Forum de la Grande Mosquee de Lyon

La pratique de l'islam => Questions et Difficultés avec la Prière => Discussion démarrée; par: shams le Novembre 25, 2006, 13:55:24



Titre: Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: shams le Novembre 25, 2006, 13:55:24
salam wa alaykoum
Il nous arrive par manque de concentration (Ke Dieu nous pardonne, nous sommes vraiment faibles et dépendants de Lui) d'oublier le nombre de rak'a effectuées (nombre d'unités de priere).
Il me semble k'il ya une procédure à faire avant ou apres le salut selon que l'on fait des rak'a en + ou des rak'a en moins.
C un manque d'implication grave et des fois sa m'arrive quand je rattrape mes salate d'un coup, k'Allah nous pardonne.
pouvez vous m'informer, barakallahou fikoum


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: Hamdoulilah le Janvier 08, 2007, 21:04:40
Salam alaykoum,
j'ai des petites questions concernant la pratique de la prière.
Il m'arrive des fois d'etre on va dire sur a 80% d'avoir fait toutes les raq3ate mais il subsiste un petite part kan a l'oublie d'une raq3a. Faut il meme pour un faible doute refaire des raq3a en plus ?
Egalement je voulais savoir quels sont les conditions pour lesquels il est permis de s'essuyer les chausettes avec un peu d'eau au lieu de les enlever et de bien nettoyer.(maladie, quand on est tres pressé ect..)
Et aussi quand on est sur d'avoir loupé une raq3a faut il dans la raq3a qu'on refait dire fatiha + sourate ou juste fatiha ?
baraka allahou fikoum
salem alaykoum


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: muslimclassic le Juillet 09, 2007, 21:03:42
 :bismiallah

Il existe de nombreux erreur que l'on peu faire dans la priere soit par distraction, soit par tentation du sheyrane: par exmple:
  • Lorsqu'on ajoute une Rak'a ou une prosternation ou un mouvement semblable
  • Lorsqu'on retranche un acte "sunna"
  • Lorsqu'on oublie le Tachaoud médiane (une fois redresser il ne faut pas se rasseoir et l'accomplir)
  • Lorsqu'on prononce le salut final avant de terminer la priere
Dans tous ces cas, il faut corriger notre priere en effectuant 2 prosternations (=quand on est a genoux est que l'on met notre visage au sol) apres la priere et terminer par le salut final

Tout cela est dicté par la parole et les actes du Prophete  :saws

- Le Prophete  :saws sorti de sa priere par le salut final apres avoir fait 2 rak'at seulement. Quand on lui fit remarquer, il completa la priere en faisant 2prosternations avant le salut final. ( Al Boukhari & Moslim)
- Une autre fois le Prophete  :saws se leva sans reciter le Tachaoud médiane. Pour rectifier cette omission, il se prosterna 2 fois avant la fin de la priere et il dit: Quand l'un de vous doute dans sa priere et ne sait pas s'il a fait 3 ou 4 Rak'as, il doit dissiper tout doute en se basant sur ce dont il estle plus sur et se prosterner 2 fois avant le salut final. Si le nombre de Rak'a etait de 5 , les 2 prosternations font de la piere un nombre pair. Si le nombre etait de 4 les 2 prosternations constitue un defi a Satan ( Moslim)



Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: lumiere le Juillet 10, 2007, 13:58:05
:baraka2 mon frere

Aicha (qu'Allah l'agrée):"J'ai interrogé l'Envoyé d'Allah (:saws) au sujet de celui qui se retourne en pleine prière ."

Il me dit:
"C'est un bénefice que Satan arrache à la priere de l'orant ."

rapporté par Al-Boukhari


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: habiaw le Juillet 11, 2007, 14:06:21
Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou


Qu'est-ce que la prière de "l'orant"?


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: lumiere le Juillet 11, 2007, 15:52:39
oua 3alaikoum bissalam


Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou


Qu'est-ce que la prière de "l'orant"?

Un orant désigne, dans l'art religieux, un personnage représenté dans une attitude de prière.


j'espere que j'ai répondu a ta question ma soeur


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: habiaw le Juillet 12, 2007, 12:09:53
BarakaAllah ou fik Okhti


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: jowariyah le Août 01, 2007, 15:30:39
 :salam

 :baraka2

merci pour vos reponses completes  :machallah

 :salam


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: muslimadu06 le Octobre 07, 2007, 13:51:57
 :salam

Depuis plusieur mois ma foi ne fait que de baissé et biensur ma concentration lors de mes prieres n'est plus presente, sa me fait peur, je me suis dit que pendant le mois de ramadan ma foi augmenterer surment mais non, est ce que sa vous arrive? sa dure aussi lontemps? comment faire pour remedier a sa?
J'ai limpression de plus craindre Notre Createur, starfilah c'est grave de dire sa mais c'est l'impression que j'ai et j'en souffre, aidez moi   :baraka2

 :salam


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: muslimadu06 le Octobre 07, 2007, 15:48:34
 :baraka akhi

J'espere que tes conseils vont m'aidé  :inchallah et que j'aurais plus cette sensation d'hypcrisie

Si d'autre personnes on des questions je les prends volontier   :baraka2

 :salam


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: Abdoul Mouhaymine le Octobre 07, 2007, 17:04:41
 :salam

Qu'Allah nous guide,amine

 :salam


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: muslimadu06 le Octobre 07, 2007, 21:25:05
 :baraka2 pour toute vos réponses, je voie que je suis pas la seule, c'est un peu égoiste mais d'un coté sa me rassure, mais je crois bien que je suis bien pire que vous. Je peut pas sortir de chez moi sans avoir fait ma salat si l'heure est passé mais je l'as fait histoire de dire que je l'est faite, starfilah, sa me fait peur, je sais que chaytan joue la dessus et que malheureusement je suis faible face a lui...

Qu'ALLAH dans sa grandeur nous facilite a tous notre chemin vers Lui amine


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: Sou le Octobre 08, 2007, 11:12:33
 :salam

Je crois que c'est arrivé à tout lmonde ça ...d'ailleurs moi mon entourage n'arrangeait pas les choses, mais  :hamd maintenant je sais quoi faire dans ces cas là; déjà lire beaucoup , à force de lire, on en apprend plus, et plus on en apprend plus on se rapproche de la vérité et plus on se rapproche d'Allah , ya aussi le fait d'aller à la mosquée, écouter l'Imam ça fait toujours réfléchir et ça entretient la foi mais je crois que le meilleur moyen c'est de lire, soit sur les forums, soit des livres religieux, soit le saint coran et tu verras comme tu la feras avec motivation et bonheur  :inchallah ta salat, moi à force de lire, jattends la salat avec impatience pour prier  :hamd c'était pas le cas ya qques temps, ...

 :salam


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: ibrahimdkr le Octobre 10, 2007, 18:12:59
 :salam
fréres musulmans
ma question: comment rectifier une erreur dans la prière ?
veuillez m'edifier svp


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: muslimclassic le Octobre 10, 2007, 19:03:55
 :bismiallah

 :salam mon frere et bienvenu sur notre forum j espere qu'il te plaiera et que tu trouvera un reponse a tes question  :inchallah

Jazak Allahu kheiran
 :salam2


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: ibrahimdkr le Octobre 10, 2007, 23:27:36
 :hamd
je vous remercie mon frere
mais pendant les  prosternations est ce que je dois repeter la meme chose que d'habitude ? c'est a dire " soub kha'na     rab' yal ah allah  (3fois)
et pendant la position asise   " rab'bih fihly(2fois)  "  ?
que dieu vous benisse mon frére en l'islam!


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: ibrahimdkr le Octobre 11, 2007, 07:01:00
 :bismiallah
 :hamd
que dieu te benisse frére en l'islam
je suis vraiment content de votre solidarité
c'est bien clair à mon niveau que dieu vous bénisse !


Titre: Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: Fatiima le Novembre 05, 2007, 22:33:48
 :salam mes  :))) et  :)) de l'islam

Bonjour, voila  :hamd je fais mes prieres quotidiennes depuis peu et j'aimerais savoir ce qu'il faut faire quand on rajoute ou on oublie quelque chose quand on effectue la prière. Je sais qu'il faut faire deux prosternations mais je ne sais pas à quel moment l'effectuer c'est à dire avant, apres la tchahoud ou le taslim? J'ai lu qu'il fallait mieux réparer une prière réparable que de la recommencer. Merci par avance pour vos réponses


Salam

Qu'Allah nous guide vers le droit chemin. Amine




Titre: Re : Reparation priere
Posté par: Sou le Novembre 06, 2007, 12:35:37
 :salam2

Tout d'abord, il faut savoir que l'on appelle ces prosternations les prosternations de la distraction


 Il s'agit de deux prosternations que le prieur doit accomplir pour corriger les défauts commis lors de la prière pour cause de distraction. Les causes de ces prosternations sont au nombre de trois :

- L'ajout

- La diminution

- Le doute


La preuve : Le Hadith d’Abou Houreïra , rapporte que :

« Le Prophète mena la prière de Dohr ou du ’Asr et a salué au bout de 2 Rak'at. Les personnes pressées sortirent de la mosquée en disant : " La prière a été écourtée ". Puis, le Prophète   se leva, se dirigea vers une grande pièce de bois [ Il s'agit d'un tronc d'arbre. Voir Fath al Baari ( Hadith nº 1229 )] située dans la mosquée et s'appuya dessus comme s'il était en colère. Un homme se leva et dit : " Ô envoyé d'Allah, est-ce toi qui a oublié ou bien est-ce la prière qui a été diminuée ? ". Le Prophète dit : " Je n'ai pas oublié et la prière n'a pas été diminuée ". L'homme dit alors : "Certes, tu as oublié, Ô envoyé d'Allah." . Le Prophète demanda alors à ses compagnons : " Dit - il la vérité ? ". Les compagnons   répondirent : " Oui ". Le Prophète   s'avança, termina le reste de la prière, puis salua, fit les prosternations de la distraction et salua de nouveau.» [Rapporté par el Boukhari et Mouslim.]

 




Titre: Re : Reparation priere
Posté par: Sou le Novembre 06, 2007, 12:38:21
II  - La Diminution




La preuve: Le Hadith rapporté par el Boukhari et d' autres, selon ‘Abdoullah ibn Bahina qui rapporte que :

Le Prophète en effectuant la prière de Dohr, se leva pour la troisième Rak'at sans avoir accompli le premier Tachahoud. Les gens se sont levés avec lui. A la fin de la prière, le Prophète fit le Takbir étant assis, effectua les prosternations de la distraction et salua.



Titre: Re : Reparation priere
Posté par: Sou le Novembre 06, 2007, 12:42:48
III  -   Le Doute

1. La personne fait prévaloir une situation par rapport à une autre et se fonde sur celle-ci pour terminer sa prière. Puis, elle effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale et salue de nouveau.[/color]


Exemple : Une personne accomplit la prière de Dohr et doute sur une Rak'at : Est-ce la deuxième ou la troisième ? Mais, elle fait prévaloir que c'est la troisième. Dans ce cas, elle considère cette Rak'at comme étant la troisième, termine sa prière et effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale et salue de nouveau.

La preuve : Le Hadith rapporté par el Boukhari, Mouslim et d'autres selon ‘Abdoullah ibn Mas'oud : Le Prophète   a dit :

« Lorsque l'un d'entre vous hésite durant sa prière, qu'il s'efforce de rechercher la vérité et se fonde dessus pour terminer sa prière. Puis, qu'il salue et effectue 2 prosternations. » [ Ce sont les termes d’el Boukhari.]


Exemple : Une personne accomplit la prière du 'Asr et doute sur une Rak'at : Est-ce la deuxième ou la troisième ? Elle ne fait prévaloir aucune des deux situations. Elle doit alors considérer que c'est la deuxième Rak'at, effectuer le premier Tachahoud suivi de 2 Rak'at et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.


La preuve : Le Hadith rapporté par Mouslim selon Abou Saïd el Khoudri : Le Prophète a dit :

« Si l'un d'entre vous doute durant sa prière et ne sait plus s'il a prié 3 ou 4 Rak'at, qu'il élimine le doute et qu'il se fonde sur la certitude. Puis, qu'il effectue 2 prosternations avant de saluer. S'il avait prié 5 Rak'at, elles (les prosternations de la distraction) compenseront l'ajout commis et s'il avait prié 4 Rak'at, elles (les prosternations de la distraction) seront une humiliation pour le diable.»



