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

24  L'islam, ma religion / Les Sourates / SOURATE EL FUSSILAT- LES VERSETS DETAILLES versets 19 à 36 le: Mars 04, 2012, 23:04:05
 Salam Alaykoum

une récitation magnifique de la sourate " EL FUSSILAT -LES VERSETS DETAILLES" PAR MISHARY AL AFASY

 Soubhan' Allah EL ADHIM elle donne envie de patienter, d'endurer et de persévérer dans le droit chemin avec l'aide d' allah Razza wa jal



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

25  Multimédias islamiques / Rappels / Conseil à ceux qui veulent apaiser le coeur : Salah El Moghamsi le: Mars 03, 2012, 23:14:59
 Salam Alaykoum

 Soubhan' Allah Soubhan' Allah Soubhan' Allah




 Allahou Akbar Allahou Akbar Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

26  Culture islamique / Femmes pieuses de l'Islam / Re : La gravité de la calomnie le: Mars 02, 2012, 11:55:59
 Salam Alaykoum

Notre mère Aicha  Radhi Allah 'Anha est à l'origine d'une autre sourate / Sourate 4 AN NISSA– Verset 43

L'ablution sèche (Tayamûm)

Aisha  et Um Salama avaient accompagné l'Envoyé d'Allah  lors d'une expédition. La troupe avait fait une halte au moment de la prière du soir et s'apprêtait à repartir lorsque Aisha  s'aperçut qu'elle avait perdu le collier d'onyx qu'elle portait. Selon une version, il lui avait été offert par sa mère le jour de son mariage, selon une autre version, il lui avait été prêté par l'une des Mères des Croyants. On le chercha, en vain.

Le Prophète  fit établir le camp pour la nuit. Mais il n'y avait pas d'eau à cet endroit. Les Compagnons se plaignirent à Abu Bakr de la futilité du motif qui les obligeait à passer la nuit dans cet endroit, les privant de l'eau nécessaire à leurs ablutions.

Abu Bakr  vint faire des reproches à sa fille et lui dit : « Tu crées constamment des problèmes... » Vers la fin de la nuit, le Prophète reçut une révélation qui institua l'ablution sèche (tayamûm).

 [...] Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l'un de vous revient d'un endroit où il a fait ses besoins, ou si vous avez approché vos femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, faites ablution sèche en touchant une terre pure. Essuyez votre face et vos mains. Dieu est certes Pardonneur et Miséricordieux. [Sourate 4 – Verset 43]

Du coup, toute la troupe se réjouit alors et dit : « Ô Famille d'Abû Bakr ! Ce n'est pas votre premier don à l'Islam. »

Abu Bakr  - qui était bien fâché contre sa fille - vint lui dire : « Je n'imaginais pas que tu puisses être la source d'une telle bénédiction pour les musulmans. Grâce à toi, les gens se sont vus accorder une grande facilité. »

Un autre hadîth nous rapporte que Usayd ibn Hudayr vint dire à Aisha  :

« Allah te récompense en bien ! Car, par Dieu, il ne t'est jamais arrivé une chose déplaisante sans qu'Allah n'en ait fait quelque chose de bon pour toi et tous les musulmans. » [Rapporté par Bukhârî]

N'oublions pas que le moindre des déplacements dans cette région avait lieu dans le désert et les points d'eau étaient souvent éloignés les uns des autres, ce qui ne rendait pas les voyages faciles ! D'ailleurs, à propos de cette remarque, Abu Hurayraa rapporté que le Prophète  a dit :

« Le voyage est un des aspects de la torture où le voyageur s'empêche de dormir, de manger et de boire. Lorsque vous avez terminé vos affaires, hâtez-vous de retourner dans votre famille. » [Rapporté par Bukhârî]

Cet événement eut donc une incidence bénéfique pour tous les musulmans qui, jusqu'à nos jours, utilisent ce moyen lorsqu'ils se trouvent dans des circonstances où ils n'ont pas d'eau. Puis, comme pour bien souligner que cet incident avait essentiellement valeur d'enseignement, le collier fut retrouvé sous le chameau de Aisha au moment où il se releva !

