Forum de la Grande Mosquee de Lyon

Culture islamique => Les Prophètes => Discussion démarrée; par: chahida33 le Octobre 25, 2007, 08:17:37



Titre: [Le Prophète Ibrahim] L'Histoire du Prophète Abraham
Posté par: chahida33 le Octobre 25, 2007, 08:17:37
Wa Salam Aleikoum Wa Ramatullah Wa Barakatuh

< Certes les hommes les plus dignes de se réclamer d'Ibrahim, sont ceux qui l'ont suivi, ainsi que ce Prophète-ci, et ceux qui ont la foi. Et Allah est l'allié des croyants>[ Al Imran (la famille d'Imaran) 3/68 ]

Ibrahim Père des Prophètes

<Certes, vous avez eu un bel exemple à suivre en Ibrahim et en ceux qui était avec lui, quand ils dirent à leur peuple : " Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimité et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah seul ! "...> [ Al-Mumtahanah ( l'éprouvée) 60/4-6]

Il est le Khalil (ami privilégié du Rahman [ Le Tout Miséricordieux] )

< Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être, tout en se conformant à la Loi révélée et suivant la religion d'Ibrahim, homme de droiture ? Et Allah avait pris Ibrahim pour ami privilégié > [ An-Nisã (les femmes) 4/125 ]

Ibrahim a été cité 69 fois dans 25 sourates du Coran. Son arrière grand-père était le Prophète Nuh (Noé).

Il est l'un des cinq Messagers doués de fermeté

< Lorsque Nous prîmes des Prophètes leur engagement, de même que de toi, de Noé, d'Ibrahim, de Moïse et de Jésus fils de Marie, et Nous avons pris d'eux un engagement solennel... > [ Al-Ahzãb (les coalisés) 33/7 ]

Il est une nation à lui seul

< Ibrahim était un guide ( 'Umma ) parfait. Il était soumis à Allah, voué exclusivement à Lui et il n'était point du nombres des associateurs > [ An-Nahl (les abeilles) 16/120 ]

Il est reconnaissant

< Il était reconnaissant pour Ses bienfaits et Allah l'avait élu et guidé vers un droit chemin > [ An-Nahl (les abeilles) 16/121 ]

Il a tenu ses promesses

< Ibrahim était certes, longanime, très implorant et repentant > [ Hûd 11/75 ]

Il ne s'est jamais prosterné devant des idoles

< En effet, Nous avons mis auparavant Ibrahim sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance > [ Al-Anbiyãt (les Prophètes) 21/51 ]

Il a été choisi pour construire la Ka'ba

< Et quand Ibrahim et Ismaël élevaient les assises de la Maison : " Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient" > [ Al-Baqarah (la vache) 2/127 ]

< Et rappelle-toi quand Ibrahim dit : " Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles > [ Ibrahim (Abraham) 14/35 ]

Il a reçu un livre révélé

< Ne lui a-t-on pas annoncé ce qu'il y avait dans les feuilles de Moïse, et celles d'Ibrahim qui a tenu parfaitement sa promesse de transmettre...> [ An-Najm (l'étoile) 53/36-37]

Il eut deux fils Ismaël et Isaac

< Qui donc aura en aversion la religion d'Ibrahim, sinon celui qui sème son âme dans la sottise ? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde ; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien > [ Al-Baqarah (la vache) 2/130 ]


Titre: Re : Ibrahim
Posté par: chahida33 le Octobre 25, 2007, 08:26:12
'Ibrahim et sa descendance

'Ibrahim est un prophète-messager que Allah a envoyé pour appeler à l'adoration de Allah et à ne rien Lui associer. Sa femme Sarah crut en son message. Il était aussi l'oncle de Lot, le prophète d’Allah

Le peuple d 'Ibrahim adorait les astres, le soleil et la lune alors que lui rejetait leur religion. Ils avaient des idoles en forme de soleil, de lune et d'astres. 'Ibrahim brisa toutes ces idoles, ce qui augmenta leur animosité envers lui. Ils voulurent le brûler par le feu. Ils rassemblèrent du bois pendant un certain temps et l'enflammèrent. La puissance de ce feu était telle qu'ils ne purent le porter eux-mêmes pour l'y jeter. Alors ils fabriquèrent une catapulte, ils l'y installèrent et le projetèrent dans ce feu immense. Pourtant il ne fut pas brûlé, ni lui, ni ses vêtements.

Bien que son peuple fût témoin de ce miracle, ils ne devinrent pas musulmans. En effet, n'est guidé par les miracles que celui dont Allah a guidé le cœur.