Titre: Re : Reparation priere
Posté par: Fatiima le Novembre 08, 2007, 21:23:41
 :bismiallah
 :salam


Merci ma soeur, pour ta réponse qui est très clair et complète. Qu' :allah nous guide dans le chemin de la piété pour mieux accomplir notre Din.


 :baraka
 :salam2



Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: Medine18 le Août 30, 2008, 11:08:26
 :bismiallah
 :salam mes freres et soeurs fillah

je prie depuis longtemps  :hamd
cependant , j'ai une petite question a propos de mes rakat
voila
quand je prie (prenons par exemple al salat dhor = 4 - 4 -2 rakat)
je recite a toutes les rakats : Fathia + une sourate , de la premiere a la derniere rakat je fais cela
une soeur fillah m'a dis qu'il ne fallait pas dire une sourate a chaque fois pour les dernieres mais seulement Fathia , ce qui m'étonne un peu , (je sais qu'on le peut , mais je ne pense pas que resiter une sourate apres chaque fathia soit mauvais ALLAHU ALAM)

l'envoyé d'ALLAH ( :saws) a dis :
'Il n’y a pas de mal, au cours de la prière du Zhuhr, à réciter de temps en temps, en plus de la Fâtihah, dans la troisième et la quatrième Rak’ah, un passage du Coran," selon le hadith authentique rapporte par Abû Sa’id - qu’Allah l’agrée.

voila merci de m'éclairessir un petit peu  :inchallah

 :baraka3
 :soubhanAllah
 :bismiallah :salam





Titre: Re : rakat et priere
Posté par: bee le Août 30, 2008, 12:40:08
 :salam

Oui en effet , normalement ma  :)) il ne faut réciter une sourate aprés la Fatiha que lors des 2 premieres rakats . Je sais que lors de la prière de dhur on peux réciter de tps en tps 1 sourate lors de la 3eme ou 4eme rakat mais pour les autres ... ??? attendons des sources précises  :inchallah



Titre: Re : rakat et priere
Posté par: oum-talha le Août 30, 2008, 13:26:45
 :bismiallah :salam2

l
Citation
'envoyé d'ALLAH ( Salla-llah allahi wa salam) a dis :
'Il n’y a pas de mal, au cours de la prière du Zhuhr, à réciter de temps en temps, en plus de la Fâtihah, dans la troisième et la quatrième Rak’ah, un passage du Coran," selon le hadith authentique rapporte par Abû Sa’id - qu’Allah l’agrée.

le hadith s explique de lui même car il  :saws a dit de temps en temps donc on peut le faire mais pas tout le temps , de temps en temps donc.
a savoir que le minimum est la fatiha dans les deux premieres rakats la salat est bonne sans autre sourate
wallahu alem
 :salam2 :hamd :hamd


Titre: Re : rakat et priere
Posté par: Medine18 le Août 30, 2008, 14:16:54
 :baraka3
mes soeurs de vos réponses

mais est-ce que je peux faire cela dans toutes mes rakat ? (fathia+ sourate)
si non , je dois seulment dire fathia + sourate , dans les 2 premieres rakat de toutes les salat ?
 :baraka3 :soubhanAllah


Titre: Re : rakat et priere
Posté par: Medine18 le Août 30, 2008, 15:02:53
j'ai une autre petite question  :soubhanAllah

voila pour la priere du dhor , je fais 4 rakat surérogatoire avant et 2 rakat surérogatoire apres , et donc 4 obligatoire au milieu ,
est_ce que c'est dans les 2 du milieu (de rakat ) que je dois resiter fathia+sourate (étant donné que c'est celles la , les obligatoire (de rakat) ) ou alors c'est dans les 2 premieres rakat surerogatoire ?


Titre: Doute à chaque fois sur mes prières, si j'ai oublié une raka'at etc...
Posté par: sahi le Septembre 01, 2008, 14:54:14
 :salam3       :))) et  :))   en ISLAM.  et bien j'ai un probleme sur la prièrre depuis peu que je vous soumets.
en fait, lorsque je termine la prière obligatoire, il m'arrive de ne pas savoir si je l'ai bien fait ou non. j'ai souvent l'impression que j'ai oublié une raqua'a ou que j'ai plutôt fait un plus, et parfois même j'ai l'impression que je n'ai pas fait les ''TAHIYAT'' après les deux première ''raqua'at''. Que me conseillez-vous? J'attends vos reponses avec impatience. :inchallah :baraka2      
 :salam


Titre: Re : Doute à chaque fois sur mes prières, si j'ai oublié une raka'at etc...
Posté par: petitemuslima69 le Septembre 01, 2008, 15:27:59
 :salam mon frere!

Ce genre de chose m'arrive aussi,c'est souvent du a un manque de concentration.Pour me souvenir si jai bien fai mes raakat et mon tashaadou,je bouge un doigt pendant ma rakaat.Puis je me souvient ke jai bouger mon doigt.Voila
 :salam2


Titre: Re : Doute à chaque fois sur mes prières, si j'ai oublié une raka'at etc...
Posté par: Morjiana le Septembre 01, 2008, 16:05:24
 :bismiallah

 :salam2

J'te conseille de faire directement les prosternations de la distraction juste après ta prière.


 :salam2


Titre: Re : Doute à chaque fois sur mes prières, si j'ai oublié une raka'at etc...
Posté par: Abdoul Mouhaymine le Septembre 02, 2008, 07:50:06
 :salam


ça m'arrive parfois que pendant la prière je me demande si j'ai mes éblutions ou si j'ai fait 3 ou 4 rakat.

j'avais lu il y'a quelques temps que ces mauvaises pensés venaient de sheitan et que si on avait un doute il fallait l'éffacer.

 :salam


Titre: Re : Doute à chaque fois sur mes prières, si j'ai oublié une raka'at etc...
Posté par: sahi le Septembre 02, 2008, 08:03:05
 :bismiallah
 :baraka  :))  et   :))). vos conseils ont été très utiles, et particulièrement ceux de SOU. merci encore. :salam2


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli?
Posté par: mwamem le Octobre 06, 2008, 22:22:42
mwa g d doutes a chaque priere? doi-je faire a chaque foi les 2 prosternations


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli?
Posté par: oum-talha le Octobre 07, 2008, 07:55:44
 :bismiallah

 :salam

oui ma soeur  a chaque fois il n y a pas de limites

 :salam


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli?
Posté par: Titi le Octobre 10, 2008, 15:07:54
Salem,
 le post est tres bien fait  machallah mais je veux avoir vraiment compris les choses quand on dis 2 prosternations çà ne veut pas dire 2 raka3at n'est ce pas? C'est a dire que l'on se prosterne 2 fois a la suite mais entre las 2 on fait quoi?
 barakAllahou fikom pour les reponses...


Titre: Plus se rappeler du nombres de raka'ats du coup j'en rajoute une...
Posté par: Chérinne le Novembre 14, 2008, 21:27:56
 :salam3  à tous !
Voilà j'ai une question et je vais essayer de me faire comprendre !  :D
Lorsque je fais ma prière, des fois je ne me souvient plus si j'ai le bon
nombre de rak'aä, donc j'en rajoute une qui annule la précédente, mais dans
la précédente j'avais beaucoup de douaä.
Ma question est : est-ce que mes douaä sont annulées aussi ?
 :baraka2  pour vos réponses !   :)
 :salam3


Titre: Re : Plus se rappeler du nombres de raka'ats du coup j'en rajoute une...
Posté par: Chérinne le Novembre 25, 2008, 10:44:56
 :salam3  à tous !
S'il vous plait, quelqu'un pourrait me donner une réponse à mon message (précédent)
J'attends, merci.
 :salam3


Titre: Re : Plus se rappeler du nombres de raka'ats du coup j'en rajoute une...
Posté par: oum abderrahman (zohra_marocaine) le Novembre 25, 2008, 13:06:58
 :salam
ma chére soeur, on ne peut te dire si une dou'ae est annulée ou pas et méme pour la priére en général on ne peu pa dire si elle est acceptée ou pas!!!!
 :allah seul le sait et c'est pa à nous de juger
mais bn j'espére que d'autres soeurs et fréres peuvent nous donner des fatwa avec des preuves à ce sujet  :inchallah


Titre: Re : Plus se rappeler du nombres de raka'ats du coup j'en rajoute une...
Posté par: mulima-de-coeur le Novembre 25, 2008, 22:57:42
 :salam2 ma soeur,
Lorsque je fais ma prière, des fois je ne me souvient plus si j'ai le bon
nombre de rak'aä, donc j'en rajoute une qui annule la précédente, mais dans
la précédente j'avais beaucoup de douaä.
Ma question est : est-ce que mes douaä sont annulées aussi ?
 

Je ne peux pas te dire si tes douas sont annulées ou pas mais je pense qu'il serait meilleur de les renouveller lorsque tu rajoute la rak'aa mais ceci n'est que mon humble avis ma soeur.

Voici un article traitant de la distaction pendant la prière (ajout, oubli, le doute) et comment "réparer" la salat:

LES PROSTERNATIONS DE LA DISTRACTION


Il s'agit de deux prosternations que le prieur doit accomplir pour corriger les défauts commis lors de la prière pour cause de distraction. Les causes de ces prosternations sont au nombre de trois :

 L'ajout

 La diminution

 Le doute

 

I -   L'Ajout  

- Si le prieur ajoute volontairement une inclinaison, une prosternation, une position assise ou le fait de se mettre debout, sa prière devient alors invalide.

- Si l'ajout est involontaire et que le prieur ne s'en rend compte qu'après avoir terminé la prière, il doit alors faire les prosternations de la distraction et sa prière devient valide.

- Par contre, s'il se rappelle de l'ajout pendant celui-ci, il doit, d'une part, revenir et délaisser cet ajout, d'autre part, faire les prosternations de la distraction. Sa prière sera alors valide.

Exemple : Une personne prie Dohr en cinq Rak'at et ne s'en rend compte qu'au moment du Tachahoud. Elle doit alors terminer son Tachahoud, saluer,  puis elle doit faire les prosternations de la distraction et de nouveau saluer.

- Si elle ne se rend compte de l'ajout qu'après la salutation, elle doit alors effectuer les deux prosternations de la distraction et saluer.

- Si elle s'en rend compte durant la cinquième Rak'at, elle doit tout de suite s'asseoir pour réciter le Tachahoud, saluer; puis faire les deux prosternations de la distraction et saluer de nouveau.

 

La preuve : Le Hadith de ‘Abdoullah ibn Mas’oud  , qui rapporte que :

« Le Prophète  a accompli la prière de Dohr en cinq Rak'at. On lui dit alors : " Y a- t -il un ajout dans la prière ? Le Prophète répondit : " Non ! Pourquoi ? ". Les compagnons répondirent : " Tu as prié cinq Rak'at ". Alors, le Prophète  fit 2 prosternations. » Dans une version : « Le Prophète  replia ses jambes, s’orienta en direction de la Qibla, effectua 2 prosternations, puis salua . »  [ Rapporté par el Boukhari, Mouslim et d’autres ]

 

La salutation avant l'accomplissement total de la prière.

- La salutation avant l'accomplissement total de la prière est considérée comme un ajout dans celle-ci [ Note du traducteur : En effet, une salutation a été ajoutée ]

- Si le prieur l'effectue volontairement, sa prière est invalide. Si par oubli, et au bout d'une longue période, le prieur se rend compte qu'il a effectué la salutation avant la fin de la prière, il doit alors la recommencer.

- Par contre, s'il s'en est rendu compte après une courte durée comme deux ou trois minutes, il doit alors compléter sa prière, saluer, puis faire les prosternations de la distraction et de nouveau saluer.

La preuve : Le Hadith d’Abou Houreïra  , rapporte que :

« Le Prophète  mena la prière de Dohr ou du ’Asr et a salué au bout de 2 Rak'at. Les personnes pressées sortirent de la mosquée en disant : " La prière a été écourtée ". Puis, le Prophète   se leva, se dirigea vers une grande pièce de bois [ Il s'agit d'un tronc d'arbre. Voir Fath al Baari ( Hadith nº 1229 )] située dans la mosquée et s'appuya dessus comme s'il était en colère. Un homme se leva et dit : " Ô envoyé d'Allah, est-ce toi qui a oublié ou bien est-ce la prière qui a été diminuée ? ". Le Prophète  dit : " Je n'ai pas oublié et la prière n'a pas été diminuée ". L'homme dit alors : "Certes, tu as oublié, Ô envoyé d'Allah." . Le Prophète  demanda alors à ses compagnons : " Dit - il la vérité ? ". Les compagnons   répondirent : " Oui ". Le Prophète   s'avança, termina le reste de la prière, puis salua, fit les prosternations de la distraction et salua de nouveau.» [Rapporté par el Boukhari et Mouslim.]