(hadîth 334 d'al-Bukhârî)

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

27  Multimédias islamiques / Rappels / Re : * Cheikh Mohamed Hassan : Comment mourir musulman et soumis... * le: Mars 01, 2012, 21:21:35
 Salam Alaykoum ma  Sourire Mouslima

 baraka pour ce rappel,


Puisse  allah Razza wa jal guérir notre oumma si chère a notre bien aimé Mohamed rassoul ALLAH et lui redonner la victoire
Puisse  allah Razza wa jal Nous remettre sur le droit chemin et nous pardonner nos péchés
Puisse  allah Razza wa jal faire de nos enfants de meilleurs serviteurs que nous

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

28  Culture islamique / Femmes pieuses de l'Islam / ZAYNEB PETITE FILLE DU PROPHETE le: Mars 01, 2012, 14:31:20
 Salam Alaykoum

ZAYNEB petite fille de notre Prophète bien aimé

Fille de Ali, fils d'Abou Talib.
Fille de Fatima-Zahra bent Mohammed, fille de Khadija bent Khouïled (qu'Allâh les agrée toutes).
 
C'est son grand père Mohammed Envoyé d'Allâh qui lui donna le prénom de Zayneb. Héroïne de Karbala.
Emigrée en Egypte où elle fut enterrée.
 
Après les naissances d'El Hassan, El Houceïne et Mouh-cène qui mourut en bas âge, Fatima-Zahra eut une fille. Zayneb fut ce nourrisson qui illumina le foyer.
 
La nouvelle se propagea à Médine. Les Médinois demandèrent à Ali comment il allait nommer le nourrisson. Il répondit : "Je n'ai aucune prérogative devant le Prophète. La décision lui revient en cette circonstance."
 
Le Messager d'Allâh lui donna le nom de Zayneb, en souvenir de sa défunte fille.
 
Elle ressemblait énormément à sa mère Fatima-Zahra. Elle fut élevée dans le foyer du Prophète, entre la tendresse de sa mère, l'amabilité et la science de son grand-père. Le jour de la mort de son grand-père, le ciel de Médine s'assombrit, perdant ainsi son flambeau et avec lui l'interruption de la révélation.
 
Lorsque Fatima-Zahra sentit son heure imminente, elle conseilla à sa fille d'être patiente et de prendre soin de la famille. Zayneb suivit ses conseils avec fermeté et obédinence. Elle fut une mère pour ses frères.
 
Ali prit en main sérieusement l'éducation de ses enfants ; dès leur plus jeune âge, il leur apprit le Coran, la politesse, la civilité, la sagesse, la science et la vaillance.
 
Enfant déjà, Zayneb était vertueuse et très intelligente. "L'arbre d'ascendance agréable resterait excellent tout au long des générations."
 
Ayant atteint la puberté, la candide Zayneb fut très courtisée. Tous les jeunes gens de bonne famille se présentèrent pour demander sa main.

Mais Allâh l'avait promise à quelqu'un d'autre, le meilleur d'entre eux. Ce fut Abdallah fils de Djâafar fils de Abi Talib, natif de l'Abyssinie au temps du premier exil de ses parents et des croyants dans ce pays. Du temps où Djâafar fils de abi Talib fut désigné émir, représentant des expatriés auprès du Négus, roi d'Abyssinie.

Le Prophète dit en son honneur, le jour de son retour d'exil en Abyssinie, qui fut le jour même de la prise de Khaïbar :
"Par Allâh, je ne saurais dire lequel des deux événements me fait autant plaisir, notre victoire à Khaïbar ou le retour de Djâabar parmi nous ?"
Puis, il ajouta :
"Tu es proche de mon caractère et de mon tempérament."

Le jour de la mort de Djâabar en martyr, alors qu'il était porte-étendard dans la bataille de Mouetah. Le Prophète dit :
"Ô Allâh ! Remplace Djâabar parmi les siens", et prenant la main droite de Abdallah, il dit "Bénis-le (il répéta trois fois de suite)." Puis il ajouta : "Je me porte garant envers eux dans la vie présente et dans l'Au-delà."

Abdallah était d'un savoir-vivre peu commun, et sa prodigalité était réputée dans le milieu médinois. Il fut nommé à juste titre par les croyants le pivot de la générosité, et passa pour le bienfaiteur de sa génération.

Le poète avait composé ces vers en son honneur pour chanter sa prodigalité :

Tu es réellement le charmant fils de Djâafar, Sachant que le bien est périssable,

Il lui subsista un mâle.

On ajouta en son honneur :

Tu es bien le fils de Djâafar, oui ! Jeune homme, Ô oui ! Le meileur refuge dans la voie de l'abandonné.

Il fut parmi les rares hommes de religion, que l'on consulta lors de certains différents. Il était écouté parmis les siens.

Abdallah fils de Djâafar se présenta pour demander la main de Zineb à son oncle.

Ali accepta les fiançailles d'Abdallah avec Zayneb, émanation du Prophète.