Après que son peuple l'a traité de menteur, 'Ibrahim le prophète de Allah, malgré les difficultés de l'émigration, quitta son pays gouverné par un tyran qui s'appelait An-Noumroud, pour la région du Cham. Ainsi, il habita et résida en Palestine. Puis, Allah lui a ordonné de se rendre à La Mecque. C'est alors qu'il entreprit d'y faire des allers et retours.

Sarah, l'épouse de 'Ibrahim, ne pouvait pas enfanter. Elle possédait une esclave qui s'appelait Hajar. Sarah la donna à 'Ibrahim. Ainsi, il lui était devenu licite (halal) de vivre avec elle selon la Loi de Allah, comme avec une épouse. Hajar lui donna un enfant qu'il appela 'Ismaël. Après que Hajar eut mis au monde 'Ismaël, 'Ibrahim les emmena à La Mecque alors qu'il n'y avait là-bas aucun habitant. Allah lui a révélé de les laisser là-bas. Alors 'Ibrahim exécuta l'ordre de Allah. Il leur laissa un récipient contenant de l'eau et partit.Sarah, l'épouse de 'Ibrahim, ne pouvait pas enfanter. Elle possédait une esclave qui s'appelait Hajar. Sarah la donna à 'Ibrahim. Ainsi, il lui était devenu licite (halal) de vivre avec elle selon la Loi de Allah, comme avec une épouse. Hajar lui donna un enfant qu'il appela 'Ismaël. Après que Hajar eut mis au monde 'Ismaël, 'Ibrahim les emmena à La Mecque alors qu'il n'y avait là-bas aucun habitant. Allah lui a révélé de les laisser là-bas. Alors 'Ibrahim exécuta l'ordre de Allah. Il leur laissa un récipient contenant de l'eau et partit.

Après que son fils 'Ismaël eut grandi, 'Ibrahim édifia avec lui la Ka ^bah qui avait été détruite lors du déluge au temps de notre maître Nuh. 'Ibrahim et 'Ismaël l'ont reconstruite et ceci, avec l'aide accordée par Allah .'Ismaël tendait les pierres à son père et chaque fois qu'une rangée était achevée, le maqam de 'Ibrahim, une pierre sur laquelle il se tenait, prenait de la hauteur afin que 'Ibrahim puisse bâtir la rangée du dessus et ainsi de suite jusqu'à ce que son édifice soit terminé.

Lorsque l'eau du récipient s'épuisa, 'Ismaël se mit à pleurer. Notre dame Hajar se mit alors à chercher de l'eau pour lui afin de le faire boire. Elle montait à un endroit appelé As-Safa puis descendait à un endroit appelé Al-Marwah jusqu'à faire cela sept fois. Ensuite, Allah l'a secourue et fit jaillir pour elle l'eau de zamzam qui existe encore de nos jours. C'est une eau très bénéfique ; les musulmans recherchent par elle la guérison et les bénédictions.

'Ibrahim était retourné en Palestine où il vivait. Il se rendait cependant régulièrement à La Mecque pour rendre visite à Hajar et 'Ismaël et pour s'informer de leur état. La tribu de Jourhoum vint et demanda à Hajar la permission de s'installer dans ses parages. Elle leur en donna la permission. 'Ismaël grandit en ayant un bon comportement et apprit des gens de cette tribu l'arabe, puis prit pour épouse une femme de cette tribu.

Or Sarah l'épouse de 'Ibrahim était stérile. Mais lorsqu'elle atteint l'âge de quatre-vingt-dix ans, Allah lui a accordé un enfant appelé 'Isaac. Par la suite 'Ismaël devint prophète ainsi que 'Isaac

Chacun d'eux était prophète vertueux ; ils appelaient à adorer Allah uniquement et à ne rien Lui associer. 'Isaac vécut en Palestine alors que 'Ismaël passa le reste de sa vie sur les terres du Hijaz.