 

Lorsque l'imam salue avant que la prière ne soit complète alors qu'il y a des retardataires et qu'ils se sont levés pour terminer la prière puis que l'imam se rappelle que sa prière est incomplète et se lève afin de la terminer, alors [ceux qui sont en train de rattraper] ont le choix entre la terminer et ensuite faire les prosternations de la distraction ou bien suivre l'imam, puis après qu'il ait salué, accomplir le reste de la prière, faire les prosternations de la distraction après la salutation et de nouveau saluer. Le deuxième cas de figure est le préférable et le plus sûr.

 

II  - La Diminution  

Le délaissement d'un pilier.

- Si le prieur délaisse le Takbir de sacralisation, qui est un pilier, sa prière est invalide et ceci que le délaissement soit involontaire ou non , car la prière n'a pas été entamée.

- Si le pilier délaissé volontairement est autre que le premier Takbir, la prière est également invalide.

- Par contre, si par oubli, le prieur délaisse un pilier de la première Rak'at et qu'au moment où il s'en rend compte, il a atteint ce même pilier dans la deuxième Rak'at, alors la première Rak'at est annulée et la deuxième prend sa place.

- Si le prieur n'a pas atteint ce même pilier de la deuxième Rak'at au moment où il s'en rend compte, il doit alors revenir au pilier délaissé de la première Rak'at, l'accomplir et terminer sa prière.

Dans les deux cas, il est obligatoire de faire les prosternations de la distraction après la salutation.

Exemple : Une personne a oublié la deuxième prosternation de la première Rak'at et ne s'en rend compte qu'au moment où il est assis entre les deux prosternations de la deuxième Rak'at. A ce moment là, la première Rak'at est annulée et la seconde prend sa place, c'est à dire que la deuxième Rak'at est considérée comme étant la première. La personne complète alors sa prière, effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale puis salue de nouveau.

Autre exemple : Une personne a oublié d'effectuer, lors de la première Rak'at, la seconde prosternation ainsi que la position assise qui la précède [ Note du Traducteur : C'est à dire l'assise entre les deux prosternations ] et se rend compte de l'oubli après s'être relevée de l'inclinaison de la seconde Rak'at. A ce moment-là, la personne doit revenir au pilier omis de la première Rak'at (c'est-à-dire la position assise entre les deux prosternations ainsi que la seconde prosternation). Elle doit donc s'asseoir, accomplir le reste de sa prière, puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et de nouveau saluer.

 

Le délaissement d'une obligation.

- Si le prieur délaisse volontairement une obligation de la prière, sa prière est annulée.

- Si par oubli, il délaisse une obligation, puis se rend compte de son oubli avant qu'il ne quitte la position de cette obligation, il doit alors l'accomplir et n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction.

- S'il se rend compte de l'oubli après avoir quitté la position de cette obligation mais avant d'atteindre le pilier suivant; il doit alors revenir, accomplir cette obligation, terminer sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et de nouveau saluer [ Note du Traducteur : Car il aura ajouté des gestes dans sa prière.].

- Par contre, s'il se rend compte de son oubli après avoir atteint le pilier qui suit l'obligation omise, alors celle-ci n'est plus à effectuer et le prieur ne doit plus revenir mais continuer sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

Exemple : Dans la deuxième Rak'at, une personne se relève de la deuxième prosternation pour la troisième Rak'at en oubliant le premier Tachahoud. Puis, elle se rend compte de son oubli avant de se lever. Elle doit alors rester assise, accomplir le premier Tachahoud, terminer sa prière et n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction.

- Si elle se rend compte de son oubli en se relevant mais avant d'être debout, elle doit alors se rasseoir, effectuer le premier Tachahoud, terminer sa prière et accomplir les prosternations de la distraction après la salutation puis saluer de nouveau.

- Par contre, si elle se rend compte de son oubli après s'être relevée, elle n'aura pas à faire le premier Tachahoud. Elle doit terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

La preuve: Le Hadith rapporté par el Boukhari et d' autres, selon ‘Abdoullah ibn Bahina  qui rapporte que :

Le Prophète  en effectuant la prière de Dohr, se leva pour la troisième Rak'at sans avoir accompli le premier Tachahoud. Les gens se sont levés avec lui. A la fin de la prière, le Prophète fit le Takbir étant assis, effectua les prosternations de la distraction et salua.



Titre: Re : Plus se rappeler du nombres de raka'ats du coup j'en rajoute une...
Posté par: mulima-de-coeur le Novembre 25, 2008, 22:57:42
III  -   Le Doute  

Le doute c'est l'hésitation entre 2 situations, lorsque l'on ne sait plus laquelle s'est produite. Dans les actes d’adorations, le doute ne doit pas être considéré dans trois cas:

1) Si c'est une fausse impression qui n'a pas d'existence, comme les suggestions du diable

2) Si la personne doute beaucoup, au point de ne plus pouvoir faire une adoration sans douter.

3) Si le doute apparaît après l'accomplissement de l'adoration, tant que ce n'est pas une certitude.

Exemple : Une personne effectue la prière de Dohr. Après avoir terminé sa prière, elle doute si elle a prié 3 ou 4 Rak'at. A ce moment-là, elle ne doit pas tenir compte de ce doute, sauf si elle est certaine de n'avoir prié que 3 Rak'at.

- Dans ce cas, si elle s'est rendue compte (qu'elle n'a prié que 3 Rak'at) au bout d'un court moment, elle doit compléter sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et saluer de nouveau.

- Par contre, si elle s'est rendue compte de son omission au bout d'un long moment, elle doit entièrement refaire sa prière.

Le doute, hormis les trois cas cités précédemment, doit être pris en compte. Pendant la prière, le doute répond toujours  à un des deux cas de figure suivants :

1. La personne fait prévaloir une situation par rapport à une autre et se fonde sur celle-ci pour terminer sa prière. Puis, elle effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale et salue de nouveau.

Exemple : Une personne accomplit la prière de Dohr et doute sur une Rak'at : Est-ce la deuxième ou la troisième ? Mais, elle fait prévaloir que c'est la troisième. Dans ce cas, elle considère cette Rak'at comme étant la troisième, termine sa prière et effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale et salue de nouveau.

La preuve : Le Hadith rapporté par el Boukhari, Mouslim et d'autres selon ‘Abdoullah ibn Mas'oud  : Le Prophète   a dit :

« Lorsque l'un d'entre vous hésite durant sa prière, qu'il s'efforce de rechercher la vérité et se fonde dessus pour terminer sa prière. Puis, qu'il salue et effectue 2 prosternations. » [ Ce sont les termes d’el Boukhari.]

2. La personne ne fait prévaloir aucune des deux situations. Dans ce cas, elle doit se fonder sur la certitude, qui est le plus petit nombre de Rak'at. Puis elle doit terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

Exemple : Une personne accomplit la prière du 'Asr et doute sur une Rak'at : Est-ce la deuxième ou la troisième ? Elle ne fait prévaloir aucune des deux situations. Elle doit alors considérer que c'est la deuxième Rak'at, effectuer le premier Tachahoud suivi de 2 Rak'at et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

La preuve : Le Hadith rapporté par Mouslim selon Abou Saïd el Khoudri  : Le Prophète  a dit :

« Si l'un d'entre vous doute durant sa prière et ne sait plus s'il a prié 3 ou 4 Rak'at, qu'il élimine le doute et qu'il se fonde sur la certitude. Puis, qu'il effectue 2 prosternations avant de saluer. S'il avait prié 5 Rak'at, elles (les prosternations de la distraction) compenseront l'ajout commis et s'il avait prié 4 Rak'at, elles (les prosternations de la distraction) seront une humiliation pour le diable.»

 

Parmi les exemples de doute :

Si une personne arrive et trouve l'imam en état d'inclinaison, elle doit prononcer le Takbir de sacralisation en étant bien debout, puis s'incliner. Ensuite, il y a forcément un des trois cas qui se présente :

1. La personne est sûre de s'être inclinée avec l'imam. Elle comptabilise ainsi la Rak'at et n'aura pas à lire al Fatiha.

2. La personne est sûre de ne pas s'être inclinée avec l'imam. Dans ce cas, elle ne comptabilise pas cette Rak'at.

3. La personne doute de s'être inclinée avec l'imam et ainsi comptabilisera la Rak'at, ou bien si l'imam s'est relevé avant qu'elle ne s'incline et elle ne comptabilisera pas la Rak'at.

- Si la personne penche vers une situation plus que l'autre, elle doit alors se fonder dessus, terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et saluer de nouveau.

- Cependant, si elle n'a rien manqué de la prière, elle n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction.

- Si elle ne tend pas vers une situation plus que l'autre, elle doit se fonder sur la certitude (c'est à dire que la Rak'at n'est pas comptabilisée), terminer sa prière et accomplir les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

Remarque : Une personne doute dans sa prière, et se fonde sur la certitude ou sur la situation qu'elle fait prévaloir selon les règles précédemment citées.

- Si elle s'aperçoit que son acte coïncide avec la réalité et qu'elle n'a ni ajouté, ni diminué dans sa prière, elle n'a pas à effectuer les prosternations de la distraction selon l'avis reconnu chez beaucoup de rites car ce qui entraînait les prosternations (le doute) a disparu.

- D'autres, ont dit qu'elle doit faire les prosternations de la distraction pour humilier le diable comme dans le Hadith précédemment cité. Mais également car la personne a effectué une partie de sa prière en doutant. Ce dernier avis est le plus juste.

Exemple : Une personne prie et doute sur une Rak'at : Est-ce la deuxième ou la troisième ? Elle ne penche vers aucune de ces deux situations. Puis, elle considère cette Rak'at comme étant la deuxième et continue sa prière. Ensuite, elle s'aperçoit que c'était vraiment la deuxième Rak'at. Dans ce cas, elle ne doit pas effectuer les prosternations de la distraction selon beaucoup de rites et elle doit les effectuer avant la salutation finale selon le deuxième avis, qui est, pour moi, le plus juste.

 

Les Prosternations de la Distraction pour ceux qui prient derrière l'imam.

- Si l'imam a commis un oubli durant sa prière, ceux qui prient derrière lui, doivent le suivre dans les prosternations de la distraction car le Prophète  a dit :

« L'imam n’a été instauré que pour être suivi, ne divergez donc pas avec lui…Et lorsqu'il se prosterne, prosternez-vous. »  [ Rapporté par el Boukhari et Mouslim d'après Abou Houreïra.]

 Et ceci que l'imam effectue les prosternations de la distraction avant la salutation finale ou bien après. Celui qui prie derrière l'imam doit le suivre.

- Sauf dans le cas où cette personne a manqué une partie de la prière. Dans ce cas, elle ne doit pas suivre l'imam si ce dernier fait les prosternations de la distraction après la salutation finale car elle ne peut saluer avec l'imam sans avoir terminé sa prière. Elle doit donc compléter sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation et de nouveau saluer.

Exemple : Une personne rejoint l'imam dans la dernière Rak'at alors que l'imam doit effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale. Lorsque l'imam fait la salutation finale, cette personne doit se lever, compléter sa prière et ne doit en aucun cas suivre l'imam. Puis, après avoir accompli la prière, elle doit effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale (et saluer de nouveau).

- Si la personne a effectué la prière dans son intégralité derrière l'imam et commet une erreur au cours de la prière, alors elle n'a pas à faire les prosternations de la distraction; ceci pour deux raisons : la première est que ceci aura pour conséquence de ne plus suivre l'imam. La seconde raison est que les compagnons  ont délaissé le premier Tachahoud lorsque le Prophète  l'avait oublié. En effet, par respect pour la règle qui impose de suivre l'imam, ils se sont levés avec le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui .

- Par contre, si cette personne a manqué une partie de la prière avec l'imam et commet une erreur, soit avec l'imam, soit au moment où elle complète sa prière; elle doit alors accomplir les prosternations de la distraction avant ou après la salutation finale, selon les règles précédemment décrites.

