Forum de la Grande Mosquee de Lyon

La pratique de l'islam => Les ablutions => Discussion démarrée; par: Cyd le Mai 15, 2010, 09:47:33



Titre: Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: Cyd le Mai 15, 2010, 09:47:33
 :salam4 mes frères et soeurs,

lorqu'on fait nos grandes ablutions, faut-il mouiller les cheveux entièrement ? Moi qui est les cheveux long je les lave à chaque fois que je dois faire mes grandes ablutions et c'est contraignant quand je le fais plusieurs fois dans la journée.
J'ai lu sur un autre fil que ceux qui ont les cheveux long, on pouvait passer les mains mouiller sur tous les côtés de la tête mais pas sur les cheveux qui dépassent de la tête.

 :baraka2 d'avance pour vos réponses

 :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: ¤ Um-Tessnime ¤ le Mai 15, 2010, 10:08:57
 :salam4 ma  :))  :baraka voici ce que j'ai trouvé en espérant que cela répondra  :inchallah à ta question :
 

La signification du bain rituel est le fait de se verser de l’eau sur tout le corps.

La preuve de cela réside dans la Parole d’Allah  :

"[...] Et si vous êtes en état impureté majeure, alors purifiez-vous [...]"
[ Sourate 5 – Verset 6 ]

et selon Sa Parole :

{ Et ils t’interrogent sur la menstruation des femmes. Dis : c’est un mal.
Eloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que lorsque elles sont pures.
Quand elles se sont purifiées, alors venez à elles suivant les prescriptions d’Allah car Allah aime ceux qui se repentent,
et Il aime ceux qui se purifient } [ Sourate 2 – Verset 222 ]

1) L’éjaculation du sperme par plaisir, pendant son sommeil ou en étant éveillé.

Ceci implique la femme autant que l’homme. Cela est l’avis de la plupart des juristes qui se fondent sur la parole du Prophète :

« L’éjaculation implique le bain rituel » [ Rapporté par Moslim ]

Par contre, le bain rituel n’est pas obligatoire si l’éjaculation n’est pas parvenue par plaisir mais
par maladie ou par froid intense. Aussi, si la personne fait un rêve érotique,
sans qu’elle ne trouve de trace de sperme, alors le bain rituel ne lui est pas obligatoire.
 
2) Lors de la rencontre des deux sexes qui n’est accomplie que lorsque le gland du pénis
pénètre complètement dans le vagin et ceci même si l’éjaculation n’est pas parvenue.
La preuve réside dans la Parole d’Allah  :

{ Et si vous êtes en état impureté majeure, alors purifiez-vous } [ Sourate 5 – Verset 6 ]

Et dans la parole du Prophète  :

« Lorsque l’homme se positionne entre les jambes de sa femme, puis la pénètre,
alors le bain rituel leur est obligatoire, qu’il ait ou non éjaculé » [ Rapporté par Moslim ]
 

3) L’interruption des règles et des lochies (règles après l’accouchement).
La preuve réside dans la Parole d’Allah :

" [...] Et ne les approchez que lorsque elles sont pures.
Quand elles se sont purifiées, alors venez à elles suivant les prescriptions d’Allah [...]"
[ Sourate 2 – Verset 222 ]

Et selon la parole du Prophète  quand il dit à Fatima bint Aby Houbaïch :

« ne prie pas le nombre de jours de tes règles habituelles, ensuite effectue le bain rituel,
puis accomplis ta prière » [ Rapporté par Boukhâry et Moslim ].

On remarque que ce hadith ne mentionne que les règles,
mais les lochies sont considérées par l’unanimité des savants comme étant des règles.
 

4) La mort : il est unanimement reconnu que l’on doit laver le musulman lorsque il meurt.
 