Allah a ordonné à 'Ibrahim, pour l'éprouver, d'égorger son fils 'Ismaël afin que soit manifestée son obéissance à son Seigneur. Alors 'Ibrahim dit à son fils : « Mettons-nous en route afin que nous donnions une offrande pour l'agrément de Allah». Ainsi, il prit un couteau et une corde, puis ils partirent jusqu'à ce qu'ils soient entre les montagnes. 'Ismaël lui dit alors : « Ô mon père, où est ton offrande ? »

'Ibrahim dit : « Ô mon fils, j'ai vu dans le rêve que je t'égorgeais, et la vision des prophètes est véridique ». 'Ismaël lui dit : « Ô mon père, accomplis ce qui t'est ordonné, tu me trouveras, si Allah le veut, parmi ceux qui font preuve de patience ; attache-moi solidement afin que je ne me débatte pas, et éloigne de moi tes vêtements pour que mon sang ne les entache pas et que ma mère ne soit pas attristée en les voyant. Fais passer le couteau rapidement sur ma gorge pour que ma mort soit plus douce et lorsque tu verras ma mère transmets-lui le salam de ma part ».

Ensuite notre maître 'Ibrahim s'avança vers lui, il l'embrassa en pleurant et lui dit : « Ô mon fils, de quelle aide précieuse tu m'es dans l'accomplissement de l'ordre de Allah». Et lorsqu'il passa le couteau sur sa gorge, celui-ci se retourna et l'Ange s'adressa à lui par ordre de Allah : « Ô 'Ibrahim, tu as agi conformément à la vision, ceci compensera ton fils ». 'Ibrahim regarda et il vit Jibril avec un bélier qui avait pâturé dans le paradis.

Allah dit :
[Sourat As-Saffat / 107] ce qui signifie : « Nous l'avons compensé par un sacrifice généreux ».

La 'ayah signifie que Allah a épargné l'égorgement à 'Ismaël, fils d 'Ibrahim, en faisant que le sacrifice du bélier soit une compensation pour lui.

'Ibrahim et Sarah moururent en terre de Palestine. Quant à 'Isaac, Allah lui a donné un fils nommé Yaqoub ; il s'appelait aussi 'Israël et il était prophète. 'Israël eut lui-même un fils nommé Youçouf. Ces quatre, 'Ibrahim, son fils 'Isaac, son fils Yaqoub et son fils Youçouf étaient des prophètes.


Titre: Re : Ibrahim
Posté par: chahida33 le Octobre 25, 2007, 08:27:58
Citation
Citation:- lorsque Allah décida d'éprouver Ibrahim. Il lui ordonna par un rêve de sacrifier son unique fils. C’était un ordre trop dure mais il savait que c'était un ordre d'Allah et qu'il devait obéir. Il en parla à Ismaïl qui lui répondit : « O mon père, fais ce qui t'est ordonné, tu me trouveras si Dieu le veut de ceux qui font preuve de patience. » !!!

Que dire de la réponse d'Ismaïl ? Imaginez ! son père lui dit, "mon fils je vais te tuer" ! Il aurait pu se sauver, penser que son père était devenu fou ! s'opposer physiquement à son père ! Mais au lieu de cela il dit avec le plus grand respect et humilité : " Ô mon père, fais ce qui t'es ordonné"(c'est Le Très Haut qui t'a donné cet ordre mon père, alors tue moi)
"tu me trouveras si Allah le veux de ceux qui font preuve de patience" (j'accepte de mourire sous tes mains puisque Allah l'a ordonné et je te rendrais la tâche facile )

On retrouve la soumission dans la réponse d'Ismaïl....

Voici un autre élément de l'histoire :
Essayez maintenant d’imaginez le père et le fils… Imaginez le prophète Abraham qui tient le couteau à la main… Compare cette situation à ta vie personnelle… Le prophète tient un couteau tranchant à la main prêt à immoler son fils ! Je vais immoler mon fils unique à cause d’un songe que j’ai vu, sans en connaître les raisons, et sans avoir à être convaincu… Je vais tout simplement exécuter de mes mains l’ordre d’Allah …

A ce moment, le Diable, se déguisant sous forme d’un homme âgé et sage, courut vers Ismaïl et lui dit : Ismaïl, ton père est devenu âgé et ne sait ni ce qu’il fait ni ce qu’il dit, il va te tuer ! … Tu dois t’échapper. Le garçon se mit debout, prit sept cailloux et les jeta vers l’homme âgé! C’est d’ici que provient la Jamra soghra (un rite qu'accomplissent les pèlerins qui consiste à lapider satan en jetant des cailloux dans un trou destiné à cela, et ce en trois étapes)… La place de la Jamra As-Soghra est celle même où Ismaïl a jeté les petits cailloux au diable…