Exemple : Si une personne prie derrière l'imam depuis le début et oublie de dire " Soubhana Rabbi el ‘Adhim " pendant l'inclinaison, elle n'a pas à effectuer les prosternations de la distraction.

- Par contre, si elle a manqué une Rak'at ou plus, elle doit compléter sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale. [ Note du Traducteur : Car elle a oublié une obligation de la prière]

Autre exemple : Une personne accomplit la prière de Dohr derrière l'imam. Lorsque l'imam se lève pour la quatrième Rak'at, cette personne s'assoit en croyant que c'est la dernière Rak'at. Ensuite, après avoir su que l'imam s'est levé, elle se lève aussi.

- Si cette personne a prié avec l'imam depuis le début, elle n'a pas à accomplir les prosternations de la distraction.

- Par contre, si cette personne a manqué une Rak'at ou plus, elle doit alors compléter sa prière, effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et de nouveau saluer. [ Note du Traducteur : Car elle a ajouté un geste dans la prière.]

 

 _______________________________________

 

Récapitulatif

Nous remarquons d'après l'étude précédente que les prosternations de la distraction s'effectuent soit après la salutation finale, soit avant.

Elles s'effectuent avant la salutation finale dans deux cas de figure :

1. Lors d'une diminution : La preuve est le Hadith de ‘Abdoullah ibn Bahina   qui a rapporté que le Prophète  a effectué les prosternations de la distraction avant la salutation finale lorsqu'il a délaissé le premier Tachahoud. [ Ce hadith a été cité précédemment.]

2. Lors d'un doute entre 2 situations sans que l’une soit plus vraissemblable que l’autre : La preuve est le Hadith de Abou Saïd el Khoudri  où le Prophète  informe que celui qui doute dans sa prière et ne sait plus s'il a prié 3 ou bien 4 Rak'at, doit effectuer deux prosternations avant la salutation. [ Ce hadith a également été cité précédemment.]

 

Elles s'effectuent après la salutation finale dans deux cas de figure :

1. Lors d'un ajout : La preuve est le Hadith de ‘Abdoullah ibn Mas'oud  lorsque le Prophète  a accompli la prière de Dohr en 5 Rak'at. Une fois la prière terminée, les compagnons lui ont fait la remarque. Alors le Prophète   effectua 2 prosternations puis salua et n'a pas dit qu'il a effectué les prosternations après la salutation finale simplement parce-qu'il en a été informé après. Cela prouve la globalité du jugement et que lors d'un ajout, les prosternations de la distraction se font après la salutation. Et ceci que la personne se rende compte de l'ajout avant ou après la salutation finale.

Exemple : Celui qui, par oubli, salue avant l'accomplissement total de la prière, puis se rend compte de son erreur et termine sa prière. Il a ajouté une salutation dans sa prière et doit effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale.

La preuve : C’est le Hadith d’Abou Houreïra  lorsque le Prophète  salua, lors de la prière du ‘Asr, au bout de 2 Rak'at. Puis, les compagnons lui ont fait la remarque. Alors le Prophète  termina sa prière et effectua les prosternations de la distraction après la salutation finale. Ce Hadith a été cité précédemment.

2. Lors d'un doute entre 2 situations qui laisse prévaloir une situation par rapport à l'autre : La preuve est le Hadith de ‘Abdoullah ibn Mas'oud  où le Prophète  ordonne à celui qui doute dans sa prière de s'efforcer de rechercher la vérité, de terminer sa prière puis d'effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale. [ Ce hadith a également été cité précédemment.]

- Si deux distractions surviennent pendant la prière et que l'une doit être corrigée par deux prosternations avant la salutation finale et l'autre par deux prosternations après, les savants disent que le prieur doit effectuer uniquement les deux prosternations avant la salutation car elles prennent le dessus (sur les prosternations après la salutation ).

Exemple : Une personne qui effectue la prière de Dohr, se lève pour la troisième Rak'at sans effectuer le premier Tachahoud. Puis, elle s'assoit dans la troisième Rak'at croyant que c'est la deuxième. Ensuite, elle se rend compte que c'est en fait la troisième. Elle doit alors se lever, terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale. Cette personne a délaissé le premier Tachahoud qui doit être corrigé par deux prosternations avant la salutation finale. Elle a aussi ajouté la position assise lors de la troisième Rak'at qui doit être corrigée par deux prosternations après la salutation finale. Mais les deux prosternations avant la salutation finale l'emportent.

 

Allah est Le plus savant

 

Je demande à Allah de nous aider, nous et nos frères, à la compréhension de Son Livre et de la Sounnah de Son Prophète, ainsi qu'à leur application, extérieure et intérieure, dans la croyance, l'adoration et le comportement. Je demande également à Allah que notre fin à tous soit la meilleure, Il est -Exalté soit-Il, Généreux et Clément. La louange appartient à Allah, Le Seigneur des mondes. Que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur notre Prophète Mouhammad, sur sa famille et sur l'ensemble de ses compagnons.
 


source sajidine.com

 :salam2


Titre: Re : Plus se rappeler du nombres de raka'ats du coup j'en rajoute une...
Posté par: Chérinne le Novembre 26, 2008, 15:44:03
:salam3
 :baraka  Muslima-de-coeur !
Il y a dans tes paragraphes pleins de questions que je me posais !  :)
Merci de nous l'avoir fait partager ! ;)
 :salam3


Titre: Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: narimelle le Décembre 21, 2008, 14:23:54
 :salam4
Cela ne fait pas longtemps que j'ai commencé à faire la prière et j'ai plein de questions si vous pouviez m'éclairer vos réponses seront les bienvenues.
1-Quand je fais la prière je suis presque à chaque fois pris de baillement dès que j'ai terminé la prière plus rien alors que je tombais presque de sommeil en la faisant.Qu'est ce que je peux faire pour que cela s'arrete.
2- A chaque fois que je fais la prière mon esprit est détourné par d'autres pensées c'est à dire que je dis mes sourates puis mon esprit vagabonde de pensées en pensées cad je pense à des trucs que je dois pas oublié ou d'autres problemes etc .J'essaie de me concentré du mieux que je peux mais sans que je m'en rende compte je me mets à penser et à ne plus etre concentré sur ma salat , du coup je n'en sais plus où j'en suis dans ma salat ,combien j'ai fait de rakats .
3- Pour les femmes la salat doit etre dite à voix basse ou voix haute.
4- Quand on doit dire que la fathia sur une rakat est ce que si l'on récite d'autres sourates cela annule la raka.
5- j'ai entendu parler de la salat de consultation qu'est ce c'est exactement ?
Voila mes interrogations merci de me répondre .
Dernière question et non la moindre : j'ai la foi mais j'ai l'impression que ce n'est pas assez.
En fait je compare ma foi quand j'étais jeune enfant je sentais que Dieu était avec moi j'invoquais Dieu (je ne faisais pas la prière avant )et j'étais toujours exaucé.Maintenant je fais la prière mais je n'arrive pas à retrouver comment dire le degré de foi que j'avais avant. C 'est difficile à expliquer par des mots . Bref  merci à tous ceux qui pourront me répondre.


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: convertie38 le Décembre 21, 2008, 16:59:13
                               :salam  ma  :))
 Ne t'inquiéte pas c'est normal, je te comprend quand même si ça peut te rassurer moi même j'avais le même soucis, puis c'est passé, ca arrive a tout le monde de ne pas être concentré comme l'on voudrait, il faut être patiente et perséverante et prie beaucoup :allah demande lui de t'aidé a être mieux concentré fait beaucoup de dou'as.
C'est le sheitan qui essaye de te déconcentré alors ne lâche pas, c'est une épreuve pour pesé ta foi si ta foi est plus forte alors tout va s'arrangé  :inchallah
la prière de consultation est faite pour toute question ou tu as besoin de réponse d' :allah elle se fait par 2 ra'kas.
   C'est juste une épreuve a toi de l'a passé au mieux ne te décourage pas ma  :))


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: layli le Décembre 21, 2008, 17:30:07
 :salam3 ma soeur

Citation
1-Quand je fais la prière je suis presque à chaque fois pris de baillement dès que j'ai terminé la prière plus rien alors que je tombais presque de sommeil en la faisant.Qu'est ce que je peux faire pour que cela s'arrete.

Oublie pas de dire Al-Isti’ada -  La demande de Refuge
qui est :

« A’oudhou bi allahi min ach-chaytani ar-rajim » « Je cherche refuge auprès d’Allah de satan le maudit »
 Tu le dis juste apres le takbir (c'est a dire quand tu as dis Allahou Akbar est que tu es rentré dans la priere.
Cela eloignera cheytane de toi insha'allah.

Citation
2- A chaque fois que je fais la prière mon esprit est détourné par d'autres pensées c'est à dire que je dis mes sourates puis mon esprit vagabonde de pensées en pensées cad je pense à des trucs que je dois pas oublié ou d'autres problemes etc .J'essaie de me concentré du mieux que je peux mais sans que je m'en rende compte je me mets à penser et à ne plus etre concentré sur ma salat , du coup je n'en sais plus où j'en suis dans ma salat ,combien j'ai fait de rakats .

Essaye egalement de te concentrer sur tes paroles et ce que tu dis apprend la traduction en francais des sourates que tu connais et concentre toi avec attention sur les paroles que tu recites en cherchant le sens qui touche nos coeurs.

Concernant le nombre de rakats en cas de doute il y a des choses a faire je t'invite a apprendre sujud sahw (en francais prosternation de distraction)
Un petit rappel simple si on ne sait plus a combien on en est de rakat ou autre dans la priere nous prenons le nombre minimum de notre doute par exemple si tu ne sais pas a combien d'unité de priere tu en ai entre 2 et 3 tu te dis 2 et tu reprend a partir de trois.
Si tu as oublier un pilier de la priere ton unité de priere ou tu as oublier cette obligation est alors nul tu refais l'unité.
Ensuite il y a les 2 prosternations que tu rajoutes apres le salam ou avant si cela est dut a un oublie alors tu rajoute avant le salam et si c'est un rajout apres le salam. Les oublies sont pour les sounna c'est a dire ce qui ne font pas partie des piliers de la priere car les obligations tu dois les recommencer comme je te les déja dit.
-Un exemple tu as oublié une sourate apres la fatiha et tu es deja en position d'inclinaison alors tu ne te releve pas tu continue ta priere et tu fais 2 prosternation apres le salam final et tu refais le salam apres.
-La fatiha: tu oublie la fatiha lors d'une unité de priere tu le remarque une fois que tu es en prosternation, cette unité que tu es entrain de faire alors ne compte pas, apres tes 2 prosternations de l'unité tu te releve et recommence cette unité car elle compte nul puis a la fin de ta priere tu fais 2 prosternation apres le salam car tu as rajouté une rakat dans ta priere qui est nul et tu salam.

Cela est simple mais tres compliqué a expliquer et montrer a l'ecris. Il y a des petits livres sur ce sujet qui explique tres bien tous cela ou meme des sites je te conseil d'y apprendre cela est tres important et fait partie de la priere qui est une tres grande obligation et il est de notre devoir d'apprendre cela qui a une grande place dans notre religion. Le top c'est que une personne assez qualifié sur ce sujet te l'apprenne directement mais ce n'est pas toujours facile. :-\
je te laisse ce lien ou tu pourras apprendre insha'allah http://www.doctrine-malikite.fr/index.php?action=rubrique&numrub=51

Citation
4- Quand on doit dire que la fathia sur une rakat est ce que si l'on récite d'autres sourates cela annule la raka.

Cela n'annule pas la rakat mais est un rajout donc il faut faire 2 unités apres le salam.


5- j'ai entendu parler de la salat de consultation qu'est ce c'est exactement ?

La priere de consultation sert dans tes choix cela est une adoration d'Allah qui est tres bien ou tu demandes la grace d'Allah pour t'aider dans un choix t'en eloigner si cela est un mal et t'en rapprocher si cela est un bien, exemple pour l'achat d'un bien , le mariage avec une personne, un emploi ect....
tu trouveras le nécessaire sur ce lien : http://sajidine.com/au-quotidien/regles-bienseance/istikhara.htm

Concernant ta foi je ne peux pas te repondre et te conseiller des choses que je ne fais pas complétement qu'Allah nous pardonne. :amine

Si j'ai fais une erreur n'hésitez pas a me corriger.