5) Le mécréant, lorsqu’il se convertit à l’islam, doit prendre un bain rituel. [ voir fiqh as-sunnah T.1 p64 ]
 

1) La prière est interdite d’après la Parole d’Allah  :

{ Et si vous êtes en état impureté majeure, alors purifiez-vous } [ Sourate 5 – Verset 6 ]

2) Le tawaf (circuit autour de la maison sacrée) est interdit selon la parole du Prophète :

« Le tawaf autour de la maison (Kaaba) est une prière, néanmoins Allah y a autorisé de parler.
Donc que celui qui parle ne dise que du bien ». [ Rapporté par Tirmidhî et Dâraqoutnî, et Hâkim et ibnou Khouzaïma l’ont authentifié ].

3) Le fait de toucher ou porter le Coran [ Note sajidine :
Nous vous invitons à cliquer sur ce lien afin de prendre connaissance du sujet  de la lecture de la femme en état de menstrues ]

4) Le fait de demeurer dans la mosquée : ceci est interdit au musulman selon la Parole d’Allah  :

{ Ô les croyants ! N’approchez pas la prière alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites,
et aussi lorsque vous êtes en état d’impureté majeure, à moins que vous ne soyez en voyage,
jusqu’à ce que vous ayez pris un bain rituel } [ Sourate 4 – Verset 43 ].

Cependant, il est toléré à la personne de franchir la mosquée sans y rester, comme le prouve ce verset, mais aussi la parole du Prophète  à Aïcha :

« Donne-moi le tapis de prière qui est dans la mosquée » elle répondit : « mais je suis dans ma période de règles »
il rétorqua : « tes règles ne sont pas dans tes mains »
[ rapporté par Moslem, Abu dâoud, tirmidhî, Nassâï et ibnou Majâh. (voir fiqh as-sunna t1p77-78)]

Le bain rituel légiféré repose sur deux points

1) L’intention est le premier pilier, car c’est elle qui différencie une adoration d’une autre.
Aussi, l’intention est un acte qui provient totalement du for intérieur, contrairement aux nombreuses
personnes qui ont pris l’habitude de prononcer l’intention à voix haute,
alors que cet acte est totalement inventé et n'est point légiféré. Donc, il faut le délaisser et le rejeter.

2) Le fait de se laver tout le corps selon la Parole d’Allah   :

{ Et si vous êtes en état impureté majeure, alors purifiez-vous } [ Sourate 5 – Verset 6 ]

et Sa Parole :

{ Ô les croyants ! N’approchez pas la prière alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez
ce que vous dites, et aussi lorsque vous êtes en état d’impureté majeure, à moins que vous
ne soyez en voyage, jusqu’à ce que vous ayez pris un bain rituel } [ Sourate 4 – Verset 43 ].

Ce verset est la preuve que la signification de la purification désigne le bain rituel.
Aussi, le véritable lavage consiste à se laver entièrement les membres,
selon la compréhension du mot lavage en arabe et comme l’a décrit la sunna.

Il est conseillé, pour celui qui se lave, de tenir compte des actes du Messager lors de son bain rituel

1) Il se lave les mains trois fois.
2) Ensuite il se lave les parties intimes.
3) Puis il effectue complètement ses ablutions comme celles pour la prière.
4) Enfin, il se verse de l’eau sur tout le corps, sans oublier les aisselles, l’intérieur des oreilles,
le nombril et les doigts de pied et en frottant ce qui peut être frotté.


La preuve de tout cela repose sur ce qui a été rapporté par Aïcha  :

« Lorsque le Prophète était en état d’impureté majeure, il se lavait en commençant par ses mains,
ensuite il se versait de l’eau à l’aide de sa main droite dans sa main gauche pour se laver les parties intimes,
ensuite il faisait ses ablutions comme celles pour la prière, puis il trempait ses mains dans l’eau et
les pénétrait jusqu’aux racines de ses cheveux et lorsqu’il s’assurait que l’eau eût bien pénétrée,
il se versait trois poignées d’eau sur la tête, et pour finir il se versait de l’eau sur tout le corps »
[ Rapporté par Boukhâry et mouslim ]. (voir fiqh as-sunna t1 p72-73).

Le musulman conscient et pubère qui effectue ce bain rituel est complimenté et récompensé,
mais il ne sera pas blâmé, ni châtié, s’il ne l’effectue pas.

