Forum de la Grande Mosquee de Lyon

L'islam aujourd'hui => Questions concernant l'apparence physique => Discussion démarrée; par: kimy le Novembre 16, 2008, 00:19:34



Titre: la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: kimy le Novembre 16, 2008, 00:19:34
cher :))et :)))
 :salam
je voudrai vous demandez :baraka3 ce que vous pensez de la chirurgie réparatrice . ma soeur a eu trois enfants ce qui a fortement abimer son ventre aujourd'hui, elle est très complexée et n'osait plus montrer cette partie  intime a son mari même si celui-ci est très compréhensif. :machallah elle ma demandé si c'était haram de ce faire opérer (ipoaspiration)  pour retrouver une intimité correct avec son  :))) .


Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: Fatiima le Novembre 16, 2008, 10:24:31
 :bismiallah


 :salam


En effet, la chirurgie réparatrice est permise que dans certains cas. Pour le cas de ton amie, je pense que c'est illicite car ce sont des signes de vieillesse normales.  :machallah elle a 3 enfants mais c'est normal que son corps est changé apres ces 3 grossesses  ;). Voici les preuves qui appuient ce que je viens de dire  ;)


Le recours à la chirurgie esthétique est permis pour un homme ou une femme lorsqu'il s'agit de supprimer des anomalies physiques, de restaurer des fonctions perdues de certaines parties du corps qui ont été endommagées, et, dans une mesure générale, de remédier à un défaut préjudiciable qui occasionne une souffrance physique ou une détresse morale réelle et importante, et ce, qu'il s'agisse d'une malformation d'origine congénitale ou résultant d'un accident ou d'une maladie - ce type de chirurgie est souvent qualifié de "chirurgie réparatrice". C'est le cas par exemple des opérations entreprises pour corriger la malformation dont est victime l'enfant qui naît avec un bec-de-lièvre, ou des doigts collés entre eux. C'est aussi ce qui envisagé pour venir en aide aux personnes qui ont été victimes d'accidents ayant provoqué des lésions et des blessures importantes au niveau du visage ou ailleurs, mais encore à ceux qui ont été brûlés ou mutilés, etc…

Par contre, la chirurgie plastique qui est faite dans un but purement esthétique, afin d'embellir les formes de certains organes ou pour atténuer les signes du vieillissement, et qui ne repose donc sur aucune nécessité ou besoin (reconnus comme tels, à la lumière de nos références religieuses), n'est pas permise. Elle est considérée par les juristes musulmans comme relevant de l'altération à la création d'Allah, dont la gravité a été évoquée plus haut. Cet avis d'interdiction est notamment celui énoncé par Cheikh Al Qaradâwi (Réf : "Al Halâl wal Harâm" - Page 86), Dr Abdoul Karîm Zaydân ("Al Moufassal" - Volume 3 / Page 410), Cheikh Khâlid Sayfoullâh ("Halâl o harâm" - Page 215)

Sont donc interdits, par exemple :

le lifting (qui vise à rajeunir le visage en diminuant ou en supprimant les rides au niveau du front, des paupières ou du cou notamment…),
la chirurgie du sein (que ce soit pour l'augmentation mammaire par la pose de prothèse ou pour la diminution du sein, et ce, par pur souci d'embellissement),
le remodelage du nez ou rhinoplastie (lorsqu'elle est réalisée dans un but purement esthétique),
l'oroplastie, c'est à dire le remodelage de l'oreille externe (la même précision apportée pour les exemples précédents s'applique encore ici),
la chirurgie correctrice du menton reculé,
la chirurgie qui vise à augmenter l'épaisseur des lèvres,
les différentes plasties abdominales (mini-lift abdominal, lipectomie abdominale…), etc…



Que peut-on apporter comme modifications dans ce corps, par rapport à son apparence et à son être tels qu'ils sont de façon naturelle (qu'il s'agisse de modifications temporaires, durables ou irréversibles) ?


Voici quelques Hadîths concernant ce point :


Le Prophète Muhammad  :saws a dit : "Que Dieu éloigne de Sa Miséricorde celles qui tatouent, celles qui se font tatouer, celles qui épilent, celles qui se font épiler, celles qui font écarter leurs dents par recherche de la beauté, qui changent ainsi la forme que Dieu a donnée" ("taghyîru khalqillâh") (rapporté par al-Bukhârî et Muslim) Le Prophète  :saws a également dit qu'étaient éloignées de la miséricorde divine les femmes qui rallongent les cheveux des autres et celles qui se font rallonger les cheveux (rapporté par al-Bukhârî et Muslim).