 :baraka2

 :salam4


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: meriem38 le Décembre 21, 2008, 17:31:54
 :salam MA SOEUR n est crainte je pense que sa arrive a tous le monde de ne pas ce concentrer pendant la priere c est malheureusement mon cas mais je fait des dou'as t je persevere je sai qu c est sheitan qui essaye de me detourner!! quant a l impression que ton "degrés de foi" a diminuer ou changer c est surement car en devenant adulte nous avons besoin de preuve ,notre foi est peut etre plu fragile, les doutes viennent nous envahir encore une oeuvre de sheitan!!Il faut faire apronfondir tes connaissances de l islam petit a petit et la foi augmentera en meme temp  :inchallah j espere t avoir aider ma soeur en Allah  :salam4


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: narimelle le Décembre 21, 2008, 17:58:15
merci mes soeurs d'avoir pris le temps de me répondre , c'est réconfortant toutes ces réponses. Je vais prendre le temps de comprendre tout ce que vous m'avez expliquer. Je pense que certainement j'aurais d'autres questions.
:baraka2


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: Chérinne le Décembre 21, 2008, 18:45:43
 
:salam3  à tous !

Mon Frère Layli, je ne savais pas qu'on pouvais ou devait dire "la demande de refuge"
juste après "Allah ou akbar" !
Comme plus bas tu nous dis : n'hésitez pas à me corriger...etc    Je ne dis pas que
c'est Faux, seulement, je voudrais savoir si toi tu es sûr qu'on peut le dire à ce moment-là ?   :)
 :baraka3  pour ta réponse avenir et si possible avec un "écrit authentique" !   :)

 :salam3


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: convertie38 le Décembre 21, 2008, 19:40:35
                                              :salam mon  :)) narimelle

          J't'en prie nous sommes là pour ça sur ce forum pour s'entretaider entre nous 
                      :))) et  :))  :machallah

              N'hésite pas si tu as d'autres questions surtout  :baraka

       J'espère qu'on a pu t'aidé ou du moins t'éclairé un peu plus voila ma  :))
       qu' :allah fasse que tu puisse accomplir tes prières pleinement et
           sereinement  :inchallah

            :baraka3     


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: layli le Décembre 21, 2008, 20:11:57
 :salam3

 :bismiallah

Cela est bien connue nous devons normalement tous le temps la prononcé concernant les sources je ne trouve pas de hadith précis qui explique cela, mais sur tous les sites expliquant la priere tu le trouveras inscrit.
l'isti'ada est a dire apres le takbir si nous ne connaissons pas l'invocation d'ouverture. sinon dans l'ordre il y a:
-L'intention
 ensuite la qibla (se diriger vers la mecque)
-le takbir (Allahou Akbar) le fait de lever les mains au niveau des oreille face a la qibla est une sounnah mou 'akada (fortement recommandé et non un pilier)
-ensuite l'invocation d'ouverture
-et ensuite l'isti'ada
-puis dire Bismileh al rahman al rahim et la fatiha. :)
Beaucoup de sites couvrent ce sujet qui est l'un des plus important apres le Tawhid (unicité d'Allah) et la Aquida (croyance)
En voici un:

http://oumma.com/article.php3?id_article=459




Note: Le nombre de pilier change selon les 4 écoles juridiques, certaines considèrent certain actes comme pilier et d'autre non.

Pour la correction d'une priere avec les prosternations de distractions la connaissance il est indispensable de connaitre les piliers obligations et sounna de la priere pour savoir si nous devons refaire une unité ou simplement la corriger.

 :baraka2

 :salam4


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: Sajida'Allâh le Décembre 21, 2008, 23:27:46
 

:bismiallah

 :salam4

Au nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

Louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le serviteur et le Messager d’Allah, Mohammed, sa famille et ses Compagnons.

J’adresse ces quelques paroles à tout musulman et musulmane pour expliquer comment le Prophète  :saws accomplissait la prière, afin qu’ils fournissent des efforts pour se conformer aux actes du Prophète  :saws, mettant ainsi en pratique sa parole, après en avoir pris connaissance :

« Priez comme vous m’avez vu le faire » [ Rapporté par Al Boukhari].


Voir ce lien qui est très bien sur la Description de la prière du début à la fin de Notre Cher et Bien Aimé, Le Prophète Muhammad  :saws écrit en Français, en Arabe et en Phonétique  :hamd2 :machallah ;) :

 http://www.sajidine.com/les-piliers-de-lislam/salat/salat-description.htm

 :salam4




Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: amina convertie le Janvier 05, 2009, 14:25:14
                                                                      :bismiallah


                                                    :salam4 mes   :))) et :))
j ai une question concernant la priere de sobh et fajr
lorsque j ai commence a prier j me suis base sur un pti livre ki di: la priere de sobh se fait a voix base et doit etre precedee d une priere supplementaire nommee fajr.
Par la suite j ai lu dans les jardins des vertueux  ke le prophete    :saws faisait 2 unites de priere avant celle de l aube; en faite j ne sais pas kan commencee ma priere si je doit fair les 2 unites avant l heure de l aube ou bien prier a l heur de l aube et ensuite la fair suivre de 2unites ? J espere ke j ai ete claire dans mon explication lol :-\
 merci d avance pour vos reponses ;)

ke dieu vous protege et  :baraka3

 :soubhanAllah  :hamd   :soubhanAllah :hamd :soubhanAllah :hamd :soubhanAllah :hamd


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: convertie38 le Janvier 05, 2009, 17:15:10
                                          :salam4

   :bismiallah

   ma  :)) amina j'te rassure t'as été claire ;D, pour répondre à ta question la prière
   du sobh se fait avant la prière du fajr, je l'accomplie également,elle est très
   importante d'ailleurs, si tu veux une réponse plus sûre, là-voici : La
   prière du subh est particulièrement importante, son mérite est très grand. Peut-
   être par le fait que le croyant s'arrache de son sommeil pour s'adresser à Dieu,
   après avoir fait ses ablutions. La profondeur de la nuit ajoute à son mérite.
   Dormir est si fondamental pour l'être humain qu'il ne peut s'en passer, et la
   jouissance du sommeil est bien connue. C'est à ce moment que le priant quitte
   sa couche chaude pour aller vers Dieu. Qu'y a-t-il de plus noble ? Pour cette
   raison, le Prophète  :saws dit : "Si les gens savaient la grandeur du mérite dans
   les prières de la nuit ('ishâ) et de l'aube(fajr), ils y viendraient même en rampant."
     (Ibn Mâja(788), Muslim(1041), Bukharî (2492))
   La prière du subh est précédée par une prière de deux cycles particulièrement
   recommandée. Signalons que dans certains pays (Maghreb notamment), cette
   prière recommandée est appelée fajr, et la prière obligatoire est appelée subh,
   alors qu'en fait, la prière obligatoire de l'aube est appelée indifféremment fajr
   ou subh. Dans le Coran, elle est appelée fajr exclusivement (Coran Le Voyage
   Nocturne 17/78,24/58) alors que l'on trouve subh et fajr dans la parole
   prophétique. Divers hadîths versent dans la recommandation de cette prière
   constituée par deux cycles de prières (raka'at). En effet, le Prophète :saws
   dit à leur (les deux raka'at) égard : "Elles sont plus chères pour moi que le
   monde entier."
(Muslim(1194), Ahmad(23108)
   Notre mère 'Aïsha dit, concernant le Prophète  :saws : Il n'y a pas d'autres
   prières (surérogatoires) auxquelles l'Envoyé de Dieu :saws était plus assidu que
   les deux raka'at du subh."
(Bukhârî(1093), Muslim(1191 et suivants))
   Il récitait aussi à voix basse la Fâtiha suivie par d'autres passages coraniques :
   le chapitre "Qul yâ ayuha l-kâfirûn" (Coran Les Négateurs 109) dans le
   premier cycle et "Qul huwa Allâhu ahad"(Coran La Pureté 112) dans le
   second. Il avait une préférence particulière pour la récitation de ces deux
   chapitres dans cette prière. Il n'y allongeait pas ses lectures coraniques.
   (Muslim(1195 et 1189), Ahmad(4674 et 24829), Ibn Mâja(1140), Nasâ'î(937))
   Il lisait parfois d'autres versets : -dans la première, le verset (Coran La
   Vache 2/136) : et le verset (Coran La Famille d'Imrân 3/53) dans la seconde.
   (Muslim(1196), Nasâ'î(935))

   Voilà ma  :)) j'espère avant répondu clairement à ta question, et  :machallah
  pour ta reconversion ;), qu' :allah te garde dans son bon et droit chemin, et
  qu'Il te couvre de bonheur ainsi qu'à ta famille  :amine

                                       :salam3


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: zanouba le Janvier 06, 2009, 20:32:11
 :salam4
Si par exemple je fait une doua pendant la prière en lisant le douaa dans une feuille pour l'apprendre,la feuille tombe et je me penche pour l'enlever est ce que la prière est annulée?
Merci de me répondre  :-\


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: layli le Janvier 06, 2009, 21:04:15
 :salam3

Oulaaa masha'allah la question ma soeur  ;D.
Ce n'est que mon avis avec ce que j'ai trouvé a confirmé
Je te donne ce que j'ai pu trouver

Qu'est ce qui annule la prière ?
 De nombreux mouvements :
Lorsque la personne fait de nombreux mouvements durant un temps suffisant pour accomplir une rak^ah (séquence rituelle), sa prière est annulée. Il a été dit que trois mouvements successifs annulent la prière, et que ce qui est en-deçà n'annule pas.
- Le mouvement excessif :
Comme une personne qui ferait un bon en avant en pleine prière !
- Le simple mouvement pour jouer !
Un seul mouvement mais dans l'intention de jouer annule la prière.



Ce ne sont que des blogs et ils ne donnent pas de sources a leurs propos donc a rechercher plus profondement  :inchallah

Moi aussi j'ai une question

Je sais que il faut dire 3 versets minimums apres la fatiha lorsqu'on doit récité une sourate apres.
Mais ayat el kursi est un seul verset, le plus long du coran  est ce que cela est bien de ne récité que ayat kursi ou faut il réciter la suite de la sourate ???

 :baraka2

 :salam3



Titre: Re : Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: yasmina.z le Janvier 06, 2009, 22:49:44
 :salam4
Moi aussi j'ai une question

Je sais que il faut dire 3 versets minimums apres la fatiha lorsqu'on doit récité une sourate apres.
Mais ayat el kursi est un seul verset, le plus long du coran  est ce que cela est bien de ne récité que ayat kursi ou faut il réciter la suite de la sourate ???
D'abord, une petite remarque le verset le plus long du coran n'est pas ayat kursi, le 282 de Al-baqarah est bien plus long ;).
Sinon, concernant ta question voila ce que j'ai trouvé:
D'après Abu Said: "Nous avons eu l'ordre de réciter sourate Al-Fatiha et ce qu'on peut d'autre." Abu Dawud a rapporté ce hadith(authentique).
Husayn a dit: "Nous avons expédié Kharasan avec trois cent compagnons, l'un d'eux faisait l'Imam dans notre prière, il récitait quelques versets d'une sourate puis faisait l'inclinaison".
D'après Ibn Abbas, il récitait sourate Al-Fatiha et un verset de sourate Al-Baqarah à chaque rak'a. Darquni a rapporté ce hadith selon une chaine forte.

Mais, au temps du prophète :saws, ils avaient l'habitude de réciter des sourates très longues...
Abu Said a dit: "A la priere du midi, l'homme pouvait partir à Baqi pour faire ses besoins et revenir faire ses ablutions chez lui puis retourner à la mosquée pour continuer avec le prophète :saws la première rak'a" rapporté par Muslim.
Source: Fiqh as-Sounnah de Sayed Sabiq.