1) Le bain rituel du vendredi : car ce jour est un jour de rassemblement pour l’adoration et la prière.
Le Législateur a donc ordonné avec insistance aux musulmans de se laver lors de leur rassemblement,
pour qu’ils soient bien présentables du point de vue de la propreté et de la purification. [...]

Note Sajidine

Shaikh 'Abdullah ibn Salih Al-'Ubaylan dit  : Quant au ghousl (grande ablution) que l'on recommande (mustahab),
on recommande fortement le ghousl le jour de Jumou'a, sauf dans le cas où
quelqu'un dégage une mauvaise odeur, il est alors obligatoire à cette personne de faire le ghousl.

D’après le hadith d'Abou Sa'id Al-Khoudri  dans lequel le messager d'Allah a dit

 « Faire le ghusl le jour de Jumu'a est un devoir (wajib) sur chaque personne pubère. »
 [Rapporté par Al-Bukhari et Muslim].

Ceci est aussi basé sur le hadith de Samura ibn Jundub   qui a dit : Le messager d'Allah a dit :

« Quiconque fait al-woudou (les ablutions) le Jour de Jumu'a, c’est bien.
Et quiconque fait al-ghousl (les grandes ablutions), alors le ghousl est meilleur. »
[Rapporté par At-Tirmidhi, qui l'a classé bon].

2) Le bain rituel les deux jours de l’Aïd : les savants l’ont recommandé.

3) Le bain rituel de celui qui a lavé un mort : ceci est recommandé selon la parole du Prophète :

« que celui qui lave un mort se lave donc à son tour et que celui qui porte un mort
fasse ensuite ses ablutions» [ hadith approuvé par Tirmidhî et ibnou Hajar.] 

4) Le bain rituel est recommandé lors de la sacralisation (ihram) :
ceci est donc recommandé à celui qui désire accomplir le hajj et la omrah.

5) Lorsque l’on entre dans la Mecque : il est donc recommandé de prendre un bain rituel à notre arrivée à la Mecque.
La preuve de cela ainsi que du quatrième point réside dans les actes du Prophète . ( voir fiqh as-sunnah).

1) Un seul bain rituel suffit pour celle qui est, par exemple, en même temps en état d’impureté majeure et
en période de règles, ou comme lorsque l’Aïd coïncide avec le vendredi, ou lorsque la personne est
en état d’impureté majeure le vendredi. Ainsi, un seul bain est suffisant si la personne
a l’intention de se purifier des deux actes en même temps selon la parole du Prophète  :

« Toute personne sera récompensée selon son intention » [Rapporté par Boukhâry et Moslim]. 

Par ailleurs, certains savants obligent une seule intention pour chaque bain rituel.
 

2) Celui qui prend un bain rituel en état d’impureté majeure, alors qu’auparavant il n’a pas fait ses ablutions,
n’aura plus besoin de les faire sachant que le bain rituel lui suffit. Abou Bakr ibnou Al’araby a dit :
« les savants n’ont pas divergé au sujet des ablutions comme faisant pleinement partie du bain rituel.
Ainsi qu’au sujet de l'intention de se purifier de l’impureté majeure comme étant suffisante à l’intention des ablutions et les rendant inutiles.

3) Aller au hammam est toléré, si la personne est sûre de ne pas regarder les parties intimes des autres et
que d’autres personnes soient dans l’impossibilité de regarder les siennes. L'Imam Ahmad a dit :
« si tu est sûr que chaque personne se trouvant dans le hammam est vêtu d’un izâr
(habit qui couvre les parties intimes depuis le nombril jusqu’aux genoux), alors tu peux y entrer ; sinon, n’entre pas ».
Il est dit dans le hadith :

« Que l’homme ne regarde pas les parties intimes de l’homme et que la femme ne regarde pas celles de la femme »
 [Rapporté par Moslim.]
 