Quand le diable a trouvé que ses tentatives avec le garçon étaient vaines, il s’est tourné vers la mère… C’est une mère et certainement c’est elle qui dirait non… Son fils serait tué… Hager n’était pas moins soumise à Allah que Abraham et Ismaïl, au contraire, elle pourrait être plus soumise encore… Mais pourquoi n’a-t-elle pas été citée dans l’histoire ? Car sa soumission réside dans son silence… Elle a dit : oui, je ne vais pas interférer. Le Diable a donc couru vers Hager et lui dit : secours ton fils, ton mari va l’immoler, ton fils va mourir, ton mari va tuer ton fils unique…
Et la femme, soumise à Allah, a pris sept cailloux et les a jetés vers l’homme âgé sans savoir que cet homme était le diable… Et c’est d’ici que provient la Jamra Al-Wosta.
Le dernier espoir maintenant est Abraham lui-même… Le diable lui dit : est-ce que tu va tuer ton fils, Abraham ? Ton fils unique ! … Tu n’as aucune chance d’en avoir un autre… Attention ! Le diable nous dit toujours cette phrase : Tu n’as aucune chance d’en avoir un autre ! Mais Abraham, soumis à Allah, a pris sept cailloux et les a jetés au diable, et c’est d’ici que provient le Jamra Al-Kobra.

Nous sommes venus, des milliers d’années plus tard, pour jeter la Jamra As-Soghra, la Jamra Al-Wosta et la Jamra Al-Kobra, comme si nous disions à Allah, nous aussi nous sommes soumis à Ta volonté et nous déclarons notre hostilité au diable…

Avez-vous compris maintenant le sens du lancer de Jamra ? Il ne s’agit pas d’une personne qui ramasse les cailloux et les jette… Non, ce n’est pas ça l’idée… La place de la Jamra est celle même où une famille ayant de bonnes relations avec Allah a déclaré l’hostilité au diable… Moi aussi, Allah, je déclare, dès aujourd’hui, mon hostilité au diable, je ne vais pas jeter un seul caillou, mais soixante-trois, 21 cailloux pour chaque jour pendant trois jours. Je vais jeter chaque jour 21 cailloux pour me rassurer dans mon for intérieur que satan est mon ennemi…

Ça sera donc une grande faute si, après avoir jeté les Jamras, tu retournes à lier une relation d’amitié avec le diable… N’est-ce pas que tu es devenu son ennemi ?!

C’est pourquoi, mes sœurs et frères, Allah répond à toutes nos prières après le lancer des Jamra. Les gens se bousculent et ne trouvent pas une place pour se tenir debout, mais ils prient beaucoup quand même… Pourquoi ? … Car Allah répond certainement à toute prière après le lancer des Jamras, mais pourquoi ?… N’est-ce pas que tu as déclaré ton hostilité au diable ? Oui, à qui es-tu allié maintenant ? À Allah le Miséricordieux… Invoque-Le donc.


Titre: Re : Ibrahim
Posté par: chahida33 le Octobre 25, 2007, 08:39:17
L'émigration d'Ibrahim avec son fils Ismaël et sa mère Agar dans les montagnes de Paran (terre de La Mecque)

Al Boukhari a rapporté, d'après Ibn ' Abbas : " La mère d'Ismaël fut la première femme à porter une robe à traîne pour effacer les traces des ses pas lors de son départ de Palestine.
Ibrahim comme nous l'avons déjà raconté l'emmena avec son fils Ismaël qu'elle allaitait encore,et les laissa près de la Maison Sacrée, au pied d'un grand arbre au-dessus de Zamzam, dans la partie la plus élevée de la Mosquée. Il n'y avait alors personne à La Mecque et il n'y avait pas d'eau.

ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba], - ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ? [ Sourate 14 verset 37]

La mère d'Ismaël se mit alots à allaiter son fils et elle but l'eau de la gourde jusqu'à ce qu'il n'en restât plus rien. Puis elle prise d'une soif intense elle ainsi que son fils qui se mit à se tordre de douleur. Affolée, elle s'éloigna pour ne pas voir son fils dans cet état et elle escalada as-Safâ, la colline la plus proche d'elle, et se mit à scruter l'horizon pour voir s'il y avait quelqu'un dans les environs, mais en vain. Elle redescendit et relevant le pan de son habit elle courut dans la vallée jusquà atteindre la colline d' al-Marwâ qu'elle escalada pour scruter l'horizon à la recherche de quelque âme qui vie. Ne voyant rien, elle redescendit de la colline et courut vers celle d' as-Safâ, faisant sept fois le parcours entre ces deux collines.