Qu'Allah nous aide à nous rapprocher de l'exemple de notre prophète :saws. :amine
 :salam3


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: convertie38 le Janvier 07, 2009, 13:35:14
                                        :salam4

    :bismiallah

            ma  :)) zanouba oulala ta question comme le dit mon  :))) layli  ;)
     je ne pas de source de ce que je vais avancé ce n'est que mon avis
   personnel pour répondre à ta question je ne pense pas que cela annule
   ta prière  :allah voit et sait ton intention à t'aidé de cette feuille, que elle
  te sert à apprendre, après allahoû wa'lem Seul  :allah est clément et Miséricordieux.
  voilà ma  :)) qu' :allah agrée tes prières  :amine

    Mon  :))) layli voici la pratique prophétique dans la lecture du Coran après la
   Fâtiha, j'espère que ça répondra à ta question  ;)  :inchallah :
   La pratique prophétique dans la lecture coranique dans les prières était très
  diverses, avec, cependant, certaines constantes. Nous relevons ainsi ce qu'il
  lisait le plus souvent.
  Subh : souvent le Prophète :saws lisait entre soixante et cents versets durant
  cette prière de l'aube. Il avait lu notamment avec le chapitre Qâf (Coran 50), le
  chapitre Ar-rûm (Les Byzantins, Coran 30), avec At-takwîr (L'Extinction, Coran
  81), parfois même avec Az-zilzâl (Le Séisme, Coran 99) dans les deux cycles de
  prière. En voyage, il avait aussi lu les deux derniers chapitres Al-mu'awwidhatayn
  (Coran 113 et 114), parmi les plus courts du Coran.
  Zuhr : s'il allongeait souvent la récitation lors de cette prière du milieu de la
  journée, comme A.L.M. Tanzîl (La Prosternation, Coran 32), il avait aussi lu
  Sabbih isma rabbik (Le Très-Haut, Coran 87), Al-burûj (Les Constellations,
  Coran 85), At-târiq (L'Astre nocturne, Coran 86).
  'Asr : la lecture était plus courte que celle de la prière zuhr.
  Maghrib : dans cette prière du soir, le Prophète lisait parfois les longs chapitres
  coraniques comme Al-a'râf (Les Murailles, Coran 7), parfois moyens comme Tûr
  (Le Mon Sinaï, Coran 52), parfois les courts comme Sabbih isma rabbika (Le
  Très-Haut, Coran 87), ou encore plus courts comme Wa-tîn (Le Figuier, Coran
  95), ou encore Al-mu'awwidhatayn (Coran 113 et 114).
  'Ishâ' : il lisait les chapitres courts le plus souvent comme Wa-tîn (Le Figuier,
  Coran 95), ou Wa-shams (La Clarté du matin, Coran 93), ou Sabbih isma
  rabbika (Le Très-Haut, Coran 87), ou Wa-layl (La Nuit, Coran 92).
  et pour la prière du Vendredi : il lisait le plus souvent les chapitres entiers
  suivants : Al-jumu'a (Le Vendredi, Coran 62), Al-munâfiqûn (Les Hypocrites,
  Coran 63), Sabbih isma rabbika (Le Très-Haut, Coran 87), Al-ghâshiya
  (L'Epreuve universelle, Coran 88).
  Voilà mon  :))) layli  ;)

                                    :salam4


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: layli le Janvier 08, 2009, 20:30:44
:salam3

 :baraka ma soeur pour tous cela juste encore un petit truc les Sources stp oublie pas.
Essayer de respecter la charte elle est faite pour cela  :)
 :baraka2

 :salam3


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: convertie38 le Janvier 09, 2009, 11:29:58
                                  :salam4

   :bismiallah

::) Oups  autant pour moi  ;), mes sources sont basées sur le Livre de la Prière
     (Les règles de la prière en Islam) Il présente méthodiquement les avis des
     plus grands savants de l'islam : les savants anciens reconnus pour leur autorité
     scientifique et morale (tels l'imam Mâlik, Abû Hanîfa, Shâfi'î,Ahmad,Nawawî et
     bien d'autres), sans omettre l'avis de savants contemporains spécialistes du
     Hadîth et du "fiqh" (tels Albânî, 'Uthaymin, etc). En se basant uniquement sur
     les Sources authentiques et les avis éclairés (et toujours référencés) de nos
     savants. Je vous laisse aussi cette adresse net qui est inscrite sur le livre
     par contre je ne sais pas si elle est encore valide :
     www.islam-france.com Voilà et merçi pour tes rappels à l'ordre :police:
     mon :)))  )layli, quand cela nous échappe :-\

 



    

                                     :salam4


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: sarah74_69 le Janvier 12, 2009, 19:24:10
 :salam4
j'ai une petite question a vous poser a savoir s'il était possible de faire la sallat en étant maquillé!!!
car quand je me rend chez des gens ou chez la famille je fait mes ablutions et je me maquille et je fai ma priére chez eux mais sans refaire mes ablutions!!!
enfin voila merci de me répondre
 :salam :baraka2


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: convertie38 le Janvier 12, 2009, 19:47:38
                                  :salam4

   :bismiallah

                    :salam ma  :)) sarah74_69 si je me rappelle bien tu peux mais
          juste le khôl, mais désolé je ne retrouve pas les sources si au cas
          ou je me trompe qu'on me corrige. Mais voici ce que j'ai trouvé :


                          Les éléments invalidant la prière

          1. Manger et boire intentionnellement

              2. Parler

              3. Faire beaucoup de gestes

              4. Délaisser un pilier (rukn)ou une des conditions de la prière

              5. Rire aux éclats

            Mes sources basées sur (les règles de la prière en Islam). Il présente
            méthodiquement les avis des plus grands savants de l'islam : les
            savants anciens reconnus pour leur autorité scientifique et morale
            (tels l'imam Mâlik, Abû Hanîfa, Ahmad, Nawawî et bien d'autres), sans
            omettre l'avis des savants contemporains, spécialistes du Hadîth et du
            Fiqh(tels Albânî, 'Uthaymin etc). En se basant uniquement sur les
            Sources authentiques et les avis éclairés (et toujours référencés) de nos
            savants.

            Par contre pourquoi après quand tu dois faire une autre prière tu ne refais
           pas tes ablutions j'ai pas bien compris???

                                   :salam4


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: convertie38 le Janvier 13, 2009, 20:31:25
                                   :salam4

   :bismiallah

                     :baraka3  :baraka3 ma  :))  :machallah c'est magnifique
                   
                                     :salam4


Titre: Un doute sur une prière effectuée, dois-je la refaire??
Posté par: Abdallah38 le Mai 28, 2009, 17:57:22
 :salam4 frères et sœurs, j'aimerais savoir si l'on fait sa prière (ex: celle du Fajr) et qu'on s'aperçoit après l'avoir effectué qu'elle n'était pas valide (par doute, ou par ce que l'on étais pas en état d'ablution), et qu'ensuite on fait une autre prière (celle du Dohr) qui cette fois est valide. Faut il rattrapé sa prière du Fajr après celle du Dohr ou refaire celle du Fajr puis refaire celle du Dohr. J'attends vos réponses


Titre: Re : Un doute sur une prière effectuée, dois-je la refaire??
Posté par: Oum El Kheir le Juin 09, 2009, 10:55:10
 :salam

J'espère que vous allez tous bien  :inchallah. En ce qui concerne l'ordre de rattrapage des prières:

Q : Dans quel ordre une personne doit rattraper les prières du fajr, dhore, asr, lorsqu’il se souvient qu’il ne les a pas priés ?



 
R : Le rattrapage des prières passées doit se faire le plus rapidement possible et dans l’ordre prescrit par Allah. C’est à dire qu’il priera le fajr, puis le dhore, et ensuite le asr ;




Fatwa du comité permanant

Membre : Abdallah ibn qouh´oud et abdallah ibn kou’oude

Vice-président : Abdrazeq hafifi

Tome 6, Page 162, fatwa numéro 581

 :salam4


Titre: Re : Plusieurs questions concernant la prière
Posté par: croyante le Juillet 18, 2009, 13:46:24
 :salam2
Pour moi je fais toujours les deux rakaat avant la prière de laube .


Titre: Qu'est-ce qu'une "fatwa"? Prière de consultation etc...???
Posté par: lola le Août 04, 2009, 08:49:45
 :salam qu'est ce que "fatwa"?et la priere de consultation?Pouvez vous aussi m'indiquer les prieres a faire a voix basse et voix haute :salam4


Titre: Re : Qu'est-ce qu'une "fatwa"? Prière de consultation etc...???
Posté par: safiyya le Août 04, 2009, 11:40:52
 :salam

http://www.sajidine.com/fiq/salat/la-salat-a-voix-basse-et-voix-haute.htm


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: gim00_us le Septembre 16, 2009, 18:24:15
aussi j'aimerai bien comprendre les 2 prosternations? soyez plus explicit


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: gim00_us le Septembre 25, 2009, 15:56:13
aucune response?
une autre question: est si on recite mal la derniere surat (attayatu) souvent je me rend compte que j'ai oublie un mot ou une phrase. cela annule t-il ma priere?


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: Abou Haroun le Septembre 26, 2009, 10:59:11
 :bismiallah

Voici un cours tres bien expliqué sur soujoud as sahou (les prosternations de la distraction), tiré de l'explication en francais par notre frere abou anas du livre: "EL-WADJÎZ FI FIQHI AS-SOUNNATI WA AL-KITÂBI EL 'AZÎZ" DU CHEIKH 'ABDEL-'ADHDIM EL-BADAWI




Titre: Confusion entre les rak'ah
Posté par: tavda le Novembre 06, 2009, 09:06:20
 Salam alaykoum
Il m'arrive, lors de l'éxecution la prière d'avoir des doutes sur la rak'ah que j'effectue. Ma prière est elle annulée? ou existe il des prières dites de réparation?
Comment se font ces prières?
Quelles sont les conséquences du baillement pendant la prière?
Merci pour vos réponses.
 salam alaykoum wa rahmatoulahi wa barakatouhu


Titre: Re : Confusion entre les rak'ah
Posté par: zeynep le Novembre 06, 2009, 10:13:17
 :salam4

Citation
Lorsque tu as un doute sur le nombre de rakat que tu as effectué, il faut prendre le nombre inférieur, par exemple si tu ne sais pas plus si tu as fais 3 ou 4 rakat, tu compte 3.

Il y a les prières surrérogatoires qui peuvent compenser une erreur dans ta prière obligatoire. Elles se font comme la prière de sobh, 2 rakat.
Tu en fais une avant sobh, 2 ou 4 avnt dohr et 2 ou 4 après selon le nombre que ta fais avant, c'est à dire que si t'as fait 2 avnt tu fais 4 après sinon le contraire, il y a en a 2 après Maghreb, 2 aprsè Icha et la witr de 1 rakat.

Bien sûr tu peux en faire d'autres si tu le souhaite surtout la nuit. Tu peux aussi en faire une dans la matinée qui s'appelle le doha.

Pour la baillement il faut éviter au maximum sinon mettre la main ou quelque chose devant la bouche

ma soeur salam93 aurait tu la source stp?? :baraka ;)

 :salam4


Titre: prosternation de la distraction
Posté par: abou_houdayfa le Novembre 12, 2009, 06:55:10
 :salam4


j'aimerai savoir dans quel cas et comment ont fais le soujoud de la distraction ??


Titre: LES PROSTERNATIONS DE LA DISTRACTION
Posté par: ibn al quaim le Décembre 26, 2009, 20:21:05


 :salam3


par le Cheikh Mohammed Ibn Saleh Al-'Otheymine



Au nom d'Allah, Clément et Miséricordieux.

Introduction

Louange à Allah Seigneur des Mondes. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammed qui a transmis la religion avec clarté, ainsi que sur ses proches, ses compagnons et tous ceux qui les suivent à la perfection jusqu'au Jour dernier.

Beaucoup de gens ignorent un grand nombre de règles qui régissent les prosternations de la distraction durant la prière. Certains les délaissent lorsqu'elles sont obligatoires. D'autres se prosternent quand il ne le faut pas. Certains font ces prosternations avant la salutation, alors qu'elles doivent être faites après et vice versa. Ainsi, la connaissance de ces règles est indispensable surtout pour les Imams que les gens prennent pour guide. J'ai donc voulu présenter à mes frères quelques règles concernant ce chapitre, en espérant qu'Allah en fasse profiter Ses serviteurs croyants.

Mohammed Ibn Saleh Al-'Otheymine


LES PROSTERNATIONS DE LA DISTRACTION :

Il s'agit de deux prosternations que le musulman qui prie doit accomplir pour corriger les défauts commis lors de la prière pour cause de distraction. Les causes de ces prosternations sont au nombre de trois : l'ajout, la diminution ou le doute.

1- L'AJOUT

Si la personne ajoute volontairement une inclinaison, une prosternation, une position assise ou le fait de se mettre debout, sa prière devient alors invalide.

Si l'ajout est involontaire et que la personne ne s'en rend compte qu'après avoir terminé la prière, il doit alors faire les prosternations de la distraction et sa prière devient valide.

