Forum de la Grande Mosquee de Lyon

L'islam, ma religion => A chaque semaine ses versets et leurs exégèses => Discussion démarrée; par: Musc_88 le Février 05, 2014, 10:47:18



Titre: * Le verset 72 sourate 5 / Al-Maidah *
Posté par: Musc_88 le Février 05, 2014, 10:47:18
:bismiallah
 :salam2


* Le verset 72 sourate 5 / Al-Maidah *

Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

72. Laqad kafara alladheena qaloo inna Allaha huwa almaseehu ibnu maryama waqala
almaseehu ya banee isra-eela o’budoo Allaha rabbee warabbakum innahu man yushrik
biAllahi faqad harrama Allahu ‘alayhi aljannata wama/wahu alnnaru wama lildhalimeena min ansarin

 « Sont certes mécréant ceux qui disent : « En vérité Allâh est le Messie, Fils de Maryam. »
Or le Messie (Al Masîh) a dit : « Ô Fils d'Isrâ°îl ! Adorez Allâh, mon Seigneur et votre Seigneur !
En vérité, celui qui associe une autre divinité à Allâh, Allâh lui interdira le Paradis et
sa demeure finale sera le Feu ; et pour les injustes il n'y aura aucun soutien ! ». »

 Commentaire :

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :
 « Allâh (que Son invocation soit exaltée) fait connaître dans ce verset une des
épreuves par laquelle furent éprouvés les israélites au sujet desquels Il avait dit dans le verset
précédent qu'« ils escomptaient qu'il n'y aurait pas d'épreuve ».

Allâh dit en quelque sorte : « l'une des épreuves que Je leur infligerai les amena
à modifier l'engagement que J'avais pris avec eux qu'ils n'adoreraient que Moi et
ne prendraient pas d'autre Seigneur mis à part Moi, engagement devant impliquer
pour eux l'obéissance à Mon serviteur 'Îsâ Ibn Maryam, que J'ai créé et par qui J'ai manifesté
certaines choses comme J'en avais manifestées par nombre de Mes Envoyés antérieurs ;
cette épreuve fut qu'ils affirmèrent par dissimulation impie de leur part que 'Îsâ est Allâh ;
c'est là l'affirmation des jacobites (ya'qûbiyya) chez les chrétiens.
Ces gens en arrivèrent à affirmer que l'une des Mes créatures, l'un de Mes serviteurs,
un être humain comme eux, qui les appelaient pourtant à reconnaître Mon Unicité et à M'obéir,
qu'un tel être était leur dieu, et cela à cause de leur ignorance au sujet d'Allâh et
de leur dissimulation impie de ce qu'il est en réalité ; or il ne convient pas à Allâh d'être
un père qui engendre, ni un fils engendré. ». »

« Or le Messie (Al Masîh) a dit : « Ô Fils d'Isrâ°îl ! Adorez Allâh, mon Seigneur et votre Seigneur !
En vérité, celui qui associe une autre divinité à Allâh, Allâh lui interdira le Paradis et
sa demeure finale sera le Feu ; et pour les injustes il n'y aura aucun soutien ! »
 

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce passage :

« Le Messie (Al Masîh) avait pourtant dit aux Banî Isrâ°îl :
« Adorez Allâh, mon Seigneur et votre Seigneur ! », c'est-à-dire : « consacrez l'adoration
et l'humilité à Celui devant qui toute chose s'humilie et à qui tout être existencié est soumis ;
mon Roi et votre Roi ! Mon Seigneur et votre Seigneur ! Celui qui m'a créé et qui vous a créés ! ».

« Pour les injustes il n'y aura aucun soutien ! » : au Jour de la Résurrection il n'y aura aucune
aide ni aucun secours pour celui qui sera entraîné vers la Géhenne pour avoir fait dans ce monde
ce qu'Allâh n'a pas permis et pour avoir adoré autre que Celui seul que les créatures doivent adorer ! »

 Fin du commentaire.

 

Source : Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân de l'Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


 :baraka2
 :salam4