4) Il est permis à l’homme d’utiliser le reste d’eau dans lequel s’est lavée sa femme et réciproquement,
comme il leur est permis de se laver ensemble avec le même récipient selon la parole du Prophète   :

« l’eau ne devient pas impure » [ Rapporté par Tirmidhî qui a dit : « il est authentique et bon » ]
 

5) Il est interdit de se laver nu au milieu des gens, car dénuder ses parties intimes est interdit.
Par contre, ceci est toléré si la personne se couvre avec un tissu ou ce qui lui ressemble.
Aussi, il lui est permis de se laver nue loin des regards des gens, car Moussa (Moïse) l’a fait, comme le rapporte Boukhâry.
 

6) Le bain de la femme n’est pas différent de celui de l’homme, sauf que la femme n’a pas à défaire sa natte
si l’eau touche la racine des cheveux selon le hadith d’après Oumou Salamah  qui raconte
le récit d’une femme qui vint au Prophète  et lui dit :

« Ô Prophète d’Allah ! Je suis une femme qui natte ses cheveux, faut-il que je défasse mes nattes pour le bain rituel? 
Il répondit : il te suffit de verser trois poignées d’eau sur ta tête, ensuite tu verses de l’eau sur tout ton corps
pour que tu sois enfin purifiée » [Rapporté par Moslim.] (voir fiqh as-sunnah t1 p74).

Par cheikh Mouhamed Zinou
« l’explication des piliers de l’islam et de la foi et ce que doit impérativement savoir le musulman de sa religion ».
 :salam4
 


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: ¤ Um-Tessnime ¤ le Mai 15, 2010, 10:10:06
 :salam4 j'ai oublier de mettre la source désolé : http://www.sajidine.com/les-piliers-de-lislam/salat/grandes_ablutions.htm  :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: Cyd le Mai 15, 2010, 16:54:44
 :salam4

merci bcp oukthy pour ta réponse.

Qu'Allah te récompense, amine.

 :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: ¤ Um-Tessnime ¤ le Mai 15, 2010, 17:50:37
 :salam4  mais de rien ma oukhty c'est avec un grand plaisir ma oukhty si j'ai pu t'aider a répondre a ta question  :hamd  :baraka et  :amine pour ta dou3a  qu'allh swt nous aide dans le dine  :amine :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: fathéma le Février 05, 2013, 16:57:18
:bismiallah
 :salam

Question :
La femme doit-elle se laver entièrement les cheveux lorsqu'elle prend un bain pour se purifier ?


Réponse :

En ce qui concerne le lavage des cheveux pour la femme lors du "Ghoussl" (bain rituel),
- Si la femme n'a pas les cheveux tressés :
Les savants s'accordent pour considérer qu'il est obligatoire à la femme de faire parvenir
l'eau jusqu'à la racine des cheveux durant le "Ghoussl".
Pour ce qui est des cheveux défaits et flottants (شعر منقوض), selon l'avis qui fait autorité chez les oulémas hanafites 1
(ainsi que chez les châféïtes, les hambalites et les mâlékites apparemment), il est obligatoire de les laver complètement,
suivant ce qui est énoncé dans ce Hadith :

"Sous chaque poil (ou cheveu), l'état d'impureté est présent, lavez donc les cheveux et nettoyez la peau."

(Sounan Abou Dâoûd, Tirmidhi et Ibn Mâdja - Hadith "dhaïf", c'est-à-dire qui présente des faiblesses au
niveau de l'authenticité. Il est néanmoins validé par des savants (comme Moufti Taqui Outhmâni),
étant donné que son contenu est confirmé par le sens d'un verset coranique -Sourate 2 / Verset 222-,
ainsi que par des propos rapportés de Abou Houraïra (radhia Allâhou anhou) et de Ali (radhia Allâhou anhou) )

 Si la femme a les cheveux tressés :

La majorité des savants (hanafites, mâlékites et châféïtes) sont d'avis que, dans ce cas, il ne lui est pas nécessaire de défaire ses tresses à condition que l'eau parvienne jusqu'à la racine des cheveux.