- Par contre, s'il se rend compte de l'ajout pendant qu'il est en train de le faire, il doit d'une part revenir et délaisser cet ajout et d'autre part faire les prosternations de la distraction. Sa prière sera alors valide.

Exemple :
Une personne prie le Dhorr en faisant cinq Rak'ât et ne s'en rend compte qu'au moment du Tachahhoud. Elle doit alors terminer son Tachahhoud, saluer puis faire les prosternations de la distraction et de nouveau saluer.

Si elle ne se rend compte de l'ajout qu'après la salutation, elle doit alors effectuer les deux prosternations de la distraction et saluer.

Si elle s'en rend compte durant la cinquième Rak'a, elle doit tout de suite s'asseoir pour réciter le tachahhoud, puis saluer. Elle fait ensuite les deux prosternations de la distraction puis salue de nouveau.

La preuve réside dans le hadith de 'Abdellah Ibn Mas'oud qui rapporte :

« Le Prophète a accompli la prière du Dhorr en cinq Rak'ât. On lui dit alors : « Le nombre de Rak'ât a-t-il été augmenté ? » Le Prophète répondit : « Non, pourquoi ? » Les Compagnons dirent : « Tu as prié cinq Rak'ât ». Le Prophète fit alors deux prosternations ».

Dans une autre version :

« Le Prophète replia les jambes, s'orienta en direction de la Qibla, effectua deux prosternations puis salua. »

(Al-Boukhari, Mouslim et d'autres)

La salutation avant l'accomplissement total de la prière :

La salutation avant l'accomplissement total de la prière est considérée comme un ajout dans celle-ci (en effet, la salutation est en trop NDT) :

Si la personne l'effectue volontairement, sa prière est invalide. Si par oubli, et au bout d'une longue période, elle se rend compte qu'elle a effectuée la salutation avant la fin de la prière, elle doit alors la recommencer.

Par contre, si elle s'en est rendu compte après une courte durée (comme deux ou trois minutes), elle doit alors compléter sa prière, saluer, puis faire les prosternations de la distraction et de nouveau saluer.

La preuve réside dans le hadith d' Abou Hourayra qui rapporte :

« Le Prophète dirigea la prière du Dhorr ou du 'Asr et salua au bout de deux Rak'ât. Les personnes pressées sortirent de la mosquée en disant : « La prière a été (volontairement) écourtée ». Puis le Prophète se leva, se dirigea vers un édifice en bois (un tronc d'arbre en fait, voir Fath El Bari) situé dans la mosquée, et s'appuya dessus comme s'il était en colère. Un homme se leva et dit : « O Envoyé d'Allah ! Est-ce toi qui a oublié ou bien est-ce la prière qui a été diminuée ? » Le Prophète lui répondit : « Je n'ai pas oublié et la prière n'a pas été diminuée ». L'homme dit alors : « Certes, tu as oublié Ô Envoyé d'Allah. » Le Prophète demanda alors à ses compagnons : « Dit-il la vérité ? » Les Compagnons répondirent : « Oui ». Le Prophète s'avança alors, termina le reste de la prière puis salua, fit les prosternations de la distraction et salua de nouveau.

(Al-Boukhari et Mouslim)

Lorsque l'Imam salue avant que la prière ne soit complète alors qu'il y a des retardataires et qu'ils se sont levés pour terminer la prière, puis que l'Imam se rappelle que sa prière est incomplète et se lève afin de la terminer, alors les retardataires ont le choix entre :

terminer leur prière et ensuite faire les prosternations de la distraction

suivre l'Imam, puis après qu'il a salué, accomplir le reste de la prière, faire les prosternations de la distraction après la salutation puis de nouveau saluer.

Le deuxième cas de figure est préférable et plus sûr.


A SUIVRE


Titre: Re : LES PROSTERNATIONS DE LA DISTRACTION
Posté par: ibn al quaim le Décembre 26, 2009, 20:21:58


 :salam3


2- LA DIMINUTION :

a) Le délaissement d'un pilier :

Si la personne délaisse le Takbir de sacralisation (Takbiratoul Ihrâm), qui est un pilier, sa prière est invalide et ceci que le délaissement soit volontaire ou non, car la prière n'a pas été entamée.

Si le pilier délaissé volontairement est autre que le premier takbir, la prière est également invalide.

- Par contre, si par oubli la personne délaisse un pilier de la première Rak'a et qu'au moment où elle s'en rend compte elle atteint ce même pilier dans la deuxième Rak'a, alors la première Rak'a est annulée et la deuxième prend sa place.

- Si la personne n'a pas atteint ce même pilier de la deuxième Rak'a au moment où elle s'en rend compte, elle doit alors revenir au pilier dépassé de la première Rak'a, l'accomplir et terminer sa prière. Dans les deux cas, il est obligatoire de faire les prosternations de la distraction après la salutation.

Exemple :

Une personne a oublié la deuxième prosternation de la première Rak'a et ne s'en rend compte qu'au moment où il est assis entre les deux prosternations de la deuxième Rak'a. A ce moment là, la première Rak'a est annulée et la seconde prend sa place, c'est-à-dire que la deuxième Rak'a est considérée comme étant la première. La personne complète alors sa prière, effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale puis salue de nouveau.

Autre exemple :

Une personne a oublié d'effectuer, lors de la première Rak'a, la seconde prosternation ainsi que la position assise qui la précède et se rend compte de l'oubli après s'être relevée de l'inclinaison de la seconde Rak'a. A ce moment là, la personne doit revenir au pilier omis de la première Rak'a (c'est-à-dire la position assise entre les deux prosternations ainsi que la seconde prosternation). Elle doit donc s'asseoir, accomplir le reste de sa prière, puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale puis de nouveau saluer.

b) Le délaissement d'une obligation :

Si la personne délaisse volontairement une obligation de la prière, sa prière est annulée.

Si par oubli il délaisse une obligation, puis se rend compte de son oubli avant qu'il ne quitte la position de cette obligation, il doit alors l'accomplir et n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction.

- S'il se rend compte de l'oubli après avoir quitté la position de cette obligation mais avant d'atteindre le pilier suivant, il doit alors revenir, accomplir cette obligation, terminer sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et de nouveau saluer (car il a ajouté des gestes NDT).

Par contre, s'il se rend compte de son oubli après avoir atteint le pilier qui suit l'obligation omise, alors celle-ci n'est plus à effectuer et le prieur ne doit plus revenir mais continuer sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

Exemple :

Dans la deuxième Rak'a, une personne se relève de la deuxième prosternation pour la troisième Rak'a en oubliant le premier tachahhoud. Puis elle se rend compte de son oubli avant de se lever. Elle doit alors rester assise, accomplir le premier tachahhoud, terminer sa prière et n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction.

Si elle se rend compte de son oubli en se relevant mais avant d'être debout, elle doit alors se rasseoir, effectuer le premier Tachahoud terminer sa prière et accomplir les prosternations de la distraction après la salutation puis saluer de nouveau.

Par contre, si elle se rend compte de son oubli aprés s'être relevée, elle n'aura pas à faire le premier Tachahoud. Elle doit terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

La preuve réside dans le Hadith rapporté par Al-Boukhari et d'autres, selon 'Abdellah Ibn Bahina qui rapporte que le Prophète effectuant la prière de Dhorr, se leva pour la troisième Rak'a sans avoir accompli le premier Tachahoud. Les gens se sont levés avec lui. A la fin de la prière, alors que les gens attendaient que le Prophète salue, il fit le Takbir étant assis, effectua les prosternations de la distraction et salua.
3- LE DOUTE :

Le doute c'est l'hésitation entre 2 situations : « Laquelle s'est produite ? »

Dans les actes d'adorations, le doute ne doit pas être considéré dans trois cas :

1) SI C'EST UNE FAUSSE IMPRESSION QUI N'A PAS D'EXISTENCE, COMME LES SUGGESTIONS DU DIABLE (Wasswass).

2) SI LA PERSONNE DOUTE BEAUCOUP, AU POINT DE NE PLUS POUVOIR FAIRE UNE ADORATION SANS DOUTER.

3) SI LE DOUTE APPARAIT APRES L'ACCOMPLISSEMENT DE L'ADORATION, TANT QUE CE N'EST PAS UNE CERTITUDE.

Exemple :

Une personne effectue la prière de Dhorr. Après avoir terminé sa prière, elle doute si elle a prié 3 ou 4 Rak'ât. A ce moment là, elle ne doit pas tenir compte de ce doute, sauf si elle est certaine de n'avoir prié que 3 Rak'ât. Dans ce cas, si elle s'est rendue compte (qu'elle n'a prié que 3 Rak'ât) au bout d'un court moment, elle doit compléter sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et saluer de nouveau.

Par contre, si elle s'est rendue compte de son omission au bout d'un long moment, elle doit entièrement refaire sa prière.

A SUIVRE


Titre: Re : LES PROSTERNATIONS DE LA DISTRACTION
Posté par: ibn al quaim le Décembre 26, 2009, 20:22:30


 :salam3


LE DOUTE, HORMIS DANS LES TROIS CAS CITES PRECEDEMMENT, DOIT ETRE PRIS EN COMPTE.

Pendant la prière, le doute répond toujours à un des deux cas de figure suivants :

La personne fait prévaloir une situation par rapport à une autre et se fonde sur celle-ci pour terminer sa prière. Puis, elle effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale et salue de nouveau.

Exemple :

Une personne accomplit la prière de Dhorr et doute sur une Rak'ât : Est-ce la deuxième ou la troisième ? Mais, elle fait prévaloir que c'est la troisième. Dans ce cas, elle considère cette Rak'ât comme étant la troisième, termine sa prière et effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale et salue de nouveau.

La preuve réside dans le Hadith rapporté par Al-Boukhari, Mouslim et d'autres selon 'Abdellah Ibn Mas'oud ), le Prophète a dit :

« Lorsque l'un d'entre vous hésite durant sa prière, qu'il s'efforce de rechercher la vérité et se fonde dessus pour terminer sa prière. Puis qu'il salue et effectue 2 prosternations »

Ce sont les termes d'Al-Boukhari.

la personne ne fait prévaloir aucune des deux situations. Dans ce cas, elle doit se fonder sur la certitude qui est le plus petit nombre de Rak'ât. Puis elle doit terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

Exemple :

Une personne accomplit la prière du 'Asr et doute sur une Rak'a : « Est-ce la deuxième ou la troisième ? » Elle ne fait prévaloir aucune des deux situations. Elle doit alors considérer que c'est la deuxième Rak'a, effectuer le premier Tachahoud suivi de 2 Rak'ât et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

La preuve réside dans le Hadith rapporté par Mouslim, selon Abou Sa'id Al-Khoudri ), le Prophète a dit :

« Si l'un d'entre vous doute durant la prière et ne sait plus s'il a prié 3 ou 4 Rak'ât, qu'il élimine le doute et qu'il se fonde sur la certitude. Puis, qu'il effectue 2 prosternations avant de saluer. S'il avait prié 5 Rak'ât, elles (les prosternations de la distraction) compenseront l'ajout commis et s'il avait prié 4 Rak'ât, elles (les prosternations de la distraction) seront une humiliation pour le diable. »

Parmi les exemples de doute :

Si une personne arrive et trouve l'Imam en état d'inclinaison, elle doit prononcer le Takbir de sacralisation en étant bien debout, puis s'incliner. Ensuite, il y a forcément un des trois cas qui se présente :

1. La personne est sûre de s'être inclinée avec l'Imam. Elle comptabilise ainsi la Rak'a et n'aura pas à lire la Fatiha.

2. La personne est sûre de ne pas s'être inclinée avec l'Imam, Dans ce cas, elle ne comptabilise pas cette Rak'a.

3. La personne doute si elle s'est inclinée avec l'imam et ainsi comptabilisera la Rak'a, ou bien si l'imam s'est relevé avant qu'elle ne s'incline et donc ne comptabilisera pas la Rak'a.

Si la personne penche vers une situation plus que l'autre, elle doit alors se fonder dessus, terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et saluer de nouveau.

Cependant, si elle n'a rien manqué de la prière, elle n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction.

Si elle ne tend pas vers une situation plus que l'autre, elle doit se fonder sur la certitude (c'est à dire que la Rak'a n'est pas comptabilisée), terminer sa prière et accomplir les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

Remarque :

Une personne doute dans sa prière, et se fonde sur la certitude ou sur la situation qu'elle fait prévaloir selon les règles précédemment citées.