Ibn ' Abbâs ajouta : " Le Prophète:sws: a dit " C'est pour cela que les gens font le parcours entre les deux collines" (pendant le Hajj)

Une fois parvenue au sommet d' al-Marwâ, elle entendit une vois : " Tais-toi !", se dit-elle en son for intérieur. En tendant l'oreille, elle entendit à nouveau la voix l'interpeller. Elle dit alors " Je t'ai entendu ; si tu as de l'eau, secourre-moi" Elle vit alors l'Ange à l'endroit où se trouve Zamzam. Il fouilla la terre de son aile ou de son talon jsuqu'à ce que l'eau en jaillisse. Agar se mit à faire un petit bassin pour recueillir de l'eau dans sa gourde, mais l'eau ne cessait de jaillir au fur et à mesure qu'elle recueillait de l'eau.

Ibn'Abbâs a dit : " L'Envoyé d'Allah:sws: a dit : " Qu'Allah ait en Sa miséricorde la mère d'Ismaël ; que n'a-t-elle pas laissé Zamzam couler"
Il:sws: aurait dit selon une autre version : " Si elle n'avait pas recueilli de l'eau dans sa gourde, Zamzam serait une source d'eau qui coule à la surface de la Terre".
Elle en bu et donna le sein à son fils. L'ange lui dit : " N'aie pas peur d'être abandonnée, car ici sera bâtie la Maison d'Allah par cet enfant et son père, et Allah n'abandonne pas les siens". Le lieu du temple surplombait ce qui l'entourait tel une colline, les torrents qui se déversaient de toutes parts l'éparagnaient passant à sa gauche et à sa droite. Il en fut ainsi jusqu'au jour où des membres de la tribu des Jurhum venant du chemin de Kudâ' firent halte dans la vallée de La Mecque. Ils virent un oiseau tournoyer dans le ciel et soupçonnèrent la présence d'un point d'eau. Ils envoyèrent des éclaireurs qui leur confirmèrent cela. Ils s'y rendirent et, trouvant la mère d'Ismaël et son fils, ils lui demandèrent la permission de s'établir près d'elle ; elle répondit : " D'accord, mais vous n'avez aucun droit sur l'eau!". Ils acceptèrent et s'établirent près d'elle"

'Abdullâh Ibn 'Abbâs ajouta que le Prophète:sws: a dit : " La mère d'Ismaël qui avait besoin de compagnie trouva, là, de quoi combler la solitude".
Les gens de Jurhum firent venir leurs famille et s'établirent là.

Source " Les histoires des Prophètes" Ibn Kathir


Titre: Re : Ibrahim
Posté par: chahida33 le Octobre 25, 2007, 08:41:10
Ismaël devint un jeune homme et apprit la langue arabe à leur contact. Il leur plut, et les jurhumites lui donnèrent une de leurs fille en mariage. La mère d'Ismaël mourut peu de temps après. Un jour, Ibrahim revint voir son fils. Il ne le trouva pas chez lui. Sa femme lui dit qu'Ismaël était parti leur chercher des provisions. Il l'interrogea sur leur situation et elle lui répondit qu'ils vivaient dans la gêne. Il lui dit alors : "Lorsque ton époux sera de retour, tu lui diras que je lui adresse mon salut et qu'il doit changer le seuil de sa demeure".

A son retour, Ismaël qui avait un pressentiment, demanda à son épouse si personne n'était venu ce jour-là. "Oui, lui répondit-elle, un vieillard (qu'elle décrivit) est venu nous voir. Il m'a demandé de tes nouvelles, je lui en ai donné, il me demanda aussi comment nous vivions et je lui ai répondu que nous vivions dans la gêne"
Il lui dit : " T'a-t-il fait une recommandation?"
Elle répondit : " Oui, il m'a dit de te dire qu'il t'adressait son salut et que tu devrais changer le seuil de ta maison"
Ismaël lui dit : " Ce vieillard est mon père et il me demande de me séparer de toi ; rejoins donc ta famille!" Il la répudia et épousa une autre femme des jurhum.

Ibrahim retourna chez lui et y demeura le temps qu'Allah azawajal voulut. Il revient quelque temps après pour vois son fils. Il ne trouva chez lui que sa nouvelle épouse. Il demandé des nouvelles d'Ismaël, mais sa femme lui répondit qu'il était parti chercher des provisions. Il l'interrogea sur leur situation et elle lui répondit qu'ils vivaient bien par la grâce d'Allah:azawajal: .
Il lui demandé qu'elle était leur nourriture et leur boisson, elle répondit : " de la viande et de l'eau".

Ibrahim dit alors : " Allah, bénis-leur la viande et l'eau!"