Il  :saws a également dit : "N'arrachez pas vos [cheveux et poils] blancs…" (rapporté par Abû Dâoûd et at-Tirmidhî).

Le Prophète  :saws a ordonné (avec le sens d'une recommandation) de se teindre les cheveux et la barbe blancs (rapporté par al-Bukhârî). Il a cependant dit à propos de la teinte à utiliser alors : "… Et préservez-vous de la couleur noire" (rapporté par Muslim).

Il  :saws a aussi dit : "Cinq choses font parties de ce que l'homme fait naturellement : la circoncision, le fait de se raser la pilosité [présente sur le pubis], de se tailler les moustaches, de se tailler les ongles et de s'épiler la pilosité présente sous les aisselles" (rapporté par al-Bukhârî et Muslim).


Des ulémas ont, à partir de ces Hadîths, fait apparaître les quatre catégories suivantes :

1) Il y a une "modification" de l'apparence première du corps qui est à éviter (certains des points suivants sont interdits, d'autres fortement déconseillés) :
- se faire écarter les dents (chez les Arabes à l'époque du Prophète  :saws, cela était un attribut de beauté),
- faire paraître ses cheveux plus longs en utilisant des mèches de cheveux,
- s'épiler les sourcils (ou le visage, d'après d'autres savants),
- se teindre les cheveux blancs en la même couleur qu'ils avaient au temps de leur jeunesse,
- s'arracher les cheveux blancs.

2) Il y a une "modification" de l'apparence première du corps qui est recommandée :
- se teindre les cheveux blancs en une couleur différente de celle qu'ils avaient au temps de leur jeunesse.

3) Il y a une "modification" de l'apparence première du corps qui est à faire (certains des éléments suivants sont obligatoires, d'autres fortement recommandés) :
- se faire circoncire (pour un homme),
- se débarrasser régulièrement de la pilosité qui se trouve sur le pubis,
- se couper les ongles,
- se débarrasser régulièrement de la pilosité qui se trouve sous les aisselles,
- et se tailler les moustaches (pour un homme) afin qu'elles ne dépassent pas le bord supérieur de la lèvre supérieure.
Il s'agit bien de cinq légères "modifications" de l'apparence qu'a l'être humain, et pourtant elles ont été décrites par le Prophète (sur lui la paix) comme faisant partie de ce que l'être humain fait naturellement ("al-fit'ra") (voir le Hadîth cité plus haut).

4) Enfin, il y a une "modification " de l'apparence première du corps qui est simplement autorisée (d'après certains ulémas) :
- pour une femme s'épiler la pilosité qui apparaîtrait sur les joues et qui ressemblerait à de la barbe (d'après certains ulémas),
- pour une femme, et ce d'après certains savants, s'épiler le visage pour les parties autres que les sourcils (car en ce qui concerne les sourcils cela est interdit, comme nous venons de le voir).


Par rapport aux modifications physiques autres que obligatoires ou recommandées, des ulémas contemporains ont émis les avis suivants :

A) Pour ce qui constitue réellement une anomalie ("'ayb shâddh") et cause réellement du tort à son porteur, on peut avoir recours à la chirurgie (dans le cadre de l'utilisation de ce qui est déjà, en soi, permis) pour le faire disparaître. Des juristes des siècles précédents citaient ainsi le cas d'une dent anormalement grande apparue chez quelqu'un et qui le gêne réellement. Ils citaient encore le cas d'un sixième doigt qui gêne celui qui le possède.

B) De même, en cas d'accident, on peut avoir recours à la chirurgie pour réparer les dommages apparus à cause de l'accident. Le Prophète  :saws avait autorisé 'Arfaja, dont le nez avait été sectionné lors d'une bataille d'avant l'islam, à porter une sorte de prothèse en argent ; celle-ci s'étant révélée nocive, il l'autorisa à porter une prothèse en or (rapporté par at-Tirmidhî, n° 1770, Abû Dâoûd, an-Nassaï).

C) Par contre, exactement comme on ne doit pas arracher ses cheveux blancs, on ne peut pas avoir recours à la chirurgie pour faire disparaître ce qui apparaît naturellement avec le temps, tels que les rides, les cernes, etc. On peut retarder l'apparition de ceci en utilisant régulièrement de l'huile ou une crème enrichissante (exactement comme le fait de se huiler le chevelure régulièrement retarde l'apparition de cheveux blancs). Mais une fois apparus, il faut faire avec. Cette règle s'applique par exemple pour les implants de silicone pour les seins : on ne doit pas se faire redessiner ceux-ci parce qu'ils ont subi les aléas du temps. Par contre, une gymnastique quotidienne appropriée en retarde le vieillissement.

