Forum de la Grande Mosquee de Lyon

L'islam, ma religion => Partages d'Articles => Discussion démarrée; par: Um_Nour le Juillet 01, 2014, 13:09:34



Titre: Quoi qu’il advienne, notre retour se fera auprès de notre Créateur…
Posté par: Um_Nour le Juillet 01, 2014, 13:09:34
 :salam




Ina Llilah wa ina iLlayhi raji’oun… (…) «Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons.(…)

Est-ce que ce verset vous parle ? Déjà entendu ? Hmmm… J’imagine à quoi vous penser ! #Condoléances ! Je me trompe ?

En effet, sauf que pas seulement… Dans le Coran ce verset est présent, mais encore ? Signification ? Approfondissons un peu plus et mettons en pratique ce verset dans notre quotidien… !

Pour certains ce verset à une signification unique -> « Présenter ses condoléances »… ! C’est tout ? Et le reste du temps tu laisse ce verset dans le Coran et tu n’en fait pas de cas ?

Pourtant, ce n’est pas moi qui te parle mais bel et bien ton Créateur, Allah (Soubhana Wa Ta’ala), à travers ce verset… ! Te rappeler que tu n’es que de passage, ici bas rien ne t’appartient (pas même ton corps, simple location).

Nous sommes à Allah (Soubhana Wa Ta’ala) et notre retour se fera vers Lui, quoi qu’il advienne…Pense-y, quand tu te lève le matin et lorsque tu te couche le soir et surtout surtout lorsque tu te sens pousser des ailes… Ne soyez pas injustes, ni envers votre propre âme et envers les gens qui vous entourent.

Tout ces biens que tu possèdent (ou pas), que ce soit argent, voiture, maison, iPhone appartiennent réellement à Allah (Soubhana Wa Ta’ala) #PayeTonScoop

Il est Celui qui donne…et qui reprend ! Tout ce qu’Il veut et quand Il veut #Médite !

Allah (Soubhana Wa Ta’ala) dit : « A Allah seul appartient le royaume des cieux, de la terre et de ce qu’ils renferment. Et Il est Omnipotent. » (Sourate al-Maidah – Verset 120)

La vie d’ici bas ne doit pas être tenu pour acquis…

Allah (Soubhana Wa Ta’ala) dit : « Que ceux qui gardent avec avarice ce qu’Allah leur donne par Sa grâce, ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux: au Jour de la Résurrection, on leur attachera autour du cou ce qu’ils ont gardé avec avarice. C’est Allah qui a l’héritage des cieux et de la terre. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. »(Sourate al-Imran – Verset 180)

Patience

Il peut vous donner argent et bien et ensuite les reprendre… !
Il peut vous donner enfants et ensuite les reprendre… ! L’un des meilleurs exemples est celui de notre Bien Aimé (sallallahu ‘alayhi wa sallam) :
Anas (Qu’Allah l’agrée) rapporte:
« Le Messager de Dieu (sallallahu ‘alayhi wa sallam) entra auprès de son fils Ibrahim alors qu’il agonisait. Les larmes se mirent à couler de ses yeux et Abdurrahman Ibn ‘Awf (Qu’Allah l’agrée) lui dit: « Toi aussi (tu pleures), ô Messager de Dieu ? » Il lui dit: « O Ibn ‘Awf, cela est une miséricorde ». Puis il ajouta: « L’œil pleure, le cœur ressent du chagrin, mais nous ne disons que ce qui satisfait notre Seigneur. O Ibrahim! Ta séparation nous remplit certainement de chagrin ». [ Rapporté par Al Boukhâri ]

Et comment ne pas parler de l’histoire de ce noble compagnon qu’était Abou Talha ainsi que son épouse (Qu’Allah les agrée) et sa patience face à l’épreuve de la mort de son fils.

L’enfant d’Abou Talha étant malade à succombé à sa maladie et est mort durant l’absence de son Père.

Ainsi, l’épouse d’Abou Talha prépara le corps de son enfant, le lava, le couvrit et le plaça dans un coin de la maison. Lorsqu’Abou Talha rentra et posa des questions sur son enfant, elle lui répondit (avec calme, sang froid et sagesse) : « Ô Abou Talha, il est aujourd’hui plus calme qu’il ne l’a jamais été depuis le début de sa souffrance et j’espère qu’il s’est reposé. »

Par la suite, ils dînèrent, mangèrent et vers la fin de la nuit, elle dit : « Abou Talha, dis-moi ! Si des gens prêtaient à d’autres un objet et venaient le leur réclamer ensuite, les emprunteurs pourraient-ils refuser la restitution de l’emprunt ? »
- « Non. »
- « Dieu le Puissant, le Majestueux t’avait prêté ton fils et Il l’a repris. Sois patient et espère en être compensé par Dieu. »

Par la suite, Abou Talha et son épouse ont eu 9 enfants qui sont tous devenu récitants du Coran par coeur [Sahih Boukhari - 2:388]

En sortant, ouvre les yeux et voit le monde différemment…

Ce qui t’entoure, ce qui est en toi, ce qui est chez toi, appartient à l’Unique. Tu es entré dans ce monde sans bien ni richesse, Allah (Soubhana Wa Ta’ala) t’a honoré avec des biens et des richesse et maintenant… ?! #PenseY

Lorsqu’on sait tout cela et qu’on lit ces versets, comment ne pas être reconnaissants ?






 :salam4