Leur principal argument à ce sujet est le Hadith qui relate que Oummou Salamah (radhia Allâhou anha)
questionna le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) en ces termes : "Ô Messager d'Allah !
Je suis une femme qui se tresse les cheveux. Dois-je défaire ces tresses lorsque je prend le bain pour me purifier de l'état
d'impureté majeure ("Djanâbah") ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui répondit :
"Non, il te suffit de verser de l'eau sur la tête à pleines mains en trois fois, puis tu verses de l'eau sur ton corps pour te purifier."
(Mouslim)

Selon ces savants toujours, si l'eau ne parvient pas jusqu'à la racine des cheveux (parce qu'ils sont recouvert d'une matière étanche, ou parce qu'ils sont si solidement tressés qu'ils ne laissent pas l'eau passer etc…), il faudra défaire les tresses. (Réf : "Al Mawsoûat oul fiqhiyah")

Les oulémas hambalites (ainsi que Hassan Al Basri r.a. et Tâoûs r.a.) ont pour leur part fait une distinction à ce sujet
entre le bain qui est pris à la fin des règles et lochies ("haydh" et "nifâs") et celui qui est pris à cause de la "Djanâbah"
(après avoir eu des relations sexuelles par exemple) : Dans le second cas, ils partagent l'avis majoritaire évoqué plus haut,
alors que pour le bain pris après les règles, ils soutiennent que la femme devra nécessairement détacher ses tresses,
et laver complètement ses cheveux. Leur avis repose, entre autres, sur le Hadith rapporté par Aîcha (radhia Allâhou anha)
dans lequel elle relate ce qui s'était passé pour elle durant le pèlerinage d'Adieu : Le jour de 'Arafah (9 Dhoul Hiddjah),
elle eut ses règles. Elle questionna alors le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) au sujet de la conduite à tenir.
Celui-ci lui dit en se sens : "Délaisse ta Oumrah, détache tes cheveux, peigne les (en les lavant) (selon une autre version :
"Détache tes cheveux et fais le "Ghousl") et (prononce la "talbiya") pour initier l'Ihrâm du Hadj (...)" (Boukhâri) (Réf :
"Al Moufassal Fî Ahkâmil Mar'ah" - Volume 1)

Néanmoins, Ibn Qoudâmah r.a. écrit dans son ouvrage "Al Moughniy"
que certains savants de l'école hambalite sont d'avis que, même pour le bain pris après les règles ou les lochies,
il n'est pas obligatoire mais seulement recommandé à la femme de défaire ses tresses (ce qui signifie que, finalement,
l'avis des hambalites sur ce point, est le même que celui de la majorité des savants.) Il précise que cet avis est le plus juste,
étant donné qu'il existe une version du Hadith de Oumm Salamah (radhia Allâhou anha) (évoqué plus haut), cité par l'Imâm Mouslim r.a.,
dans lequel il est rapporté que la question que celle-ci posa au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam)
ne portait pas seulement sur le bain pris pour se purifier de la "Djanâbah", mais également du "haydh" et du "nifâs"...
La réponse qu'elle reçut de la part du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait donc une portée générale.

A noter que, dans le Hadith de Aïcha (radhia Allâhou anha) que les oulémas hambalites utilisent souvent pour justifier
la distinction qu'ils ont établi, il n'est question à aucun moment de bain pris pour se purifier après le "haydh".
En effet, comme le fait remarquer l'Imâm As San'âni r.a., le "Ghousl" que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam)
recommande à Aïcha (radhia Allâhou anha) ("ghousl" au cours duquel il lui demande de défaire ses cheveux) précède en fait le passage
de celle-ci en état de sacralisation ("ihrâm"). Cela n'a donc aucun rapport avec le bain de purification pour la prière,
étant donné que Aïcha (radhia Allâhou anha) affirme elle-même dans le Hadith que ses règles venaient tout juste de commencer...
(Réf : "Souboul ous salâm")

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !

Note :
1-Il est à noter cependant qu'il n'y a pas unanimité au sein de l'école hanafite sur cette question…
Quand on revient vers leurs ouvrages de référence, on constate en effet qu'il y a en réalité au moins deux opinions qui ont été émises sur cette question :


* Pour bon nombre d'entre eux, comme évoqué, il est obligatoire de laver les cheveux complètement s'ils sont défaits (manqoûdh).
Cet avis est celui qui est mentionné notamment par l'auteur de "Ad Dourroul Moukhtâr",
qui va jusqu'à évoquer une unanimité des hanafites sur ce point (Réf : Volume 1 / Page 153). Ibn Âbidine (rahimahoullâh),
commentant ces propos, souligne qu'ils sont conformes à ce qui est mentionné dans le commentaire du "Mounyat oul Moussalli"
(qui est un ouvrage très connu dans le fiqh hanafite). Cependant, il y a bien une divergence au sein des hanafites sur cette question,
comme en témoigne la seconde opinion mentionnée plus bas. (Réf : "Hâchiyah Ibn Âbidîne - Volume 1 / Page 153)
Il est à noter cependant que c'est ce premier avis qui fait autorité au sein de l'école hanafite, comme précisé dans l'énoncé.


* Selon d'autres savants hanafites, il suffit de faire parvenir l'eau à la racine des cheveux : Il n'est donc pas nécessaire de laver les cheveux défaits complètement et c'est ce qu'indique le sens apparent des Hadiths rapportés à ce sujet. En effet, quand on se réfère au Hadith de Oummou Salma (radhia Allâhou anha) -cité par la suite dans l'énoncé-, on constate que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) ne lui pas imposé de défaire ses cheveux tressés durant le bain, se contentant de lui ordonner de verser de l'eau en trois fois sur sa tête. S'il était obligatoire et nécessaire à la femme de se laver les cheveux complètement, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui aurait ordonné de détacher ses cheveux, étant donné que lorsque les cheveux sont tressés, le seul fait de verser de l'eau dessus en trois fois ne suffit pas à les mouiller dans leur intégralité. (Réf : "al fiqh oul hanafiy fî thabihil djadîd" - Volume 1 / Page) Ce second avis ne faisant cependant pas autorité chez les hanafites, il n'est pas permis à ceux qui adhèrent à cette école de le suivre, sauf en cas de nécessité (de façon exceptionnelle donc) et après avoir consulté un âlim (savant) compétent.

Wa Allahou 3alim

:baraka2
 :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: fathéma le Février 05, 2013, 20:02:19
 :salam3
 :machallah :hamd :allahakbar

zFaNCheFaMo

 :baraka2

 :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: Um~Tariq le Mai 10, 2013, 10:09:33
:bismiallah
 :salam

:machallah :machallah :hamd :baraka2 pour vos partages et rappels
qu'Allah vous récompense de ses bienfaits

 :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: Mounira Tinaou le Juin 17, 2013, 06:42:12
 :salam2
  :baraka2
très instructif  :machallah


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: Musc_88 le Novembre 25, 2013, 14:17:50
 :salam4

 :machallah :baraka2

 :salam4


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: Bamba1985 le Juillet 07, 2014, 22:06:51
 :salam mes frères et soeurs. J'aurais voulu savoir est-ce que les grandes ablutions sont valables sans l'intention  :baraka2


Titre: Re : Grandes ablutions : doit-on mouiller les cheveux entièrement ?
Posté par: Miraa le Juillet 07, 2014, 22:27:20
 :salam4

Cher frère tu trouvera ta réponse un peu plus haut dans le fil de discussion.

Le bain rituel légiféré repose sur deux points

Citation
1) L’intention est le premier pilier, car c’est elle qui différencie une adoration d’une autre.
Aussi, l’intention est un acte qui provient totalement du for intérieur, contrairement aux nombreuses
personnes qui ont pris l’habitude de prononcer l’intention à voix haute,
alors que cet acte est totalement inventé et n'est point légiféré. Donc, il faut le délaisser et le rejeter.

2) Le fait de se laver tout le corps selon la Parole d’Allah   :

{ Et si vous êtes en état impureté majeure, alors purifiez-vous } [ Sourate 5 – Verset 6 ]

 :baraka3