D) De même, exactement comme on ne devait pas se faire écarter les dents pour que celles-ci soient plus conformes à la norme de beauté arabe d'il y a quatorze siècles, on ne doit pas non plus avoir recours à la chirurgie pour rendre une partie de son apparence physique plus conforme à la norme de beauté contemporaine. On ne peut, ainsi, se faire redessiner le nez parce qu'on prefererait une courbure de celui-ci différente de ce qu'elle est comme Dieu nous l'a donnée. On ne peut, non, plus, avoir recours à des implants pour donner plus de volume à sa poitrine.

Voir Halâl wa harâm, Chaykh Khâlid Saïfullâh, pp. 214-217, et (Al-halâl wal-harâm, al-Qardhâwî, pp. 80-81. Voir aussi Fat'h ul-bârî, Ibn Hajar.


En espérant que cela aidera ton amie  :inchallah  ;)


 :salam3


Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: oum abderrahman (zohra_marocaine) le Novembre 16, 2008, 12:29:31
 :salam
la chirurgie réparatrice est autorisée au cas où on veut refaçonner une partie déformée du corps où dans le but d'alléger la souffrance de la personne
voici une fatwa qui traite ce sujet:

Question
Quel est le point de vue de l’islam sur la chirurgie plastique ?

Réponse de Sheikh `Atiyyah Saqr
L’embellissement visant à refaçonner une partie déformée du corps est en général recommandé par l’islam, dès lors que cela est fait pour une raison valide.

En ce qui concerne la chirurgie plastique d’un point de vue islamique, on peut dire qu’il y a deux sortes de chirurgies plastiques.

Premièrement, la chirurgie plastique réparatrice utilisée en guise de traitement médical et visant à alléger la souffrance de la personne. Par exemple, il n’y a pas de mal à recourir à la chirurgie plastique pour réaliser une greffe de peau, pour suturer une plaie béante, pour réduire une fracture. Ce genre d’embellissement est permis. C’est une sorte d’entraide dans la réalisation du bien, et cela évite la souffrance que la personne peut ressentir à cause de la difformité de son physique ou de son apparence.

Deuxièmement, la chirurgie plastique cosmétique qui a habituellement pour vocation de changer la création de Dieu afin que l’individu paraisse plus beau, comme l’augmentation ou la réduction mammaire, le lifting du visage, l’espacement des dents (à des fins exclusives d’embellissement), la réduction de la taille des lèvres et du nez. Ce genre de chirurgie n’est pas autorisé par l’islam car cela revient à altérer la création de Dieu. Le Tout-Puissant dit : « "Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux ; je leur commanderai, et ils altèreront la création d’Allâh." Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allâh, sera, certes, voué à une perte évidente. » [1]

La chirurgie plastique a progressé rapidement sur le plan de l’allègement des souffrances. Malheureusement, certaines formes de chirurgie relèvent du luxe et n’ont pas un motif valable. L’islam regarde avec bienveillance le recours à la chirurgie plastique dès lors qu’elle intervient en faveur des gens. Dans certains cas, il est nécessaire d’arracher une dent indésirable ou de supprimer un doigt susceptible de déformer l’apparence de l’individu.

Et Dieu est le plus Savant.



source: www.islamophile.org
 :baraka2



Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: kimy le Novembre 16, 2008, 14:09:02
 :salam2
 :baraka2 mes  :)) pour vos réponses , je voulez juste rajouter que la personne de qui je parle est jeune . je lui ferai par de ce forum de sorte qu'elle puisse lire vos énoncés. qu'  :allah vous prècerve. :inchallah


Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: fatimzahra le Novembre 16, 2008, 14:09:53
 :salam,

Peut-être que notre soeur devrait remercier  :allah  :Razza wa jal: de lui avoir donné de beaux enfants en bonne santé et que les marques de ce bonheur sont inscritent sur son ventre  :hamd. son mari est compréhensif. Il sait pourquoi le ventre de sa femme est abimé.  :soubhanAllah facilite à cette soeur de travailler sur elle même pour accepter son ventre. La chirurgie esthétique est vraiment réservée et réglementée comme on pu le citer les soeurs dans leur message. :salam3



Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: Miassa* le Novembre 16, 2008, 14:53:57
 :salam mes  :))
Ma mere a ossi ce genre de probleme mais elle c pr sa poitrine: elle tombe ce ki lui fai mal en haut et au dos. Elle ne trouve plus de sous-vetements adapté a elle pour l'apaisé, elle en soufre vraiment. Pr elle l'estetike ne compte et c dernier temps elle me demandé si c été licite ou pa.  :hamd ntre soeur "Kimy" a posé une kestion en rapport ac ce sujet et cela ma permi d en profité ;) Je vs remerci d avance pr vos reponse ke ja tt ac patiente.  :inchallah
 :salam2


Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: sab_musulmane776 le Mai 02, 2011, 21:08:19
 :salam j'ai un gros nez et sa fait des années que je subit des moqueries j'ai même fait une dépréssion à cause de sa maintenant je voudrais avoir recours à la chirurgie esthétique c'est haram ?
Merci pour vos réponses  :baraka2


Titre: chirurgie esthétique du nez
Posté par: hakim76 le Juillet 01, 2011, 07:20:16
salam aleykoum

j'aimerai savoir la chirurgie esthétique fait-elle partie des pêchés majeurs ou mineurs ? je précise que j'ai toujours souffert de mon nez bien que normal d'un point de vu médical mais je subis souvent des moqueries de la part des gens, à cela s'ajoute le fait que à 35 ans je n'ai jamais été marié ni fiancé ni copine etc je vis seul et pars seul en vacance

dans mon cas ai-je droit de me faire opéré ? ou est ce que je dois rester à vivre comme ça et à déprimé jusqu'au jour ou je n'aurai peut être plus la force de faire la prière ?

barak'allah ou fikoum


Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: DELIVRE le Juillet 01, 2011, 08:24:16
                                                                                    :bismiallah



                                                                                 :salam3



    :soubhanAllah déjà BIENVENU parmi nous mon cher  :)))  ;) Hakim ,souhaitant que tu trouves une réponse fiable

    :inchallah d'où j'ai regroupé les différents Fils   :bismiallah

 

   Certains savants (c'est le cas par exemple de Cheikh Outheïmin r.a. - Réf : "Fatâwa Islâmiya" - Volume 4 / Page 412) font le rapprochement entre ce type de chirurgie, motivé par le besoin ou la nécessité, avec la permission accordée par le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) à un Compagnon (radhia Allâhou anhou) - Ourfoudja bin As'ad (radhia Allâhou anhou)-, dont le nez avait été sectionné au cours d'une bataille, d'avoir recours à une sorte de prothèse en argent pour remplacer l'organe perdu. (Réf : "Sounan Abi Dâoûd" - Hadith N° 4232 - Ce récit est également mentionné dans bon nombre d'autres ouvrages de Hadiths, et Cheikh Choueïb Al arnâoût écrit au sujet d'une des versions présentes dans le "Mousnad" de l'Imâm Ahmad r.a. que sa chaîne de transmission est "hassan" - fiable.)   

  Wallah que je compatis du fond du coeur Fraternellement ,Akhi ;) Hakim mais cela peut être aussi une Epreuve

  d' :allah AL-HALÎM pour mesurer ta patience et endurance et qu'IL, AL-KARÎM ,t'Accordera une épouse pieuse qui t'aimera pour

 ce que tu es vraiment dans ton coeur .... :inchallah

 Car s'il n'est pas négligeable"d'avoir du succès",d'être riche ,  :hamd2 ,on se demande souvent pourquoi on est aimé,c'est ce que

  l'on entend partout,autour de nous,dans ce bas-monde éphémère où l'apparence remplace beaucoup trop l'Iman

   :bismiallah j'assume cette remarque personnelle

  ALLAH SAIT MIEUX

  Qu' :allah AL-KABÎR te Facilite  Akhi ;)   :amine


                                                                                    :salam4


Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: InesLoveIslam le Janvier 10, 2012, 18:53:49
 :salam
JAI UNE QUESTION sur la chirugie A POSER MAIS MEME ICI JAI HONTE DE LA POSSER DONC SI UNE PERSONNE QUALIFIé peut me parler en message privé je vous en remercie d'avance  :baraka3  :salam4


Titre: Re : la chirurgie réparatrice (ipoaspiration), est elle haram ?
Posté par: Um~Tariq le Mars 30, 2013, 08:51:50
 :salam4

 :machallah :machallah :baraka2

 :salam4