Le Prophète sws a dit : "Ils n'avaient alors pas de céréales. S'il y en avait eu, Ibrahim les aurait également bénies."

Il lui dit : " Lorsque ton époux reviendra, tu lui transmettras mon salut et tu lui diras de conserver le seuil de sa demeure"

A son retour, Ismaël lui demanda si quelqu'un leur avait redu visite. Elle lui répondit qu'un vieillard à l'aspect agréable leur avait rendu visite et l'avait interrogé, sur leur situation et qu'elle lui avait répondu qu'ils vivaient bien par la grâce d'Allah:azawajal: .
"T'a-t-il fait une recommandantion?" lui demanda t-il .
"Oui, répondit-elle, il m'a demande de te transmettre son salut et de te dire que tu dois conserver le seuil de ta demeure"

Ismaël comprit alors qu'il s'agissait encore une fois de son père. Il dit à son épouse : " C'est mon père qui nous a rendu visite et il me recommande de te garder comme épouse"

Mes soeurs n'y a t-il pas leçon a tirer de ce récit?

Source " Les histoires des Prophètes" Ibn Kathir


Titre: Re : [Le Prophète Ibrahim] L'Histoire du Prophète Abraham
Posté par: khalid-yasin le Janvier 26, 2009, 18:42:59
                                                              :bismiallah

 :baraka2 ma  :)) pour tout ces récits, toujours trés intérresant a relire  :machallah, :hamd.

 Le livre de la genèse relate qu'Abraham n'avait pas d'enfants et qu'il ne nourrissait plus l'espoir d'en avoir.
 Une nuit,  :allah le fit sortir de sa tente et lui dit:
 Lève les yeux au ciel et compte les étoiles si tu peut les dénombrer.
 Et t'andis qu'Abraham plongeait son regard dans la voute céleste, il entendit la voix lui dire :
 Telle sera ta postérité.
 Sarah, l'épouse d'Abraham, avait alors soixante- seize ans, et lui en avait quatre-vingt-cinq.
 Elle lui donna sa servante Agar, une Egyptienne, afin qu'il la prit comme épouse.
 Mais les rapports s'aigrirent entre la maitresse et la servant, et Agar s'enfui de devant la colère de Sarah,implorant :allah de son infortune.
 Il lui envoya un Ange avec se message :
 Je multiplierai ta postérité, et elle sera si nombreuse qu'on ne pourra pas la compter.
 :Et l'Ange ajouta: Voici, tu es enceinte et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom d'Ismael, car le seigneur t'a entendue dans ta détresse .
Alors Agar retourna auprès d'Abraham et de Sarah et leur rapporta les paroles del'Ange.
 Et quand vint la naissance, Abraham nomma son fils Ismael, ce qui signifie :  :allah ENTEND.
 


Titre: Re : [Le Prophète Ibrahim] L'Histoire du Prophète Abraham
Posté par: amina-amine le Novembre 10, 2010, 20:46:19
Le peuple d 'Ibrahim adorait les astres, le soleil et la lune alors que lui rejetait leur religion. Ils avaient des idoles en forme de soleil, de lune et d'astres. 'Ibrahim brisa toutes ces idoles, ce qui augmenta leur animosité envers lui. Ils voulurent le brûler par le feu. Ils rassemblèrent du bois pendant un certain temps et l'enflammèrent. La puissance de ce feu était telle qu'ils ne purent le porter eux-mêmes pour l'y jeter. Alors ils fabriquèrent une catapulte, ils l'y installèrent et le projetèrent dans ce feu immense. Pourtant il ne fut pas brûlé, ni lui, ni ses vêtements.

Bien que son peuple fût témoin de ce miracle, ils ne devinrent pas musulmans. En effet, n'est guidé par les miracles que celui dont Allah a guidé le cœur.


 :salam4  voila j ai une question insha Allah. j ai lu se soir , dans mon livre qui raconte la vie des prophetes, comme a expliquer chahida33 que le prophète Ibrahim a était jeter au feu et rester dans le feu 40 a 50jours dans le feu  ??? pourquoi etait il rester si longtemps, je cherche sur le net mais je trouve rien.Peut t-on m eclairais sur se sujet insha Allah?
 :salam4


Titre: Re : [Le Prophète Ibrahim] L'Histoire du Prophète Abraham
Posté par: fathéma le Novembre 13, 2010, 21:16:59
 :bismiallah

je relance le fil pour notre soeur amina amine qui pose une question  :baraka2

 :salam4