Si elle s'aperçoit que son acte coïncide avec la réalité et qu'elle n'a ni ajouté, ni diminué dans sa prière. Elle n'a pas à effectuer les prosternations de la distraction selon l'avis reconnu chez beaucoup de rites car ce qui entraînait les prosternations (le doute) a disparu.

D'autres, ont dit qu'elle doit faire les prosternations de la distraction pour humilier le diable comme dans le hadith précédemment cité. Mais également car la personne a effectué une partie de sa prière en doutant. Ce dernier avis est le plus juste.

Exemple :

Une personne prie et doute sur une Rak'a : « est-ce la deuxième ou la troisième ? » Elle ne penche vers aucune de ces deux situations. Puis, elle considère cette Rak'a comme étant la deuxième et continue sa prière. Ensuite, elle s'aperçoit que c'était vraiment la deuxième Rak'a. Dans ce cas, elle ne doit pas effectuer les prosternations de la distraction selon beaucoup de rites et elle doit les effectuer avant la salutation finale selon le deuxième avis qui est pour moi, le plus juste.

A SUIVRE


Titre: Re : LES PROSTERNATIONS DE LA DISTRACTION
Posté par: ibn al quaim le Décembre 26, 2009, 20:23:07


 :salam3



4- LA PROSTERNATION DE LA DISTRACTION POUR CEUX QUI PRIENT DERRIERE L'IMAM

Si l'Imam a commis un oubli durant sa prière, ceux qui prient derrière lui doivent le suivre dans les prosternations de la distraction car le Prophète a dit :

« L'Imam n'a été instauré que pour être suivi, ne divergez donc pas avec lui...Et lorsqu'il se prosterne, prosternez-vous »

(Al-Boukhari et Mouslim d'après Abou Hourayra )

Et ceci que l'Imam effectue les prosternations de la distraction avant la salutation finale ou bien après. Celui qui prie derrière l'Imam doit le suivre.

Sauf dans le cas où cette personne a manqué une partie de la prière. Dans ce cas, elle ne doit pas suivre l'Imam si ce dernier fait les prosternations de la distraction après la salutation finale car elle ne peut saluer avec l'Imam sans avoir terminé sa prière. Elle doit donc compléter sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation et de nouveau saluer.

Exemple :

Une personne rejoint l'Imam dans la dernière Rak'a alors que l'Imam doit effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale. Lorsque l'Imam fait la salutation finale, cette personne doit se lever, compléter sa prière et ne doit en aucun cas suivre l'Imam. Puis, après avoir accompli la prière, elle doit effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale (et saluer de nouveau).

Si la personne a effectué sa prière dans son intégralité derrière l'Imam et commet une erreur au cours de la prière, alors elle n'a pas à faire les prosternations de la distraction. Ceci pour deux raisons :

la première est que ceci aura pour conséquence de ne plus suivre l'Imam

la seconde raison est que les Compagnons ont délaissé le premier Tachahoud lorsque le Prophète l'avait oublié. En effet, par respect pour la règle qui impose de suivre l'Imam, ils se sont levés avec le Prophète .

Par contre, si cette personne a manqué une partie de la prière avec l'Imam et commet une erreur, soit avec l'Imam, soit au moment où elle complète sa prière, elle doit alors accomplir les prosternations de la distraction avant ou après la salutation finale, selon les règles précédemment décrites.

Exemple :

Si une personne pris derrière l'Imam depuis le début et oublie de dire « soubhana rabbiy al'adhim » pendant l'inclinaison, elle n'a pas à effectuer les prosternations de la distraction.

Par contre, si elle a manqué une Rak'a ou plus, elle doit compléter sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale.

Autre exemple :

Une personne accomplit la prière de Dhorr derrière l'Imam. Lorsque l'Imam se lève pour la quatrième Rak'a, cette personne s'assoit en croyant que c'est la dernière Rak'a. Ensuite, après avoir su que l'imam s'est levé, elle se lève aussi.

Si cette personne a prié avec l'imam depuis le début, elle n'a pas à accomplir les prosternations de la distraction.

Par contre, si cette personne a manqué une Rak'a ou plus, elle doit alors compléter sa prière, effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et de nouveau saluer.


RECAPITULATIF :

Nous remarquons d'après l'étude précédente que les prosternations de la distraction s'effectuent soit après la salutation finale, soit avant.
Elles s'effectuent avant la salutation finale dans deux cas de figure :

1. LORS D'UNE DIMINUTION :

La preuve réside dans le Hadith de 'Abdellah Ibn Bahina qui a rapporté que le Prophète a effectué les prosternations de la distraction avant la salutation finale lorsqu'il a délaissé le premier Tachahoud. Ce hadith a été cité précédemment.

2. LORS D'UN DOUTE ENTRE 2 SITUATIONS SANS QUE L'UNE SOIT PLUS VRAISEMBLABLE QUE L'AUTRE :

La preuve réside dans le hadith de Abou Sa'id Al-Khoudri où le Prophète informe que celui qui doute dans sa prière et ne sait plus s'il a prié 3 ou bien 4 Rak'ât, doit effectuer deux prosternations avant la salutation. Ce hadith a également été cité précédemment.

Elles s'effectuent après la salutation finale dans deux cas de figure :

1. LORS D'UN AJOUT :

La preuve réside dans le Hadith de 'Abdellah Ibn Mas'oud lorsque le Prophète a accompli la prière du Dhorr en 5 Rak'ât. Une fois la prière terminée, les Compagnons lui ont fait la remarque. Alors le Prophète effectua 2 prosternations puis salua et n'a pas dit qu'il a effectué les prosternations après la salutation finale simplement parce qu'il en a été informé après. Cela prouve la globalité du jugement et que lors d'un ajout, les prosternations de la distraction se font après la salutation. Et ceci que la personne se rende compte de l'ajout avant ou après la salutation finale.

Exemple :

Celui qui, par oubli, salue avant l'accomplissement total de la prière, puis se rend compte de son erreur et termine sa prière. Il a ajouté une salutation dans sa prière et doit effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale.

La preuve réside dans le Hadith d'Abou Hourayra lorsque le Prophète salua, lors de la prière du 'Asr, au bout de 2 Rak'ât. Puis, les Compagnons lui ont fait la remarque. Alors le Prophète termina sa prière et effectua les prosternations de la distraction après la salutation finale. Ce Hadith a été cité précédemment.

2. LORS D'UN DOUTE ENTRE 2 SITUATIONS QUI LAISSE PREVALOIR UNE SITUATION PAR RAPPORT A L'AUTRE :

La preuve réside dans le Hadith de 'Abdellah Ibn Mas'oud où le Prophète ordonne à celui qui doute dans sa prière de s'efforcer de rechercher la vérité, de terminer sa prière puis d'effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale. Ce hadith a également été cité précédemment.

Remarque :

Si deux distractions surviennent pendant la prière et que l'une doit être corrigée par deux prosternations avant la salutation finale et l'autre par deux prosternations après, les savants disent que le prieur doit effectuer uniquement les deux prosternations avant la salutation car elles prennent le dessus (sur les prosternations après la salutation).

Exemple :

Une personne qui effectue la prière de Dhorr, se lève pour la troisième Rak'ât sans effectuer le premier Tachahoud. Puis, elle s'assoit dans la troisième Rak'ât , croyant que c'est la deuxième. Ensuite, elle se rend compte que c'est en fait la troisième. Elle doit alors se lever, terminer sa prière et effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale. Cette personne a délaissé le premier Tachahoud qui doit être corrigé par deux prosternations avant la salutation finale. Elle a aussi ajouté la position assise lors de la troisième Rak'ât qui doit être corrigée par deux prosternations après la salutation finale. Mais les deux prosternations avant la salutation finale l'emportent.

Et Allah est Le plus savant

Je demande à Allah de nous aider, nous et nos frères, à la compréhension de Son Livre et de la Sounnah (tradition) de Son Prophète ainsi qu'à leur application extérieure et intérieure dans la croyance, l'adoration et le comportement. Je demande également à Allah que notre fin à tous soit la meilleure. Il est - Exalté soit-Il - Généreux et Clément. La louange appartient à Allah, le Seigneur des Mondes. Que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur notre Prophète Mohammed, sa famille et sur l'ensemble de ses compagnons.

Achevé le 4/03/1400 de l'Hégire

Mohammed Ibn Saleh Al-'Otheymine

qu Allah recompense les freres auteurs cette traduction en francais




Titre: Re : LES PROSTERNATIONS DE LA DISTRACTION
Posté par: samir123 le Décembre 26, 2009, 22:56:38
 :baraka3 pour le sujet

 :salam4


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: fathéma le Février 27, 2010, 11:52:27
 :salam4 mes  :))) et mes :))

Je viens de voir ce magnefique fil  :machallah :machallah ce sont toutes les questions que je me posais a chaques fois que j'avais un doute pour ma prière :soubhanAllah :hamd2

On m'a dèjà un peut expliqué mais je n'arrivais pas a comprendre clairement, car il y a deux prosternation qu'on fait avant les salutations final et les deux qu'on fait après, du coup je n'arrivais pas a faire la diference jusq'a Aujourd'hui :hamd2

 :baraka2 a tous pour vos explications claire et Qu'Allah :Razza wa jal: dans sa grandeur nous et vous guide dans la bonne voie Amine


 :baraka2

 :salam4


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: muslimaFranceIslam le Août 05, 2010, 19:53:15
 :salam2
J'aimerais savoir si à la fin des deux prosternations on doit faire tahiwatou.

 :salam2


Titre: Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: muslim18 le Septembre 09, 2010, 14:07:12
 :salam Ma  :)) en faite moi pour la priere du dhuhr g fait que 2 rakaat g oublier les 2 autres que dois je faire ??  :inchallah

 :baraka3 d'avance


Titre: Re : Re : Comment réparer notre prière en cas d'oubli ?
Posté par: convertie38 le Septembre 09, 2010, 14:15:25
:salam Ma  :)) en faite moi pour la priere du dhuhr g fait que 2 rakaat g oublier les 2 autres que dois je faire ??  :inchallah

 :baraka3 d'avance

   :bismiallah

 :salam4

 Cher Akhi :angel: relis bien le fil tu as ta réponse ;)

 :salam4


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: fathéma le Novembre 27, 2011, 10:48:06
 :salam3

 :machallah  :baraka2


 :salam4


Titre: les prosternations a faire en cas d'erreurs durant la prière
Posté par: Rita le Février 16, 2012, 13:46:43
 :salam chers  :))) et  :)), j'espere que vous portez bien ! 
j'aurais une question les prosternations a effectuer en cas d'erreur durant la prière, je suis surment bete mais comment effectuons ces prosternations, par la je veux que faut-il dire? a quel moment? enfin des précisions !  :baraka2 pour vos réponses
sinon je tiens a tous vous remercier pour l'aide que vous nous apportez, qu' :allah vous le donne en récompence. venir sur ce forum, c'est comme le proverbe qui dit "vis une journée et tu apprends une chose", avec ce forum c'est pareil et on apprend pour ce rapprocher de notre belle religion qu'est l'Islam !
 :salam4
 :allahakbar


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: ¤ Um-Tessnime ¤ le Février 16, 2012, 13:51:06
 :salam4  :baraka ma soeur pour tes nobles paroles plein de gentillesse  :machallah et nous sommes là pour s'entraider  :hamd  :allahakbar  :baraka ma soeur j'ai regroupé ton fil ici car il traite le même sujet  :machallah remonte le fil et tu trouveras réponse a ta question  :inchallah  :baraka et bonne lecture oukhty regarde surtout les message de notre frère ibn al quaim  :salam4


Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: Yasmine001 le Avril 26, 2013, 14:35:36
 :salam3

J'ai voulu poster des questions sur la distraction dans la prière, l'oubli etc...et je vois qu'il ya déjà les réponses :hamd

 :baraka2



Titre: Re : Oubli de rak'ate pendant la salate
Posté par: Um~Tariq le Avril 26, 2013, 16:54:37
:salam3

:machallah wa fiki barak Allah ma chère soeur
oui il faut d'abord regarder les sections avant de posté car souvent on a deja traiter les sujets
et  :machallah le forum est très riche  :hamd :allahakbar

 :salam4