Zayneb fut docte, savante dans le domaine de la loi islamique, et en culture générale, l'intègre, la pure, la dévouée, la courageuse. Elle avait une chaire de science, enseignant à toutes les femmes qui voulaient se consacrer aux études. Ibn El Abbas rapporta qu'il fut un de ses élèves. Il la décrit comme une lumière sur lumière. Elle se maria chez Ali, en présence de tous les compagnons du Prophète, qui connaissaient Zayneb, sa place et sa bénédiction. Fut également présent l'Emir des croyants, Omar fils d'El Khattâb, ainsi que son ministre Othman fils de Aâfan, Anas fils de Malek et d'autres encore parmi les Ansars et les émigrés.

Ce fut un mariage resplendissant, pour tout ceux qui honorèrent les gens de la maison du Prophète.

Abdallah et Zineb s'installèrent dans le logis de Ali, car Zayneb ne pouvait quitter son père et ses frères. Abdallah ne vit aucun inconvénient à y résider. Il ne fut pas étranger et ne se sentit nullement différent d'eux. Il fut homme de biens énormes et de dignité. La promiscuité consolida les liens de parenté.

Le jour où Ali emménagea à Koufa, Abdallah le suivit, et fut un de ses commandants dans les batailles.

Lorsque Ali fut assasiné, le reste de la vertueuse famille regagna Médine.

Mouâwyya demanda aux gens de Koufa de prêter allégeance à son fils Yazid le sanguinaire en tant que gouverneur, ils refusèrent.

Les habitant de Koufa incitèrent El Houceïne à combattre Yazid, il accepta. Il décida de sortir, et avec lui un certain nombre de croyants.

Zayneb voulut les accompagner, Abdallah refusa. Elle prit la ferme décision d'assister son frère, coûte que coûte, donc, elle divorça, afin que chacun puisse disposer librement de sa personne. Zayneb et Abdallah avaient eu cinq enfants, Mohammad, Ali, Abbas, Aôuf et Oum Kelthoum. La rencontre des armées d'El Houceïne et de Yazid eut lieu, certains soldats désertèrent le camp d'El Houceïne, pour rejoindre celui de Yazid. Il se trouva que ce fut ces mêmes soldats qui l'avaient encouragé à la bataille.

La bataille fut engagée, El Houceïne fut tué. "Je fus durement éprouvée" dira Zayneb lors de cette bataille. Elle fut faite prisonnière. Ils furent traînés à Damas, et présentés à Yazid le sanguinaire.

Une discution dure eut lieu entre elle et Yazid qui proféra des paroles blessantes et eut des propos sévères, alors que la courageuse Zayneb répondit avec condescendance et tact, fournissant des preuves irréfutable.

Ne sachant que répondre, insignifiant devant elle, il baissa la tête d'humiliation. Zayneb fut renvoyée à Médine, ainsi que ce qui restait de sa famille.

Elle fit de sa demeure un établissement d'instruction où tous ceux qui voulaient apprendre, venaient quérir la science. Elle présida de nombreuses conférences.

Les Omeyyades craignirent pour leur vie et demandèrent à Zayneb de s'expatrier. Elle refusa fermement de quitter sa ville natale. Craignant pour sa vie, la famille Hachim insista et lui choisit l' Egypte, en expliquant que la terre d'Allâh est immense.

Zayneb et Soukaïna fille d'El Houceïne prirent congé de leur famille et amis et empruntérent le chemin de l'exode. En Egypte, elles furent accueillies à bras ouverts par les croyants et les doctes.

Elle s'installa dans une demeure conçue pour elle. Là elle finit ses jours en priant et jeûnant. Les exégètes et les Musulmans lui rendirent visite, jusqu'à sa mort en l'an 62 de l'hégire. Elle est enterrée en Egypte, qu'Allâh soit satisfait d'elle.


L’Imâm Al-Haddâd " Risâlat Al-Mu`âwanah .
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

29  Culture islamique / Les Compagnons / Re : l'Epreuve des trois compagnons du prophète. le: Mars 01, 2012, 13:23:31
 Salam Alaykoum mon  Rire Mouslim
 Baraka Allahou Fik pour la fin de cette si belle et émouvante histoire  MachAllah

Une très bonne explication (que je ne connaissais pas) de la sourate Le Repentir (que je comprend mieux maintenant)
c'est un très bon rappel sur la patiente et le repentir sincère

 Baraka Allahou Fik akhi Puisse  allah  Razza wa jal t'en donner une belle récompense fi dounia wa fil akhira  Amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh




30  Multimédias islamiques / Films et reportages / et si le prophete etait parmi nous (Mohamed Hassan) le: Mars 01, 2012, 13:03:59
 Salam Alaykoum




 Amine Amine Amine Amine Amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Pages: [1] 2 3
 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle